Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

PlumeBlanche

Membres
  • Compteur de contenus

    176
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    9

PlumeBlanche a gagné pour la dernière fois le 4 janvier

PlumeBlanche a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

26 Excellent

Visiteurs récents du profil

15 405 visualisations du profil
  1. Classé parmi les meilleurs animaux de compagnie de l’homme, le chien est sans aucun doute un compagnon fidèle et loyal. Toujours présent et dévoué, il sait rendre heureux ses maîtres. Mais il peut arriver que le chien ait aussi des besoins spécifiques. Il se peut qu’il souffre d’un mal ou désire vous communiquer quelque chose. Le problème, c’est qu’il ne peut pas vous parler. Mais il peut communiquer par des signes, des bruits, des comportements qu’il vous faudra décrypter. L’un de ces signes est le lèchement des pattes. Pourquoi votre chien se lèche de façon continue ? Que faire quand votre chien se lèche sans arrêt les pattes? Quelles sont les solutions au problème de votre chien ? Voici nos explications, ainsi que quelques conseils pour vous aider face au chien qui se lèche sans arrêt. Pourquoi votre chien se lèche de façon continue les pattes ? Plusieurs causes pourraient expliquer le fait que votre chien se lèche les pattes de manière continue. Mais essentiellement, deux causes sont les plus courantes. Il s’agit des troubles comportementaux et des problèmes de santé. Les troubles comportementaux Le léchage intempestif de votre chien pourrait provenir d’un problème psychologique ou d’un trouble du comportement. S’il est assez anxieux ou stressé et se repose peu, il peut développer un Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC). Ces lèchements intempestifs auraient donc pour objectif l’évacuation de stress et l’anxiété. Le stress ou l’anxiété d’un chien peut être également causé par un déménagement ou la perte de son maître. Il peut aussi s’agir de la perte d’un compagnon de jeu, d’un accident ou d’un simple ennui. Sachez que votre chien peut se lécher sans arrêt pour attirer votre attention en cas de stress et d’anxiété. Les problèmes de santé Le léchage continu des pattes par votre chien peut être causé par une douleur musculaire ou articulaire ou une blessure. Il peut aussi avoir un petit objet logé dans les pattes. Ces situations surviennent fréquemment lors des promenades. C’est pourquoi vous devez vérifier les pattes de votre chien dès que vous remarquez le problème. Votre chien peut également se lécher si ses pattes le démangent. La démangeaison provient souvent de l’installation de certains parasites entre les orteils de votre chien. Il y a également les infections bactériennes ou fongiques. Lorsque votre chien est âgé, il y a aussi la possibilité qu’il ait développé des tumeurs au niveau de ses doigts ou ailleurs. Les conséquences du léchage continu de la patte Les chiens marchent sur leurs quatre pattes. Les pattes du chien sont donc en contact permanent avec le sol et avec tout ce qu’il a d’impuretés. C’est aussi par ses pattes que le chien transpire. Un chien qui se lèche souvent les pattes risque d’ingurgiter saletés et parasites. Un chien qui se lèche les pattes se les mordille aussi. Il pourrait se blesser ou développer des dermatites. Le léchage aggrave les plaies de votre chien. Il garde la plaie humide et favorise son développement car la salive du chien contient de nombreuses bactéries. Il aggrave également les infections et infestations parasitaires ou bactériennes. En se léchant sans cesse les pattes, votre chien s’engage dans un engrenage vicieux d’où il sortira difficilement. Comment agir face à votre chien qui se lèche sans arrêt les pattes ? Votre chien se lèche sans arrêt les pattes et cela vous inquiète sans doute. Il importe que vous vous posiez quelques questions. Les questions à se poser quand votre chien se lèche Cinq questions s’avèrent indispensables lorsque votre chien se lèche sans arrêt les pattes. Avant de déclarer l’état d’urgence il importe que vous y répondiez. Depuis quand votre chien se lèche-t-il les pattes? Est-ce à la suite d’un événement particulier ? Le léchage a-t–il commencé du jour au lendemain ou était-ce plutôt progressif ? Toutes les pattes sont-elles concernées ou s’agit-il d’une en particulier ? Ce comportement s’accompagne-il d’autres signes ? Ces questions vous aideront à faire un petit diagnostic et à juger s’il y a urgence ou non. Quels comportements adopter ? Les chiens n’ont pas pour habitude de se lécher de façon continue les pattes. Commencez d’abord à le décourager dans ce comportement mais sans le stresser. Ensuite, vérifiez sa patte ou l’endroit concerné. Munissez-vous d’une lampe torche pour cela. Scrutez patiemment l’avant et l’arrière de la patte de votre chien pour vérifier si aucun caillou n’y est coincé. Cherchez des éraflures ou des plaies sur la partie souvent léchée. Ensuite, bougez délicatement ses doigts ou appuyez légèrement l’endroit concerné. Soyez attentif à sa réaction. S’il ne réagit pas, jetez-lui une friandise ou un jouet qu’il aime. Si votre chien se déplace normalement, c’est peut-être une fausse alerte qu’il faut cependant surveiller. Dans le cas contraire, c’est qu’il y a un problème. Quelles sont les solutions au problème de votre chien ? Qu’il soit psychologique ou physique, le léchage continu n’est pas la meilleure option pour votre chien. La solution à adopter dépend de la cause du mal. Pour les causes comportementales Si votre chien s’ennuie, il faudra lui accorder plus de temps. Pour le détendre et corriger le manque de stimulation, promenez-vous avec lui. Prenez-lui des jouets pour qu’il trouve autre chose à faire que de se laper les pattes. Si votre chien est angoissé ou anxieux, assurez-lui des temps de repos dans un coin peu bruyant. Si son comportement persiste toujours, adressez-vous à un psychologue ou à un comportementaliste canin. Ils pourront vous éclairer sur le problème de votre chien et vous aider à le résoudre. Solutions pour les raisons de santé Si vous pensez que votre chien souffre d’infections ou d’autre problèmes de santé, désinfectez ses pattes ou la partie léchée. Attardez-vous entre les doigts et à la base des griffes ou sur la partie supposée infectée. Il existe de nombreux produits inoffensifs que vous pouvez utiliser : lingettes, shampoing antiseptique, etc. Ensuite prenez un rendez-vous chez le vétérinaire pour avoir une idée plus claire. Il pourra détecter le mal et recommander les produits à utiliser. Pour résumer, un chien qui se lèche sans cesse les pattes ressent sans doute un mal-être physique, émotionnel ou psychologique. Ce comportement risqué n’est pas du tout normal. Faites un petit diagnostic en recherchant l’origine de ce comportement, son évolution dans le temps et en l’examinant. Découragez le dans ce comportement. S’il persiste, conduisez-le chez un vétérinaire, ou chez un comportementaliste canin selon l’origine du mal que vous soupçonnez. Mais surtout, ne le laissez pas continuer ainsi car son état pourrait se détériorer.
