Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Aujourd’hui
  2. De la famille des cacatoès, la calopsitte est un oiseau de compagnie de plus en plus apprécié dans les pays occidentaux dont la France. Il s’agit d’une espèce qui sait être sociable quand on gagne sa confiance. Cependant, son apprivoisement peut s’avérer être une tâche particulièrement difficile. Pour y arriver, il faut connaître son comportement, son tempérament et s’armer de beaucoup de tact et de patience. Qu’est-ce qu’une calopsitte ? Quel intérêt y’a t il à en avoir une chez soi ? Comment faut-il s’y prendre au moment de l’apprivoiser ? C’est quoi une calopsitte ? De son nom scientifique nymphicus hollandicus, la calopsitte élégante, ou perruche nymphyique, est une espèce d’oiseaux d’origine australienne, que l’on retrouve de nos jours un peu partout sur la planète. Bien qu’étant relativement bruyant, la calopsitte est souvent utilisée comme oiseau de compagnie par l’homme. De taille similaire à celle d’un petit pigeon, elle a à l’état sauvage une longueur de 30 à 35cm, et peut peser entre 80 à 100 grammes. La calopsitte possède un pelage très foncé avec un miroir alaire blanc. Sa tête jaune munie de deux taches rouge-orange sur les joues la rend très élégant. La tête de la femelle n’est pas jaune et elle se distingue du mâle par des stries sous la queue et des points jaunes sous les ailes. Les calopsittes ont une espérance de vie de 15 ans environ mais les plus âgées peuvent aller jusqu’à 30 ans. Ce sont des oiseaux qui vivent en groupe, perchés sur des arbres. Leur alimentation est essentiellement composée de graines de graminées comme les graines de millet, de tournesol, etc. Elles se nourrissent également de fruits et légumes et même parfois de féculents. L’intérêt d’apprivoiser une calopsitte La perruche calopsitte est un oiseau doté d’une intelligence particulière. Elle est également très curieuse et très intéressante. Elle se montre très proche de l’homme quand une relation de confiance est établie entre les deux. Plus le sujet est jeune, plus il est réceptif et facile à convaincre. En plus de cela, adopter deux calopsittes pourrait vous avantager si vous en avez les moyens et le temps. En effet, avec un compagnon de la même espèce, la calopsitte se sent plus en sécurité et plus détendue. Si vous êtes quelqu’un de très occupé et que vous vivez dans un appartement, apprivoiser une calopsitte ne serait pas une bonne idée. Vous pouvez entraîner votre oiseau peu à peu vers la dépression. Ce sont des oiseaux qui ont tout comme les humains, besoin en permanence d’interaction. Comment apprivoiser une perruche calopsitte ? L’apprivoisement d’une calopsitte peut s’avérer fastidieux. Il faut beaucoup de tact et de patience avec ces oiseaux. Zoom sur quelques techniques infaillibles et efficaces. L’habitation La perruche est un animal qui aime être libre. Il faut donc que sa cage soit assez spacieuse afin de lui permettre de voler aisément, ceci contribuera à son bonheur. Mettez-y un perchoir, de préférence proche de la porte de la cage. Oiseau un peu bruyant, pensez à mettre sa cage dans la partie la plus mouvementée de la maison. Mettez quelques jouets dans la cage, ça lui fera beaucoup de bien de mordiller dedans. Une baignoire d’eau tiède, une fois par jour pour son hygiène, serait également une action fortement bénéfique. Comment approcher votre calopsitte ? Les premiers contacts sont très importants. Approchez-vous doucement de la cage. Tendez la main et attendez que l’oiseau vienne vers vous. S’il ne le fait pas, ne vous découragez pas. Laissez votre main quelques minutes, cinq ou dix, s’il ne vient pas toujours, n’insistez pas et reprenez une autre fois. Il faudra être très patient car un oiseau craintif aura plus de réticence à venir vers vous. Par contre, un oiseau curieux sera plus facile à apprivoiser. D’une voix douce, parlez à votre perruche de temps en temps à travers sa cage. Une fois chez vous, laissez le temps à votre oiseau pour se familiariser avec son nouveau logement. Vous pourrez attirer votre oiseau avec des friandises qu’il aime bien, souvent des graines de millet. Habituellement les perruches raffolent de ces graines. Elles se nourrissent également de légumes et de fruits. Posez la friandise et éloignez-vous. Si l’oiseau vient manger la friandise, la prochaine étape sera de le mettre dans votre main (la main dans la cage) et l’inciter à venir y chercher sa nourriture. Une fois que vous avez réussi cela, prenez un perchoir de votre choix et encouragez l’oiseau à venir se poser en lui proposant une friandise du bout de l’autre doigt. Petit à petit, vous remplacerez le perchoir par votre doigt. Si vous arrivez à faire en sorte que votre compagnon vienne se poser sur votre doigt, alors vous avez gagné le pari. Prochainement, il viendra à vous sans que vous ne l’appeliez ou ne lui présentiez une friandise. Une chose très importante, trouvez un nom à votre oiseau et appelez-le par celui-ci pour qu’il s’y habitue. A l’achat, choisissez une calopsitte élevée à la main car elle serait plus facile à apprivoiser. En effet, elle serait déjà habituée à la main et vous ferait plus vite confiance. Mais si vous voulez, vous pouvez élever vous-même votre perruche. N’oubliez pas que, plus une callopsitte est jeune, plus elle se laisse apprivoiser. L’alimentation Une perruche calopsitte n’est pas difficile à nourrir. Les graines de graminées constituent leur alimentation de base. Vous pouvez trouver en magasin des mélanges de graines assez intéressants pour votre oiseau. Si, vous voulez, vous pouvez vous-même faire des mélanges. Les graines de tournesol sont à prendre modérément parce qu’elles sont riches en matières grasses. Les légumes et les fruits feront également partie de leur alimentation, notamment les légumes verts. En effet, ces légumes contiennent de nombreuses vitamines qui sont utiles à la bonne croissance de votre chouchou. Vous pouvez également ajouter des féculents à sa ration alimentaire. Par ailleurs, Il faut penser à hydrater correctement votre perruche. Vous pouvez même faire des mélanges de jus de fruits et d’eau afin de varier les goûts et les nutriments que vous donnez à votre oiseau. Veillez aussi à ce qu’il ne manque jamais d’eau fraîche dans sa cage. Les erreurs à éviter Couper les ailes de votre perruche. Si vous le faites vous ne feriez que le stresser car il sera incapable de voler. Gronder votre perruche. Se comporter ainsi avec votre animal aura pour conséquence davantage de l’éloigner de vous. Faire des gestes brusques devant vos calopsittes. Ce genre d’attitudes a pour conséquence de les effrayer, ce qui les amènera sûrement à vous fuir. Forcer le contact avec les perruches. En vous comportant ainsi, vous aurez moins de chances de gagner leur confiance.
  3. La dernière semaine
  4. Avant
