Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Admin-amisdesamis

Poésies reptiliennes.

Messages recommandés

Venez coller vos poésies sur les reptiles, ici.

Je commence.


De Philippe Coste (2008)

La Tortue, l’Abeille et l’Escargot






Une Tortue au cœur jaloux
suivait à s’en tordre le cou
Le véloce ballet d’une Abeille à l’ouvrage.
« N’aurais-je à dos mon lourd bagage
Dit-elle , que pareillement,
De ci, de là, filant, courant,
Le souffle bref, la marche vive
J’irais pressée, urgente, hâtive. »
Voici le lendemain. Dame Tortue parait. tur
(Artaban n’eût été plus fier).
Stupéfaction dans la forêt !
La Tortue est nue comme un ver !
Sa carapace escamotée,
Partie, disparue, envolée.
Le procédé dont elle usa
Importe peu, n’en parlons pas.
Un Escargot s’approche alors
Et l’interpelle, un brin retors :
« Vraiment, Tortue, vous voilà belle.
Qu’allez-vous faire maintenant ?
Butiner, sans doute et partant
Vous bâtir un rucher pour fabriquer du miel ?
Laissez-vous donc pousser des ailes
Vous rejoindrez le firmament»
Notre monde est plein de gens ainsi,
Voulant aller vite sans bien savoir pourquoi.
J’arrête ici mes railleries
De peur de me moquer de moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.