  2. Animaux peu sociables de nature, les hamsters ne sont pas généralement très dociles. Il est difficile d’établir une vraie relation avec eux en raison de leur caractère récalcitrant. Ils peuvent mordre avec force lorsqu’ils se sentent menacés ou effrayés. Pour améliorer cette relation, il vous faut beaucoup de temps, de patience et surtout les couvrir de beaucoup d’amour. Quelles sont les différentes étapes pour apprivoiser votre hamster ? Comment tenir convenablement votre hamster ? Que faire quand votre hamster vous mord ? Poursuivez la lecture de cet article pour obtenir réponse à ces préoccupations. Quelles sont les différentes étapes pour apprivoiser votre hamster ? Après l’acquisition de votre hamster, il faudra le laisser découvrir son nouvel environnement et prendre ses marques dans sa nouvelle cage. Apprivoisez ensuite votre hamster hors de sa cage puis essayez de le porter progressivement. Apprivoiser le hamster dans sa cage Comme nous l’avons dit un peu plus haut, le hamster est un rongeur très solitaire. Arrivé dans un nouveau milieu, il cherche à marquer son territoire. Pour cela, préparez pour votre rongeur une cage dans un lieu calme. La cage représente pour lui un lieu de quiétude, de bien-être et de repos. Dès les premières heures après l’achat de votre hamster, essayez d’établir les premiers liens. Rapprochez-vous de sa cage, parlez-lui avec douceur afin qu’il puisse entendre votre voix. Vous pouvez également poser votre main sur la cage avec beaucoup de prudence au risque de vous faire mordre. Progressivement, vous pourriez mettre votre main dans la cage et lui donner à manger directement dans votre main. Ne brusquez pas surtout votre compagnon. Laissez-le venir à vous. Apprivoiser le hamster hors de sa cage Si vous réussissez à apprivoiser votre hamster dans sa cage, il faudra passer à une autre étape : l’apprivoiser en dehors de sa cage. Il s’agit là d’une étape très importante pour renforcer les liens naissants avec votre compagnon. C’est également l’occasion pour le hamster de se familiariser avec sa nouvelle famille d’accueil. Laissez votre hamster sortir volontairement de sa cage. Ne le forcez surtout pas. Il pourrait être effrayé et se renfermer encore plus. Essayez plutôt de l’attirer hors de la cage avec des astuces. Vous pouvez l’attirer à l’extérieur au moyen d’une graine par exemple. C’est l’étape la plus difficile car votre hamster évolue désormais dans un espace plus grand. Couvrez le d’amour et ne le brusquez pas surtout. Protégez votre petit rongeur contre l’excitation des enfants. Nous savons à quel point les enfants peuvent se montrer maladroits avec les animaux. Ne laissez pas les enfants se rapprocher de lui au risque de le faire paniquer. Porter votre hamster Après avoir réussi à apprivoiser votre hamster à l’extérieur de sa cage, essayez de le porter. Il n’y a rien de plus agréable que de tenir son hamster dans le creux de sa main. Allez-y avec douceur, en l’encerclant dans un premier temps avec vos deux mains. Il sera ainsi confortablement installé bien au chaud. Cet exercice doit être répété sur plusieurs jours afin d’habituer votre animal à se tenir entre vos mains. Dès lors que vous remarquez que votre rongeur est en confiance et se sent à l’aise dans votre main, essayez de le soulever avec une main, en gardant le pouce et l’index autour de l’abdomen. Vous pouvez également y aller avec les deux mains. Le plus important est de ne pas effrayer votre animal. Au fur et à mesure votre hamster se sentira plus en sécurité et sera enclin à venir vers vous. A partir de cet instant, vos enfants pourront le porter et jouer avec beaucoup de douceur. Comment tenir convenablement votre hamster ? Quand bien même vous réussissez à apprivoiser votre hamster, il est important de respecter certaines précautions afin de ne pas le brusquer. Il ne faut jamais réveiller un hamster qui dort profondément. Les hamsters tiennent à leur tranquillité et à leur repos. Il pourrait vous agresser lorsque vous le réveiller de son sommeil. De même, ces rongeurs n’aiment pas être dérangés. S’ils grognent ou se dérobent, c’est une manière de vous dire qu’ils ne veulent pas être dérangés. De plus, n'attrapez jamais un hamster qui se met sur le dos et vous montre ses dents. Il s’agit d’une position de défense que le hamster adopte souvent lorsqu’il se sent en danger. Une fois attrapé, évitez de le serrer très fort. Il se sentira menacé et voudra se défendre. Par ailleurs, si vous disposez de plusieurs hamsters qui se battent, enfilez des gants de cuir pour les séparer. Que faire quand votre hamster vous mord ? Malgré l’apprivoisement de votre hamster, il peut arriver que votre animal vous morde. Les hamsters possèdent en effet des incisives très aiguisées destinées à s’occuper des nourritures dures. Ces incisives servent également de moyen de défense contre les attaques. La morsure du hamster est due soit à la peur soit à une souffrance physique. Lorsque vous êtes mordus par votre hamster, la règle d’or est de faire preuve de patience car crier ou le punir ne fera qu’effrayer plus l’animal et le rendre plus méchant. Désinfectez l’endroit de la morsure avec de la teinture d’iode ou autre ou tout autre désinfectant. En cas de non-soulagement ou d’inflammation de la plaie, consultez un médecin. Pour plus de précautions, il est recommandé d’utiliser des gants de protection anti-morsure au cours des premiers contacts avec votre hamster. Il en va de votre sécurité. En résumé, pour apprivoiser votre hamster, il faut faire preuve de beaucoup de patience. Ça ne se fera pas en quelques jours. Ça peut prendre beaucoup de temps. Tout dépend de la capacité d’assimilation de votre animal. Le plus important est de ne pas brusquer votre hamster et d’aller à son rythme. Avec le temps, il se sentira en sécurité et en confiance et vous pourriez le porter pour votre grand bonheur. Dès que le lien est créé et qu’il reconnaît votre voix et votre odeur, tout se fera plus simplement. Evitez surtout de le forcer ou de l’agacer sous peine de morsures.
  3. Le chien dispose d’un langage corporel spécifique qui peut parfois être difficile à comprendre. Vous remarquez certainement des attitudes étranges chez votre toutou, notamment le fait de se coucher fréquemment sur le dos. Le chien adopte cette posture dans plusieurs situations. Si vous recherchez une explication à cette attitude, vous êtes au bon endroit. Pourquoi le chien se met sur le dos ? Que veut-il exprimer par cette position ? Que faire lorsque votre chien adopte cette position ? Toutes les réponses vous sont données dans cet article. Le langage corporel des chiens Tout comme les hommes, les chiens ont des comportements, un langage qui leur est propre. Bien entendu que ces comportements diffèrent des attitudes des humains. Etant que propriétaire de chien, il est nécessaire de maîtriser le langage de votre animal de compagnie. Encore que toutes les attitudes adoptées par les chiens ont généralement une signification, il est préférable de les comprendre afin de répondre au mieux au besoin de votre ami fidèle. Il en va de l’amélioration des relations et de la complicité avec votre fidèle compagnon. Que vaut exprimer le chien en se mettant sur le dos ? Cette position peut avoir plusieurs explications. Il s’agit en effet d’une posture adoptée pour exprimer la soumission, la confiance, le bien-être ou encore l’envie de jouer. Une posture de soumission Votre chien peut se mettre sur le dos pour exprimer de la soumission en votre présence. Il s’agit de la soumission du chien devant son maître. C’est une manière pour votre toutou de reconnaître qu’il est vulnérable devant vous. Il exprime sa volonté de finir avec tout conflit, de faire la paix. Lorsque vous êtes en colère contre lui, il peut adopter cette position pour reconnaître son tort et vous présenter les excuses. Cependant, le chien n’adopte pas cette position qu’avec son maître. Il peut l’adopter devant d’autres personnes ou d’autres chiens. La signification de la posture reste la même : il veut faire la paix avec l’intéressé. De même lorsqu’au cours d’un affrontement avec un congénère plus fort votre chien se met sur le dos, il avoue être sous la domination de ce dernier. On associe généralement cette posture à la soumission passive. Une posture pour exprimer la confiance Lorsque votre chien se met sur le dos, cela peut aussi signifier le sentiment de sécurité qu’il ressent en votre présence. Cela voudra dire, qu’il a entièrement confiance en son maître et ne ressent aucune crainte. Pour renforcer cette confiance, il est recommandé de lui signifier que vous avez compris à travers quelques caresses sur le ventre. Cela lui ferait énormément plaisir. Cependant il est préférable de lui répondre par la voix sans forcément le toucher car certains chiens commencent à adopter cette posture fréquemment dans le seul but de recevoir quelques caresses de votre part. Ne répondez toujours pas par les caresses afin d’éviter que cette posture ne devienne un réflexe exacerbé. Une posture pour exprimer le bien-être Votre chien peut également adopter cette position pour signifier le sentiment de bien-être, de détente, d’apaisement ou de satisfaction ressenti. Lorsque votre chien se met sur le dos, cela pourrait signifier la joie, le bonheur, bref qu’il est heureux. Il faut préciser que la position coucher sur le dos est une position qui rend le chien vulnérable, sans défense. S’il adopte une telle posture, c’est bien parce qu’il se sent en sécurité et heureux dans son environnement. Et s’il vient adopter cette position à vos côtés, faite durer ce moment de bien-être en lui caressant le ventre ou en lui montrant de la tendresse. Vous le rendrez ainsi plus heureux et renforcerait la complicité entre vous. Une posture de jeu Il est fréquent de voir les chiens se rouler dans tous les sens au cours d’une promenade. Cette attitude traduit la joie de vivre et la volonté de se divertir, de jouer. Répondez à ce besoin en jouant avec lui. Participez et accompagnez-le dans une partie de jeu. Il est important de jouer avec votre toutou surtout lorsqu’il manifeste l’envie. Cela améliorera fortement vos relations. Cependant, si votre chien roule sur le dos dans les herbes, il peut s’agir d’une astuce pour camoufler son odeur. Que faire lorsque votre chien se couche sur le dos ? Comme vous l’auriez pu comprendre, lorsque votre chien se met sur le dos c’est essentiellement pour traduire de la vulnérabilité ou de la joie. Pour ce faire, lorsqu’il adopte cette position, il faut le couvrir d’amour et de tendresse. Il faut participer à ce bonheur, répondre à tous ces besoins afin qu’il voit que vous lui prêtiez attention. Caressez-le, faite lui des câlins, organisez des parties de jeu avec votre compagnon, augmenter son bien-être. Mieux, lorsque votre chien adopte cette posture pour vous exprimer de la vulnérabilité, caressez-lui légèrement le ventre afin qu’il comprenne que vous acceptez de faire la paix. Cependant, il ne faut pas exagérer au risque de voir votre chien adopté cette posture juste par réflexe ou lorsqu’il a besoin de caresses. Vous pouvez répondre à ces attitudes par la voix sans le toucher systématiquement. Le plus important est que votre toutou reçoivent de l’amour, sente que vous êtes attentionnés et que vous comprenez ce qu’il exprime. En définitive, lorsque votre chien se met sur le dos c’est pour montrer la soumission ou vous exprimer un sentiment de bien-être et de sérénité. Ne vous inquiétez donc pas si vous votre animal adopte fréquemment cette position. C’est la preuve qu’il se sent bien et en sécurité dans son nouvel environnement. Par ailleurs, bien que nous ayons donné des explications plausibles à la position coucher sur le dos de votre chien, il faut préciser que les comportements varient d’un chien à un autre et d’une race à une autre. Pour mieux comprendre les attitudes de votre toutou, il est important d’être attentif et de bien l’observer. Une maîtrise du langage des chiens seraient encore mieux afin de répondre aisément aux besoins de votre animal de compagnie.
