Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Que faire si votre poule est malade ?

       (0 avis)

    Il est très difficile de savoir quand une poule est malade. Ce type de volatile ne montre pratiquement pas de symptôme en effet. Si bien que lorsqu’on se rend compte que quelque chose ne va pas, c’est souvent trop tard. La maladie a déjà évolué, et les conséquences peuvent être graves.

    Voilà pourquoi, dès que vous remarquez des symptômes suspects - si elle reste prostrée pendant des heures, si elle refuse de manger, si elle refuse de boire, si elle perd beaucoup trop de plumes, si elle a des diarrhées, - vous devez réagir vite.

    Découvrez ce qu’il faut faire si votre poule est malade.

     

    Votre poule est malade ? Isolez-la !

    Si vous soupçonnez qu’une de vos poules ne va pas bien, isolez-la. Même si vous n’êtes pas tout à fait certain qu’elle soit réellement malade, éloignez-la des autres. Si vous avez effectivement raison, tant que vous ignorez la nature de la maladie, et tant que vous n’avez aucune certitude quant au fait qu’elle soit contagieuse ou non, vous devez l’isoler. C’est la seule manière de vous assurer qu’elle ne contamine pas les autres membres du groupe.

    Où la placer ? L’endroit importe peu du moment qu'elle soit éloignée des autres. De préférence, mettez-la dans un lieu calme, où elle pourra se détendre et où vous pourrez l’examiner en toute tranquillité. Mais bien sûr, l’idéal serait de la placer dans un endroit réservé spécifiquement à cet usage, une sortie de bureau des soins ou de pharmacie.

    poule malade, que faire

     

    Votre poule est malade ? Recherchez les signes visibles

    Une fois que vous aurez isolé votre poule, vous devez l’examiner minutieusement. Et ce, afin de déceler tout signe extérieur de maladie.

     

    Une poule malade : cherchez d’éventuelles blessures

    Si vous remarquez un changement de comportement chez votre poule, la première chose que vous devez faire, c’est de rechercher si elle n’a pas été blessée quelque part. Une blessure, si elle est importante, peut en effet causer des douleurs insupportables. Dans quel cas, la souffrance peut affaiblir l’animal, au point de lui faire perdre l’appétit.

    Examinez-la donc minutieusement. Palpez son corps en entier, et regardez bien sous les ailes, sous les pattes, etc. Si vous trouvez la blessure et qu’elle est assez minime, vous pouvez la désinfecter et la panser vous-même. Dans le cas contraire, si vous trouvez une plaie béante, ou une blessure qui s’est déjà infectée, emmenez-la rapidement chez un vétérinaire.

     

    Décelez la présence de parasites

    L’une des raisons les plus communes pouvant causer un malaise important chez la poule est la présence de parasites. Et ce, en grande quantité. Pour vous en assurer, examinez donc attentivement votre volaille, et assurez-vous qu’elle n’est pas victime d’une infestation de parasites.

    Quelle parasite rechercher ? Dans la majorité des cas, le problème est dû à la présence de poux mallophages. Également surnommés “poux broyeurs”, ces parasites se nourrissent du sang de la poule. Et en grande quantité, ils peuvent à la longue provoquer une anémie, et parallèlement, une grande fatigue.

    S’il s’avère que le problème vient effectivement de ce genre de parasites, il faudra prévoir un déparasitage.

     

    Y a-t-il des changements physiques ?

    Dans la mesure où les poules ont rarement des symptômes lorsqu’elles sont malades, il est fort probable qu’au moment où vous notez le problème, votre poule ait déjà souffert physiquement de la maladie. En d’autres termes, il est impossible que cette maladie hypothétique n’ait pas eu des impacts sur son apparence physique.

    Pour vous en assurer, commencez donc par peser votre poule afin de vérifier si elle a, oui ou non, perdu beaucoup de poids, en un laps de temps relativement court.

    Après cela, vérifiez également l’état de son plumage et vérifiez si elle n’a pas perdu beaucoup de plumes ces derniers temps. Et pour finir, examinez ces pattes et vérifiez si ces dernières n’ont pas augmenté de volume de manière spectaculaire ces derniers temps. Tous ces signes indiquent en effet un problème de santé majeur.

    poule malade - maladies principales

     

    Citation

     

    Votre poule est malade ? Décelez les signes extérieurs

    Comme dit précédemment, la poule présente rarement des symptômes lorsqu’elle est malade. Par conséquent, si vous ne décelez pas de signes physiques, recherchez plutôt les signes qui ne sont pas visibles à l'extérieur ou qui ne concernent pas directement la poule.

     

    Les problèmes respiratoires chez la poule malade

    Essayez premièrement de trouver si votre poule n’a pas des difficultés à respirer. Il est assez courant en effet, pendant les périodes de pluie ou de grande humidité, qu’elle souffre de rhume ou de coryzas. Et ces maladies, bien que peu dangereuses, provoquent des troubles respiratoires et naturellement, un affaiblissement important.

    La bonne nouvelle, c’est que ce ne sont pas des maladies graves en soi, et qu’elles n’engagent en rien le pronostic vital de l’animal. Dans la majorité des cas, une simple tisane à base de thym de miel et de romarin suffit à apaiser les rhumes. Pour ce qui est du coryza en revanche, mieux vaut consulter un vétérinaire.

     

    Décelez la présence de poux rouges dans le poulailler

    Les poux rouges, connus sous le nom scientifique “Dermanyssus gallinae”, sont des petits acariens qui se nourrissent du sang des poules. A la différence des poux mallophages, ceux-ci ne vivent pas constamment sur les volailles. Ils peuvent vivre à différents endroits du poulailler et viendront, chaque nuit, se nourrir de leur sang.

    Les poux rouges deviennent dangereux lorsqu’ils sont trop nombreux. Ils peuvent en effet entraîner une anémie à la longue, et peuvent même entraîner la mort de la poule anémiée.

    Vérifiez donc minutieusement le poulailler, et si l’infestation de poux rouges et avérée, réagissez vite. Allez consulter rapidement un vétérinaire. Parallèlement, prévoyez une désinfection entière du poulailler, dans le cas contraire, vos poules vont tomber malades une par une.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.