Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Perrine01

lâcher un galgo rescue?

Messages recommandés

aux possesseurs de galgos, pouvez vous répondre à ma question svp : Pour les galgos sauvés d'Espagne, on dit qu'une fois adoptés et en famille, ils restent difficiles à promener en liberté, la laisse paraît obligatoire, et cela m'arrête, car mes greys et mes deers n'ont jamais eu de laisse !

Merci tout plein de la réponse qui me sera faite.
Fearna Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moi personnellement je n'ai jamais lâcher Plata en liberté, dehors elle est dans son petit monde et ne m'écoute presque pas, même avec ce la nourriture ça ne l’intéresse pas. Je suis tout à fait consciente que je la prive un peu, mais je préfère ça à qu'elle fugue et que je la retrouve pas.

Mais je sais que certain lâchent leur galgo et que tout se passe bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est effectivement au cas par cas.
Il ne faut pas confondre les recommendations légitimes des associations avec la réalité.
Il y a tellement de fugues les premiers jours qui se terminent parfois tragiquement, des galgos en vadrouille dans la nature pendant des mois ou qu'on ne retrouve jamais, que les assoc "interdisent" de lâcher le galgo les 6 premiers mois, le temps que le chien s'adapte à son nouvel environnement et fasse confiance à ses adoptants.
Ces précautions sont justifiées pour les galgos traumatisés qui paniquent facilement et prennent la fuite, mais excessives à mon avis pour les chiens bien dans leurs coussinets.
Moi j'ai toujours fait confiance à mes lévriers et après quelques jours d'observation, je les ai lâchés sans problème, ils ont un bon rappel, restent en meute, sont heureux de pouvoir galoper dans les collines marseillaises en toute sécurité (pas de routes à proximité).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci de ces 2 premiers témoignages, car mes 2 greys réformés qui ont poursuivi les leurres toute leur vie, ont été attachés pendant 15 jours seulement lors de leur venue chez moi, et après tout c'était bien passé ! Mais les greys ne sont pas confrontés à des proies vivantes, et un grey ce n'est pas un galgo je crois. Qu'en pensez vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oui je connais pas vraiment les grey, mais pour moi les galgos sont encore un peu sauvage, j'aime les comparer à des chevreuils (non non je suis pas zinzin lol), ils ont tellement eu l'habitude de vivre seuls, ils savent se débrouiller dans la nature, une asso vient de rattraper une galga 1 ans après sa fugue, elle était en bonne santé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Personnellement je n'ai jamais lâché mes lévriers, Sloughis ou Galgos, sauf dans des aires clôturées. C'est pour cette raison que nous avions rapidement adhéré au Coursing. La PVL nous a permis d'apprendre à nos lévriers une certaine discipline dans le cadre d'une activité qu'ils adorent. Ils ont toujours très vite compris le jeu, revenant après les courses sans problème et sautant de joie pendant les préparatifs avant de partir aux entraînements ou officielles.
Mes rapports avec les agriculteurs locaux qui sont également des chasseurs étaient forcément tendus jusqu'à ce qu'ils se rendent compte que nous tenions bien trop à nos chiens pour les laisser se promener!
Cela ne les a pas empêchés d'empoisonner notre Jaen Hindiana!
Nous vivons dans une société qui exclut de plus en plus toute vie en liberté, donc bien trop dangereuse.
Personne n'est à l'abri d'un écart de conduite, fut-ce un propriétaire de dobermann archi-dressé, ce que j'ai pu constater!
La liberté peut très vite tourner au drame.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fearna Blue a écrit:
Merci de ces 2 premiers témoignages, car mes 2 greys réformés qui ont poursuivi les leurres toute leur vie, ont été attachés pendant 15 jours seulement lors de leur venue chez moi, et après tout c'était bien passé ! Mais les greys ne sont pas confrontés à des proies vivantes, et un grey ce n'est pas un galgo je crois. Qu'en pensez vous ?


