Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Admin-amisdesamis

Dépôt blanchâtres dans les urines.

Messages recommandés



Ma tortue émet des selles blanches ! Est-ce grave ?

Mes tortues ont systématiquement dans leurs urines une espèce de mélasse blanchâtre. Par moment cela affecte un
aspect cristallin, et par moment j'ai plutôt l'impression de filaments. Et par moment ce n'est pas présent. Que faut-il en
penser ? Je dois leur donner quoi pour que ces traces blanches disparaissent ?
Les cristaux blancs et les filaments blancs parfois observés c'est la même chose.
L'organisme des tortues, comme le nôtre, doit évacuer l'acide urique formé par l'excès d'azote produit par les protéines. Chez
nous cela ne se voit pas parce que les volumes corporels sont énormes. Chez une tortue cela se remarque tout de suite.
Un rein de tortue qui n'évacue plus l'acide urique voue à terme la tortue à la mort par une crise de goutte. Si l'acide urique n'est
pas évacué, il se concentre dans le sang jusqu'à des très hautes doses, se déposant jusque dans les articulations. Lorsque
l'organisme de la tortue est saturé d'acide urique les problèmes articulaires sont tels que la tortue ne bouge presque plus. La
douleur peut finir par être terrible comme pour l'homme dans sa crise de goutte. Si les mâchoires sont atteintes la tortue ne peut
même plus s'alimenter. On peut aussi voir ces cristaux "transpirer" par le cuir au niveau des cuisses et des aisselles ou par les
muqueuses.
Mais la tortue peut aussi avant cela entrer dans un coma plus ou moins profond pour s'abstraire de la souffrance. La fin est
alors très proche et il est préférable d'abréger la souffrance car à ce niveau l'organisme ne reviendra jamais à un état normal et
la fin est inéluctable.
La valeur maximale normale d'acide urique dans le sang d'une tortue terrestre (du moins une Testudo) est de 40 mg/l
(milligrammes par litre). A 60 mg/l la tortue est en danger. A 80 mg/l elle est en grand danger. A 100 mg/l les lésions des reins
sont déjà certainement irréversibles. A 120 mg/l la tortue entre dans le coma.
Conclusion : Cette évacuation de cristaux blanchâtres est le signe que les reins fonctionnent correctement et évacuent
correctement l'acide urique excédentaire. C'est au contraire l'absence totale de cette blancheur qui est un signe de danger pour
l'organisme de la tortue.
Quant aux tortues aquatiques, elles évacuent de la même façon mais on ne s'en aperçoit pas, en raison du volume d'eau
important dans lequel elles urinent. L'observation des articulations est donc le seul moyen (hormis l'analyse sanguine) pour
savoir s'il y a un problème.
Ces dépôts blanchâtres dans les urines sont donc le signe d'une bonne évacuation de l'acide urique par des reins en bonne
santé.
Il ne faut donc surtout pas empêcher cette évacuation !!!
Voici, pour terminer, une précision intéressante que m'apporte le Dr Schilliger :
La teneur en acide urique dans les urines (c'est-à-dire la proportion de " blanc" dans l'urine) dépend essentiellement du
mode de vie de l'animal et de son état d'hydratation : chez les animaux terrestres de biotope sec et désertique, chez
qui l'eau est un " bien" précieux à ne pas gaspiller, les urines sont quasi exclusivement composées d'urates
cristallisés (sels d'acide urique). Chez les animaux aquatiques, les urines sont constituées d'eau en grande quantité,
d'urée et d'ammoniac (déchets azotés solubles dans l'eau, donc invisibles). Chez les espèces semi-aquatiques, on
retrouve dans les urines de l'acide urique, de l'urée, de l'ammoniac et un peu d'eau.
Voilà. Si vous observez ces urines blanches chez vos tortues terrestres, tant mieux ! Vous pouvez être rassuré.

Jacques PRESTREAU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.