  5. Les serpents sont connus pour être des animaux sauvages et dangereux, donc indomptables en général. Les personnes vraiment à l’aise avec ces animaux sont les danseurs de charme, les zoologistes et les joueurs de flûte. Qu’en est-il alors de vous, si vous n’êtes aucune de ces personnes, mais que vous voulez domestiquer un serpent ? Pour répondre à votre terrariophilie (passion pour les reptiles), voici une liste des 3 serpents les plus faciles à élever avec leurs descriptions respectives. La sélection de cette liste est basée sur les critères suivants : la taille du serpent, sa venimosité et son mode de vie (alimentation, habitat, diurne/nocturne, …). Retenez qu’un serpent facile à élever est celui qui ne vous met pas en danger, et qui ne vous engage pas à trop de soins et de responsabilités. Le serpent des blés Les recherches montrent que c’est le top 1 des serpents les plus faciles à apprivoiser. Voici les informations à retenir sur ce serpent pour vous donner une idée sur les conditions de son élevage: Nom scientifique : Pantherophis guttatus Origine : Amérique du Nord Taille : 60cm à 1m80 Espérance de vie : 15 à 20 ans (si en captivité) Habitat idéal : Terrarium Nourriture : rongeurs, oiseaux, amphibiens, lézards Fréquence de repas : 1 fois par semaine si petit, 2 fois par mois si spécimen adulte Activité : Diurne Couleur : Orange clair, tâches rouges avec contours noirs Température adéquat : 20 à 30°C Caractère : dynamique, stressé en période de mue, de ponte, et de digestion Si vous aimez le serpent des blés, vous êtes un guttatophile. La spécificité de ce serpent est qu’il n’est rien d’autre qu’une couleuvre (espèce non menaçant), et peut aisément vivre en captivité car il n’est pas difficile de reproduire ses conditions de vie dans un terrarium. Le serpent des blés n’est pas dangereux pour l’homme car il est non venimeux, et n’a pas la capacité d’avaler une personne de par sa taille limitée. Le Boa Constrictor Il s’agit d’un serpent de taille assez imposante et accusé à tort d’être néfaste, pourtant il est tout le contraire, et figure parmi les serpents les plus faciles à élever. Voici quelques descriptions du boa constrictor que vous devez connaitre: Nom scientifique : Boa Constrictor Origine : Amérique du Sud, Les Antilles Taille : 1m80 à 3m20 Espérance de vie : 15 à 20 ans (si en captivité) Habitat idéal : Terrarium Nourriture : rongeurs, oiseaux, lézard, petits mammifères Fréquence de repas : 1 fois par semaine pour les petits, sinon jusqu’à une fois par an pour les adultes en excellentes conditions de captivité Activité : Nocturne Couleur : aléatoire à l’éclosion, ainsi qu’à la mue Température adéquat : 25 à 33°C Caractère : calme, solitaire, mouvements lents Malgré sa taille, le boa constrictor n’est pas effrayant, car il est très calme ; c’est à peine s’il bouge ou se déplace. La seule contrainte liée à cette taille est le besoin d’espace (terrarium) vaste. Les plus grands atouts du boa constrictor sont sa non venimosité, et la fréquence de son alimentation car il peut rester à jeun pendant toute une année si on lui donne suffisamment d’eau et de nourriture (par exemple, une nourriture de la taille d’un opossum). Le Python Royal Dès qu’on parle de python, on pense aux scènes horrifiques dans les films, alors qu’en réalité, les Pythonidés sont des espèces parfaitement domesticables de par leur docilité. Pour mieux connaitre le python royal, voici une petite fiche de description de cet animal: Nom scientifique : Python Regius Origine : Afrique Taille : 1m à 1m5 Espérance de vie : 20 à 30 ans (si en captivité) Habitat idéal : Terrarium Nourriture : rongeurs Fréquence de repas : 1 fois tous les 10 à 20 jours Activité : Nocturne Couleur : aléatoire à l’éclosion, ainsi qu’à la mue Température adéquat : 24 à 33°C Caractère : calme, mais facilement stressé Comme les deux premiers serpents, la morsure du python royal n’est pas fatale à l’homme. De plus, les chances qu’il morde sont très faibles (seulement en période de stress intense). Bref, nous avons limité cette sélection aux 3 serpents les plus faciles à élever pour vous montrer qu’une taille énorme et une réputation exagérée ne sont pas des freins à la domestication d’un serpent. Osez votre terrariophilie et élevez l’un de ces 3 serpents.
  6. La plupart du temps, le chat est un félin qui supporte la chaleur mieux que le chien. Cependant, en temps de forte chaleur, ces deux félins peuvent être victimes de coups de chaleur. C’est un phénomène que beaucoup de propriétaires de chiens ou de chats ignorent. En effet, le coup de chaleur représente aussi un danger pour le chat et le chien, il peut même conduire à leur mort. Qu’entend-on par un coup de chaleur ? Quels sont les symptômes de ce phénomène et quels sont les facteurs qui favorisant sa survenue ? Comment faire pour y remédier ? Que faire pour éviter à vos animaux de compagnie des coups de chaleur ? Nous vous disons tout à ce propos dans le présent article. C’est quoi un coup de chaleur du chat ou du chien ? On entend par coup de chaleur l’élévation brusque et rapide de la température corporelle. Souvent lié aux conditions extérieures, ce phénomène survient souvent quand la température extérieure est plus élevée et plus humide que la normale. Le chat et le chien peuvent en subir les conséquences et ceci peut même les conduire à la mort. Le coup de chaleur ne se gère pas de la même façon chez l’homme et chez ces deux animaux de compagnie. En effet, l’être humain possède des glandes sudoripares qui lui permettent d’évacuer la chaleur emmagasinée par l’organisme. Le chien et le chat, quant à eux, sont des animaux qui suent très peu ou pas du tout. Ils ont très peu de glandes sudoripares situées sur les pattes. Cela fait que le seul moyen pratique qu’ils peuvent utiliser pour évacuer la chaleur est la respiration. Cela se passe au cours de l’expiration pendant laquelle ils évacuent la chaleur par la vapeur d’eau. L’inspiration dans ce contexte, permet au chat et au chien de faire entrer l’air frais pour refroidir l’organisme. Le coup de chaleur peut également survenir en temps doux, surtout quand l’animal est stressé. En effet, chez un animal stressé, la respiration devient rapide et la ventilation des poumons insuffisante. Cet état de choses peut surchauffer l’organisme. Les symptômes du coup de chaleur chez le chat et chez le chien sont facilement reconnaissables. Il existe des signes et symptômes permettant de conclure qu’un chat ou un chien traverse un coup de chaleur. Ces symptômes sont entre autres : L’halètement Lorsque la température corporelle commence à augmenter, le chat et le chien commencent à haleter de plus en plus avec une augmentation de la fréquence respiratoire L’hyper salivation Suite au halètement, le chat ou le chien peut commencer à baver (suite à une forte salivation) ou avoir une gueule qui mousse. Des vomissements peuvent s’en suivre, ce qui déshydrate encore plus l’animal. L’agitation Vous sentirez que votre félin devient agité parce qu’il ne sent pas à l’aise. Il ne se comporte plus de manière calme et sereine, mais est plutôt en permanence en train de bouger, et ceci même de manière maladroite et inappropriée Une hypo motricité L’augmentation de la température corporelle entraîne une vasodilatation pour permettre au sang de mieux circuler pour évacuer la chaleur. Malheureusement, cette vasodilatation excessive n’est pas sans conséquence. Ce phénomène peut entraîner dans le cerveau ce qu’on appelle un œdème cérébral (lié à une accumulation du sang dans le cerveau). L’animal commence alors à avoir de la peine à bouger, et connaît une baisse de son niveau normal de vigilance. Vous verrez alors votre compagnon tituber ou carrément refuser de se lever. La cyanose Avec les coups de chaleur, l’oxygénation du sang est complètement ralentie. Il s’ensuit donc le changement de la couleur des muqueuses qui passent progressivement de leur couleur naturelle à la couleur bleue ou violette. L’abattement et la prostration Une fois que votre chat ou votre chien est frappé par un coup de chaleur, vous le verrez commencer à s’affaiblir et à perdre progressivement ses forces. Il ne sera plus capable d’être dynamique et vivace comme d’habitude. Les facteurs favorisant le coup de chaleur chez le chat et le chien Certains facteurs peuvent favoriser la survenue des coups de chaleur chez votre animal de compagnie. Ces facteurs qui sont nombreux sont entre autres : La race de l’animal. A ce niveau, les félins domestiques brachycéphales comme les Persans et les British Shorthair pour les chats puis les Bouledogue et les Pékinois pour les chiens sont les plus exposés. Un exercice intensif en temps chaud L’obésité chez le chien ou le chat ou des affections cardio-respiratoires. Comment remédier à un coup de chaleur ? Lorsque vous remarquez un des symptômes sus cités chez votre chien ou votre chat, il faut agir immédiatement. Les techniques ci-dessous devraient vous permettre, si vous les appliquez promptement et correctement de sauver la vie de votre animal de compagnie. Ces astuces sont entre autres : Effectuer les gestes d’urgence sur votre animal Sortez votre chien ou votre chat. Emmenez-le