Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. La dernière semaine
  2. Avant
  3. Les français aiment les animaux de compagnie. Avec plus de 75 millions d’animaux de compagnie résidant désormais en France et un budget moyen de 1.000 euros par an et par animal, les animaleries sont devenues indispensables pour la vie quotidienne des français. On en compte aujourd’hui plus de 500 dans le pays. Tandis qu’à partir du janvier 2024, la vente de chiots et chatons en animalerie sera complètement interdite, les maîtres recherchent dans ces boutiques toutes sortes de produits pour prendre soin au quotidien de leur chiens et autres animaux de compagnie. Quels articles peut-on se procurer en animalerie pour répondre aux besoins de son chien ? Quels services de proximité une animalerie locale peut offrir à ces clients ? Quels sont les avantages d’acheter en animalerie ? Zoom sur ces magasins spécialisés dont on ne peut plus se passer lorsqu’on a un chien à la maison. Les animaleries : un marché très dynamique Une animalerie est un magasin spécialisé qui propose à la vente divers produits destinées aux animaux : nourriture, accessoires, produits d’hygiènes, jouets, … Quand on a un animal domestique, il s'agit souvent du meilleur endroit pour s'équiper et s'approvisionner. Surtout, ces magasins concentrent tout le nécessaire pour veiller à la santé de son animal, l'alimenter, l'occuper ou encore se déplacer avec lui par exemple. Au cours de dernières années, et surtout après la crise sanitaire, ces boutiques sont devenues des acteurs importants d’un marché très porteur et dynamique. Non seulement le nombre d’animaux de compagnie en France a dépassé le nombre d’habitants, mais les exigences quant à la gamme et la qualité de produits connaissent aujourd’hui de profonds changements. En effet, selon les études : plus de 90% de maîtres considèrent leur animal comme un membre à part entière de la famille et souhaitent par conséquent lui assurer les meilleures conditions de vie possibles. Tout comme pour un proche, ils se préoccupent de la santé et du bien-être de leur animal et son prêts à investir de plus en plus pour le faire vivre longtemps et le rendre heureux. Le secteur animalier ne manque pas de répondre à cette demande croissante et de plus en plus exigeante, avec une concurrence élevée et des circuits de distribution très variés. Le marché d’animaux de compagnie étant en pleine explosion, ce sont ces magasins spécialisés que l’on appelle animaleries, qui affichent la plus haute hausse. On compte ainsi déjà plus de 500 animaleries en France, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. La plupart de ces magasins animaliers sont « généralistes », c'est le cas de https://www.animal-valley.com/ par exemple, d’autres sont dédiés à une espèce particulière ou visent une clientèle niche et se spécialisent dans des produits haut de gamme. On constate d’ailleurs que les propriétaires de chiens font leurs courses en animalerie plus souvent que les propriétaires de chats. Il s’agit donc d’un marché en progression, mais aussi de plus en plus réglementé. À compter du janvier 2024, les animaleries ne pourront plus vendre de chats et chiens. Cette mesure a été votée par l’Assemblée nationale « pour des raisons éthiques et sanitaires ». Par ailleurs, l’activité de tout magasin animalier est très fortement encadrée. Il est obligatoire qu’au moins un professionnel de l’établissement détienne un certificat de capacité animalier et que ses connaissances soient actualisées tous les 10 ans au minimum. Les animaleries sont soumises à l’inspection du vétérinaire sanitaire et aux contrôles réguliers de l’hygiène de l’établissement, de la mise sur le marché et l’étiquetage des aliments … Les dernières études montrent que les français font majoritairement confiance aux animaleries en ce qui concerne le respect du bien-être des animaux et la qualité des produits. Quels articles animaliers trouve-t-on en animalerie ? Qu’il s’agisse d’une animalerie pour chien ou d’une animalerie généraliste, les propriétaires sont gâtés dans ces boutiques spécialisées par l’étendu de l’assortiment d’articles pour chien. Produits alimentaires pour animaux Avant tout, dans toutes animaleries, vous trouverez de la nourriture pour chien. Il y aura de quoi remplir la gamelle de votre toutou, et en plus avec du conseil personnalisé. Il faut savoir que l’alimentation représente plus de 70 % du chiffre d’affaires des animaleries en France et que l’offre se diversifie de plus en plus face aux exigences croissantes des consommateurs (ou plutôt de leurs maîtres !). Les rayons alimentaires en animalerie proposent de l’alimentation sèche et humide, des croquettes, des pâtées, des friandises, des compléments alimentaires… Les marques de « petfood » commercialisent de plus en plus de produits alimentaires spécialisés qui correspondent aux diverses caractéristiques de l’animal, telles que taille, race, âge, stérilisation ou encore problèmes de santé. Les vendeurs vous orienteront vers les produits qui correspondent aux besoins spécifiques de votre animal. Il n’est pas toujours facile de se retrouver dans cette diversité de l’offre et comprendre les nouvelles tendances du marché alimentaire animalier. En animalerie, vous pouvez toujours être guidé par un conseiller de vente qui vous aidera à choisir la nourriture qui est le mieux adaptée à votre chien ou autre animal. Certaines animaleries disposent même désormais d’un bar à croquettes où votre chien pourra trancher entre les suggestions des vendeurs. Hygiène et soins quotidiens de son chien Un autre grand groupe de produits présents dans votre animalerie réunit de nombreux articles d’hygiène et de soins pour chiens et autres animaux de compagnie : soins de peau et de pelage, produits de toilettage et shampooings spécialement conçus pour chiens et adaptés aux différents types de poil tout comme à la sensibilité du chien, mais également des produits pour les yeux, les oreilles, les dents… Quant aux soins de pelage, il ne s’agit plus ici pour les français d’une question purement esthétique, le toilettage quotidien est considéré désormais comme une condition du bien-être de nos animaux. Il n’est pas exclu non plus que le conseiller en animalerie vous orientera de nouveau vers le rayon de l’alimentation car l’impact de l’alimentation sur le pelage du chien n’est plus à prouver. Ainsi, des suppléments alimentaires contenant les vitamines du groupe B, les vitamines A et E, le biotine, les omégas 3 et 6, ainsi que le zinc, le cuivre et les acides aminés soufrés sont disponibles en animaleries pour prendre soin du pelage de votre chien. Parapharmacie, santé et bien-être de l'animal On l’a bien vu, les propriétaires d’animaux s’intéressent aujourd’hui de plus en plus à la santé et le bien-être de leur animal. On veut accompagner son chien et ses autres compagnons durant toute la vie en leur assurant le confort de vie maximal, et pas uniquement lorsqu’ils sont malades. Les animaleries proposent un large choix d’articles de cette catégorie, avec certains produits vedettes, particulièrement demandés par les français. Mentionnons par exemple les traitements anti-stress, les produits dédiés aux troubles digestifs et transit intestinal, la gestion de surpoids, les produits pour les articulations ou encore pour le soutien de l’immunité…Sans oublier les indispensables : des antiparasitaires externes (contre les puces et les tiques) et internes (contre les vers). Sans grande surprise, les tendances dans le domaine de la santé publique se reflètent sur le marché d’animaux de compagnie. La recherche du « naturel », le bio, les régimes sans gluten ou sans lactose, - ce sont les nouvelles thématiques qui commencent à marquer le marché animalier. Accessoires, jeux, éducation Le confort et le bien-être préoccupe les maitres d’animaux aussi dans leurs choix d’accessoires, qu’il s’agisse du couchage, de la promenade, du repas ou des jeux. On trouve en animalerie toutes sortes des paniers, gamelles et distributeurs, des colliers et harnais… La technologie prend aussi sa place sur les rayons de nos animaleries : on y propose des objets connectés, des distributeurs de croquettes intelligentes, de jeux éducatifs HiTech… Quels sont les avantages de faire ses courses en animalerie ? La croissance du secteur et une concurrence acharnée font que les produits pour les animaux de compagnie sont omniprésents dans le commerce : on les trouve dans les grandes surfaces, sur internet, dans les jardineries, en pharmacie ou en cabinet vétérinaire. Les animaleries en ligne par exemple connaissent un développement très rapide, notamment grâce aux produits vétérinaires ou soins au bon rapport qualité prix. Et pourtant, les animaleries traditionnelles résistent à l’évolution du marché et restent particulièrement attractifs pour les Français. Pourquoi se tourner vers les magasins animaliers spécialisés ? Les avantages d’acheter les articles pour son chien ou autre animal de compagnie dans les animaleries sont nombreux. Large panel de produits pour tous les animaux L’étendue de la gamme de produits proposée est un facteur très important lorsque vous choisissez où faire les courses pour votre animal. Comme nous l’avons montré plus haut, dans les animaleries, vous pouvez trouver de tout pour votre chien et son bien-être : l’alimentation de tout type, les accessoires, les soins, les jeux… Et si votre toutou a des compagnons, vous pouvez acheter la nourriture et tout ce qu’il vous faut pour les autres animaux de votre foyer, et cela au seul et même endroit. La mission des animaleries est d’être capable de répondre aux besoins de vos chiens et vos autres animaux tout au long de leur vie, tout un personnalisant l’offre en fonction de l’espèce et des caractéristiques individuelles. Expertise des vendeurs professionnels en animalerie Pour beaucoup d’entre nous c’est la première raison pour choisir l’animalerie pour nous achats : la possibilité d’obtenir des informations sur les articles et des conseils personnalisés pour son animal. Ainsi, la compétence du personnel est l’atout indéniable des animaleries traditionnelles, et elle devient indispensable pour satisfaire un propriétaire désireux d’offrir le meilleur à son chien. Les conseillers en animaleries sont aujourd’hui de véritables passionnés du monde animal, c’est pour cela qu’ils ont choisi leur métier. Ils disposent des connaissances poussées sur la physiologie, santé, comportement et entretien d’animaux. Véritables experts des animaux de compagnie, ils sont là pour vous orienter vers les produits les plus adaptés aux besoins de votre chien, qu’il s’agisse de ses besoins alimentaires, sa santé