Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • Articles

    Articles et infos de la communauté

    • PlumeBlanche
      Inutile de vous présenter le gecko léopard, si vous êtes ici c'est que vous souhaitez en savoir plus pour pouvoir s'en occuper. Le terrarium est l'habitat que vous aménagez pour votre animal de compagnie puisse vivre dans un environnement proche de celui qu'il aurait eu dans la nature.
      Comment choisir son terrarium? Comment gérer la température d'un terrarium? Peut-on faire cohabiter plusieurs geckos ensemble?
      Choisir le terrarium du Gecko Léopard
      Sa taille
      Idéalement un gecko a besoin d'un terrarium d'un volume de 30L minimum. Privilégiez plutôt la largeur de celui-ci (et non la hauteur comme on pourrait imaginer). La taille du terrarium dépendra aussi du nombre de gecko que vous avez. Un calcul simple permet de calculer rapidement si la taille est suffisante : (longueur x largeur)/1000. Arrondissez le chiffre obtenu (au plus bas), vous pourrez ainsi obtenir le nombre de geckos maximum recommandé.
      Eclairage
      Le gecko est un animal nocturne, il faut donc prévoir des ampoules ou des néons. Le terrarium doit être capable de reproduire l'alternance jour/nuit. Si votre animal manque d'UV, il sera exposé aux risques de carences en calcium et vitamine D. Au contraire, une surexposition d'UV engendrerait des risques de cancer et cécité. L'éclairage n'est donc pas quelque chose à négliger !
      Décoration

      Votre décoration doit reproduire l'environnement naturel du gecko. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des écorces de chêne ou des tuyaux en PVC.
      Attention à ne pas utiliser du sable ou du gazon synthétique. Pour combler les trous, privilégiez plutôt des copeaux de bois. On peut décorer le terrarium avec des plantes artificielles, des pierres.
      Il faut également prévoir un abri reptile pour chaque animal. Le gecko apprécie énormément ce genre d'abri, cela lui sert de cachette. Placez également un bol d'eau (à renouveler chaque jour bien entendu) et la gamelle de nourriture.
      Reproduire l'environnement naturel du gecko léopard
      Température
      Le gecko a besoin d'une zone chaude (équivalent à la température au soleil) et d'une zone froide (ombre). Ces deux zones doivent être à la même taille.
      La différence de température entre ces deux zones est primordiale pour le bien-être du gecko léopard. La zone chaude doit avoir une température entre 30 et 32 °C. La zone froide doit quant à elle avoir une température comprise entre 26 et 28 °C. Durant la nuit, la température doit se trouver entre 20 et 22 °C.
      Une température trop basse engendrerait des troubles de la digestion ainsi qu'un fonctionnement au ralenti des organes vitaux. Au contraire, une température trop élevée est mortelle pour l'animal. Il faut donc faire très attention ! Je vous recommande d'avoir 2 thermomètres au minimum, ainsi qu'un hydromètre pour contrôler l'humidité.
      Fonctionnement du chauffage
      Le chauffage vient en général d'un tapis chauffant. Il doit être placé sous le terrarium ou du moins, le gecko ne doit en aucun cas entrer en contact avec le tapis chauffant (risques de brûlures). Il se place en zone chaude. Il faut choisir le tapis en fonction des watts. Pour un petit terrarium, il faut choisir un modèle de 25 Kw. Pour un moyen, il faudra se tourner vers un 50 à 75 Kw et pour un grand 100 Kw.
      Conseil : Je vous recommande d'investir dans un tapis chauffant équipé d'un thermostat. La température sera réglé automatiquement (un soucis en moins !).
      Les règles de base de l'élevage dans un terrarium

      Il ne faut jamais placer deux mâles dans le même terrarium ! Si vous souhaitez tenter l'expérience, vous aurez de très fortes chances de ne retrouver plus qu'un seul gecko. Ils s’entre-tueront. Il est important de savoir qu'il ne faut jamais déplacer une femelle qui a vécu avec un autre mâle (dans le terrarium d'un autre). Contrairement à ce qu'on pourrait penser, elle apparaîtrait comme une rivale aux yeux du nouveau mâle. Vous risquez d'assister à du cannibalisme si vous mélangez des bébés, jeunes et gecko adultes dans le même terrarium ! Il faut donc placer ensemble des geckos du même âge. Avant d'acheter plusieurs geckos (par plaisir), il est très important de savoir qu'il faut justement éviter de mettre trop de geckos dans le même terrarium. Cela risquerait d'entraîner des comportements agressifs. Si vous êtes vraiment fan des geckos léopard, investissez plutôt dans plusieurs terrariums. L'entretien du terrarium est plutôt simple. Il suffit de changer l'eau tous les jours et remplir la gamelle de nourriture. Vous pouvez ramasser régulièrement les excréments et changer le substrat. Vous avez désormais toutes les infos pour aménager le terrarium de votre gecko. N'hésitez pas à partager les photos de votre terrarium !

    • PlumeBlanche
      Connaître l’âge du chaton est essentiel pour sa santé, et bien sûr, pour sa survie. La majorité des choses qu’on peut ou qu’on ne peut pas lui faire dépendent majoritairement de son âge : les soins, l’alimentation, les jeux, les jouets, etc. Vous avez trouvé un chaton sur la route ? Vous avez recueilli un chaton chez vous ? Sachez avant tout que la meilleure manière de déterminer son âge est de consulter rapidement un vétérinaire. Mais dans l’immédiat, quelques indices devraient vous permettre d’avoir une idée plus ou moins précise de son âge.
      Voici les points à considérer pour déterminer l’âge d’un chaton.
       
      La dentition pour connaître l’âge d’un chaton
      Le nombre de ses dents est le premier indice qui devrait vous permettre de déterminer l’âge du chaton. Pour connaître son âge en conséquence, ouvrez sa petite bouche et comptez.
      Age du chaton : moins de 2 semaines
      Le chaton fait ses dents à partir de la deuxième semaine. Elles apparaissent généralement en suivant le même ordre que celles des humains, à savoir : les incisives en premier, puis les canines, les prémolaires et les molaires. Si votre chaton n’a aucune dent, cela veut dire qu’il a moins de deux semaines. Si des petites taches blanches commencent à apparaître sur le devant, que ce soit en haut ou en bas, cela signifie que les premières dents de lait essaient de pousser. Il est très probable que le chaton ait donc deux semaines.
      Age du chaton : 2 à 4 semaines
      Si vous constatez que les incisives ont poussé, ou commencent à sortir, c’est que votre chaton a dépassé le stage des deux premières semaines. Si elles sont toutes sorties – elles sont au nombre de 6 – cela signifie que votre chaton a probablement 4 semaines. La présence des canines vient confirmer cette constatation. Ces dernières commencent en effet à sortir à partir de la troisième semaine. Par conséquent, la présence des incisives et des canines n’implique pas forcément un âge avancé. Cela signifie que le chaton n’a pas plus de 5 semaines.
      Age du chaton : 4 semaines à 6 semaines
      A partir de la quatrième semaine, une fois que les canines – au nombre de 4 – sont toutes sorties, les prémolaires vont suivre. A noter que le chaton doit avoir 10 prémolaires en tout – dont 6 à la mâchoire supérieure et 4 à la mâchoire inférieure. Le nombre de prémolaires est normalement complet à la sixième semaine. Si vous en avez compté 10, cela signifie que votre chaton a au moins un mois et demi.

       
      Connaître l’âge du chaton à partir de son poids
      Vous pouvez aussi estimer l’âge de votre petit chat en vous basant sur son poids. Attention cependant, si en comptant les dents, les chances que vous vous trompiez soient quasiment nulles, avec le poids, c’est loin d’être sûr.
      Le fait est que les informations obtenues peuvent être influencées par plusieurs paramètres extérieurs : l’alimentation (ou la sous-alimentation), la santé (un chaton en mauvaise santé peut être anormalement petit) et la génétique (il peut être naturellement petit tout simplement). Pour déterminer l’âge du chaton à partir de son poids, vous devez partir du principe qu’un chaton pèse 100 grammes à la naissance et qu’il peut prendre jusqu’à 100 grammes par semaine si toutes les conditions sont réunies.
      Ainsi, si votre chat pèse :
      100 grammes, il a moins d’une semaine. Entre 250 grammes à 300 grammes, il a deux semaines. Entre 500 grammes à 750 grammes, il a environ 1 mois, voire 1 mois et deux semaines. Entre 750 grammes à 1kg, il a environ deux mois.  
      Le comportement du chaton pour connaître son âge
      Enfin, vous pouvez aussi essayer de déterminer l’âge de votre chaton en vous basant sur son comportement, plus précisément sur son autonomie. En toute logique, si le chaton se montrera extrêmement dépend les premiers jours, plus les jours passeront, plus il devrait gagner progressivement en indépendance.
       
      Il n’arrive pas encore à ouvrir ses yeux ?
      Il a moins d’une semaine. Il faut en prendre le plus grand soin. Les chatons commencent à ouvrir leurs yeux à partir du 7ème jour. Au dixième, il devrait pouvoir les ouvrir sans difficulté.
       
      Il arrive à se chauffer tout seul ?
      Il a environ 1 mois. Dans le cas contraire, il a moins de 3 semaines et vous devrez lui trouver une source de chaleur artificielle à défaut de la chaleur maternelle qui lui manque.
       
      Il n’arrive pas à faire ses besoins seul ?
      Il a moins de trois semaines. Les troisièmes premières semaines de sa vie, c’est normalement la mère qui déclenche les urines et les selles grâce au massage qu’elle leur prodigue dans l’abdomen lorsqu’elle le lave. Là encore, vous devrez le faire vous-même si votre chaton n’en est pas encore capable. S’il y arrive, il doit avoir plus de 3 ou 4 semaines.
       
      Il se déplace tout seul ?
      Il a plus de 4 semaines. Les chatons commencent à se déplacer et à explorer son entourage à partir de la quatrième semaine. S’il se déplace et joue également, il a plus de 5 semaines.
       
      Connaître l’âge du chaton par son alimentation : mange-t-il de la nourriture ?
      Le chaton refusera toute nourriture à l’exception du lait les 4 premières semaines de sa vie. Ce délai passé, il ne s’en contentera plus, et aura besoin de nourriture solide pour ressentir la satiété. En conséquence, si votre chaton accepte de manger autre chose que le biberon, c’est qu’il a plus de 4 semaines. Cela ne signifie pas pour autant que vous devrez le sevrer, car le lait restera sa nourriture principale jusqu’à la 7ème semaine.
       

    • PlumeBlanche
      Vous avez un cochon d'inde ou vous prévoyez d'en adoptez un, ayant un jardin vous vous êtes dit que vous alliez l'installer à l'extérieur. Nous allons vous donner dans cet article des informations avant de sauter le pas et de le mettre à l'extérieur.
       
       
      Ce qu'il faut savoir avant de mettre son cochon d'inde à l'extérieur
      Le cochon d'Inde est un animal qui peut vraiment s'épanouir mais il faut respecter quelques règles avant de le mettre dans votre jardin. Dans un premier temps, si vous avez une terrasse et non un jardin, il ne vaut mieux pas le mettre à l'extérieur. En effet le cochon d'Inde pour qu'il soit en bonne santé ne doit pas être en plein courant d'air. La plupart des terrasses sont exposées au vent, il vaut donc mieux de le laisser avec vous à l'intérieur.
      Dans un second temps, il faut savoir que le cochon d'inde est un animal sociable autant envers ses congénères qu'envers les hommes. Le fait de le mettre seul à l'extérieur peut vite le faire s'affaiblir. En effet, il aura moins de contact avec vous, il se sentira seul et se laissera dépérir. Je vous conseille donc que ça soit en intérieur ou en extérieur d'en adopter au moins deux, pour que votre rongeur soit heureux et vive de façon harmonieuse.

      Dans un troisième temps si vous avez déjà un ou plusieurs cochons d'inde, et que vous voulez le ou les mettre à l'extérieur, ne le faites pas d'un seul coup. Il faut savoir que si vous les passez d'un appartement de 20°C à l'extérieur, vous risquez de leur faire un choc thermique. Cependant vous pouvez les habituer à l'extérieur en les sortant durant le printemps dans un enclos ou une cage bien protégée et les laisser progressivement à l'extérieur.
      Enfin, lorsque vos cochons d'inde sont à l'extérieur, sachez qu'il faudra être trois fois plus attentif envers leur santé et changer leur méthode d'alimentation. C'est-à-dire qu'il faudra laisser de la nourriture à disposition en permanence et leur faire des cures de vitamine C pour améliorer et renforcer les défenses immunitaires.
      De plus il faudra leur rendre visite plusieurs fois par jour, vous allez devoir les peser toutes les semaines et faire un check-up chez le vétérinaire assez régulièrement. Donc avant de penser à mettre votre cochon d'inde à l'extérieur pensez à toutes ces petites choses qui lui permettront de vivre en bonne santé et heureux.
      Ce qu'il faut savoir pour bien l'installer à l'extérieur
       
      Une fois votre décision prise pour le mettre à l'extérieur, il faudra réfléchir si vous voulez le mettre dans une cage ou un enclos. Nous vous conseillons l'enclos, qui est plus adapté à la vie à l'extérieur. Vous pouvez en trouvez en animalerie déjà tout prêt ou vous pouvez le construire vous-même.
      Avant toute chose vous devez choisir l'emplacement de l'enclos, il faut que ça soit un petit coin de verdure car les cochons d'inde préfèrent ces coins-là. Il doit être à l'abri des courants d'air, dans un endroit calme et ombragé et pour finir à l'abri de la pluie et du vent. On ne veut pas que nos petits rongeurs soient malades ! Ensuite vous pouvez enfin poser votre enclos et installer vos rongeurs dedans pour leurs plus grand plaisir. 

      Si vous voulez construire vous-même l'enclos, il vous faudra quelques petites choses qui sont :
      Des lattes ou planches de bois naturel non traitées Du carton goudronné Une ouverture ou un fenêtre amovible Un cadenas ou système d'alarme Des couvertures Du polystyrène Du treillis Des charnières Votre enclos doit faire 80*40*40 cm pour un cochon d'inde alors si vous en avez plusieurs vous devez faire proportionnel au nombre de cochons d'inde que vous avez.
      Pour ce faire, vous devez faire quatre cadres stables avec les planches ou les lattes de bois naturel non traitées.  Fermez l'enclos avec du treillis et reliez les treillis entre eux avec des charnières. Pensez à bien isoler l'enclos avec du polystyrène, rajoutez à ça du foin et du fourrage pour que vos cochons d'inde ne prennent pas froid.
      Sur la surface de votre enclos, pensez à faire une ouverture ou une fenêtre amovible pour que vous puissiez changer la litière. L'ouverture doit faire 10 à 15 cm et doit pouvoir être refermée. D'où une petite préférence pour la fenêtre amovible.
      Le toit doit être amovible et recouvert de carton goudronné qui doit retomber sur le coté pour protéger leur gamelle et leur réserve d'eau. Votre enclos, une fois construit doit être stable sans pour autant être fixé au sol, vous devez pouvoir le déplacer sur un bout d'herbe frais. De plus le cochon d'inde n'est pas un animal qui creuse en général donc vous n'avez pas à vous inquiéter sur ça.
      Enfin votre enclos doit être protégé des voleurs, eh oui, certaines personnes pensent à voler les cochons d'inde lorsqu'ils  les aperçoivent à l'extérieur donc investissez dans un cadenas ou un système d'alarme qui protégera vos petits rongeurs.
      Voilà pour tous les conseils que nous pouvons vous donner si vous voulez mettre votre cochon d'inde à l'extérieur. Pour ceux qui ont déjà fait l'expérience de cochon d'inde à l'extérieur n’hésitez pas à mettre votre avis en commentaire !

    • PlumeBlanche
      Vous êtes encore nombreux à installer votre chien au pied du passager avant. Même si c'est un petit chien, c'est illégal ! La ceinture de sécurité n'est pas faîte que pour les êtres humains. Voici les raisons et les conseils d'achat pour vous guider au mieux vers la ceinture de sécurité qui conviendra à votre chien.
       
      Pourquoi la ceinture est-elle obligatoire pour les chiens?
      Dans un premier temps, un petit rappel de la loi ne fera pas de mal.
      Article R412-1: "Tout passager doit porter une ceinture de sécurité homologuée".
      Article R412-6: "Le champ de vision du conducteur ne doit pas être gêné par le nombre de passagers".
      En d'autres termes, votre chien est un passager, il doit donc porter une ceinture de sécurité. Si vous ne respectez pas cette règle, vous encourez une amende de 4ème classe de 135 euros. C'est cher payé alors qu'une laisse vous coûtera moins de 15 euros. Il sera donc placé sur les banquettes arrière ou dans votre coffre. Attention à ce que votre chien ne gêne pas votre visibilité ! 
      En cas de freinage brutal, il est indispensable de ne pas vous prendre le poids du chien dans votre dos. Pour ce faire, il existe la ceinture de sécurité (aussi appelée laisse de sécurité). Elle peut être aussi complétée avec le harnais de sécurité.

      Zoom sur la ceinture de sécurité
      Elle s'accroche comme la ceinture qu'utilisent nos passagers. Elle se relie ensuite au collier ou au harnais. L'idéal est d'avoir une ceinture réglable. Il n'y a pas vraiment de règles, tout dépend du gabarit et du caractère de votre chien.
      La voiture doit être une expérience positive pour votre chien mais aussi pour vous (pour des raisons de sécurité). Vous ne devez pas être perturbé par votre animal, si vous êtes deux dans la voiture, sollicitez plutôt votre passager(e). Surveillez que votre chien ne mange pas sa laisse. Il existe également des grilles pour qu'il ne puisse pas atteindre le conducteur. 
      Voici un comparatif du ressenti des maîtres ayant choisi d'opter pour attacher la laisse au collier ou au harnais :
      Harnais : la ceinture s'attache au niveau inférieur du harnais réduisant ainsi la mobilité du chien. Il pourra ainsi s'asseoir et se coucher comme bon lui semble. En cas de freinage brutal, votre animal sera protégé, le harnais lui évite d'être violemment projeté. Au contraire, le choc sera absorbé. Collier : nombreux sont ceux qui choisissent cette option par facilité. Elle ne nécessite aucun achat supplémentaire. Cependant, en cas de freinage brutal, votre chien risque la strangulation. Votre chien sera également un peu libre qu'avec le harnais.  Les personnes choisissent le collier car c'est la solution la plus simple. Cependant, les maîtres qui choisissent l'option du harnais de sécurité en sont plutôt satisfaits. Une fois adopté, ils n'attachent plus le chien par le collier. 
      Conseils d'utilisation de la ceinture pour chien

      Le chien est un animal très intelligent, ne lui montrez surtout pas comment vous le détachez. De nombreux chiens se détachent tout seul, ce qui peut être très contraignant lorsque vous conduisez.
      Lors de l'achat de la ceinture de sécurité, vérifiez que l'attache n'est pas en plastique. Au début, votre chien aura certainement tendance à tirer. Il serait dommage que l'attache se déforme. De plus, selon la race de chien il est même fortement recommandé d'avoir une attache très solide. Renseignez-vous auprès de votre magasin.
      Si vous optez pour un harnais de sécurité, choisissez  la bonne taille. Un vendeur ou une vendeuse en magasin spécialisé pourra certainement vous guider vers la bonne taille. Si le harnais est trop grand, en se débattant votre chien risquerait de se coincer une patte.
      Il est important de combiner la ceinture de sécurité avec d'autres accessoires. Cela améliorera le confort de votre chien et aussi le votre. Nous avons vu précédemment qu'elle est souvent associée à un harnais, mais nous pouvons ajouter une grille de protection. Vous pourrez donc laisser plus de liberté à votre chien. Afin d'éviter que votre chien mange sa ceinture, distrayez-le avec un jouet ou un os. 
      J'espère que cet article vous a guidé dans votre choix. Si nous n'êtes pas convaincu par la ceinture de sécurité, je vous invite à vous renseigner sur les caisses de transports. Cet accessoire permet de combler tous les inconvénients de laisse de sécurité (accessoires inclus).

    • PlumeBlanche
      Les rongeurs sont de plus en plus populaires auprès des familles, des étudiants etc. de par leur aspect et de leurs petites tailles, ces petits animaux séduisent de plus en plus de personnes. Il existe plusieurs types de rongeurs et on est très vite perdu quand il s'agit de choisir quel animal adopter.
      Alors pour les indécis ou pour les personnes qui hésitent à adopter un rongeur voici une liste de rongeurs domestiques. Attention vous allez forcément craquer devant tant de mignonnerie !
       
      L'écureuil domestique : Le rongeur insolite
      Lorsque vous entendez parler de rongeur, vous ne pensez pas forcément à l'écureuil. Il est de plus en plus fréquent d'en trouver à l'adoption. Ce petit animal a une santé de fer et mange de tout. Il est donc facile de s'en occuper mais il reste un animal sauvage et très solitaire.  Le mieux est de l'adopter assez jeune si vous voulez qui soit sociable. Le problème c'est qu'il sera sociable avec vous mais il risque de se montrer agressif avec d'autres personnes de votre entourage.
      Le rat domestique
      Le rat domestique n'est pas le premier rongeur auquel on pense lorsqu'on veut adopter un rongeur. Cet animal est pourtant un rongeur très sociable et peut vivre jusqu'à 3 ans.  il est très apprécié pour sa vivacité et son intelligence.  Son régime alimentaire est simple puisqu'il mange de tout. Le tout est de lui laisser sa cage propre, et vous aurez une vie harmonieuse avec lui.
      La souris domestique
      On ne pense pas forcément à adopter une souris, mais si vous l'avez depuis petite, elle peut se montrer très sociable et être un véritable compagnon. Il faudra lui installer une cage avec de quoi se dépenser car ce petit rongeur est hyperactif. Ne laissez jamais sa cage ouverte, la souris va prendre la fuite et se mettre dans des recoins de votre maison ou appartement que vous ne soupçonniez pas. Le point négatif de ce rongeur est l'odeur, la souris a une odeur incroyablement forte surtout les mâles, donc privilégiez les femelles.
      Le lapin
      Certains dirons que ce n'est pas un rongeur mais lorsqu'on nous parle de cette catégorie, c'est le premier animal auquel on pense.  Le lapin est très populaire et s'avère être un compagnon idéal. Il est peureux mais lorsqu'il est rassuré, le lapin se montre très chaleureux.  Il lui faut beaucoup d'attention pour qu'il ne soit pas anxieux, avec son tempérament doux, il peut faire un  bon animal de compagnie pour les enfants.  Faites tout de même attention, il y a des risques de morsures avec le lapin. Si vous prévoyez une cage pour lui, il faudra quelque chose de très spacieux et aéré. Il devra sortir assez régulièrement.
      L'octodon
      L'octodon est l'un des rongeurs parfaits pour les familles. C'est un animal affectueux et très distrayant. L'octodon est  un inconditionnel des cabrioles et acrobaties en tout genre. il affectionne la compagnie des hommes et de ses congénères. La seule chose c'est que vous ne pouvez pas faire est de le prendre seul, vous risquez de le voir dépérir. Il faudra donc adopter deux à trois octodons du même sexe sauf si vous prévoyez un élevage d'octodons. Prévoyez une grande cage pour les accueillir.
      Le hamster
      Les hamsters sont des rongeurs qui peuvent vivre partout, appartement ou maison - ils s'adaptent très bien. Ce rongeur est plus un animal à regarder qu'à caresser, de plus il vit la nuit. Il est connu pour ses changements d'humeurs, il peut se montrer très câlin et la seconde d'après être agressif. De plus il a besoin de faire beaucoup d'exercice donc il faudra prévoir de lui acheter une roue d'exercice pour qu'il puisse se dépenser. Le hamster évolue en couple, il faudra dans la mesure du possible les adopter par deux.
      La gerbille
      La gerbille est l'animal le plus affectueux des rongeurs, elle adore les caresses.  C'est un animal très sociable et espiègle, elle est parfaite pour les enfants et leur éveil. La gerbille adore jouer surtout si elle a des jouets pour rongeur. Elle adore creuser donc il faudra prévoir de la litière qui restera en permanence dans sa cage.
      Le cochon d'Inde
      Parfait pour les enfants, le cochon d'Inde s'avère être un bon compagnon. Affectueux et câlin, il ne se montrera pas agressif, au contraire il se laisse facilement approcher pour être caressé. Il a bonne longévité ( 4 à 8 ans ). Il faudra bien nettoyer sa cage et faire attention à son alimentation car il a une santé assez fragile. Le cochon d'Inde s'épanouit en présence de ses congénères, donc n'hésitez pas à en adopter deux.
      Le Chinchilla
          Ce rongeur convient plus aux adolescents et aux adultes, il ne supporte pas le contact prolongé avec l'homme.  C'est un animal propre et docile mais qui a besoin d'espace donc il faudra prévoir une cage haute et de grande taille. Le chinchilla est un animal nocturne, évitez de mettre la cage dans votre chambre car la nuit il se montre actif et très agité.
      Voilà pour la liste des rongeurs que vous pouvez adopter. Faites juste attention, nous pensons souvent à tort que nous pouvons en prendre qu'un, mais comme pour tout animal, il vaut mieux les prendre à deux ou à trois pour que leur longévité soit meilleure surtout que nous nous attachons très vite à ses petites boules de poils. De plus, avec cette liste vous pourrez vous rendre compte que certains rongeurs ne sont pas compatibles avec les enfants à cause de leur agressivité.
      En espérant que cette liste vous aidera dans votre choix d'en adopter un.
       
       

    • PlumeBlanche
      Une tondeuse pour chien vous sera utile même si vous n’envisagez pas d’ouvrir un salon de toilettage canin. Puisque votre chien aura besoin d’une tonte au moins deux fois par an, surtout s’il est particulièrement poilu, avoir cette machine à portée de la main n’est pas simplement pratique. C’est également une solution économique sachant qu’un passage chez un toiletteur professionnel peut coûter une petite fortune.
      Vous ne savez pas vous en servir ? Aujourd’hui, ce n’est plus un problème. La majorité des tondeuses disponibles sur le marché à ce jour ont été conçus pour le grand public. Si vous choisissez bien, vous pourrez utiliser votre tondeuse professionnelle « comme un pro » .
      Vous voulez acheter une tondeuse pour chien ? Ce petit guide d’achat pourra vous aider à faire le bon choix.
      Comment bien choisir sa tondeuse pour chien ?
      Pour faire le bon choix, vous devez prendre en compte plusieurs critères. Mais avant cela, n’hésitez pas à demander conseils auprès de vos connaissances ou directement auprès d‘un vétérinaire. Ils sauront certainement mieux vous orienter vers le modèle le plus adapté.
      Les critères à absolument considérer : la nature des poils
      Vous devez avant toute choisir une tondeuse adaptée aux poils de votre chien, sinon elle ne vous servira strictement à rien. Pour cela, vous devez porter une attention toute particulière à la lame. Vous trouverez sur le marché des tondeuses ayant des lames spécifiques :
      Pour poils courts Pour fourrure plus ou moins épaisse Pour fourrure épaisse et longue Vous pouvez également choisir votre tondeuse pour chien en fonction de sa race. Certaines marques proposent en effet des appareils conçus spécifiquement pour les poids d’une race précise. Cela vous évitera de trop vous mettre martel en tête.
      Sur le marché, vous trouverez également des tondeuses pour chien professionnelles, et des tondeuses pour chien semi-professionnelles. Vous choisirez donc en fonction de votre expérience et de votre adresse en la matière.
      Les critères qu’il est préférable de prendre en compte
      Les critères suivants ne sont pas à considérer obligatoirement. Mais en y faisant attention, ils vous faciliteront nettement la tâche. Au moment de choisir, privilégiez donc :
      Les tondeuses à lame droite. Elles sont plus faciles à manier et sont parfaitement adaptées si vous n’avez aucune expérience et que votre chien est du genre nerveux. Les tondeuses silencieuses. Bien sûr, elles émettent toutes un bruit en marchant, mais certaines sont moins bruyantes que d’autres. Et il vaut mieux choisir ces modèles-là, car le bruit peut rendre le chien encore plus nerveux. Les tondeuses légères. Ce détail est important surtout si votre chien a une fourrure longue et épaisse, car au bout d’un certain temps, vous pourriez vide vous fatiguer si l’appareil est pesant. Tondeuse pour chien : avec ou sans fil ?
      Vous pouvez choisir aussi bien l’une que l’autre, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Le modèle sans fil est très pratique, car vous pourrez procéder à la coupe et à la tonte indépendamment d’une source électrique. Mais si vous le choisissez, faites bien attention à son autonomie. Il faudrait qu’il puisse fonctionner jusqu’à la fin de la tonte.
      Dans le cas où les poils sont longs, si vous voulez que l’opération soit menée à son terme, optez donc pour un modèle filaire. Mais notez que les fils peuvent encombrer et bien sûr, vous devez vous assurer que vous avez une source à proximité pour pouvoir l’utiliser.
      Quelle tondeuse pour chien choisir – Notre top 3
      Voici une sélection des trois meilleures tondeuses pour chien du marché.

      Le Show Pro Coffre de Wahl
      Le Show Pro Coffre est un appareil de qualité que vous pourrez utiliser avec n’importe quelle race de chien. C’est une tondeuse professionnelle de grande qualité, signée Wahl – une marque très connue dans l’univers canin – et qui fonctionne lorsqu’on branche le fil à une source électrique. C’est donc un modèle filaire.
      Ses atouts : elle est livrée avec 4 types de peignes et a été conçue pour s’adapter à n’importe quel type de poils. C’est également un appareil robuste – mais on en n’attendait pas moins de la part de marque – dont la tête de coupe a été fabriquée avec de l’acier trempé très résistant. Elle dispose également d’un moteur particulièrement puissant de 5000 V. Cette tondeuse pour chien Wahl coûte aux environs de 116€.

      La tondeuse pour chien sans fil de GoFun
      GoFun n’est pas une marque très connue, mais ces produits sont très appréciés des utilisateurs, aussi bien les particuliers que les professionnels. La marque propose une tondeuse pour chien milieu de gamme. Sans fil, sa praticité est d’autant plus appréciée grâce à ses 4 longues heures d’autonomie et au fait qu’elle se charge très rapidement.
      Ses autres atouts : vous pourrez l’utiliser pour tous types de poils et de fourrures. Grâce à ses 5 réglages de vitesse, vous pourrez facilement obtenir la longueur que vous souhaitez, quelle que soit la race. Autre point important : cette tondeuse sans fil est très peu bruyante et peut être utilisée aussi bien pour les chiens que pour les chats. Cette tondeuse pour chien Wahl coûte aux environs de 62.99€.