Pour ce qui est de l'instinct de chasser je ne pense pas qu'il y ait des différences de degré entre ces 2 races. Tout lévrier chasse à vue et démarrera en trombe si un lapin lui passe sous le nez !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne peux pas répondre à la question concernant le lâcher de Galgo n'en n'ayant jamais eu.

Cependant devant le nombre de toutous en fugues quelque soit la race ne pourrait on pas équiper le chien potentiellement fugueur (de par sa race ou son habitude) d'un émetteur pour pouvoir le rattraper ?
Je sais que ça existe pour les chiens de chasseurs.
Avant que le chien soit localisé et rattrapé ça n’empêchera pas un accident contre un véhicule ou la rencontre avec un chasseur nerveux mais au moins on sait vers où se diriger pour retrouver le chien ou localiser le chien blessé qui ne peut plus revenir vers son maitre et au pire cesser toutes recherches et faire son deuil car on aura retrouvé la dépouille du malheureux ...

Dans le même ordre d'idée j'ai vu une émission l'autre jour qui parlait de géolocaliser son enfant à l'aide du téléphone portable de celui ci. Ne pourrait on pas si on a pas le système pour chien de chasseur utiliser un téléphone qu'on glisserait dans un petit sac fixé au chien ? sur son collier ou dans une poche de dossard ou dans une sacoche qu'il y a prévu sur les harnais-collier Julius ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en effet ça existe il y a un émetteur à fixé au collier mais ça coûte encore très cher, quelqu'un en avait parlé sur un autre post mais je sais plus où, ça c'est sur que c'est impec on sait toujours où est son chien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est parce que c'est cher (à moins de trouver d'occasion) que je parle d'équiper le chien d'un téléphone portable, le système D bricolo, peut être une idée à creuser ?
En même temps même si cher et que le chien est vraiment fugueur ... quand on aime on ne compte pas ... et ça reste peut être moins cher que des frais véto si le chien est blessé gravement.
Attention je ne roule pas sur l'or non plus, loin de là

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moi je comprend pas qu'ils mettent pas directement un truc dans la puce, ça doit bien pouvoir se faire et du coup vendu à grande échelle ça reviendrait moins cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans la puce ça serait pas mal oui, mais oulalala attention les ondes émises pour "lire" la puce à grande distance. Déjà pour une puce normale il faut passer le lecteur très près du chien :/