ou son bien-être. De même, les vendeurs peuvent vous donner de nouvelles idées et faire découvrir de nouveaux produits. Enfin, le conseiller de votre animalerie sera souvent l’interlocuteur précieux prêt à répondre à votre besoin d’écoute. Car vous avez en commun l’amour pour les animaux et la connaissance de leur quotidien. Il fera preuve de la compréhension lorsque vous aurez besoin d’échanger à propos des soucis de santé de votre toutou ou parler de son éducation. Possibilité de commander en ligne via les sites web des animaleries Les modes d’achat ont évalué ces dernières années, et les magasins de proximité s’adaptent aux nouvelles habitudes des consommateurs. La tendance dans le secteur est de proposer en parallèle tous les modes de vente : les enseignes d’e-commerce ouvrent des commerces physiques, tandis que les animaleries traditionnelles mettent en place des systèmes de Clic & Collect. Ainsi de nombreuses boutiques proposent maintenant de commander en ligne, choisir les articles disponibles en retrait magasin près de chez vous et bénéficier de la livraison sans frais. Et pourquoi pas profiter du conseil de votre vendeur préféré à propos de vos futurs achats ? Programmes de fidélité sur-mesure pour les maîtres L’achat en animalerie offre également des avantages à long terme car permet de bénéficier de programmes de fidélité composés sur-mesure et d’offres promotionnelles en magasin. Les animaleries locales proposent régulièrement des coupons et des bons d’achat, ainsi que d’autres avantages ou services intégrés au programme de fidélité. Offre de plus en plus fournie de services à proximité Une animalerie est avant tout un commerce de proximité. Pour se distinguer sur le marché animalier, votre animalerie devient un acteur de vie locale et une véritable plateforme de services. C’est ici que vous pouvez être informés des bons plans et de l’agenda local pour les amoureux d’animaux, mais aussi découvrir de nouveaux services proposés directement par l’établissement. Voici quelques exemples des services annexes que vous pouvez désormais découvrir dans certaines animaleries (et ce n’est qu’un début d’une grande tendance) : Service de toilettage de l'animal Solution de garde Conseil vétérinaire via la présence fréquente d'un cabinet Adoption d’animaux en collaboration avec des refuges Cours d’éducation canine délivrés par des éducateurs canins Station de lavage pour chien Bar à croquettes et friandises gratuites pour tester les produits alimentaires et choisir la meilleure formule Contrôle du poids de votre animal Service de livraison à domicile des courses Il est donc devenu possible en France de déposer son chien pour une session de toilettage le temps d'aller faire les courses dans l'animalerie par exemple. Un gain de temps très appréciable pour les maîtres. Les prix pratiqués en animalerie sont-ils intéressants ? L’offre très diversifiée permet aux consommateurs de toutes les classes sociales de trouver en animalerie de bons produits pour prendre soin de son animal. Le grand avantage de faire ses achats dans un magasin animalier est la large palette de prix qui caractérise ses boutiques, allant des produits premier prix aux produits de qualité premium. En effet, dans la plupart d’animaleries, il y a pour tous les prix. Comme partout, vous trouverez donc différentes gammes pour chaque produit allant du premier prix à des produit premium plus onéreux. De plus, les enseignes commercialisent souvent leurs propres marques de croquettes ou de soins, ce qui leur permet de proposer des prix attractifs ou d’offrir régulièrement de belles promotions. Enfin, les animaleries proposent souvent à leurs clients un programme de fidélité intéressant. Comme les maîtres sont amenés à faire leurs courses pour leur chien ou autre animal au même endroit, ces derniers profitent pleinement de ce type de programme fidélité. Large choix de produits, conseil personnalisé, services de proximité, attractivité de prix…, autant de raisons pour visiter l’animalerie de votre ville et découvrir ses offres pour chien et autres animaux.
  4. Bonjour, Je suis la fondatrice de Reptil-Virus et je ne peux plus gérer mon forum, comment cela se fait-il ? Je voulais envoyer un mail de masse à mes membres pour les inviter à revenir sur mon forum et je ne peux pas. Merci de me dire comment faire pour récupérer mon forum et pouvoir le gérer de nouveau. D'avance merci pour votre réponse. Chance
  5. VID_20221027_154605.mp4 VID_20220911_185153.mp4
  6. Espèce de rongeur très empathique, le rat domestique crée rapidement des liens avec son maître. De son appellation scientifique Rattus norvegicus, le rongeur domestique se dresse très facilement. Affectueux, rempli de tendresse et très câlin, il sait se montrer reconnaissant de toute attention qui lui est donnée. Cet animal communique par de nombreux gestes. Quel est le langage et les comportements du rat domestique ? Apprendre à mieux connaître les comportements langagiers permet de mieux cerner les différents caractères du rongeur. Caractère tendre et affectueux du rat domestique Le rat domestique, sociable et pacifique, montre son attachement, en particulier à son maître à travers des gestes d’affection. À celui-ci, il mordille les doigts ou le pied avec des léchouilles en vue de les toiletter avec amour. Il ne mord véritablement qu’en cas d’irritation ou de dépression. Ce n’est pas un rongeur agressif quand il vit dans un environnement calme et serein. Le rat domestique se sent épanoui et en sécurité avec ses semblables. Les rats juvéniles ne parviennent pas à tenir en place, ils montrent en permanence des signes d’excitation. C’est un caractère normal chez l’animal qui s’estompe au fur et à mesure qu’il grandit. Comparée au rat mâle, la femelle se montre plus espiègle. Elle fait preuve d’indépendance et ne se prive pas d’explorer le cadre de vie où elle se trouve. Le mâle quant à lui manifeste plus d’affection et de fidélité. En activité jour et nuit Le rat domestique peut rester actif le jour comme la nuit, surtout quand il est bien approvisionné. Il cherche alors à s’amuser aussi longtemps qu’il le veut avec son maître. Précisons que le rat est davantage un rongeur nocturne. Il a cependant tendance au fil du temps à être plus actif tôt le matin ou au moment du crépuscule. Notons que le rongeur fonctionne par phase d’activité. En effet, les phases actives de jour et de nuit où il est très actif sont scindées en sous-phases. De longs moments de repos qui lui permettent de récupérer toute l’énergie nécessaire pour garder le rythme. Instinct grégaire du rat domestique Quel qu’en soit le degré d’attention que lui porte son maître, le rat voudra toujours vivre en commun avec les siens. Et, quelle que soit l’attention que lui porte son maître. En compagnie de ses congénères, ce dernier se sent bien. C’est principalement dû à son instinct grégaire qui par ailleurs est commun à tout autre rongeur. Le rat domestique habitué à la solitude développe des signes de dépression et de troubles du comportement. Il devient alors agressif. Il peut arriver à mordre profondément. Entre eux, ils se donnent toute l’attention nécessaire comme : Se cajoler ; Se toiletter ; S’imprégner de la présence les uns des autres ; Dormir les uns contre les autres ; Se soutenir. Cependant, deux rats mâles adultes ne supportent pas de cohabiter, surtout seuls. En raison de leur fort besoin de marquer leur territoire, cela engendre des bagarres entre eux. Des affrontements fréquents causent des blessures graves voire mortelles. Car les deux mâles peuvent aller jusqu’à s’entretuer pour montrer leur dominance. Expressions corporelles du rat domestique Il n’est pas toujours facile de décrypter les nombreuses expressions corporelles comme vocales du rat domestique. Passant par la position de ses poils sur son corps à celle de sa queue, il exprime des sentiments, émotions. Quand il s’assoit et se courbe, cela veut dire qu’il s’apprête pour faire sa toilette. Il commence par laver ses pattes antérieures. Après cela, le rat domestique se toilette le visage avec ses pattes. S'ensuit le dos, ses flancs et pour finir ses parties intimes. Il passe la majeure partie de son temps d’éveil à se toiletter. Le rat qui fait pipi partout le fait pour marquer son environnement. Il le fait aussi sur un autre rat pour montrer sa dominance sur ce dernier. Comportements affectifs chez le rat Il se met debout sur ses pattes arrière et renifle l’air. Là, le rat cherche à identifier l’origine d’une odeur inconnue qu’il aurait sentie. Cette position traduit un bon signe et que le rat se sent en confiance. En frotte son épaule ou son menton contre un congénère, le rat veut que celui-ci le toilette. Ce geste est souvent répété pour témoigner de leur unité entre eux. Les rats domestiques se frottent aussi le museau des uns contre les autres pour se saluer. Concernant la lèche chez les rats domestiques, elle peut se traduire de plusieurs façons. Comme exemple, il y a : Lécher le doigt de son maître lui montre son affection ; Un rat exerce la lèche sur un autre pour que celui-ci lui accorde de l’espace ; La lèche de soumission qui est faite par un rat malade sur un autre. Les rats domestiques ont aussi pour habitude de se toiletter ensemble. Faire un toilettage mutuel permet de resserrer les liens entre eux. Le rat dominant exerce à ce moment-là son pouvoir et décide du début et du déroulement de la séance. Pour manger, le rat mange soit sur place, court avec sa nourriture ou encore prend la nourriture entre ses pattes. Comportements défensifs et de désaccord Pour montrer son mécontentement ou son désaccord, le rat domestique à l’habitude de : Pincer ou tirer la peau de son agresseur ; Se gonfler le poil, il accompagne cela de soufflement et s’apprête à mordre ; Marcher en crabe lui permet de donner des coups à son adversaire pendant le combat ou un jeu ; Battre la queue contre le sol ; Émettre des claquements de dents et les mettre à découvert. Comportements de dominance et de crainte À la suite d’un combat entre rats, le dominant oblige le rat dominé à se coucher par terre. Ainsi, il pose ses pattes sur celui-ci pour montrer son pouvoir. Quand le rat a peur, il dresse ses oreilles en arrière. Il s’arrête de façon brusque, sans plus entreprendre de mouvement. Ce n’est qu’après être rassuré de ne courir aucun danger qu’il se met à nouveau en mouvement. Le rat domestique, grâce à ses capacités intelligentes, sa douceur et ses bonnes qualités, a su se faire une place. Il s’intègre positivement dans le quotidien de celui qui l’adopte. Opportuniste, il profite pleinement des grâces qu’il reçoit de celui-ci sans manquer de reconnaissance à son égard.