      La tondeuse pour chien rechargeable d’OMORC
      Pour seulement 25.99€, cette tondeuse de la marque Omorc a tout pour plaire. C’est un appareil professionnel sans fil, à la fois pratique et très facile à manier grâce à son poids, très léger.
      Ses atouts : une rapidité de charge de moins d’une heure pour une autonomie pouvant aller jusqu’à 80 minutes ; une lame détachable et lavable dotée de 4 peignes pouvant s’adapter à n’importe quelle longueur de poils ; un niveau sonore de moins de 50 dB, ce qui est largement inférieur à la plupart des tondeuses.

    • PlumeBlanche
      Comme pour les hommes, nos animaux à quatre pattes peuvent aussi avoir des problèmes de santé, l'obésité en fait partie.  De plus en plus de chiens se retrouvent dans cette situation et les maîtres ne savent pas comment ça a pu arriver, ni comment réagir face à ce problème de plus en plus fréquent. 
      Dans cet article nous allons voir comment se rendre compte de l'obésité chez son chien et y remédier.
       
      L'obésité chez le chien : les causes
      L'obésité est une surcharge pondérale, elle est considérée comme une maladie.  Elle intervient chez le chien lorsqu'il consomme plus de calories que ce qu'il en dépense. Les causes de l'obésité peuvent être diverses. Elle peut être alimentaire et non alimentaire.
       
      Les causes non alimentaires peuvent être dues à une baisse de l'activité physique de votre toutou, de la stérilisation ou de l'âge. La cause la plus fréquente de l'obésité est la stérilisation, en effet après celle-ci les chiens ont tendance à prendre du poids et c'est là qu'il faut extrêmement faire attention à l'activité physique et à son alimentation.
      Les maladies hormonales, telles que le diabète, l'hypothyroïdie etc., peuvent elles aussi entraîner une prise de poids qui peut mener à une obésité
      Sachez aussi que certaines races de chien ont tendance à prendre du poids assez facilement. Les Labradors, les Cavalier King Charles, les Cockers etc. sont des chiens qui ont tendance à être obèses si vous ne faites pas attention à leur régime alimentaire et à leurs activités physiques.
       
      Les causes alimentaires sont très courantes. Une des erreurs les plus fréquentes est le fait de laisser à son chien les croquettes à volonté. Avec les distributeurs de croquettes on peut vite se laisser dépasser par la dose de croquettes que l'on donne à son chien chaque jour. D'autre part, une alimentation non-équilibrée peut vite entraîner une obésité. 
      Lors de l'adoption d'un chien ou d'un chiot, n'hésitez pas lors de sa première visite chez le vétérinaire à lui demander des conseils sur le mode d'alimentation du type de chien que vous avez et sur l'activité physique qui convient à sa race.
      Pour les exercices, il est souvent conseillé d'utiliser des friandises pour apprendre à son chien à obéir. Sachez que les friandises sont riches en sucre et en graisse. Donc si vous lui donnez des friandises en plus de sa dose quotidienne de croquettes, votre chien peut vite prendre du poids.
      Pour que vous voyez un peu mieux ce que nous voulons dire, dites-vous qu'un biscuit vaut un bon hamburger pour nous.
       
      La prise de poids peut se faire de deux façons : soit elle va se faire de manière dynamique, soit elle va se faire de manière statique.
      La prise de poids de manière dynamique s'étend sur plusieurs mois voire plusieurs années, vous allez augmenter les apports énergétiques en fonction de l'appétit de votre chien mais cet apport sera supérieur à ses besoins.
      La prise de poids de manière statique correspond à un chien déjà obèse, qui ne prend plus de poids et dont l'appétit est normal voire moindre qu'un appétit d'un chien lambda, car l'exercice est limité par l'obésité.
       
      Les conséquences de l'obésité de chez le chien
      L'obésité entraîne à peu près les mêmes conséquences que chez l'homme. Elle diminue l'espérance de vie de votre toutou mais pas que. 
      Si votre chien reste obèse, il peut avoir des problèmes locomoteurs, cardiaques et de digestion. Votre chien sera beaucoup moins résistant aux infections et aux maladies. Il peut être sujet aux tumeurs, à l'arthrose, aux troubles respiratoires. Concernant les exercices physiques,  votre chien aura beaucoup de mal à en faire. Il aura beaucoup de difficulté à courir et à marcher.
       
      Surveiller le poids de votre chien
      Pour bien surveiller le poids de votre animal de compagnie, vous pouvez aller chez son vétérinaire, en général il y aune balance qui est disponible gratuitement.
      Si vous ne voulez pas vous déplacer jusqu'au vétérinaire, vous pouvez observer la silhouette de votre chien.
      Pour savoir si votre chien est obèse ou non, vous devez :
      regarder le dessus et le profil de votre chien, si vous apercevez les trois dernières côtes c'est que tout va bien. Palper les côtes, le poitrail et le ventre, glissez vos mains sans appuyer sur le côté du thorax. Si vous ne ressentez pas les côtes alors votre chien est en surcharge pondérale.  
      Eviter l'obésité chez le chien
      Il existe des actes de prévention face à ce phénomène, ces gestes simples éviteront des problèmes à votre chien et il vivra sa longue vie de chien tranquillement et sereinement.
      Lorsqu'il vous arrive de le sortir un peu moins dans la semaine à cause d'un emploi du temps serré ou même qu'une routine s'installe et que vous  sortez moins tous les deux, il faudra réduire sa ration ou passer à une alimentation plus légère. Cela permettra de garder un équilibre entre ses besoins et son activité physique.
      De nombreux maîtres ont tendance à donner à manger à leur chien hors des repas, mais surtout quand eux prennent le leur. Il ne faut pas le faire car même un bout de fromage qui semble insignifiant pour vous, représente un repas pour le chien. 
      Pour son équilibre alimentaire, il vaut mieux s'abstenir de leur donner à manger hors de leurs repas. Une bonne alimentation et des exercices devrait suffire à une bonne hygiène de vie. Pesez correctement ses aliments ainsi que les friandises.
      Tous ces petits gestes vous aideront à garder votre chien en bonne santé et à son poids idéal.
      En résumé,  l'obésité chez le chien fonctionne comme pour les hommes, il faut surveiller son alimentation, et une activité physique est indispensable pour que votre chien reste en bonne santé. En espérant que cet article vous aidera à mieux comprendre les conséquences de l'obésité sur votre animal et à vous conforter sur le mode alimentaire qu'il doit avoir pour vivre une longue vie.    

    • PlumeBlanche
      Si vous possédez un chat ou un chien, il est très certainement déjà identifié. Si ce n'est pas le cas, vous êtes en train d'enfreindre la loi sans même le savoir. Lisez donc attentivement cet article !
      Pourquoi faut-il faire identifier son animal ? Quels sont les moyens d'identification des chiens et chats en France ? Que choisir : puce ou tatouage ? Quel est le prix pour pucer son chat ou chien ? Quel est le prix pour tatouer son animal ? 
       
      Pourquoi faire identifier son animal 
      Tout d'abord, l'identification de votre animal de compagnie est obligatoire ! Concernant les chiens, l'obligation date de 1999. Pour les chats, c'est un peu plus récent, cela date de 2012. L'identification électronique est depuis 2012 le seul procédé d'identification officiellement reconnu dans l'Union Européenne.
      Les personnes qui donnent un chat ou un chien risquent une amende de 750€ si ce dernier n'est pas identifié. 
      Que vous viviez en appartement ou dans une maison, vous n'êtes pas à l'abri d'une fugue de votre animal ou même d'un vol. L'identification est le seul moyen fiable pour les autorités ou les vétérinaires de retrouver votre trace. Contrairement au collier (avec votre nom et votre téléphone), il ne peut être falsifié. C'est la preuve que votre animal vous appartient. Si ces arguments ne suffisent pas à vous convaincre, sachez qu'un animal non identifié envoyé à la fourrière risque l'euthanasie.

      En cas de déménagement, en voyage ou même en vacances à l'étranger, il est obligatoire d'identifier votre animal. Les douaniers et les policiers possèdent également des lecteurs de puces électroniques. Il serait dommage de ne pas pouvoir se déplacer librement avec son animal juste pour une histoire de puce électronique. 
      Il existe deux types d'identification: identification par puce électronique et le tatouage. Voici un comparatif qui aidera certainement à faire votre choix (ou de choisir les deux solutions si vous préférez être sur!)
       
      Identification par puce électronique
      La puce électronique a une taille comparable à celle d'un grain de riz (1 mm de diamètre et 3 mm de long). Elle est injectée entre les deux omoplates (du chat ou du chien) avec une seringue. Pour les plus craintifs de la nouvelle technologie, ne vous inquiétez pas, cette puce n'émet pas d'ondes ! Et surtout, malgré sa petite taille, elle ne risque pas de se déplacer.
      Elle a énormément d'avantages. Elle est étanche, biocompatible, elle n'a pas de système magnétique ou électrique. C'est donc vraiment sans danger ! La puce n'est donc malheureusement pas visible à l’œil nu. Elle sera lu par un lecteur de puces que possèdent les vétérinaires, les policiers, la gendarmerie, la douane. Le code de la puce est unique et créé à partir de certaines règles. Il contient 15 chiffres qui se divisent de la façon suivante : 
      3 chiffres : pays (France : 250) 2 chiffres : espèces (chien et chat : 26) 2 chiffres : fabricant de la puce 8 chiffres : identification animale  Dans la plupart des cas, la pose de la puce est très rapide et quasiment sans douleur. Elle se réalise en général sans anesthésie. Des personnes profiteront aussi de la stérilisation pour faire identifier l'animal lorsqu'il est sous anesthésie. C'est un moyen sur que cela se fasse sans douleur.
      Attention : La puce ne peut pas être lu par un particulier ! Même si ce n'est pas un moyen d'identification reconnu légalement, je vous conseille de faire porter un collier à votre animal avec votre nom et votre numéro. Cela permettra à un particulier de vous contacter (en cas de fugue) sans devoir déposer votre animal en gendarmerie ou chez un vétérinaire.

      En cas de déménagement, pensez à changer les coordonnées associées à la puce. Comme mentionné précédemment, c'est le seul moyen de relier votre animal et vous. 
      Le prix de l'identification par puce varie entre 50 et 70 euros selon les vétérinaires.
      Identification par tatouage
      Cette identification a longtemps été populaire. Le tatouage s'effectue au dermographe ou à la pince. Il s'agit d'inscrire une série de chiffres et de lettres sur votre animal. Le tatouage peut s'effectuer dans l'oreille ou à l'intérieur de la cuisse. Cela ne se fait pas sans douleur, votre chat ou chien sera donc sous anesthésie générale.
      Une fois le tatouage effectué, il sera inscrit dans le FNIC (Fichier National d'Identification des Carnivores). Le code est unique et diffère selon l'animal et l'endroit du tatouage:
      Chat (oreille ou cuisse) : 3 chiffres + 3 lettres Chien (oreille) : 3 chiffres + 3 lettres Chien (cuisse) : 2 + 3 chiffres + 3 lettres Contrairement à la puce électronique, la visibilité est immédiate. Mais le tatouage peut s'estomper avec le temps ... Cette pratique est en baisse (la puce électronique étant moins douloureuse et reconnue par l'UE).
      Pour cette prestation il faudra compter entre 60 et 70 euros.
       
      Vous connaissez désormais tous les avantages et inconvénients des différentes façons d'identifier votre animal. Si votre animal n'est pas identifié, je vous recommande de le faire pucer !

    • PlumeBlanche
      Vous comptez adopter un adorable petit chiot ou vous venez juste d'en accueillir un, la première visite chez le vétérinaire est la plus importante. Cela vaut aussi bien pour lui que pour vous. Vous vous posez certainement une multitude de questions, voici tout ce que vous devez savoir sur la première visite chez le véto. 
       
      La visite chez le vétérinaire, est-elle obligatoire?
      Aucune loi n'oblige à se rendre chez le vétérinaire lorsque vous accueillez votre chiot. Assurez-vous simplement qu'il soit pucé (ce qui est obligatoire). Cependant, la première visite est INDISPENSABLE ! Lors de la prise du rendez-vous, n'hésitez pas à préciser que c'est la première visite pour un nouveau chiot car elle est en général plus longue qu'une consultation standard. 
      Il est important de savoir qu'il n'est pas nécessaire d'emmener le chiot chez le vétérinaire avant ses 2 mois. Durant cette période il doit rester avec sa mère. Si vous avez adopté votre animal par le biais d'un éleveur, d'une animalerie ou un refuge, votre animal sera déjà pucé. C'est donc une chose de moins à gérer, n'oubliez pas de vérifier que les coordonnées sont correctes.
      Ce rendez-vous est surtout l'occasion de pouvoir poser toutes les questions au vétérinaire. Avec internet nous avons accès à une montagne d'informations mais l'avis d'un spécialiste pourra vraiment vous rassurer. Je vous conseille de préparer une feuille avec toutes les questions que vous vous posez. Par exemple, vous pourrez demander des conseils sur comment nourrir votre chien, cela dépendra de la race de votre chiot.
      A savoir : En cas d'adoption d'un chien adulte, cette consultation est également recommandée. Elle permettra d'effectuer un bilan complet de celui-ci.
      Préparer la visite du chiot chez le véto

      Il faut dans un premier temps choisir le vétérinaire. Certains préféreront choisir le plus proche. Je conseille de se renseigner sur les réseaux sociaux, les maîtres sauront vous guider vers leur vétérinaire préféré. C'est comme pour les médecins, certains se démarquent plus que d'autres.  
      Vous venez de prendre rendez-vous chez le véto, il ne vous reste plus qu'à bien la préparer. Oui oui, ça se prépare ! Comme mentionné précédemment, préparez des questions concernant votre chiot. Renseignez-vous aussi sur internet, s'occuper d'un chiot cela ne s'improvise pas. Il faut s'informer sur comment s'occuper de son pelage, de sa dentition.  
      Si vous souhaitez faire stériliser votre chiot, c'est le moment d'y penser. Vous entendrez beaucoup d'histoires entre ceux qui sont pour ou contre. Le mieux est de demander l'avis au vétérinaire. Il pourra vous indiquer la période idéale pour effectuer cette opération. C'est à vous de décider si vous voulez stériliser votre chiot. 
      Lorsque tout est prêt, il me manque plus qu'à emmener votre chien à la clinique ou au cabinet vétérinaire. Il est important de préparer positivement votre chiot. Il doit associer cette visite à une expérience positive. Cela commence durant le trajet en voiture. Vous devez faire votre maximum pour que le trajet s'effectue sans encombre. L'idéal serait que le chiot arrive décontracté chez le vétérinaire. La consultation se passera beaucoup mieux.
      Déroulement de la visite chez le vétérinaire pour un chiot

      Ne vous inquiétez pas, tout se passera bien ! Le vétérinaire effectue un examen global de votre chiot. Il va l'ausculter de la tête aux pattes: oreilles, yeux, dents, peau, pelage etc. Il vous donnera des conseils (qui dépendent en général de la race du chiot). Par exemple, pour les cockers il faut faire attention aux oreilles. C'est une race très sensible aux otites. Pour le cas d'un bouledogue, il abordera le sujet des problèmes respiratoires.
      Il abordera ensuite le sujet des vaccins. Ils permettront de protéger votre chiot de nombreuses maladies mortelles, en voici quelques unes si cela vous intéresse: parvovirose, leishmaniose, piraplasmos, leptospirose et encore d'autres noms compliqués.
      A savoir : Il ne faudra pas non plus oublier d'effectuer les rappels. Le vétérinaire pourra vous proposer un rendez-vous pour les effectuer.
      Le deuxième sujet important est le vermifuge. Il doit être effectué tous les mois jusqu'à ses 6 mois puis 1 fois tous les 6 mois. Cela évitera à votre adorable chiot d'avoir des vers dans ses intestins et donc le protégera de certaines maladies. Nous sommes jamais trop prudents.
      Et voilà ! Ce sera tout, c'est le moment de poser vos questions concernant votre chiot. Votre vétérinaire sera à l'écoute. Ils ont l'habitude, ne vous inquiétez pas. A la fin du rendez-vous, si vous ne l'avez pas encore, il vous donnera de livret de santé. Il est important de toujours le conserver ! Il contient l'historique de tous les vaccins et soins donnés à votre chiot.
      Le prix de cette consultation chez le vétérinaire est très variable. Il faudra compter en moyenne 60 euros. C'est en général 40 euros pour la consultation et 20 euros pour les vaccins.
      Ce premier rendez-vous est très important pour votre chiot mais surtout pour vous. C'est aussi votre premier contact avec le vétérinaire. En général, nous ressortons rassuré de cette visite.  
       


    • PlumeBlanche
      Les NAC ou les nouveaux animaux domestiques sont de plus en plus populaires auprès des familles mais aussi auprès des adultes, que ça soit les lapins, les hamster etc., - tous nous font craquer. Les rongeurs sont de plus en plus demandés, c'est pourquoi aujourd'hui nous allons vous parler de l'octodon, ce petit rongeur qui fait en fait craquer plus d'un.
      Nous allons vous donner de petites informations pour vous aider si vous en avez adoptés ou si vous souhaitez en adopter.
       
      Qu'est ce qu'un octodon
      L'octodon est un rongeur qui se rapproche de la gerbille. Ce petit rongeur peut vivre jusqu'à 8 ans en captivité, c'est un animal qui vit en communauté et qui est très très sociable.
      Si vous envisagez d'en adopter il faudra donc en prendre plusieurs pour qu'il ne dépérisse pas.  L'octodon est un animal assez craintif et anxieux mais si vous vous en occupez correctement, vous verrez assez vite qu'il adore les caresses et les câlins.
      Un lien entre vous et votre octodon peut se faire s'il vous considère comme son propriétaire.
      L'octodon est un animal diurne c'est à dire qu'il vit de la fin d'après-midi au petit matin, il dormira le reste de la journée.
      Sachez que ce petit rongeur est un herbivore donc le foin et les granulés feront sont bonheur. 
      Le comportement
      Comme nous l'avons mentionné, c'est un animal qui vit en fin de journée et en soirée. Il ne doit pas être dérangé pendant ses phases de sommeil et de repos.
      L'octodon est un animal très intelligent doté d'une très bonne mémoire, il reconnaîtra ses propriétaires mais sera très méfiant avec les étrangers. L'octodon est vraiment une boule d'amour, il n'aura pas de comportement agressif envers vous, il vous laissera le câliner et le caresser. Lorsque que vous jouerez avec lui, vous remarquerez assez vite qu'il est très vif et assez curieux.
      Très sociable avec les humains mais aussi avec ses congénères, vous pouvez le mettre au milieu de lapins et gerbilles, il se sentira tout à  fait à son aise.
      Faites attention,  même s'il est très sociable, l'octodon a besoin de se dépenser, vous ne pouvez pas le mettre dans une petite surface.  Il lui faut de la place pour pouvoir courir, se déplacer et grimper. 
      La cage de l'octodon doit mesurer au minimum 1.20 m de longueur, 1m de largeur et 1m de hauteur. Sachez que pour un individu il faut un minimum de 800cm2 de superficie. Eh oui, pour être heureux, ce petit rongeur a besoin d'espace. Pensez à  aménager sa cage pour qu'il puisse s'amuser. Par exemple si vous lui prenez une très grande cage, faites-lui des étages, ça lui permettra de se dépenser tout en s'amusant.
      Le coût d'un octodon
      On peut penser que le coût d'un octodon est faible mais en y regardant de plus près nous pouvons voir qu'il faut un minimum de budget  pour pouvoir s'en occuper correctement.
      Pour adopter ce petit rongeur, sachant qu'il faut en prendre deux, vous pouvez compter au minimum 20 euros  et au maximum 120 euros ( le prix maximal pour un octodon étant de 60 euros, il faut le multiplier par deux) .
      Le coût annuel pour un octodon varie de 100 à 200 euros selon les besoins de votre petit rongeur. Quant au frais de vétérinaire, ils peuvent vous coûter environ 30 euros comme ils peuvent vite monter à plusieurs centaines d'euros.
      Pour vous donnez un petit ordre d'idées, voici une liste de ce dont peut avoir besoin votre octodon :
      La cage coûte entre 50 et plus d'une centaine d'euros Gamelle pour la nourriture environ 5 euros Biberon pour qu'il s'hydrate environ 5-6 euros Râtelier environ 5 euros Foin environ 4 à 5 euros par mois Litière environ 5 euros par mois Bac à sable coûtera une dizaine d'euros, le sable lui sert de nettoyant contre l’excès de sébum et les parasites Une maisonnette où il pourra se réfugier coûte environ entre 7 et 20 euros La fameuse roue pour qu'il puisse faire de l'exercice coûte environ entre 5 et 20 euros, tout dépend du modèle que vous prenez. Le Hamac pour qu'il puisse se reposer et flâner tranquillement coûte environ entre 8 et 10 euros Foin et granulés qui est l'alimentation principale de l'octodon coûte au minimum 6 euros et peut parfois monter jusqu'à 35 euros selon la marque que vous prenez. Gardez un budget supplémentaire pour les jouets de vos octodons, si vous êtes comme moi, vous risquez de craquer pour tout ce qui pourrait l'amuser.  Voilà pour une liste pour bien préparer l'arrivée de ses octodons à la maison.
      L'octodon est un animal qui est parfait pour les personnes seules comme les familles,  très sociable et joueur, il sera une présence joyeuse et positive.
      Mais surtout si vous sautez le pas et que vous en adoptez un, pensez à prendre deux octodons pour que sa santé ne se détériore pas.  Si vous voulez prendre un mâle et une femelle et que vous ne voulez pas de portée, vous pouvez les stériliser à partir de 6 mois. Sachez que les frais de stérilisation peuvent varier entre 40 et 100 euros.
      En espérant que cet article vous guidera si vous envisagez d'adopter cette petite boule d'amour.

    • PlumeBlanche
      Le chat est un animal adorable et souvent câlin. Il a beau être domestiqué, son instinct le poussera à désirer sortir de la maison.
      Peut-on laisser son chat dormir dehors? Sans danger? 
       
      Le corps du chat est-il adapté à vivre dehors?
      Avant de se demander si nous pouvons laisser un chat dormir dehors, il est important de savoir si la vie extérieure est adaptée pour un chat domestiqué. Il paraît logique de penser que oui, mais ce n'est pas aussi simple que cela. Tout dépend de comment vous avez habitué votre chaton ! S'il est habitué à être dehors dès son plus jeune âge, son pelage sera adapté et permettra à son corps d'être très résistant au froid.
      Attention tout de même à ne pas surestimer cette protection, s'il fait trop froid dehors laissez-le se réchauffer à l'intérieur.
      Durant l'hiver, il est recommandé d'augmenter la quantité de nourriture. Cela lui permettra de mieux supporter le froid. Pour ce faire, vous pouvez lui donner des aliments plus énergétiques et plus riches (avec des aliments plus protéinés et plus gras). Le chat a une température corporelle plus élevée que la nôtre. Elle est de 38,5 °C. N'hésitez pas à lui prendre la température si jamais vous êtes inquiet. Assurez-vous qu'il ait vraiment de la fièvre avant d'emmener votre chat chez le vétérinaire.   
      Il faut prendre en compte l'age du chat avant de lui laisser son indépendance dehors. Il doit être en âge de pouvoir se défendre. Il faut être très vigilant aux conflits de territoire. Il est préférable qu'il n'y ait pas de chats aux alentours (surtout s'ils ne sont pas sociables). Si vous retrouvez votre chat(on) coincé dans un arbre, ne vous inquiétez pas : s'il a su y monter il saura redescendre. 

      Comment prévenir les maladies ?
      A l'extérieur, votre chat a de fortes chances d'avoir des maladies que ce soit à cause des insectes ou des intempéries. Il est fortement recommandé de vermifuger votre chat, de lui donner un produit anti-puces, anti-tiques. N'hésitez à consulter votre vétérinaire ou votre animalerie, ils sauront vous guider vers les produits adéquates. Surtout au printemps, inspectez régulièrement le pelage. 
      Les conditions climatiques influeront énormément sur les maladies que votre chat pourra attraper. Le meilleur moyen de limiter les risques est que les vaccins soient à jour. Le froid n'est pas le plus grand ennemi de nos félins. Les deux dangers pour nos chats sont l'humidité et le vent. Veillez à ce qu'ils n'y soient pas exposés.
      Si vous sentez que les conditions climatiques ne sont pas adaptées pour votre chat, n'hésitez pas à le faire rentrer chez vous. Éduquez-le en lui apprenant le rappel. L'apprentissage peut se faire en commençant par lui donner des friandises lorsqu'il réagit au rappel. Si votre chat n'est pas éduqué, tentez de l'appeler en secouant la gamelle de croquettes, cela fonctionne la plupart du temps.
      Confort du chat à l’extérieur

      Si vous avez décidé de laisser votre chat gambader à l'extérieur, il y a des astuces pour améliorer son confort. C'est quand même mieux quand notre chat reste dans notre jardin, donc faisons tout pour qu'il y reste. Le chat est un animal nocturne. Il aura tendance à se reposer la journée et vouloir sortir la nuit tombée. L'idéal est de lui laisser la possibilité de rentrer et sortir quand il le souhaite. 
      Installer une chatière est la solution la plus courante. Il en existe de tous types selon votre budget. Vous pourrez en trouver dans les magasins spécialisés à partir de 10 euros. A ce prix-là vous aurez une chatière simple. Le risque est que les chats voisins puissent rentrer chez vous ... Pour éviter ce désagrément, il existe des chatières qui reconnaissent la puce électronique de votre chat. Cette solution est la meilleure si vous ne souhaitez pas être envahi. Si vous voulez vraiment contrôler les allers et retours de votre chat, sachez que vous pouvez paramétrer des heures d'ouverture et de fermeture (pour les modèles plus évolués).
      Pour laisser votre chat dormir dehors dans de bonnes conditions, je vous conseille de lui faire un abri, dans le même esprit que pour les chiens. Le chat doit pouvoir se réfugier en cas de pluie ou de vents violents voire glacials. Les courants d'air sont très mauvais pour nos félins. Si vous n'avez pas de quoi lui en faire, ou tout simplement pas les moyens, faîtes en sorte qu'il ait toujours de quoi se réfugier. Attention, contrairement aux chiens, il n'est pas du tout recommandé de faire porter des manteaux aux chats. 
      J'espère avoir répondu à vos questionnements. Nous pouvons laisser notre chat dormir dehors mais pour toutes les raisons citées ci-dessus, il est préférable d'améliorer le confort de notre animal. 

    • PlumeBlanche
      Couper les ongles de son chien n’est généralement pas nécessaire. Car normalement, les activités auxquelles il se livre quotidiennement permettent de les limer progressivement. Constamment et naturellement courtes, elles n’ont donc pas besoin d’être coupées.
      Attention cependant, car si les conditions qui lui permettent d’user naturellement ses ongles ne sont pas réunies – comme c’est le cas pour les animaux qui vivent en appartement par exemple – votre chien peut très vite se retrouver avec de longues griffes. Et là, vous serez bien obligé de les couper.
      Comment faire ? Pourquoi et quand doit-on couper les ongles de son chien ? Toutes les réponses à vos questions dans ce guide complet.
      Pourquoi faut-il couper les ongles de son chien ?
      Il est nécessaire de couper régulièrement les ongles de votre chien lorsque cela ne se fait pas naturellement. Et ce, parce que des ongles trop longs sont toujours synonymes de douleurs chez cet animal :
      Ils peuvent le gêner dans ses déplacements. Ils peuvent l’empêcher de s’appuyer sur ses pattes et subséquemment, de marcher normalement. Ils peuvent provoquer des douleurs lorsqu’il marche et dans les cas les plus graves, entraîner des blessures qui peuvent s’infecter. Ils peuvent entraîner la formation d’ongles incarnés, qui sont également particulièrement douloureuses. Comment couper les ongles de son chien ?
      Si l’opération est assez simple, sa réalisation est loin de l’être. Vous devez savoir en effet que le chien n’aime pas beaucoup qu’on lui touche ses pattes. Vous devez donc commencer par apprendre à le maîtriser si vous voulez que l’opération soit une réussite.
      Etape 1 : Apprivoisez votre chien
      Eh oui ! La première chose à faire est de le distraire, de manière à ce qu’il n’ait pas totalement conscience de ce que vous êtes en train de faire. Prévoyez des jouets ou pourquoi pas, des friandises pour retenir son attention suffisamment longtemps. Il peut être plus intéressant aussi de l’habituer à ce qu’on lui touche les pattes. Cela le rendra moins sensible.
      Comment faire ? Touchez ses pattes aussi régulièrement que possible, tous les jours pendant la semaine qui précédera l’opération. Ainsi, il ne sera pas nerveux le moment venu. Vous aurez moins de mal à le maîtriser.
      Etape 2 : Munissez-vous des outils nécessaires
      Autant vous le dire tout de suite, votre coupe-ongle ne fera pas l’affaire. Les ongles du chien sont épais et durs, vous risquez de lui faire mal si vous utilisez un coupe-ongle classique. Même chose pour la pince coupante.
      Pour couper les ongles de son chien en toute sécurité, utilisez plutôt un outil adapté comme un coupe-griffe par exemple. Vous en trouverez dans les animaleries et dans certaines grandes surfaces. Pour les chiens de grande taille, si les ongles sont trop grands, optez pour une lime électrique. Ça sera plus efficace.

      Etape 3 : Appliquez la bonne technique pour couper les ongles de son chien
      Dès lors que vous aurez les outils nécessaires, procédez comme suit :
      Nettoyez les pattes de votre chien Dégagez bien les griffes en coupant les poils qui les entourent Prenez la pince et appuyez légèrement sur l’ongle Si votre chien ne réagit pas, coupez. Etape 4 : Assurez-vous de couper un ongle mort
      Faites bien attention. Si vous coupez un ongle vivant, vous allez blesser votre chien. Il va y avoir une plaie et le risque d’infection est élevé. Comment reconnaître l’ongle inerte ? En règle générale, vous le reconnaîtrez facilement, car c’est la partie blanche de l’ongle.
      Si la partie est rosée, cela signifie qu’il y a des vaisseaux sanguins dedans. Vous ne devez donc pas couper car il s’agit d’un ongle vivant.
      Quand doit-on couper les ongles de son chien ?
      Il n’y a pas de règle particulière quant à la régularité et à la fréquence de la coupe. Normalement, il faut le faire tous les deux mois. Mais pour vraiment savoir si les ongles de votre chien ont besoin ou non d’être coupés, vous devez le vérifier régulièrement. Normalement, il faut les couper dans les cas suivants :
      Les ongles dépassent les coussinets et touchent le sol Les ongles se tordent dans les orteils et modifient sa démarche

    • PlumeBlanche
      Le lapin est un petit animal tout mignon que l'on peut tout à fait adopter à la maison. On a souvent tendance à le confondre avec des rongeurs à cause de leur manie de ronger tout ce qu'ils trouvent autour d'eux. Savez-vous qu'un lapin nain a justement été créé pour son physique agréable à regarder et pour sa taille minuscule ? Le but premier pour avoir créé ce type de race a été surtout de la présenter aux concours de beauté animaliers, mais cela a évolué par l'adoption de l'animal.
       
