Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Aujourd’hui
  2. Hier
  3. vraiment trop mignon et tu verras, ils comprennent même le langage des signes, il faudra lui apprendre mais ils comprennent en général très vite ! A vous d'associer un signe à un ordre 😉
  4. La dernière semaine
  5. Les perruches sont des oiseaux majestueux qui agrémentent grandement la compagnie humaine. Généralement, elles ne présentent pas des signes d’infection. C’est la raison pour laquelle il n’est pas vraiment facile de détecter à temps chez ces animaux domestiques des maladies. Mais lorsqu’il arrive qu’elles affichent des comportements bizarres, il faut prendre rapidement des mesures adaptées afin de ne pas les perdre, tant elles sont fragiles une fois malades. Qu’est ce qui peut amener une perruche à se gratter ? Est-ce grave si ce grattage de plume entraîne une perte de plumes chez l’animal ? Que devez-vous concrètement faire lorsque votre perruche se gratte au point de perdre ses plumes ? Quelles peuvent être les causes d’un tel comportement ? Si la perruche commence par se gratter et perd ses plumes, cela peut signifier qu’elle a contracté une maladie, une infection bactérienne ou un virus. Il peut aussi arriver que ce comportement soit causé par une blessure, une tumeur ou une mauvaise alimentation. On retrouve parmi les causes du grattage excessif de la perruche le manque d’hygiène et ses corollaires de signes de malpropreté. Notons aussi les manques d’attention à l’égard de l’oiseau, et par ricochet la hausse du niveau de son stress. Il y a également d’autres facteurs comme l’ennui et aussi l’absence d’un compagnon qui baissent son niveau de réactivité et l’amènent à développer ce genre de comportement. Ces éléments peuvent très rapidement affecter l’état de santé de la perruche. Vous devez donc surveiller votre oiseau et plus précisément son comportement de très près pour vite détecter ces agissements avant qu’il ne soit trop tard. Comment m’y prendre si ma perruche se gratte ? Si votre perruche se gratte, cela peut être dû à plusieurs raisons. C’est pourquoi les techniques à utiliser pour mettre fin à ce nuisible grattage sont nombreuses. La méthode de désinfection Elle s’utilise lorsque la cause du grattage est la gale. Elle consiste à traiter en urgence l’oiseau et à désinfecter toute sa cage. Vous pouvez appliquer au niveau de la nuque de l’oiseau, une goutte de STRONGHOLD pour chatons. Ensuite, comptez quinze jours puis répéter le même exercice au même endroit. Le suivi du traitement Normalement dans la première semaine qui suit, vous devez remarquer une évolution du traitement. Toutefois, il faut faire attention à ne pas excéder la dose car le produit est extrêmement fort. Consulter un spécialiste des perruches Si vous n’avez toujours aucun signe d’amélioration, vous pouvez prendre un rendez-vous avec un spécialiste en santé pour perruches. Comment faire si ma perruche perd ses plumes ? Si votre perruche perd peu à peu ses plumes en se grattant, il peut s’agir de l’ennui ou du picage chronique. Aller à la rencontre d’un vétérinaire Il faut recenser dans les moindres détails les conditions de vie de votre perruche et les communiquer à votre vétérinaire. Ainsi, ce dernier pourra effectuer les différents tests et écarter toute possibilité d’infection. Il vous demandera des prises de sang, des radiographies, ou toutes autres analyses lui permettant de trouver les traitements adaptés à la maladie qu’il aurait détectée. Soyez patient, optimiste et fournissez-lui ce dont il a besoin. Pratiquer une bonne hygiène Il faut absolument que la cage de l’oiseau soit un cadre spacieux et régulièrement entretenu. Pour que l’oiseau se sente à l’aise, il a besoin d’un cadre de vie sain. Donc il faut opter pour un nettoyage qui détruit tous les parasites susceptibles de se développer dans la cage. En outre, vous pouvez faire un toilettage fréquent à votre perruche grâce à une douche simple et légère ou à un brumisateur. Ainsi, la perruche sera toujours propre et à l’abri des bactéries ou autres vecteurs d’infections. Toujours dans le sens de l’hygiène, vous avez la possibilité de toucher, entretenir et renforcer le plumage de votre perruche. Pour ce faire, servez-vous de sprays spécifiquement conçus pour les différents types de perruches. Respecter les heures de sommeil de l’oiseau Pour que votre oiseau ne manque pas trop de sommeil, il faut veiller à rigoureusement respecter son cycle de sommeil. Pour y arriver, une fois que la nuit tombe, essayez de mettre l’oiseau dans une pièce calme, paisible et plongée dans l’obscurité. Lutter contre l’ennui Il se pourrait que la chute des plumes de votre perruche soit aussi causée par l’ennui. Cela est bien possible. En effet, l’oiseau s’arrache ses propres plumes lorsqu’il s’ennuie, au point de se déplumer complètement. Dans ce cas, pour le soulager, il faudrait lui apporter des soins particuliers. Une attention et une compagnie soutenues seront la bienvenue. Proposez à votre oiseau des jouets variés que vous pouvez renouveler chaque fois. Pourquoi ne pas lui laisser la radio ou la télévision à disposition ? Pensez à installer un miroir dans sa demeure et arrangez-vous pour que cette dernière soit assez vaste afin qu’elle puisse même s’y cacher. Veiller à lui offrir une alimentation saine Il est très important de veiller à l’alimentation de votre perruche si cette dernière commence par se gratter ou par perdre ses plumes. Cachez sa nourriture dans une boîte en carton, et suspendez-la à un perchoir. Offrez-lui l’occasion de décortiquer des branches, des brindilles, des carottes crues, des trognons de choux et d’autres légumes bien connus. Trouver un compagnon à la perruche A défaut d’être présent pour tenir compagnie à votre perruche, arrangez-vous pour lui trouver un compagnon avec qui elle pourrait communiquer et s’amuser. Les perruches sont comme les hommes ; si elles manquent de compagnie, elles deviennent très vite ennuyées. Vous avez aussi la possibilité d’aider votre perruche à changer son habitude si ce n’est pas vraiment due à une maladie. Par exemple, ignorez-la et détournez votre attention chaque fois qu’elle tire sur ses plumes. Une perruche qui se gratte et s’arrache les plumes présente certainement un problème de santé latent. Mais comment en être aussi sûr ? Il n’est pas si facile de détecter la présence d’une maladie à la vue d’un symptôme chez votre perruche. Toutefois, il y a des notions à connaître pour ne pas paniquer et soigner convenablement votre bel oiseau de compagnie. Les conseils des spécialistes vous seront aussi d’une grande utilité dans ce sens. Il est donc nécessaire de les prendre en compte et de les appliquer avec rigueur.
  6. Savoir nettoyer les oreilles de votre chat est nécessaire. Rassurez-vous, contrairement au chien, il n’a pas besoin d’un nettoyage régulier. En réalité, vous n’aurez à le faire que dans un cas : lorsque votre animal souffre d’otite. Notez toutefois ceci : si des produits spécifiques existent sur le marché pour ce genre de toilettage, ils ne sont pas toujours recommandés. En plus de coûter chers, ils sont artificiels. La bonne nouvelle, c'est qu’il est tout à fait possible de s’en passer. Découvrez les recettes naturelles pour nettoyer les oreilles de votre chat. Recettes naturelles pour nettoyer les oreilles du chat à base de vinaigre de cidre Le vinaigre de cidre recèle de nombreuses vertus insoupçonnés. Très utilisé dans le cadre d’un régime hypocalorique et anticholestérol, on l’apprécie également pour ses capacités antibactériennes naturelles. Le vinaigre de cidre est très efficace comme antiseptique. Grâce à sa capacité à lutter contre les bactéries, on peut l’utiliser pour soigner des petites plaies, pour accélérer la cicatrisation, mais aussi pour traiter les petites inflammations et les infections qui ne sont pas graves. Si votre chat souffre d’otite en conséquence, vous pouvez utiliser le vinaigre de cidre pour nettoyer ses oreilles. Pour procéder, voici les étapes à suivre : Mélangez deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre avec deux cuillères à soupe d’eau tiède. Prenez un coton, et plongez-le dans le mélange; puis essuyez doucement les oreilles de votre chat avec, en prenant soin de bien nettoyer aussi bien l’intérieur que l’extérieur. Vous n'avez pas besoin de rincer. Prenez un coton propre et sec, et passez-le délicatement sur les oreilles humides jusqu’à ce qu’elles soient totalement sèches. Bon à savoir : Cette méthode est aussi efficace même si votre chat ne souffre pas d’infection dans les oreilles. Normalement, il n’est pas nécessaire d’intervenir dans ce dernier cas, car l’oreille du chat se nettoie tout seul en réalité. Mais vous pouvez également l’utiliser pour nettoyer ses oreilles lorsqu’il produit trop de cérumens. Pour vous en assurer d’ailleurs, vous devez procéder à un examen au moins une fois par semaine. Recette naturelle pour nettoyer les oreilles du chat à base d’huile d'amande Vous pouvez également nettoyer les oreilles de votre chat en utilisant de l’huile d’amande. Cette dernière n’a certes pas de vertus antiseptiques connus. Mais elle a des capacités extrêmement hydratantes, suffisantes pour débarrasser les oreilles de votre chat de toutes les saletés qui peuvent venir s’y coller. L’huile d’amande a également une vertu apaisante, et permet de soulager les irritations et les démangeaisons dues à la présence en excès de cérumens, ou à une otite. Pour nettoyer les oreilles de votre chat avec de l’huile d’amande, voici comment vous devez faire : Prenez votre flacon d’huile d’amande douce, et versez-en quelques gouttes sur les oreilles de votre chat. Versez-en également à l’intérieur, mais attention, en très petite quantité seulement. Laissez reposer quelques minutes, le temps que l’huile hydrate les endroits sales. Ainsi, vous n’aurez même pas besoin de frotter. Une fois bien hydratées et ramollies, les excès de saletés et de cérumens vont se décoller naturellement. Après quelques minutes, prenez un coton propre ou un linge doux et essuyez délicatement l’extérieur des oreilles de votre chat. Pour l’intérieur, ne vous inquiétez pas, les saletés sortiront d’elles-mêmes lorsque votre animal secouera sa tête. Bon à savoir : dans la mesure où l'huile d’amande ne recèle aucune vertu thérapeutique, cette méthode ne peut – en aucun cas – substituer un traitement si votre chat souffre d’otite. Vous pourrez l’utiliser une à deux fois pour nettoyer ses oreilles en cas de production excessive de cérumen. Mais s’il y a une infection et qu’elle est importante, mieux vaut amener votre chat voir un vétérinaire. Ajoutez de l’huile sur une infection, c’est comme ajouter de l’huile sur le feu, en d’autres termes, cela pourrait aggraver les choses.