  4. Les poils longs constituent un critère de beauté pour les chats. Ils apportent une touche particulière à leur grâce et rehaussent leur beauté. Il existe plusieurs magnifiques races de chat à poil long attirantes les unes que les autres. Bien que l’entretien de ces chats semble moins aisé que celui des chats à poil court, il serait utile de les connaître ne serait-ce que pour assouvir votre curiosité. C’est à cet effet que nous vous proposons dans cet article, le top 10 des chats à poil long. Le Maine coon Considéré comme le plus grand chat du monde, le Maine coon dispose de longs poils touffus très beaux. Il a d’excellentes capacités de chasse et sa longue fourrure douce lui confère un certain charme. Originaire d'Amérique, les chats de cette race pèsent en moyenne 11 kg pour une taille moyenne de 100 cm. De nature affectueuse, ces chats sont très intelligents, sociables et qui adorent la baignade. Le Maine coon est en effet bon nageur, même s’il peut se montrer paresseux et gourmand parfois. Le Birman Race particulièrement très belle, le Birman ne laisse personne indifférente surtout avec ses yeux bleus similaires à ceux du Siamois. Sa longue fourrure est en général de couleur crème ou de couleur blanche et ne s’emmêle pas. Encore appelé le Sacré de Birmanie, il pèse environ 7 à 8 kg avec une morphologie qui ressemble à celle du Siamois. Cette race serait un croisement entre un Siamois et un Persan mais présente une caractéristique particulière : ses pattes sont recouvertes d’une chaussette précieuse d’un blanc pur. Le Birman est une race active, sociable, très affectueuse et surtout très intelligente. L’Angora Originaire de Turquie, l’Angora est une race de chat à poil long, bien propre et bien soigné. Ces chats sont disponibles en différentes couleurs, mais les plus appréciés sont ceux de couleur blanche et souffrant d’hétérochromie. Ils sont en effet considérés comme les prototypiques et les plus pures. Les chats de cette race ne sont pas très actifs. Ils préfèrent plutôt le calme et la tranquillité. Ils sont très attachants et très collés à leur propriétaire. Ils sont capables de suivre ce dernier dans tous ses mouvements dans la maison. Par ailleurs, les chats angora ne sont pas très sociables. Ils n’aiment pas les autres animaux de compagnie qui pourraient leur voler la vedette. Le Persan Originaire de l’Iran, le Persan est de taille moyenne et pèse en moyenne 6 kg. Il dispose de magnifiques longs poils. La couleur de ces poils varie d’un chat persan à un autre et peut être de couleur unie, marbre ou encore vive. Les poils du Persan doivent être spécialement entretenus par un professionnel car ils sont très sensibles et leur entretien nécessite beaucoup d’effort. Cette race de chat est très populaire et serait la race de chat à poil long la plus connue. Le Persan est de nature timide et paresseux mais très intelligent. L’Himalayen Cette race est issue du croisement d’un Siamois et d’un Persan. Il présente donc les mêmes caractéristiques de pelage qu’un Persan. L’entretien de son pelage n’est cependant pas si compliqué que celui du Persan. Son côté Siamois ressort à travers ses yeux. Il possède des yeux bleus avec un masque noir sur le visage et les oreilles. Sa queue est également noire exactement comme chez les siamois. L’Himalayen est très intelligent, sociable et entretien de bonnes relations avec les autres animaux de compagnie. Il aime l’ambiance familiale et est très affectueux. Le Norvégien Comme son nom l’indique, le Norvégien est issu des chats sauvages nordiques qui étaient utilisés par les Vikings pour chasser les rats. De grande taille, le Norvégien pèse en moyenne 7 à 9 kg. Il dispose d’un pelage long et bien touffu de couleur noir ou gris. Très active, cette race de chat n’est pas faite pour rester dans un appartement. Le Norvégien est en effet très vif, fort, rapide et serait plus confortable dans les grandes espaces. Il peut coexister avec d’autres animaux de compagnie lorsqu’il vit dans une maison ou dans un jardin de grande taille. Le Sibérien Il est doté d’une fourrure de trois couches qui nécessite beaucoup d’entretien. Il faudra en effet consacrer du temps à chacune d’elle au cours du nettoyage. Ce chat tout terrain secrète moins de protéine Fed D1, responsable des réactions allergiques ce qui le rend adoptable par les personnes allergiques. Agréable compagnon, le Sibérien est joueur, actif et surtout très loyal. Le Ragdoll Assez similaire à l’Himalayen, le Ragdoll dispose d’une magnifique fourrure blanche attirante. C’est un chat gros qui pèse en moyenne 9 kg avec des poils extrêmement doux de qualité exceptionnelle. Il ferait un idéal compagnon en raison de son caractère adorable. Il miaule rarement et quand il le fait, sa voix est à peine audible. Il fait facilement confiance et se laisse aller rapidement. Le Ragdoll est très doux et très propre. Il est fait pour rester essentiellement à la maison et profiter de la compagnie de toute la famille. En cohabitation avec d’autres animaux domestiques, il pourrait se laisser dominer par ces derniers. Le Somali Petit chat d’environ 4 à 5 kg, le Somali dispose de longs poils roux. Sa fourrure est très dense et très soignée. Pour l’entretenir, il est nécessaire de trouver une brosse adaptée à ce genre de robe. Le Somali a un caractère très particulier. Il a un tempérament semblable à celui d’un chien. Il est préférable de le mettre dans une grande maison disposant d’un jardin afin qu’il puisse se défouler. Il tolère la cohabitation avec d’autres animaux domestiques. Le Balinais Les Balinais seraient issus d’un croisement de siamois avec des races à poil long. Ce qui justifie d’ailleurs leur long poil bien soigné. Ils ont les yeux bleus comme les Siamois. La particularité de ces chats est qu’ils sont très dévoués et fidèles à leur propriétaire. Ils n’ont d’yeux que pour leur propriétaire et ignorent royalement tout ce qu’il y a autour d’eux. Le Balinais est très doux et patient avec les enfants. Il aime la cohabitation avec d’autres animaux domestiques.