dans un endroit frais et bien ventilé. Ensuite, il faut le refroidir. Vous pouvez utiliser à cet effet un bac ou une baignoire. Commencez par le doucher avec de l’eau fraîche puis vous pourriez rafraîchir progressivement l’eau. Présentez de l’eau fraîche à votre chien ou chat et laissez-le boire à volonté et à satiété. Amener votre animal chez le vétérinaire Quelle que soit la sévérité des symptômes que présente votre animal, vous devez l’emmener chez le vétérinaire. Ce dernier pourra l’examiner et administrer le traitement qu’il lui faut. Les solutions en perfusion, les corticoïdes et l’héparine sont autant de produits dont dispose le vétérinaire pour traiter votre animal. Les moyens de prévention du coup de chaleur chez le chat et le chien Si vous voulez éviter que votre chat ou votre chien soit victime d’un coup de chaleur, veillez bien à suivre les recommandations suivantes : Evitez de laisser votre animal dans un endroit fermé peu ou pas ventilé Si vous devez l’attacher, veuillez à le laisser à l’ombre et dans un endroit suffisamment frais et aéré. Soyez plus attentifs si votre compagnon est un chien ou un chat avec un nez écrasé, malade, âgé. Eviter de laisser la gamelle de votre chien ou chat sans eau fraîche. Eviter au maximum les longs trajets en voiture en temps chaud avec votre félin. Si vous ne pouvez faire autrement, mettez souvent la climatisation et pensez à faire des pauses afin de permettre à votre animal de prendre de l’air. Prenez également soin de toujours avoir sur vous de l’eau fraîche afin de donner de manière fréquente et régulière à boire à votre ami et compagnon.
  7. Encore appelés chats calico ou chats Isabelle, les chats tricolores sont des chats dont le pelage est souvent composé de trois couleurs distinctes que sont le roux, le noir et le blanc. Lorsque la couleur blanche n’est pas présente, ces félins domestiqués sont alors appelés alors chats à la peau « écaille de tortue ». Ces chats au pelage si particulier sont-elles toujours des femelles ? Qu’est-ce qui pourrait bien expliquer ce phénomène ? Ces chats appartiennent-ils à une race en particulier ? Zoom dans cet article sur les chats au pelage tricolore. Les chats tricolores et les chats écailles de tortue Les chats tricolores ou chats Isabelle sont souvent confondus aux chats à la robe écaille de tortue à cause de leurs nombreux points de ressemblance. La robe écaille de tortue est définie par la présence des couleurs rousses et noires sur le pelage du chat. Ainsi, la robe écaille de tortue comporte deux couleurs. Par contre, chez le chat Isabelle, en plus des deux couleurs que sont le roux et le noir, la robe comprend également une troisième couleur qui est la couleur blanche, d’où l’utilisation du terme « chat tricolore. » Bien que les trois couleurs soient remarquables sur tous les chats tricolores, chaque robe est dessinée suivant des motifs qui lui sont propres. C’est ce qui fait que chacun des individus de cette catégorie de chats est unique, et qu’il est impossible de trouver deux chats Isabelle ayant des pelages identiques. Les chats tricolores sont-ils toujours des femelles ? Plusieurs études ont montré de manière claire que les chats tricolores sont pour la plupart des femelles. Pour être exhaustif, les chattes feraient 99,96% de la population de chats calico qui existent sur la planète. On en conclut donc qu’il existe une population de chats tricolores de sexe masculin, même si ces derniers ne constituent qu’une très faible proportion de l’effectif. En effet, selon les enquêtes il y’a un chat calico mâle pour 3000 femelles de la même espèce. Par ailleurs, il a été constaté que presque tous les chats tricolores mâles sont stériles. De façon exceptionnelle, il arrive de retrouver dans une portée un chat mâle tricolore qui soit fertile. C’est un phénomène très rare. La probabilité d’avoir un chat mâle tricolore ou écaille de tortue fertile est de 0,0001, soit un mâle fertile sur 10000 individus de chats calico. Comment s’explique ce phénomène ? Pour rappel, le chat Isabelle se caractérise par trois couleurs principales que sont le roux, le noir et le blanc. Les pigments (mélanines) responsables de la couleur du pelage se trouvent dans l’épiderme et les poils. On en distingue deux sortes : les eumélanines qui sont responsables de la couleur noire et ses dérivés et les phéomélanines qui eux sont responsables de la couleur rousse. Il peut également y avoir d’autres couleurs qui sont le résultat de dégradés et de croisements. Le fait que les chats Isabelle soient presque toujours des femelles s’explique donc par la génétique. En effet, le gène responsable de la couleur du pelage se trouve se trouve dans le chromosome sexuel X. Ainsi, la chatte tricolore ou écaille de tortue hérité du chromosome X de sa mère (qui est XX) et du chromosome X de son père (qui est XY) ; ce qui lui fait XX. Cela veut dire que la mère apporte une couleur rousse ou noire et le père apporte la seconde couleur. La couleur blanche est indépendante et est due à la présence du gène S. Si nous suivons bien la logique, un mâle issu de ces deux mêmes parents, aura soit la couleur noire, soit la couleur rousse, mais pas les deux à la fois. Et comme la nature sait elle seule comment elle opère sa magie, il arrive quand même que des chatons mâles naissent avec une robe écaille de tortue. Ce genre de situation se produit lorsque le chaton mâle dispose de trois chromosomes liés au sexe (XXY) plutôt que des deux (XY ou XX) qu’ont la quasi-totalité des espèces vivantes. Ce phénomène super rare est connu sous le nom de syndrome de Klinefelter. C’est cette anomalie présente dans le génotype du chaton qui est à la base de sa stérilité habituelle. Toutefois, il peut survenir des miracles de la nature, ce qui fera qu’on pourra rencontrer une fois sur 10000 des chats tricolores mâles fertiles. Cette fertilité exceptionnelle est généralement due au phénomène de chimérisme génétique. Les chats tricolores appartiennent-ils à une race en particulier ? Les chats tricolores ou chats Isabelle n’appartiennent pas à une race particulière et spéciale. Ils sont juste le fruit de la génétique qui faut-il le rappeler est exclusivement liée au hasard de la vie et de la nature. C’est pourquoi il est impossible de faire un élevage de chats calico. Il ne faut pas se fier au motif du pelage de la mère pour deviner les couleurs de ses petits. On peut bien avoir des « calico » parmi les chats de gouttière, les chats de race, et même dans une portée de chats à la robe classique. Les différents types de chats tricolores Le roux, le noir et le blanc ne sont pas les seules couleurs qu’on peut retrouver chez les chats tricolores. Certains gènes présents diluent les couleurs de base. Ainsi, le noir peut être remplacé par du brun, le gris et le roux par de l’orange, le bleu crème, etc. Voici les types de chats tricolores les plus populaires. La chatte calico La chatte calico est également connue sous le nom de chatte d’Espagne. Elle possède une couleur blanche prédominant sur l’abdomen, la poitrine, les pattes et le menton. Les autres couleurs (rousse et noire) se retrouvent sur le dos et sur la tête de l’animal. C’est comme si le blanc est en bas, puis le roux et le noir sont au-dessus. On distingue également le calico dilué crème et bleu, le calico et écaille, le calico orange et noir, le calico tabby, le calico torbie, et bien d’autres encore. La chatte écaille de tortue Chez la chatte écaille de tortue ou chatte carey, le blanc est presque ou totalement inexistant. Le roux et le noir sont mélangés dans des proportions variables mais le noir prédomine. Chez certains individus, les couleurs sont plus diluées, Par exemple il peut arriver qu’à la place du noir, il y ait du gris. La chatte tricolore tigrée Tout comme chez le tigre où les couleurs sont disposées en rayures, chez la chatte tigrée, c’est le même principe. Les 3 couleurs sont rayées et remarquables de manière bien distincte sur le pelage du chat
  8. Lal-Souris

