Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Matterhorn-lmgc

CARRAKA MDN femelle 2007 (67)

Messages recommandés


Chienne mâtin de Naples, née en août 2007, a
toujours vécue avec Baraka, abandon.




  • [size=9]Route de
    Schirrhein 67 500 Haguenau


  • Tél : 03 88 73 01 33

  • [/size]

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Au revoir Carraka,

    C'était une femelle Mâtin de Naples, elle s'appelait Carraka.
    Avec son compagnon de toujours, Baraka, ils étaient arrivés au refuge en ce début de décembre 2012, abandonnés tous les deux, suite à la disparition d'un de leurs maîtres.
    C'est vrai que leur arrivée n'était pas passée inaperçue : deux Mâtins de Naples, ce n'est pas commun.
    Les premiers temps ont été difficiles.
    Un abandon, quelle qu'en soit la raison, n'est jamais bien vécu.
    Les animaux sont perturbés par ces changements et montrent un certain temps à retrouver leurs marques.
    La confiance s'est installée et il s'est avéré que Baraka et toi étiez des chiens super gentils, réclamant de l'attention, des petites friandises et attendant patiemment, parfois bruyamment la promenade quotidienne.
    Je me suis attachée à vous deux, avec votre air de gros nounours, un peu gauches, mais si gentils.
    Je n'oublierai jamais tes grands yeux un peu rouges, qui te donnaient ce regard si triste, qu'on aurait voulu te câliner pour te rassurer.
    Tu me manques beaucoup et je pense aussi à Baraka qui se retrouve sans toi, sa compagne depuis toujours.
    J'ai aussi une immense tristesse et un grand regret de n'avoir pas pu te dire au revoir.
    Je pensais tellement qu'on te ramènerait au refuge, mais tes souffrances étaient telles, qu'il a fallu y mettre fin.
    Je suis désolée Carraka, tu étais si gentille et si attachante.
    Aujourd'hui, tu n'es plus là.
    Ton compagnon d'infortune reste seul et nous ferons tous, le nécessaire pour l'aider au mieux.
    Au revoir Carraka, je ne t'oublierai pas, tu resteras dans mes pensées, tout comme ceux déjà trop nombreux, qui nous ont quittés trop tôt.

    Nathalie D.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ×
    ×
    • Créer...