  7. Bonjour à tous, j’ai adopté aujourd’hui deux diamants mandarins femelles. Une des deux a été victime de piquage (par ses congénères) et j’aurai besoin de conseils. Elle est déplumée sur tout le dos, le flanc gauche, le ventre et le croupion. elle mange et bouge mais j’ai remarqué qu’elle avait des petites bosses jaunes au niveau de son dos, et je ne sais pas si il s’agit simplement de nouvelles plumes, ou d’une infection potentielle (kystes ?) pouvez vous me donner des conseils pour la soigner ? je vous remercie
  8. Avant
  9. La toux est une expiration brutale et bruyante qui vise l’expulsion des substances contenues dans les voies aériennes. Souvent douloureuse, les hommes en souffrent fréquemment. Cependant les animaux, notamment les chiens peuvent aussi avoir la toux. La toux du chien est très souvent confondue à des tentatives de vomissement. Elle peut être due à une maladie ou non. Pourquoi votre chien tousse? Que faire lorsque votre chien attrape la toux ? Comment prévenir la toux chez le chien ? Lisez cet article pour découvrir les causes et les traitements adéquats à la toux du chien. Causes de la toux du chien La toux chez le chien est due à plusieurs raisons. Une infection, une allergie ou encore une alimentation inadaptée, et de nombreuses autres causes peuvent justifier cette pathologie. Une infection La bronchite et la bronchiolite sont les deux infections principales qui font tousser les chiens. Ces infections enflamment en effet les cordes vocales et la trachée, ce qui entraîne une irritation au niveau de la gorge. Outre la toux, la bronchite et la bronchiolite peuvent également être source de fièvre. Certaines infections touchent uniquement les chiots très vulnérables. A titre illustratif, nous avons la toux du chenil qui est due à un virus et à une bactérie, et qui sévit particulièrement en hiver et en automne. Extrêmement contagieuse, ses victimes sont les chiots, notamment ceux qui vivent en collectivité. Une allergie La toux de votre chien peut être due à une allergie. La toux allergique est particulière. Elle peut entraîner la trachéite ou l’asthme. L’allergie peut également résulter d’une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le corps du chien peut devenir allergique à lui-même en raison d’un anticorps qu’il produit. Une alimentation inadaptée La carence en taurine et en L-carnitine peut entraîner la toux chez votre chien. Cette carence participe à la dégradation du cœur et des poumons, ce qui provoque la toux. Ces nutriments sont généralement contenus dans la viande et les aliments d’origine animale. Si le régime alimentaire de votre animal de compagnie ne comporte pas un minimum de viande fraîche, il pourrait souffrir de toux. La fumée de la cigarette Les chiens dont les propriétaires sont de grands fumeurs développent fréquemment la toux. En effet, la fumée irrite la gorge du chien, ce qui peut provoquer « une toux d’irritation ». Si vous êtes fumeur, c’est donc tout à fait "normal" que votre chien tousse. Les différentes toux chez le chien Deux types de toux se distinguent chez le chien. Il s’agit de la toux sèche et de la toux grasse. La toux est sèche lorsque votre chien tousse sans émettre des sécrétions. A contrario, lorsque la toux est suivie de sécrétion, on parle de toux grasse. La toux sèche est très douloureuse et entraîne des brûlures au niveau de la gorge. La toux grasse quant à elle est muette et est souvent suivie d’une infection bactérienne. Par ailleurs, la toux sèche peut avec le temps, devenir une toux grasse. Que faire lorsque votre chien tousse Face à la toux de votre chien, il est possible de lui administrer quelques soins maison, notamment lorsqu’il s’agit d’une toux légère. Toutefois si la toux est plus sévère, il est préférable de consulter votre vétérinaire. Les soins maison L’utilisation de certaines plantes naturelles peut soulager votre chien. Les plantes les plus connues sont la réglisse, la sauge et la lavande. Ces remèdes naturels sont très efficaces pour le traitement de la toux. Elles agissent sur le système immunitaire et accélèrent le processus de guérison. L’autre remède naturel très performant, avec des résultats rapides est le miel. Le miel dispose en effet des vertus anti-inflammatoires et antibactériennes. Il favorise donc l’apaisement de toute inflammation. Lorsque vous y associez la noix de coco, le traitement est encore plus efficace. En ce qui concerne la quantité de miel à donner, elle est fonction de l’âge et de la taille du chien. La consultation chez le vétérinaire Lorsque la toux est très grave et qu’elle persiste en dépit des méthodes naturels, vous devez consulter un vétérinaire le plus tôt possible. Le vétérinaire procède à des examens approfondis afin de déterminer la cause et le traitement adéquat pour soigner votre toutou. Le vétérinaire vous demandera sans doute un rapport détaillé qui devra comporter les informations suivantes : le moment où la toux a commencé, la fréquence de la toux, le type de toux, ainsi que d’autres pathologies dont souffre le chien. Ces informations sont nécessaires afin de permettre au vétérinaire d’effectuer un diagnostic de la situation. Une série d’examens telles que la radiographie du poumon et de la poitrine, du cœur, des analyses sanguines, sera effectuée afin d’identifier la cause du mal. Dès que la cause de la toux du chien est déterminée, le vétérinaire prescrira les médicaments nécessaires à la guérison de votre chien. Il s’agit généralement des anti-nflammatoires, des antibiotiques, des bronchodilatateurs ou encore des antitussifs. Comment prévenir la toux chez le chien ? L’astuce incontournable pour prévenir la toux chez votre chien, est d’établir pour ce dernier un mode de vie sain. Vous devez amener votre animal à faire des efforts physiques et éviter strictement de le mettre en contact avec des chiens malades. Une alimentation saine et équilibrée, notamment la viande fraîche contenant la taurine serait efficace pour empêcher votre chien d’avoir la toux. De même, si vous êtes fumeur, il faudra empêcher votre animal d’inhaler la fumée ou toute substance agressive pouvant irriter sa gorge. Vous pouvez également lui administrer des vaccins afin qu’il n’attrape pas certaines infections. Il est recommandé par ailleurs d’amener de façon régulière votre chien chez le vétérinaire. Il faut retenir que la toux dont souffre votre chien peut être due à plusieurs raisons notamment les infections pulmonaires, les parasites, une alimentation inadaptée et l’inhalation de la fumée. Des méthodes naturelles peuvent être employées pour soulager votre animal même s’il est préférable de consulter un vétérinaire. Par ailleurs, des mesures préventives peuvent être prises afin de mettre votre chien à l’abri de cette pathologie.
  10. Merci C'était un beau cadeau de la ma tante un poisson... mais les bon conseils aurait été un meilleur cadeau Merci beaucoup pour les vôtre je mets sa en pratique
  11. Bonjour. Je viens de prendre connaissance de votre situation et effectivement, il y a quelques petites choses qui ne sont pas idéales pour votre Betta. Pour l’alimentation conseillé c'est la bonne, les Betta étant carnivores, ils ont besoin d'aliments spécifiques que vous pouvez agrémenter de temps en temps de vers de vase ou artémias. Pour l'aquarium, malheureusement on ne peut pas appeler le votre ainsi. Un Betta n'a effectivement pas besoin de beaucoup d'espace (sinon il se fatigue de nager) mais un minimum est tout le même nécessaire pour lui assurer du bien-être. En général on préfère un bac de 10 à 20 litres avec une légère filtration pour éviter de le fatiguer (mais filtration d'eau quand même) et un chauffage. Les Betta vivent dans les rizières, donc dans peu d'eau, avec beaucoup de cachettes et une température assez haute (environ 26°c) Pour un mâle, l’idéal serais un petit aquarium (il en existe beaucoup tout équipé pour un prix raisonnable) de 15litres avec un couvercle (les Betta sautent et ont besoin d'oxygène a la même température que l'eau) Plus l'aquarium est petit, plus les paramètres d'eau sont difficiles à maintenir! Pas besoin de pompe a air avec diffuseur, le Betta pipe l'air en surface pour s'oxygéner grâce a son système de respiration en labyrinthe. Un peu d'éclairage aussi sera bienvenu afin de respecter son cycle jour/nuit et ne pas mettre l’aquarium à l’exposition du soleil car l'eau va surchauffer. De plus des algues désagréables vont apparaître. Il ont besoin de plantes (de préférence naturelles) qui montent jusqu’à la surface pour se cacher et se reposer. Pour ce qui est du nid de bulle, il n'en fera un que s'il est en présence d'une femelle pour la reproduction. Pour moment, étant donné que vous ne pouvez pas modifier votre installation, veillez a ce que la température de son eau soit constante, ne faites pas de changement d'eau brutal, 1-2 verre d'eau par semaine par exemple, heureusement les Betta n'exigent pas des paramètres d'eau trop difficile mais il y a quand même un minimum a respecter. Et prévoir a l'avenir l'achat d'un aquarium plus adapté et plus agréable aussi pour les yeux. Votre fille et sa maman sera ravie de le voir évoluer dans un joli aquarium décoré et un poisson qui présentera des couleurs bien éclatantes et peut être un jour lui offrir une compagne de bac!
  12. Bonjour petite question Ma fille a reçu en cadeau en novembre son beau Marcus. Ne mi connaissant pas du tout en poisson et encore moins en betta jai ecouter les conseil de ma soeur ainsi que l'animalerie pas loin de chez nous... Sa faismaintenant 1 heure que je lis sur vos forum et me rend compte que je me suis fais induire en erreur depuis le début... On ma vendu "Hikari betta bio-gold" en me disant 2 graines par jour... Et une petite bouteille pour traiter l'eau du robinet qui contient de l'extrait de feuille d'amandier de l'inde.. Un "oui je le savais pas" un bocal rond de 2 litres avec petite passoir en plastique sur le dessus.. Des perles roses dans le fond avec une genre de roche surplomber d'un genre d'arbuste a trois ptit branche en plastique... Les conseils outre les 2 graines 1 fois par jour... c'est de ne pas trop changer l'eau souvent.. Alors une fois par 3 semaine je prépare 24 heure a lavance son 2 litre d'eau avec un bouchon du traitement.. et le lendemain je lave son bocal et les accessoires et remet "MARCUS" dedans... Apres avoir bien lu sur le forum... je suis dans le champs... Jai commencer a lire car je m'aperçois que "MARCUS" ne grossit pas vraiment.. On ma jamais parler de parade... Nid de bulle...??? Oui il a quelques bulles mais jamais autant que sur certaine photo que jai vu... Pour l'instant je ne peux modifier son environnement de vie mais pour un débutant qui veux faire plaisir a sa fille de 5 ans Un minimum pourrait etre quoi.... sans trop car la maman va me chialer après 😉 Merci
  13. Bonjour petite question