  5. Le règne animal est subdivisé en plusieurs groupes d’animaux parmi lesquels on peut citer les mammifères, les poissons, les reptiles, les oiseaux, et bien d’autres encore. Les oiseaux sont riches en espèces d’individus. Ainsi nous avons des oiseaux de toutes les tailles, des oiseaux multicolores ou unicolores, des oiseaux de couleurs vives ou de couleurs ternes, des oiseaux qui volent et des oiseaux qui ne volent pas ou qui volent à basse altitude, des oiseaux à bec long ou à petit bec, etc. Ces animaux peuvent susciter en vous de nombreuses émotions telles que la joie, l’étonnement, l’indifférence et même la peur. Ils émettent des sons très variés suivant leurs espèces. Ils chantent, crient et peuvent même vous servir d’alarme au réveil. Certains oiseaux ont également la capacité de prononcer des mots ! Toutefois, dans cette panoplie d’individus, il y en a qui font très peu ou pas du tout de bruit ? Eh oui ! Quels sont les oiseaux domestiques silencieux pour adopter en appartement ? Quel oiseau de compagnie choisir pour qu'il ne fasse pas de bruit ? Cet article vous permettra de connaître les meilleurs oiseaux silencieux. La classification des oiseaux Il existe une grande diversité d’espèces au sein du groupe des oiseaux. Nous distinguons plus de 200 familles, plus de 2200 genres et 29 ordres d’oiseaux. Les chercheurs ont répertorié plus de 10 400 espèces d’oiseaux en 2016. La classification des oiseaux commence avec Aristote. Ensuite Linné se basa sur les caractères organiques (disposition du bec et des pattes) pour ressortir six ordres d’oiseaux. Il s’agit des oiseaux de proie, des pics, des oies, des échassiers, des poules et des passereaux. Toutefois, il existe une multitude de classification des oiseaux basée sur des critères tels que le caractère bruyant. Les meilleurs oiseaux silencieux La majorité des oiseaux émettent des sons. Un oiseau peut babiller, chanter, gazouiller, jaboter, piailler, piauler, ramager. Tandis que certains oiseaux émettent des sons bruyants, d’autres émettent des sons plus bas ou n’en émettent que rarement. Ce sont les oiseaux silencieux. Si vous désirez adopter un oiseau silencieux, voici une liste des meilleurs choix que vous pourriez effectuer. La perruche Turquoisine C’est un joli petit oiseau dont le plumage vous enchantera sans doute. Elle est très silencieuse lorsqu’elle est domestiquée. Elle pourrait cependant émettre des sons pour réclamer par exemple de la nourriture ou exprimer un besoin spécifique. La perruche de Bourke C’est un oiseau tranquille doté d’un joli plumage mélangeant les tons rose et bleu. Les quelques sons qu’il émet sont tendres et doux. La perruche Elégante Elle est facile à apprivoiser, intelligente et quasi-silencieuse. La perruche Elégante est un bel oiseau au plumage multicolore. Elle émet quelques fois des sons calmes et doux. La perruche Toui Catherine Elle est très amusante, peu bruyante, émet un son agréable et peut même répéter quelques mots si vous lui apprenez. C’est un oiseau très attrayant. Le diamant Mandarin Cet oiseau est un animal très silencieux, assez affectueux avec ses petits. Son plumage est coloré de gris, d’orange, de blanc et de noir. Le Kakariki C’est un vrai acrobate avec un chant agréable et pas très fort. Son plumage est notamment composé de vert, jaune et rouge. Le moineau du Japon Oiseau aux couleurs sombres, il est très parental et s’occupe le plus longtemps possible de sa progéniture. Il émet des sons très rarement. Les raisons qui vous conduiraient à adopter un oiseau silencieux Les oiseaux silencieux ne sont pas des créatures muettes. Ils s’expriment mais ne sont pas aussi bruyants que la majorité des oiseaux. Les sons qu’ils émettent ne sont pas agressifs mais assez doux. Ils ne vous taperont pas sur le système. Si vous les domestiquez bien, ils ne s'expriment que pour signaler leurs besoins ou sur votre demande. Si vous n’aimez pas le bruit ou vous ne voulez pas déranger vos voisins, optez simplement pour les oiseaux silencieux. Comment garder votre oiseau silencieux ? Comme dit plus haut, silence n’est pas synonyme de mutisme. Même si votre oiseau s’exprime peu par nature, il y a des mesures à prendre pour ne pas le rendre bruyant. Ne délaissez pas votre oiseau, sinon il pourrait faire beaucoup de bruit pour retenir votre attention. Aussi, fournissez-lui un bon environnement et assurez-vous qu’il a ce dont il a besoin. Au cas contraire, il pourrait vous le réclamer de façon assez bruyante et sonore. En résumé, si vous aimez les oiseaux et n’êtes pas fan du bruit, adoptez un des huit oiseaux silencieux cités dans le présent article. Gardez-le autant que possible dans un environnement sain et prenez-en bien soin. Vous pouvez être sûr que vous ne serez pas déçu d’élever un oiseau silencieux.
  6. On ne peut jamais être sûr à 100% que le chien a bien reçu les apports nutritionnels quotidiens dont il a besoin, même s’il a terminé son plat. Et ce, qu’on lui donne des plats faits-maison, ou de la nourriture industrielle. Car si l’on se réfère aux statistiques, quelle que soit la nourriture qu’on lui donne, il ne reçoit en réalité que 60% des éléments nutritifs nécessaires. Pour pallier à ce manque, certains propriétaires ont donc pris l’habitude d’ajouter de l’huile à leur plat. Quelles huiles donner à son chien ? En effet, la question se pose, car toutes les huiles ne sont pas forcément bonnes pour votre animal. Certaines peuvent même être dangereuses, alors que d’autres pourraient être vraiment bénéfiques pour sa santé en général. Il est donc important de faire le tri avant de lui donner quoi que ce soit. Quelles huiles donner à son chien ? On peut répertorier trois sortes d’huiles que vous pourrez donner à votre chien : les huiles végétales, les huiles essentielles d’origine végétale également et les huiles de poisson. Les huiles végétales à donner à un chien Les huiles végétales n’offrent que des avantages. En plus d’être riches en nutriments, elles sont essentiellement composées de lipides, et apportent à l’organisme de l’animal les acides gras insaturés dont il a besoin. Elles sont aussi connues pour le risque minimum d’effets secondaires qu’elles occasionnent, ainsi que pour le large choix qu’elles proposent sur le marché. Particulièrement riches en oméga 3, les plus recommandées sont l’huile de noix, l’huile de colza, l’huile de lin, l’huile de chanvre et l‘huile de bourrache. Pour encore plus d’efficacité, il est recommandé de se tourner vers celles qui sont bio, et celles qui ont subi une première pression à froid. Il faut éviter en revanche l’huile d’olive et l’huile de tournesol oléique, qui ne contiennent que très peu d’oméga 3; et l’huile de maïs qui n’est pas toujours très bien tolérée. Les huiles essentielles à donner à son chien On peut également donner de l’huile essentielle à son chien. Les huiles essentielles ont une spécificité : faites à base de plantes, elles sont non seulement riches en nutriment, mais en plus, elles ont des vertus thérapeutiques. En d’autres termes, vous pouvez y avoir recours non seulement pour combler certaines carences chez votre animal, mais aussi pour le guérir de certaines pathologies. Au moment de choisir une huile essentielle pour lui en conséquence, il est nécessaire de déterminer d’abord quels sont les besoins et quel est le mal à traiter. Chaque huile essentielle a effectivement ses propriétés : L’huile essentielle du gingembre pour soulager et traiter les troubles digestifs et les douleurs articulaires. L’huile essentielle du basilic pour traiter les infections. L’huile essentielle de la citronnelle pour traiter les problèmes de parasites et de puces. L’huile essentielle de la cannelle pour traiter les soucis dus à la présence de parasites intestinaux. L’huile essentielle de la lavande pour soigner les infections, les inflammations et pour accélérer la cicatrisation des plaies. L’huile essentielle de l’eucalyptus pour protéger contre les infections virales et bactériennes. Bon à savoir : les huiles essentielles 100% pure sont de meilleure qualité, et offrent une plus grande efficacité. Elles coûtent certainement plus chèr, mais elles sont quand même à privilégier au moment de l’achat. Quelles huiles donner à son chien : l’huile de poisson Les huiles de poisson sont d’excellentes sources d’EPA et de DHA. Quelques gouttes dans son repas permettra à un animal de faire le plein de vitamine A et d’oméga 3. Attention toutefois à ne pas choisir des huiles provenant de poissons d’élevage. Traités, ils renferment une grande quantité d’antibiotiques et d’autres produits. Leur efficacité est donc altérée. Le mieux est d’opter pour des huiles provenant de poissons de mers tels que le saumon, le hareng, le maquereau et bien d’autres. Les huiles de poisson sont commercialisées soit dans des capsules soit dans des bouteilles. Comment donner de l’huile à son chien ? Les huiles sont très faciles à administrer. Il suffit généralement d’en verser quelques gouttes dans sa nourriture et de mélanger. Toutefois, pour que sa qualité et son efficacité ne soient pas altérées, quelques règles doivent être observées : il faut la verser dans un plat déjà prêt à être consommé, c’est-à-dire qui n’a plus besoin d’être réchauffé. Les huiles perdent en effet les acides gras qu‘elles contiennent au contact d’une chaleur trop importante. Pour ce qui est de la quantité, cela dépend de la tille du chien. En règle générale, il ne faut pas dépasser une cuillère à café par jour, chaque 10kg. Par conséquent, pour un chien qui pèse 5kg, la dose est d’une moitié d’une cuillère à café dans un de ses repas, et ce, quotidiennement. Pour un chien qui pèse 20kg, cela sera 2 cuillères à café par jour à consommer en une ou deux prises.