      Lapin nain
      Les lapins nains pèsent environ 800g à 1,5kg sauf le lapin bélier qui peut atteindre dans les 2kg.  Les oreilles de ces lapins mesurent généralement 6cm, plus pour le lapin bélier qui est une race un peu plus grande par rapport aux autres lapins nains.
      La durée de vie moyenne de ces lapins est de 8 à 10 ans. Une des qualités très appréciées chez les lapins nains c'est qu'ils sont très sociables, de plus ils sont très câlins. Il est bien de savoir que les lapins nains ont besoin de liberté tout comme les lapins sauvages : il est donc nécessaire de les laisser se balader une à deux heures par jour et ceci sous votre surveillance.
       
      Races principales de lapin nain
      Le lapin nain de couleur
      On peut dire que c'est cette variété de lapin nain qui est la plus répandue dans le monde. Elle a été aussi la première race de lapin nain qui a existé. Ces lapins ont des yeux ronds globuleux, les oreilles très courtes et le pelage également très court. Le nom de la race est tout à fait explicite puisque les lapins nains de couleurs ont de multiples coloris, cependant ils peuvent se présenter tachetés ou bicolores.

      Le polonais (hermine)
      C'est une race qui est assez répandue, elle est de couleur blanche. Ses origines sont très diffuses, mais à ce qu'il paraît le Polonais est originaire de petits lapins blancs polonais d'où son nom.
      Son corps est très rond avec un dos arqué. Ses pattes et sa queue sont aussi petites. Sa fourrure est courte et fine, mais dense. Et enfin, sa longueur est un peu courte, mais son corps est musclé.

      Le bélier nain
      Le bélier nain est reconnu pour sa mine triste à cause de ses longues oreilles tombantes. C'est la race de lapin nain la plus grande. C'est un lapin très doux et calme, il est affectueux et très agréable à vivre à la maison. Son coloris le plus répandu est le marron.

      Le lapin nain angora
      C'est l'une des espèces le plus velues : ses poils sont soyeux et très longs. Le lapin nain angora fait partie des lapins nains de taille moyenne et peut atteindre 1,5kg, car il est très musclé. Ses yeux sont en forme d'amande (de couleur brune ou bleue) et ses oreilles sont courtes. Quant à la couleur, il y a de nombreuses variétés.

      Le lapin nain rex
      Le lapin nain rex est une race de lapin nain très sociable et très active. Ce type de race a besoin de courir et de se balader tout au long de la journée. Retenir enfermé un lapin dans une cage sera alors une énorme erreur à faire. Le lapin rex est de taille mini et ne pèse pas plus de deux kilos. Leurs couleurs sont très diverses, allant de la couleur foncée (couleur chocolat) à blanche.

      Le lapin renard
      La caractéristique principale de ce lapin est qu'il a les yeux globuleux assortis avec son pelage. C'est une race qui a de longs poils sur tout son corps sauf sur ses pattes ainsi que sa tête.
       
      Autres races de lapins
      Il existe cependant d'autres races de lapins à part celles citées ci-dessus.
      Notamment, il y a le lapin nain Hermine de Lutterbach qui a des yeux généralement rouges. Il est originaire de France, son pelage est court, fin et blanc.
      Il y a aussi le lapin cendré écru, originaire de France également ; son pelage est généralement clair. Ses poils sont fins mais denses, ses yeux sont en amande et peuvent être de différentes couleurs.
      Le lapin nain satin : c'est un lapin à pelage doux, brillant et dense. La couleur de ses yeux va dépendre de son pelage, il a de courtes oreilles avec de grands yeux.
      Le lapin nain tête de lion ou « lionhead » est connu grâce à son pelage très long et en désordre comme celui du lion, d'où son nom. Il est originaire de Belgique et est particulièrement grand, car il peut peser jusqu'à deux kilos. C'est un animal très calme et de bonne compagnie.
       
      Le prix d'un lapin nain
      Les gens ont tendance, actuellement, à adopter des lapins nains plus que des chats ou des chiens. Ce choix s'explique par la petite taille de l'animal qui n'est pas du tout encombrant dans la maison, même en appartement avoir un lapin nain est possible.
      Cependant, n'oublions pas que comme les autres animaux, les lapins nains ont eux aussi besoin des soins et de quelques visites chez le vétérinaire. Il faut savoir que le prix de ces animaux varie en fonction de leur taille et de leur race : en moyenne un lapin nain coûte dans les environs de 20 à 80 euros.
       
       

    • PlumeBlanche
      Votre chat dort avec vous ? Cela signifie avant tout qu’il vous aime. Les chats sont des animaux indépendants, qui tiennent à leur liberté et apprécient particulièrement leur tranquillité. Et pourtant, si vous l’avez remarqué, les chats dorment souvent ensemble, dès fois même les uns sur les autres. Vous savez pourquoi ? Parce qu’il y a de la confiance, du confort et bien sûr, de l’amour entre eux.
      Vous pouvez donc vous féliciter si votre chat dort avec vous. Car cela signifie qu’il vous considère comme « un membre de sa famille », qu’il se sent proche de vous.
      Mais il y a bien entendu d’autres raisons. Découvrez les autres raisons qui peuvent expliquer pourquoi votre chat dort avec vous.
      Il est en quête de chaleur…
      Le chat est en quête permanente de chaleur. Si vous regardez bien, il passe sa journée là où il fait le plus chaud dans la maison : sur le canapé à la place que vous venez de quitter, sur la fenêtre, dès fois même sur votre ordinateur… et même par terre, là où le soleil darde ses rayons. Bien entendu, la nuit, trouver une source de chaleur est beaucoup moins évidente.
      Et dans la mesure où votre chaleur corporelle peut atteindre les 37°C et qu’emmitouflé dans vos couettes, cette température peut encore augmenter, vous devenez donc la source de chaleur idéale. Voilà une des raisons qui peut expliquer pourquoi votre chat préfère dormir avec vous.
      Il dort avec vous parce qu’il se sent en sécurité à vos côtés
      Ce n’est pas parce qu’il a peur de quelque chose en particulier. Bien qu’il donne l’impression d’être l’image-même de la tranquillité et de la zen attitude, en son for intérieur, le chat est loin d’être calme. Avez-vous remarqué à quel point il avait le sommeil léger ?
      Quoiqu’il puisse dormir jusqu’à 20 heures par jour, il sursaute au moindre bruit, ouvre l’œil au moindre mouvement ou dérangement… Cet animal est en réalité constamment sur le qui-vive. Il choisit ainsi de dormir avec vous pour se sentir en sécurité, pour pouvoir justement dormir en toute tranquillité.

      Pour le confort de votre lit…
      Plus douillet que votre lit, il n’y en a certainement pas dans votre maison. Et soyez certains que pour un animal qui pique un roupillon presque toutes les demi-heures, et qui peut le faire partout, votre chat le sait mieux que quiconque.
      Avec son matelas épais et moelleux, et ses draps fins et soyeux, votre lit est certainement l’endroit le plus confortable. Voilà pourquoi, il dort avec vous. Pour profiter de ce confort.
      Pourquoi mon chat dort avec moi ? Le lit, son territoire…
      Votre chat dort avec vous ? La raison la plus probable est qu’il considère votre lit comme son territoire. Eh oui ! Il a beau être domestiqué, le côté prédateur et sauvage de votre chat se reflète par le fait qu’il soit territorial. Ce qui explique également pourquoi, même si vous lui avez confectionné un nid douillet, bien chaud et confortable, il préfère rester sur votre lit.
      Ce n’est donc pas lui qui dort avec vous, c’est vous qui êtes invité à dormir sur son territoire. Vous pouvez vous estimer heureux d’un côté, car cela signifie qu’il tient à vous. Mais notez aussi que vous aurez beaucoup de mal à l’y déloger.

    • PlumeBlanche
      Les serpents des blés sont souvent pris comme animaux de compagnie par les férus de serpent. Le problème étant que comme pour tout animal de compagnie on va avoir tendance à le manipuler souvent pour qu'il soit toujours avec nous. 
      C'est pourquoi dans l'article d'aujourd'hui nous allons voir comment manipuler un serpent des blés pour que vous puissiez vous occuper de votre animal parfaitement.
       
      Ce qu'il faut savoir sur la manipulation de serpents
      Sachez que le serpent des blés ou tout autre serpent ne ressent aucun intérêt à être manipuler. En effet cela représente plus un intérêt personnel qu'un besoin du serpent. Vous pouvez bien sûr l'habituer à être manipuler pour des besoins tels que les rendez-vous chez le vétérinaire.
      Sachez que 5 minutes de manipulation, 1 à 2 fois par semaine suffisent largement. Privilégiez les périodes de nourrissage de votre serpent des blés  ou de pesée pour le manipuler et profitez-en pour regarder si tout va bien.
      Si vous venez d'en adoptez un ne le manipulez pas de suite, il faut pas le toucher durant les cinq jours qui suivent son arrivée chez vous. Il faut le laisser s'habituer à son nouvel environnement.
      Si vous l'avez nourri, laissez-le tranquille car le serpent aime être au calme pour digérer son repas. Vous ne devez pas le manipuler pendant les deux- trois jours qui suivent son repas ou vous risquez une régurgitation.
      Durant la période de mue, il est important de le laisser tranquille. Ne le manipulez pas pendant 1 semaine.
       
      Manipuler son serpent des blés
      Maintenant que vous êtes prévenus sur les différents moments où vous ne devez pas manipuler votre serpent des blés, nous allons vous expliquez comment le manipuler sans lui faire de mal et sans qu'il se sente en danger.
      La première chose à faire, c'est lui offrir deux points d'appui pour que votre animal se sente en sécurité et puisse se déplacer sur vous sans problème.
      La deuxième chose à savoir, c'est qu'il ne faut pas le serrer dans vos mains. Pour lui ça sera juste un signe d'agression.
      La troisième chose à savoir ou à faire est de le laisser se déplacer sur vous en le réorientant si besoin.
      La quatrième chose à savoir pour bien manipuler votre serpent des blés est de l'approcher sereinement pour le rassurer. Ça évitera qu'il vous prenne pour un ennemi et vous morde dès qu'il vous voit vous approchez. Si vous avez vraiment peur qu'il vous morde, vous pouvez utilisez des crochets, avec ces objets tous les risques de morsures sont écartés et vous serez enfin serein.
      Dites-vous une chose, pour lui vous représentez qu'un support sur lequel il peut se déplacer, donc vous ne craignez rien.
      Petits conseils:
      Certaines personnes prennent leurs serpents des blés et les promènent à l'extérieur. Sachez qu'il est déconseillé de le faire car vous risquez de lui faire un choc thermique et votre serpent des blés peut tomber malade ou avoir des problèmes de santé. De plus si vous ne le surveillez pas vous risquez de le perdre dans un coin de votre appartement où vous ne pourrez plus le récupérer. Vous pouvez le sortir hors de son terrarium mais pas à l'extérieur et sous surveillance. Il est plus que déconseillé de le prendre par la tête, le serpent malgré tous les préjugés qu'on peut entendre est un animal qui peut-être fragile. Vous risquez de le blesser voire pire et dans le cas où il ne ressent rien vous risquez là aussi une morsure de la part de votre animal. Avant toute manipulation concernant votre serpent, il faut que vous vous laviez les mains. Pourquoi vous me direz ? la raison est simple, il ne faut pas que vous lui transmettiez des bactéries qui pourraient être dangereuses pour lui. En résumé, le serpent des blés n'est pas un animal à manipuler fréquemment. Au plus vous le laissez tranquille et mieux ça sera. Le serpent des blés est un animal certes, mais vous ne pouvez pas le traiter comme un animal de compagnie lambda. Il lui faut très peu de manipulation et de l'attention. Et pour finir, n'ayez pas peur lors de votre manipulation du serpent des blés. Il reste inoffensif tant qu'il se sent en sécurité. Respectez toutes ses règles et votre serpent se sentira bien et restera en bonne santé longtemps.
      Que pensez-vous de ses conseils ? Procédez-vous de cette manière avec votre serpent des blés ?    

    • PlumeBlanche
      Vous envisagez de partir le temps d’un week-end ? Vous projetez de partir en vacances ? Vous vous demandez sans doute ce que vous allez faire de votre chat. C’est vrai, il est assez indépendant comme animal. Et à bien y penser, contrairement au chien, il ne nécessite pas beaucoup de soins.
      Mais pour autant, peut-on laisser le chat seul à la maison pendant notre absence ou doit-on le confier à quelqu’un ? La réponse tout de suite…
       
      Oui, on peut laisser un chat seul…
      Vous remarquerez que le chat est beaucoup plus autonome que le chien. Est-ce que vous pouvez laisser votre chat seul chez vous ? La réponse est donc oui ! Mais ça dépend de la durée de votre absence, et aussi, du chat lui-même. La première chose à prendre en compte : son âge.
      Peut-on laisser un chaton seul ?
      Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est le chaton qui court le moins de danger lorsqu’il se retrouve seul. Tout simplement parce que c’est celui qui passe/a passé le moins de temps possible avec les humains. Autrement dit, il a l’habitude de se passer de compagnies humaines.
      Il n’est d’ailleurs pas recommandé de les accoster de trop près. Ils doivent apprendre justement à être autonome. Vous devez donc les laisser seuls de temps en temps, ne serait-ce que pour les apprendre à être indépendants.
      Peut-on laisser un chat adulte seul ?
      S’il n’est pas malade et s’il n’a pas des besoins spécifiques, il ne devrait y avoir aucun problème. Le chat adulte est un modèle d’indépendance. Il peut manger seul, il peut boire seul, il peut faire ses besoins sans votre aide…
      Du moment qu’il a tout ce qu’il lui faut, à savoir sa nourriture, son eau, sa litière et un coin douillet pour se prélasser, il est heureux. Bref, ajoutez à cela quelques jouets avec lesquels il pourra s’amuser, il n’aura aucun mal à se passer de vous.
      Peut-on laisser un chat âgé seul ?
      Là, c’est beaucoup plus compliqué. Lorsqu’il se fait vieux, le chat a besoin de soins en effet, et nécessite – en fonction de son état – une surveillance régulière. Les chats âgés sont aussi plus habitués à la compagnie humaine. Ils sont donc les plus à même de souffrir de votre absence, surtout si celle-ci tend à se prolonger. Vous pouvez donc laisser votre vieux chat seul, mais pas plus de quelques heures.
      Et si vraiment, vous devez absenter longtemps, faites-le garder ou demandez à un voisin ou à votre femme de ménage de s’occuper de lui de temps en temps.

       
      L’essentiel quand on veut laisser son chat seul…
      La première chose à faire est de veiller à ce qu’il ait à sa disposition tout ce dont il a besoin, c’est-à-dire :
      Sa nourriture
      Vous devez laisser de la nourriture en quantité suffisante, quitte à remplir plusieurs gamelles à la fois si vous prévoyez de vous absenter longtemps. S’il est question d’une journée de travail, vous pouvez lui laisser aussi bien du pâté, des croquettes que de la nourriture fraîche.
      Toutefois, si vous partez plus d’une journée, mieux vaut opter pour les croquettes qui ne risquent pas de se frelater. L’utilisation d’un distributeur est recommandée si vous avez peur que votre chat renverse sa gamelle et éparpille sa nourriture partout. L’avantage, c’est qu’il peut contenir aussi bien de la nourriture sèche que de la nourriture humide.
      Son eau
      Le chat ne boit que très peu d’eau, mais elle lui est vitale. Pensez donc à lui mettre une gamelle d’eau également. Faites attention cependant, les petits félins n’aiment pas l’eau sale. Et puisqu’il risque de plonger sa patte dedans et de la salir, pire, de la renverser, si vous en avez les moyens, optez aussi pour une fontaine à eau. C’est plus pratique.
      Toutefois, achetez la fontaine bien avant votre départ. Il faut que votre chaton puisse s’y habituer. Sinon, il risque de ne pas l’utiliser du tout.
      Sa litière
      Pour qu’il puisse faire ses besoins, pensez à nettoyer sa litière avant votre départ. Si elle est assez petite, mieux vaut peut-être la changer pour un modèle plus grand. Sinon, vous pouvez disposer plusieurs litières un peu partout dans la maison. Ainsi, il pourra faire ses besoins dedans même si personne ne vient pour nettoyer les autres.
      Mais gare à ceux qui ont l’odorat sensible à votre retour, car l’odeur promet d’être insupportable. La meilleure solution reste toujours de demander à une tierce personne de venir nettoyer la litière régulièrement.
      Ses jouets
      On n’y pense pas souvent, mais lorsqu’on décide de laisser un chat seul à la maison, on doit aussi lui trouver de quoi le divertir. Parce que sinon, il risque de s’ennuyer. Prévoyez donc des jouets avec lesquels il puisse s’amuser.
       
      Pour combien de temps peut-on laisser un chat seul ?
      Laisser un animal domestique seul à la maison n’est pas souvent recommandé, et bien qu’il ait l’air de se moquer de tout, le chat ne fait pas exception à cette règle. Mine de rien, il est sensible à votre seule présence. Et votre absence peut vraiment avoir des impacts sur lui. En particulier, si vous avez pris l’habitude de le caresser et de jouer avec lui.
      2 jours au grand maximum…
      Vous pouvez donc le laisser seul, mais certainement pas pendant plusieurs jours. Selon le vétérinaire, on peut laisser un chat seul pendant 10 heures à 48 heures maximum. Au-delà, vous avez trois options :
      Vous le confiez à une autre personne Vous le faites garder dans une pension Vous le laissez à la maison et vous mandater une personne pour le surveiller de temps en temps. Les précautions à prendre pendant votre absence
      Bien entendu, si vous comptez laisser votre chat seul chez vous, vous devez prendre quelques précautions. Même si vous le connaissez bien en effet, les chats demeurent des animaux, et à ce titre, ils sont toujours imprévisibles. Pour parer à toutes les éventualités, mais surtout, pour sa sécurité :
      Ne lui donnez pas accès à tout ce qui peut être toxique, en particulier, les plantes domestiques. Enfermez-les quelque part où il ne pourra pas y avoir accès. Ne laissez pas les fenêtres où tout ce qui peut donner à l’extérieur si vous habitez en appartement. Votre chat a beau avoir la capacité de toujours tomber sur ses pattes, s’il fait une chute d’un haut du cinquième étage, il y a des doutes quant à sa survie. Ne le laissez pas entrer dans les pièces où vous ne souhaitez pas qu’il entre justement. Verrouillez-les si nécessaire si vous ne souhaitez pas avoir de mauvaises surprises à votre retour. N’oubliez pas non plus de rabattre le couvercle des toilettes. Il risque de tomber dedans.

    • PlumeBlanche
      Lorsqu'on souhaite avoir un petit animal de compagnie, nous ne savons pas vraiment vers lequel nous tourner. Les premiers dont on va nous parler sont le chat et le chien mais si nous voulons de petits animaux de compagnie il faudra alors se tourner vers les NAC (nouveaux animaux de compagnie). C'est pourquoi nous vous proposons aujourd'hui de vous donner des idées sur le type de petit animal de compagnie que vous pouvez adopter.
      Les lapins nains
      Les lapins nains peuvent se montrer de parfaits compagnons. Plus petit qu'un lapin lambda, le lapin nain vit entre 7 et 14 ans environ.
      Pour les dépenses courantes, vous pouvez compter entre 30 et 50 euros. Pour la cage comptez environ 50 euros. Il faudra lui prendre l'eau, le foin, la litière et granulés.
      Ils sont très sociables et peuvent même reconnaître leurs maîtres, ils vont exprimer leur affection par des gestes. Mettez la cage de votre lapin dans un endroit sec à l'abris des courants d'air !
      Le rat
      Contrairement à certaines croyances le rat domestique est un animal de compagnie très affectueux, il prend peu de place et est de très bonne compagnie.
      Le rat peut se montrer très intelligent, dans un bon environnement son espérance de vie peut aller jusqu'à 3 ans. Vous devrez lui prendre une cage assez spacieuse et une litière.
      Attention le rat reste un animal fragile malgré son adaptation rapide à un nouvel environnement, il peut être vite sujet aux maladies qui peuvent même être fatales.
      Le cochon d'inde
      En général très populaire, le cochon d'inde a les mêmes besoins que le lapin. Le cochon d'inde n'a pas besoin de traitement particulier. Il vous suffit de changer sa litière 1 à 2 fois par semaine pour éviter les mauvaises odeurs. C'est un animal très sociable, son espérance de vie est d'environ 6 à 7 ans .
      Le furet
      Le furet est connu pour être joueur, câlin et malin, il peut se révéler un excellent compagnon. Il faut un minimum de budget si vous pensez opter pour un furet. En effet, rien que la cage coûte environ 100 euros. Il a une espérance de vie allant de 5 à 11 ans. Comme le rat, ça reste un animal fragile. Il peut rapidement attraper toutes sortes de maladies. Sachez que le furet doit être dressé, ça vous évitera les morsures.
      Le hamster
      Le hamster fait partie des petits animaux de compagnie les plus adoptés. Le fait est qu'il nécessite très peu de soins et demande un minimum de budget. Il est certes moins affectueux que d'autres rongeurs mais il vous offrira une présence non négligeable au quotidien. Pour qu'il puisse se dépenser n’hésitez pas à lui acheter une roue d'exercice. La cage de votre hamster doit se trouver dans un endroit calme et isolé. Le hamster étant un animal nocturne, ça vous évitera de passer des nuits blanches à cause de votre petit animal.
      Le chinchilla
      Ce type de rongeur est idéal pour les adultes. Il n'aime pas le contact prolongé avec les humains. Il reste un animal propre et docile. Comme le hamster, c'est un animal nocturne, alors évitez de mettre sa cage au même endroit où vous dormez.
      La gerbille
      La gerbille est un petit animal de compagnie très affectueux. En effet elle apprécie particulièrement les caresses, elle vous fera fondre par sa sociabilité et ses espiègleries. C'est un animal parfait pour toute la famille, il faudra juste une présence permanente de litière dans sa cage.
      L'octodon
      L'octodon est un animal très affectueux et distrayant. C'est un inconditionnel des cabrioles et des acrobaties. Il affectionne beaucoup la compagnie des hommes. On vous déconseille d'en avoir qu'un. En effet ce type de rongeur a besoin de vivre en groupe, il ne supporte pas la solitude. Prévoyez donc une grande cage pour y accueillir deux ou trois octodons, de préférence du même sexe si vous ne voulez pas faire un élevage d'octodons.
        En résumé, un bon nombre de petits animaux de compagnie sont à adopter, c'est à vous de trouver celui qui vous correspond le plus. Du lapin aux petits rongeurs, vous trouverez forcément votre bonheur. Avec chacun des animaux cités au-dessus vous pouvez créer un lien fort et affectueux. Les petits animaux de compagnie sont de parfaits compagnons pour les familles, les personnes vivant seules ou même les étudiants. En espérant que cet article vous aidera à vous donner une idée du type de petit animal que vous voulez et qui vous correspond.

    • PlumeBlanche
      Nos animaux sont la prunelle de nos yeux, dès qu'il s'agit de leur santé nous sommes très vigilants. Et si je vous disais que la levure de bière pour chat à des bienfaits considérables sur notre félin ?
       
      La levure de bière
      La levure de bière est un complément alimentaire aux nombreux bienfaits pour nos amis les chats.
      C'est un produit naturel et sans danger pour notre animal. Il peut avoir de nombreux effets positifs sur l'organisme de notre chat. La levure de bière est en fait une colonie entière de champignons invisibles à l’œil nu sous une forme inactive. Elle s'obtient lors du brassage du malt lors de la fabrication de la bière, elle est responsable de la fermentation.
      Riche en vitamines et minéraux, elle a souvent servi contre la malnutrition. En effet elle rend l'organisme plus résistant.

      Les bienfaits de la levure de bière pour chat
      La levure de bière améliore le confort de vie de votre chat. Pour le chaton, il est conseillé de lui en donner car elle aide à la croissance.  Grâce à son apport en vitamines, minéraux et oligo-éléments le chaton va mieux développer son organisme. Il renfoncera également son système immunitaire.
      Les effets de la levure de bière sur le chat sont nombreux. Vous pouvez constater des améliorations notamment au niveau des poils. Votre chat aura un pelage soyeux et un meilleur aspect de la peau. La levure de bière est connue pour sa fonction thérapeutique (lutte contre les allergies), elle diminue le stress et l'anxiété. Elle a une action favorable sur les troubles digestifs. La levure de bière permet un apport en vitamine B, l'équilibre glycémique de votre chat sera nettement meilleure.
      Elle est connue pour être un parasitaire efficace, donc la lutte contre les puces peut se faire avec un produit naturel. Enfin pour les femelles en gestation, la levure de bière est très efficace pour le renforcement immunitaire.
      Pourquoi en donner à son chat ?
      Pour améliorer son pelage vous pouvez faire une cure d'un mois au printemps et à l'automne.
      Ça peut servir de compléments lors de maladie de peau. Elle va réguler le sébum, elle redonnera un meilleur aspect à la peau et favorisera la pousse du poil. Faites attention à bien prendre la levure de bière adaptée au chat, et de bien respecter les dosages.
      En effet comme pour tout, il faut en faire consommer avec modération. De nombreux détenteurs de chats et de chiens utilisent la levure de bière, les effets de la levure sont rapides et visibles à l’œil nu.
      L'utilisation de ce remède naturel est fortement recommandée pour renforcer l'organisme de votre chat, et pourra être utiliser en solution contre les allergies et autres maladies que votre chat peut rencontrer tout au long de sa vie.
      Dosage
      Pour être sûr de ne pas doser de façon aléatoire la quantité de levure de bière à donner à votre chat, demandez à votre vétérinaire de vous les donner en comprimé, ça sera plus facile de la donner à votre chat.  Elle existe aussi en levure, en général elle est utilisée sous cette forme pour lutter contre les puces.
      Avis sur la levure de bière pour chat
      La levure de bière pour chat est un bon produit, qui complétera l'alimentation de votre félin. Elle lui donnera plus de vitalité, un organisme plus résistant contre les attaques extérieures. 
      Si vous avez un chaton là aussi cela sera que bénéfique pour lui car elle aidera à sa croissance. De plus tous ceux qui ont donné de la levure de bière à leurs chats ont pu constater des effets positifs, mais aussi que leur compagnon prend la levure de bière comme des Friandises.
      En résumé, même si nous ne pensons pas forcément à donner de la levure de bière adaptée pour les chats à nos compagnons, nous devrions avoir le réflexe de leur en donner en complément alimentaire ne serait-ce que pour leur renforcer les défenses immunitaires ou lutter contre les petits tracas digestifs ou allergiques de nos chats, alors n'hésitez plus et faites leurs des cures régulières.      

    • PlumeBlanche
      Que cela soit pour manger ou pour boire, la gamelle doit être choisie en fonction du type de chien que vous avez chez vous.  Il en existe plusieurs types à différents ordres de prix mais comment choisir la gamelle d'eau de votre animal ?
       
      Une bonne hydratation
      Une bonne hydratation est nécessaire pour nos meilleurs amis. En effet les chiens sont plus sensible à la chaleur et à la sécheresse. Pour éviter tout problème de déshydratation il faut veiller à ce que votre animal ait toujours à disposition une gamelle d'eau fraîche.
       
      Différents types de gamelles:
      Pour la gamelle d'eau de votre chien, une gamelle lambda peut faire l'affaire. En général vous avez le choix entre celle en inox, en céramique ou en plastique mais vous pouvez aussi opter pour un  distributeur d'eau ou fontaine à eau.
      La gamelle en céramique est très bien lorsque votre chien à tendance à faire bouger sa gamelle lorsqu'il boit, elle fait preuve de stabilité et n'altère pas le goût de l'eau.  Son prix varie entre 20 et 25 euros, le seul inconvénient est qu'elle est facilement cassable.

      La gamelle en plastique est beaucoup moins onéreuse. Elle coûte au maximum 10 euros, résiste aux chocs mais ne convient pas aux chiens machouilleurs donc la durée de vie de ce type de gamelle est minime. Elle n'est conseillée que pour les voyages car à long terme ce type de gamelle est nocive pour votre animal.

      La gamelle en inox est la gamelle qui est parfaite pour les chiens. Elle est incassable et antidérapante, facilement lavable et ne présente aucun risque pour notre meilleur ami. Son prix est d'environ 15 euros. Elle a une bonne longévité mais peut-être bruyante. Les gamelles peuvent convenir pour l'eau de votre chien mais il faudra changer l'eau assez souvent pour qu'il ait de l'eau fraîche et propre. Cependant vous pouvez aussi vous tourner vers des distributeurs d'eau ou des fontaines à eau qui permettront soit de renouveler l'eau pour qu'elle soit toujours fraîche soit remplir la gamelle selon la soif de votre chien.

