Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
DimEst49

Perruche hétéroclite Geoffroyus heteroclitus - Song Parrot

Messages recommandés

Identification :
Perruche hétéroclite Les perruches hétéroclites ont une tête jaune pâle brillant. Une large bande gris bleuâtre orne l'arrière de la nuque et vient se fondre progressivement dans le vert du manteau. La gorge est également gris bleuâtre. L'ensemble des parties supérieures est vert clair. Les couvertures moyennes portent des taches brun rougeâtre. On peut apercevoir des liserés jaune pâle sur les filets intérieurs des rémiges. Le dessous des ailes est bleu éclatant. Le haut de la poitrine est bleu grisâtre contrastant avec le reste des parties inférieures qui est d'un vert nettement plus pâle que celui du dos. Le dessus de la queue est vert moyen. Le dessous de la queue est grisâtre, mais avec une légère couleur jaune sur les filets extérieurs des rectrices externes. La mandibule supérieure est jaune pâle, la mandibule inférieure gris foncé. Les iris sont jaunes, les pattes vert grisâtre.
Les sexes sont dimorphiques. La femelle possède un bec entièrement sombre. Chez elle, la tête jaune et le collier bleu grisâtre sont absents. A la place, le capuchon est grisâtre et les joues sont vert brunâtre. Les immatures affichent une tête plus verte que les femelles. Leur bec est plus pâle et leurs iris plus sombres.

Chant : La Perruche hétéroclite lance une grande variété de cris rudes et musicaux, assez semblables à ceux des autres membres du genre Geoffroyus. Cette espèce se distingue particulièrement par son chant tremblotant constitué de double-notes très volontaires du type "wuwu wowo wewe wiwi". On peut également entendre des cris rudes et stridents "chee", "chiark-chiark" ou des "kyeer-kyeer-kyeer" rapides et rauques. La Perruche hétéroclite est capable de produire des notes plus harmonieuses, par exemple des "kee-owl-owl" ou des "kreel-kreel-kreel" dont la dernière note est très accentuée. Le cri de reconnaissance de cet oiseau est plus proche de celui de la Perruche à col bleu que de celui de la Perruche de Geoffroy.

Habitat : Les perruches hétéroclites fréquentent principalement les forêts humides de plaines et de collines entre 600 et 1700 mètres d'altitude. Elles choisissent généralement des boisements inviolés mais on les trouve parfois dans des parcelles partiellement éclaircies, à la lisière des forêts, dans des peuplements d'arbres en cours de régénération et dans des jardins. Dans le sud de la Nouvelle-Irlande, cette espèce peut grimper jusqu'à 1760 mètres.

Distribution : Les perruches hétéroclites sont endémiques de l'archipel des Bismarck et des îles Salomon. Ces oiseaux sont présents dans les îles suivantes : Umboi, Nouvelle-Bretagne, Lolobau, Duc d'York, Nouvelle-Irlande, Nouvelle-Hannovre, Tabar, Lihir, Buka, Bougainville (Papouasie-Nouvelle-guinée). On peut également les observer à Choiseul, Santa Isabel, San Jorge, Malaita, Nouvelle-Georgie, Guadalcanal et toutes les petites îles jusqu'à Rennell (îles Salomons). L'espèce est officiellement divisée en 2 races distinctes : G.h. heteroclitus (ensemble de l'aire de distribution excepté Rennell) - G.h. hyacinthinus (île Rennell, à l'extrême sud de l'archipel des Salomons).

Comportements : Ces oiseaux sont souvent repérés grâce à leurs chants qu'ils délivrent à partir d'un perchoir exposé ou d'un arbre isolé. Plus rarement, on peut les observer lorsqu'ils se déplacent d'un vol rapide au-dessus de la canopée. Leur trajectoire est directe et ils dévoilent le dessous de leurs ailes d'un bleu éclatant. Les perruches hétéroclites vivent en solitaire, en couples ou en petits groupes. A Bougainville, on les trouve parfois en compagnie de loris cardinaux ou de loris de Margaret. Ces oiseaux relativement discrets sont assez difficiles à détecter lorsqu'ils séjournent dans les feuillages denses. Lorsqu'ils sont effarouchés, ils volent rapidement jusqu'à un autre buisson épais où ils atterrissent presque sans ralentir.

Nidification : Les perruches hétéroclites ont un mode de reproduction cavernicole. La femelle creuse une cavité dans une souche ou dans un arbre pourrissant, mais on ne connaît pas grand chose sur les mœurs reproductives. La saison de nidification est inconnue. On ne possède pas plus d'information sur la taille de la ponte ni sur la durée d'incubation. Cette espèce est sans doute proche de la Perruche de Geoffroy et de la Perruche à col bleu qui appartiennent au même genre.

Régime : Les perruches hétéroclites sont exclusivement végétariennes. Elles consomment des graines, des fruits, des fleurs et des bourgeons.

Protection / Menaces : La population mondiale globale est estimée à un peu moins de 100 000 individus. La sous-espèce qui vit sur l'île de Rennell est comprise entre 5000 et 20 000 oiseaux. La Perruche hétéroclite souffre de la dégradation de son habitat sur l'ensemble de son aire de distribution, mais elle n'est nullement en danger pour autant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.