  7. bonjour, je suis nouvelle dans ce forum. J'ai eu la chance de pouvoir m'offrir ma petite Chanel gris du gabon femelle je l'ai eu à l'âge de 2 mois, elle à aujourd'hui 1 année et demi. J'ai juste un petit souci!!! est que quand elle veux jouer elle à tendance à pincée est-ce normal??? merci de vos réponses à bientôt.
  8. féli food

    Nos Princesses Russe

    Elles sont superbes !! J'ai vu sur un article (je ne me souviens de l'article mais je crois que c'était sur Royal Idéal) que c'étaient des chiens très affectueux, presque trop lol!!
  9. Bonjour j’ai besoin de votre aide mon hamster doré, depuis 1 mois ou 2, fait des bruits de temps en temps. Pendant qu’il fait ces bruits, il s’étale, respire bizarrement, garde les yeux ouverts, je le vois dans son regard qu’il est mal et qu’il souffre.. quelqu’un pourrez m’aider à en savoir plus svp? IMG_7778.MOV
  10. RACKHAM est le fils de MARY et frère de EDWARD, JACK, CHARLES, TEACH et ANNE. La petite famille errait dans un jardin. Mâle blanc et noir né le 18/07/2022 Trop jeune pour être stérilisé /Identifié par puce / Vacciné TCL / Mère testée FIV et FeLV négatif / Déparasité OK chat Inconnue chien OK enfants Ne connaît pas l'extérieur et ne réclame pas de sortir Caractère : RACKHAM est un chaton bien dans ses coussinets.Il est joueur et coquin. Il reste un peu craintif vis-à-vis de l'inconnu mais une fois en confiance dans sa famille il se révèlera. La famille idéale pour RACKHAM est une famille aimante et joueuse. Vous êtes cette famille ?!
  11. Bonjour, ANNE est la fille de MARY et sœur de JACK, RACKHAM, TEACH, EDWARD et CHARLES. La petite famille errait dans un jardin. Femelle tricolore née le 18/07/2022 Trop jeune pour être stérilisée /Identifiée par puce / Vaccinée TCL / Mère testée FIV-FeLV négatif / Déparasitée OK chat Inconnue chien OK enfants Ne connaît pas l'extérieur et ne réclame pas de sortir Caractère : ANNE est une chatonne bien dans ses coussinets.Elle est joueuse, coquine, affectueuse et douce. La famille idéale pour ANNE est une famille aimante et joueuse. Vous êtes cette famille ?! Plus de détails pour l'adoption ici : Lien vers l'annonce
  12. Pour laver votre chien, il est important de se munir d’un shampoing adapté. Il est préférable d’opter pour des shampoings dont la recette de fabrication intègre des formules adaptées au pH des chiens et qui respectent leur microbiote. Quels sont les types de shampoings pour chien ? Lequel choisir pour l’hygiène de son chien ? Notre expert vous dit les critères de choix du shampoing pour son chien. Le type de shampoing Il existe plusieurs types de shampoings pour chien. Il s’agit entre autres des shampoings : Pour chien à poils blancs et clairs ; À usage fréquent ; Pour chiot ; Pour chien à poils courts et ras ; Pour chien à poils longs ; Anti-chute de poils pour chien ; Anti-odeurs pour chien ; Anti-démangeaisons pour chien ; Hypoallergéniques pour chien. Pour chien à poils blancs et clairs Ce type de pelage des chiens est très difficile à entretenir. Pour mieux aider les propriétaires de chiens ayant des poils blancs et clairs, les fabricants proposent des shampoings spéciaux qui intègrent des agents pouvant raviver l’éclat de ces types de poils. À usage fréquent Laver son chien se fait généralement de façon trimestrielle. Par contre, certains optent pour un lavage mensuel. Si vous devez le laver fréquemment, optez pour un shampoing doux pour sa peau. Ce sont des shampoings dotés de vertus apaisantes, hydratantes et qui préservent le pelage des irritations. Pour chiot Ayant le pelage plus sensible que les adultes, optez pour des shampoings à ingrédients doux spécialement conçus pour la peau sensible pour l’hygiène de votre chiot. Non seulement son pelage et son épiderme seront protégés, mais ils bénéficieront également d’éclat et de douceur. Pour chien à poils courts Pour les chiens à poils courts, optez plutôt pour un shampoing capable de révéler la brillance et la vitalité du pelage. Vous pourrez ainsi nettoyer la peau en profondeur. Pour chien à poils longs Ces derniers ont besoin de plus d’entretien en raison de la longueur de leur poil. Pour cela, optez pour un shampoing non seulement doux, mais qui peut contenir des agents démêlants. Ainsi, leur robe reste brillante et la peau est préservée des tiraillements. Pour aider et arrêter les problèmes de peaux La peau sensible des chiens est sujette à certains problèmes, comme les odeurs fortes, les allergies et même les allergies. Cela peut rendre votre chien irritant et irritable. Les shampoings professionnels pour chiens sont formulés avec des ingrédients naturels. Ces derniers ont des propriétés qui cibleront certains problèmes de peau et vous aideront à les combattre. Attention, ces shampoings ne sont pas des médicaments vétérinaires. Si vous remarquez des problèmes cutanés persistants chez votre chien, cela peut être un signe de maladie, ce qui nécessite l’avis de votre vétérinaire. Anti-chute de poils pour chien Les poils de chien ont un cycle de vie et sont constamment renouvelés. Il est donc normal que votre chien mue toute l’année. De plus, votre chien muera deux fois par an, pendant la période de mue, au printemps et à l’automne. Optez alors pour un shampoing spécialement élaboré à l’ortie dioïque et au ginseng. Ce type de shampoing stimule le bulbe et revitalise les racines. Anti-odeurs Certains chiens émettent des odeurs désagréables. Une production excessive de sébum ou une mauvaise élimination peuvent perturber l’équilibre de la peau. Ainsi, optez pour un shampoing anti-odeur intégrant des probiotiques qui vont cibler les molécules responsables des odeurs. Votre chien retrouvera l’odeur agréable dès la première utilisation. Anti-démangeaison Si vous remarquez que votre chien a souvent des démangeaisons ou des pellicules, cela peut être dû à un déséquilibre de sa peau. Avec un shampoing anti-démangeaisons conçu pour soulager les démangeaisons, votre chien retrouvera une peau apaisée sans pellicules, et ce, grâce aux probiotiques qu’il intègre. Hypoallergénique pour chien Certains chiens peuvent avoir une peau sensible ou sujette aux allergies. Le shampoing doit être doux pour calmer les irritations et éviter les réactions. Optez alors pour un shampoing hypoallergénique qui contient de l’extrait de jojoba et de la glycérine végétale. Ces types de shampoings sont formulés pour minimiser les risques d’allergie et apaiser la peau sensible de votre chien. Les ingrédients qui compose le shampoing C’est le premier critère à prendre en compte lors du choix du shampoing pour son chien. L’idéal pour le bien-être du chien est d’opter pour un shampoing aux extraits naturels. Il ne doit pas non plus contenir de substances controversées. Aussi, opter pour un shampoing spécial canin avec un pH neutre pour votre compagnon est une excellente idée. Par ailleurs, il est déconseillé d’utiliser un shampoing pour humain sur un chien. En effet, l’homme et le chien n’ont pas le même équilibre de la peau. Le pH de l’homme est de 5,5 tandis que pour le chien tourne autour de 7. Il est donc évident que les produits utilisés par l’homme sont susceptibles d’agresser leur peau et ainsi créer des déséquilibres. Choisir en fonction de la peau Il peut être difficile pour un maître inexpérimenté de connaître le type de peau exact de son chien. Par conséquent, il est préférable de contacter votre vétérinaire pour obtenir les bonnes informations à cet égard afin de choisir le bon produit de nettoyage. Selon le type de peau, on entend deux possibilités : grasse ou sèche. Les peaux grasses sont celles qui ont tendance à produire beaucoup de sébum, la membrane graisseuse qui joue un rôle vital dans la protection externe des animaux. Dans de tels cas, on peut se tourner vers des shampoings astringents. Les shampoings pour chiens reposent sur une variété de tensioactifs. Les tensioactifs sont les composés qui modifient la tension superficielle entre deux surfaces. D'abord, on distingue les tensioactifs anioniques et cationiques, qui jouent un rôle clé dans la formation de mousse. Cependant, ils peuvent provoquer des irritations s’ils sont mal utilisés. D’autre part, les tensioactifs non ioniques ont un faible pouvoir nettoyant. Moins nombreux et moins agressifs à la fois. Par conséquent, le choix du type de shampoing dépend en grande partie de la spécificité de la peau et du pelage du chien.