  7. Particulièrement utiles pour protéger les chiens lors des randonnées en montagne, ainsi que les périodes organisées en période hivernale, les manteaux pour chien sont de plus en plus utilisés en ce moment comme accessoire de mode. Ils jouent aussi un rôle protecteur une fois revêtu à son canidé. Ce rôle peut toutefois varier d’un manteau à un autre suivant la composition de ce dernier. Aussi, en choisir un qui soit parfaitement adapté à son chien n’est pas toujours chose aisée. Quel manteau acheter pour son chien ? Découvrez dans cet article un guide d’achat utile et pratique. Pourquoi acheter un manteau pour son chien ? En voilà une question tout à fait légitime. Loin de mettre en avant le côté esthétique du manteau pour chien, on va plutôt s’attarder sur ses fonctions qui lui permettent de préserver la bonne santé de tous les canidés. Pour réchauffer son chien contre le froid Le manteau pour chien remplit à la perfection ce rôle. En effet, lorsqu’on aime faire de longues promenades en période froide en compagnie de son chien, il est important de penser à l’équiper d’un manteau. Car contrairement à ce qu’on peut croire, tous les chiens n’ont pas la même résistance au froid. Plus ils sont petits et plus ils sont sensibles au froid. Mais ils ne sont pas les seuls. Les chiens adultes possédant des poils courts ont également besoin d’une protection supplémentaire pour braver le froid à l’extérieur des murs de notre appartement. Pour rafraîchir son chien en période de canicule Eh oui, le manteau pour chien peut également rafraîchir son chien en période de chaleur. Il existe plusieurs modèles confortables pouvant procurer des sensations de fraîcheur à n’importe quel chien d’intérieur en balade à l’extérieur. Il suffit juste de dénicher le modèle le plus approprié à son canidé et le tour est joué. Pour protéger son chien par un temps de pluie Certains manteaux avec leur caractère imperméable permettent au chien qui les porte de traverser la pluie tout en restant au chaud. Ce type de manteau protège aussi efficacement le chien la nuit ou dans la pénombre. Mais, comment doit-on procéder au choix du manteau le plus adapté à son animal de compagnie ? Comment choisir le manteau parfait pour son chien ? Tout comme on ne choisit pas par hasard son meilleur ami, on ne choisit pas non plus de manière hasardeuse son manteau. Pour s’assurer d’opérer le meilleur choix possible pour son fidèle compagnon, il y a certains critères dont on doit absolument tenir compte dans son choix. Et ils sont au nombre de trois. Définir au préalable l’utilisation qu’on souhaite en faire Ce qu’il faut savoir à ce niveau, c’est que tous les manteaux pour chien ne sont pas pratiques en toutes circonstances. En effet, certains sont pratiques pour l’hiver, d’autres pour les périodes de forte chaleur et d’autres encore pour les temps pluvieux. Il faudra donc tenir compte du temps qu’il fait généralement quand on se décide à sortir son chien. Car de ce détail dépend principalement l’efficacité du manteau. Connaître la taille de son chien Maintenant qu’on est fixé sur la catégorie de manteau vers laquelle s’orienter, il reste à trouver celui qui ira le mieux à son canidé. Puisque les manteaux pour chien sont disponibles en des tailles différentes, il convient de prendre au préalable les mesures de son chien en position debout, c’est-à-dire de la base de son cou à la naissance de sa queue. A cela il faudra néanmoins ajouter le poids de son chien pour pouvoir trouver sa bonne taille. Si pour une raison ou pour une autre, on est dans l’incapacité de procéder de cette façon, on peut l’emmener dans la boutique où l’on souhaite effectuer l’achat pour lui faire essayer le manteau qu’on aura retenu. Opter pour un manteau stylé C’est ici que l’on fait toute la différence. Il faut garder à l’esprit que son meilleur ami mérite ce qu’il y a de beau et d’élégant. Car qu’on le veuille ou non, vêtu d’un manteau, il ne passera pas inaperçu. Plus il sera mignon dans son manteau, plus les gens seront câlins avec lui et plus l’on sera épanoui. Du coup, il faudra choisir en connaissance de cause son manteau pour chien. Comment se servir d’un manteau pour chien ? Cette question peut paraître à priori banale. Mais il n’est pas rare qu’on s’interroge sur le moment idéal pour parer son chien de son manteau surtout lorsqu’on a aucune envie de passer pour un ignorant pendant une sortie en compagnie de son fidèle compagnon. Savoir quand porter son manteau à son chien Pour user convenablement d’un manteau pour chien, on peut se fier aux informations fournies par l’étiquette du manteau. Comme c’est le cas pour n’importe quel autre vêtement, l’étiquette du manteau pour chien renferme les caractéristiques du vêtement mais aussi des pictogrammes qui aident à nous orienter dans l’usage du manteau. Ainsi, suivant l’utilité du manteau pour chien que l’on possède, l’on pourra en revêtir son chien pour une sortie en hiver, en période de canicule ou encore en période pluvieuse. Tout dépendra donc de l’étanchéité du manteau ainsi que de sa capacité à réchauffer ou à rafraîchir convenablement le chien selon les aléas climatiques du moment. Pour maximiser l’efficacité du manteau et protéger son chien, il est recommandé d’utiliser le bon manteau pour chien au bon moment. Certains permettent même de réduire le stress du chien et de faciliter son intégration dans sa nouvelle famille. Penser au nettoyage régulier du manteau pour chien Cela va sans dire qu’il est nécessaire de garder en état de propreté le manteau de son canidé. Puisqu’il le pare souvent pour des balades à l’extérieur, le manteau a tendance à vite se salir, et ceci particulièrement lorsqu’on joue beaucoup avec son chien au dehors. Du coup, on doit le nettoyer régulièrement. Mais attention ! Il convient d’être prudent quant au type de nettoyage à lui appliquer. Pour éviter tout incident, l’idéal est de se référer une fois encore aux conseils d’utilisation figurant sur l’étiquette du manteau. Car ne l’oublions pas, tous les manteaux pour chien ne sont pas compatibles avec la machine à laver. Et pour l’utiliser longtemps, il est indispensable d’observer ces indications. En cas de doute, on peut toujours se rapprocher de son vendeur, ou de tout autre spécialiste de la question.