    Sauvetage Souriceaux

    Bonjour j'ai trouvé 2 souriceaux samedi 20/06. Je les ai fait un petit nid avec du tissus et un peu de ouate, il avait leur couleur mais pas de poils. Je leur donnait du lait maternisé pour chatons toutes les 2h pendant 30min avec une friction pour uriner avant pendant et après manger. Un d'entre eux est mort mais un a survécu. Elle a maintenant ses poils, ses dents mais ses yeux sont toujours fermés je lui donne du lait maintenant du toutes les 2h30 voir 3h pendant 20-25min (je suppose que c'est une femelle car j'ai cru apercevoir 2 petit boutons de chaque côté de son ventre vers ces parties génitales et il y semble avoir moins de poils). Les 3-4 premiers jours ils faisaient pipi à chaque début et fin de repas et faisaient un crotte (marron-jaune et molle) au moins 1 fois par jour. Mais depuis j'ai remarqué que celui que j'ai ne fait plus que pipi à chaque friction et ne fait plus caca avec moi depuis 2-3 jours (je fais une friction avant et après manger à chaque repas). J'ai déjà trouver quelques petits points noirs(très peu) minuscules dans le tissus mais je ne sais pas si c'est ses crottes. Est-ce normale ou grâve? Que dois-je faire dans ce cas-là je peux rester 1 à 2 min à masser elle ne fait rien à part pipi? Pourriez-vous m'aider s'il vous plaît? Merci d'avance pour votre réponse.
  9. GUPPY

    Population d’exotiques?