  13. Continue à donner des fruits ( Pommes, oranges, citron, bananes! Essayé de lui donner en morceaux dans sa mangeoire et pas de trop à la fois. Si tu donnes une pomme ou une orange entière il va la saccager 🤣 Je lui donne des morceaux de tartine avec de la confiture (trempé dans le café) le matin (il adore) un ou deux morceaux de pomme de terre cuite (au micro-onde) avec un peu de beurre salé dessus à midi 😁😁😁 et le soir je lui donne un morceau de pain trempé dans la soupe 😊😊😊 Sinon, il a un mélange de graines pour perroquets à volonté et........ beaucoup de graines de tournesol (qu'il adooooore) 😊😊😊 Il aime les chips (pas souvent car trop salé) et les barres de Lion ^^ (j'enlève le chocolat pour qu'il ne reste que le bisquit et le caramel) un morceau hein ! de Lion loooool 🤣🤣🤣
  14. @chardmaroc désolé l'ami. On m'a banni du site sans raison
  15. hello, mon gris n'adore que les mélanges de graines (Versele laga) mais je vois que ses plumes ont un peu de mal a pousser niveau cou du a un petit picage quelqu'un pourrait me conseiller un mélange bon pour mon gris ? je lui donne souvent des fruits et légumes qu'elle gaspille merci pour vos conseils 😜
  16. Bien que le chat soit considéré comme un animal solitaire, sachez qu’il peut cohabiter avec d’autres animaux. La clé pour réussir cette cohabitation est d’adopter un animal compatible. En effet, tous les animaux ne peuvent pas vivre avec le chat qui est un chasseur de nature. Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir les compagnons de jeu de votre félin ? Que faire pour que la cohabitation soit une réussite ? Quels sont les animaux compatibles avec le chat ? Nous vous donnons dans cet article des conseils pour réussir l’adoption d'un autre animal lorsque vous possédez un chat. Les critères à prendre en compte pour choisir le compagnon du chat Lorsque vous voulez adopter un nouvel animal, il est important de choisir l’animal que votre chat ne considèrera pas comme une proie. N’oubliez pas que le chat est un chasseur et un prédateur de nature, qui cherche à chasser sa proie. Un animal faible devant le chat peut devenir très vite une proie. Pour cela, il est déconseillé d’opter pour les rongeurs tels que les rats, les souris, les cochons d’Inde ou encore les hamsters. Les animaux de petite taille sont à éviter au maximum. Il en est de même des NAC. Nous vous recommandons de privilégier des animaux de grande taille, qui pourront mieux se défendre en cas d’attaque de la part du félin. Par ailleurs si vous avez un chat de très bas âge, vous pourrez adopter n’importe quel type d’espèce animale de bas âge. En effet, la cohabitation est beaucoup plus facile lorsque le chat a pris l’habitude dès son jeune âge. Les animaux pouvant cohabiter avec un chat Certains animaux peuvent bien s’entendre avec votre félin si toutes les précautions sont prises. Le furet Le furet n’est pas un rongeur, donc il peut bien vivre avec un chat. La cohabitation entre le chat et le furet se passe d’ailleurs généralement à merveille. Surtout si les deux animaux sont encore jeunes, ils s’entendront très bien. Ils pourront jouer ensemble. En effet, le furet est également un redoutable prédateur des mammifères. Le furet ne constitue pas une proie pour le chat. Si vous avez un chat, vous pouvez donc adopter un furet. Cependant, vous devez les surveiller. Lorsque le chat est irrité, il pourrait griffer le furet si celui-ci le sollicite de façon turbulente. De même, le furet peut s’emporter facilement et devenir un peu brutal. Vous devez donc garder un œil sur ces animaux notamment lors des parties de jeu. Le lapin Le lapin est certes une proie pour le chat, mais ces deux animaux peuvent vivre ensemble lorsque toutes les conditions sont réunies. En effet, tout comme le chat, le lapin est un animal curieux, qui aime explorer son territoire. Ils ont donc tous les deux des points d’entente. Le lapin ne sera pas dérangé par la présence du chat. Le chat quant à lui peut essayer d’attaquer le lapin. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de prévoir une période d’adaptation. Aussi, il est important d’adopter un lapin de grande taille, qui ne se fera pas intimider par le félin. Assurez-vous de ne jamais les laisser sans surveillance. Le chien Bien que le chien et le chat soient présentés comme de véritables ennemis, sachez que ces deux animaux peuvent cohabiter dans une bonne ambiance. Pour cela, il faut que les deux animaux soient adoptés dès leur bas âge. De ce fait, un chat et un chien pourront être habitués à vivre ensemble dès la phase de sociabilisation. Pour bien réussir la cohabitation entre chat et chien, il est vivement recommandé de suivre quelques conseils de base : Installer des rapports justes et impartiaux entre le maître et chacun de deux animaux Bien partager le temps accordé à chacun Prévoir pour le chat et le chien des espaces respectifs où ils peuvent s’isoler Séparer les gamelles pour éviter toute concurrence Maintenir la discipline tout en restant calme, patient et ferme Le cheval Vous pouvez adopter un cheval lorsqu’un chat est déjà présent dans votre foyer. Même si ce ne sera pas forcément une grande amitié, les deux peuvent vivre ensemble sans incident. Le cheval n’a rien à craindre du chat. Les deux pourront occuper leurs territoires respectifs sans gêner l’autre. Par ailleurs, il existe beaucoup de témoignages d’amitié surprenante entre un chat et un cheval. Il est sûr et certain que dans certaines conditions, ces deux animaux peuvent éprouver beaucoup de tendresse l’un vis-à-vis de l’autre. Le caractère de deux animaux joue un rôle clé pour que cette complicité voit le jour : il est indispensable que le cheval soit doux et confiant, et le chat assez curieux et sociable. Comment réussir la cohabitation entre un chat et un autre animal ? Si votre chat a été bien sociabilisé durant les deux premiers mois de sa vie, il devait pouvoir vivre avec d’autres animaux. En effet, c’est pendant cette période de sociabilisation que le chat intègrera comme faisant partie de son cercle toutes les espèces qu’il rencontrera. C’est la période à laquelle il apprend à vivre en société. Lorsque la phase de sociabilisation ne s’est pas bien déroulée, vivre avec un animal d’une autre espèce peut s’avérer difficile. Pour réussir la cohabitation, vous devez préparer la première rencontre, et qu’elle se passe dans de très bonnes décisions. Vous devez par ailleurs faire preuve de beaucoup de patience. La première rencontre Les présentations doivent se faire de façon progressive. Il est conseillé de prendre suffisamment du temps, et de préparer l’arrivée du nouveau compagnon. Les deux animaux ne doivent pas rester dans la même cage. Prévoyez donc une cage pour le nouveau venu. Placez les cages dans des pièces différentes, de sorte que chacun puisse prendre connaissance de la présence de l’autre de façon olfactive. Pendant que chacun reste dans une pièce enfermée, vous pouvez mettre un accessoire du nouvel animal dans la cage du chat, et vice-versa afin qu’ils puissent s’habituer à leurs odeurs respectives. Pour la première rencontre, placez les deux animaux dans une pièce ouverte. Les animaux ne doivent pas être sous contrainte afin qu’ils puissent se sentir libres de fuir en cas d’attaque. Rassurez votre nouveau compagnon afin qu’il se sente en sécurité. Si vous remarquez que la réaction de votre chat est vraiment mauvaise, séparez-les puis programmez d’autres rencontres jusqu’à ce que les deux animaux puissent rester dans la même pièce sans se faire du mal. Nous vous recommandons d’aller au rythme des animaux, sans rien brusquer. La délimitation des territoires Une fois qu’ils se sont acceptés, laissez-les se promener dans la maison afin que chacun délimite son territoire. Laissez-les également le temps pour qu’ils apprennent à se connaître. Le mode de communication peut varier selon les animaux. Qui plus est, la présence d’un nouvel animal ne doit pas changer les privilèges de votre chat. Il doit garder les endroits qui ne sont qu’à lui et vous devez continuer à lui consacrer du temps.