  8. L’homme est un être sociable, il aime la compagnie. Mais de plus en plus, la société humaine devient individualiste. Pour de nombreuses raisons, beaucoup de personnes se renferment sur elles-mêmes. Cela peut à la longue occasionner des troubles psychologiques divers tels que la dépression. C’est dans cette situation que l’adoption des animaux de compagnie a subi un véritable essor. Partant du chien et du chat, le groupe des animaux de compagnie s’est élargi à d’autres animaux dont les souris. Eh oui ! Vous pouvez adopter une souris si c’est votre choix. Dans ce cas, lisez attentivement le présent article. Il vous fournit des conseils pour un bon choix et une bonne gestion de la souris en tant qu’animal de compagnie. Informations générales sur la souris Du groupe des mammifères rongeurs, la souris est l’un des plus anciens animaux de la terre. C’est un petit animal dont la taille ne dépasse pas généralement 10 cm. Elle pèse entre 15 et 35 grammes. Elle est constituée d’une tête triangulaire suivie d’un tronc puis d’une queue qui mesure environ la moitié de sa taille. La souris a un museau allongé, des oreilles larges et rondes, de petits yeux noirs ou rouges. C’est un animal au pelage assez doux au toucher et dont la couleur varie selon l’espèce. Comment vit une souris ? La souris est un animal nocturne qui vit dans les régions chaudes ou tempérées. Elle s’active plus la nuit et se repose en journée. Elle mange de tout ce qu’elle voit. Par conséquent, elle est classée dans la famille des omnivores. Elle vit généralement en groupe avec d’autres individus de sa race. Elle vit en moyenne une à deux années et peut donner naissance à une centaine de souriceaux par an. Très affectueuse, la souris peut se révéler un animal très calme ou très bruyant. Les avantages d’adopter une souris comme animal de compagnie La souris est un animal facile à apprivoiser. Elle est très amicale, très propre et indépendante. Elle n’a pas besoin de beaucoup d’entretien car elle fait sa toilette elle-même. Elle est petite et ne nécessite pas un grand espace. Curieuse, la souris aime beaucoup se promener la nuit. C’est un animal très intéressant. A coup sûr, il vous permettra de ne pas rester seul et de ne pas vous ennuyer. Les inconvénients que présente une souris Les souris sont des animaux qui s’invitent dans les maisons sans qu’on ne les y invite forcément. Leur petite taille leur permet de se faufiler partout. De plus, elles peuvent s’aplatir et passer par des trous très petits. Ainsi, elles infestent facilement votre demeure, votre magasin, etc. Les souris rongent tout ce qui leur tombe sous la dent. Elles peuvent ainsi détruire vos tenues, vos papiers et cartons, vos sachets et autres et consommer vos repas, vos céréales. Elles se multiplient très vite et peuvent coloniser toute votre demeure. Conseils pour adopter une souris Une souris, c’est un charmant animal de compagnie. Elle est fragile mais peut également faire des dégâts. Voici quelques conseils qui vous permettront d’adopter une souris sans avoir à le regretter. Les questions importantes à se poser Avant d’adopter une souris, posez-vous les questions suivantes : Avez-vous du temps à lui consacrer ? Disposez-vous d’un espace pour installer sa cage ? Pouvez-vous entretenir sa cage pour qu’elle ne dégage pas de mauvaises odeurs ? Pouvez-vous la garder sur vous en cas de déplacement ou tout au moins lui trouver un logement ? Pouvez-vous réellement l’adopter en plus d’un autre animal que vous avez peut-être déjà ? Les membres de votre famille ou vos colocataires sont-ils d’accord avec votre choix ? Existe-t-il des personnes dans votre entourage qui sont allergiques aux souris ? A quel prix peut-on adopter une souris ? Une souris, ce n’est pas cher. Si vous désirez en adopter une, prévoyez entre 2 euros et 10 euros. Sur une année le coût d’entretien total vous reviendra à 200 ou 250 euros. Les conseils pratiques Si l’option de l’adoption d’une souris est retenue : Choisissez de préférence une femelle. Elles sont plus douces et sentent moins que les mâles. Assurez-vous qu’elle n’a pas séjourné en cage avec un mâle car vous pourriez vous retrouver plus tard avec des souriceaux. Beaucoup de souriceaux. Adoptez au moins deux souris de même sexe car les souris aiment la compagnie de leur semblable. Une seule souris s’ennuierait beaucoup. Choisissez une souris d’un mois au moins car les souris plus jeunes dépendent encore de leur mère. Quant aux souris plus âgées, elles sont plus difficiles à apprivoiser. Les bons comportements à adopter Une fois que vous avez adopté votre (ou vos) souris : Assurez-lui un bon habitat : il s’agit d’une cage en plexiglas ou en barreaux espacés de 8 mm environ (pour éviter toute fugue). Sa superficie sera comprise entre 600 cm2 et 900 cm2. Dans cette cage, la souris se reposera, s’alimentera à l’aide d’une gamelle. Elle s’y hydratera à l’aide d’un biberon. Il faut également prévoir dans cet habitat des jeux tels que la roue pour qu’elle fasse de l’exercice physique. Apprivoisez-la : la souris est un animal fragile et peut se montrer craintif et farouche. Cependant elle est facile à apprivoiser. Il suffit de la laisser s’habituer à son habitat puis de la laisser venir à vous sans la brusquer. Pour cela, vous pouvez introduire votre main dans la cage et la laisser grimper dessus. Ne soyez surtout pas pressé et répétez cet exercice plusieurs fois. Veillez à sa bonne alimentation : la souris a besoin d’une alimentation riche et variée pour sa bonne croissance. Vous pouvez lui donner les graines sèches dont vous disposez telles que le tournesol, du maïs, du blé. Les fruits et les céréales sont également les bienvenues pour lui procurer des vitamines. Fournissez-lui également de l’eau pour bien s’hydrater. Santé : la souris est un animal fragile qui peut être sujet de maladies de peau. Pour la garder en bonne santé, assurez la propreté de sa cage de façon régulière. Gardez-la aussi dans un endroit pas très froid pour éviter une pneumonie. En somme, les souris sont des animaux faciles à vivre. Elles constituent une bonne compagnie pour l’homme. Malheureusement, ces petits rongeurs, lorsqu’ils ne sont pas en captivité peuvent faire des dégâts. Si vous comptez adopter une souris, demandez-vous d’abord si pouvez l’entretenir et lui fournir de bonnes conditions de vie.