       
      Distributeur d'eau et fontaines à eau
      Le distributeur d'eau est très pratique si votre chien boit beaucoup d'eau. En général ils ont une contenance de 1.5L  et permettent à l'eau de s'écouler au fur et à mesure que votre chien s'abreuve. La gamelle reste donc toujours propre. Le prix d'un distributeur d'eau peut varier entre 5 et 20 euros. Il dépendra du type de distributeur que vous prenez.
      La fontaine à eau est très bien si vous ne souhaitez pas changer l'eau de votre chien plusieurs fois par jour. Elle renouvelle l'eau et la filtre pour que l'eau soit toujours fraîche et propre.
      Une fois par moins il est important de changer le filtre. Nettoyez-le assez souvent car les saletés vont sur le filtre pour que l'eau soit propre et puisse s'écouler correctement.  Son prix varie entre 20 et 70 euros, tout dépend du type de fontaine à eau que vous prenez, sa contenance est de 5L ce qui est parfait pour nos toutous.
      Un autre produit pratique lors de voyage ou de sortie l'été est la gourde pour chien. Elle garde l'eau au frais, et vous permet d'abreuver votre chien facilement.  Elle est très pratique de par son format, elle vous évite de porter la bouteille dans le sac.  Son prix varie entre 2 et 20 euros selon le modèle et le type de gourdes que vous prenez.
      Pour ceux qui ont un jardin, il existe une fontaine pedal'eau pour chien, une fois relié à un robinet, le chien peut venir s'abreuver quand il veut. N'oubliez pas que pour le choix du récipient d'eau de votre chien, il faut prendre en compte les besoins du chien, son type, ce que vous trouvez de plus pratique pour vous et pour lui.
      Par exemple :
      Pour un chien de grande taille, il faudra lui mettre une gamelle d'eau surélevée.
      Pour un chien aux oreilles tombantes, il faudra un bord haut et évasé.
      Et vous quel type de gamelle utilisez-vous pour que votre chien ne manque pas d'eau et puisse s'hydrater correctement ? Et pour les déplacements que préférez-vous ?      
       
       

    • PlumeBlanche
      Vous vous promenez tranquillement avec votre chien, quand tout à coup une bagarre éclate entre votre chien et un autre chien que vous trouvez extrêmement agressif... Mais que faire quand votre chien se fait attaquer par un autre chien?
       
      Durant une bagarre
      Votre chien c'est votre bébé, il ne faut pas y toucher, même s'il provoque l'agressivité chez un autre chien, pour nous c'est l'autre animal qui est en tort ! Notre premier réflexe lorsque la bagarre éclate est de paniquer et de vouloir prendre part à la lutte.  Et c'est exactement ... ce qui ne faut pas faire ! Eh oui, si votre chien se fait attaquer lors d'une bagarre, ne vous immiscez pas dans cette lutte, ne les séparez pas.
      Ce qu'il faut faire: 
      Ne les séparez pas, même si cela vous démange, cela envenimera les choses au lieu de les apaiser. Faites diversion pour les calmer: si vous pouvez, faites le clown pour distraire votre chien afin que les deux congénères se calment. Si vous avez de l'eau vous pouvez leur donner une douche froide en les aspergeant. Si vous avez une veste ou autres cachez leurs regards pour les calmer. Toutes ces astuces vous permettront de les divertir et vous pourrez les séparer par surprise sans que la situation ne dégénère. De plus, il n'est pas du tout nécessaire de se disputer avec le propriétaire de l'autre chien, cela risquerait d'augmenter l'agressivité chez vos animaux et votre dispute ne réglera pas le problème qu'il y a entre vos chiens.
      D'un point de vue juridique, l'assurance est là, donc en cas de blessure vous pouvez faire appel à la responsabilité civile pour payer vos frais de vétérinaire.  En effet chaque détenteur de chien se voit par la loi responsable des actes de son animal, donc vous et le propriétaire de l'autre chien devez remplir une déclaration et la transmettre à votre assurance.
       
      Hors bagarre
      Si vous vous promenez avec votre chien tranquillement et qu'un chien court vers votre chien en se montrant agressif, surtout ne le laissez pas arriver jusqu'à votre chien. Mettez-vous entre les deux animaux, demandez à votre chien de rester assis et de ne pas bouger, faites en sorte que votre chien ne montre aucune agressivité envers son congénère, celui-ci n'attaquera peut-être pas et passera son chemin.
      En revanche si votre présence et le manque d'agressivité de votre chien ne le dissuade pas et qu'il est prêt à vous mordre pour atteindre votre animal, utilisez votre sac, parapluie ou bâton afin qu'il attrape l'objet et non votre bras. Si vous sentez qu'il y a danger n'hésitez pas à lâcher votre chien.
      Si votre chien a vécu une de ces deux situations ne le câlinez pas, ne le prenez pas dans vos bras.  Même si pour vous ce fut une expérience traumatisante, ne le transférer pas sur votre compagnon, vous lui éviterez de développer des phobies.
      Faites vos prochaines balades normalement en lui montrant que vous êtes confiant et tout se passera bien.
      En cas de blessure grave, une fois remis faites-lui faire des petites balades toujours en lui montrant qu'il n'y a pas de quoi avoir peur et que la balade se passe bien. Effacez sa mauvaise expérience par une meilleure.
       
      Protéger votre chien
      Même si une bagarre de chien ou une attaque de chien ne peut entraîner une mort, elle peut par contre amener à des blessures assez graves.
      Le mieux est de souscrire à une assurance pour chien qui couvrira les soins de vétérinaires en cas de chirurgie ou de soins pour une blessure. Elle vous remboursera une partie des frais de vétérinaire.
      En résumé, en cas de bagarre ou d’agressivité, ne cédez pas à la panique, soyez calme et essayez de distraire les deux congénères.  Il existe des astuces pour les divertir mais aussi un spray qui émet un son qui va diriger la concentration des chiens vers cette source sonore. 
      De plus, n'oubliez pas d'assurer votre chien et soyez prudent lors de rencontre avec d'autres chiens sans non plus être paranoïaque. Gardez dans un coin de votre tête que pas tous les chiens ont été sociabilisés et qu'il y a des risques d'agressivité, analysez la situation et voyez si c'est une situation agressive.  
      Pour finir, nous vous proposons un devis simple et gratuit pour comparer les assurances pour animaux.  

    • PlumeBlanche
      Notre lapin est toute notre vie, on en prend soin, on lui évite le stress mais il peut arriver que nous devions voyager avec lui, l'emmener chez le vétérinaire ou d'autres situations qui nous obligent alors à le transporter. Quelles sont les cages de transport adaptées à nos compagnons ?
      Respecter les besoins du lapin
      Le lapin a des besoins spécifiques, certaines conditions doivent êtres respectées si vous le transportez:
      Il doit être caché et protégé de l'extérieur tout en ayant la possibilité d'observer son environnement. Assurez-vous que votre animal ait une aération suffisante sans qu'elle soit pour autant exposée aux courants d'air. Le lapin doit être à l'abri d'éventuels chocs extérieurs. Un accès à l'eau et la nourriture est à valoriser si vous faites un long trajet. La cage de transport doit être assez grande pour son confort et pour y mettre un fond absorbant en cas d'urine. La cage doit permettre d’éviter les chocs thermiques. Cage de transport: Les différentes possibilités
        Pour votre confort et celui de votre lapin, la cage de transport doit respecter certains critères comme par exemple:
      être facile à fixer au siège de votre voiture avec la ceinture de sécurité. être légère et facile à transporter Bien sûr la cage de transport doit être adaptée au type de lapin que vous avez et à son caractère.
      La cage de transport pour chat
      Ce type de cage de transport est celle qui est la plus fréquemment utilisée pour transporter nos lapins, en effet elle est facile à transporter, spacieuse, très résistante, bien aérée, étanche, on peut y mettre de la nourriture et un biberon d'eau et on peut réguler la température selon le temps qu'il fait. Les seuls inconvénients c'est qu'elle ne cache pas vraiment le lapin et ne bénéficie pas de protection contre les courants d'air et la pluie.
      C'est la cage de transport qui réunit le plus de critères correspondant aux besoin de votre animal et qui se révèle pratique pour vous.

      La cage de transport pour rongeur
      Si vous avez adopté votre animal en animalerie, au rayon spécial rongeur, à coté des cages pour lapin vous risquez de tomber sur ce type de cage. Malheureusement elles ne conviennent qu'aux jeunes lapins, à la taille adulte ce type de cage n'est plus du tout adapté, elle ne permet pas d'y mettre de l'eau, ni d'adapter la température en fonction du temps.
      Cette cage est recommandée pour les bébés lapins afin de les transporter sur de courtes distances mais pour les voyages un peu plus long, il vaut mieux investir dans un autre type de cage.
      La cage de transport en tissu pour chat
      C'est le même principe que pour la cage rigide mais celle-ci est plus adaptée si vous êtes à pied ou que vous prenez les transports en commun.  En effet pour les longs trajets, il vaut mieux prendre la rigide, elle sera plus confortable pour votre lapin.
      En revanche celle-ci sera parfaite pour des trajets assez courts et votre lapin sera caché et bien à l'abri dans cette petite maison en tissu.
      La cage de transport sac à dos à roulette
      C'est un type de cage assez innovant puisque vous pouvez la transporter en la faisant rouler, comme vous pouvez la porter sur votre dos, à la base elle est destinée aux chiens de petits gabarit mais elle peut très bien convenir à nos lapins. Votre lapin sera très bien protégé et nous pouvons installer tout le confort qu'il faut pour notre rongeur.
      La seule chose à éviter est de l'utiliser en mode roulette lorsqu'il pleut car on risque de mouiller l'intérieur du sac. C'est un confort pour vous et pour votre lapin lorsque vous devez aller en ville pour l'emmener chez le vétérinaire ou si vous devez affronter les transports en commun avec votre lapin.
      Le sac de compagnie
      Si vous voulez emmener votre lapin sans vous encombrer vous pouvez utiliser les sac à main pour chien, ces sacs sont adaptés pour de petits trajets et protègent correctement votre lapin.  Ce type de sac convient au lapin de petit gabarit.
      Il est conseillé d'avoir une cage de transport pour éviter la panique en cas de rendez-vous chez le vétérinaire, de départ en vacances, de déménagement ou en cas d'hospitalisation.
      Le prix des cages varie de 5 à 30 euros maximum, à vous de voir laquelle vous voulez pour le confort de votre lapin et le type de cage qui sera pratique pour vous.
      Et vous, qu'avez vous comme type de cage de transport pour votre rongeur préféré ?      

    • PlumeBlanche
      Les trajets en voiture peuvent être un véritable calvaire pour votre chien. Selon les symptômes de votre animal et la durée de votre parcours, vous risquez de vivre ou vivez déjà un "enfer".
      Que faire si votre chien est malade en voiture ?
       
      Pourquoi mon chien est malade en voiture?
      Les deux principales raisons sont :
      Fragilité de l'oreille interne : Sur le même principe que le corps humain, une oreille interne fragile peut provoquer des maux de cœur ou vomissements dans le pire des cas. Stress : Un animal stressé en voiture n'est en condition optimale pour supporter les secousses de votre véhicule et pourra éventuellement faire ses besoins. Des mauvaises expériences en voiture peuvent aussi provoquer des traumatismes.  Un chien malade ou stressé en voiture aura du mal à respirer, gémira constamment. Dans les pires des cas, il aboiera pour vous faire comprendre qu'il ne se sent pas bien. Pour les premiers trajets avec votre animal, je vous conseille d'être à deux. Pensez à votre sécurité avant tout, le conducteur ne doit être perturbé par le comportement des passagers (humains ou animaux), le deuxième passager doit se charger de calmer votre ami à 4 pattes.

       
      Que faire si mon chien est malade en voiture?
       
      L'installation de votre animal influera énormément sur la santé de votre canidé ! Il existe une réglementation concernant le transport d'un chien dans la voiture, voici 3 options possibles (recommandées):
      Caisse de transport : Dans le même principe que pour les chats, les chiens aussi ont leur caisse de transport que vous pourrez installer sur les sièges arrières ou dans votre coffre. Nous n'avons malheureusement pas tous une voiture capable de faire rentrer cette caisse où le chien doit pouvoir s'asseoir et se coucher. Cette caisse ne doit pas bouger en cas de freinage brutal. Il faut associer cette caisse à un moment joyeux pour votre toutou (pour éviter de provoquer du stress), je vous conseille d'y mettre une couverture ou un plaid avec l'odeur du chien, et si vous avez des vêtements avec votre odeur, c'est mieux. Ceinture de sécurité : eh oui, il existe des ceintures de sécurité pour chien ! Il est recommandé de l'attacher à son harnais (et non à son collier), l'animal ne doit pas pouvoir perturber le conducteur, vous pourrez donc aussi investir dans une grille (en tissu) qui séparera le chien et l'espace conducteur. Coffre : la solution la plus simple pour vous, et surement la plus confortable pour votre chien. A condition d'avoir une grille, vous pourrez mettre votre compagnon dans  le coffre. C'est en tout cas la solution que j'utilise, le chien a tout l'espace dont il a besoin et par sécurité je l'attache avec la ceinture de sécurité pour chien.
      Trixie Ceinture de sécurité pour voiture pour chien
      Un chien bien installé est surtout un animal qui sera détendu durant votre trajet. Afin d'éviter qu'il morde vos sièges ou les ceintures de sécurité, je vous recommande de lui mettre des jouets à disposition et une couverture avec son odeur (imperméable, c'est encore mieux, au cas où il ferait ses besoins). La voiture doit être vécue comme un endroit convivial pour votre animal, comme pour nous il faut occuper son esprit.
      En cas de gémissements incessants voire d'aboiements, n'hésitez pas à rassurer votre chien en lui parlant doucement. Ne lui criez pas dessus, il risquerait de ne pas comprendre et d'aboyer encore plus s'il ne se sent pas bien. Une conduite calme apaisera également votre chien.
      Si vous n'êtes pas sur l'autoroute, n'hésitez à ouvrir un peu vos fenêtres pour faire circuler l'air. Dans le cas contraire, faîtes régulièrement des pauses, de plus les nouvelles odeurs stimuleront votre animal.
      Quels traitements pour mon chien malade en voiture?
      Malgré toutes les précautions que vous pouvez prendre, il se peut que votre chien soit quand même malade en voiture, notamment si c'est lié à son oreille interne. Parlez-en à votre vétérinaire, il saura vous orienter vers le médicaments le plus adapté.
      Si vous ne souhaitez pas donner de médicaments à votre chien pour chaque trajet, vous pouvez essayer des solutions naturelles comme des biscuits ou gélules au gingembre. La menthe poivrée et la camomille seront également des alliés pour vaincre le stress de votre chien. Pour les maîtres les plus attentionnés, un bon massage ne lui fera que du bien ! La voiture doit être associée à une expérience positive !
      Afin de conclure cet article, essayez de comprendre pourquoi votre chien se sent mal en voiture, les solutions sont nombreuses (et pas forcément médicamenteuses). Le vétérinaire sera la personne la plus apte à vous apporter une solution.
       

    • PlumeBlanche
      Vous avez fait l'acquisition d'un serpent des blés, vous souhaitez en adopter un ou vous en avez un mais vous avez des doutes sur comment le nourrir  ? Alors ça tombe bien, aujourd'hui nous allons voir comment nourrir notre serpent des blés correctement !
       
      A quelle fréquence nourrir son serpent des blés ?
      Nous savons tous que ce type de serpent même à l'état naturel se nourrit de rongeurs mais la fréquence à laquelle il faut le nourrir, ça c'est une autre histoire ! En effet si nous nourrissons trop notre serpent, nous risquons qu'il devienne obèse, oui oui ça arrive même aux serpents ! Et les problèmes de santé peuvent s’immiscer dans votre cohabitation harmonieuse avec lui, alors pour vous éviter des cheveux blanc voici à titre indicatif la fréquence à laquelle vous devez le nourrir selon son âge :
      De 0 à 4 mois vous devez le nourrir tous les 5 à 7 jours De 4 à 8 mois vous devez le nourrir toutes les semaines De 8 à 12 mois vous devez le nourrir tous les 7 à 10 jours De 1 à 2 ans vous devez le nourrir tous les 15 jours Pour les serpents de 2 ans et plus tous les mois est l'idéal si votre serpent n'hiverne pas et que vous le nourrissiez de proies de plus de 30g sinon tous les 15 jours Sachez que dans son état naturel, ils mangent quand ils veulent et pas que des proies adaptées pour eux. Ils font aussi plus d'activités, il faut donc varier le délai de nourrissage et la taille des proies. La diversité de nourriture ne peut être que bénéfique pour eux.
      A chaque âge, une taille de proie
      Sachez qu'il existe 4 tailles de proies, vous avez le rosé qui correspond au nouveau né (environ 1 jour) , le blanchon c'est un souriceau de quelques jours dont les premiers poils apparaissent, la sauteuse c'est une jeune souris qui se déplace par saut et la souris adulte dont le poids peut varier.
      Ces différentes tailles sont à donner selon l'âge de votre serpent donc:
      De 0 à 4 mois vous pouvez lui donner un rosé De 4 à 8 mois vous pouvez lui donner un petit blanchon ou deux rosés De 8 à 12 mois vous pouvez le nourrir avec  une petite sauteuse ou deux petit blanchons De 1 à 2 ans vous pouvez lui donner une souris adulte de 12 à 25 grammes 2 ans et plus vous pouvez lui donner une souris adulte de 30 grammes et plus Si vous avez entendu parler du fait qu'à l'âge adulte nous devons les nourrir avec des rats sachez que ce n'est pas nécessaire, ou alors un rat ne dépassant pas les 40 grammes, ce type de rongeur est adapté aux plus gros spécimens.
      Pour varier cette alimentation vous pouvez leur donner un poussin lorsque votre serpent mange des proies de 30 grammes et plus, il se révèle moins gras et a des vertus laxatifs ce qui est idéal pour purger votre compagnon.
      Bien sûr ces mesures sont à adapter selon votre serpent et son activité, c'est à adapter si vous avez une femelle, il faudra la nourrir plus abondamment que pour un mâle afin qu'elle fasse des réserves pour ses œufs et la plupart font un jeûne une fois que les œufs sont formés.
      Quand changer la taille de la proie ?
      Maintenant que vous savez comment les nourrir, la question qui nous vient c'est quand est-ce qu'on doit changer le type de proie de notre serpent ?
      La réponse est simple, lorsque votre serpent des blés mange vous aller constater qu'une petite bosse se forme dans l'abdomen; lorsque celle-ci n'apparaît plus alors vous pouvez changer la taille de la proie, votre serpent est assez grand pour digérer des proies plus grosses.
      Il est conseillé de leur donner une proie plus grosse plutôt que deux petites car la digestion sera plus difficile et fatigante.
      Si vous entendez parler de la règle des 10%, sachez que cette règle ne peut pas être appliquée aux serpents des blés, vous risquez de le nourrir beaucoup trop selon l'âge de votre serpent.
      Comment leur donner leurs proies ?
      Pour le bien-être de votre serpent des blés, il vaut mieux lui donner des souris mortes plutôt que vivantes, ça évitera les risques de blessures et pour vous il sera plus facile de les stocker, ça vous évitera de faire un élevage de souris sauf si bien sûr vous avez plusieurs serpents.
      Le mieux est de les congeler et les sortir lors des repas de vos compagnons. Vous pouvez les décongeler à l'air libre soit dans de l'eau chaude.
      Si vous utilisez la première option de décongélation, ne laissez pas la souris trop longtemps dehors sinon vous serez obligé de la jeter. Pour leur donner, il suffit de prendre la souris par la queue, agitez-la devant la tête de votre serpent, ça le stimulera. Sinon vous pouvez la déposer au fond d'une boite. 
      L'endroit où vous le nourrissez dépend du tempérament de votre serpent et de vos habitudes : vous pouvez le nourrir à l'extérieur comme dans son terrarium, c'est à vous de choisir. Dernière chose, en cas de régurgitation, attendez 15 jours avant de proposer un nouveau repas sinon vous risquez d'en provoquez d'autres et de créer de l'inconfort à votre serpent.
      En conclusion, le serpent des blés est facile à satisfaire tant qu'on respecte les doses et les tailles de ses proies, ainsi que la fréquence de nourrissage.            

    • PlumeBlanche
      Comme pour l'homme, lorsqu'il arrive à nos animaux d'être malade, il est recommandé de voir s'il a de la fièvre, mais comment fait on pour savoir si notre chien a de la fièvre et comment peut-on traiter celle-ci ?
      Les symptômes
      Pour savoir si votre toutou a de la fièvre, il vous faut comme pour nous un thermomètre, sachez que pour un chien, la température doit être entre 37.5 et 38.9°C, au-delà c'est considéré comme de la fièvre.
      Pour vous assurez que votre animal a bien de la fièvre, prenez sa température plusieurs fois.  Il existe néanmoins en plus de la prise de température, des symptômes représentatifs d'un chien avec de la fièvre. Si vous avez la sensation que la température corporelle de votre chien est élevée alors il se peut qu'il ait de la fièvre.
      Il peut présenter d'autre symptômes tels que la faiblesse ou perte d'énergie, des tremblements, une perte d'appétit, un rythme cardiaque accéléré, une déshydratation et une baisse d'urine, une respiration accélérée, un état de choc, le nez chaud et/ou sec. Dans la majorité des cas une température élevée est une réaction face à une menace bactérienne ou virale.

      La fièvre répond à une maladie et peut être bénéfique car elle améliore le système immunitaire et combat les attaques internes.  En revanche, si la fièvre persiste il faut s'en inquiéter et ça nécessite un traitement. La meilleure façon d'agir est d'emmener votre chien chez le vétérinaire dès que vous vous apercevez que votre chien a de la fièvre.  Afin que celui-ci puisse poser un diagnostic sur l'état de votre chien, il va falloir donner un maximum d'informations possible. Par exemple il faudra lui préciser s'il a fait des vaccins récemment, un voyage, s'il a été mordu ou s'il est sous traitement. 
      Avec tous ces détails, il pourra donner à votre meilleur ami un traitement adapté à la situation.
      Ne vous affolez pas si votre chien a de la fièvre, le plus souvent c'est bénin mais si vous vous voyez que ça persiste, il faut agir vite car cela peut vite tourner au drame.
      Comment agir lorsque votre chien a de la fièvre ?
      Pour que la fièvre baisse, en plus du traitement, il va falloir que votre chien se repose. C'est comme pour nous, il faut donner le traitement, surveiller et beaucoup de repos. Avant d'agir, il faut savoir ce qui peut causer de la fièvre.
      La plupart du temps la fièvre est due à une infection, à des parasites, votre animal peut mal réagir aux vaccins, il se peut qu'il ait été empoisonné (le monde n'est pas fait que de personnes aimant les animaux donc faites attention), un coup de chaleur ou bien une insolation. 
      Il existe d'autres causes mais nous vous avons cité les principales pour que vous puissiez agir en amont pour minimiser les risques de fièvre.
      Si vous vous rendez compte que votre chien fait de la fièvre et que pour n'importe quelles raisons vous ne pouvez pas l'emmener de suite chez le vétérinaire voici quelques conseils pour éviter que la situation s'aggrave.
      Conseil n°1 :  Refroidissez votre animal avec une éponge humide sur les zones chaudes de l'abdomen
      Conseil n°2 : Prenez une serviette humide et recouvrez votre chien pendant quelque minutes. Enlevez lui la serviette et séchez le.
      Conseil n°3 : Si votre canidé a une température au-dessus de 41°C, baignez-le dans de l'eau tiède (ne le mettez pas dans de l'eau froide pour éviter le choc thermique), ensuite mettez-le dans un endroit au frais et humidifiez sa tête, ses jambes et son abdomen.
      Conseil n°4 :  Assurez-vous qu'il ait de l'eau à disposition pour éviter qu'il soit déshydraté ou donnez-lui un bouillon salé. Si au bout de 24 heures votre chien présente toujours ces symptômes alors emmenez-le chez le vétérinaire.
      Bien sûr, il vaut mieux se rendre directement chez le vétérinaire pour que votre animal soit traité rapidement et que vous soyez rassuré. Par prévention, faites une visite de routine chez votre vétérinaire tous les 7 à 12 mois, pensez à lui faire ses vaccins, respectez les dates religieusement et vermifugez-le régulièrement.
      Prenez le temps de vous renseigner sur la toxicité de certaines plantes afin de pouvoir identifier les plantes toxiques pour votre chien et apprenez les aliments qui peuvent être toxiques, certains aliments que l'on pense sans risque s'avèrent être un véritable poison pour votre toutou.
      En conclusion, la fièvre chez le chien peut arriver mais il faut la surveiller de près, des soins constants et beaucoup d'attention peuvent minimiser les risques. De plus pour les changements de température, vous pouvez investir dans des vêtements pour chien lorsqu'il fait froid et le pulvériser d'eau quand il fait trop chaud. Enfin la première chose à faire quand vous vous apercevez que la fièvre est trop persistante est d'emmener votre chien chez le vétérinaire, comme on dit prévenir c'est guérir !          

    • PlumeBlanche
      Vous devez voyager avec votre chat que ça soit un petit ou long trajet, cela risque de pas être une partie de plaisir ! Votre chat miaule, vomit, a de la diarrhée et vous ne voulez pas tout de suite utiliser la méthode médicamenteuse ? Mais alors que faire ?
      Dans cet article nous allons voir les causes et les solutions pour que voyage avec le chat rime avec voyage paisible !
       
      Pourquoi mon chat est malade en voiture ?
      Il existe deux causes sur le fait que votre chat sois malade en voiture.
      Tout d'abord, pour le chat ce n'est pas naturel comme moyen de se déplacer, ce qui fait que le prendre avec vous en voiture peut perturber son oreille interne et donc son équilibre.
      En effet, les informations envoyées dans le cerveau de votre chat vont être mal transmises, la situation va être mal analysée c'est à dire que le chat immobile vs la voiture va conduire le chat à être malade. La plupart du temps, ce problème atteint que les jeunes chats (mais les chats adultes peuvent aussi être touchés).
      Ensuite la deuxième causes n'est autre que le stress et l'anxiété, face à cette situation, le chat ne sera pas à l'aise mais si en plus il se retrouve à vomir et à être malade alors que d'habitude il va très bien, il va associer la voiture à quelque chose de négatif, votre  chat peut alors développer une véritable phobie pour les trajets en voiture et chaque trajets en voiture avec votre sera une véritable épreuve pour lui comme pour vous.

       
      Que faire pour que mon chat ne soit plus malade en voiture ?
       
      Pour que votre chat ne sois plus malade en voiture, il va falloir essayer plusieurs solutions et être patient.
      Dans un premier temps, faites en sortes qu'il ne mange plus rien deux heures avant l'heure du départ, ça évitera à votre chat de vomir et donc de se sentir mal à l'aise durant le voyage.
      Ensuite, prenez une grande cage de transport pour qu'il se sente bien dans la voiture, aménagée la cage de transport de façon à ce qu'elle soit confortable, il faut que votre chat se sente bien quand il rentre dans la cage de transport. Mettez lui sa couverture ou son coussin, même son doudou si votre chat en a un, Le tout est qu'il se sente à l'aise.  La cage de transport doit être mise à coté de la porte sur le plancher, comme ça votre chat ressentira moins les mouvements de la voiture.
      Votre conduite aura une influence sur le comportement de votre chat en voiture, pour éviter qu'il soit malade quand il est dans le véhicule, il faut que vous adoptiez une conduite zen, c'est à dire qu'il faut que vous évitiez au maximum les mouvements brusques, les freinages intempestifs etc... Ne fumez pas dans la voiture, comme pour les humains, l'odeur de la cigarette peut rendre malade votre chat et laissez les fenêtres ouvertes.
      Conseil: 
      Si vous faites un long trajet, faites des pauses régulières, ça sera bon pour vous comme pour votre chat.
       
      Dans un deuxième temps,  pour que votre chat oublie sa mauvaise expérience avec la voiture, vous pouvez effectuer des exercices de conditionnements positif. Il s'agit de faire des petits exercices petit à petit pour habituer ou réhabituer votre chat à la voiture.
      Commencez par l'habituer à la cage de transport, mettez le dedans pour qu'il puisse déposer son odeur et qu'il ne stresse pas à chaque fois qu'il sera dedans. Une fois l'étape de la cage de transport acquise, vous essayez de le mettre dans la voiture à l'arrêt comme ça il pourra s'habituer à la voiture en douceur. Une fois cette étape passée, allumez le moteur, le chat entendra le bruit du moteur, apprenez lui à ne pas en avoir peur. Roulez sur quelques kilomètres, faites des petits trajets, votre chat s'habituera à être dans la voiture pour faire des trajets. Augmentez les distances au fur et à mesure. Récompensez le chat après chaque étape pour qu'il les associent à une récompense et donc à une très bonne expérience. Enfin, si après tout ça votre chat est toujours malade en voiture, vous pouvez utiliser des produits naturel, qui vont l'apaiser.  En général, ils sont fait de phéromones de synthèse que vous pouvez vaporiser dans la cage de transport quelques heures avant de partir et ensuite quelques minutes avant.
      En espérant que ces solutions vous aiderons à voyager avec votre chat en toute sérénité ! Et vous que faites vous pour rassurer votre chat en voiture ?  

    • PlumeBlanche
      Le chat est l'animal de compagnie que beaucoup d'entre nous affectionnent et préfèrent aux autres compagnons à quatre pattes (ou sans pattes). Très friand de câlins, il ronronne à notre grand plaisir quand nous le caressons. Autant le savoir, la peau est un organe important pour le chat et c'est par le biais de la peau qu'il lutte contre l'infiltration d'agents pathogènes.
      Sachez donc que le pelage doux et soyeux du chat n'est pas là pour amuser la galerie. Son pelage et sa peau sert à le protéger. Les maladies du pelage et les maladies du pelage sont immédiatement visibles chez le chat. Alors quand vous promenez vos doigts sur lui, soyez prompt(e) à déceler toute sensation suspecte. Découvrez les maladies de la peau que l’on rencontre souvent chez le chat.
      Que faut-il savoir sur la peau du chat?
      La peau du chat le protège contre le dessèchement dû à la perte des liquides. Elle régule aussi sa chaleur corporelle. Cette peau est recouverte de poils longs et de sous-poils qu'on appelle aussi poils laineux. Ces poils agissent comme une couche isolante qui le protège aussi bien des changements de température que des blessures qu'il pourrait subir à cause des branches ou des morsures d'autres animaux.