  17. Bonjour, J'ai besoin de conseil, j'ai un bouc Alpin grande taille d'un an et demi, On ne peut plus l'approcher sans qui nous charge, nous avons pris des mesures de l'attacher à un piquet à côté de la porte de son box. Car il vivait en pleine liberté. C'est un entier. Je tiens à préciser qu'il nous a déjà donné des bébés qui n'était pas voulu car j'étais pas préparer. Il a 10 mètre de chaines pour pouvoir faire quand même le con. Mais il sait qu'il a de la force en profite, il tape dans tout ce qui peut. je venais aujourd'hui de lui donner son grain afin de lui démêler sa chaîne et au moment de le rattacher c'est là qu'il a mis toute sa force et vient de m'esquinter avec le bout de sa corne. Notre bouc on l'aime mais je pense sérieusement m'en séparer si je trouve pas de solution pour qu'il cesse de nous charger, j'ai essayé le bâton, la cravache et là je vais voir pour acheter un masque anti charge de bélier. mais après je suis à cours de solution. Pouvez-vous m'aider?
  18. Bonjour, J'ai besoin de conseil, j'ai un bouc Alpin grande taille d'un an et demi, On ne peut plus l'approcher sans qui nous charge, nous avons pris des mesures de l'attacher à un piquet à côté de la porte de son box. Car il vivait en pleine liberté. C'est un entier. Je tiens à préciser qu'il nous a déjà donné des bébés qui n'était pas voulu car j'étais pas préparer. Il a 10 mètre de chaines pour pouvoir faire quand même le con. Mais il sait qu'il a de la force en profite, il tape dans tout ce qui peut. je venais aujourd'hui de lui donner son grain afin de lui démêler sa chaîne et au moment de le rattacher c'est là qu'il a mis toute sa force et vient de m'esquinter avec le bout de sa corne. Notre bouc on l'aime mais je pense sérieusement m'en séparer si je trouve pas de solution pour qu'il cesse de nous charger, j'ai essayé le bâton, la cravache et là je vais voir pour acheter un masque anti charge de bélier. mais après je suis à cours de solution. Pouvez-vous m'aider?
  19. Temps restant: 1 mois et 24 jours

    • Animal
    • Neuf

    Bonjour, Je cherche une famille pour Snoopy (mâle stérilisé blanc et noir qui aura 2 ans le 29/10/2022). Je l'ai adopté fin mars de cette année pour lui éviter la SPA et cela s'est malheureusement fait dans l'urgence...J'ai des chats et la cohabitation est difficile, mais surtout mon travail ne me permet pas de libérer le temps dont il aurait besoin. Snoopy est vacciné et en bonne santé. Il est très joueur et affectueux. Et je pense qu'il apprécierait la compagnie d'un autre chien.

    AUCUNE VALEUR SPÉCIFIÉE

    , VAUCLUSE - FR

  20. À première vue, il est assez rare de voir un chien et un cheval se tenir compagnie. Pourtant cette problématique se pose quand on vit dans une ferme, qu'on travail dans un centre équestre ou encore qu'on a la chance d'avoir un cheval. Au vu de la différence de caractère mais également de gabarit entre ces deux animaux, il est important de bien préparer la situation. En effet, la réussite de toute cohabitation entre animaux dépend du respect de certaines règles. Alors, comment faire cohabiter chien et cheval ? Le cheval peut-il représenter un danger pour le chien ? La compagnie d'un chien est-elle appréciée par les chevaux ? Retrouvez tous les conseils pour réussir à faire cohabiter chien et cheval au pré et ainsi éviter à votre cheval de se sentir seul. L'importance de la compagnie pour le cheval au pré Les chevaux sont des animaux qui n'apprécient pas la solitude. Pour leur bien-être, les équidés ont besoin d'interactions sociales au quotidien avec d'autres individus de la même espèce idéalement. Malheureusement, entre le prix d'acquisition d'un cheval et les coûts d'alimentation, de santé et d'entretien, il s'avère être souvent impossible d'ajouter un second cheval au pré. C'est pourquoi, l'adoption d'un cheval jeune, adulte ou retraité doit être un choix mûrement réfléchi et planifié. Une autre contrainte pour avoir un ou plusieurs chevaux concerne la superficie du champ. Il est d'usage de dire qu'il faut compter 1 hectare de superficie par cheval de pré au minimum, soit 10.000 m². Outre le fait que le cheval pour galoper à son aise avec cette superficie, cette dernière est surtout garante que le terrain ne sera pas labouré et que le cheval aura de l'herbe à brouter en quantité suffisante. Si plus petit, il faudra alors ajouter du foin pour combler sa ration journalière. Bien entendu, il est possible d'avoir 2 chevaux sur un terrain de 1 hectare mais les problématiques citées plus haut apparaitront rapidement. À la différence d'un cheval en box, un cheval seul dans un pré pourra mal vivre la solitude. Et cela, même si vous venez lui rendre visite régulièrement. Il faut alors se questionner sur l'ajout d'un compagnon d'une autre espèce qui permettra au cheval de se sentir moins seul. Bien entendu, vous devez également acquérir tout le nécessaire pour offrir à votre cheval un cadre de vie adapté : abri contre le froid et la chaleur, abreuvoir, … Certains magasins spécialisés comme Equip'Horse vous proposant de nombreuses solutions pour la vie en écurie ou en prairie. Si vous êtes cavalier et souhaitez monter votre cheval en balade et même dans le pré, vous devrez également commander les accessoires comme la licol pour cheval par exemple. Le chien : un animal qui peut côtoyer facilement d'autres animaux Le chien est un animal de compagnie connu pour s'acclimater à tous les modes de vie : foyer avec ou sans enfant, en appartement ou en maison, en cohabitation avec d'autres animaux, … Cependant, les petits, moyens et grands chiens n'ont pas forcément les mêmes besoins en terme de caractère, d'exercices physiques ou encore d'alimentation. Il est donc important de bien se renseigner sur les besoins des différentes races canines avant d'arrêter son choix sur l'une d'entre elle. Quand on a la chance d'être le propriétaire d'animaux de la ferme ou de chevaux, il faut également se questionner sur la compatibilité du chien avec ces derniers. Mais pas d'inquiétude, de nombreuses races de chiens sont idéales pour vivre en communauté avec un cheval. Les chiens de berger, de troupeaux, les chiens terriers ou encore les chiens de type molosse sont parfaits pour ce rôle. Ces races ont souvent dans leur gêne la cohabitation avec d'autres espèces de par leurs origines. D'ailleurs, il est fréquent de retrouver ces races canines dans les centres équestres, notamment le Jack Russel qui est très apprécié des cavaliers et de leur monture. Les espèces d'animaux compatibles avec les chevaux Les chevaux sont des animaux grégaires dont le gabarit très grand peut impressionner. C'est pourquoi, il est idéal d'avoir au moins deux chevaux. Toutefois, il s'agit d'animaux très dociles, sociables, sensibles et même un peu peureux. Ce qui rend possible la cohabitation avec d'autres espèces d'animaux à condition que ces derniers respectent le tempérament du cheval. Voici une liste non exhaustive d'animaux qu'il est possible de faire cohabiter avec un cheval seul afin de lui permettre d'avoir des relations sociales et d'éviter qu'il ne se sente seul : Un ou plusieurs moutons. Une ou plusieurs chèvres. Un âne. Un poney Un chien. L'avantage de ces animaux étant qu'ils requièrent un budget bien moins important qu'un second cheval, aussi bien quant aux dépenses d'alimentation que de santé. Il est d'ailleurs souvent possible de récupérer ces animaux afin de leur venir en aide sans devoir payer. Concernant la cohabitation avec un chien, il faut que le pré soit voisin de votre maison afin de permettre au chien d'accéder au terrain et de rendre visite au cheval. En effet, le chien ne pourra passer tout son temps avec le cheval. Les règles à respecter pour faire cohabiter cheval et chien Comme toute cohabitation, il faut suivre certaines étapes et respecter des règles avant de faire se côtoyer cheval, chien ou autre animal. Bien que de base, tous les animaux présents dans les fermes sont compatibles avec les équidés, il faut habituer chacun de vos compagnons à l'autre. Vous ne verrez pas votre chien courir au côté de votre cheval au galop dès la première rencontre par exemple. Chacun des deux animaux risquant d'être sur ses gardes au début. Mais avec le temps, il y a fort à parier que vous verrez une complicité se créer entre le chien et le cheval. Pour arriver à une cohabitation réussite, il faut cependant bien sociabiliser et éduquer chaque animal. Par exemple, il va falloir organiser la première rencontre et surtout être attentif. Les présentations entre le cheval et son nouveau compagnon doivent se faire sous surveillance et sans brusquer les animaux. De même, il faudra apprendre au chien à ne venir embêter le cheval qui est un animal calme. Par exemple, le respect des zones propres au cheval comme l'abri ou encore l'endroit où il mange et boit doit être enseigné au chien. Un chien trop "foufou" ou très aboyeur pourra poser problème à un cheval retraité par exemple. C'est pourquoi, le choix de la race est un critère à ne pas négliger.
