Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Alimentation du chinchilla : petit guide

       (0 avis)

    Originaire d'Amérique du Sud, le chinchilla est un compagnon malicieux et agréable. Ce petit rongeur aime le contact ainsi que sa nourriture. Facile à élever, il fera le bonheur de ses maîtres.

    Ne demandant que peu de place et une cage adaptée, le chinchilla demande une bonne hygiène de vie et quelques soins. Il sera en revanche,  plus tatillon concernant ses repas. 

    Il est assez surprenant, au premier abord, de voir l'état d'esprit de cet animal de compagnie, au moment des repas. Sachez que si votre boule de poil se précipite sur sa nourriture, il sera vif et très câlin. A l'inverse, s'il rechigne à manger, il serait judicieux de le mener chez un vétérinaire.

    Quelle est la meilleure nourriture pour votre chinchilla ? Quels sont les restrictions de cette alimentation particulière ? Découvrez dans ce petit guide quelques conseils pour nourrir un chinchilla domestique.

     

    De quoi se nourrit un chinchilla

    Comme son maître, le chinchilla a besoin de se nourrir à heures régulières. La constante vous aidera à mieux élever votre animal de compagnie. Celui-ci étant sensible, il faudra faire attention à la fraîcheur de ses aliments.

     

    Le foin

    Ce fourrage d'herbes fauchées va être à la base de l'alimentation de votre animal de compagnie. Il sera indispensable à son bien-être et à son développement. 

    Il va servir au bon fonctionnement intestinal de votre chinchilla. Mais aussi, à utiliser ses molaires de manière optimale. Le foin de votre boule de poil devra être de première qualité.

    Sachez que le chinchilla est sensible et il est hors de question de lui donner un foin bourré de pesticides et autres cochonneries chimiques. Il en ira de sa santé sur le long terme.

    Optez pour un foin à grosse tige, de première coupe et surtout bien sec. Le foin craint l'humidité donc il devra être stocké dans un endroit sec et à l'abri de l'air.

    Vous pouvez acheter votre foin directement chez un paysan. Ou tout simplement, récupérer l'herbe tondue de votre pelouse. Si vous n'avez ni l'un ni l'autre, sous la main, il reste l'animalerie.

    Il existe plusieurs marque sur le marché, il suffit de trouver celle qui conviendra à votre chinchilla. Pensez aux centres équestres qui peuvent vous dépanner en cas de besoin. L'idéal est de donner une poignée de foin le matin et des granulés le soir. Votre animal doit avoir sa nourriture à heures fixes et au même endroits tous les jours.

     

    Les granulés

    Comme tous les rongeurs, le chinchilla a des besoins nutritifs comprenant des lipides, des protéines et des vitamines. Par exemple, ne lui donnez pas de croquettes pour chien ou chat. Il ne les supportera pas.

    Son appareil digestif étant complexe, il ne supporte pas les sucreries et absorbe à merveille la cellulose. Bien que très gourmand, le chinchilla se contentera de granulés fabriqués spécialement pour son espèce.

    Il s'agit d'un aliment qui sera bon pour pour les étapes de sa vie. Choisissez les bien secs et durs et ne dépasser pas les 30 grammes de ration quotidienne.

     

    L'eau

    Il est important de laisser de l'eau fraîche et propre en permanence et à volonté. Celle-ci ne doit pas dépasser un PH de 7,2. Si l'eau est trop calcaire, quelques gouttes de vinaigre blanc feront des miracles.

    L'eau minéral est à bannir de l'alimentation de votre chinchilla. Celle-ci sera trop riche pour son appareil digestif. En utilisant un abreuvoir spécial rongeur, votre chinchilla pourra s'hydrater comme il le souhaite.

     

    chinchilla

     

    Les graines

    Le chinchilla aime trier sa nourriture. Il ne mangera pas toutes celles que vous lui proposerez. De plus, il sera sujet aux carences. Il est judicieux de mélanger les graines avec les granulés. 

    Ainsi, l'animal aura tous les nutriments nécessaires à sa santé et son bien-être. Les graines se trouvent facilement en animalerie ou en magasins bio. La graine de Cynorrhodon est un des mets préférés de votre petit compagnon.

    Les portions ne doivent pas être trop grosses. Le chinchilla, gourmand par nature, peut souffrir d'obésité ou de constipation. Il faut aussi savoir, qu'il serait du gâchis de remplir sa cage de nourriture. Celle-ci prendra trop de place et ne fera qu'encombrer son espace de vie, jouant sur son hygiène et sa santé.

     

    Les friandises

    Bien que dangereuses pour sa santé, le chinchilla raffole des friandises. Même si vous êtes tenté de vouloir gâter votre petit compagnon, évitez de le faire. Le régime strict et minimal est celui qui convient le mieux aux chinchillas. 

    Une fois de temps en temps, il est possible de donner quelques petits suppléments. Ils vous aideront à compléter son régime alimentaire. De plus, les friandises peuvent être une solution pour habituer votre compagnon de votre présence. 

    Ne donnez jamais au chinchillas d'aliments verts. Ils peuvent provoquer de sérieuses maladies. L'appareil intestinal du rongeur n'est pas adapté aux fibres qu'ils contiennent. Cela pourra engendrer des diarrhées sévères et être fatal pour lui.

    Lui en donner à de rares occasions ne représente pas de danger. pour pallier aux carences, les raisins secs, les fleurs de mauve ou les miettes de pain sont une bonne alternatives.

    Le chinchilla apprécie aussi les écorces bourrées de vitamine C. Mais aussi, les plantes comme le chardon, la ronce et la feuille d'ortie. 

     

    Introduire de nouveaux aliments

    Si vous souhaitez introduire un nouvel aliment dans le régime de votre animal, allez y petit à petit. L'on va alors parler de transition alimentaire. Il est important de bien respecter les étapes afin de ne pas rendre le chinchilla malade.

    Cette transition se fait sur 4 semaines et de manière douce et lente. Ne pas brusquer votre petit animal est la base de cette intégration. L'appareil intestinal ne tolérera aucun changement de nourriture sans cela.

    Il conviendra de diminuer l'alimentation à changer et la remplacer par celle qui sera désormais la sienne. Si votre animal ne mange pas malgré le protocole de transition, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire. 



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...