Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
pacemaker91

Prédateurs, les rencontres parlementaires avancent à pas de loups

Messages recommandés

Les rencontres parlementaires sur la prédation du loup se sont tenues le 22 février à l'Assemblée nationale à l'initiative du député de Lozère Pierre Morel-à-L'Huissier. En une après-midi, l'objectif était de déterminer si, oui ou non, la réponse de l'Etat est aujourd'hui conforme à la problématique posée. Avec dix propositions à la clé.
En préambule, Pierre Morel-à-L'Huissier a estimé que "la présence du loup est une problématique de société et (que) les parlementaires devaient être à l’initiative d'une évolution sur ce dossier". Dans la salle ou en tribune, députés (nationaux et européens) et sénateurs de toutes origines politiques, mais aussi des représentants de la Commission européenne, du ministère de l'Environnement, de plusieurs régions, des maires, sans oublier bien sûr des éleveurs. La trentaine de parlementaires qui se sont succédés (le mercredi après-midi, c'est la séance des questions au gouvernement, certains y ont assisté et sont arrivés en cours de réunion) représentant la quasi totalité des départements touchés par la prédation du loup.
Concernant l'état d'esprit animant les débats, Pierre Morel-à-L'Huissier a précisé : "(J'ai souhaité) un état des lieux objectif à partir de la protection internationale et des mesures du plan national loup, pour comparer par rapport aux pays étrangers et appréhender si le gouvernement français a pris la mesure de ce dossier. Je n’ai aucun a priori. Je souhaite des débats objectifs, francs et directs. C’est pourquoi je me suis refusé à ce que des structures, financées par de l’argent public, viennent interférer dans ce débat. Lors de cette rencontre parlementaire, je n’ai souhaité ni universitaire, ni pseudo scientifique. Il s’agit d’une rencontre juridique devant déboucher sur des propositions juridiques."


Lire la suite sur Wikiagri

Tags loups ours faune sauvage cruauté maltraitance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...