  21. bonjours, mais 2 kakariki de 3 mois font caca vert claire, je les est acheter il y a 3 mois, j'aimerais savoirs si c'est grave, que dois-je faire. Je les nourris avec un mélange de graines.
  22. bonjours, mais 2 kakariki de 3 mois font caca vert claire et je les est acheter il y a 3 jours, j'aimerais savoirs si c'est grave que dois-je faire. Je les nourris avec un mélange de graines.
  23. bonjours, mais 2 kakariki de 3 mois font caca vert claire, je les et acheter il y a 3jour, j'aimerais savoirs si c'est grave que dois-je faire. Je les nourris avec un mélange de graines.
  24. Encore appelé Psittacula Krameri, la Perruche à collier tient ses origines de la grande famille des perruches qui proviennent des continents africains et asiatiques. On l’aperçoit en liberté en Europe, mais plus souvent en captivité, car élevé pour son plumage qui peut plaire. Notons que la population de cet oiseau s’accroît rapidement, et il présente des caractéristiques spécifiques. Que consomme une Perruche à collier ? Réponse vous est donnée dans cet article. Principales caractéristiques La Perruche à collier est un oiseau pouvant peser jusqu’à 177 g. Avec une envergure de 47 cm, elle mesure 40 à 41 cm de longueur au maximum. Le vol de cette perruche est qualifié de direct et de rapide avec des battements d’ailes rapides. Oiseau de nature téméraire et opportuniste, la perruche à collier sait s’adapter à toutes les situations. On la retrouve, vivant en groupe, dans la plupart des grandes cités. Cependant, il est notable d’établir la différence entre la Perruche à collier mâle et la femelle. En effet, le collier demeure le meilleur moyen pour les différencier, car seuls les mâles en possèdent. Ainsi, le collier de l’oiseau se distingue par sa couleur noire avec une bande rouge qui lui descend à la nuque. Les femelles quant à elles se distinguent par plusieurs bandes claires qui se dessinent à leurs nuques. De plus, elles ont une queue plus petite contrairement aux mâles qui en ont une plus longue. La perruche à collier, avec sa queue pointue présentant parfois une couleur bleu azur, a un bec crochu assez court et de couleur rouge. Elle émet des pépiements très bruyants. En captivité, cet oiseau est capable de reproduire les sons émis dans son entourage. Comparer au perroquet, la perruche à collier peut apprendre à parler. Alimentation d’une Perruche à collier Sensibles aux carences et à l’obésité, la perruche à collier doit bénéficier d’un régime alimentaire conçu avec grande attention et soin tout au long de sa durée de vie. Son régime alimentaire doit alors composer un nombre important d’éléments indissociables pour sa bonne santé. Elle est qualifiée de frugivore, granivore, insectivore ainsi que de végétarien. Alimentation de base Comme composants essentiels dans l’alimentation de base de la Perruche à collier, on peut citer : Les mélanges de graines ; Les graines germées ; Les fruits et légumes frais ; Les plantes, graminées et baies ; Les extrudés. Considérés comme le premier élément constitutif du régime de base de la Perruche à collier, les mélanges de graines sont riches en vitamine, minéraux et oligo-nutriments. Le mélange doit composer des graines de santé telles que l’avoine, le lin, l’alpiste ainsi que le sésame. Cette association de graines optimise les apports en nutriment de l’animal. Le mélange de graines est plus apprécié de la perruche à collier et facile à trouver. Toutefois, il ne faut pas en abuser au risque de provoquer une obésité chez la perruche. De ce fait, la Perruche à collier trie beaucoup son mélange de graine. En plus d’être riches en oligo-éléments, les graines germées contiennent des vitamines, des enzymes, de la chlorophylle et des protéines. Il faut noter que la valeur nutritive d’une graine germée représente jusqu’à 600 % de sa valeur de départ. Pour un apport appréciable et suffisant en provitamine A, les fruits et légumes frais s’avèrent indispensables dans son alimentation. Entendez par provitamine, du bêtacarotène transformé en vitamine A par le foie grâce à une oxydation. Elle permet ainsi de parer aux risques de maladies cardiovasculaires chez la perruche à collier. Toutefois, un abus de ces deniers dans l’alimentation de la Perruche à collier peut provoquer des risques de diarrhée. Quant aux extrudés, ce sont des croquettes spécialement conçues pour la perruche, sont des graines cuites à haute température et préalablement broyées. Ils comptent pour 10 à 30 % de l’alimentation de la perruche suivant les graines et les végétaux. Les plantes, graminées et baies participent au développement des cellules de la perruche à collier. Elles apportent de la vitamine A pour renforcer son système immunitaire et la croissance des os. La chlorophylle contenue dans ces végétaux contribue à l’oxydation, la désintoxication et son oxygénation du système sanguin de l’oiseau. Alimentation complémentaire En guise de complément dans le régime alimentaire de la Perruche à collier, on a la pâtée fortifiante. Elle est riche en minéraux, protéines, enzymes et lipides. Composée essentiellement du miel, des œufs et graines, sa consommation est adéquate en période de reproduction ou de température basse. Pour la contraction musculaire, la coagulation du sang et l’entretien des tissus osseux, il faut les blocs minéraux et vitaminés. Ils apportent du phosphore, du fer, manganèse sélénium et iode de zinc nécessaire pour la croissance de la Perruche à collier. Les interdits Si les fruits et légumes frais contribuent au bon fonctionnement de son organisme, certains ne lui sont cependant pas bénéfiques. Ceux qui nuisent le plus à sa santé sont entre autres : Le persil ; La ciboulette ; L’oignon ; L’ail ; La tomate verte ; Le champignon cru, l’aubergine crue ; L’avocat, la pomme de terre cuite ; Les cacahuètes. On retrouve également les fruits contenant des pépins comme le raisin ; la pomme, le kiwi… Habitat de la Perruche à collier La Perruche à collier se retrouve à l’état sauvage dans les prairies, les déserts semi-arides, dans les jungles. Ils nichent naturellement dans des creux d’arbre, mais accaparent des nids abandonnés par d’autres oiseaux. Ils sont aussi capables de s’adapter dans un milieu d’adoption en cas de domestication ou d’élevage. Ils aménagent leurs nids avec de petits-bois pourris dans les creux des murs ou dans de hauts endroits isolés. Il y a tellement de choses à apprendre sur les animaux, les oiseaux que peut abriter la nature. La Perruche à collier pour sa part en est une merveille. Avec la race humaine, elle vit en parfaite harmonie. De nature opportuniste, elle ne se prive pas de l’attention qu’elle peut recevoir d’elle. Traitée d’envahisseuse, elle ne cherche pas pour autant à nuire à ses confrères oiseaux.