    Bonjour Dans une cage de 165x 54x 85, je souhaite installer 3 couples d’Astrid Africains ( et Asiatiques )ou de Diamants Australiens.( ceci hors reproduction) Pour la population d’Astrids, j’envisage de maintenir un couple de bengalis de Bombay et je ne sais pas avec quelles variétés mes bengalis pourraient cohabiter au mieux? Pour l’autre option, les Australiens, je pourrais partir d’un couple de Diamant bavette à queue courte et compléter avec? Il semblerait que la cage soit trop petite pour les Forbes, Nouméa et Kittlitz, et je ne suis pas très attiré par les Mandarins et Goulds. Cordialement
  10. Vous êtes ravi d’être en compagnie de votre lapin douillet, mais vous êtes-vous déjà demandé si ce sentiment était réciproque ? Les lapins sont des animaux sauvages, habitués à vivre dans des terriers et à se balader librement dans la nature, mais lorsque vous l’emmenez en ville, son mode de vie change. Pour que votre lapin domestique ne se dépayse pas trop, voici nos 4 meilleurs conseils pour un lapin en liberté. Les maîtres-mots pour garantir la liberté de votre lapin sont : un habitat ouvert (non clos), de la nourriture disponible, la sécurité, et la propreté ou l’hygiène. De bonnes conditions d’habitation pour assurer la liberté du lapin Pour donner de la liberté à votre lapin, vous avez le choix entre l’élever en plein air ou en appartement. Voici donc les dispositions à prendre pour chacune de ces options. Un habitat pour lapin en extérieur Pour que votre lapin se sente libre, il faut éviter à tout prix de le mettre en cage : c’est la règle fondamentale. L’idéal serait une vaste cours comportant une pelouse, des arbres et quelques pistes de terre. Cependant, nous savons que peu de monde peuvent s’offrir ce genre de foyer en ville car l’immobilier y est un bien cher et limité. Une solution un peu moins contraignante mais efficace serait alors d’aménager un enclos assez vaste sur votre terrasse ou sur votre balcon. Un habitat pour lapin en intérieur Si vous n’avez ni cours, ni balcon, mettez une petite litière dans votre appartement pour que le lapin puisse s’y installer pour faire ses besoins, manger et dormir. Pour le reste, permettez-lui de se balader dans tout l’appartement. Une bonne condition de vie pour un lapin libre Outre l’habitat du lapin, le meilleur moyen de le faire sentir libre est d’éviter de lui mettre quelque chose au/dans le cou, que ce soit un collier, une laisse ou une puce de traçage. Conseils pour nourrir un lapin en liberté En adoptant un lapin, vous prenez la responsabilité de nourrir celui-ci car il n’est plus dans son habitat naturel et ne peut donc plus trouver sa nourriture tout seul. Vous avez donc le choix entre le nourrir 2 fois par jour avec des légumes, et lui donner l’accès à votre potager pour qu’il puisse s’y servir. Cette dernière solution est meilleure car elle confère plus de liberté à votre lapin. Toutefois, cela implique des charges et des responsabilités en plus pour vous qui devrez entretenir et ravitailler le potager. Assurer la sécurité d’un lapin en liberté Votre lapin est dit en liberté lorsqu’il peut se balader dans votre cours et/ou dans votre maison en toute sécurité. En effet, l’animal doit être à l’abri des voleurs, des agents de fourrière, mais surtout des véhicules en mouvement. Avant de libérer votre lapin, il faut donc s’assurer qu’il ne puisse pas sortir dans la rue car c’est autant dangereux pour lui qui pourrait se perdre et se blesser, que pour les automobilistes qui pourraient être surpris par sa présence et causer des accidents. Pour ce faire, verrouillez les portes, les portails, et surtout les fenêtres si vous habitez en étage. A part cela, assurez-vous de bien ranger les matériels tranchants et brûlant pour éviter que le lapin les touche. Un lapin libre doit rester propre La quatrième thématique des meilleurs conseils pour assurer la liberté de votre lapin est la propreté. Cela concerne tant son habitat que son corps. Veiller à la propreté de l’habitat du lapin L’habitat du lapin doit toujours être propre. La propreté est avantageuse pour vous et pour l’animal car elle procure le confort et l’hygiène, et élimine la mauvaise odeur des défections. Dans la nature, les crottes du lapin sont biodégradables, mais chez vous, il faut en assurer le ramassage. Veiller à la propreté du lapin Outre la propreté de l’habitat, il faut aussi que le lapin lui-même soit propre. Soit vous lui faites prendre un bain régulièrement, soit vous le laisser faire sa toilette tout seul (comme les chats). Vous noterez que cette deuxième option offre de l’autonomie, donc plus de liberté au lapin. Cependant, elle ne garantit qu’une propreté précaire. En gros, élever un lapin en liberté vous incombe plus de responsabilité que de le laisser vivre dans une cage. Mais si vous aimez votre lapin et êtes conscient que son bonheur compte, prendre soin de lui deviendra une partie de plaisir pour vous et non une obligation. L’objectif de ces 4 conseils pour un lapin en liberté est que celui-ci vive librement sans se sentir vulnérable dans un environnement qui lui est inhabituel.
  11. Mon forum sur les oiseaux et autres animaux vient d'être converti pour eux, il avait un autre sujet avant.