Mais à mon avis pour localiser un chien il doit y avoir moyen de bricoler quelque chose avec un pote doué en électro-machin-truc. Peut être voir aussi du côté des systèmes de repérage qu'on place sur les voitures de luxe, nos chiens valent mieux qu'une voiture de luxe. Un système existe aussi sur les van If*r W****m mais là il faudrait que le chien passe devant un relai pour être repéré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci à tous de vos avis respectifs, cela commence à germer dans ma tête de blonde !
Mes greys étaient différents de mes deers, les premiers sont plus vifs alors que les seconds sont un peu plus lourds, leur masse à lancer prend 2 secondes de plus, ça m'a toujours laissé du temps pour agir !
Le 1er grey à été plus dur à canaliser, car plus jeune et certainement très dégouté de la poursuite par ses maltraitances, il était indépendant et très mordeur, il m'a fallu trouver une porte où m'infiltrer ! La dépendance affective aux câlins !!! Le second était si fatigué d'avoir été exploité de diverses manières, qu'il n'a jamais pensé à chasser, et dés qu'il ne me voyais plus, c'était un regard du style "mon dieu où est elle".
Et puis quand je me balade j'ai les yeux et la tête montés sur roulements à bille, et ils ont tjs été accompagnés par mes autres chiens qui écoutaient à merveille, ça aide !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai toujours lâché tous les lévriers que j'ai eus, galgos, greyhounds, PLI, rescue, ou élevage... Et celle qui avait le moins de rappel, c'était encore Voltène, Greyhound de beauté qui préférait aller chasser...
Bon après, c'est sûr, tout dépend de l'individu et de son vécu.
Vous parlez en priorité des galgos de chasse traumatisés...
Mais bon, un greyhound de racing, il est entraîné pour mettre gaaaaz dès l'ouverture de la trappe... ce qui en gros signifie que pour un greyhound fraîchement débarqué d'Irlande, toute porte ouverte égale "à fond, à fond, à fond".
La première fois que j'ai lâché Diesel, mon premier Greyhound, vétéran du cyno de Rome, c'était dans un parc de 70ha. Une fois qu'il a eu fini de courir comme un dératé, ben il est revenu vers moi. Vous dire que j'étais la sérénité même serait mentir... Mais ce chien avait tellement peur de me perdre, que c'était dans la poche.
Ne pas oublier non plus que le périmètre de sécurité d'un lévrier est forcément plus étendu que celui d'une race "classique".
Leur faire confiance aussi et toujours féliciter quand le chien revient, même 30 minutes plus tard. Si on lui file un coup de pompe au cul quand il revient, beh forcément, il ne reviendra plus tôt ou tard. Le plus du étant de trouver LA motivation qui lui fera préférer votre petite personne plutôt que le papillon au bout du jardin...
A la maison, que dire... J'habite en pleine campagne, je n'ai qu'à traverser la "route" vicinale et je suis dans les champs ou dans les bois. Et puis en groupe, c'est toujours plus facile de gérer le rappel qu'avec un seul chien.
La vieille Maggie fait sa petite vie, au gré de ses articulations, elle trottine, broute, reste à ma jambe ou pique un sprint. Jamais trop loin, mais indépendante.
Ethna, à 4 ans, se découvre des velléités d'indépendance et commence (enfin !) à me lâcher la jambe ! Il OSE aller seul jusqu'au bout du coteau, à l'orée du bois, mais un coup de sifflet, il revient.
Et la petite Lulubelle, au bout de deux sorties, elle avait compris qu'au coup de sifflet, il fallait revenir ventre à terre.
Quant à Voltène, je devais la surveiller comme le lait sur le feu et anticiper ses départs intempestifs vers les bois. Mais elle revenait toujours, plus ou moins longtemps après. Un jour, après la gamelle du matin à 5h, elle a allègrement sauté le vieux portail et joué les filles de l'air . Je n'allais pas courir en tenue de nuit dans le hameau, j'ai sifflé une ou deux fois, donné de la cloche (très pratique en cas d'épisode de surdité sélective), et finalement, j'ai décidé de tout éteindre et de remonter me coucher. Bah 20 minutes après, une pauvre petite chose bringée, grattait à la porte pour qu'on lui ouvre... Elle ne s'est plus jamais sauvée de la maison.
Bref, je suis gâtée, je crois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Leur faire confiance, oui, ils nous le rendent bien je trouve. C'est vrai que la meute agit comme un aimant.
Frustrer un chien de ces moments de liberté, c'est peut-être cela qui risque de le rendre fugueur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Taperon, vous vivez avec vos lévriers exactement comme je l'ai toujours fait, et cela donne d'excellents résultats la dépendance affective ! Mon ANAKIN réformé d'Irlande, mordait, jouait au fouilleur de poubelles chez les voisins, trouvait très drôle de courser les chats autres que les nôtres, et à force de câlins, de bisous, d'absence de coups, de bronzing au fond du divan et de gamelles pantagruéliques, en 15 jours il avait fini de faire l'artiste, et définitivement réglé encore 15 jours plus tard ! Mon 2 ème grey, lui en 24h il avait tout compris, il était un dominant et le 1er un dominé.
Mais c'est vrai que je ne considère pas comme une évasion le fait qu' ANAKIN conservait le déclic de faire une course au moindre coup de pétard ressemblant au coup de feu du départ. La confiance en leur maître et l'affection y était pour beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous propose une illustration de nos propos. C'est la balade d'hier matin avec ma meute :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Katmandou, tu es très doué pour me faire pleurer toutes les larmes de mon corps ! désespéré Je m'aperçois que je n'arrive pas à faire le deuil de mes lévriers, snif snif et même si j'aime énormément mes chiens actuels, mes lévriers me manquent vraiment trop, leurs disparitions est toujours très vive malgré les années. Ce reportage est extraordinaire, l'intensité du regard a été parfaitement saisi, les yeux maquillés du saluki vous transpercent !
Katmandou tu m'as fait un cadeau merveilleux. Merci tout pleinyoupie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eh bien, je ne pensais pas produire autant d'effet avec mon petit diaporama !
Désolée d'avoir remué autant de souvenirs, Fearna Blue.
En même temps, si ça peut t'aider à franchir le pas d'une nouvelle adoption...pourquoi pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non ne t'inquiète pas, il y a aussi des larmes de joie au milieu de tout ça, joie de voir des chiens heureux, de voir de beaux chiens, des panoramas superbes, le plaisir atténue la tristesse.
Oui je pense réadopter, je ne vais pas tenir longtemps, la zénitude des longs nez est quelque chose qui me convient très bien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci à Vous pour ces beaux échanges et ces partages