      A quoi reconnaît-on une maladie de peau du chat?
      Comme vous connaissez bien votre chat – du moins, vous devriez! – les caresses que vous lui prodiguez doivent vous renseigner sur l'état de son pelage. Un toucher moins agréable que sur d'autres zones, ou si vos doigts rencontrent une forme incongrue sur une zone caressée : attention, danger! Vous aurez sans doute remarqué aussi que votre chat se gratte ou se lèche beaucoup plus qu'il ne devrait.
      Surtout évitez d'être passif si votre chat perd ses poils sans raison apparente. Le problème pour les propriétaires profanes de chat que nous sommes, c'est que les lésions cutanées sont souvent cachées par le pelage. Aussi, ne fait-on jamais trop si au moindre doute on va consulter le vétérinaire pour en avoir le cœur net.
      Les maladies de la peau du chat : les dangers qui guettent votre minet
      Les parasites
      Au tout premier rang des ennemis de votre cher minou se trouvent les parasites. Ils sont de deux sortes :
      Les parasites externes tels que les puces, les tiques, les poux et les acariens. Les endoparasites que les vers. La dermatomycose
      Mais la liste n'est pas close. La dermatomycose, vous en avez entendu parler? Vaut mieux pas! Derrière cette appellation barbare se cache un mal qui fait souffrir le chat et fait planer une menace de transmission à tous ceux qui le touchent, humains comme animaux. Une visite chez le vétérinaire s'impose pour venir à bout de ces champignons qui gâtent la vie de votre gentil minet.
      Et la liste continue : les dermatoses auto immunes, un jargon incompréhensible qu'on peut traduire par la formation de croûtes épaisses provoquées par la fabrication anormale d'anticorps. Ceux-viennent alors détruire la peau.
      La mue
      Comme beaucoup d'animaux, le chat mue. Mais des problèmes peuvent là aussi survenir. Minou se débarrasse de son ancien pelage pour en revêtir un nouveau mais il arrive parfois qu'il présente un pelage terne et il n'arrête pas de se gratter.
      Les allergies
      Les allergies viennent, elles aussi, s'ajouter aux désagréments de votre boule de poils. Qui l'eût cru! Les chats peuvent être allergiques à certaines choses. Leur peau s'en ressent et le pelage le montre. Quand tout veut aller de travers, cela peut être une allergie aux puces. C'est dire combien le problème est complexe quand on sait que ces bestioles sont omniprésentes.
      La malnutrition
      La malnutrition est un problème qui vient s'immiscer dans vos relations idylliques avec votre petit protégé. Une chose est sûre, le pelage terne de votre chat indique qu'il est en carence. Mais de quoi? De quelles vitamines, de quels minéraux ou de quels nutriments a-t-il surtout besoin et qu'il ne trouve pas dans les repas tout prêts que vous lui achetez sans compter, sûr que vous êtes de votre coup. Hélas! Il faut savoir que chatons, chats séniors et chats malades ont des besoins spécifiques.
      Les maladies de la peau du chat : Conseils pour faire face au problème
      Lutter contre les parasites externes consiste surtout à traiter le pelage et la litière du chat aux insecticides. Si les allergies ne trouvent pas solution dans l'alimentation, vous faites bien de l'emmener chez le vétérinaire qui peut lui faire faire un test sanguin et recommander des produits hypoallergéniques.
      Les solutions pérennes
      Puisqu'il est dit que la peau du chat reflète sa santé générale, ayons toujours un œil vigilant sur cette interface qui nous donne les indices à prendre en compte. Faites en sorte que la litière soit constamment propre et surtout absorbante. Les démangeaisons, petites plaies et autres problèmes cutanés peuvent souvent trouver solution avec du baume, du shampoing calmant pour chat. Par ailleurs, portez la plus grande attention à la qualité et le choix de la pâtée ou des croquettes que lui donnez.
      Dans les cas où  l’alimentation saine et les traitements naturels ne suffisent pas et votre chat se trouve atteint d’une maladie de la peau grave, sachez que les soins médicaux peuvent être remboursés jusqu’à 100% par une assurance santé chat.  Une partie des frais de consultations vétérinaires sera également prise en charge.
      Le taux de remboursement dépendant de la formule et de l’assurance choisie, mieux vaux comparer les tarifs proposés par les assureurs. Avant toute souscription, n’hésitez pas à faire un devis gratuit disponible en ligne.  

    • PlumeBlanche
      Beaucoup de personnes choisissent de nourrir leurs chien avec des recettes maison, ça régale les papilles de notre meilleur ami et nous pouvons contrôler ce qu'il a dans sa gamelle. Bien sûr cette méthode prend un peu plus de temps et coûte plus cher mais rien n'est trop coûteux pour notre chien. C'est pour cela que nous allons faire un petit top des meilleures recettes maison que nous avons trouver pour vous aider à varier les plaisirs durant les repas votre chien.
      1- Bien connaître les besoins du chien
      Petit rappel avant de commencer ce top, les chiens ont des besoins nutritionnels bien  spécifiques, il faudra donc faire attention aux aliments que nous lui donnons. Pour cela, vous pouvez demandez de l'aide à vétérinaire, il pourra vous éclairer sur les rations à donner qui varient selon l'âge, la race et l'activité physique du chien. En général, il leur faut:
      1/3 de protéines, que ça soit viandes rouges ou blanches, elles peuvent être cuites ou crues. Vous pouvez leurs donner des jaunes d’œufs, le blanc est à donner cuit. Vous pouvez donner du fromage mais en petites quantités. 1/3 de céréales bien cuites, il faut que ça soit du riz ou des féculents facile à digérer, évitez les pâtes si vous le pouvez ou tout féculents avec une teneur en gluten est trop difficile à digérer. 1/3 de légumes, ça peut être des carottes, des courgettes, des haricots verts, des poireaux, cuits, crus ou mixés. Évitez les fruits, les légumes fermentés comme le chou ou les légumes en conserves. Les matières grasses doivent être végétales, ça permet de les varier selon la recette, donc utilisez des huiles végétales ( colza, etc), dosez les matières grasses en fonction du poids de votre chien. Des compléments vitamines et minéraux. Les aliments à proscrire sont: le chocolat, le sucre, les oignons, et le sel.
      2- Top 5 des meilleures recettes pour chien.
      1- Le poulet haricot.
      Cette recette est un basique mais nos chiens en raffolent ! Pour cette recette il vous faut:
      50 gr de riz 150 gr de poulet 100 gr d'haricots verts 50 gr de carottes 1 cuillère à café d'huile de colza 1 mesure de compléments pour chien préparation:  1- Vous devez cuire le riz jusqu'à ce qu'il soit collant puis rincez le. 2- Blanchissez les légumes et coupez les en petits morceaux pour qu'ils soient facilement écrasables 3- Avant la fin de cuisson des légumes ajouter la viande pour qu'elle cuise légèrement. 4- Mélangez le tout, en y ajoutant les compléments Vous pouvez mixez le repas si votre chien est réfracter.
      2- Le bœuf courgette
      Pour cette recette vous avez besoin des ingrédients suivant:
      50 gr de riz 150 gr de bœuf hachés 100 gr de courgette 50 gr de tomate 1 cuillère à café de huile de pépin de raisins 1 mesure de compléments pour chien préparation:
      La préparation est identique à la recette précédente, il suffit de cuire le riz,  blanchir les légumes, avant la fin de cuissons vous y rajouter la viande, vous mélangez le tout en y rajoutant les compléments et le tout est joué, votre chien a son repas bon repas maison.
      3- Le thon et ses petits légumes
      Voici une recette à base de poisson qui sonne comme un délicieux repas gastronomique digne des plus grand restaurant, pour réaliser cette recette il vous faut:
      60 gr de semoule de maïs 150g de thon 50 gr de poireaux 50 gr de carottes 50 gr d'haricots verts 1 cuillère à café d'huile de colza 1 mesure de compléments pour chien préparation:  La base de préparation reste la même que pour les recettes précédentes à la différence qu'à la place de rajouter de la viande, vous y mettez du thon. Faites attention à bien cuire la semoules de maïs pour évitez les problèmes de digestion à votre chien.
      4- Dinde Légumes et sa sauce.
      Pour cette recette qui donne à l'eau à la bouche même à nous, il vous faut:
      50gr de riz 100 gr d'escalopes de dinde 50 gr de poireau 50 gr de courgettes 50 gr d'endives 50 fr de fromage blanc 1 cuillère à café d'huile de colza 1 mesure de compléments préparation: 1- Faites cuire le riz jusqu'à ce qu'il soit gluant. 2- blanchissez les légumes et découpez les en petits morceaux, pour pouvoir les écraser facilement. 3- A la fin de la cuisson de vos légumes rajoutez les escalopes de dindes émincées. 4- Mélanger le tout en y rajoutant le fromage blanc et les compléments
      5- Le pâté campagnard.
      Pour cette recette dont raffolent les chiens, il vous faudra:
      220 gr de boeuf 6 tranches de pain complet pilés 1 tasse de lait frais entier 2 oeufs 1 cuillères à café de poudre santé 1/2 cuillère de poudre de coquille d'oeufs 1 cuillère à café d'huile végétale 1 mesure de compléments 1/4 de tasses de légumes préparation:  Mélangez le tout en y ajoutant de l'eau si besoin, vous pouvez le servir froid ou le faire cuire à 180° au four pendant 20 à 30 min. Servez selon les doses quotidiennes que vous donnez à votre chien.
      3- Petits compléments:
      Certaines personnes utilisent comme régime, le régime BARF, qui consiste à donner à votre chien 50% de viande sans os et 50% viande charnues auxquels vous pouvez y ajouter des légumes.
      Recette de gâteau d'anniversaire: 
      En petit bonus, on vous donne une recette de gâteau pour fêter comme il se doit l'anniversaire de votre meilleur ami !
      ingrédient: 
      6 cuillères à soupe de farine de riz 1 cuillères à soupe de levure 2 cuillères à soupe d'avoine 2 œufs brouillés 300 gr de viande de poulet hachés 3 carottes râpées 1 cuillère d'huile d'olive 1/2 verre d'eau préparation: 
      1- Mélanger la farine, l'avoine et les œufs.
      2- ajoutez y le poulet, la levure, les carottes, l'huile d'olive et l'eau pour obtenir la pâte.
      3- préchauffer le four à 180°
      4- Mettez la dans un moule et laissez cuire le gâteau.
      5- laisser refroidir et votre chien peut le déguster.
      En espérant que ce petit top des recettes pour animaux vous à plu, et vous quelles sont le top de vos recette maison pour chien ?      
       

    • PlumeBlanche
      La tortue Hermann est une tortue de terre herbivore et frugivore, la plupart des personnes pensent que les tortues se nourrissent exclusivement de feuilles de laitue et de tomate, mais que mange réellement la tortue ?
      1- Quelle est la meilleure façon de nourrir la torture Hermann ?
      Nous allons oublier toutes les croyances populaires sur la façon dont se nourrit la tortue et voyons quelles sont leurs  véritable alimentations. Pour commencer,  pour bien nourrir une tortue, il faut se rapprocher au maximum de son mode de vie naturel, lorsqu'une tortue est sauvage elle se nourrit exclusivement de mauvaises herbes et de fruits de temps à autre quand elle en rencontre sur son passage.
      De plus la carapace de la tortue a besoin de calcium pour rester solide, donc il lui faut un apport en calcium assez conséquent, elle va donc ingérer des aliments riches en calcium pour rester en bonne santé.
      Donc pour que votre tortue Hermann se porte à merveille, il faut que vous lui donniez 90% de mauvaises herbes et 10% de fruits que vous choisirez en fonction de la saison.
      Si votre tortue vit à l'extérieur, pensez à ne pas lui donner à manger tout le temps pour qu'elle garde l'habitude de se nourrir quand elle a faim sans que vous deviez sans cesse lui donner.  Votre tortue doit garder son côté sauvage pour vivre sainement.
      Enfin, il faudra bien surveiller son alimentation car les tortues en captivité franchissent souvent le pas de la gourmandise et ne mange plus pour se nourrir mais juste pour le plaisir de manger. Tous les aliments contiennent du calcium et du phosphore, il faudra donc faire attention au rapport entre calcium et phosphore qui doit être supérieur ou égal à 2.

      2- Quels sont les aliments qui sont bons pour la tortue Hermann?
        Les aliments qui sont bon pour la tortue de terre: 
      Les plantes selon les saisons: 90%
      Luzerne L'ortie Le trèfle blanc Le pissenlit La mauve sylvestre Le plantain Les laiterons Les chardons Le pourpier La Vesce Le sainfoin La cardamine Le liseron La feuille de chou La feuille de navet La feuille de brocoli L'onacre sauvage Le sedum Le foin La mâche Le cresson Le persil La capucine Endive feuille de romaine Les fruits selon les saisons: 10%
      Les mûres Les kiwis Les arbouses Les figues Les bananes etc... (voir plus bas les fruits interdits) Autres selon les pérégrinations:
      vers de terre Escargots Limaces Cadavres d'animaux Excréments d'animaux Os de seiche Brindilles Terre Grain de sables Feuilles sèches Écorce Petits cailloux Roche riche en carbonate de calcium à déposer dans sa coupelle d'eau Les aliments interdit à la tortue Hermann:
      Les tomates La laitue Le maïs Les pommes de terres Les petits pois Les artichauts Le chou fleur Le pain trempé dans du lait Le chocolat Le sucre Le riz Le fromage Les aliments pour animaux ( chien/ chat/ rongeur)  Petit conseil:
      Évitez aussi les paquets de croquettes pour tortues que vous pouvez trouver en animalerie, elle ne sont pas bonnes pour elle.  C'est une solution de facilité qui peut lui provoquer des carences ou d'autres troubles alimentaires. Privilégiez plutôt les aliments issus de la nature.
      Faites la jeûner de temps en temps .
      En conclusion la tortue Hermann a une alimentation bien spécifique, bien que facilement trouvable.
      Comme vous pouvez le voir, l'idée reçue comme quoi les tortues sont de grandes mangeuses de laitues n'est pas fondée étant donné que c'est un aliment qui fait partie de la liste des interdictions. La tortue en mangera certainement, mais si c'est son unique alimentation elle risquerait d'avoir une carence de calcium qui peut être fatale pour la carapace.
      En espérant que cet article vous aidera à mieux comprendre le mode d'alimentation des tortues Hermann.        

    • PlumeBlanche
      Pour les propriétaires d’animaux de compagnie, les visites chez le vétérinaire reste un incontournable. Il peut s’agir d’une visite de contrôle ou pour une urgence. Quoiqu’il en soit, mieux vaut connaitre à l’avance le tarif moyen auprès de ce personnel de santé animal ne serait-ce que pour évaluer le budget, ou pourquoi pas, pour évaluer si souscrire une assurance pour animaux peut être intéressante ou non.
      Vous avez un animal de compagnie ? Découvrez le prix d’une consultation vétérinaire.

      Variation de tarifs chez les vétérinaires : pourquoi ?
      Le prix d’une consultation vétérinaire varie d’une région à une autre, et selon la nature de la prestation. Cet écart peut rapidement passer d’un simple au double. Cette situation trouve une explication dans le fait qu’un vétérinaire a parfaitement le droit de pratiquer des honoraires libres. Sa grille tarifaire ne répond à aucune réglementation, contrairement aux professionnels de santé qui doivent s’aligner à la grille tarifaire de l’Assurance maladie.
      Prix consultation vétérinaire : les tarifs selon les types de soins
      Il existe toutefois une fourchette de prix pour chaque intervention, vous donnant une idée du budget à consacrer. Force est de mentionner que les frais de santé d’un animal de compagnie peut rapidement devenir très élevés. Pour éviter de se ruiner chez le vétérinaire, l’idéal est de souscrire une assurance pour animaux, qui prendra en charge partiellement ces frais.
      Les visites
      En moyenne, le prix d’une consultation vétérinaire pour une visite générale de routine est de 30 euros à 40 euros. Pour une consultation comportementale, il faudra compter entre 70 euros et 100 euros. Une consultation ostéopathie coûte dans les 60 euros par consultation. Pour une acupuncture, il faudra compter entre 60 euros et 80 euros.
      Les vaccins
      Les animaux de compagnie ont besoin de se faire vacciner pour pouvoir vous accompagner à l’étranger. Ce type d’intervention peut coûter entre 50 euros et 80 euros, selon les maladies. Pour un vaccin CHP, recommandé pour les maladies de carré, hépatite de Rubarth et Parvovirose, vous devrez débourser en moyenne 50 euros. Le vaccin contre la toux du chenil coûte également environ de 50 euros. Pour vacciner votre compagnon contre la maladie de carré, hépatite de Rubarth, parvovirose, parainfluenza, leptospirose, rage, ou vaccin CHPPILR, prévoyez environ 60 euros. Quant au vaccin contre la piroplasmose, comptez environ 80 euros, tandis que rajouter un Lyme, vous payerez 10 euros de plus, soit un total de 90 euros pour un vaccin piroplasmose+ Lyme.
      L’identification
      Une visite d’identification consiste à tatouer ou à mettre en place une puce électronique sur l’animal. Pour cette opération, il faudra compter dans les 60 euros.
      L’imagerie
      Pour tout ce qui concerne la radiologie et l’échographie, il faudra compter entre 30 euros jusqu’à 90 euros par cliché. Dans les détails, voici la moyenne pour chaque intervention :
      Environ 40 euros pour une radiographie, un 1er cliché Pour une radiologie clichée secondaire, il faudra compter environ 30 euros par cliché Une radiologie de dysplasie sous anesthésie générale coûte dans les 90 euros Quant aux échographies, il faut compter environ :
      40 euros pour l’échographie d’un seul organe 60 euros pour une échographie de gestation 75 euros pour une échographie complète
      Les autres interventions
      Il existe d’autres services que peuvent vous offrir un vétérinaire. Les voici avec leur tarif en moyenne :
      Une analyse d’urine coûte dans les 20 euros La prestation en détartrage coûte environ 80 euros Les analyses en laboratoire (sanguine ou autre), coûtent entre 50 euros à 100 euros, selon ce qu’il faut rechercher La stérilisation varie entre 150 euros et 300 euros, selon le cabinet vétérinaire. En moyenne, la stérilisation d’un mâle coûte 100 euros, tandis que celle d’une femelle environ 150 euros La castration varie entre 150 euros et 250 euros. Cet écart dépend du vétérinaire. Pour les interventions onéreuses, voici leur tarif :
      Une dilatation-torsion de l’estomac coûte dans les 400 euros Une ablation de tumeurs mammaires s’élève à 500 euros environ Une ablation d’un kyste coûte environ 200 euros Une opération chirurgicale suivie d’une rééducation s’élève à 1800 euros en moyenne Une séance de radiothérapie pour un cancer, le prix moyen est de 1300 euros. Quels sont les traitements les plus coûteux ?
      Plus l’intervention est complexe, plus le vétérinaire aura recours à une technologie de pointe, plus la facture sera salée. Voici une liste non exhaustive de ces interventions : Une affection dermatologique, qui coûte dans les 120 euros. Le traitement d’une allergie pour 250 euros tous les trimestres.
      Pour se faire rembourser les frais des services vétérinaires, partiellement ou entièrement, une souscription d’une assurance pour animaux de compagnie est envisageable. Si vous souhaitez comparer les offres des différentes compagnies d’assurance, nous vous proposons ce comparatif gratuit en ligne.      
       
       

    • PlumeBlanche
      Ah! Nos chats ou chatons, nous les aimons, nous les bichonnons et puis d’un seul coup ils nous regardent droit dans les yeux, on sait pertinemment ce qu’ils vont faire, nous leurs crions non fait pas ça ! Et bam ils font tomber l’objet ! Et une seule et unique question vient dans notre esprit, Pourquoi ressentent-ils le besoin de faire tomber les objets à terre ?? 1- Ce qui le poussent à tout jeter par terre.
      Il se peut que ça soit juste pour attirer votre attention, il fait tomber l’objet sur votre sol et la vous arrivez en courant pour voir quel bêtises a-t-il fait ! Il aura réussi à attirer votre attention vers lui. Le chat est certes indépendant, mais il a besoin de beaucoup d’attention et d’affection donc s’il estime que vous ne lui apportez pas assez d’attention, il va vous le faire savoir de cette manière. Ça peut être de l’ennui, Et oui ! Le chat a besoin de jouer au moins une demi-heure par jour, alors lorsque vous le voyez tourner autour de votre magnifique bouquet de fleurs, c’est qui réfléchit à un plan machiavélique pour faire tomber ce bouquet que vous aimez tant. Il essaiera notamment de voir quel objet fait plus de bruit en tombant d’endroit assez haut chez vous, il essaiera avec tous les objets de votre maison. D’autres fois, votre boule de poils va se demander si ce n’est pas un animal, du coup il va faire tomber l’objet sur le sol, et le rejoindre, une fois à terre, il va donner des coups de pattes. En fait il va vérifier que « l’animal » en question soit bien mort, donc lui en voulez pas c’est juste son instinct de félin qui prend le dessus. La dernière raison, est une histoire de place, lorsque vous adoptez un chat ou un chaton, votre maison devient sa maison autrement dit ça devient son terrain de jeu, donc lorsqu’il décide de passer dans des recoins que vous-même n’y avait pas penser et qu’un objet le gène, il va tout simplement le pousser de la façon la plus gracieuse qui soit. C’est comme ça que vos bibelots se retrouveront sur le sol, il aura gêné votre chat lors de sa promenade dans sa maison. Donc si nous résumons bien les choses, notre chat nous dresse quel que soit la raison de son action, en effet, il sait trois choses sur nous les humains :
      Nous sommes utiles, car nous leurs donnons à manger, changeons la litière, leurs donnons des caresses ce qui est plutôt agréable. Les humains ne servent pas à grand choses s’ils sont assis ou allongés. Faire tomber un objet = humain qui se lève, tiens je vais leur enseigner ! Et j'arrive à avoir toute l’attention de mon humain dès que j'en ai envie !
        2- Comment éviter qu'ils nous détruisent la maison ?
      Pour éviter que votre chat ne finissent par vous détruire tous les objets auxquels vous tenez, voici quelques petits conseils pour une vie harmonieuse avec votre boule de poils préférée!
      Prenez le temps de jouer avec lui, passez une bonne demi heure à jouer avec lui, ça le stimulera, l'épuisera un peu, ça empêchera qu'il s'en prenne à vos objets favoris par ennui.
      Pensez à le caresser souvent, tout comme l'ennui, si votre chat manque d'attention, il s'en prendra encore une fois à vos objets! Si malgré le fait que vous soyez aux petits soins pour lui, votre chat estime que vous êtes pas assez attentionné envers lui et qu'il fait tomber un objet avec qu'un seul but, que vous vous leviez, ignorez le !
      En effet, à force de pas répondre face à l'objet qui tombe (même si ça vous démange de le ramasser, tenez bon!), il comprendra qu'il va falloir avoir un autre moyen pour attirer votre attention que celui-ci.
      Vérifiez que votre chat ne manque de rien, de l'eau, des croquettes et n'hésitez pas à lui faire un espace dédié à ses siestes, ses jeux et sa gamelle. Un espace rien qu'à lui vous permettra d'avoir une vie harmonieuse avec votre chat. Si votre boule de poils adorée a un espace où il peut se dégourdir les papattes, et être stimulé, vous verrez qu'il s'attaquera de moins en moins à vos objets.
       

    • PlumeBlanche
      Nombreux d’entre nous cohabitent avec un chat et un chien, et si nous avons de la chance, nos deux animaux s’entendent à merveille ! Du coup on peut se dire qu’on peut les nourrir en même temps et au même endroit. La plupart du temps, le chien se retrouve à manger dans la gamelle du chat et vice versa mais est-ce vraiment bon que l’un ou l’autre mange dans la gamelle de l’autre ? 
      Notre chien peut-il manger les croquettes du chat ? 
      Il est déconseillé de laisser le chien manger les croquettes du chat, sachez que la différence entre le chien et le chat est le métabolisme des graisses. Le chat assimile les graisses et celles-ci seront ses sources d’énergie contrairement au chien.
      De plus le chat a un besoin en protéines beaucoup plus important que nos amis les chiens, en effet les chats ont besoin de 26% de protéines contre 18% pour le chien. Les croquettes des chats sont donc plus protéinées et plus grasses. Du coups l’alimentation du chien et du chat diffèrent, si notre toutou prend l’habitude de manger les croquettes de son meilleur ami, il risque d’avoir des problèmes de digestion et à long terme d’obésité.
      Donc il est important de ne pas laisser le chien manger dans la gamelle du chat.

       
      Que faire si le chien à manger dans la gamelle du chat?
      Si votre chien a mangé toutes les croquettes du chien, ne paniquez pas, ce n’est pas grave, donc pas besoin de courir chez le vétérinaire ! Veillez simplement que ça ne se reproduise plus afin d’éviter des problèmes de digestion et d’obésité. Si vous avez un chiot soyez prudent avec les croquettes pour chats, en effet celles-ci sont acides et cela peut causer des problèmes dans la croissance de votre chiot.
        Quelques conseils pour empêcher votre chien de manger dans la gamelle du chat ?
      Voici quelques petits conseils pour que votre chien ne touche pas à la nourriture qui ne lui est pas destinée !  Apprenez-lui à ne pas toucher à la nourriture : 
      Prenez une poignée de croquettes dans une main, dans l’autre mettez une friandise sans que votre chien ne s’en aperçoive. Présentez-lui la poignée et demandez-lui de ne pas toucher à la nourriture S’il vous obéit donnez-lui une friandise pour qu’il assimile à une récompense pour ne pas avoir pris la nourriture. Armez-vous de patience, certains sont têtus et il vous faudra répéter l’exercice plusieurs fois. Limitez les séances d’apprentissage à 15 min par jour, en effet passer plus de temps ennuiera le chien, vous perdrez son attention. Une fois qu’il a assimilé cette méthode, vous pouvez essayer de mettre la nourriture au sol Sans crier vous lui dite de ne pas toucher à la nourriture. Lorsqu’il réussit, donnez-lui soit une friandise soit des caresses pour lui faire comprendre que ce qu’il a fait est bien et que vous êtes fier de lui. Une fois cela acquis, vous pouvez renforcer l’apprentissage en essayant avec de la nourriture encore plus tentante pour lui, interdisez-lui d’y toucher. Quand il réussit, félicitez-le.
      Mettez les gamelles dans différentes pièces :
      Essayez de faire en sorte que votre chat et votre chien aient leurs espaces pour manger, vous pouvez mettre la gamelle du chat dans le salon et celle du chien dans la cuisine par exemple. 
      Mettez la gamelle du chat en hauteur: 
      Vous pouvez mettre la gamelle du chat en hauteur, comme ça votre chien ne pourra pas manger dans la gamelle du chat.
      Essayez de faire un espace au chat que le chien ne peut pas atteindre, en haut d’un meuble aménagé spécialement pour le chat ou sur une table mais faites-en sorte qu’il ait un moyen de manger tranquillement sans que le chien vienne l’embêter.
      Le distributeur de nourriture à puce électronique : une bonne méthode pour éviter le vol de nourriture
      Il existe des distributeurs de nourriture à puce électronique, qui permettent aux animaux de consommer leurs nourritures sans qu’ils puissent piocher dans la nourriture de l’autre. En effet comme son nom l’indique, il lit les puces électroniques de nos animaux et distribue les croquettes correspondant à la puce électronique enregistrée.
      C’est un moyen pratique pour éviter que nos deux meilleurs amis intervertissent leurs nourritures.
      Cet objet peut servir en cas de régime alimentaire spécifique pour l’un de vos animaux, le couvercle ne s’ouvrira ou il  ne distribuera que les croquettes (selon le type de distributeur de croquettes) que quand il lira la puce électronique enregistrée pour ce type d’alimentation.
      Les prix peuvent variés de 50 à 400 euros.
      Donner à manger en même temps
      Pour que votre chien ne mange pas dans la gamelle du chat, vous pouvez leur donner à manger dans une pièce différente chacun, votre toutou sera tellement absorbé par le fait d’engloutir sa gamelle qu’il ne se préoccupera pas de la gamelle de votre chat.

    • PlumeBlanche
      Pour un oiseau, une cage est d’abord un lieu de vie, un endroit où il se repose, où il joue, s’alimente, fait sa toilette, vole, et se reproduit.
      Il ne faudra pas que votre perruche ondulée se sente emprisonner dans sa cage. Au contraire, elle doit être à son aise et pouvoir faire tout ce qu’elle souhaite, à n’importe quel moment de la journée.
      Découvrez comment choisir et aménager la cage pour votre perruche ondulée.

      La taille de la cage
      Lorsqu’il est question de la cage d’un oiseau, la taille est un critère très important. Plus elle sera grande, plus votre oiseau sera à son aise. Toutefois, le compromis n’est pas si simple Une grande cage occupe beaucoup de place et s’avère onéreuse. Ainsi, avant l’acquisition d’un oiseau, ce point est à étudier.
      La taille minimum d’une cage est celle qui permet à l’oiseau d’écarter ses ailes, sans que les barreaux ne s’y frottent. Ainsi, pour une perruche ondulée, qui est un oiseau de petite taille, la dimension minimale d’une cage doit être de 60 à 90 cm de large. Il faudra aussi prendre en compte le comportement de votre oiseau. Est-il plus énergique ? Est-il hyperactif ?
      En outre, les dimensions doivent considérer son aménagement. Au-delà de la taille de l’oiseau, il faudra prévoir une place pour les balançoires, les perchoirs, les gamelles et les jouets.
      Préférez une cage facile à nettoyer
      Le nettoyage de la cage est un détail non négligeable. En effet, plus elle sera facile à nettoyer, plus vous aurez envie de la nettoyer, et l’hygiène de l’oiseau n’en sera qu’à son summum. Il est fortement déconseillé d’optez pour les cages avec trop de décorations, trop de détails esthétiques, qui rendent inaccessibles plusieurs parties de la cage.
      L’idéal est d’opter pour une cage simple, qui sera facile à déplacer. Vous devez faire en sorte de choisir une cage avec des plateaux qui coulissent facilement, pour ne pas avoir trop de mal dans l’entretien.
      Le point sur la sécurité
      Le premier point de sécurité à prendre en compte dans le choix de la cage est l’espacement des barreaux. Pour éviter que votre perruche ondulée ne se blesse, pensez à vérifier si l’espace entre les barreaux n’excède pas 1,5 cm. Si vous choisissez une grande cage pour votre perruche ondulée, soyez attentif à l’espacement. En effet, qui dit grande cage dit grands espacements.
      Autres points à vérifier : la solidité de l’acier et l’épaisseur des barreaux. Veillez à ce que votre perruche ondulée ne puisse pas casser les barreaux avec son bec. Une fois qu’elle aura compris qu’elle peut les briser, elle les brisera tous. Or, des barreaux brisés risquent fortement de blesser l’oiseau.
      Pour quel style opter ?
      Il existe trois types de cages, avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients.
      Les cages fermées
      Ces structures disposent d’un toit fermé, arrondi en dôme ou plat. Il s’agit du style de cage le plus simple et sont souvent les moins chers. Grâce au toit fermé, on peut facilement y accrocher des jouets ou des accessoires. En outre, ce type de cage dispose d’un espace largement suffisant pour contenir des aires de jeu.
      Les cages ouvertes
      Le toit s’ouvre en deux, et il suffira d’installer un perchoir entre les deux parties pour valoriser l’espace. Cette ouverture se transforme ainsi en une aire de jeu additionnelle pour votre perruche. Elle pourra se percher facilement et redescendre dans la cage pour s’hydrater et s’alimenter.
      Les cages avec plateforme
      La plateforme est située sur la partie supérieure de la cage. Fixe, elle peut être constituée par plusieurs perchoirs. Ce type de cage est particulièrement recommandé lorsque votre perruche ne dispose pas de beaucoup d’aires de jeu.