  12. Depuis environ quinze ans, le taux d’obésité chez les animaux croit de plus en plus à cause de la malbouffe. Chez les chats, ce taux s’élève au moins à 35%. Les chats sont de plus en plus exposés à plusieurs maladies parce qu’étant malnutris. Tout comme les humains, les chats ont aussi besoin d’une alimentation saine et équilibrée pour une bonne croissance et une santé parfaite. Tous les nutriments doivent être présents en proportions suffisantes afin d’assurer à votre chat une alimentation équilibrée. Quels sont les aliments à éviter chez les chats ? Quels sont les aliments déconseillés ? Quelles sont les bonnes attitudes à adopter pour offrir une alimentation équilibrée à votre chat ? Les aliments à éviter Certains aliments sont à éliminer de la liste des repas que votre chat doit prendre. Les aliments suivants sont absolument contre-indiqués pour votre félin. Les sucres Les sucreries sont nuisibles pour votre chat. Evitez les aliments riches en glucides car ils peuvent être dangereux pour votre chat à moyen terme. Par exemple, le chocolat en plus d’être trop riche, contient une substance appelée la théobromine qui peut être fatale pour votre chat. Evitez donc tout ce qui est friandise non adaptée au chat. Il existe des friandises spécialement pour chat que vous pouvez acheter au marché, mais il faudra les lui donner avec une grande modération. Le lait Le seul lait dont a besoin un chat, il l’a déjà consommé quand il était bébé chez sa maman au cours de l’allaitement. En effet, si le chaton a été nourri au lait de sa maman, pour le chat adulte, ce n’est pas le cas. La boisson principale du chat adulte doit être l’eau plate. Le lait est très mal toléré par les chats, il peut causer des problèmes digestifs comme des diarrhées chez votre boule de poil, alors évitez de le gaver de produits laitiers. Les repas à déconseiller Il y a de mauvaises habitudes envers vos félins qu’il faut bannir. Cela peut fortement bouleverser son régime alimentaire et avoir un impact sur sa santé physique et psychologique. Ne pas donner nos restes de repas Il est fortement déconseillé de servir nos restes de repas à nos félins. C’est une erreur que commettent beaucoup de gens en donnant leur reste à leurs chats. Le repas de l’homme ne convient pas à un chat. Leur régime alimentaire est différent du nôtre et nous devons en tenir compte dans leur alimentation. Cette attitude peut créer un stress important chez l’animal. Il pourrait se permettre de prendre des libertés qui ne sont pas autorisées surtout au moment de la prise de notre repas. Eviter les variations brusques Même s’il faut varier les saveurs et les textures des repas chez votre chat, il ne faut pas le faire de façon brusque. Eviter de vouloir à tout prix faire des expériences sur votre chat. Vous ne devez pas prendre votre chat pour un cobaye. Vous pourrez créer un déséquilibre alimentaire chez ce dernier, ce qui n’aura pas un bon impact sur sa bonne santé. Les bonnes attitudes à adopter pour bien nourrir son chat Nourrir un chat peut s’avérer parfois difficile. On se pose souvent la question de savoir quoi lui donner et comment le lui donner. Si vous ne savez pas comment faire, prenez toujours conseils auprès des personnes aguerries. Voici ici quelques principes pour bien nourrir votre chat. Manger peu mais fréquemment Depuis que votre chat est tout petit, il faut lui inculquer une fréquence dans la prise de ses repas. Les chats savent intégrer les leçons qu’on leur donne très rapidement. Alors, donnez-lui de petits repas mais régulièrement. Un chat adulte doit manger au moins 4 fois dans la journée. Les repas en grande quantité peuvent créer des dysfonctionnements corporels chez votre chat. Choisir une bonne alimentation Le chat est un carnivore de nature. Pour lui faire ses plats, il faut donc respecter cette nature et maximiser les aliments riches en protéines. Evitez au maximum les glucides pour ne pas intoxiquer votre boule de poil. Il faudra également tenir compte de sa taille, de son âge et de sa race. Pour une alimentation équilibrée, il faut entre 40 et 50 g de croquettes par kilo de chat par jour. Les proportions recommandées sont les suivantes : 50% de protéines, 20% de glucides (le riz est mieux toléré), 20% de légumes verts bien cuites et le reste pour les vitamines et minéraux. N’oubliez pas d’y ajouter de l’huile. Si votre chat sait réguler la prise de nourriture de lui-même, laissez-lui des croquettes en permanence dans sa gamelle. Dans le cas contraire, s’il est gourmand prenez pour lui plutôt des aliments moins caloriques et riches en fibres pour qu’il ne prenne pas du poids et donnez-le-lui à des heures régulières. Bien hydrater votre chat Les chats sont des animaux qui boivent très peu. Alors leur repas doit leur apporter toute l’eau dont ils ont besoin pour la journée. Il est conseillé de leur donner au moins un repas humide par jour pour combler ce manque. Leur organisme tout comme le nôtre est composé à plus de 90% d’eau. Alors pour éviter la déshydratation, il est important de surveiller la façon de boire de votre chat pour qu’elle soit dans la juste mesure. Vous pouvez lui procurer une fontaine d’eau posée près de sa gamelle pour le stimuler à plus boire. La fontaine fournit en permanence de l’eau fraiche en petites quantités à votre félin. Par contre, si vous constatez que votre chat boit trop (au-delà de 100 ml/kg/jour), cela peut être le signe d’une pathologie sévère. Contactez alors le vétérinaire pour lui en parler. Variez les plats Il est important de varier les repas de votre chat afin qu’il découvre peu à peu les différentes saveurs auxquelles vous voulez l’habituer. Cependant, les changements brusques de goût ou de texture sont déconseillés. Ils peuvent perturber votre chat et engendrer un manque d’appétit ou des dysfonctionnements intestinaux. Vérifier la température des repas. La température des repas présentés à votre chat ne doit pas être gênante pour lui ou cela risquerait de ne pas le manger. Les pâtées ne doivent donc être ni trop froides, ni trop chaudes. Elles doivent se trouver plutôt à la température corporelle. Les repas humides surtout ne doivent pas rester dans la gamelle du chat pendant plus de 4 heures. Si vous devez laisser de la nourriture dans sa gamelle, mettez-y des croquettes sèches pour qu’il soit en mesure de se servir tout seul.
  13. Les poulets sont plutôt intelligents par eux-mêmes ils laisseront eux-mêmes les œufs qui ont mal tourné
  14. Bonjour OK ok merci beaucoup à vous, de prendre le temps de me lire Mes daigner à me répondre... En tout cas j'en ai conclu qu'il fallait que je mette une photo et peut-être que gentiment on pourra me répondre et donc m'aider. Très bon après-midi à vous
  15. LEVICK

    planing de nos entrainements

    Et on court entre les orages
  16. Bonjour, Depuis le 25 mai une de mes Serama's couve 5 œufs. Le 15 juin (le 21ème jour) 1 petit poussin est né. Aujourd'hui, le 25ème jour ma Serama poule couve toujours fanatiquement les autres 4 œufs. Combien de temps puis-je la laisser comme ça, les œufs seront-ils encore bons ?
  17. Bonjour Faut il que je mette 1 photo ou non ? Bonne journée à vous
  18. Qui a eu autant d'animaux ? 

    J'espère que ma fille aimera autant les animaux que moi😊🙂☺️

  19. Bonjour 

    Après avoir eu poisson 

    Chiens 

    Hamster 

    Gerbille 

    Lapin nain pendant ma grossesse... 