    Ma fille a reçu en cadeau en novembre son beau Marcus.

    Ne mi connaissant pas du tout en poisson et encore moins en betta jai ecouter les  conseil de ma soeur ainsi que l'animalerie pas loin de chez nous...

    Sa faismaintenant 1 heure que je lis sur vos forum et me rend compte que je me suis fais induire en erreur depuis le début...

    On ma vendu 

    "Hikari betta bio-gold" en me disant 2 graines par jour...

    Et une petite bouteille pour traiter l'eau du robinet qui contient de l'extrait de feuille d'amandier de l'inde..

    Un "oui je le savais pas" un bocal rond de 2 litres avec petite passoir en plastique sur le dessus..

    Des perles roses dans le fond avec une genre de roche surplomber d'un genre d'arbuste a trois ptit branche en plastique...

    Les conseils outre les 2 graines 1 fois par jour... c'est de ne pas trop changer l'eau souvent..

    Alors une fois par 3 semaine  je prépare 24 heure a lavance son 2 litre d'eau avec un bouchon du traitement.. et le lendemain je lave son bocal et les accessoires et remet "MARCUS" dedans... 

    Apres avoir bien lu sur le forum... je suis dans le champs... 

    Jai commencer a lire car je m'aperçois que "MARCUS" ne grossit pas vraiment..

    On ma jamais parler de parade... 

    Nid de bulle...??? Oui il a quelques bulles mais jamais autant que sur certaine photo que jai vu...

    Pour l'instant je ne peux modifier son environnement de vie mais pour un débutant qui veux faire plaisir a sa fille de 5 ans

    Un minimum pourrait etre quoi.... sans trop car la maman va me chialer après  😉

    Merci 

  14. Tout comme les hommes, les lapins peuvent également être malades ou sentir des douleurs. En raison de leur nature, ils ont tendance à cacher leur douleur en cas de maladie. Ils sont en effet peu expressifs en matière de souffrance. Il vous faut donc être très attentif et regardant pour détecter que votre rongeur est malade. Certains signes peuvent vous alerter sur l’état de santé de votre animal. Quels sont les signes qui montrent que votre lapin est malade ? Que faire lorsque vous remarquez ces signes ? Lisez cet article pour découvrir toutes les astuces pour le contrôle de la santé de votre lapin. Quels sont les signes que votre lapin est malade ? Bien que le lapin ne soit pas très expressif sur les douleurs, certains signes peuvent vous permettre de déterminer que votre animal est malade. Pour les identifier, il faut avant tout surveiller et être attentif au moindre changement des comportements de votre lapin. Le langage corporel de votre lapin Certaines expressions corporelles peuvent vous faire suspecter que votre lapin est malade. Avec un peu d’attention, vous déterminerez très vite que votre animal est malade. En cas de maladie et de douleur, le lapin reste couché en boule sur ses pattes. Il préfère se tenir dans un coin de son enclos, en se ramassant sur lui, avec les oreilles couchées. Un autre signe de douleur est le fait qu’il s’étire en gardant le dos voûté ou qu’il tend le cou. Un regard attentif sur votre lapin vous permettra de savoir s’il est malade notamment lorsque ses yeux sont entrouverts, plissés ou exorbités. Un lapin malade qui souffre présente généralement un regard vide dépourvu de toutes émotions. Le changement de comportement de votre lapin Si votre animal est de nature actif et agité et devient moins actif que d’habitude, vous devez vous inquiéter. Lorsque votre lapin reste dans son coin, préfère se cacher dans son enclos ou encore s’éloigne de vous, il s’agit là des signes apparents d’une maladie. Comme nous l’avons dit les lapins ne démontrent pas leur douleur au risque d’être considérés comme des vulnérables. De ce fait, si votre rongeur reste en boule dans son coin, c’est sans doute un moyen d’échapper aux regards. Tout comportement anormal de votre lapin doit vous alerter notamment lorsqu’il est moins actif que d’habitude. Le manque d’appétit Le manque d’appétit est également un signe que votre lapin est malade. Si votre lapin mange moins que d’habitude, refuse même ses aliments préférés, ou qu’il arrête de manger, vous devez consulter le plus tôt possible. De même, si vous constatez l’amaigrissement anormal de votre rongeur ou sa difficulté à boire, cela peut être grave. Aussi, s’il fait moins de crottes ou mange plus ses caecotrophes, c’est également dangereux. De plus, les problèmes digestifs constituent des symptômes de maladie. Ainsi, les diarrhées, les gargouillements peuvent être des débuts de maladies graves. Par ailleurs la difficulté d’uriner ou une fréquence d’urine trop élevée peuvent être des éventuels signes de maladie. Les difficultés respiratoires et saignement La difficulté respiratoire est un signe apparent de maladie. Si votre animal a du mal à respirer, respire très rapidement ou tremble, vous devez vous inquiéter. C’est autant grave que vous devez consulter le plus tôt possible. S’il fait du bruit en respirant, garde la gueule ouverte ou a le nez qui coule, votre animal est sans doute malade. De plus si votre lapin saigne ou dégage une odeur désagréable, prenez rendez-vous chez le vétérinaire. Les mauvaises odeurs et saignements ne sont pas bons signes pour votre animal. En cas de non-traitement rapide, cela pourrait engendrer des maladies graves. Les difficultés à se déplacer Si vous constatez que votre lapin à des difficultés à se déplacer, à bouger ou à sauter, c’est le moment de consulter. Si votre lapin de nature très actif bouge très peu, cela pourrait être dû à une blessure ou à une douleur au niveau de ses membres. Soyez donc attentifs sur les faits et gestes de votre rongeur. S’il ne se déplace plus pour faire ses besoins, boîte et marche au lieu de sauter, c’est la preuve que quelque chose ne va pas. De plus, si votre animal ne fait plus attention à son bac à litière ou est tout raide, il s’agit sans doute d’une maladie. D’autres anomalies En dehors des signes énumérés, certaines anomalies peuvent aussi attirer votre attention. Lorsque votre animal arrête de faire la toilette ou néglige une partie de son corps, vous devez commencer à le surveiller. S’il grince les dents ou gémit, il peut s’agir de l’expression d’une douleur. De même, s’il arrache ses poils où se lèche fréquemment au même endroit, vous devez consulter. Il en est de même si les poils de votre lapin sont ternes ou si ce dernier même est pâle. En outre, s’il repousse vos caresses, ne veux pas jouer et est très agressif, ce sont inéluctablement des signes de souffrance. Que faire lorsque vous remarquez ces signes ? Dès que vous constatez ces signes et avez la certitude qu’il s’agit d’une maladie, consultez au plus vite un vétérinaire. Il est en effet le seul habileté à identifier la maladie dont souffre votre lapin, et à lui fournir le traitement adéquat. Pour faciliter la tâche à votre spécialiste, vous pouvez noter tous les changements et signes constatés chez votre animal. Mieux, vous pouvez prendre des photos ou des vidéos au cours des crises de votre lapin. Ces photos pourraient être d’une grande utilité pour le diagnostic. Par ailleurs, vous devez couvrir votre lapin d’amour pendant qu’il est malade et ne surtout pas le déranger. Cela pourrait le stresser encore plus. En résumé pour déterminer que votre lapin est malade, il vous faut lui consacrer beaucoup d’attention et surtout maîtriser les comportements de votre animal. Les quelques signes énumérés ci-dessus vous seront d’une grande utilité et pourront mieux vous orienter. A la remarque d’un de ces signes ou de tout comportement anormal, consultez au plus tôt votre vétérinaire.
  15. Bonjour,

    Mon nom est Gino,

    J`ai `` Besoin de conseils` sur un Couple de Scorpions Leiurus quinquestriatus ( DeathStalker)