      Comment bien aménager la cage de sa perruche ondulée ?
      Votre perruche a besoin d’un aménagement spécifique pour se sentir bien dans sa cage.
      Les mangeoires
      Lors du choix des mangeoires, optez pour des matières faciles à nettoyer, comme le plastique ou l’inox. Pour l’hygiène de votre perruche, l’idéal serait d’avoir deux mangeoires. Une pour les légumes et les fruits, tandis que l’autre sera particulièrement destiné à recevoir les graines.
      Si vous optez pour un couple de perruche, et que vous n’êtes pas sûr qu’ils s’entendent immédiatement, vous pouvez rajouter une troisième mangeoire pour graines. De cette manière, la femelle pourra manger sans que le mâle ne l’en empêche.
      Les mangeoires doivent être placés loin des perchoirs, et encore moins en dessous. Cela pour éviter que les oiseaux ne fassent leurs besoins directement dedans.
      Les abreuvoirs
      Il existe trois types d’abreuvoirs :
      -          Les abreuvoirs à siphon, qui sont les plus souvent utilisés. Ils sont en partie ouverts, ce qui n’est pas très pratique sur le plan hygiénique. Votre perruche pourra s’y baigner, y plonger sa nourriture, voire y faire ses besoins.
      -          Les abreuvoirs ouverts type bol
      -          Les abreuvoirs à bille, qui sont plus hygiéniques. Calqué sur celui des rongeurs, ce modèle retient l’eau à l’intérieur, pour qu’elle reste propre toute la journée. Rassurez-vous, votre perruche ondulée saura vite s’en servir. En cas de doute, optez d’abord pour un abreuvoir ouvert, le temps qu’elle prenne ses marques.
      Les perchoirs
      L’idéal serait de placer deux ou trois perchoirs dans une cage. De cette manière, votre oiseau aura plus d’espace de vol. Il existe deux types de perchoirs :
      -          En plastique, qui sont plus hygiéniques. La plupart des modèles ne disposent pas cependant d’assez de diamètre pour accueillir les pattes de l’oiseau. Or, cette situation finit par les irriter.
      -          En bois, qui sont plus agréables pour les pattes de votre perruche. Toutefois, le bois ne peut être désinfecté. Si votre animal tombe malade ou si vous perdez un de vos oiseaux, mieux vaut directement les changer.
      Pour les artistes et les bricoleurs, il est possible de fabriquer soi-même le perchoir pour son animal domestique. Pour cela, il suffit de quelques branches, recueillies dans la nature. Toutefois, pensez à choisir une espèce d’arbre non toxique comme le saule. Attention, les branches des arbres fruitiers ne sont pas conseillées.

    • PlumeBlanche
      Comment savoir si mon hamster est malade ?
      Avoir un hamster chez soi demande une grande vigilance et une attention particulière. La principale cause de la mort de ce rongeur est l’ignorance de la maladie qui l’affectait. Les symptômes sont tellement tenus qu’il est souvent difficile de s’en apercevoir.
      Votre hamster ne réagit pas comme d’habitude ? Découvrez comment savoir si votre hamster est malade.

      Un hamster malade : les signes révélateurs d’une maladie chez le hamster
      Pour avoir des indices sur l’état de santé de votre animal de compagnie, surveillez de près son comportement ainsi que son état physique en général. Un hamster malade:
      -          Est moins vivace
      -          Est réticent à bouger
      -          A du mal à marcher
      -          Réduit ou augmente sa consommation d’eau
      -          Manque d’appétit
      -          Eternue, coule du nez et des yeux
      -          Respire bruyamment
      -          A les poils mouillés dans la partie sous la queue
      -          Perd ses poils
      -          A les excréments plus mous que d’habitude
      Vérifiez si ces incisives sont trop longues ou que des lésions ou des tuméfactions sont apparues sur son corps. Une soudaine agressivité de votre hamster est également un signe de problème.
      Les faux symptômes
      Apprenez à connaitre votre animal de compagnie, afin de distinguer les symptômes des faux problèmes. Durant la saison des amours, les testicules des hamsters peuvent atteindre une taille énorme, ce qui peut être considéré comme anormale. Dans cette optique, les glandes situées sur les flancs des espèces de hamsters dorés sont souvent confondues avec des lésions ou des tumeurs.
      L’apparition des abajoues pour la première fois peut également surprendre les propriétaires. Une fois qu’elles sont pleines, elles ressemblent à des abcès ou des tumeurs.
      Hamster malade : les maladies fréquentes et leur manifestation
      Si vous remarquez un comportement louche venant de votre animal, ne tardez plus, emmenez-le directement chez le vétérinaire.
      Le rhume
      Votre hamster coule du nez et/ou éternue ? Sa cage est exposée à de fortes variations de température ou aux courants d’air ? Il est surement atteint d’un rhume. Traiter-le immédiatement, car un simple rhume peut rapidement entrainer une pneumonie, qui est dangereuse pour votre animal. L’évolution de la maladie est marquée par une difficulté à respirer chez le rongeur.
      Dès les premières apparitions de symptômes, emmenez-le chez un vétérinaire.
      Les morsures
      Souvent, lorsque les hamsters sont élevés en groupe, ils leur arrivent de se mordre entre rivaux, ce qui entraine des blessures plus ou moins graves. Pour les petites blessures, vous pouvez les nettoyer avec un antiseptique. Par contre, seul le vétérinaire est apte à soigner les blessures suppurantes et sévères.
      Afin de pallier ce problème, séparez immédiatement les rivaux. Une vie en solo leur est plus paisible.
      La diarrhée
      Ces affections gastro-intestinales sont souvent le résultat d’une infection bactérienne, d’une alimentation inadéquate ou encore du stress. Pour le soulager de ces maux, donnez à votre hamster des biscottes et des grains. Arrêtez de le nourrir en aliments frais, jusqu’à ce que ses crottes deviennent plus fermes.
      Au quotidien, lavez sa région anale souillée et veillez à ce qu’il soit correctement hydraté. Si la maladie persiste pendant plus d’un jour, consultez directement un vétérinaire.
      Les inflammations oculaires
      Les hamsters peuvent être atteints de deux types d’inflammations oculaires, la conjonctivite et la kératoconjonctivite.
      La première inflammation est causée par les blessures, les microbes, les courants d’air ou encore le foin. La première chose à faire serait de demander à votre vétérinaire de vous prescrire un collyre pour votre animal. Ce médicament devrait être efficace en quelques jours seulement. Evitez de laver ses yeux avec de la tisane de camomille, cela risque d’aggraver les choses.
      Quant à la kératoconjonctivite, il s’agit d’une affection qui affiche les mêmes symptômes que la conjonctivite. Toutefois, elle est cette fois-ci causée par un dessèchement de l’œil. Cette affection doit immédiatement être traitée par le vétérinaire, car le hamster risque de perdre son œil.
      Les problèmes dentaires
      Les incisives du hamster poussent durant toute sa vie. Telle est la raison pour laquelle il doit toujours avoir quelque chose à grignoter, pour les user. Lors des mouvements de mastication de ses dents, la dureté de l’aliment qu’il ronge n’est pas importante. Considérez plutôt le temps que votre animal prend à le mâcher. Une durée de mastication plus longue est signe d’une bonne usure de ses dents.
      De ce fait, des dents trop longues sont néfastes pour votre hamster. Cet état de ces dents peut être causé par un manque d’aliment à grignoter ou une maladie qui l’empêche de manger. Surveillez son poids ! Une soudaine perte de poids peut cacher des problèmes dentaires. Dans le pire des cas, votre hamster pourrait refuser de manger et mourir de faim.
      Pour soulager ce mal, le vétérinaire raccourcira les incisives de votre compagnon.
      Hamster malade : la présence des parasites
      Comme les autres animaux, votre hamster n’est pas à l’abri des parasites comme les acariens, les tiques ou encore les poux. La présence de puces est assez rare, mais est probable, si vous avez des chiens ou des chats chez vous.
      La présence des parasites se traduit par des démangeaisons durables et violentes chez votre animal. Il se montre agité, et se gratte jusqu’au sang. Son pelage perd son éclat, devient ébouriffé. Il se peut que ses poils tombent par zone.
      Il faut savoir qu’une infestation parasitaire n’est pas si grave, toutefois, il s’agit d’un problème à prendre au sérieux et à traiter rapidement.
      Les coups de chaleur
      Comme les lapins, le hamster ne produit pas de sueur. Ainsi, exposé à des températures trop élevées ou dans un endroit en plein soleil, leur température corporelle peut très vite augmenter. Est considérée trop température élevée, les températures de plus de 25°C.
      Durant la saison estivale, il est difficile d’échapper aux fortes chaleurs. Pour protéger votre animal, étalez du linge humide sur sa cage ou installez dessus des coussins réfrigérants. Vous pouvez aussi placer sa cage à l’ombre, et pensez à rafraîchir de temps en temps votre hamster avec un mouchoir légèrement mouillé.
      Les symptômes du coup de soleil sont les tremblements, la respiration rapide et l’apathie.
      Les tumeurs chez les hamsters
      Un hamster peut être atteint de tumeurs, souvent bénignes. Elles peuvent apparaitre partout sur son corps, même sur les abajoues. Vous pouvez sentir la présence de ces lésions, car elles s’apparentent à une petite boule au toucher.
      En revanche, la tumeur chez le hamster grossit très rapidement et gonfle jusqu’à avoir une taille importante. Selon la taille de la tumeur, le vétérinaire peut décider d’une ablation ou non.

    • PlumeBlanche
      Avoir un serpent comme animal domestique est une chose atypique, mais pas impossible. A part l’inconvénient lié aux appréhensions et à la crainte des voisins, avoir un animal de sang-froid chez soi peut être rassurant. Le régime alimentaire d’un serpent domestique est très facile à suivre et ne demande pas de modifications particulières. 
      Vous voulez adopter un serpent ? Découvrez ce que mange un serpent domestique.

      La nourriture de base d’un serpent domestique
      Un serpent est un carnivore, dont l’alimentation varie selon les espèces. Tandis que d’autres sont friands de rongeurs, d’autres préfèrent les limaces ou encore les escargots. Les serpents marins, quant à eux, s’alimentent d’œufs de poissons qu’ils trouvent sur les récifs coralliens.
      Les serpents se nourrissent aussi des mêmes proies, qu’il soit un boa, un python ou un serpent des blés. Ils raffolent tous de rongeur, souris,  hamster ou rats. C’est dans la taille de la proie et dans la fréquence que le régime diffère.
      Comment donner à manger au serpent ?
      Nourrir un serpent domestique demande beaucoup de prudence. Pour qu’il ne puisse vous mordre la main inopinément, accrochez la proie au bout d’une pince longue. En effet, votre reptile saisira sa nourriture quasi instantanément, et ne se souciera pas de votre main. Lorsque vous allez lui donner à manger, faites en sorte qu’il remarque l’arrivée de sa proie dans le terrarium.
      Vous pouvez donner une proie encore vivante à votre serpent, bien que cela soit fortement déconseillé. En effet, un rongeur vivant, sentira le danger et deviendra agressif envers le reptile. Même au bout d’une pince, il se débattra et risque de griffer gravement votre serpent. Suite à cela, votre reptile peut être atteint aux yeux, ce qui est irréversible.
      Commencez par décongeler la proie
      Vous pouvez conserver la proie de votre serpent au congélateur afin d’anticiper plusieurs mois de nourriture. Cela n’est pas interdit ! Par contre, faites en sorte de bien les décongeler avant de les donner à votre compagnon au sang froid. La proie que vous allez lui donner ne devra présenter aucun point glacé. Cela risque en effet d’entrainer des problèmes de digestion, voire de régurgitation.
      Pour obtenir une proie à la température ambiante après congélation, il vous faudra la passer sous de l’eau tiède. Attention, n’utilisez jamais de l’eau bouillante, car le but n’est pas de cuire la proie. Vérifiez la proie en la touchant au ventre, pour savoir si elle présente ou non des points surgelés. Si besoin est, vous pouvez changer l’eau si la proie n’est pas complètement prête ou si l’eau est devenue trop froide.
      Lorsque vous voulez décongeler une proie, l’usage du micro-ondes est déconseillé. En outre, laisser la proie décongelée toute seule sur un comptoir favoriserait la prolifération des bactéries. La meilleure solution reste ainsi la décongélation par l’eau chaude.
      Si votre serpent domestique refuse de manger la proie décongelée, vous ne pouvez plus la remettre au congélateur à nouveau pour la conserver. Cette proie devra alors être considérée comme perdue, à jeter. Par contre, si après quelques heures, le serpent n’a toujours pas ingéré la proie, vous pouvez la reprendre pour la remettre dans l’eau tiède. Vous pourrez ensuite retenter de nourrir votre reptile avec, en l’agitant devant lui.
      Si vous possédez plusieurs serpents, vous pouvez donner la proie non ingérée à un autre. Cette action demande toutefois une grande prudence. Veillez à ce que vos serpents soient en bonne santé, car lors d’un transfert de proie, il est fort possible de transférer des bactéries.

      Quel rongeur donner à son serpent ?
      Il faut savoir que les serpents peuvent manger des grosses proies, en général. Toutefois, il ne faut pas abuser de cette capacité. Ce n’est pas que votre reptile ait la faculté de manger une proie de taille conséquente que vous allez le nourrir exclusivement de la sorte. Cela risque d’entrainer des problèmes de digestion.
      Pour connaitre le type de rongeur que vous devez donner à votre serpent, il suffira d’observer sa taille. Voici les types de rongeur nécessaire à un serpent des blés selon son âge :
      A moins de 4 mois, une petite souris une fois par semaine suffit A 8 mois, il faudra un souriceau par semaine ; ensuite, une sauteuse toutes les deux semaines Une fois adulte, il peut manger une souris adulte tous les 10 jours Quant au Boa constrictor, une à deux souris deux fois par semaine suffisent s’il fait moins de 90 cm. Au-delà, il faudra prévoir un à deux rats par semaine. Dans des cas rares de boas de 2 mètres, les propriétaires doivent leur donner un lapin tous les 10 jours.
      Le python royal aura besoin d’une souris adulte tous les 10 jours. Pour un serpent adulte, ce régime devra être remplacé pour un rat adulte toutes les 3 semaines.
      Pourquoi la taille de la proie est-elle si importante ?
      En règle générale, la taille de la proie de votre serpent domestique doit varier entre une fois sa taille et une fois et demie sa largeur. Il faut savoir que les mâchoires supérieures et inférieures du reptile ne sont pas reliées. Grâce à cette disposition, il peut manger des proies de taille plus importante.
      Comment se passe la digestion ?
      Vous l’avez surement remarqué, la digestion d’un serpent prend quelques jours. Durant cette période, il n’est pas conseillé de le déranger. Il est plus exposé au stress et devient léthargique. Si sa digestion est troublée, le serpent peut régurgiter immédiatement sa proie.
      Pour savoir si sa digestion est terminée ou non, il suffit d’observer la bosse de sa proie. Si elle disparait, c’est que votre serpent a terminé la phase digestive. Les jours suivants, il urinera abondamment.
      La régurgitation
      Si la phase digestive de votre reptile est dérangée, il régurgitera sa proie. Il faudra alors attendre environ 2 semaines, avant de lui proposer une proie, cette fois, de petite taille. En effet, ce phénomène est néfaste pour l’œsophage de votre serpent, il l’irrite.
      Veillez à ce que votre serpent domestique ne régurgite pas trop souvent. Cela risque d’aggraver ses lésions, ce qui entraîne inéluctablement son décès.

    • PlumeBlanche
      Le lapin est un herbivore par excellence. Sa santé dépend principalement de son activité physique et de son alimentation. Plus son régime est respecté, mieux le lapin se portera.
      Dans la nature, cet animal se nourrit de feuilles, de racines, de quelques graines et de beaucoup d’herbes. En élevage, l’on essaye de lui donner une alimentation plus ou moins équivalente, grâce à des granulés, des herbes et du foin.
      Il a besoin de fibres alimentaires en grande quantité, durant la journée. En outre, les protéines végétales lui sont également nécessaires, en petite quantité cette fois. Il n’a nullement besoin de protéine animale, et encore moins de biscotte ou de pain. Quant aux minéraux et aux vitamines, ces éléments se trouvent déjà dans l’herbe et le foin qu’il mange en continue.

      Vous avez un lapin chez vous ? Découvrez comment nourrir un lapin domestique.
      Nourrir un lapin domestique : les aliments de base
      Le foin et l’herbe, la base du régime d’un lapin
      Le foin est l’alimentation principale d’un lapin. Grâce à la teneur en fibre de cet aliment, le rongeur ne grossit pas et n’use pas ses dents. Il peut manger et s’occuper en même temps. Il faudra faire en sorte qu’il n’en manque jamais, pour éviter qu’il ne grignote vos meubles ou vos tapisseries, présents dans la pièce.
      Dans de rares cas, il arrive qu’un lapin refuse de manger du foin. Cela peut être causé par le fait que cet aliment ait mauvais goût. A ce propos, un bon foin se reconnait par sa couleur verte. Il peut posséder quelques fleurs de pissenlit, ce qui lui rend encore meilleur.
      Il est recommandé de placer le foin près de la litière du lapin. Il n’est pas rare, en effet, qu’il mange juste après avoir fait ses besoins. Il faudra toutefois faire attention à ce qu’aliment et excrément ne se confondent.
      Le lapin est également friand d’herbes. Elle se donne en suivant le même principe que le foin. En effet, il doit toujours y avoir de l’herbe dans sa gamelle. Cela est important pour ce rongeur, notamment pour ses dents.
      Les granulés, une solution pratique pour bien nourrir un lapin domestique
      Les granulés peuvent être intéressants pour votre lapin, à condition que vous les surveilliez de très près. En effet, cet aliment est riche en composants nécessaires pour la bonne santé de l’animal. Il faut toutefois se méfier des granulés en paquet et les mélanges de grains. Votre lapin risque de souffrir d’une carence alimentaire.
      Préférez les granulés spécialement destinés aux lapins. On les trouve dans une animalerie, en grande surface ou encore auprès des établissements commerciaux spécialisés dans la vente des granulés pour lapins. La composition de ces paquets a été spécialement pensée afin de répondre exactement aux besoins de ces animaux. Chaque granulé contient la bonne dose de lipides, fibres, de glucides, de protéines, de vitamines et de minéraux, nécessaire à la bonne santé du rongeur.
      Cette solution est particulièrement intéressante pour un élevage de lapins, pour un rendement optimal ou si l’approvisionnement en foin et en herbe est trop onéreux pour les propriétaires.
      Lorsque vous présentez les granulés à votre lapin, pensez à les mettre dans une mangeoire stable et lourde pour éviter qu’ils ne se renversent.
      A quelle fréquence donner à manger à un lapin ?
      Il faut savoir qu’un lapin mange sans interruption durant toute la journée. Il lui arrive même de grignoter la nuit. C’est pour cela que la réserve d’herbe et de foin doit toujours être prête dans sa gamelle.
      En revanche, si vous choisissez de le nourrir avec des granulés, veillez à ne pas dépasser la ration journalière, qui est de deux cuillères à soupe.
      Les lapins sont coprophages
      La coprophagie est une attitude normale chez un lapin. Il n’est pas rare de voir l’animal manger ses crottes quelques minutes après avoir effectué ses besoins.
      Les crottes d’un lapin sont riches en vitamines, protéines et minéraux. Cela s’explique par le fait que son système digestif n’assimile pas totalement tous les nutriments contenus dans l’herbe et le foin. Pour rester en bonne santé, l’animal est obligé de remanger ses restes pour remplir le quota des nutriments nécessaires.
      L’hydratation, un point essentiel
      Pour qu’un lapin reste en bonne santé, il faudra veiller à ce que sa température corporelle soit de 39°C. En dessous ou en dessus, son métabolisme sera déréglé. Comme son cousin le hamster, le lapin ne sue pas. Lors des fortes chaleurs, il faudra alors penser à l’hydrater, pour éviter que sa température corporelle n’augmente. Pour cela, donnez-lui de l’eau à l’aide d’une pipette.
      Vous pouvez également lui donner des légumes hydratants, comme le melon, le concombre, la tomate ou  la pastèque.

      Qu’en est-il des fruits et des légumes ?
      Chez les lapins, les fruits sont considérés comme des friandises, et sont donc déconseillés. En effet, ils sont trop sucrés pour ces rongeurs, et font grossir. En outre, certains fruits risquent d’être toxiques pour votre compagnon.
      Faites attention aux légumes !
      Il faudra faire preuve de précaution lorsque vous donnez des légumes à votre lapin. En effet, son système digestif est fragile. Ces aliments risquent de le troubler, s’il en consomme à trop grande quantité.
      Les légumes conseillés pour un régime sain sont l’asperge, le basilic, la betterave, les carottes, le céleri rave, le chou et le chou-fleur, les haricots verts, les feuilles de radis et de tournesol, les orties, l’origan, les poivrons,
      Il n’est pas conseillé de donner des légumes verts à un lapin. Il s’agit notamment du persil ou de la laitue. Le lapin ne les digère pas.
      Quels sont les aliments interdits aux lapins ?
      Certains aliments sont considérés comme toxiques pour un lapin, comme la rhubarbe, la pomme de terre, les oignons, l’ail, le soja, les noisettes, la sauge, les pois et l’oseille.
      Il est également déconseillé de donner des aliments trop froids aux lapins. Ils seraient exposés à des problèmes digestifs.
      Si votre lapin souffre de diarrhée, interrompez immédiatement les apports de produits frais, et ce, sur plusieurs jours. Durant le traitement, nourrissez-le exclusivement de foin, ou de granulés.

    • PlumeBlanche
      Les croquettes hypoallergéniques pour chat sont une nourriture élaborée spécifiquement pour le chat qui souffre de certaines allergies alimentaires. Vous pouvez en trouver à l'étalage, présentées sous emballage.
      Votre chat souffre d’allergies ? Et si vous lui donnez des croquettes hypoallergéniques ?

      Quand donner des croquettes hypoallergéniques pour chat ?
      Attention, quoique ces croquettes ne soient pas particulièrement dangereuses, ne soumetez pas voter animal à un régime qui pourrait faire basculer sa vie paisible en un parcours de traitements que ni vous ni lui n'avez souhaité.
      En effet, même pour un chat souffrant, il faut du temps pour qu'il s'adapte à la composition des croquettes curatives. Alors, imaginez le calvaire de ce félin innocent à qui vous imposez une nouveauté inopportune.
      Les croquettes hypoallergéniques sont conçues pour les chats qui ont des problèmes d'ingestion et d'assimilation. Quand un chat supporte mal la consommation d'une substance donnée, les croquettes hypoallergéniques remédient à cet état de choses.
      Une nourriture d'animal souffrant
      Ne vous avisez pourtant pas à en acheter sur un coup de tête car ces croquettes hypoallergéniques pour chat sont généralement conseillées – voire prescrites –  par le vétérinaire. Celui-ci aura ainsi au préalable ausculté votre gentil minet qui a des problèmes d'appétit, de diarrhées, de vomissements et autres ennuis cutanés.
      Vous n'allez donc pas en acheter parce que l'emballage vous branche lors de vos pérégrinations dans les labyrinthes du supermarché. Si votre chat se porte bien, faites-lui plaisir avec force câlins et caresses en sus des petites gâteries habituelles.
      Les croquettes hypoallergéniques : allergies, ou pas?
      Qu'on se le dise! Il y a allergies et allergies. Ce n'est pas parce minou s'arrache les poils ou se crée des plaies qu'il y a allergie alimentaire dans l'air. Il a très bien pu – malgré votre surveillance – se faire dévorer par des puces ou par d'autres insectes encore plus malveillants.
      Evitez surtout de faire des raccourcis sans avoir toutes les informations en main; le gentil petit chat peut présenter des symptômes qui font penser à une allergie alors même que c'est une intoxication alimentaire. Il aura sans doute – malgré votre surveillance, toujours! – ingéré un aliment à terre…
      Même si vous connaissez bien votre chat, le mieux est toujours de demander ce qu'il en est à la personne compétente.
      Pensez à établir un diagnostic auprès d’un vétérinaire
      C'est la réaction à une protéine contenue dans son alimentation qui constitue l'allergie alimentaire du chat. Statistiquement, ce sont les protéines du bœuf, du poisson, des produits laitiers et du poulet qui sont les plus connues pour être mal accueillies par l'organisme du chat.
      Le chat vomit, fait des diarrhées, il perd ses poils et a des démangeaisons, il a parfois des infections au niveau des oreilles. C'est mauvais signe et le vétérinaire risque de confirmer votre appréhension : minou fait de l'allergie alimentaire. La première parade est évidemment un régime d'exclusion qui va permettre de soulager votre boule de poils préférée.

      Que peut-on attendre des croquettes hypoallergéniques pour chat ?
      C'est déjà bien si on peut tomber sur des croquettes qui limitent les réactions du pauvre minet. Cette nourriture est faite de protéines découpées de façon que le chat puisse les assimiler facilement. De grandes marques investissent dans la recherche développement pour coller au plus près des besoins de ces gentils petits animaux et il faut dire que la qualité est bien meilleure aujourd'hui qu'avant.
      Quels sont les avantages ?
      La composition de l'aliment pour chat est faite par des spécialistes. La polémique réside essentiellement sur la présence de céréales et de sous-produits qui, aux yeux de nombreux propriétaires de chats, ne sont pas compatibles avec la nature même du félin. Mais des produits sans céréales ni sous-produits existent avec une qualité éprouvée. Il suffit que la composition arrangée soit celle qui correspond aux besoins de votre chat, car les compositions, il y en a à toutes les … sauces.
      La nouvelle technologie en appui au traitement du chat
      Au cas où certains ne le savent pas encore, vous pouvez enregistrer votre chat dans la base de données de certaines marques. Minou aura alors une puce d'identification qui permet à la marque de le reconnaître et de lui envoyer ce qui est communément appelé une "gamelle intelligente". Vous n'avez plus à vous soucier de la composition de l'alimentation ou des médicaments à administrer à votre chat. Le paquet arrive, déballez et servez.<
      Comment choir les croquettes hypoallergéniques pour votre chat ?
      Vous avez été voir le vétérinaire, vous avez les recommandations noir sur blanc entre vos mains et vous parcourez les étals du marché à la recherche des croquettes hypoallergéniques qui doivent soulager votre petit(e) protégé(e). Le premier geste à faire est bien évidemment de lire l'étiquette du produit qui attire votre attention.
      Vous pourriez déjà opter pour les compositions plus carnées dont le taux de glucides n'est pas trop élevé et moins – sinon pas du tout – de céréales. Evitez évidemment les compositions où les céréales dominent et où les protéines animales sont de qualité médiocre.
      Les croquettes hypoallergéniques qui semblent se démarquer
      Au travers des réactions des internautes et des faits avérés, certains produits sont d'excellent qualité et le rapport qualité/prix est plus que satisfaisant. La qualité des compositions est vraiment bonne et la traçabilité témoigne de la fiabilité de la marque et du produit.
      Hill's Prescription Diet Feline d/d est du lot : spécialement conçu pour les chats adultes présentant des allergies cutanées. Une seule source de protéines par formule d/d pour que les réactions aux aliments soient réduites au minimum. Les acides gras oméga-3 et oméga-6 ont des teneurs élevées pour aider le chat à nourrir sa peau et son pelage et à bien digérer. Ce produit est recommandé pour les intolérances à certains ingrédients et à certains nutriments qui se caractérisent par des troubles digestifs et des troubles du pelage.
      HPM A2 Hydroallergy au saumon : autre exemple de produit fiable et sûr. A base de protéine de saumon hydrolysée et de tapioca, ces croquettes hypoallergéniques permettent une haute tolérance digestive et permettent de digérer sainement les nutriments. Les effets bénéfiques sur la peau et le pelage sont le résultat de l'équilibre en acides aminés et en acides gras essentiels.

    • PlumeBlanche
      La morsure d’animal errant ou domestique peut être mortelle s’il a la rage et que la plaie n’est pas traitée au bon moment et de la bonne manière. Il existe des soins que vous pouvez dispenser vous-même. Mais dans les situations les plus délicates, le recours aux professionnels médicaux est indispensable. Ils s’assureront, grâce à votre aide, d’appliquer les soins appropriés en fonction de ce qui s’est produit.
      Quelques notions sont à retenir si le cas se présente. Il faut, dans un premier temps, comprendre les risques que représentent ces incidents. Le premier soin concernera le nettoyage de la blessure. Cette étape est primordiale. Il est aussi nécessaire de suivre de près l’évolution de l’infection au cours des 48 heures qui suivent.

      Vous avez été mordu par votre animal de compagnie ? Voici ce qu’il faut faire en cas de morsure de chien ou de chat.
      Les risques
      Les infections sont les plus fréquentes. Certaines bactéries sont transmises lors de la morsure. Le risque est plus important pour les blessures profondes et les incidents causés par les chats. D’éventuels écoulements de pus ou d’autres substances ne manqueraient pas de vous rappeler davantage la gravité de la situation. Vous devez faire très attention à ce que l’infection ne se propage pas.
      Le tétanos et la maladie des griffures de chat peuvent aussi être provoqués par les morsures. Il faudra s’assurer d’informer les autorités concernées pour éviter d’autres incidents. Éventuellement, vous pouvez emmener l’animal auprès d’un vétérinaire. Mais il faudrait déjà que vous puissiez le neutraliser sans vous faire mordre. Soyez très vigilant !
      Les morsures d’animal peuvent laisser des traces à vie. Bon nombre des mordus témoignent de séquelles d’ordre esthétiques. Elles sont plus courantes chez les femmes. Sinon, la plaie se situait au niveau de la tête ou des membres. Et dans d’autres cas, le mordeur était plus robuste ou l’infection était à un niveau de gravité très élevé.
      Les soins d’urgence
      Au cas où les secours mettraient un peu plus de temps à venir, certains traitements sont nécessaires pour éviter l’aggravation des risques. Commencez par une profonde respiration, cela peut aider. Prenez votre courage à deux mains et procédez aux soins de base pour réduire les risques d’infection.
      Le virus se transmet par la salive de la bête. Ce qui rend le cas de morsure très dangereux. Cela est valable pour tous les animaux, qu’ils soient domestiques ou errants. Le contact avec cette substance expose l’humain à un risque fortement élevé de transmission. Raison pour laquelle il faut nettoyer la plaie immédiatement après l’incident.
      La meilleure façon de procéder est d’appliquer du savon sur la blessure et d’effectuer un rinçage très abondant. Si certains corps étrangers s’y sont introduits, il faut les éliminer. Il suffit ensuite de sécher et d’apposer une solution antiseptique. Ceci fait, couvrir la blessure d’un pansement stérile. Dans le cas d’un saignement, les traitements d’urgence se limitent à la compression de la plaie. L’utilisation d’un linge propre est conseillée. Il faut surélever la zone touchée et alerter les services de secours.