  9. Les chats sont de nature indépendants, tendres et câlins. Ils adorent ronronner et se frotter contre leur maître. Cependant, il existe des exceptions. Il peut arriver que votre chat n’aime pas les caresses et les câlins. Qu’est-ce qui justifie ce comportement de votre chat ? Comment gérer la cohabitation avec un chat qui n’aime pas les câlins ? Comment amener votre chat à apprécier les caresses ? Lisez cet article pour obtenir des réponses à toutes ces préoccupations. La personnalité du chat Si votre chat est peu câlin cela ne voudra pas dire qu’il vous en veut ou qu’il ne vous aime pas. En effet, tout comme les hommes, les chats ont des caractères particuliers qui varient d’un chat à un autre. Ils possèdent chacun des personnalités uniques. De ce fait, si votre chat est de nature timide et réservé, ce sera tout à fait normal qu’il soit peu câlin. De plus, votre félin ressent plusieurs émotions, la joie, la colère, la tristesse, et il est évident que son caractère variera en fonction de ses émotions. De même, la personnalité de votre petit tigre dépend des conditions dans lesquelles il a évolué dans son ancien foyer ou encore de la manière dont vous le traitez. Votre chat peut venir d’un foyer peu confortable où il n’était pas traité avec amour. S’il a été peu socialisé, il aura du mal à afficher ses sentiments et se sentira plus indépendant. La race du chat Le caractère peu câlin de votre petit tigre peut également dépendre de sa race. Certaines races de chats sont en effet plus tendres que d’autres. Le Maine Coon, le Persan et le Ragdoll sont reconnus comme étant des chats pots de colle. Si vous recherchez un chat très affectueux et que vous avez de l’amour à donner à votre animal de compagnie, il est préférable d’effectuer votre choix parmi ces races de chat. Si votre chat est d’une race qui n’aime pas les marques d’affection, ce serait normal qu’il vous refoule. Comment vivre avec un chat qui n’aime pas les câlins ? C’est vraiment dommage d’avoir un chat qui n’aime pas les marques d’affection. Si vous débordez d’amour, la collaboration avec le chat peut sembler difficile. Pour y parvenir, la règle d’or est d’accepter la personnalité de votre chat. Il n’est pas utile d’essayer de changer le caractère de votre animal de compagnie ou encore de l’agacer avec les caresses. Le forcer à vous faire des câlins ne va qu’empirer la situation. Cela peut amener votre chat à vouloir vous mordre. Acceptez-le ainsi pour une bonne cohabitation. De plus, il est prouvé par les scientifiques que les contacts initiés par les chats durent plus longtemps que ceux initiés par l’homme. Mieux, les chats ont tendance à s’accrocher aux personnes qui ne s’intéressent pas eux. Il est donc préférable de laisser le chat venir à vous et de respecter ses préférences. Par ailleurs, il est possible de mettre en pratique certains conseils et astuces pour amener votre chat à tolérer les câlins. Comment rendre votre chat plus câlin ? Pour rendre votre chat plus câlin, il faut être avant tout patient, car le changement ne se fera pas en un jour, se rapprocher ensuite progressivement et enfin lui donner beaucoup d’amour. La patience Amener un chat peu câlin à être attentif nécessite beaucoup de patience. Ce résultat n’est obtenu qu’après un long moment d’effort. Votre chat vous repoussera sans doute lors des premières approches. Il va falloir supporter et essayer de le rassurer toutes les fois. Le découragement ne vous serait pas utile dans cette thérapie. Le rapprochement Le rapprochement avec votre chat doit se faire de façon progressive en évitant au maximum de l’exaspérer. Le rapprochement ne veut pas dire être collé en permanence à votre chat. Mais il s’agit, de poser des actes d’attention qui ne laisseront pas votre compagnon indifférent. Faites des activités avec votre petit tigre. Laissez-le faire sa sieste dans votre lit, regardez la télévision en sa présence, partagez votre table comme de bons amis. Mettez votre chat en confiance, qu’il se sente en sécurité à vos côtés. Vous pouvez également lui offrir des cadeaux de temps en temps. Créez des activités pouvant vous rapprocher. Jouez ensemble, attirez son attention, passez du temps avec votre félin. Essayez de le caresser pendant ces moments partagés. S’il manifeste son désaccord, s’il vous repousse, n’insistez surtout pas. Continuez à vous rapprocher, jusqu’au moment où il se sentira en sécurité en votre présence et vous laissera le caresser. L’amour Si vous souhaitez amener votre chat à aimer les câlins, il va falloir le couvrir de beaucoup d’amour. Un chat ayant ce caractère est avant tout sur la défensive et ne sent pas en sécurité en votre présence. L’agresser ou lui mettre la pression ne fera qu’augmenter ce sentiment d’anxiété. Encore que les chats n’apprennent rien dans la violence, il est préférable d’aller en douceur. De plus, les chats aiment qu’on les flatte. Même si vous êtes confrontés à des rejets, continuez à le traiter avec amour. Il finira par céder et vous laissera le caresser. De même, apprenez à connaître votre chat, à comprendre les expressions qu’il affiche. Vous saurez aisément à quel moment il faut essayer de l’approcher ou encore quand il montrera des signes d’agacement. Vous devez être en mesure de déterminer ce que votre chat aime ou pas. Couvez-le des choses qui lui font plaisir. Il faut que votre chat se sente aimé. Vous verrez qu’il baissera sa garde plus tôt que vous ne le pensiez. Il est nécessaire d’accepter que les chats n’ont pas les mêmes personnalités et que d’autres sont moins câlins. Si vous adoptez un chat peu câlin, il faudra l’accepter tel qu’il est afin de vivre en harmonie avec votre animal de compagnie. Vous pouvez par ailleurs mettre en œuvre quelques astuces pour amener votre chat à aimer les marques d’affection. Le plus important pour y arriver est de vous armer de patience et de le couvrir d’amour.
  10. A l’instar des hommes, les chats ont besoin d’une alimentation régulière et équilibrée pour vivre. Une bonne alimentation leur permet de faire le plein d’énergie et de fonctionner correctement, encore que les chats tirent une grande partie de l’eau dont ils ont besoin dans la nourriture qu’ils consomment. Toutefois, il peut y arriver que votre chat refuse de manger. Quelles sont les raisons pour lesquelles un chat peut refuser de manger ? Combien de temps peut-il rester sans manger ? Que faut-il faire pour faire face à cette situation ? Comment nourrir un chat qui refuse de manger ? Si vous recherchez des réponses à ces questions, nous vous invitons à continuer la lecture de cet article. Quelles sont les raisons pour lesquelles un chat peut refuser de manger ? La perte d’appétit chez un chat est due à plusieurs raisons parmi lesquelles nous pouvons énumérer des problèmes de santé et la nourriture pas à son goût. Bien entendu qu’il y a plusieurs autres causes qui diffèrent d’un chat à un autre. Les problèmes de santé Le manque d’appétit chez un chat est principalement associé à une maladie. Le félin peut être blessé ou avoir un problème d’indigestion. Dans ce cas, il lui sera difficile de bien manger. De plus, cela peut être un symptôme du diabète car, les chats souffrant de cette maladie perdent souvent l’appétit. La dépression peut être également une cause de la perte de l’envie de manger. Le chat n’aime pas sa nourriture Lorsque le chat est confronté à un changement du régime alimentaire, il peut arrêter de manger, car il ne serait pas habitué à cette nourriture. Par ailleurs, il arrive que les habitudes alimentaires du chat ne changent pas, mais que ce dernier refuse de manger. Dans ce cas de figure, le chat serait sans doute dégoûté par la nourriture et voudrait un nouveau régime alimentaire. Combien de temps peut-il rester sans manger ? Les chats peuvent tenir plusieurs semaines sans manger tant qu’ils boivent de l’eau. L’eau est donc très importante. Ainsi, si votre chat refuse de manger mais continue quand même à boire de l’eau, il peut supporter cette situation pendant des semaines. Le temps de résistance dépend de l’âge du félin, de sa santé, de son poids et de l’énergie qu’il dépense. Un chat adulte et en bonne santé résistera sans doute plus qu’un chaton. Cependant s’il ne boit pas de l’eau, il ne tiendra que quelques jours. Un chat ne peut en effet rester plus de trois jours sans boire. S’il ne mange pas et ne boit pas de l’eau, il ne pourra supporter que pendant quelques jours. Si votre chat ne mange pas et ne boit pas pendant deux jours, cela doit sérieusement vous inquiéter. En ne mettant rien dans la bouche pendant des jours, il perd graduellement l’énergie ainsi que les nutriments adéquats pour son fonctionnement. Le risque devient plus grand quand il ne boit pas de l’eau. Car un chat qui ne boit pas de l’eau perdra non seulement de l’énergie, mais verra également ses organes se détruire. Tous les organes, l’estomac, le foie, les reins, et puis le cerveau seront endommagés. Il pourrait perdre beaucoup de poids, ce qui est très dangereux. Que faut-il faire quand le chat refuse de manger ? Le premier réflexe quand votre chat refuse de manger est de le conduire chez le vétérinaire le plus tôt possible, surtout quand il refuse également de prendre de l’eau. Il est en effet le seul habileté à identifier la cause de cette situation et à effectuer un traitement adéquat pour votre animal de compagnie. Il traitera votre petit tigre en urgence et le placera avant tout sous une perfusion, afin d’hydrater le corps du chat. Il se chargera des analyses et tests afin de vous ressortir la cause de ce manque d’appétit et traitera convenablement votre chat. Le vétérinaire est le spécialiste auquel vous deviez faire recours pour tous les problèmes de vos animaux domestiques. Il vous donnera au mieux satisfaction. Comment nourrir un chat qui refuse de manger ? Certes un chat peut rester plusieurs semaines sans manger. Cela ne voudra pas dire que quand votre chat manque d’appétit il ne faut pas essayer de le nourrir. Encore que le refus de manger peut ne pas être lié à un problème de santé. Il peut être dû au stress, à la dépression, au changement de milieu et à plusieurs autres raisons. Il est donc nécessaire de trouver des astuces pour amener votre chat à manger. Proposer à votre chat ses aliments préférés Pour encourager votre chat à manger, présentez-lui les nourritures délicieuses qu’il adore. Choisissez des nourritures pour chat savoureuses qui ne laisseront pas indifférent. Présentez lui plusieurs produits afin qu’il choisisse sa préférence. Vous pouvez également opter pour de petites purées, que vous lui donnerez tout doucement. Bien l'hydrater Comme nous l’avons dit un peu plus haut, l’eau est très importante pour un chat qui ne mange pas car la déshydratation peut avoir de lourdes conséquences pour sa santé. Il est donc très important de faire boire à votre chat de l’eau. De plus, il faut que votre chat soit bien hydraté pour qu’il ait envie de manger. Par ailleurs, la personnalité du chat est également à prendre en compte. Certaines races de chat sont très timides et ont besoin de temps pour se familiariser avec leur nouvel environnement. Il est nécessaire d’offrir à votre chat une bonne alimentation quotidienne. Même s’il a été dit que les chats peuvent tenir plusieurs semaines sans manger à condition qu’ils boivent de l’eau, il ne faut pas pour autant prendre le risque de ne pas nourrir votre chat pendant des jours. Il en va de leur santé. Une insuffisance alimentaire peut être nuisible pour votre félin. Le plus important est de mettre votre animal de compagnie dans de bonnes conditions, pour assurer son bien-être. En outre, si votre chat refuse de manger, vous devez essayer de lui donner envie de manger et au pire, le conduire le plus tôt chez un vétérinaire.