    Merci

    89093124_2553630044925828_4835625222398803968_n.jpg

  16. On peut se dire qu'un chat qui tombe par la fenêtre, ça n'a rien de particulièrement alarmant. Ne dit-on pas effectivement que cet animal tombe toujours sur ses pattes ? Attention toutefois à ne pas vous fier à cet adage, en particulier si vous habitez en appartement. Car s'il tombe sur plusieurs étages, il n'est pas sûr qu'il puisse effectuer un atterrissage en bonne et due forme. Par ailleurs, le nombre d'étages n'est pas le seul élément à prendre en compte. Car le support sur lequel il va tomber va aussi déterminer la gravité de la chute. Voilà pourquoi, la défenestration ne doit jamais être prise à la légère. Quelle que soit la hauteur, les risques de fractures, d'hémorragies internes et autres complications demeurent élevés. Votre chat est tombé par la fenêtre ? Découvrez ce que vous devez faire pour l'aider. Votre chat est tombé par la fenêtre ? Récupérez-le rapidement ! La première chose à faire, si votre chat tombe de la fenêtre ou d'un balcon, c'est de courir le récupérer. Pourquoi récupérer un chat tombé par la fenêtre ? Pourquoi ? Tout simplement parce que si la chute a été violente, il est probablement blessé et aura du mal à bouger. S'il tombe sur la route par exemple, il est exposé à un autre danger. Vous devez l'y soustraire rapidement. La situation n'est pas meilleure s'il parvient à bouger. Car un chat qui a peur ou qui a mal voudra probablement s'enfuir et se cacher. Là encore, s'il tombe sur une route, dans la panique, il ne fera pas attention et risque de se retrouver sous les roues d'une voiture. Dans le cas contraire, il risque de disparaître tout en étant potentiellement gravement blessé. Comment récupérer un chat tombé par la fenêtre ? Vous devez retenir ceci : le moindre faux mouvement peut engendrer des complications. Le risque le plus élevé est qu'en essayant de le bouger et de le transporter, vous ne provoquiez ou n'aggraviez une hémorragie interne. Voilà pourquoi, même dans la panique, vous ne devez pas faire n'importe quoi. La récupération doit respecter quelques règles. La première règle à respecter est donc celle-ci : limitez la manipulation au strict nécessaire. Limitez également les contacts avec l'animal blessé. Avant de descendre en conséquence, prenez une serviette avec vous. Si votre chat ne bouge plus, mais qu'il est en vie, soulevez-le délicatement en utilisant la serviette avant de l'installer sur ce que vous allez utiliser pour le transporter. Si possible, mettez également des gants. Mon chat est tombé par la fenêtre - Comment le transporter ? Pas question de le porter dans vos bras ! Vous risquez de le secouer ou de comprimer un organe et provoquer une hémorragie interne. Que le blessure soit visible ou non, vous devez utiliser un équipement qui vous permettra de le transporter en toute sécurité. Si vous n'avez pas une cage de transport spécialisée, prenez un support rigide qui pourra servir de civière. Soulevez délicatement votre chat en l'enveloppant dans la serviette, et installez-le le plus doucement possible dans sa cage de transport ou sur sa civière de fortune. Si votre chat arrive à bouger et résiste lorsque vous essayez de le transporter, ne cédez pas. Prenez-le par la peau du cou, à l'arrière, comme le ferait une mère avec ses chatons. Et mettez-le dans sa cage. Mon chat est tombé par la fenêtre - Les premiers gestes de sécurité L'idéal, dans ce genre de situation, est d'amener votre chat dans une clinique vétérinaire. Vous devez même le faire de toute urgence. Plus la prise en charge est rapide en effet, moins il y a des risques de complication. Cette règle vaut même si vous ne voyez pas de traumatisme externe et visible. Le plus grand danger réside en effet dans la présence de blessure invisible, pouvant entrainer une hémorragie interne. Aussi, en attendant que vous puissiez amener votre chat voir un vétérinaire, voici ce que vous devez faire : Installez-le confortablement dans un endroit calme et ombragé. S'il avait eu la possibilité de s'enfuir, c'est dans ce genre d'endroit qu'il aurait trouvé refuge, car il s'y sentirait en sécurité. Vous éviterez aussi ainsi toute tentative de fuite. Si vous avez réussi à l'installer, ne le sortez pas de sa cage. Car non seulement, vous aurez du mal à l'en sortir et à l'y faire entrer de nouveau quand vous serez prêt à partir. Mais en plus, cela implique que vous devez le bouger, et c'est extrêmement déconseillé. Même si vous avez l'impression et qu'il est évident pour vous qu'il souffre atrocement, n'essayez pas de lui prodiguer des soins sous prétexte de soulager sa douleur. Vous pourrez provoquer des complications encore plus graves. Vous pourriez être tenté de le faire, mais évitez absolument de lui donner à manger et à boire. Outre le fait que vous ignorez totalement ce que la chute a pu provoquer comme traumatisme au niveau de son système digestif, il est possible qu'il ait besoin d'être opéré en urgence. Il vaut mieux, à ce moment-là, qu'il soit prêt et donc, à jeun.
  17. Comme c’est le cas chez les hommes, l’obésité est un sérieux problème sanitaire chez les chats. C’est pourquoi si vous remarquez que votre chat prend énormément du poids, vous devriez agir au plus vite avant que ce changement morphologique n’ait de graves répercussions sur sa santé et son bien-être. Mais pour ce faire, il est important pour vous de vous renseigner sur cette dangereuse maladie dont sont victimes de nombreux chats. Quelles sont les causes de l’obésité chez les chats ? Quels sont les risques encourus par un chat obèse ? Et enfin comment lutter contre l’obésité chez les chats ? Quels sont les causes de l’obésité chez les chats ? La frontière qui sépare un chat qui a de l’embonpoint d’un chat qui en est en excès n’est pas toujours claire pour tout le monde. D’où la question de savoir à partir de quand peut-on considérer un chat comme étant obèse ? Comment savoir quand son chat souffre d’obésité ? Un chat peut être considéré comme souffrant d’une accumulation excessive de graisses dans son organisme dès l’instant où sa masse corporelle est 30 à 40 % supérieure à son poids normal. Quand c’est le cas, vous n’aurez aucun mal à le constater juste en observant sa silhouette. En effet, si vous avez du mal à palper ses côtes et sa colonne vertébrale ou si son ventre et ses flancs sont complètement arrondis, cela devrait suffire à vous mettre la puce à l’oreille. De même, si vous remarquez que votre animal a beaucoup de difficultés à faire sa toilette, à sauter, à grimper ou encore à se déplacer, alors les chances qu’il souffre d’obésité sont importantes. D’autant plus si à tous ces signes s’ajoute au fait qu’il a tendance à s’essouffler au moindre effort. Quels sont les facteurs de l’obésité chez le chat ? Plusieurs facteurs peuvent être responsables de l’obésité chez votre chat. Le premier qui en est souvent à la base est l’alimentation. En effet, une alimentation déséquilibrée et/ou de mauvaise qualité peut être responsable de l’obésité chez un chat. Aussi, le risque de voir votre chat développer un excès d’embonpoint sera-t-il plus important si ce dernier est de la race des Persans ou des Chartreux. Il faudra donc l’avoir à l’œil. Par ailleurs, la stérilisation d’un chat favorise sa prise de poids. Et si celle-ci n’est pas rapidement contrôlée, elle peut déboucher sur une obésité. Il faut aussi souligner que le manque d’activité physique ainsi que le stress sont également des facteurs importants qui peuvent conduire un chat à accumuler excessivement des graisses dans son organisme. Quels sont les risques encourus par un chat obèse ? En tant que maladie, l’obésité expose le chat qui en est atteint à plusieurs risques. Ces risques sont liés à sa santé et son bien-être, et peuvent même concerner sa vie. Quelles sont les risques sur la morphologie du chat ? Les premières conséquences auxquelles vous pouvez déjà vous attendre chez un chat souffrant d’obésité, ce sont les troubles musculo squelettiques. Il n’est pas rare de voir les chats obèses souffrir d’une fragilisation de leurs squelettes et de leurs tendons. Quelles sont les risques sur la santé du chat ? Les risques à ce niveau sont les plus dangereux et peuvent bel et bien réduire considérablement l’espérance de vie de votre félin. Au nombre de ces risques on peut évoquer l’arthrose. En effet, ce risque est très élevé d’autant plus que les articulations des chats se trouvent fragilisés quand ils sont obèses. Et ce n’est pas le seul risque qu’encourt un chat obèse. La probabilité qu’il développe un diabète sucré et des troubles urinaires est très élevée. Vous devez également savoir que le cœur d’un chat obèse est rudement sollicité à cause de la quantité trop importante de graisse qui l’enveloppe. L’un des effets immédiats qui se feront ressentir chez le chat est sa tendance à s’essouffler. Les troubles cardio vasculaires et cardio respiratoires guettent donc un chat qui a de l’excès d’embonpoint. Outre cela, le risque des troubles cutanés reste fortement présent pour la simple raison qu’un chat obèse a du mal à faire sa toilette. Tout comme on l’observe chez l’homme, le surpoids et l’excès de graisse chez le chat peuvent favoriser rapidement l’hypertension artérielle. Pour éviter que le pire se produise, il urge que vous preniez certaines dispositions. Mais lesquelles ? Comment lutter contre l’obésité chez les chats ? Il existe plusieurs étapes que vous pouvez suivre en toute simplicité pour venir en aide à votre félin domestique souffrant d’obésité. Trouver la cause de l’obésité chez le chat La première de ces étapes consiste à identifier l’origine de l’obésité dont souffre votre animal de