      Recourir aux médecins soignants
      L’intervention du personnel médical est préconisée dans toutes les situations. Elle est impérative lorsque la plaie se trouve au niveau de la tête, du coup, des membres ou des articulations. L’importance des soins dispensés par les médecins dépend également d’autres facteurs plus spécifiques. Cela concerne notamment :
      -           La profondeur de la blessure,peu importe sa localisation
      -           Des corps étrangers persistants demeurant à l’intérieur de la morsure
      -           Le cas d’infection provoquée par le félin (il implique plus de risques), les bêtes errantes ou non identifiées
      -           Le cas d’immunodépression pour les atteints de diabète ou de SIDA
      -           Des rappels de vaccin non effectués (celui contre le tétanos)
      -           De réelles infections qui se manifestent par des symptômes tels que : douleur, rougeur, gonflement ou fièvre.
      Les traitements de base des professionnels de santé se résument à l’exploration et à la désinfection de la plaie. Les spécialistes en chirurgie n’interviennent que si le médecin généraliste le prescrit. Les points de sutures ne sont nécessaires que sur les morsures se trouvent sur le visage. Dans les autres emplacements, la blessure est exposée aux soins appliqués en plaies ouvertes.
      Les informations importantes à connaître avant la consultation
      Certains renseignements peuvent considérablement accélérer le traitement auprès des établissements de santé. Cela concerne entre autres les facteurs qui déterminent la nécessité du recours aux médecins. Ainsi, vous êtes invités à vous informer afin de simplifier le travail du traitant et favoriser le rétablissement de l’affecté.
      L’accompagnateur du malade est appelé à identifier l’animal responsable et l’heure de la morsure. La dernière information permettra d’établir un premier calendrier du temps qui s’est écoulé entre l’incident et les soins. Le carnet de vaccination de l’animal est à ramener auprès du personnel médical si possible. Il sera plus simple d’effectuer la vérification de l’historique de vaccinations de l’animal.
      Des mesures préventives à tenir compte
      Les morsures s’évitent en adoptant le comportement approprié envers la bête. Si elle ne se sent pas en danger, il n’y a aucune raison qu’elle soit tentée de vous mordre. La peur, la douleur et l’insécurité sont les principaux facteurs qui incitent un chat ou un chien à se défendre. Plus précisément, si vous envahissez son espace, attendez-vous à une attaque et non des caresses.
      Même si l’animal vous appartient, cela ne signifie aucunement que vous êtes immunisés. Votre vigilance est suscitée en permanence. Il faut surveiller chaque fait et gestes de votre compagnon. Il ne faut en aucun cas se laisser aveugler par votre attachement. En général, les victimes sont les propriétaires eux-mêmes.
      Avis aux parents : les enfants sont les plus exposés à ces risques de morsure. Ils ne savent pas quels comportements sont appropriés et lesquels ne le sont pas. S’ils se retrouvent seuls avec unanimal, ils peuvent agir de la mauvaise manière. Ce qui incitera la bête à développer davantage d’agressivité. Ce type de situation se présente malheureusement très fréquemment. D’où la volonté d’attirer tout particulièrement l’attention de tout adulte ayant comme responsabilité la surveillance des plus jeunes.

    • PlumeBlanche
      Apprendre la propreté à son compagnon à 4 pattes n’est pas facile. Il faut être patient et persévérant ! Pour vous faciliter la tâche, le mieux est de le dresser dès les premières semaines de sa vie. En revanche, même un animal propre et bien éduqué peut parfois uriner sur le frigo, sur le canapé, sur le tapis … bref, partout dans la maison.
      Avant de maudire votre compagnon, apprenez pourquoi il urine fréquemment et quelles sont les solutions à entreprendre pour améliorer la situation.

      Le marquage urinaire : un comportement naturel chez les chiens
      Le marquage urinaire est un réflexe naturel très fréquent chez les chiots mâles. Ce comportement survient à l’âge de la puberté, vers le 6ème mois pour certaines races et plus tard chez les autres.Il lève sa patte et émet un petit jet d’urine sur le coin de vos meubles ou tout simplement du mur.
      Chez les molosses, cette mauvaise habitude est un moyen de passer un message à ses congénères. L’odeur des urines de ces derniers est une sorte de carte de visite qui permet de transmettre un message olfactif. En d’autres termes, lorsque votre chien fait pipi, il marque son territoire.
      L’urine servira à renseigner ses semblables de son statut hiérarchique. C’est aussi un moyen d’exprimer sa frustration lorsqu’il est contrarié par un membre de la famille ou un autre toutou dominant. Un chien frustré qui reste toujours à la maison, par exemple, a tendance à faire pipi partout. Alors, inutile d’en faire tout un plat, car plus vous le disputerez, plus le marquage urinaire augmentera.
      Un petit jet d’urine contient un taux d’hormone sexuelle élevé. D’ailleurs, ce comportement est plus important si vous ou votre voisin aviez une femelle en chaleur. Ainsi, il recouvre instinctivement son odeur par la sienne.
      Pourquoi un chien propre urine partout?
      Dès l’âge de 3 semaines, les chiots s’éloignent petit à petit de leurs mères pour faire leurs besoins. Plus tard, ils comprennent par eux-mêmes qu’il ne faut pas salir la maison. Toutefois, un chien bien dressé peut régresser et recommence à uriner à l’intérieur. Voici les causes de ce changement subit de comportement :
      Les facteurs comportementales
      Les nouvelles habitudes peuvent influencer le comportement du chien. Vous reprenez le travail, tout d’un coup, il se retrouve tout seul et abandonné. S’il s’est beaucoup attaché à vous, il stressera à chaque fois que vous partez le matin. De ce fait, il fait pipi partout.
      Le déménagement ou le changement de territoire sont aussi  des raisons favorables à cette régression. Il a peur de faire ses besoins en dehors de la maison, puisqu’il ne s’est pas encore familiarisé à son nouveau territoire.
      Les facteurs physiologiques
      Un toutou qui fait ses besoins à l’intérieur peut tout simplement avoir des problèmes urinaires. Cela affecte surtout les chiens âgés. Avant de l’emmener chez le vétérinaire, observez son comportement lorsqu’il fait pipi. Si vous trouvez qu’il est mal à l’aise ou qu’il urine sur place, il pourrait avoir des calculs vésicaux, de la cystite ou encore du diabète. Dans ce cas, il faut consulter le véto sans plus attendre.  Si le problème persiste, vous pourriez consulter un comportementaliste canin.

      Comment apprendre à un chien à ne plus faire pipi à la maison ?
      Si votre chien n’a aucun problème de santé, vous devez lui réapprendre la propreté. Pour ce faire, accompagnez-le dans le jardin jusqu’à ce qu’il fasse ses besoins. Ensuite, récompensez-le en lui disant des mots d’encouragement : « Bravo, mon chien » ; « C’est bien ! ». Ne rentrez pas immédiatement à la maison, faites une petite promenade en sa compagnie.
      Inutile d’apprendre à votre petit toutou à faire pipi sur un journal. Cela risque de compliquer la situation lorsqu’il grandira. Il aura du mal à faire la différence entre la moquette et le journal. Au début, l’éducation de la propreté est un travail assez difficile, mais il est plus efficace et pratique avec le temps. Donc, soyez patient !
      Les autres solutions à entreprendre
      Pour éradiquer complètement le marquage urinaire, il va falloir retravailler les règles de vie que vous imposez à la maison. C’est le seul moyen pour lui faire comprendre que qu’il n’est pas celui qui fait la loi chez vous. Si besoin, vous pouvez faire appel à un comportementaliste canin.
      En tant que maître et propriétaire, vous avez la responsabilité de vous occuper de votre toutou. De temps en temps, il a besoin de sortir prendre l’air, de se défouler et de rencontrer d’autres congénères. Lorsque vous rendez visite à vos grands-parents à la campagne, emmenez-le faire de longue promenade. Il pourra profiter des grands espaces pour décompresser.
      Certaines races de chien, comme le Berger Allemand, le Jack Russell, les Caniches ou le Border Collie, ont besoin de dépenser leur énergie. Dans ce cas, inscrivez-les dans un sport canin. Cela leur fera beaucoup de bien. De plus, c’est une bonne manière pour pouvoir rencontrer d’autres chiens.
      Les choses à bannir pour apprendre la propreté chez un chien
      Punir votre compagnon à 4 pattes ne l’empêchera pas de recommencer ses bêtises. Inutile de mettre son nez dans ses besoins, de lui crier dessus ou de le gronder sévèrement, vous devez procéder autrement. Vous devez établir une relation de confiance entre vous et votre animal. En aucun cas, lui faire ressentir votre colère. Cela risque de détruire le lien de confiance et fera davantage de place à la peur.
      Nettoyez les excréments devant son chien est une autre manière de l’inciter à recommencer sa maladresse. N’oubliez pas qu’il reste  tout de même un animal et ne trouvera aucune logique dans ce que vous faites. Il interprétera le mouvement de la serpillière comme un nouveau jeu.
      Oubliez les nettoyants qui contiennent de l’ammoniaque ou du vinaigre. Ce genre de produit incitera votre chien à faire ses besoins au même endroit. D’ailleurs, l’urine de ce dernier contient déjà une grande quantité d’ammoniaque. L’idéal est d’utiliser des désinfectants spécialisés.

    • PlumeBlanche
      Beaucoup d’entre nous ont des chats à la maison mais peu sont au courant des maladies qu’ils peuvent nous transmettre si nous ne faisons pas la prévention nécessaire, alors nous allons voir dans cet article quelles sont les maladies que notre amour de chat peut nous transmettre.
      Quelles sont les maladies des chats transmissibles à l’homme ? 
      Les différentes maladies que les chats peuvent transmettre à l’homme sont : les maladies des griffes du chats ou bartonellose, la pasteurellose, la teigne, la toxoplasmose, l’échinococcose, la rage, la cheyletiellose et la pulicose. 
      Les maladies plus en détail : 
      La bartonellose : 
      La maladie des griffes du chat touche les personnes de moins de 20 ans et les immunodéficientes. 
      C’est une infection causée par une bactérie (la bartonella henselea), celle-ci est transmise par les puces.  Les premiers symptômes de l’infection apparaissent 3 semaines après la griffure ou la morsure autour de la zone blessée. Cette maladie guérit spontanément dans la majorité des cas.
      La pasteurellose : 
      C’est une infection plus rare, elle touche surtout les nourrissons et les personnes immunodéficientes. On a pu constater que la douleur se situe au niveau de la plaie dans les heures qui suivent la griffure. Les symptômes infectieux se manifestent par de la fièvre, suintement au niveau de la plaie ou apparition d’un œdème.
      Il existe un traitement antibiotique prescrit par le médecin. 
      La teigne : 
      La teigne peut se transmettre de manière directe ou indirecte, elle correspond à des mycoses causées par champignons dermatophytes.
      Il existe trois types de teignes :
      -    La teigne dite tondante : elle forme des plaques sans poil, sans rougeur avec des boursoufflures.
      -    La teigne dite suppurée : elle fabrique des zones larges, arrondies qui sont gonflées et rouges au niveau des cheveux et de la barbe.
      -    La teigne dite favique : elle se manifeste par des croûtes jaunâtres. 
      Les traitements pour ces maladies sont généralement des crèmes ou des médicaments antifongiques durant 1 mois et demi à 2 mois. Il existe également des traitements naturels pour soigner la teigne chez le chat.
      La toxoplasmose : 
      La toxoplasmose une maladie bénigne et sans incidence particulière sauf pour les femmes enceintes et les personnes immunodéficientes. Elle est due au parasite Toxoplasma gondii, la maladie est transmissible à l’homme par un contact avec des excréments contaminés, ingestion d’eau infectée et d’aliments non nettoyés.
      La guérison se fait d’elle-même sauf pour les femmes enceintes, elles doivent prendre un traitement antiparasitaire car la maladie est dangereuse pour le développement du fœtus.
      L’échinococcose :
      C’est une infection (transmission similaire à la toxoplasmose) qui peut être mortelle car elle s’attaque au foie et aux poumons. Celle-ci peut se transmettre si le chat a des vers qui se développent dans son intestin. 
      La rage : 
      Elle se transmet par morsure, griffures ou lorsque l’animal lèche votre peau si celle-ci est écorchée ou s’il s’agit d’une muqueuse.
      La contraction du virus est fatale (autant pour vous que pour le chat) après quelques jours sauf si la vaccination intervient entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes.
      La Cheyletiellose : 
      C’est une maladie cutanée parasitaire dû à la prolifération à la surface de la peau des cheyletiella blakei. Ceux sont des acariens, le chat peut transmettre la maladie à l’homme par contact direct ou indirect. On la retrouve surtout chez les chatons.
      Lors de la contraction de la maladie, des petits boutons appelés papules apparaissent sur la zone de contact avec des démangeaisons. 
      La guérison se fait au bout de trois semaines s’il n’y a pas de nouvelle infestation.
      La pulicose : 
      C’est une maladie caractérisée par l’infestation de puces, la transmission à l’homme se fait au niveau de démangeaisons avec de petits points roses ou rouges au niveau des chevilles et des jambes. En cas d’infestation il faut traiter le chat en allant chez le vétérinaire, il vous donnera le traitement le mieux adapté. 
      Pour les problèmes de démangeaisons, il faut utiliser un antiseptique, si vous n’avez pas ça sous la main, vous pouvez mettre de l’eau avec du savon sur la partie infectée. 
      En cas de nombreuses piqures ou de surinfection, il faut aller voir un médecin pour qu’il vous prescrive des antistaminiques en cas de réaction allergique ou des antibiotiques si c’est une infection bactérienne avérée. 
      Pour l’environnement et la maison, il faut nettoyer tout le linge de maison et les sols (aspirer et laver le sol avec un détergeant).  Les huiles essentielles aident à lutter contre les puces si vous voulez une solution plus naturelle. 

      Quelles sont les préventions pour éviter que notre chat nous transmette ces maladies ? 
      Pour éviter tout risque de transmission, il faut que votre chat soit vermifugé, qu’il est un traitement antiparasitaire régulier, et surtout qu’il soit vacciné. 
      Les vaccins peuvent se faire dès qu’il a 6/ 8 semaines, et le vaccin contre la rage se fait en général vers ses 3 mois. Le vermifuge se fait toutes les deux semaines jusqu’à ses 3 mois, une fois par mois jusqu’à ses 6 mois ensuite il se fait entre 2 et 4 fois par an. Le traitement antipuce se fait tous les mois si vous utilisez la pipette.
      Les maladies des chats transmissibles à l’homme ne sont pas forcément mortelles pour votre compagnon, les préventions sont recommandées aussi bien pour votre santé que celle de votre chat.  N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour avoir le traitement préventif le mieux adapté.
      Il faut savoir que certaines formules d’assurance santé pour chat proposent ce qu’on appelle des forfaits prévention qui permettent de financer en partie la vaccination et autres mesures pour protéger votre chat des maladies dangereuses.  De plus, l’assurance santé pour chat peut  dans certains cas (et notamment lorsque l’animal avait été correctement vacciné) rembourser les frais vétérinaires si le chat contracte une maladie malgré la vaccination.
      Pour trouver une assurance pour chat au meilleur prix, il peut être intéressant de comparer plusieurs organismes d’assurance  santé pour animal et leurs offres.  Vous pouvez utiliser les devis gratuits d’assurance en ligne, comme ci-dessous, pour mieux choisir votre mutuelle animaux.  

    • PlumeBlanche
      Tout comme les êtres humains, les chiens peuvent eux aussi souffrir d’allergies alimentaires. Et lorsque votre animal souffre d’intolérance face à certains aliments, vous ne pouvez pas lui donner tout et n’importe quoi. Que ce soit pour éviter les crises allergiques, pour optimiser la digestion que pour garantir le bien-être de votre toutou, vous devez lui donner une alimentation adaptée. D’où l’intérêt des croquettes hypoallergéniques.

      Votre animal de compagnie souffre d’allergie ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les croquettes hypoallergéniques pour chien.
      Les croquettes hypoallergéniques pour chien : c’est quoi ?
      Comme leur nom l’indique sans équivoque, les croquettes hypoallergéniques ont été conçues spécialement pour les chiens qui souffrent d’allergies à certains aliments. La majorité des nourritures élaborées pour les chiens, qu’ils soient jeunes ou adultes, contiennent en effet des aliments allergènes comme les céréales, le bœuf, le poisson, le soja ou le lait. Les croquettes hypoallergéniques sont dépourvues de tout composant pouvant provoquer des réactions allergiques chez votre chien.
      Mon chien a-t-il besoin de croquettes hypoallergéniques ?
      Si votre chien souffre d’une allergie alimentaire, la réponse est OUI. Avant de donner les croquettes adaptées à votre chien, vous devez donc vous assurer qu’il y a bien allergie et identifier à quoi elle est due.

      Comment reconnaître une allergie chez votre chien ?
      La première chose que vous devez savoir, c’est que les allergies n’apparaissent pas forcément chez les chiots. C’est même plutôt le contraire : chez le chien, les réactions allergiques se manifestent presque toujours à l’âge adulte. Vous les reconnaitrez aux symptômes suivants :
      Vomissements Diarrhées Réactions cutanées Troubles respiratoires Troubles nerveux Certains allergènes peuvent également provoquer des gonflements et des yeux rouges. Mais dans la majorité des cas, c’est la présence d’atteinte dermatologique qui vous mettra la puce à l’oreille. Tout signe de troubles digestifs doit également être associé à une intolérance à certains aliments.
      Comment identifier l’allergène responsable de l’allergie ?
      Notez tout d’abord ceci : il y a peu de chances que vous identifiez l’agent responsable de l’allergie vous-même. A moins bien sûr que vous n’ayez changé de marque ou de type d’alimentation et que la réaction excessive n’ait eu lieu justement après. Dans la majorité des cas, vous aurez besoin de l’aide d’un vétérinaire que vous devez, par ailleurs, consulter impérativement. Et ce, que vous pensiez avoir trouvé l’agent responsable ou non.
      Il mettra en place un régime d’éviction qui permettra d’éliminer un à un les aliments que vous avez donnés à votre chien les jours précédents la réaction excessive. Ce procédé peut durer de quelques jours à quelques mois.

      Quelles croquettes hypoallergéniques pour chien pour votre animal ?
      Attention, ce n’est pas en donnant à votre chien n’importe quelle croquette hypoallergénique que vous règlerez le problème. Vous devez choisir la bonne croquette en fonction de l’allergie dont souffre l’animal.
      Les différents types de croquettes hypoallergéniques pour chien
      Il existe toute sorte de croquettes hypoallergéniques pour chien sur le marché. Vous pourrez choisir entre : Les croquettes sans viandes Les croquettes sans céréales Les croquettes sans glutens Les croquettes sans poissons Etc. Vous pourrez également en trouver en fonction de l’âge de votre animal. Dans les animaleries, on peut se procurer des croquettes hypoallergéniques pour chiens adultes et des croquettes pour chiots.
      Comment bien choisir les croquettes hypoallergéniques pour votre chien ?
      Pour vous assurer que le paquet de croquettes choisies est adapté à votre chien, au moment de l’acheter, considérez les critères suivants :
      Son âge Sa race et son pelage Ses besoins A noter que les besoins de votre chien doivent également être définis en fonction :
      Des aliments dont il est allergique Des apports nutritifs dont il a besoin Pour une bonne digestion, et subséquemment, pour assurer le bien-être de votre animal de compagnie, optez de préférence pour des croquettes riches en protéines et en lipides plutôt qu’en glucides. L’idéal serait de choisir des croquettes contenant 56% maximum de protéines contre 25% de glucides.

      Bon à savoir : Si vous avez des doutes ou si vous hésitez au moment de choisir, consultez un vétérinaire. Il saura vous guider et vous conseiller sur la croquette la plus adaptée à la santé de votre chien.
      Tout signe d’allergie n’est, par ailleurs, pas à négliger et justifie une consultation chez le véto. En cas d’aggravation, les allergies peuvent engendrer des problèmes de santé graves.

    • PlumeBlanche
      Les chiens consomment principalement de la viande. Mais pour diversifier leurs nourritures, il est conseillé de leur donner également des légumineuses. Les vétos recommandent les fruits pour leur faire découvrir des nouveaux aliments et de nouveaux goûts. Et ce, tout en leur apportant tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin pour rester en bonne santé.
      Toutefois, il faut faire attention. Tous les végétaux ne sont pas bons pour votre toutou. Voilà pourquoi, nous vous dévoilons ci-dessous une liste de fruits et légumes toxiques pour les chiens, et qu’ils ne doivent manger sous aucun prétexte.
       
      Les fruits interdits pour les chiens
      Les fruits, en particulier, ceux qui recèlent une grande teneur en sucre, ne sont pas recommandés pour le chien. Certains d’entre eux contiennent également des substances qui peuvent occasionner des problèmes de santé chez eux. Voici ces fruits.

      L’avocat
      L’avocat devrait toujours être tenu loin de votre animal de compagnie. Il contient en effet de la persine, une substance pouvant entraîner divers effets secondaires dangereux chez les chiens, notamment des vomissements, de la diarrhée et des difficultés respiratoires.
      Les raisins et les raisins secs
      Les raisins sont particulièrement dangereux, car ils s’attaquent directement aux reins de l’animal. Il est donc strictement interdit de lui en donner, et ce, que le raisin soit frais ou sec. Les effets peuvent se ressentir quelques heures seulement après l’ingestion.
      Les kakis, les pêches, les prunes, les abricots et les cerises
      Les graines des kakis peuvent provoquer une inflammation de l'intestin grêle. Quant aux graines et aux noyaux des pêches, des prunes, des abricots et des cerises, ils sont connus pour contenir, en grande quantité, du cyanure. C’est un produit chimique et toxique aussi bien pour les hommes que pour les animaux. Ces fruits peuvent aussi causer une obstruction intestinale et une insuffisance respiratoire chez les chiens.
      Les agrumes
      Une consommation excessive d’agrume peut provoquer chez le chien des problèmes gastro-intestinaux tels que des vomissements, des douleurs à l'estomac et des diarrhées. Aussi, même s’il est peu probable que votre chien aime le goût du citron, n’essayez pas de lui en donner.
      Le coco
      La chair et le lait des noix de coco frais contiennent de l’huile. Ce qui est susceptible d’entraîner des maux d’estomac, des selles molles ou la diarrhée. Pour cette raison, nous vous encourageons à faire preuve de prudence lorsque vous proposez des aliments à base ou contenant du coco à votre animal de compagnie.
      Les pommes
      Les boyaux de pépins de pomme libèrent un produit chimique naturel dénommé « cyanure » lors de la digestion. En avalant une grande quantité de graines, le cyanure peut bloquer la circulation sanguine. Si votre chien aime bien ce fruit et que vous voulez lui en donner en conséquence, assurez-vous de bien l’épépiner d’abord.
      Les cerises
      Éloignez les chiens à tout prix des cerisiers qui poussent dans votre jardin. Tout comme les fruits avec des graines, les cerises contiennent aussi du cyanure. Comme déjà cité auparavant, cette substance chimique peut provoquer des problèmes respiratoires et des maladies intestinales de l’animal.
      La noix de macadamia
      Assez similaire à la noix de coco, la noix de macadamia présente de fortes concentrations d'huiles et de graisses. Lorsqu'elle est consommée en grande quantité, ses graisses peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé. Elle peut notamment provoquer une faiblesse, une hyperthermie, des vomissements et des tremblements.
       
      Les légumes interdits pour les chiens
      Pour des raisons de santé, il est raisonnable d’intégrer des légumes dans le régime d’un chien. Cela permet de lui fournir les vitamines et minérales dont il a besoin. Vous pouvez, par exemple, lui donner des carottes et des tomates, qui sont d’excellentes sources de vitamine A.

       
      Attention cependant, tous les légumes ne sont pas forcément bons pour le meilleur ami de l’Homme. Voici une liste des types de légumineuses pouvant être dangereux pour le chien.
      L’oignon, l’ail et la ciboulette
      Ces trois légumes peuvent causer de sérieux problèmes de santé aux chiens. Ils détruisent les globules rouges, provoquant une anémie et des dommages irréparables aux reins. Ils peuvent aussi entraîner une grande fatigue ainsi que des difficultés respiratoires.
      Les pommes de terre crus
      Les aliments à base de pomme de terre font énormément du bien aux chiens. Mais si les pommes de terre sont crues et vertes, elles peuvent contenir de la « solanine ». Et cette toxine peut provoquer des vomissements, de la diarrhée et des troubles du battement cardiaque chez le chien.
      La rhubarbe
      La rhubarbe contient une substance dangereuse connue sous le nom d’oxalate de calcium. La consommation de ce type de toxine peut causer des problèmes au système nerveux, au tube digestif et aux reins de votre animal. La rhubarbe peut également réduire le calcium chez votre chien, provoquant une insuffisance rénale et d'autres problèmes de santé graves.
      Les champignons sauvages
      Les champignons sauvages sont souvent toxiques et peuvent provoquer un empoisonnement chez le chien. Doublez donc de prudence et veiller à ce qu’il n’en mange pas si vous l’emmenez se promener dans un espace verdoyant, comme un parc ou une forêt.
      Les tomates crues
      Les tomates non mûres et les plants de tomates peuvent être nocifs pour les chiens. Ils endommagent le système nerveux, les reins et le tube digestif. Par conséquent, si vous cultivez des tomates dans votre jardin, assurez-vous que votre compagnon à quatre pattes n’a pas accès à ces plantes.
      Le brocoli
      Si le brocoli a de nombreux avantages pour la santé de l’homme, il n'en va pas de même pour un chien. Cela peut gravement irriter son estomac.
       
       

    • PlumeBlanche
      Les chats sont de nature carnivore. Contrairement aux hommes et à certains animaux, ils ne sont pas omnivores. En d’autres termes, ils ne mangent ni fruits ni légumes. S’il est cependant certains végétaux que l’on recommande aux félins parce qu’ils sont bons pour leur santé, il y en a certains qui sont strictement interdits. Voici la liste des fruits et légumes toxiques pour les chats, et que vous ne devez surtout pas leur donner.
      Les fruits interdits pour les chats
      Vous vous demandez sans doute pourquoi les fruits ne sont pas adaptés aux chats. La réponse est simple : le sucre. L’organisme du chat n’assimile pas le sucre. En petite quantité, celui-ci peut être inoffensif, voire bénéfique. Mais en trop grande quantité, il peut occasionner des problèmes de santé graves. Voilà pourquoi, on évitera de donner à notre boule de poils les nourritures trop sucrées et subséquemment, les fruits riches en sucre. Quels sont ses fruits ?
      Les raisins
      Qu’ils soient sous leur forme naturelle ou sous leur forme sèche, les raisins sont à bannir du menu de votre petit félin. Ils s’attaquent directement à ses reins et peuvent provoquer une insuffisance rénale sévère en quelques heures seulement après avoir été ingéré.
      L’avocat
      En plus d’être trop gras, l’avocat figure parmi les fruits les plus toxiques pour les animaux. Il contient une substance appelée "persine", connue pour provoquer un empoisonnement en quelques heures, voire la mort lorsqu’elle est ingérée en grande quantité. Le chat y est particulièrement sensible, voilà pourquoi, il est strictement interdit de lui en donner.
      La banane
      La banane a un goût que beaucoup de chats aiment. Mais ce n’est pas une raison pour la lui en donner. Car ce fruit est connu pour provoquer d’importantes diarrhées chez les félins. Si la consommation n’est pas vraiment interdite, elle n’est cependant pas recommandée.
      Les agrumes
      Heureusement, les chats ne les aiment pas toujours. Mais dans le cas contraire, il n’est pas conseillé de lui en donner. Tout ce qui est agrume, qu’il s’agisse d’oranges, de mandarines, de pamplemousses ou de citrons peuvent provoquer des maux d’estomacs chez les félins.
      Les pépins et les noyaux de fruits
      Faites particulièrement attention aux pépins et aux noyaux de fruits. Certes, ils ne sont pas forcément goûteux, mais si vous avez un chat glouton qui a tendance à manger tout ce qu’il voit, il y a danger. Les pépins et les noyaux de fruits contiennent en effet de l’acide cyanhydrique qui, à forte dose, peut entraîner la mort de votre animal.
      La muscade
      La muscade est également toxique. Elle contient une substance appelée "myristicine narcotique", connue pour provoquer des étourdissements et des vomissements chez les félins.

      Les légumes interdits pour les chats
      Parce qu’ils sont rarement gras et que la teneur en sucre est nettement moins importante, les légumes ne sont pas aussi dangereux que les fruits pour les chats. Il est même recommandé de leur en donner pour leur apporter les éléments nutritifs dont ils ont besoin. Vous pouvez lui donner des carottes et des haricots verts, très riches en vitamines et en fibres ; mais aussi des petits pois pour l’apport en protéine… à condition de les servir bien cuits. Certains légumes, en revanche, peuvent être dangereux pour eux. Quels sont ces légumes ?
      L’oignon, les condiments et compagnie…
      Retenez ceci : éviter de servir des repas épicés à vos chats. Il n’est pas nécessaire de relever ces plats d’oignon, d’ails, de poireaux, d’échalotes… car tous ces condiments contiennent du thiosulfate. Il s’agit d’une substance qui a pour effet de détruire les globules rouges chez les chats. En grande quantité, elle peut provoquer une anémie.
      Les tubercules crus
      Les tubercules, en particulier la pomme de terre, renferment deux substances potentiellement dangereuses: la solanine et l’oxalate de calcium. La solanine est particulièrement toxique. A forte dose, elle peut empoisonner aussi bien les félins que les humains. L’oxalate de calcium, quant à lui, est un cristal ionique qui ne se dissolve pas dans l’eau. Quand il n’est pas éliminé, il s’attaque directement à l’appareil urinaire de l’animal. La bonne nouvelle, c’est que ces deux substances sont éliminées à la cuisson. Tant que vous ne donnerez pas de pommes de terre crues à votre matou, tout ira bien.
      Les tomates crues
      Les tomates vertes sont aussi dangereuses que les pommes de terre crues. Elles renferment elles aussi la fameuse toxine "solanine" que l’on retrouve en grande quantité dans leurs feuilles. Déjà par conséquent, évitez de planter des tomates dans votre jardin si vous avez des chats chez vous. Car les risques d’intoxication sont très élevés si votre petit animal venait seulement à lécher les feuilles de vos tomates.