  25. Bien que nous aimions nos petits chats, il faut quand même avouer que nettoyer leurs litières est un travail fastidieux. Tous les propriétaires de chats rêvent d’avoir une litière qui se nettoie toute seule et pour laquelle il n’est pas nécessaire de fournir beaucoup d’efforts pour l’entretien. Heureusement que des constructeurs ingénieux ont inventé la litière automatique ou autonettoyante pour faciliter la vie à tous les propriétaires de chats. Toutefois, face à la variété des modèles disponibles, vous pouvez vite, vous perdre au moment de faire un choix. Quelles sont les meilleures litières automatiques pour chat ? Découvrez le top 5 dans cet article. Qu’est-ce qu’une litière automatique pour chat ? Une litière automatique ou autonettoyante est intégrée d’un mécanisme électrique qui permet de faire le nettoyage à votre place. Ce mécanisme électrique permet de nettoyer la litière, une fois qu’elle est sale, et de déposer les saletés directement dans un réservoir. Votre seule tâche revient donc à vider ce réservoir en le jetant ou en le changeant. En effet, le système électrique dont est dotée la litière fonctionne avec de l’énergie, et se charge de séparer les selles et les urines déjà agglomérées, puis de les verser dans le réservoir. Le réservoir en question est un bac mobile, que vous pouvez ouvrir facilement et que vous devez vider à un certain rythme. Cet accessoire facilite grandement la tâche à tous les propriétaires de chats, surtout si vous en avez plusieurs. Il est enfantin à utiliser et est accessible à tous. Les meilleures litières automatiques pour chat Afin de vous permettre de bien choisir la litière automatique idéale pour votre félin, nous vous présentons les cinq meilleurs modèles du moment. Ces litières sont d’une efficacité incroyable, et vous allez sans doute les apprécier. La litière autonettoyante Petsafe Scoopfree Cette litière automatique est inéluctablement l’une des plus performantes du marché. Son intérieur est bien spacieux, ce qui lui permet de convenir à des félins de plus de 6 mois. Elle est dotée de capteurs, qui assurent un nettoyage automatique de la litière entre 5 minutes et 20 minutes après que votre chat a fini ses besoins. Mieux, cet accessoire vous offre la possibilité de régler le moment du nettoyage en fonction du profil de votre compagnon. C’est une litière très durable car ses bacs restent efficaces pendant une longue durée, soit 30 jours d’autonomie. De plus, elle très absorbante et neutralise toutes les mauvaises odeurs dans le bac. C’est un accessoire très silencieux que vous n’aurez aucune difficulté à utiliser. La litière Smart Kitty La litière Smart Kitty fonctionne comme toutes les litières automatiques. Elle a la particularité de disposer d’une application “Smartkitty” qui vous permet de voir l’état du bac à excréments ou de programmer une plage d’utilisation. C’est une litière très intelligente, intégrée de capteurs de présence qui permettent de détecter quand votre félin est présent dans la litière. Il arrête donc à ce moment tout le mécanisme de nettoyage. De plus, cette litière est très silencieuse, et elle ne laisse sortir aucune mauvaise odeur. Mieux, avec son design épuré et sa petite taille, elle n’est pas encombrante. C’est la litière parfaite si vous recherchez un accessoire simple, efficace et qui n’occupe pas beaucoup de place. La litière robot Litter-Robot 3 Open Air Cette litière est l’une des plus innovantes du marché. Elle a été brevetée à plusieurs reprises en raison de ses performances et de son efficacité. Très imposante, elle est capable d’accueillir un ou plusieurs félins de plus de 2,5 kg. Elle dispose également d’une application “Litter-Robot COnnect” qui permet de surveiller le niveau de bac à excréments, même à distance, de déclencher les cycles de nettoyage et de consulter la fréquence à laquelle votre animal de compagnie utilise sa litière. Très sophistiquée, elle émet un signalement sonore pour vous alerter chaque fois que le bac à excréments est plein et doit être vidé. La litière robot 3 Open Air est très facile à nettoyer, et elle ne laisse passer aucune odeur. Il faut avouer que c'est également une des litières les plus couteuses du marché. Bac à litière autonettoyant Omega Paw Roll’n Clean Il ne s'agit pas d'une litière automatique à proprement parler, mais d'un bac autonettoyant d'une grande efficacité. C'est pourquoi nous l'avons inclus dans notre palmarès. Les litières de la gamme Omega Paw Roll’n Clean sont conçus pour satisfaire les chats de toutes tailles. En effet, la marque propose des modèles selon le poids du chat :. une litière autonettoyante capable de contenir un chat pesant jusqu’à 6 kg et une grande litière pour les chats de plus de 6 kg . De plus, il est à prix raisonnable comparativement à certains modèles offrant les mêmes performances. Sa prise en main est très simple et votre chat n’aura aucun mal à s’y adapter rapidement. Un système original permet de nettoyer le bac en quelques secondes sans rentrer en contact avec les excréments du chat. Un roulant légèrement le bac, d'abord dans un sens et puis dans l'autre, vous séparez la litière propre et des déchets qui sont envoyés dans un tiroir dédié. Litière Simply Clean de PetSafe Cette litière présente sans doute le meilleur rapport qualité/prix du marché. Très silencieuse, votre animal peut faire ses besoins sans être effrayé. À l’achat, elle est accompagnée de trois filtres à charbon, ce qui est largement suffisant pour éviter les mauvaises odeurs venant du bac pendant trois mois. Elle se monte très facilement, vous n’avez qu’à vous référer au guide d’utilisation. C'est le modèle adéquat si vous n’avez pas envie d’avoir une grande litière encombrante dans votre appartement. Comment bien choisir sa litière automatique ? Pour le bien-être de votre félin, le choix de sa litière ne doit pas être fait sur un coup de tête. Vous devez choisir cet accessoire en tenant compte de certains critères. Il est avant tout important de considérer le poids de votre chat. En effet, le poids de votre compagnon doit être en adéquation avec la capacité de la litière. Prenez donc le temps de lire toutes les informations sur la litière afin de vous assurer que sa capacité de contenance correspond au poids de votre compagnon. En plus du poids, vous devez également tenir compte des dimensions de la litière. Votre félin n’aura pas forcément envie de faire ses besoins dans une litière minuscule. Aussi, le niveau sonore de la litière ne doit pas être négligé pour le confort de votre animal ainsi que pour votre propre bien-être. Votre félin risque d’avoir peur face à une litière trop bruyante et ne jamais l’utiliser. Privilégiez ainsi les litières silencieuses. Par ailleurs, vérifiez les matériaux utilisés pour la conception de l’accessoire. Il faut que la matière de fabrication soit agréable pour le bien-être de votre compagnon.
  26. Les oiseaux sont de plus en plus adoptés comment animaux de compagnie. Ces animaux sont d’excellents compagnons qui apportent la joie et le bonheur à leurs maîtres. Très sociables, ils créent des liens très affectueux avec leur maître tout autant qu’un chien ou un chat. Adopter un oiseau est donc une très bonne idée. Quel oiseau adopter ? Quels sont les plus affectueux ? Nous vous présentons dans cet article, une sélection de sept oiseaux domestiques les plus affectueux. Cette sélection vous permettra sans doute de bien choisir votre futur compagnon. Perruche calopsitte Cet oiseau est reconnu pour son intelligence, sa sociabilité et sa curiosité. C’est un oiseau affectueux, très proche de son maître. Vous deviez donc lui consacrer beaucoup de temps. Avec sa tête de couleur jaune, la perruche calopsitte a un corps de couleur grise, avec des taches orangées sur la joue, ainsi que des bandes blanches sur les ailes. Pour élever cet oiseau, vous devez prévoir une cage spacieuse. Dans cette cage, placez des jouets que votre perruche pourra mordiller. Étant un animal sociable, la perruche aime rester au contact de l’homme. Vous devez donc installer sa cage dans une pièce animée, afin qu’il puisse le plus de monde. L’oiseau doit également pouvoir déployer ses ailes pendant quelques heures dans la journée. En ce qui concerne son alimentation, la perruche calopsitte se nourrit essentiellement de graines. Vous pouvez donc opter pour un mélange de graines vendu dans les magasins spécialisés. N’hésitez pas à intégrer dans son alimentation des fruits et légumes, des compléments alimentaires ainsi que de l’eau. Toutefois, il faut savoir que la perruche calopsitte est un oiseau très bruyant. Il faut également lui consacrer suffisamment de temps afin d’éviter qu’elle s’ennuie. Cacatoès Originaire d'Indonésie, d’Australie, le Cacatoès est un très bel oiseau qui attire plus d’un. Il existe plusieurs types de Cacatoès, mais le Cacatoès Corelli et le Cacatoès noir sont les plus connus. C’est un animal très sociable que vous pouvez élever tout seul, ou en groupe avec ses congénères. Pour élever un Cacatoès, vous devez prévoir une grande cage propre et équipée. La cage doit être très grande afin que votre animal de compagnie puisse voler sans se blesser. Elle doit contenir les équipements de distraction pour permettre à l’oiseau de ne pas s’ennuyer. Les jouets préférés du Cacatoès sont entre autres les perles solides et acrylique bien grosses. Pour alimenter votre oiseau, optez pour des boulettes. Les graines ne sont pas adaptées à ces espèces, car elles pourront les faire grossir. Ara L’Ara est un nom commun donné à un groupe de perroquets. On distingue essentiellement 16 espèces