Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Admin-amisdesamis

ORVET FRAGILE

Messages recommandés

ORVET FRAGILE (Anguis fragilis, Linnaeus, 1758)

Classification :
Ordre : squamates
Famille : Anguidés
Sous-espèces : Anguis Fragilis Fragilis (Linnaeus, 1758)


Description :
Parfois confondu avec un serpent (il est apode), l'orvet est un lézard. Corps long , mince, lisse et brillant, il peut atteindre à l'âge adulte une taille avoisinant les 30/40 cm. Quelques spécimens peuvent même mesurer 50 cm. Sa queue, qui se brise facilement, le fait surnommer "le serpent de verre" mais elle se reforme rapidement en un moignon d'un à trois centimètres. La couleur générale va du brun au grisâtre en passant par des reflets rougeâtres, jaunâtres, bronzées. La femelle a pour caractéristique de présenter une ligne vertébrale sombres ainsi que des flancs et un ventre assez sombre alors que le mâle a, lui, une couleur monochrome. Les jeunes sont plus colorés que les adultes.



Répartition :
On le trouve sur une grande partie du continent européen et son aire s’étend vers l’est jusqu’à l’Oural et le Caucase, et vers le sud jusqu’en Iran.

Reproduction :
La maturité sexuelle est généralement atteinte à l’âge de 3 ans chez le mâle et de 4-5 ans chez la femelle. La longévité potentielle est élevée : des Orvets peuvent vivre plusieurs dizaines d’années en captivité, mais le plus souvent 10 à 15 ans seulement dans la nature.
Les mises bas ont généralement lieu entre la mi-août et la mi-septembre, voire plus tard lors d’années défavorables. Elles comportent en moyenne de 6 à 12 (exceptionnellement jusqu’à une vingtaine) oeufs à la coque très mince, dont le nombre est fonction de la taille de la femelle. Les individus mort-nés semblent fréquents chez cette espèce. Les jeunes, longs de 7 à 10 cm, déchirent l’enveloppe de l’oeuf peu après la ponte. Les jeunes orvets mesurent près de 15 cm à un an, un peu plus de 20 à deux ans et environ 25 à trois ans (Poivre, 1980).

Alimentation :
principalement des limaces et des vers de terre, des cloportes, des araignées et larves d’insectes.

Habitat :
milieux secs( éboulis rocheux, abords de voies ferrées) ou humides où l'on rencontrre les populations les plus abondantes (prairies, végétation herbacée, lisière de forêt, etc), Comme d’autres reptiles, il préfère nettement les groupements de lisières, en particulier les ourlets* à végétation herbacée dense. Le gîte hivernal dans le sol, jusqu’à une profondeur de 70 cm. Utilisation de trous, mais aussi fentes de rochers, compost, fumier, galeries déjà creusées par d'autres.

Statut : intégralement protégé (décret dit Natura 2000)




Photo: PABvision.com.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.