    • Uffie
      Un appétit difficile chez un chien n’est pas forcément un problème. Ça peut arriver à un moment donné et la plupart du temps, ça passe sans que vous n’ayez à intervenir. Mais lorsque votre toutou refuse de manger au point de se fatiguer, de devenir faible et de perdre du poids, là, vous devez vous alarmer. Votre chien ne veut pas manger ? Qu’il s’agisse d’une perte d’appétit passagère ou d’un problème de santé réel et grave, voici quelques astuces qui vous permettront de remédier à la situation.
      Causes médicales de la perte d’appétit chez le chien
      La perte d’appétit chez un chien est souvent associée à un problème de santé. Et bien que ça ne soit pas toujours le cas, ce n’est jamais une hypothèse à écarter. Plusieurs maladies, mineures ou majeures, peuvent en effet entraîner une baisse de l’appétit chez l’animal, voilà pourquoi, si votre toutou rencontre ce genre de problème, la première chose à faire est de consulter un vétérinaire. Si votre chien ne mange plus et manque d'appétit, la cause peut donc être médicale.
      Qu’est-ce qui peut empêcher votre chien de manger ?
      Encore une fois, le problème d'une absence d'appétit de votre toutou peut être pathologique, mais pas forcément grave. La raison principale qui peut empêcher votre toutou de manger, ce sont les problèmes digestifs. Et c’est tout à fait normal. Si vous aussi, vous souffriez de maux de ventre, de nausées, de vomissements, de diarrhées et de gaz, vous bouderiez votre plat comme lui il boude sa gamelle !
      Après, il peut aussi refuser de manger parce que quelque chose (souvent une douleur) dans son système digestif l’en empêche. Et cette douleur peut être causée par :
      Une inflammation de la muqueuse buccale (stomatite) Des maux de dents dus à des abcès Des lésions dans l’œsophage Des douleurs dues à une infection dans la mâchoire
      Les maladies qui peuvent provoquer une perte de l’appétit
      La perte d'appétit peut être un des symptômes d'une maladie canine. Dans ce cas, vous devriez identifié d'autres symptômes comme la fatigue par exemple. Certaines maladies ont également comme symptôme un appétit difficile. C’est le cas de :
      La dépression L’insuffisance cardiaque L’insuffisance rénale L’insuffisance rénale La maladie de Carré L’hypocorticisme La parvovirose La piroplasmose L’ehrlichiose Autres raisons expliquant l’appétit difficile du chien
      Qui dit perte d’appétit ne dit pas forcément maladies. Dès fois, votre chien refuse de manger tout simplement parce qu’il y a quelque chose qu’il n’aime pas dans son menu ou autour de celui-ci. Il peut aussi arriver que ses besoins changent et que la nourriture que vous lui donnez ne lui convient plus. Avant de décréter que votre toutou est malade parce qu’il ne mange pas en conséquence, vérifiez d’abord :
      Le dosage, c'est-à-dire que vous n’en aviez pas mis trop. Le goût, car il se peut que votre animal de compagnie n’aime pas ou n’aime plus la nourriture que vous lui donnez. La fréquence, parce que s’il grignote à tout bout de champ, il est donc normal qu’il n’ait plus envie de manger à l’heure des repas. Par exemple dans le cas de la gamelle d'eau de votre chien, certains chiots et chiens ne boivent pas car la gamelle est en plastique et peut conférer un certain goût à l'eau. Voyez également du côté de son environnement et de ses habitudes. Mine de rien, un changement de maison, un changement de maître, un changement au niveau des heures de repas… tout ça, ça peut couper l’appétit de votre chien.
      Solutions pour faire manger un chien qui a perdu l’appétit
      Dès lors que votre chien ne veut pas manger, consulter un spécialiste. N’attendez pas que les choses s’aggravent avant d’amener votre chien voire un vétérinaire. Une fois que vous serez certain que le problème ne vient pas de sa santé, c’est seulement à ce moment-là que vous pourrez appliquer les conseils ci-dessous. Découvrez quelques astuces pour redonner de l'appétit à un chien qui ne mange plus beaucoup.
      Changer de nourriture
      C’est peut-être tout bêtement pour ça : il ne mange pas parce qu’il n’aime pas ou parce qu’il n’aime plus la nourriture que vous lui donnez. Cela peut arriver si vous lui avez donné le même menu pendant un long moment. Pour régler le problème, changez donc de menu. Essayez quelque chose de nouveau afin de stimuler son appétit. Si vous aviez pour habitude de donner des repas secs, optez par exemple pour des repas plus humides. Et vice-versa.
      Si vous le nourrissez avec des croquettes, pourquoi pas essayer quelques recettes pour chien fait maison ? 
      Contrôler la température et chauffer les aliments
      Certains animaux n’aiment pas manger froids. C’est peut-être le cas de votre chien. Aussi, si vous aviez pour habitude de lui donner de la nourriture fraîche ou froide, changez cela. Essayez cette fois de lui donner un repas tiède, voire chaud.
      Assurer la bonne conservation des aliments
      Assurez-vous aussi que la nourriture que vous lui donnez est toujours de qualité. Si le paquet a été ouvert depuis quelques jours en effet, il se peut que son contenu soit contaminé et/ou altéré. Vérifiez également que la date de péremption n’a pas été dépassée. Pour éveiller son appétit, veillez toujours à lui donner de la nourriture fraîche.
      Surveiller les besoins du chien en fonction de son âge
      Tout comme les chats, les chiens eux aussi sont capables de s’auto-réguler. Ils savent naturellement ce dont leur organisme a besoin. Et leurs besoins peuvent évoluer, changer en fonction de leur âge. Ils peuvent ainsi manger moins parce que la nourriture que vous lui donnez ne contient pas les nutriments dont ils ont besoin. Ou tout simplement parce qu’ils jugent qu’ils n’ont pas besoin de calories supplémentaires.

    • Uffie
      Les troubles du comportement alimentaires ne doivent pas être négligés chez le chat. Car à la longue, cela peut entraîner des problèmes de santé majeurs. Et dans la majorité des cas, qu’il soit glouton et/ou boulimique, cela peut l’amener vers une obésité certaine.
      Votre chat mange trop vite ? Il engloutit le contenu de sa gamelle en quelques minutes ? Il mange en trop grande quantité quitte à vomir après ? Ne vous inquiétez pas, il y a des solutions pour apprendre à un chat à manger moins vite ! Voici quelques conseils qui vous aideront à réguler l’alimentation de votre chat.
      Votre chat mange trop vite et vomit ?
      La première chose que vous devez comprendre, c’est que dans la majorité des cas, le problème ne va pas se régler de lui-même. Certes, les chats ont cette capacité incroyable de se réguler eux-mêmes. Mais il y a aussi des situations où il vous faut intervenir afin d'empêcher votre chat de trop manger ou tout simplement de manger trop vite.
      Ne commettez pas l’erreur de croire que votre chat va être rassasié. S’il mange trop vite, il aura du mal à ressentir une sensation de satiété. Il aura ainsi tendance à manger beaucoup, rapidement et régulièrement. Il peut même arriver qu’il vomisse son repas, et qu’il se remette à manger après. En effet, il est fréquent de voir son félin vomir après avoir mangé compulsivement sa ration alimentaire. C’est un comportement classique des chats boulimiques.
      Votre chat réclame à manger toute la journée ?
      Là encore, il se peut que vous ayez besoin de l’aider à se réguler. Car on peut comprendre qu’un chat soit gourmand. Mais lorsqu’il engloutit sa portion en deux temps trois mouvements, et qu’il en redemande à peine une heure après, il y a quand même un problème.
      Lorsque votre boule de poils devient exigeante au point que lui donner de la nourriture devient problématique, lorsqu’il vient miauler toutes les minutes pour réclamer à manger, et lorsque ce que vous lui donnez ne suffit jamais… Ce n’est pas normal. Et pour le bien de votre animal de compagnie, vous vous devez d’intervenir.

      Comment ralentir et réguler un chat qui mange trop vite ?
      En tant que maître d'un chat qui mange trop vite, on ne sait pas toujours quoi faire pour réguler son chat et la vitesse à laquelle il ingurgite les aliments. Pourtant, certaines solutions permettent à votre chat d'être moins glouton en mangeant ses repas moins vite. Vous verrez, ce n’est pas compliqué. La plupart du temps, quelques petits changements dans ces habitudes, ou l’utilisation de petit équipement suffit pour réguler votre chat qui mange trop vite.
      Laissez-le manger tout seul
      La séparation peut être la solution qui permet au chat de manger plus calmement. Pourquoi ? Ce problème est souvent dû au fait que votre félin ait souffert de malnutrition ou de manque de nourriture quand il était chaton. S’il a été trop souvent exposé à la faim, il peut avoir tendance à manger vite et beaucoup par peur de manquer de nourriture.
      Lorsqu’il n’est pas seul face à la nourriture en conséquence, il a peur qu’on la lui prenne. Résultat : il mange très vite. Pour régler le problème, laissez-le manger tout seul. Posez sa gamelle devant lui et quittez la pièce. Il pourra ainsi manger tranquillement, sans stress ni peur qu’on lui subtilise sa nourriture.
      Placez un obstacle dans sa gamelle
      Vous pouvez aussi placer un obstacle dans sa gamelle. Ainsi, même s’il veut manger plus vite, il ne pourra pas le faire parce que quelque chose l’en empêchera.
      Tout l’intérêt de l’obstacle est là : bon gré mal gré, il va forcer le chat à prendre des pauses entre les bouchées. C’est sûr qu’au début, il ne va pas aimer. Mais ça va l’obliger à s’arrêter régulièrement quand il mange. Quand il y sera habitué, vous pourrez enlever l’obstacle. Vous verrez, il mangera moins vite naturellement.
      Écrasez sa nourriture
      Eh oui ! C’est une astuce qui a fait ses preuves. Et en faisant cela, vous pouvez faire d’une pierre deux coups :
      Primo, vous lui donnez à manger quelque chose de plus consistant. Il va donc ressentir une sensation de satiété. Secundo, vous lui apprenez à se maîtriser et donnez ainsi à son organisme du temps pour mieux digérer.
      Optez pour un distributeur de croquettes Pipolino
      Lorsque le chat est vraiment trop exigeant, les distributeurs de croquettes peuvent être une bonne solution. On vous recommandera en particulier le distributeur Pipolino qui offre de nombreux avantages.
      C’est avant tout un distributeur de nourriture ludique. Il permettra à votre matou de manger tout en s’amusant. Parallèlement, parce qu’il faut faire rouler le Pipolino pour faire sortir les croquettes, c’est également un très bon moyen d’augmenter les espaces entre les bouchées et éventuellement entre les repas.
      Utilisez le distributeur de croquettes "Labyrinthe"
      Si vous n’arrivez pas à vous procurer le distributeur de croquettes Pipolino, vous pouvez opter pour le modèle "Labyrinthe" qui est très bien aussi. En plus d’être un excellent antistress, ce distributeur permet également aux chats de développer leur capacité de réflexion, d’attention et subséquemment, leur capacité à se maîtriser face à la nourriture.
      Pour pouvoir manger en effet, ils doivent d’abord faire sortir la nourriture qui se trouve dans le labyrinthe. Vous pouvez ainsi être sûr qu’il y aura un bon moment entre chaque bouchée.
      Votre chat mange trop vite et vomit beaucoup ? Le problème peut être une mauvaise relation avec la nourriture, mais il peut également cacher une pathologie plus grave comme le diabète par exemple. Pour en être sûr, dès lors que vous remarquez un trouble du comportement alimentaire chez votre animal, pensez à consulter un vétérinaire.

    • blanquette
      Le photographe animalier Simon Dell a su tirer le meilleur parti de sa rencontre avec  de petits habitants de son jardin en installant tout un village dans lequel  quelques souris résidentes peuvent vivre et jouer. Leur fournir de tels équipements lui a permis de prendre des portraits en gros plan.

      Un jour le photographe était sorti pour prendre des photos d’oiseaux dans son jardin et a remarqué que quelque chose bougeait sur le sol.  En pointant son appareil photo vers le sol il a été surpris de voir une petite souris très mignonne qui se tenait debout comme un suricate, dans l'herbe fraîchement coupée.
      Au début, il n’y avait qu’une seule souris que le photographe a tout de suite baptisée George. Pour protéger cette souris des chats qui rodaient de l’autre côté de la clôture du jardin, Simon a empilé de petites branches autour d'une boîte et l'a recouverte de mousse et de paille, pour créer un petit abri.

      Quelques jours plus tard, deux souris étaient sortis de l’abri pour manger un peu. Alors Simon Dell a décidé de leur construire une maison car il voulait leur offrir un endroit sûr dans le jardin.

       
      La première version de la maison était très simple, mais comme les jours suivants encore plus de souris étaient venues,  Simon a apporté à son installation quelques modifications, en ajoutant plus de chambres. A l’intérieure de cette structure il y a plusieurs  entrées et sorties de secours.
      Au fil des semaines et des mois, le village de souris ne cessait d’agrandir.   
      «J'ai ajouté plus d'espace et préparé la maison pour l’hiver, en donnant aux souris les meilleures chances de survie. J'ai compté environ 5 souris, et la femelle, Mildred, a l'air enceinte. J'espère donc que nous aurons une grande portée de bébés souris vers Noël », a déclaré le photographe.

      Des clôtures grillagées sont maintenant installées autour du jardin pour empêcher les chats d'attraper  les souris. Le chien de Simon Dell, un petit Jack Russell, garantit une protection supplémentaire, car  les chats savent qu'ils ne doivent pas venir dans le jardin, tandis que le chien ne prête aucune attention aux souris.
      «La nourriture que je leur donne est généralement 100% naturelle », affirme Simon Dell.
       Des baies, des noix et des fruits qui poussent à l'état sauvage juste au-dessus de la route dans la réserve naturelle locale, des mélanges de graines (tournesol, noisettes, noix) – les souris ne reçoivent que des aliments sains et naturels.
       


       
      La résidence de luxe comprend maintenant des portes et des échelles sculptées pour faciliter l’accès à la demeure. Les motifs sont décorés avec des pommes, une scie et même un vélo de la taille d'une souris.

       

      Motivé au départ par l’envie de fournir un abri aux souris qu’il pensait avoir mis en danger, Simon Delle, en tant que photographe animalier, a tout de suite su créer un beau cadre pour les photos de gros plan.  
      "J'aime la nature, alors je se si, a déclaré Dell.

    • blanquette
      Un chat aux yeux bleus a quelque chose de spécial. Cette couleur des yeux n’est pas très répandue dans  le monde félin et il est facile de comprendre pourquoi  tant de gens sont attirés par ce détail.
      La couleur bleue des yeux chez les chats est due à un manque de pigment dans l’iris et une réfraction élevée de la lumière. Certaines races de chats aux yeux bleus ont un gène d’albinisme récessif, ce qui signifie qu’elles auront toujours les yeux bleus brillants. Alors que d’autres races ont un gène supplémentaire qui bloque également la couleur du pelage, ces chats auront non seulement les yeux bleus mais aussi une couleur blanche.
      Les nuances peuvent aller d'un bleu d’azur très pâle à un bleu roi beaucoup plus  foncé.

      Notez que tous les chatons sont nés avec les yeux bleus. La couleur de leurs yeux commence à changer (ou reste la même s'ils ont les yeux bleus) au fur et à mesure de leur croissance et se stabilise généralement vers l'âge de 10-12 semaines.
      Voici  6 races de chats aux yeux bleus qui seront particulièrement appréciés par les amateurs de cette 
      Balinais

      Cette race de chat aux yeux bleus est une variété à poil long du Siamois. Le Balinais a un pelage soyeux et fluide et des yeux d'un bleu profond.  Le corps long et élégant de la race rend le chat incroyablement gracieux, et c’est grâce à cette élégance qu’ils portent le nom des danseuses exotiques de Bali.
      Les Balinais sont connus pour être une race affectueuse et sont extrêmement sympathiques avec leurs propriétaires. Ils ont doté d’une grande intelligence et, tout comme leurs cousins les Siamois, ils aiment « discuter » avec les humains.
       
      Birman

      Selon une légende, cette race de chat, appelée aussi le Sacré de Birmanie, serait issue d'un chat qui appartenait à un prêtre de l'ancienne Birmanie. Alors que le prêtre, attaqué par les voleurs, gisait mourant, le chat lui avait tenu compagnie jusqu’à sa mort. En récompense pour son dévouement et sa fidélité, il a reçu de la déesse vénérée par le prêtre un somptueux manteau et des yeux bleus éblouissants.
      Les Birmans sont incroyablement doux, sociables et adorent jouer, ce qui en fait un excellent choix pour les familles avec des enfants.
       
      Himalayen

      Cette race,  connue également sous le nom de Persan colourpoint, est issue des croisements entre les chats Persans et les Siamois, effectués dans le but d’apporter au poil lustré de Persans  l’aspect colorpoint (type de coloration du pelage aux extrémités plus foncées) de la robe des Siamois. Ces chats ont toujours des yeux bleus grâce au gène responsable de la robe de type colourpoint.
      Les Himalayens sont affectueux mais ne demandent pas beaucoup d’attention, leur caractère calme en fait des compagnons parfaits pour les personnes âgées.
       
      Ragdoll

      Les chats Ragdoll sont connus dans le monde entier pour leurs yeux bleus brillants rappelant la couleur d'un saphir et sont considérés comme l’une de races de chat les plus affectueuses. Ils sont heureux d’être avec leurs humains, et vous pouvez être sûr qu’ils vous suivront partout, dormiront sur vous et essayeront d’être toujours là où vous êtes.  
      Ils sont doux, obéissants et très faciles à vivre.  Cette race convient parfaitement aux personnes qui travaillent et ont une vie occupée, tout comme aux familles qui disposent plus de temps. 
       
      Siamois

      Le Siamois est l’une des plus anciennes races de chats au monde et peut-être la plus célèbre de toutes les races aux yeux bleus.  Tous les Siamois ont des extrémités (points) de poils plus foncées que la robe et des yeux d’un bleu profond et d’une forme orientale, en amande.
      Curieux et intelligents, ce sont de grands bavards qui aiment passer du temps avec leurs humains et n’apprécient guère de rester seuls.
       
      Tonkinois

      Le Tonkinois est le résultat de croisements entre les Siamois et les Birmans, toutes les deux races ayant des yeux bleus. Les robes du Tonkinois se déclinent dans toutes les couleurs, et les nuances de la couleur des yeux varient (bleu, aigue-marine ou entre le vert et le doré).
      Le Tonkinois est un chat très social et s'entend bien avec les enfants, les autres animaux domestiques et les amis de la famille. Son besoin de contact social est tellement grand qu’il n’aime pas être ignoré et rester seul, ce qui explique pourquoi beaucoup de personnes se retrouvent avec une paire de Tonkinois.  
      Affectueux, joueur et incroyablement intelligent ce chat séduit d’emblée son entourage et devient un animal de compagnie parfait, tout à fait adapté à la vie dans un appartement.
       
      Il existe d'autres races de chats aux yeux bleus :
       Angora turc  Ojos azules  Snowshoe  Javanais  
       

    • blanquette
      Il y a des fans inconditionnels des chats, il y a ceux qui préfèrent des chiens, mais il existe aussi des passionnés d’animaux prêts à ouvrir leurs portes à toutes les créatures sans distinction. Tôt ou tard ces personnes se retrouvent avec plusieurs canins et félins à la maison – avec plus ou moins de succès quant à la cohabitation sereine.
      D’ailleur, c’est une des questions les plus fréquentes posée par les propriétaires des chiens : « J’ai déjà un chien, est-ce que je peux adopter un chat ? »  
      Heureusement, il y a plusieurs critères qui permettent de vérifier si votre chien acceptera à accueillir un chat dans son foyer, et cela avant d’adopter ce nouveau compagnon félin.  
       
      Race de chien
      Bien que l’on ne puisse jamais juger un chien en se basant uniquement sur son pedigree, les chiens de certaines races sont plus susceptibles de bien s'entendre avec les chats que d'autres.
      Ainsi, les petits chiens de compagnie tels que Bichon maltais, Carlin ou Cavalier King Charles sont connus pour être des compagnons agréables. Ils ont tendance à être affectueux, sociables et accueillant avec de nouveaux amis, y compris les chats.

      Les Golden Retrievers et les Labrador Retrievers sont généralement très sympathiques et gentils avec tout le monde. Ils sont également connus pour leur aptitude à apprendre et leur désir de plaire à leurs maîtres, ce qui facilite la cohabitation avec les autres animaux.

      En revanche, les terriers, les lévriers et certains chiens de travail ont un fort instinct de chasseur et prennent de petits animaux qui bougent pour leurs proies. Ces chiens, y compris les Huskies, les Jack Russell et les Greyhound, appartiennent aux races qui ont été élevées pour chasser et peuvent avoir tendance à reproduire ce comportement.
      Cependant, leurs instincts chasseurs ne sont qu'un aspect de leur personnalité et ne signifient certainement pas que ces chiens ne peuvent pas être amis avec des chats. Ils auront peut-être besoin d'un peu plus d’éducation et de surveillance, mais tous les chiens ont le potentiel d'être amis des chats.
      N’hésitez pas à interroger les éleveurs de la race qui vous plait sur la sociabilité de cette race envers les autres animaux et les pronostics quant à la cohabitation avec un chat.  
      Voici quelques races de chien qui  figurent parmi les plus adaptées pour vivre avec un chat sous le même toit.  
      Basset Hound Beagle Bouledogue Cavalier King Charles Colley Golden retriever Labrador Retriever Espagnol papillon Carlin

      Personnalité du  chien

      Quelle que soit sa race, la personnalité de votre chien devrait vous donner une idée si un chien accepte les chats ou pas. Par exemple, comment se comporte votre chien lorsque on sonne à la porte? Qu’est-ce qu’il fait lorsqu'un écureuil ou un chat voisin croise son chemin lors d'une promenade?
       
      Étant donné que les chiens hyper-réactifs sont plus susceptibles de poursuivre et  d’attaquer des animaux plus petits, la façon dont un chien se comporte dans ce genre de situations peut donner une idée de la façon dont il réagirait à un chat à la maison. Surveillez le langage corporel de votre chien et apprenez à identifier les signes de tension, quelles que posture raide ou regard fixe.
      Une étude menée en 2017 a révélé que les chiens réagissent plus fortement aux sons que produisent les chats qu'à leur odeur et leur apparence. Si vous souhaitez adopter un chat, faites écouter à votre chien quelques enregistrements de sons félins. Selon l'étude, plus rapidement le chien se dirige vers le son, plus il y a de chances qu’il aime bien les chats.
       

       
      Comportement du chien dans le passé

      Dans la plupart de cas, le comportement de votre chien dans le passé peut permettre de prédire son comportement dans le futur.  Si le chien a déjà attaqué un chat par le passé, il le fera probablement de nouveau.

      Les chiens sont plus susceptibles d'accepter des chats s'ils sont été élevés parmi eux. Si vous savez dès le départ que vous voulez avoir les deux espèces, pensez à les introduire chez vous en même temps. Cela aidera à prévenir les conflits liés au partage du territoire  et  créer une relation stable entre les deux animaux.  Cependant, ce n’est pas parce qu’un chien est sympa avec son «propre» félin qu’il ne chassera pas les autres chats.
       
      La cohabitation entre les chiens et les chats peut certes être pacifique, mais cela peut prendre un peu de temps. Rappelez-vous, les animaux sont avant tout des individus, tout comme les humains. Quelles que soient leur race, les traits du caractère ou le comportement  dans le passé, il est toujours préférable de surveiller de près les premières interactions entre votre chien et le nouveau chat.

    • blanquette
      Est-ce que la nourriture pour animaux a beaucoup changé ses dernières années ? Quelles sont les dernières tendances de la nourriture pour les chiens et chats ? Vous pouvez avoir l’impression qu’au fond elle ne change pas tant que ça. Pourtant, les maîtres ont des nouveaux choix d'alimentation pour leur animaux de compagnie chaque année. De plus, de nouveaux régimes animaliers apparaissent pour toujours mieux répondre aux besoins de nos bêtes. On peut choisir maintenant entre le goût de poulet, de bœufs ou de poisson, mais à part cela ? Quelles sont les nouveautés ?
      "En réalité, cela a beaucoup changé au cours des 10 ou 20 dernières années", explique le Dr Jonathan Stockman, diplômé de l’American College of Veterinary Nutrition, chef du service de nutrition clinique de l’Université de Colorado. "Par exemple, nous comprenons maintenant beaucoup mieux le lien qui existe entre l’alimentation et l’obésité et comment un régime alimentaire peut aider à contrôler l’augmentation d'obésité observée actuellement chez les animaux de compagnie."
      Ainsi, les entreprises spécialisées dans la fabrication d’aliments pour animaux de compagnie ont révisé leurs standards en matière d’alimentation afin de lutter contre l’obésité. Elles sont plus attentives à ce qu’elles conseillent aux propriétaires d’animaux qui suivent souvent à la lettre les instructions figurant sur l’emballage.
      Malgré le fait que l’industrie de nourriture pour animaux marche bien, il y a des défis à relever au cours des prochaines décennies. Voici trois grandes tendances qui vont marquer l'avenir de la nourriture pour animaux de compagnie.
      Un ciblage plus spécifique selon l'animal
      Si la nourriture pour animaux est très équilibrée aujourd’hui et contient tous les éléments nutritionnels nécessaires, il y a encore des améliorations à faire quant à l’alimentation animale adaptée aux cas spécifiques.
      "Nous connaissons les nutriments essentiels et les besoins nutritionnels nécessaires", dit Dr. Stockman. "La vitamine D, le calcium, le phosphore - nous connaissons la quantité minimale requise pour ces nutriments et d’autres. Pour la plupart d'entre eux, nous pouvons désigner également un maximum, mais ce qu’il nous faut, c'est trouver le niveau idéal de chaque nutriment pour chaque animal."
      Les nutritionnistes vétérinaires qui travaillent avec les fabricants d’aliments pour les animaux de compagnie cherchent les meilleurs moyens pour répondre aux exigences cas par cas et améliorer la santé des animaux.
      Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne les besoins nutritionnels des animaux vieillissants. Les chercheurs en santé animale n’ont pas encore d’idée précise à quoi devrait ressembler un régime gériatrique d’un chat ou d’un chien. Un tel régime doit se baser sur des modèles plus évolués, et nécessite plus de connaissances, par exemple quant au calcul de l’apport en protéines en fonction de l’évolution de la masse musculaire ou le changement des schémas intestinaux d’un animal à mesure qu’il vieillit.

      Des nouvelles sources de protéines
      À l'heure actuelle, le poulet, le poisson et le bœuf sont les principales sources de protéines dans les marques commerciales des aliments pour animaux de compagnie. Ce sont également les principales sources de protéines pour l’homme, et force est de constater que la population humaine, ainsi que celle d’animaux de compagnie, augment trop rapidement pour que la chaîne alimentaire puisse suivre.
      Dans 50 ans, les besoins en protéines de la population humaine vont doubler par rapport à ce qu'ils sont aujourd'hui. Est-ce que les humains vont se sacrifier pour que les chiens puissent continuer à manger comme ils le font maintenant? Pour éviter la compétition pour les ressources, la société recherche maintenant des sources alternatives de protéines.
      Parmi ces sources alternatives figurent les protéines végétales, telles que les haricots et les champignons, ainsi que les protéines bactériennes. "Le défi que nous avons à relever est que nous devons évaluer les risques d'une nouvelle protéine et nous assurer que tous les acides aminés essentiels sont biodisponibles pour les animaux domestiques qui vont la consommer", explique Dr. Stockman.
      De plus, les protéines d’insectes - pensez aux grillons et aux vers de farine - sont considérées comme une solution à la pénurie de protéines à prendre très au sérieux. "Ce sont d’excellentes sources de protéines", déclare Dr. Maryanne Murphy, professeure assistante en nutrition au Collège de médecine vétérinaire de l'Université du Tennessee. Or, selon Dr. Murphy, l’obstacle que les entreprises de produits alimentaires pour animaux de compagnie devront surmonter est la perception de ces changements par les propriétaires d’animaux : "Si les fabricants commencent à ajouter des protéines venant du ver de farine, les consommateurs le verront comme un geste visant à supprimer le composant poulet, et non comme un geste pour le développement durable".

      La recherche au centre des changements
      L’alimentation à base de viande crue a fait fureur au cours des dernières années. Ses partisans suggèrent que manger des aliments crus donnera aux chiens un poil plus brillant, une peau plus saine et plus d'énergie. Même si quelques témoignages y sont parfois favorables, tous ces avantages ne sont pas encore étayés par des études scientifiques rigoureuses.
      "En ce qui concerne l’alimentation crue dans son ensemble, il n’existe toujours aucune preuve de son efficacité", a déclaré Dr. Murphy. "Nous ne disposons pas de ces données pour le moment."
      Les vétérinaires attendent une étude bien contrôlée et de longue durée, impliquant deux groupes de chiens, à savoir un groupe nourri à base de la viande crue et l’autre nourri avec l’alimentation conventionnelle.
      Mais les aliments crus ne sont que l’une des nombreuses tendances populaires en matière de régime alimentaire pour lesquelles des recherches scientifiques sont encore nécessaires. Il suffit de penser aux croquettes sans céréales et la nourriture à faible teneur en glucide.
      C’est après que les nouvelles tendances feront l’objet d’une étude approfondie, et que la communauté scientifique s’exprimera à leur sujet de façon positive ou négative, que le public pourra véritablement faire son choix.
      C’est ces questions, entre autres, qui vont déterminer l’évolution de la nourriture pour animaux de compagnie dans le futur.

×
×
  • Créer...