Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Comment s’occuper des bébés tortues ?

       (0 avis)

    S’occuper d’un animal revient à déterminer ce dont il a besoin pour bien se développer. Chacun d’eux possédant ses spécificités et particularités, il est important de connaître celles de l’animal qui vous intéresse afin de lui apporter des soins optimaux. Dans le cas des bébés tortues, il faut absolument trouver des réponses adéquates à certaines questions avant de vous engager à vous occuper d’eux.

    Ces questions sont entre autres : Quel est l’environnement le plus sain pour eux ? Quelles sont les différentes espèces de tortues qui existent ? Les soins à prodiguer sont-ils fonction de l’espèce du bébé tortue ? Que mangent-ils et comment ? Comment les maintenir en bonne santé ?

     

    Connaître l’espèce de votre bébé tortue

    Il existe plus d’une centaine d’espèces de tortues dont certaines sont en ce moment malheureusement en voie de disparition. Elles sont regroupées en trois grandes catégories à savoir : les tortues terrestres, les tortues marines et les tortues aquatiques.

    Les tortues terrestres vivent sur la terre ferme dans les zones au climat tempéré tandis que les tortues marines ont besoin de fréquents séjours dans la mer. Quant aux tortues aquatiques, elles vivent surtout dans l’eau douce.

    Il va donc sans dire qu’il est impossible d’élever une tortue marine dans les mêmes conditions qu’une tortue terrestre ou encore une tortue aquatique et vice versa. Il est donc important pour vous de connaître l’espèce à laquelle appartient votre bébé tortue afin d’être en mesure de bien vous occuper de lui.

    Citation

    bebe tortue de desert.jpg

    L’installer dans l’habitat qui convient 

    Dès leur plus jeune âge, les tortues ont la capacité de s’adapter à des habitats très divers, suivant le groupe auquel elles appartiennent. Elles ont toutefois besoin d’un équilibre entre chaleur et humidité, et les bébés plus encore. Cela leur évite de succomber aux rhinites et autres maladies dues au froid. Les tortues ont besoin de soleil et à défaut, il est conseillé de les installer sous des lumières produisant des ultraviolets (UVA et UVB) pour combler leur besoin en vitamine D. 

    Vos bébés-tortues doivent être abrités des courants d’air auxquels ils sont très sensibles. Ils ont aussi besoin d’espace pour circuler librement comme à l’état naturel. Les grands bassins d’eau et aquariums (pour les tortues aquatiques) et les terrariums ou autres enclos colorés (pour les tortues terrestres) sont à privilégier à ceux en verre ou autres matières transparentes et blessantes.

    La plupart des tortues ont en outre besoin de vivre à l’extérieur (jardin, espace vert, etc.). Toutefois, si cela n’est pas possible, des enclos adaptés peuvent être installés à l’intérieur avec des substrats et des couleurs vives.

    bebe tortue enclos.jpg

    Découvrir comment le nourrir 

    En termes d’alimentation, les préférences des tortues varient également suivant leur espèce. Tandis que les tortues terrestres sont majoritairement herbivores, les tortues marines sont plutôt omnivores avec des tendances plus carnivores ou plus herbivores selon l’espèce à laquelle elles appartiennent. Ainsi, en fonction de leur catégorie, le régime d’alimentation des tortues peut être constitué de produits tels que les fruits, les légumes et les algues ou de crustacés, de limaces et de petits poissons.

    Vous devez nourrir vos bébés tortues terrestres avec des aliments riches en calcium et en phosphore (pissenlits, betteraves, fruits de saison, etc.) et limiter les aliments contenant les matières grasses ainsi que les protéines. En ce qui concerne les tortues d’eau, il faut ajouter à ces aliments l’os de seiche ainsi que les poissons, les insectes et les crustacés. Des repas tout faits et équilibrés sont disponibles dans certains supermarchés et boutiques. 

    Par ailleurs, il faut impérativement effectuer ce processus d’alimentation de manière progressive. En effet, il faut absolument nourrir vos bébés tortues par petites doses que vous augmenterez au fur et à mesure qu’ils grandiront en taille. 

    Citation

     

     

     

    Les soins sanitaires à votre bébé-tortue et période d’hibernation

    Dès que vous le recueillez, un vétérinaire doit pouvoir examiner votre bébé-tortue pour s’assurer qu’il est en bonne santé. Une fois ce préalable respecté, vous pouvez prendre le relais pour les soins qu’il lui faut. Vous devez le déparasiter à une certaine fréquence, et ceci avec des vermifuges bien précis.

    Votre bébé tortue pourrait également contracter des tiques. Dans ce cas, tout comme vous le faites pour le chien, vous les lui ôtez et vous le désinfectez à l’aide d’un antiseptique. En cas de doute sur un traitement, vous devez faire appel à votre vétérinaire.  

    Si votre tortue commence à dépérir ou coule des larmes sans être en période de ponte, vous devez avant tout vérifier s’il ne souffre pas d’une carence en vitamines ou autres nutriments.  Les tortues en général et les bébés tortues en particulier ont besoin de manger de manière équilibrée et vous devez y veiller

    Quand elle est bébé, la tortue n’hiberne pas. Mais au fur et à mesure qu’elle grandit, elle aura besoin de le faire. Lorsque approche sa période d’hibernation, votre jeune tortue doit être soumise à un sevrage progressif de nourriture et de lumière. Son alimentation doit être ralentie pour lui permettre de libérer son tube digestif. Le plus gros défi que vous aurez à relever en ces moments d’hibernation sera de réguler convenablement la température de son habitat et son régime alimentaire.

     

    Quelques informations complémentaires sur les tortues

    Il est important de veiller à ce que votre bébé tortue ne se retrouve pas sur le dos au risque qu’il s’étouffe. En effet, les 2 cœurs que possèdent les tortues sont tous les deux situés sous sa dossière (littéralement son dos).

    Il est très imprudent de déplacer une tortue de son habitat naturel sans raison valable. Cela les rend plus vulnérables et c’est l’une des raisons de la disparition de certaines espèces.

    Il n’est pas toujours conseillé de mettre deux bébés tortues ensemble car les tortues sont par nature solitaires et ont parfois des tendances agressives les uns envers les autres à leur jeune âge. De même, un environnement bruyant est quelque peu nocif pour les tortues.

    Du fait de la multiplicité des espaces de tortue et de la variété des soins qu’il faut leur apporter, il est important de compléter ces informations générales sur la manière dont vous devez vous occuper, par des conseils pratiques et pointilleux en vous rapprochant d’un vétérinaire assermenté ou en vous rendant sur des sites spécialisés sur le sujet de l’élevage des tortues.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.