compagnie. Passez tout en revue et ne laissez rien au hasard. Serait-ce une maladie qui en est la cause ? Un stress ? Une mauvaise alimentation ? Une stérilisation ou encore un manque d’activité physique de votre chat ? En même temps que vous essayez de traiter la cause de ce mal chez votre chat, vous pouvez déjà commencer par mettre en place un régime alimentation adapté à son état. Définir un bon régime alimentaire et l’appliquer au chat obèse Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que le régime alimentaire permettra à votre chat de perdre efficacement du poids et de retrouver peu à peu sa ligne normale. Mais comme les chats sont des animaux qui ont horreur des changements d’alimentation radicaux, le mieux serait de commencer par mélanger son nouveau régime avec l’ancien avant de passer progressivement au nouveau. Pendant ce processus, il est important que vous évitiez de lui donner des friandises ; elles sont généralement trop grasses et trop sucrées. Augmentez les temps consacrés aux exercices physiques Pour que votre chat recouvre très vite la santé, vous devez aussi l’aider à renouer avec une activité physique suffisante. Si cela fait un moment que vous l’avez fait, n’hésitez pas à vous adonner à des jeux avec votre chat histoire de l’amener à se dépenser. Cela permettra au passage de réduire le stress chez le félin. Demander les avis et conseils du vétérinaire Si vous avez besoin d’assistance, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un vétérinaire. Il est bien placé pour vous conseiller sur le régime le plus adapté à votre chat ou encore pour trouver la cause de son obésité et les techniques devant lui permettre de retrouver sa bonne morphologie.
  18. Le cochon d’Inde est un rongeur particulièrement magnifique et adorable. Très affectueux, il a besoin de beaucoup d’amour et d’attention pour s’épanouir. Vous aimez tellement cette bête au point de vouloir l’adopter. Pour une bonne cohabitation avec votre futur animal de compagnie, il est nécessaire d’avoir le maximum d’information à son sujet. Quelles sont les origines et les caractéristiques du cochon d’Inde ? Comment apprivoiser le cochon d’Inde ? Comment nourrir son cochon d’Inde ? Quels sont les accessoires nécessaires pour accueillir son animal ? Lisez cet article pour obtenir des réponses afin de bien préparer l’arrivée de votre nouvel ami. Origine et caractéristiques du cochon d’Inde Le cochon d’Inde serait originaire de l’Amérique latine, continent où il a été domestiqué pour la première fois et où il était considéré comme un animal sacré. Certaines tribus l'utilisait pour guérir les malades ou pour les rituels religieux. Il est difficile de distinguer les ancêtres de cet animal. Pour certains, il serait issu du croisement entre deux espèces différentes. Le cochon d’Inde est animal très vulnérable dont l’espérance de vie est comprise entre 4 et 8 ans. Il n’est pas conseillé de le laisser seul avec de jeunes enfants en raison de sa vulnérabilité et de son incapacité à se défendre. Pour son épanouissement, il a besoin de beaucoup d’amour et d’affection. Il supporte mal la solitude, est très attachant (surtout la femelle) et adore les caresses et les câlins. Un peu craintif lorsqu’il vient d’être adopté, raison pour laquelle il faut l’apprivoiser avec douceur afin que la confiance gagne du terrain. Aucune couleur type ne caractérise cet animal très particulier. Il peut prendre des couleurs uniformes telles que le noir, le brun, le doré, le crème ou des couleurs bicolores telles que le noir et le fauve. Comment apprivoiser le cochon d’Inde ? Apprivoiser le cochon d’Inde n’est pas très compliqué si vous êtes calme et patient. Cet animal n’aime pas les bruits surtout quand il est dans un nouvel environnement. Pour cela, installez-le dans un endroit calme de la maison, loin des va-et-vient. Approchez-vous de sa cage puis parlez-lui avec douceur de sorte qu’il reconnaisse votre voix et s’habitue à votre présence. Placez ensuite votre main dans la cage et attendez qu’il se rapproche de lui-même afin de sentir votre odeur. Pour l’attirer, vous pouvez garder des friandises. Les friandises seront un moyen adéquat de l’attirer. Allez vers sa cage régulièrement afin qu’il s’habitue à votre présence et comprenne que vous n’êtes pas une menace pour lui. Progressivement, essayez de prendre votre animal. Après quelques séances, il se laissera faire et vous pourriez le prendre sans qu’il n’essaie de s’enfuir. Il ne faut surtout pas le brusquer. Allez à son rythme afin de ne pas l’effrayer. Une fois l’apprivoisement réussi, vous pourrez jouer avec votre animal de compagnie et laisser les enfants s’en approcher tout en les surveillant et en étant vigilant. Comment nourrir son cochon d’Inde ? Nourrir le cochon d’Inde nécessite beaucoup de minutie car ce dernier est sélectif sur le plan alimentaire. Il est strictement herbivore et a besoin d’un complément de vitamine C contrairement aux autres rongeurs. Il ne synthétise pas en effet la vitamine C, vitamine très importante pour sa pleine forme. Cette vitamine lui est donnée à travers le complément. Pour une alimentation complète, il est conseillé de lui donner aussi des granulés. Bien que les granulés soient efficaces, il ne peut se nourrir uniquement de graines ou croquettes industrielles. Il faut un mélange de végétaux frais, de végétaux secs et de granulés. Certains aliments sont cependant dangereux pour la santé du cochon d’Inde et sont à éviter complètement. Il s’agit entre autres de la pomme de terre crue, les feuilles de betteraves, les feuilles de rhubarbe, des mélanges à base de noix, de graines et de maïs ou encore l’oignon, l’ail et l’avocat. Par ailleurs, le cochon d’Inde a besoin de s’abreuver régulièrement. Offrez donc en tout temps de l’eau fraîche à votre animal. Vous pourriez y ajouter la vitamine C afin qu’il le consomme sous forme de pastilles à croquer. Quels sont les accessoires indispensables pour accueillir le cochon d’Inde ? Pour adopter le cochon d’Inde, il est nécessaire de lui préparer un environnement adéquat dans lequel il se sentira à l’aise et pourra s’épanouir. Pour cela, certains accessoires indispensables doivent être mis à sa disposition. Une cage Offrez à votre cochon d'inde une cage à grande ouverture dans lequel il pourra marquer son territoire. La cage doit être suffisamment vaste et facile à nettoyer. Il n'est pas besoin d’avoir une cage à plusieurs étages car le cochon d’Inde ne grimpe pas. Comme nous l’avons dit précédemment, le cochon d’Inde supporte mal la solitude. A cet effet, sa cage doit être placée à un endroit vivant de la maison, où il pourra être en contact avec les membres de sa famille d’accueil. Cependant, cette cage ne doit pas être placée près des portes afin d’éviter tout risque de courant d’air. Pour un meilleur épanouissement de votre animal, la cage doit être équipée de certains accessoires pouvant lui permettre de ne pas s’ennuyer. Vous pouvez y ajouter des jouets, un abri en bois ou en coton et une bouteille d’eau si votre rongeur a l’habitude de s’abreuver avec la bouteille. Un bol de nourriture et un autre de fruits seront également très utiles dans la cage. La litière Il est nécessaire que votre animal puisse avoir une litière, notamment une litière de chanvre. Cette litière n’est pas salissante, est peu poussiéreuse et ne colle pas aux pattes. La litière de copeaux de bois est fortement déconseillée car elle pourrait être dangereuse pour le cochon d’Inde. L’abreuvoir L’abreuvoir permettra à votre rongeur de boire l’eau convenablement. Il en existe de plusieurs types mais le plus adapté au cochon d’Inde est l’abreuvoir biberon. A présent que vous avez toutes les informations nécessaires, n’hésitez pas à adopter votre cobaye. Toutefois, assurez-vous que le cochon d’Inde à adopter à plus de six semaines et faites-le examiner par un vétérinaire.
  19. A l’instar des hommes, les chiens développent un sentiment de peur naturel qui les protège des éventuels dangers. Avec ce sentiment, ils sont toujours sur leurs gardes et prêts à se défendre contre toutes attaques. Cependant, la peur est également un frein à la socialisation et devient inquiétant lorsqu’elle devient maladive. Si votre chien frôle la paranoïa et a peur de tout ce qui l’entoure, il est important de lui venir en aide. Quelles sont les raisons qui justifient ce sentiment ? Comment exprime-t-il sa peur ? Comment l’aider à gérer ce sentiment ? Lisez cet article pour obtenir des réponses à toutes ces préoccupations. Quelles sont les raisons qui justifient ce sentiment ? Plusieurs raisons peuvent justifier la peur chez un chien. La mauvaise socialisation en est une cause capitale. Dans ce cas, on parle du syndrome de privation sensorielle. En effet, le chiot a besoin d’une bonne socialisation afin qu’il n’ait peur de tout et de rien lorsqu’il grandit. Cette socialisation doit se faire dès les premiers mois du chiot. De plus, le chiot séparé très tôt de sa mère aura tendance à avoir peur de tout et de rien. Il n’a pas pu grandir dans le milieu adéquat dès ses premières semaines, afin d’être confronté à d’autres animaux, aux bruits des enfants, à des ambiances chaleureuses et animées. Ce manque d’amour maternel va rendre le chien hypersensible et peureux face aux situations les plus anodines. Aussi, un traumatisme dans le passé peut-il entraîner des troubles et certaines peurs chez votre animal. Par ailleurs, la peur excessive de votre toutou peut être une maladie, telle que l’hypothyroïdie. Comment le chien exprime-t-il sa peur ? Les réactions diffèrent d’un chien à un autre. On ne saurait définir une réaction fixe des chiens face à la peur. Il vous revient