d’aras, reconnaissables par leur plumage coloré, leur bec puissant et leur longue queue. Les espèces d’Aras les plus connues sont l’Ara noble et l’Ara de Lear. En plus d’être très affectueux, l’Ara est un fidèle compagnon. Il apprécie la présence humaine et a une intelligence extraordinaire. La particularité de cette espèce est sa capacité à parler et à retenir les choses. C’est un animal très bruyant, qui aime communiquer et peut être démonstratif lorsqu’il est heureux. Toutefois, il faut préciser que cette espèce d’oiseau n’est pas indépendante. L’Ara a constamment besoin d’être en interaction avec son maître ou avec ses congénères. Il est donc préférable d’en adopter plusieurs. L’Ara a besoin d’une alimentation équilibrée composée de graines, de noix, de fruits et de légumes. Amazone L’Amazone est sans doute l’un des oiseaux les plus affectueux et les plus démonstratifs. Il fera un excellent compagnon si vous recherchez un oiseau avec lequel vous aurez une relation fusionnelle. Il est considéré comme le plus intelligent des perroquets. On compte environ 26 espèces d’Amazones, et ces animaux ont l’habitude de vivre en groupe. Les plus connus sont l’Amazone à front bleu, l’Amazone à front rouge et l’Amazone blanc qui est d’ailleurs le plus timide. Il est important d’accorder suffisamment de temps à cet oiseau pour son bien-être et pour son épanouissement. Il est également indispensable de mettre à sa disposition des jouets et de le laisser sortir au moins 3 h par jour. Quant à son alimentation, elle peut être composée de mélange de graines, avec des fruits et légumes secs. Conure de Molinaie Encore appelée la Conure aux joues vertes, la Conure de Molinaie est un oiseau originaire de l’Amérique du Sud. Ce magnifique oiseau est très affectueux et très sociable, raison pour laquelle il est adopté par de nombreuses personnes. Très tendre, cet oiseau s’attache rapidement à son entourage. Il aime être câliné, se blottir dans les bras, dans les mains et le cou de son maître. Vous n’aurez donc pas de difficulté à établir une relation solide avec votre compagnon. La Conure doit sortir de sa cage pendant plusieurs heures dans la journée, et pensez à l’associer aux activités de la maison. Fournissez-lui une alimentation variée et équilibrée afin qu’elle soit en bonne santé. Caïque Le Caïque est un oiseau très coloré, très intelligent et qui est très facile à élever. Si vous êtes un débutant en la matière, cet oiseau vous conviendra parfaitement. Sociable, le Caïque aime bien divertir son entourage. Il a un caractère très agréable, et il prend une véritable place au sein de la famille. Cet oiseau est particulièrement affectueux et il est impossible de s’ennuyer en sa présence. En plus de son caractère tendre, le Caïque possède un joli chant mélodieux. Concernant son alimentation, il a besoin de consommer des fruits et légumes frais, en plus des graines, des noix et des haricots. Toui céleste Le Toui céleste est un petit perroquet très apprécié par les enfants. De petite taille, il mesure environ 15 cm en moyenne. Il est adapté au débutant, car c’est un oiseau facile à domestiquer. C’est un excellent animal de compagnie particulièrement affectueux. En raison de son comportement grégaire, il est préférable d’adopter au moins deux individus tout en prenant le soin d’éviter d’associer un mâle et une femelle. Enfin, c’est un oiseau granivore. Mettez donc à sa disposition de mélanges de graines ainsi que des fruits et légumes.
  27. Le cochon d’Inde est de plus en plus adopté en France. Faisant partie des nouveaux animaux de compagnie, le cochon d’Inde attire plus d’un en raison de sa beauté et de sa petite taille. Il est facile à élever et c’est surtout un animal très sociable. Si vous souhaitez adopter un cochon d’Inde, il est nécessaire de bien connaître ses caractères, notamment s’il est affectueux ou pas, afin de vous préparer en conséquence. Le cochon d’Inde est-il affectueux ? Comment le rendre heureux ? Lisez cet article pour obtenir des informations sur ce sujet. Qui est le cochon d’Inde ? Encore appelé cobaye, le cochon d’Inde est un rongeur de la famille des caviomorphes. Il est doté de dents à croissance continue, d’une seule paire d’incisives supérieures. Il a été découvert pour la première fois en Amérique du Sud, et il a été utilisé de diverses manières par l’homme. Il était élevé au Pérou pour sa viande et est devenu aujourd’hui un animal de compagnie très prisé par les pays occidentaux. On distingue deux grandes catégories de cochon d’Inde : les cochons d’Inde à poil long, et ceux à poil court. Concernant leur poids, le cobaye pèse généralement entre 900 g et 1,5 kg à l’âge adulte. Si ce drôle d’animal attire autant de personnes, c’est surtout en raison de ses caractères. Oui, le cochon d’Inde est un animal affectueux Les propriétaires de cochon d’Inde sont unanimes sur son caractère affectueux. Cet animal aime passer du temps avec son maître. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est nécessaire de lui consacrer beaucoup de temps. Il apprécie les longs moments de câlins ainsi que les démonstrations d’affection. C’est l’animal parfait si vous avez besoin d’un compagnon pour ne pas vous sentir seul. Il pourra bien vous rendre l’attention que vous lui portiez. Lorsqu’il est apprivoisé, il est très sociable et très affectueux. C’est un animal qui ne supporte pas la solitude, et qui a constamment besoin d’être entouré. Il vous accueillera avec de grands cris de joie lorsque vous rentrerez dans la pièce, et il prendra plaisir à être caressé. Si vous recherchez un animal de compagnie affectueux, alors n’hésitez pas à adopter un cochon d’Inde. Toutefois, assurez d’avoir beaucoup de temps à lui consacrer, au risque de le rendre malheureux. De plus, il doit être élevé dans certaines conditions pour être heureux. Comment bien élever le cochon d’Inde ? Si vous décidez d’adopter cet animal soit doux et affectueux, vous devez prendre certaines précautions pour son bien-être. Jouer avec votre animal Le cochon d’Inde a besoin de passer beaucoup de temps avec son maître pour être heureux. Vous devez donc lui consacrer suffisamment de temps et trouver des jeux intéressants qui pourront le captiver. Aussi, vous devez le manipuler régulièrement afin de l’habituer à votre présence. Caressez-le, faites-lui des câlins, prenez-le dans vos bras et montrez-lui votre affection et votre amour. Pour que votre animal collabore, vous devez l’apprivoiser au préalable. Adopter au moins deux cochons d’Inde Il faut dire que le cochon d’Inde est un animal grégaire. Il est habitué à vivre en groupe dans la nature. Comme nous l’avons dit précédemment, cet animal ne supporte pas la solitude. Il a constamment besoin d’être entouré. En cas d’ennui, il risque de développer un trouble du comportement. Pour cela, il est vivement recommandé d’adopter deux cochons d’Inde plutôt qu’un seul. Il est préférable d’adopter deux femelles, car la cohabitation entre elles se passe généralement très bien. Si vous optez pour un mâle et une femelle, il faudra castrer le mâle, car les cobayes se reproduisent très vite. Votre femelle risque d’être épuisée en raison des nombreuses gestations. Choisir une cage adaptée Bien que le cochon d’Inde aime bien se balader, il devra se loger dans sa cage pendant votre absence. Vous devez donc prévoir une cage si vous souhaitez adopter le cobaye. Cette cage doit être assez spacieuse afin de permettre à votre animal de compagnie de s’épanouir. Elle doit mesurer au minimum 1 m de long sur 1 m de large. Si vous avez suffisamment d’espace chez vous, vous pouvez opter pour une grande maison pour cochons d’Inde. En ce qui concerne la matière de fabrication, veuillez privilégier une cage en métal qui est à la fois bien solide et bien sécurisée. Évitez les matériaux et peintures toxiques, car le cochon d’Inde a tendance à ronger les barreaux de la cage. Les matériaux toxiques pourraient avoir de graves conséquences sur sa santé. Par ailleurs, vous pouvez équiper la cage de quelques accessoires amusants tels que des tunnels et des objets à ronger, car les cobayes sont de grands curieux. Par ailleurs, cette cage doit être installée dans un endroit protégé du froid, de la chaleur et des courants d’air. Idéalement, placez-la à un endroit dont la température est comprise entre 20 et 25 °C toute l’année. L’emplacement de la cage ne doit pas être éloigné de l’ambiance de la maison, car comme nous l’avons dit le cobaye aime être entouré. Offrez-lui une alimentation adaptée Pour le bien-être de votre animal, vous devez lui fournir une très bonne alimentation. Le cochon d’Inde étant un herbivore, il se nourrit surtout de végétaux. Aussi, est-il important de priser les aliments riches en vitamine C, car le cobaye ne la synthétise pas. Il doit donc consommer une alimentation riche en vitamine C. Par ailleurs, vous pouvez également lui proposer des compléments alimentaires. Offrez-lui par exemple de la banane, de l’ananas, de l’abricot, des feuilles de saule, du concombre, des fanes de carottes ou encore de la clémentine. Pensez à varier fréquemment les aliments que vous lui offrez. En outre, vous devez mettre à la disposition du cobaye du foin. Le foin favorise la digestion. Évitez absolument le foin fermier ainsi que les granulés industriels. Les produits laitiers, la viande, le café ainsi que l’ail blanc sont interdits. Assurez-vous de lui donner des aliments frais pour son bonheur. Le cochon d’Inde est un animal très affectueux, qui fera le bonheur de son maître. N’hésitez donc pas à en adopter.
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...