Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Admin-amisdesamis

Disséquer des souris avant le bac : c'est fini.

Messages recommandés

Article de Libération/AFP, ce jour.

Les professeurs de biologie ont désormais interdiction d’utiliser des souris, grenouilles, et autres poussins dans leurs classes de collège et lycée.

Fini les évanouissements et les moues dégoûtées : depuis fin novembre, les dissections de souris sont désormais interdites dans toutes les classes jusqu’au baccalauréat, une décision du ministère de l’Education nationale saluée lundi par l’association Antidote Europe.

Les travaux pratiques de biologie «peuvent être réalisés sur des invertébrés [...] à l’exception des céphalopodes [...] et sur des vertébrés ou sur des produits issus de vertébrés faisant l’objet d’une commercialisation destinée à l’alimentation», a écrit le ministère dans une lettre envoyée à tous les recteurs d’académie citée par Antidote Europe dans un communiqué. «Cette interdiction concerne donc les animaux vertébrés (souris, grenouilles, poussins...) élevés dans le seul but de les disséquer en classes de biologie de l’enseignement général», précise l’association de défense animale.

Une directive européenne de 2010 interdisait déjà ce genre de pratiques, mais «la transposition en droit français de la directive européenne 2010/63/UE ne semblait pas tout à fait claire aux différentes personnes concernées. C’est pourquoi cette lettre du ministère de l’Education nationale était nécessaire et attendue», poursuit le communiqué. Créée par des chercheurs issus du CNRS, Antidote Europe est une association à but non lucratif de défense animale.

AFP

cheers

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.