de maîtriser votre chien et d’identifier ses réactions lorsqu’il a peur. Mais de façon générale, face à la peur le chien développe des mictions émotionnelles. Il s’agit entre autres des halètements, des pipis de peurs, de la salivation excessive ou encore des tremblements. Les chiens hypersensibles, trop peureux peuvent se cacher dans un trou de souris au point de tout détruire et se blesser. Certains prennent la fuite et courent droit devant eux sans pouvoir revenir à la raison. En outre, d’autres réactions peuvent se manifester par des gémissements, des aboiements, de l’agressivité même chez un chien de nature très gentil. Le chien en face de la peur adopte des postures telles que la queue portée basse, les oreilles tendues vers l’arrière, les pupilles dilatées, léchage des babines ou encore des bâillements répétés. Comment aider votre chien à surmonter sa peur ? Il existe des solutions pour permettre à votre chien de faire face à sa peur et de gérer son stress. Nous vous énumérons quelques-unes afin de rendre le quotidien confortable. Déterminer la raison de sa peur Comme nous l’avons dit précédemment, les causes de la peur sont multiples. Il est primordial d’identifier celle qui correspond à votre chien. Ainsi, vous saurez mieux quelles solutions apporter ou encore sur quoi jouer pour stabiliser votre animal de compagnie. Ne le rassurez jamais Quelle que soit la raison de peur de votre toutou, n’essayez jamais de le rassurer ou de le cajoler. Ce comportement lui prouvera qu’il a raison d’avoir peur et cela ne fera qu’augmenter le sentiment. N’oubliez pas que les chiens sont capables de ressentir le stress et la peur de leur maître. Il ne serait pas convenable de leur transmettre nos angoisses. Si votre chien ressent votre crainte, il sera plus stressé. Faites plutôt comme si de rien n'était afin qu’il comprenne que la situation à laquelle il fait face est tout à fait normal. Ne le punissez pas Il serait vraiment inutile de punir ou de gronder votre chien lorsqu’il manifeste sa peur. Cela ne ferait que renforcer ses craintes et son sentiment d’insécurité. Quand un chien a peur il devient sourd à tout. Vos cris et punitions n’auront donc pas grand effet, à part lui transmettre vos propres angoisses. L’habituer à l’objet source de sa peur Lorsque la peur de votre chien est liée à un endroit ou à un objet précis, il est important d’intégrer l’objet à son quotidien afin qu’il y soit habitué. Avec le temps, il finira pas s’habituer à cet objet et ne le considérera plus comme un danger. Pour habituer votre animal à cet objet, il vous faudra un peu de temps et beaucoup de patience. Cet exercice se fera en plusieurs étapes avec essentiellement des séances courtes. Ne le forcez surtout pas au risque de lui faire encore plus peur. Allez au rythme de votre animal afin de l’aider à mieux gérer sa peur. Demander les services d’un comportementaliste Si la peur de votre animal est très tenace, il serait convenable d’appeler un comportementaliste, afin qu’il suive les thérapies d’un spécialiste. L’intervention du comportementaliste est également utile lorsque votre chien a connu une mauvaise socialisation. Ce spécialiste se chargera d’aider votre animal à canaliser ses peurs. Avec l’intervention d’un comportementaliste les résultats sont très efficaces et sont obtenus dans un temps record. Consulter un vétérinaire Si le sentiment de peur devient excessif voire maladif, il urge de consulter un vétérinaire. Comme nous l’avons mentionné un peu plus haut, l’hypothyroïdie est une maladie se manifestant par la peur excessive chez le chien. Pour venir à bout de cette pathologie, le vétérinaire spécialiste des animaux est le seul compétent. Il saura en mesure de fournir à votre animal de compagnie le traitement adéquat pour surmonter cette peur maladive. En résumé, le caractère peureux du chien est dû à plusieurs raisons qui varient d’un chien à un autre. Il en est de même pour la manifestation de la peur. Pour aider votre toutou, il faille déterminer la source de sa peur et le confronter avec douceur à celle-ci sans pour autant le punir ni le cajoler. Pour plus d’efficacité il est préférable de faire intervenir un comportementaliste ou un vétérinaire.
  20. Des jouets dangereux pour chien, ça existe ? Malheureusement oui ! Certains jouets peuvent mettre votre animal de compagnie en danger, ou mettre sa santé en péril. Lorsque vous choisissez ses joujoux en conséquence, vous devez faire très attention, et vous devez le faire avec soin, afin de vous assurer qu’ils ne présentent aucun risque. Découvrez la liste des jouets dangereux pour le chien. La liste des jouets dangereux pour chien Vous seriez étonné de découvrir quels jouets pourraient être potentiellement dangereux pour votre chien. D’autant que la majorité d’entre eux sont souvent proposés en animalerie. Les bâtons, jouets dangereux pour le chien Vous avez l’habitude de lancer des bâtons à votre chien pour l’amuser ? Attention, vous pourrez le mettre en danger. Qu’il s’agisse d’un simple bâton de bois trouvé par terre, ou des jouets spécifiques comme les bois de cerf ou les cervidés, ils peuvent tous le blesser. Le bâton de bois, par exemple, peut provoquer des blessures au niveau buccal. Une écharde peut s'y planter. Si par la force de sa morsure, le bâton se rompt, il risque aussi d’avaler un morceau de bois. Ce dernier peut provoquer des entailles partout où il passe, et endommager son tube digestif. Quant aux bois de cerfs, la majorité des vétérinaires sont unanimes : ils sont responsables de plus de 50% des fractures dentaires dont sont victimes les chiens. Et vous pouvez le croire, c’est extrêmement douloureux. Les os, qu’ils soient naturels ou artificiels Les os ne sont pas seulement l’un des jouets favoris du chien. On les utilise aussi et souvent lorsque l’animal fait ses dents. Grâce à leur dureté en effet, on dit souvent que mâchouiller des os permettraient à la fois de faciliter l’apparition des dents, mais aussi de les renforcer. On y a donc recours régulièrement, sans en connaître les risques malheureusement. En effet, qu’ils soient naturels ou faits en nylon, les os peuvent aussi être dangereux. Ils sont en effet si durs que – selon les spécialistes - ils constituent la deuxième cause de fracture dentaire après le bâton. La balle de tennis, un jouet dangereux pour le chien La balle de tennis figure parmi les jouets préférés du chien. Il aime bien qu’on le lance pour qu’il se lance lui-même à sa poursuite, et il adore le ronger et le mâchouiller. Malheureusement, selon les vétérinaires, ce n’est pas forcément une bonne chose. La balle de tennis est effectivement fabriquée avec une matière extrêmement abrasive. Cette dernière, lorsqu’elle est en contact régulier avec les dents, peut finir par les abîmer, voire les casser. La balle de tennis est également recouverte d’une mousse qui, une fois avalée, peut provoquer des vomissements. Jouets dangereux pour le chien : comment les éviter ? A la question : quels sont les jouets dangereux pour le chien ? Dites-vous que tout ce qui peut être mâchouillé, détruit et cassé peut présenter un risque potentiel pour votre animal. Même si le jouet en question est proposé en animalerie en conséquence, pour éviter tout accident domestique, pensez-y à deux fois avant de l’acheter. Comment bien choisir les jouets pour chien ? Pour faire le bon choix, vous devez sélectionner les jouets de votre animal de compagnie en respectant certains critères essentiels. La composition des jouets La matière avec laquelle il a été fabriqué, les peintures utilisées pour sa coloration... tous ces détails peuvent être importants. Vous devez en effet vous assurer que le jouet ne contient pas de produits chimiques ou toxiques, dans la mesure où votre animal risque certainement de le lécher ou de le mâchouiller. La taille des jouets On ne fait pas souvent attention à ce genre de détails, et pourtant, pour la sécurité de votre chien, il est recommandé de choisir des jouets adaptés à sa taille. En partant toujours du principe qu’il va manger et mâchouiller le joujou que vous allez lui donner, si ce dernier est trop petit, il risque de l’avaler. Et vous, vous serez dans de beaux draps ! D’ailleurs, pour éviter ce genre d’accidents, faites aussi attention aux jouets qui se décompensent en petits morceau. Car là encore, les risques d’ingurgitation sont élevés. La résistance des jouets Il faut aussi veiller à choisir des jouets qui ne se cassent pas facilement. Les débris peuvent en effet être dangereux, car ils peuvent soit être coupants, soient être avalés. Et aucune de ces situations n’est enviable. L’une des plus grandes difficultés est de trouver l’équilibre entre “un jouet pas trop dur”, qui risque de provoquer une fracture dentaire, et “un jouet trop fragile” qui risque de casser à la moindre coup de dents. L’idéal serait donc d’opter pour des jouets flexibles, voire pelucheux. Quels jouets pour chien choisir ? La première règle à respecter est de ne jamais choisir un jouet qui n’a pas été, à la base, destiné au chien. Il faut donc éviter de donner à l’animal un jouet pour bébé ou pour enfant. Tout particulièrement s’il est en plastique ou en matière qui se casse facilement. Car il risquerait de se blesser. Vous trouverez toutes sortes de jouets pour chien dans les animaleries et les boutiques spécialisées. En tenant compte des critères cités ci-dessus, vous pourrez choisir des jouets adaptés pour des jeux en extérieur, comme les balles et les frisbees; vous pourrez également des jouets destinés à des jeux en intérieur comme les peluches et les jouets à mâcher. Vous pourrez même lui choisir des jouets pour son bain.
  21. Uffie

