Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
pacemaker91

L’insolent succès de Holy Cow!, du burger au menu végétarien

Messages recommandés

Trajectoire. Lancé en 2009, le spécialiste du hamburger haut de gamme n’a cessé de croître. Un mouvement que le groupe PIQ, propriétaire de l’enseigne depuis 2014, a encore accentué, tout en se diversifiant. Il ouvre début novembre un vaste restaurant végétarien à Lausanne.
C’est la fin d’une époque. Ouvert en 1991, le mythique Atelier volant, restaurant-cabaret dans le quartier branché du Flon, à Lausanne, où plusieurs générations ont dansé sur de la musique latino, cède sa place au Bad Hunter. Exclusivement végétarien, ce nouveau venu dans le paysage de la restauration rapide sera inauguré le 3 novembre. Les travaux de transformation des 400 m2 sur deux étages, qui ont coûté 1,2 million de francs, sont à bout touchant.
Pour le plus grand bonheur de son directeur, Ian Young, un ancien joueur australien de base-ball de haut niveau, installé en Suisse depuis 2015. «Le restaurant disposera de 115 places, proposera une cuisine équilibrée, inventive et savoureuse à un prix raisonnable, explique-t-il tout enthousiaste. Un bar servira smoothies, jus de fruits, vin et bière bios.» Ironie du sort, le restaurant végétarien s’appuie sur le succès phénoménal de l’enseigne Holy Cow!, qui a fait découvrir le hamburger haut de gamme aux Suisses, une spécialité plutôt carnivore.

D’un comptoir à 60 enseignes en dix ans

Que de chemin parcouru entre le lancement du premier Holy Cow! et celui du Bad Hunter! Et ce n’est pas terminé: le groupe d’investissement suisse PIQ, qui chapeaute désormais les deux enseignes, mais aussi Burrito Brothers, Funky Chicken et Wawa’s Asian Kitchen, ne cache pas ses ambitions.
Sans aller dans les détails, il s’attend à une croissance de 50% en 2016 par rapport à 2015. Le nombre de ses salariés est passé de 211 en 2011 à 400 en 2016. Au total, le groupe vise environ 60 enseignes aux quatre coins de la Suisse d’ici à 2019, contre quinze aujourd’hui.

Lire la suite

Tag fruits végétarisme vegan animaux protection

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...