    Je souhaitais que ma fille se responsabilise d'où le cochon d'inde

  20. Je suis une maman et ma fille a un cobaye qui se prénomme cowboy Donc Lors d'un soin habituelle j'ai remarqué que déjà il était pas comme d'habitude car il ne se laissait pas faire... Donc pas insistée, il fait toujours pipi et selle. Mais dans cette petite maisonnette qu'il a mange j'ai découvert un truc blanc transparent qui est quand même plus ou moins long et à un bout c'est un peu recourbé Donc est-ce grave où je m'inquiète avec ma fille pour rien merci d'avance de votre aide. Très bonne après-midi à vous
  21. Merci pour le retour. Nous sommes de l'Oise. Les Phelsumas ont 5 ans environ. Ils ont été achetés chez Animalis. Ils sont bien identifiés avec les papiers. Le terrarium fait environ 1 ml de haut sur 60 cm de largeur. Il est éclairé avec 2 néons Uv et une lampe à chaleur. Il y a une petite pompe qui aspire dans le bac à eau (en bas à gauche sur la photo) et qui rejette le long de la paroi. Les plantes sont réelles et on les taille de temps en temps. Pour nous c'est surtout trouver la bonne personne qui saura très bien s'en occuper. Dans le cas contraire mon épouse ne s'en séparera pas. Ce n'est pas une question de prix même si celui-ci devra être raisonnable pour les deux partie... Voilà, merci et à votre écoute.
  22. Bonjour Pour vous aider, il faudrait que vous soyez plus exaustifs sur le matériel . Taille du terra, matériel inclus, etc... et l age des phelsumas ( environ) A noter que ceux ci doivent être identifiés et declarés il me semble, suite à un nouvel arreté récent. dans quelle region etes vous?
  23. Bonjour Nous avons depuis mars 2016, 2 phelsuma madagascariensis dans un terrarium planté et humide (jet d’eau et bac d’eau.) Depuis quelques temps nous sommes souvent partis et l’entretien du terrarium et donner la nourriture pose problème. Il nous faut une personne compétente... Avec mon épouse nous avons décidé de nous séparer de l’ensemble et de trouver une personne sérieuse pour s’en occuper. Vendre sur le bon coin, non on n’a peur de tomber sur des personnes qui achètent sur un coup de foudre et ensuite laissent tomber... Est-il possible de vendre l’ensemble sur ce forum ? Si oui combien cela peut valoir ? Nous avons tous les papiers en règles. Merci de votre retour
  24. Bonjour

    j'habite en région Aquitaine (Lot et Garonne) intéressé particulièrement par les Phelsuma grandis, j'ai déjà un terrarium de 1250x700x850 de haut..