    Le Saviez-Vous ?

  22. De nature très sociable, les perroquets ont besoin d’un environnement adéquat afin de se distraire. Ils sont très agités, curieux et ont besoin d’être actifs pour ne pas s’ennuyer. Les enfermer dans une cage sans aucun moyen de distraction ne ferait donc que leur causer anxiété et stress. Ainsi, pour toutes les personnes qui élèvent des perroquets, il est nécessaire de mettre à leur disposition des jouets pour réduire leur niveau d’anxiété et leur permettre de s’épanouir convenablement. Il existe une panoplie de jouets pour perroquet. Quels sont les meilleurs ? Quel est notre top 8 de ces jouets ? Nous partageons avec vous notre idée des meilleurs jouets pour perroquet. Quels sont les caractéristiques d’un bon jouet pour perroquet ? Un bon jouet pour perroquet ne doit pas être trop grand au risque de ne pas pouvoir être placé dans la cage. Il ne doit pas non plus être trop petit, car le perroquet pourrait l’avaler. Ces animaux ont en effet tendance à grignoter tout ce qui est à leur portée. Ainsi, le jouet doit être d’une taille moyenne, pas encombrant et adéquat pour permettre au perroquet de jouer dans un certain confort. Le jouet doit être également fabriqué avec des matériaux naturels et il est recommandé de l’acheter dans un magasin spécialisé afin d’être rassuré sur sa qualité. Top 8 des meilleurs jouets pour perroquet Plusieurs jouets pour perroquet sont disponibles sur le marché. Des cloches aux balançoires, en passant par les escaliers, une variété est proposée. Certains jouets pour perroquet peuvent même être fabriqués en toute simplicité à la maison. Les meilleurs que nous avons sélectionnés pour vous sont les suivants. Bell interactive Il s’agit d’une cloche très intéressante et vraiment amusante qui saura développer l’intelligence du perroquet. Elle peut être remplie de nourriture du perroquet, et ce dernier doit tirer le ressort inférieur de sorte que celle-ci descende afin qu’il puisse y accéder. Selon la forme de la cloche interactive, l’exercice peut changer. La bell interactive peut comporter plusieurs cloches et même un miroir afin de permettre au perroquet de se mirer et de prendre un grand plaisir. Suspendue dans la cage, elle serait très appréciée des perroquets qui passent beaucoup de temps dans la cage ainsi que des petits perroquets qui ne sont pas encore en mesure de tenir un objet avec leurs pattes. Spirale de coton avec des cloches Tout comme la bell interactive, la spirale de coton est suspendue dans la cage et peut être placée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la cage. Placée dans la cage, elle prend peu de place et permet au perroquet de se déplacer aisément et de jouir d’une liberté contrôlée. Le perroquet pourra se placer dans la spirale, et jouer avec la cloche. La cloche serait un excellent moyen d’attirer le perroquet et lui permettre de se distraire. Cintres Limauñas Il s’agit d’une perche fabriquée généralement avec du bois. Il est recommandé de priser la perche faite en bois naturel. On retrouve les cintres dans les magasins d’accessoires pour oiseaux ou vous pouvez également fabriquer une vous-même à la maison. Avec ces cintres, les perroquets peuvent sauter d’une branche à une autre et faire ainsi un peu d’exercices. Ils sont considérés comme des perches pédicures car ils permettent aux perroquets de garder leurs ongles à une longueur parfaite. En effet, à chaque fois que les perroquets se posent sur cette perche, ils sucent et rongent les ongles. Vous n’aurez donc plus besoin de couper les ongles de votre animal de compagnie. Pendant que votre perroquet joue sur la perche, ses ongles sont taillés avec des extrémités bien arrondies. Abacus L’Abacus est un jouet très drôle fait en bois, qui comporte plusieurs figures pouvant être déplacés aisément d’un côté à un autre. Ces figures sont entre autre les pièces en forme de cerceau et de billes attachées aux tiges. Accroché dans la cage de votre perroquet, il aidera votre animal à toucher plusieurs figures et avoir sur un même accessoire plusieurs figures. Ce jouet est adéquat pour tester les capacités de l’animal et son intelligence. A force de jouer, l’intelligence et l’habileté de votre animal seront fortement améliorées. Swing Il s’agit d’une balançoire sur laquelle le perroquet pourra balancer, grimper, se tenir debout et affiner ces griffes. Fabriquée en bois naturel, ce jouet est l’un des plus intéressants qui favorisent le pivotement du perroquet. Il permettra à votre perroquet d’avoir un long temps de distraction et de développer son intelligence. Tour de perroquet La tour de perroquet est un jouet très intéressant qui plaira sans doute à votre perroquet. Il est composé de grandes pièces de bois, entourées de grandes chaînes de bijoux et ornées par des cloches. Avec cette combinaison, nous remarquons clairement que votre perroquet aura de quoi se distraire et ce, pendant une longue durée. Jouet très coloré, il est très prisé par les perroquets, notamment avec les chaînes de bijoux attrayantes, offrant un grand plaisir. Fleur sur la roche C’est un nouveau jouet en forme de fleur adaptée aussi bien aux petits qu’aux grands perroquets. Il dispose d’une roche volcanique qui permet de maintenir le pic en parfait état. Les fleurs sur la roche attirent l’attention du perroquet qui va sans doute y prêter attention. Ce jouet peu commun est idéal pour favoriser l’épanouissement de votre animal de compagnie. Cintre de fruit Comme son nom l’indique, le cintre de fruit permet d’accrocher les morceaux de fruit sans endommager les barres de la cage du perroquet. Nous savons à quel point les perroquets aiment fouiller et prospecter avec leur bec tout ce qui est dans leur entourage. De ce fait, les fruits sont transformés en jouet de distraction très intéressante. Ce cintre incite le perroquet à manger les fruits posés sur le cintre. Étant suspendu, l’animal fera des efforts pour atteindre les fruits. Bien qu’il existe plusieurs modèles de jouets pour perroquets, voici présentés ci-dessus les meilleurs. A noter qu’il est préférable d’opter pour les meilleurs accessoires garantissant l’épanouissement de votre perroquet.
  23. Les animaux sont autant importants que les hommes pour l’équilibre de la planète Terre. Ils apportent également leur petite touche à la nature. Il est donc de notre devoir à tous de les protéger afin qu’ils continuent à faire partie de notre planète. Cependant, force est de constater que certaines races d’animaux sont en voie de disparition. Quelles sont les causes de cette disparition ? Quels sont les animaux en voie de disparition ? Quels sont les gestes fondamentaux pour préserver ces animaux ? Nous vous donnons dans cet article quelques conseils pour préserver les animaux en voie de disparition. Quelles sont les causes de la disparition de certains animaux Plusieurs causes expliquent la disparition des animaux. Malheureusement la cause principale est l’homme. Les humains à travers leurs comportements, à travers les actes qu’ils posent participent ardemment à la disparition des animaux. Des actes peu commodes tels que les feux de brousse, la pollution ainsi que l’introduction de certaines espèces exotiques font fuir certaines races d’animaux. De même, la chasse et la pêche intempestive jouent un rôle prépondérant dans ce phénomène. De plus, les changements d’usage des terres, l’exploitation directe de certains organismes et le changement climatique sont autant de raisons qui conduisent à la disparition de certaines races d’animaux. Quels sont les animaux en voie de disparition ? Bien que ce phénomène touche tous les animaux en général, certains sont les plus concernés. Ils sont classés en trois catégories : vulnérables, en danger et en critique danger d’extinction. Les animaux vulnérables ont besoin de beaucoup d’attention et de surveillance afin d’éviter qu’ils ne disparaissent. Les animaux en danger sont en train de disparaître et il est nécessaire d’agir avant que la situation n’empire. Les animaux en critique danger d’extinction sont les plus menacés. Cette dernière catégorie est dans une situation la plus grave et ces animaux doivent être protégés en permanence. On ne saurait dresser une liste exhaustive des animaux en voie de disparition en raison de leur nombre élevé. Cependant, sont inscrits sur la liste rouge le tigre, la tortue luth, la salamandre géante de Chine, l’éléphant de Sumatra ou encore le Saola. Ces animaux et bien d’autres disparaissent progressivement à tel point qu’il est difficile de les voir dans les zoos, les parcs d’attraction. Ils se font très rares de nos jours. Quels sont les gestes fondamentaux pour préserver ces animaux ? Pour préserver les animaux en voie de disparition, le plus grand effort revient à l’homme. Pour cela il faut : Protéger la vie sylvestre des animaux Il est important de protéger et de respecter la vie des animaux. Nombreux sont ceux qui agressent, brutalisent, tuent les animaux sans aucune raison apparente. La chasse est pour certains un loisir, une activité de divertissement où on prend du plaisir à tuer les animaux. Ces pratiques cruelles participent à l’extinction des animaux. Les activités telles que les cirques, la chasse en safari ou les aquariums doivent impérativement s’arrêter car il s’agit là des activités qui portent atteintes à la vie des animaux. Protéger l’environnement des animaux Outre la vie des animaux, leur milieu de vie doit être également protégé. L’habitat naturel est nécessaire pour la survie d’une race. Il est donc important de protéger les lieux où vivent les animaux afin qu’ils aient un espace adéquat pour vivre, se nourrir, s’épanouir et se reproduire. Qui parle de la protection du milieu animal parle également de la protection de l’environnement. Il faut éviter de participer à l’exploitation des forêts, au feu de brousse sans cesse. Ces différentes pratiques détruisent le milieu d’habitation des animaux avec pour conséquence directe la fuite de ces animaux. De même, ne soutenez pas la construction des grands complexes ou l’exploitation minière car qu’on le veuille ou non ces constructions participent à la destruction de la nature. Contribuez plutôt à la préservation de la forêt, des parcs et tout espace vert. Réduire l’empreinte carbone Comme nous l’avons dit un peu plus haut, le changement climatique est un facteur de la disparition des animaux. Ce changement climatique est dû essentiellement à l’utilisation du carbone. Pour cela, il est primordial de revoir nos habitudes, de réduire l’utilisation des