Témoignage d’un chasseur repenti : Jean-François Meunier raconte au journal minimal comment, un jour, après avoir abattu un chevreuil magnifique, il a décidé d’arrêter de tuer des animaux.