    200.jpg

    20200614_160811.jpg

  25. Animaux de compagnie appréciés par de nombreuses personnes, les chats se retrouvent dans 27% des foyers français. Ils sont indépendants mais il nous revient le devoir de les protéger. De façon générale, les chats adorent les plantes d’intérieur. Ceci peut pourtant s’avérer risqué car certaines plantes présentent des toxines qui peuvent nuire aux chats. Mais, il y a toujours la possibilité de créer son espace vert sans nuire à son animal de compagnie. Quelles plantes choisir quand on a un chat ? Que ce soit pour l’intérieur comme pour l’extérieur, quelles sont les espèces végétales à faire pousser chez soi quand on élève un chat ? Petit zoom sur les végétaux conseillés Généralement curieux et fouineurs, les chats grignotent et s’amusent souvent avec les fleurs et les plantes d’intérieur. Le constat amer est qu’il se pourrait que ces plantes soient dangereuses pour eux. En effet, leur consommation par ce dernier peut être à la source de troubles digestifs, respiratoires, nerveux ou rénaux capables de les tuer. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut renoncer à embellir votre cadre de vie. Il existe une variété de plantes d’intérieur qui rendent votre intérieur plus gai sans nuire à vos chats. Ainsi, si vous avez envie d’assurer à votre chat un bien-être, il vous faut choisir de bonnes plantes. Deux grandes catégories de plantes sont à prendre en compte : les graminées et les plantes aromatiques. Donc, rien qu’à cause de votre chat, vous pouvez choisir des plantes comme la bruyère, la valériane, le thym, la sauge, la mélisse, le blé ou l’orge. Notez que ces plantes sont valables aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de vos maisons. Top des catégories de plantes conseillées Il y a plusieurs types de végétaux que vous pouvez planter pour embellir votre maison sans exposer votre chat à d’éventuels risques d’intoxication. Certaines sont destinées pour l’intérieur des bâtiments et d’autres pour l’extérieur. Des plantes pour les chats d’appartements Lorsque les chats se promènent dans les jardins, ils trouvent des herbes qu’ils peuvent consommer mais lorsqu’ils sont dans un appartement, ils ne consomment que ce qu’ils ont à leur disposition. C’est précisément pour cette raison qu’il est recommandé de s’approvisionner en plantes et fleurs bénéfiques pour eux et éloigner d’eux les végétaux toxiques. A votre chat donnez des plantes vertes dont il peut se nourrir ; cela les contraint à ne plus grignoter les plantes d’ornement. En plus des plantes aromatiques et des graminées, les chats adorent manger de la cataire et de la germandrée. Ce sont des végétaux qui ont des actions vertueuses sur eux. Donc vous pouvez les planter dans votre jardin, votre intérieur ou sur votre balcon. Pourquoi pas ? Le Saint-paulia : une fleur pour chats Le saint-paulia est tout simplement une petite plante d’intérieur pour chat, facile à vivre, et possédant de multiples feuilles rondes charnues et veloutées. Encore connue sous le nom de violette du cap, pour la seule raison que sa floraison est attrayante, le saint-paulia est bien indiqué pour les chats. Lorsque cette fleur est bien exposée à la lumière du jour, elle fleurit plusieurs fois dans une même saison. Les fleurs, violettes, blanches ou roses, ont également le même effet et ne constituent aucun danger pour vos majestueux chats. Ce sont donc des fleurs idéales et adaptées que vous devez planter chez vous si vous possédez un chat domestique ! Les plantes aromatiques pour vos chats Les plantes aromatiques sont faites pour la décoration et ont donc sans aucun doute leur place à la cuisine, et pourquoi pas dans le jardin ? Elles sont en réalité sans impact négatif sur vos chats. Que ce soit le basilic, le thym, ou encore la menthe, vous aurez tout le temps pour sentir l’agréable parfum diffusé. En plus, ces plantes parfument vos plats tout en verdissant votre espace. Nous vous conseillons d’essayer aussi la lavande, bien que celle-ci doive être cultivée sur une terrasse. Essayez le papyrus pour le plus grand bonheur de vos chats ! Aventurez-vous sur la trace des chats égyptiens. Pour cela, donnez à consommer à votre toutou des papyrus. Cette plante, autrefois, avait servi à la conception des parchemins dans l’Egypte ancienne. C’est une plante d’intérieur pour chat aussi bien touffue que gracieuse. Dans sa composition, on retrouve les longues tiges surmontées d’une ombrelle de fines feuilles. Le papyrus, pour grandir consomme assez d’eau. Le principal avantage qu’il présente ici est sa multiplication qui est très rapide grâce au bouturage. En fait, il vous suffit juste de mettre une tige à l’envers, de la poser dans un verre d’eau et de patienter pour voir de nombreuses tiges en sortir. Pourquoi pas le Pied d’éléphant ? Le pied d’éléphant est un arbre à chat très étonnant. Encore appelé beaucarnea, cette plante verte a la capacité d’atteindre une hauteur de 2 mètres. Sa constitution n’est rien de complexe. En effet, elle possède un tronc terminé par un bouquet de longues feuilles vertes. Le pied d’éléphant est une plante qui n’aime pas vraiment l’eau mais qui se développe plus à la lumière. L’avantage avec cet arbre est qu’il sert de griffoir, il participe donc activement à l’équilibre psychologique de vos chats. Mais si votre animal remue trop la terre sur la base de votre plante, alors recouvrez cette partie de galets pour l’en empêcher. Osez l’herbe à chat et vous nous donnerez des nouvelles L’herbe à chat est une jeune pousse d’orge. Très aimée par les chats, elle a une couleur verte fraîche et pure. Dans des animaleries, vous trouverez des kits déjà prêts à être utilisé. Les herbes à chat sont rangées en longueur dans un joli vase. Ses tiges sont très propices pour la décoration et gardent vos chats éloignés de vos autres plantes d’intérieur. Les chats sont d’excellents mais bien particuliers animaux de compagnie. Ils méritent pour cela beaucoup de soin et d’attention. C’est pourquoi vous devez leur assurer un cadre de vie sain en mettant à leur disposition des plantes qu’ils peuvent aisément consommer. Vous devez veiller à bien choisir ces plantes afin de ne pas exposer votre chat à différentes sortes d’intoxications, dont celles pouvant conduire à la mort
  26. Savoir si le chat a de la fièvre n’est pas toujours évident. Contrairement à la plupart des animaux en effet, il n’est pas très expressif. Très réservé, il montre très peu son malaise, et se plaint également très rarement. La plupart du temps d’ailleurs, il va se terrer quelque part pour essayer de se soulager, et pour qu’on le laisse tranquille. Voilà pourquoi, si vous constatez un changement de comportement chez votre chat, vous devez agir rapidement. Voici quelques signes qui vous permettront de savoir si votre chat a de la fièvre. Le comportement d’un chat qui a de la fièvre Sans même vérifier sa température, certains symptômes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Aussi discret qu’il puisse être en effet, il est des changements au niveau de son physique et/ou de son comportement qui ne pourront pas vous échapper. La fatigue et le baisse d’activité Il est vrai que le chat n’est pas particulièrement actif comme animal. Il passe même la majorité de son temps à paresser. Mais en tant que maître, vous avez sans doute déjà remarquer ses petites manies quotidiennes. Il lui arrive parfois de courir un peu partout, de jouer ou d’explorer. Par conséquent, si vous remarquez qu’il bouge moins que d’habitude, qu’il joue moins que d’habitude, ou qu’il a l’air constamment fatigué. Vérifiez sa température. Le chat qui a de la fièvre a moins d’appétit Et oui, en règle générale, lorsque le chat ne se sent pas bien, il n’aura pas beaucoup d’appétit. En conséquence, si vous remarquez qu’il mange beaucoup moins que d’habitude, faites attention. De même, si vous avez l’impression qu’il ne boit que très peu, cela signifie que quelque chose ne va pas. Une chose est sûre, à partir du moment où il refuse catégoriquement de s’alimenter, il y a forcément quelque chose qui cloche. Le chat qui a de la fièvre peut perdre du poids Vous devrez d’autant plus vous méfier si la baisse d’appétit s’accompagne d’une perte de poids et d’une importante déshydratation. Vous pourrez remarquer la baisse de poids sans trop de souci. Pour ce qui est de la déshydratation, vous pouvez confirmer vos craintes grâce à ce petit test : tirez doucement sur la peau de son cou. Si la peau est élastique et revient rapidement à sa place, il n’y a pas de souci. Dans le cas contraire, il est effectivement déshydraté. Pensez donc à vérifier sa température. Les signes physiques pouvant indiquer une fièvre Même si les symptômes ne sont pas évidents, la fièvre peut entraîner des changements physiques bien visibles chez le chat. Le pelage Pour savoir si votre chat a de la fièvre ou non, examinez, pour commencer, son pelage. Si ces poils ont l’air sales, gras et se collent entre eux, cela peut indiquer un souci de santé. Le simple fait qu’il n’ait pas réussi à faire correctement sa toilette est le signe qu’il y a un problème. Une fièvre peut également entraîner la perte de poils. Les yeux Regardez également ses yeux. Lorsque le chat n’est pas en forme, son regard devient généralement vitreux. Parfois, ses yeux deviennent aussi humides. Des secrétions vont se mettre à sortir, et vont former des sortes de croûtes aux commissures. Dès fois, des muqueuses jaunes ou grises peuvent également apparaître. Mais dans ce genre de cas, il se peut que le problème vienne d’une intoxication ou d’un empoisonnement. Les narines Enfin, vous pouvez examiner le nez de votre chat. Normalement, lorsqu’il est en bonne santé, il a un aspect humide. Mais lorsque l’animal est malade, en particulier, lorsqu’il a de la fièvre, son nez a tendance à devenir sec et chaud. Si c’est le cas, il est aussi possible que votre chat souffre également d’une importante déshydratation. Comment savoir si votre chat a de la fièvre grâce à sa température ? Tous les signes ci-dessus peuvent indiquer une fièvre. Mais il est important de noter qu’ils peuvent également être dus à d’autres problèmes de santé. Ne vous fiez donc pas à ces simples symptômes. La meilleure manière de savoir si votre chat a de la fièvre ou non est de vérifier sa température rectale. Et ce, à l’aide d’un thermomètre. La température du chat est dite “normale” lorsqu’elle est comprise entre 38 et 39 °C. En dessus de cette fourchette, vous pouvez considérer qu’il a effectivement de la fièvre.
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.