produits chimiques afin de préserver la nature. La réduction de l’empreinte carbone consiste à préférer le naturel aux produits industriels. Tous ces produits chimiques, toxiques détruisent la couche d’ozone qui a également des conséquences très néfastes sur les hommes. La préservation des animaux en voie de disparition passe donc par le changement de certaines habitudes quotidiennes même les plus anodines. Economiser l’électricité La réduction de la production d’électricité participe à la réduction du réchauffement climatique. Le réchauffement climatique est en effet dû aux déchets nucléaires et aux CO2 rejetés lors de la production de l’énergie. Ainsi, il faut désormais avoir les bons réflexes pouvant aider à économiser l’électricité. A titre d’exemple, ayez l’habitude de toujours éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce, à débrancher les appareils électroménagers, à éteindre vos ordinateurs, bref tout ce qui consomme de l’électricité. Ces réflexes n’ont l’air de rien mais contribuent fortement à la préservation des animaux en voie de disparition. Réduire la consommation du plastique Pour sauver les animaux en voie de disparition notamment les animaux aquatiques, vous devez limiter au maximum la consommation du plastique. Les déchets plastiques utilisés sont versés dans les eaux et conduits ensuite dans la mer. Une fois dans la mer, ils causent la mort de nombreux animaux. Ces derniers ont l’habitude de confondre les déchets plastiques avec de la nourriture. Ils finissent donc par s’étouffer et disparaissent ainsi progressivement. S’engager dans la sensibilisation pour la protection de la nature Engagez-vous dans la lutte pour la préservation de la nature à travers la conscientisation des populations afin que ces derniers voient le danger lié à la disparition des animaux ainsi que le rôle important de l'Homme dans ce fléau. Vous pouvez vous constituer en volontaire dans les centres de protection de la nature afin de participer ardemment au changement. Le plus important est de savoir qu’il s’agit d’une cause commune et que nous devrions tous nous engager pour la préservation des animaux en voie de disparition.
  24. Salut ! Si la température est inférieure à 18degres ça peut effectivement lui déplaire mais je dirai en premier lieu le filtre. Les bettas n'aiment pas le courant ! Ils adorent l'eau stagnante et une faible hauteur d'eau. Enleve ton filtre quelque jours pour voir s'il se sent mieux.
  25. Hello :) alors oui ça peut être du au faite qu’il ai froid, mais je pense aussi à l’éclairage, si il est trop fort, il va forcément ce planquer, essayer si tu le peux de baisser la luminosité ou alors mettre des plantes flottantes. ✌🏽
  26. Bonjour, j'ai adopté un betta il y a quelques jours. Il était très réactif, curieux et regardait toujours ce que je faisais dans l'appartement. Depuis hier soir, il se réfugie entre une pierre et la vitre de l"aquarium. Il sort de sa cachette pour venir vers moi puis repart dans son trou et reste penché à la verticale, tête vers le bas. Il reste que d'un côté de l"aquarium alors qu'avant il se "baladait" partout et explorait tous les recoins. Je m'inquiète... Chose positif il est réactif lorsque je bouge mon doigt et il mange bien. A propos de mon aquarium : c'est un cube de 30 L avec filtre et lumière. Plantes naturelles, pierres, et branche sont également présentes. Malheureusement je n'ai pas encore de chauffage, il devrait arriver dans deux, trois jours. Mon hypothèse : l'eau est trop froide, c'est pour ça qu'il économise ses forces et reste dans un coin plus isolé car hier et ce matin, j'ai ouvert la fenêtre pendant plusieurs heures. Merci pour votre aide !
  27. En raison de l’instinct de chasseur du chat, mordre ferait partie de son comportement naturel. Il peut y arriver que votre chat vous morde brusquement bien que vous soyez déjà familiarisés. La question qui se pose est donc de savoir pourquoi votre chat adopte un tel comportement. Plusieurs raisons justifient ce comportement et ce, en fonction des circonstances. Quelles sont les raisons pour lesquelles le chat vous mordille ? Que faire en cas de morsure du chat ? Nous trouverons dans cet article, des explications à ce comportement de nos petits tigres. Quelles sont les raisons pour lesquelles le chat mordille ? Si votre chat vous mordille c’est sans doute pour plusieurs causes. En général, c’est une maladresse, pour demander de cesser les jeux et les caresses, pour attirer l’attention, par peur ou par frustration. Ce comportement serait également dû à un problème médical. En raison d’une maladresse Si votre chat depuis son jeune âge n’a pas appris à jouer convenablement sans mordre, il aura tendance à vous mordiller au cours des parties de jeu. Il ne s’agit de rien de méchant, mais juste d'un manque de tact et d’habileté. Surtout, lorsque votre chat n’a pas eu le temps d’apprendre à jouer avec d’autres chats, qui l’arrêteront dès que le jeu devient violent et l’habitueront dès lors à jouer sans mordre. La tentation à vous mordre serait plus élevée si au cours du jeu, vous bougez les mains et les pieds afin que le chat les attrape. De plus, un chat qui mordille son maître n’a pas certainement appris à poser de limites parce qu’il aurait été sevré trop jeune et sa mère n’a pas eu le temps de lui inculquer les interdits. Pour l'arrêt des caresses ou du jeu Au cours d’une séance de câlin, il peut y arriver que votre chat vous mordille brusquement. Cela voudrait dire que les caresses ont dépassé son niveau de tolérance et il veut y mettre fin. Il faut préciser que les chats même domestiqués n’arrivent toujours pas à laisser leur côté solitaire. De ce fait, leur niveau de sociabilité n’est pas très élevé comme celui des chiens. Ils peuvent donc être agacés à un moment par trop de caresses. De même, si pendant la séance de câlins, vous lui touchez les zones interdites comme les pattes ou le ventre, votre chat pourrait avoir cette réaction. Il en est de même des parties de jeu. Lorsque votre chat vous mordille sans raison au cours d’une partie de jeu, c’est une manière de manifester sa volonté à arrêter la partie. Par peur ou frustration Une autre explication possible au fait que votre animal de compagnie vous mordille est la peur ou encore le manque de familiarité. Certains chats sont de nature craintive. Ils ont peur des gens soit en raison de leur génétique, soit en raison des expériences et des événements connus dans leur jeunesse. En effet, la socialisation est une étape fondamentale du comportement social du chaton. Si cette étape est ratée, le chat aura du mal à se sociabiliser et développera un sentiment de peur. Il aura donc constamment peur sans aucune raison apparente. Aussi, lorsque vous interprétez mal les intentions du chat, autrement dit que le chat veuille jouer mais que vous commencez à le caresser, il peut se sentir frustrer et vous mordre. Par agressivité dirigée La frustration du chat peut ne pas être causée par la victime. Dans ce cas, il est question d’agressivité redirigée. Cette agressivité se manifeste lorsque le chat détecte une situation qui l’excite, par exemple voir un chat inconnu de l’autre côté de la fenêtre. Cette agressivité est orientée vers une personne à proximité qui tente de le calmer lorsque la source d’excitation n’est pas accessible. Cette réaction est une preuve de la théorie selon laquelle il ne faut pas calmer le chat dans un état d’excitation. Pour attirer l’attention Certains chats mordillent juste pour attirer l’attention de leur maître. Ils viennent s’installer sur les genoux, mordillent brusquement et repartent rapidement. C’est une manière d’amener le maître à leur prêter attention ou à l’amener à jouer avec eux ou à leur faire des caresses. Ce comportement est expliqué par les professionnels comme le besoin de ressentir le contact humain, d’un peu de chaleur. Que faire lorsque votre chat vous mordille ? Lorsque votre chat vous mordille, pas besoin d’être sévère ou dur envers ce dernier. Cela ne fera que développer et augmenter son niveau d’anxiété ou de frustration. Ce qui convient de faire, est de déterminer la raison pour laquelle il vous mordille, et d’apporter une solution adéquate. Lorsque votre chat vous mordille en raison de sa maladresse, il est primordial d’inculquer des limites à votre chat et de lui apprendre à jouer sans violence. Ainsi, lorsqu’il vous mordille, un « NON » ferme doit lui faire comprendre que ce comportement n’est pas la bienvenue. S’il persiste, arrêtez de jouer et laissez-le seul un moment. Dans ce cas, certains vétérinaires recommandent de le soulever légèrement par la peau de la nuque pour quelques secondes. Il s’agit d’une méthode pour montrer votre désapprobation. Aussi, lorsque votre chat adopte ce comportement pour attirer votre attention, vous devez montrer votre désapprobation et lui montrer d’autres techniques pour atteindre son objectif. Il serait préférable de lui accorder votre attention, surtout lorsque vous connaissez la nature de votre animal de compagnie. S’il adopte ce comportement par agressivité ou par peur, il est préférable de consulter un professionnel, qui pourra prescrire une solution médicamenteuse. Il est recommandé également de penser à une prise en charge comportementale. Par ailleurs, les morsures de chat ne sont pas à banaliser. Elles peuvent s’infecter en un clin d’œil en raison des germes pathogènes. Aussi, les morsures sont plus graves lorsque les dents pointues des chats pénètrent à une grande profondeur l’épiderme. Pour cela, les parties mordillées doivent être traitées avec beaucoup de soins et de façon rapide. Lavez la plaie avec de l’eau et du savon puis désinfectez. En cas de non-satisfaction, consultez votre médecin.
  28. Bugsy1

    mon osaka 450l

    Salut a tous, petit retour sur le fofo, et plus de fofo :( Heureusement je vous retrouve, donc mon bac n'est plus en haut depuis l'hiver dernier, c'a faisait 5 ans qu'il végété dans mon garage, les coraux était magnifique alors que je ne m'en occupé pas, mais je demande a mon fils d’éteindre l’éclairage, et ce couillon a éteint la rallonge de l’éclairage, avec les chauffage dessus, donc tout est mort grrrr. Bref, le WE dernier je déplace mon bac, et je commence a craquer, bon, par pour remettre l'Osaka en route, car les travaux sont pas fini a la maison :/, mais pour peut être finir le projet edge que j'ai commencé mais jamais fini, ou par un plus gros que le edge, en attendant de pouvoir relancer le 450L.
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.