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

Pour moi, c'est un sujet interessant qui m'a vraiment touchée,

parce que j'ai perdu un Aza au cours d'une promenade dans la forêt!

D'habitude je promène toujours mes chiens en laisse.....

Il suffit d'enlever la laisse 5 minutes à l'un des chiens pour que ça lui coûte la vie!

Le naturel du lévrier est de courir!

Mais sous nos latitudes, il est presque impossible de les laisser courir en liberté.

Il ne reste donc plus les PVL ou les ENC pour leur laisser vivre leur instinct.

Si un gibier montre son nez, le chien part à sa poursuite, n'obéit pas au rappel et

suit uniquemant son instinct de chasseur.

Depuis ce terrible évènement, nos chiens sont toujours tenus en laisse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sigrid, je suis sincèrement navrée, d'avoir soulevé un épisode si douloureux pour vous, avec ma question.
Milles excuses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même sur ce chemin de randonnée qui traverse bois et prairies, mes chiens se comportent très bien ( mais on ne peut pas en dire autant des jeunes whippets de ma mère qui ne pensent qu'à piquer des sprints dans les prés, quitte à se prendre un coup de pied de vache, c'est arrivé l'année dernière, on ne les emmène plus...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Katmandou, pour cet excellent moment que j'ai passé avec vos merveilles. Cela me rappelle les miens, et bien que je possède déjà 3 chiens (dont 1 qui sera plus tard à l'adoption) je crois que je vais craquer pour une vieille mamie galga à la patte cassée, ou une greyhound mamie en retraite de courses ! Les lévriers c'est réellement une drogue ! Merci encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien tu vas faire le bonheur d'un lévrier qui ne demande que cela ! tu as raison de laisser parler ton coeur... bon soleil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci des encouragements, la maison va ressembler à un capharnaüm, mais tant pis, mieux vaut être heureuse avec un lévrier et ses copains, que triste sans eux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kathmandou a écrit:
Même sur ce chemin de randonnée qui traverse bois et prairies, mes chiens se comportent très bien ( mais on ne peut pas en dire autant des jeunes whippets de ma mère qui ne pensent qu'à piquer des sprints dans les prés, quitte à se prendre un coup de pied de vache, c'est arrivé l'année dernière, on ne les emmène plus...)

Merci Kathmandou de la participation de cette vidéo, tout simplement merveilleux!!!!!!

Oui, le naturel du lévrier est de courir!

Il m'est également arrivée que mes Azas sont sous les barbelés, où étaitent des chevaux. Et j'avais terriblement peur d'un coup de pied de cheval!

sous le soleil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Bravo Fearna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.