Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Merlin111

Wallonie bienvenue 2012 - Rencontre avec Célestin Pierret - Sculpteur

Messages recommandés




Célestin Pierret

Du hêtre brut livré à la gouge de Célestin Pierret émergent des êtres inachevés qui hantent les mémoires depuis l’aube de l’art.

Evoquant l’art chrétien d’inspiration celtique, aux monstres enchevêtrés dans les ambons, tabernacles et reliquaires, il s’allège pourtant du poids de la tradition par le tonus et la rigueur qui l’empêchent de sombrer dans l’art de l’ornementation.

Le bois n’est jamais poli, fidèle à ce non finito qui avait séduit Michelange, et l’assemblage s’appuie sur les techniques les plus anciennes : étroits morceaux assemblés par un système de tenons et de mortaises, qui avaient déjà produit des chefs d’œuvres de la sculpture japonaise au VIIIe siècle. Entre reliquaire et iconostase byzantine, le « livre objet » qu’il crée en collaboration avec Chris Delville, est chaque fois une pièce unique, bien qu’il adapte l’idée de la gravure en sculpture. L’ensemble est proche du climat de mystère et de secret entretenu par l’évangéliaire enluminé du Moyen-âge.

Ces œuvres s’apparentent à des hauts-reliefs, avec toute leur frontalité et leur muralité: elles se destinent à être exposées proches d’un mur.


Affirmant leur interdépendance avec leur environnement, ces sculptures, qu’elles soient de bronze ou de hêtre, mettent en valeur le fond sur lequel elles se détachent. Dans ce but l’artiste fond les corps et les visages dans les entrelacs qui les entourent. Par les espaces et les vides qui dévoilent leur arrière-plan, les corps évoluent et semblent hésiter entre se dissoudre dans l’espace ou se remplir de matière. Dans leur équilibre instable, ils sont encore là, juste pour nous dire : nous ne sommes finalement qu’imaginaires, imaginaires parce que nous avons laissé planer un doute, ne sachant si nous étions herbes ou viscères, végétal ou organique, corps anthropomorphes englués dans un réseau de matière qui ne fait aucune différence entre intérieur et extérieur, entre Soi et l’Autre.

Célestin Pierret est un poète-menuisier : il fabrique des portes par lesquelles s’élancent des héros de tragédies hésitant entre l’imaginaire et le réel.
Texte George Fontaine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
personnellement je trouve ça un peu spécial, mais bon je ne suis pas une grande fan de l'art en général.
Merci de nous faire partager.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oui, j'ai encore plein de photos
Il y a des montages immenses, des sculptures assemblées, l'idée étant d'entrer et de vivre au centre de ces personnages.

Il y a même un Lévrier sur l'une d'entre elles. Je vous laisserais le découvrir.

Parfois ces bois sont moulés pour réaliser une sculpture en bronze, d'un autre état. Personnellement je préfère le bois, plus chaud, plus clair, plus vivant.
J'ai aimé touché, caresser ces statues de bois... J'ai repensé à ... Pinocchio petit garçon fait de la même matière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oui Perrine, je reconnais que cela peut être flippant. Ces personnages ont ils une vive propre ? S'animent-ils lors de certaines grandes marées ? de conjonctions célestes ...
Il y a ce coté angoissant, mais aussi clair, chaud et bienveillant pour d'autres
Comme des gardiens du temple

Mais aussi d'autres évocations viennent à l'esprit : est-ce des hommes pétrifiés ? changé en bois ?

Quoi qu'il en soit, cela ne laisse personne indifférent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai aussi retrouvé ce coté torturé,
aussi le cycle des saisons : mort et renaissance
Transformation, chrysalide, aboutissement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'armure en bois de Célestin
Elle est a ses mesures
Et la porte de temps en temps











Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'homme est passionné par son travail et est heureux de nous expliquer les proportions, la façon de faire et comment il donne une âme a ses créations.

Il aime aussi tout ce qui est utilitaire.

une chaise très particulière ..






Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ici que murissent les idées de Célestin et que prennent vie les personnages issus de son imagination











Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il nous restait à visiter une autre pièce de la maison de Célestin...

Voici les dernières œuvres
Il est temps de prendre congé et de remercier notre hôte de son accueil







Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
slurp que j'aurais aimé voir, toucher, sentir !
Le bois est toujours vivant, malgré les "tortures" qu'on lui inflige!
bravo l'artiste.

Quant au lévrier ..... à part Gin .......
j'ai vu, dans les sculptures que tu as photographiées, beaucoup de "chiens" mais à dire lévrier ..... il faut beaucoup d'imagination !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.