  11. Si la fugue est comme une seconde nature chez certaines races de chien, bien qu’elle ne le soit pas chez d’autres, elle reste très fréquent chez les canins. En effet, si l’on se réfère aux chiffres dévoilés en 2019, un maître perdrait un chien toutes les 20 minutes. La meilleure solution contre ce problème majeur : le collier GPS pour chien. Cet accessoire révolutionnaire vous permet en effet de localiser votre compagnon où qu’il soit, et ce, en temps réel. En le lui faisant porter ainsi, vous faites d’une pierre deux coups : non seulement, vous prévenez les risques de fugue, mais en plus, vous avez également à portée de main une solution efficace et rapide pour le retrouver, et ce, si votre animal venait à s’égarer. Seul souci : il y en a tellement sur le marché qu’on ne sait plus quel modèle et quelle marque choisir. Voici donc, pour vous vous aider, nos conseils pour bien choisir votre collier GPS, ainsi que notre sélection des meilleurs colliers GPS pour chien pour 2020. Comment bien choisir un collier GPS pour chien ? Le collier GPS, à la différence d’un collier standard, se munit d’un petit boitier qui renferme un traceur GPS. Ce dernier va communiquer la position géographique du chien qui le porte à une application installé sur un smartphone ou autres terminaux de ce genre. Et ce, via un réseau téléphonique ou satellite. Notez toutefois que s’ils fonctionnent tous à peu près de la même manière, les colliers GPS peuvent aussi avoir leur particularité. Voilà pourquoi, pour être sûr d’acheter celui qui répond vraiment à vos besoins, vous devez prendre le temps de choisir en tenant compte de certains critères. Collier GPS pour chien : les critères à considérer pour faire le bon choix Les principaux critères à prendre en compte pour être sûr d’avoir un collier GPS de qualité, et qui correspond à vos besoins sont : La taille et le poids du chien. Il est effectivement important de choisir un traceur qui convienne au corps de l’animal. S’il est trop petit, il est possible que sa performance laisse à désirer. Dans le cas contraire, s’il est trop grand, il y a de grandes chances qu’il gène le chien dans ses mouvements. L’idéal est donc de trouver un collier qui ne soit ni trop petit ni trop lourd. L’autonomie. Eh oui ! Certains colliers GPS sont dotés d’une batterie ultra puissante, qui leur permet de fonctionner pendant des heures, voire des jours. D’autres ne peuvent pas durer aussi longtemps, aussi, prenez le temps de vous assurer que le traceur peut fonctionner pendant un bon moment avant de l’acheter. Le comble serait qu’il se décharge au moment où justement votre chien est introuvable. Les fonctionnalités. En plus du traçage, les colliers GPS peuvent intégrer de nombreuses autres fonctionnalités intéressantes comme le LiveTracking, qui est indispensable, car propose une localisation en temps réel. La fonction “Clôture virtuelle” peut également être utile, car elle vous permet d’être notifié lorsque votre chien sort d’une zone préalablement délimitée. Certains offrent aussi au propriétaire la possibilité d’enregistrer température corporelle de l’animal, la distance qu’il a parcourue en une journée, et même la liste des endroits qu’il a visités. Traceur GPS pour chien : avec ou sans abonnement ? Lorsqu’on achète un traceur GPS, il faut bien évidemment penser à l’abonnement. C’est ce dernier en effet qui va vous permettre de recevoir sur votre smartphone les données concernant sa localisation. Il faut savoir néanmoins que cet abonnement n’est pas forcément inclus dans le prix. Aussi, prenez le temps de vous renseigner avant de conclure un achat. Et soyez particulièrement vigilent si on vous propose un prix trop bas. Les colliers GPS sans abonnement coûtent effectivement moins cher à l’achat. Mais ne vous laissez berner, car pour pouvoir localiser votre chien, vous devrez quand même payer un abonnement mensuel. Le coût peut alors être relativement bas, mais sur le long terme, l’investissement n’est pas du tout intéressant. Bien sûr, un collier GPS pour chien avec abonnement coûtera certainement plus cher. Mais si vous faites un petit calcul rapide, sur le long terme, c’est cette formule qui vous permettra de faire des économies sur le long terme. Et avec ça, elle vous permettra de bénéficier des meilleures offres en matière de traçage. Comparatif des meilleurs colliers GPS pour chien Vous voulez acheter un traceur GPS pour votre chien ? N’oubliez pas de faire votre choix en fonction de votre budget. Vous pourrez en effet vous en offrir à partir de 25€, voire moins ; tout comme il est possible de trouver un modèle haut de gamme à plus de 700€. Vous l’aurez compris, il y en a pour tous les budgets ! Le collier GPS pour chien pas cher de Tractive Si vous voulez tester les traceurs pour chien, et que vous ne souhaitez pas investir un gros budget, ce collier GPS de Tractive répond parfaitement à vos besoins. C’est, avant tout, un petit traceur. Il n’est pas imposant et s’avère très léger. Pesant moins de 35 grammes, il conviendra aux chiens de petite taille, mais aussi à tout canin pesant plus de 4.5 kg. Mais ce qui importe le plus, c’est que malgré sa taille et son prix, c’est un traceur très complet qui se dote de plusieurs fonctionnalités : la localisation en temps réel, la possibilité de délimiter des clôtures virtuelles et de recevoir des notifications sur smartphone dès lors que l’animal les franchit, et la possibilité d’obtenir une historique de localisation. Et ce n’est pas tout ! Ce collier est également étanche et continuera de fonctionner même si votre chien patauge dans l’eau. Et il est disponible dans plus de 150 pays dans le monde. Il est commercialisé à moins de 35€ sans abonnement. Le meilleur rapport qualité/prix : traceur GPS pour chien Vita S de Kippy Si vous recherchez un collier GPS pour chien de bonne qualité, et à un prix raisonnable, optez pour le Vita S de Kippy. Ses atouts : c’est un petit appareil qui pèse moins de 30 grammes, pouvant convenir à un animal de plus de 3 kg. Il est capable de localiser votre animal en temps réel, et vous renseigne sur l’emplacement de ce dernier tous les 4 secondes. Il vous permet également de créer une clôture virtuelle de manière à vous prévenir chaque fois que votre chien dépasse les limites indiquées. Il vous permettra aussi de connaître son dernier emplacement. Mais ce qui différencie ce collier GPS des autres, c’est le fait qu’il vous permet également de surveiller la santé de votre chien. En plus de la localisation, le traceur se propose également d’enregistrer toutes ses activités. Vous pourrez vous-même consulter l’historique de son parcours sur l’application installée sur votre smartphone. A l’aide de représentations graphiques, il va aussi vous renseigner son état de santé générale chaque jour, grâce à des données récoltées en une journée. Le collier GPS pour chien Vita S est vendu avec trois forfaits d’abonnement au choix. Une fois que vous l’aurez acheté, vous pourrez bénéficier d’une garantie de deux ans, ainsi que d’une assistance technique gratuite en cas de panne du matériel. Le collier traceur GPS pour chien haut de gamme de SportDog Dans la catégorie des colliers GPS pour chien haut de gamme, celui de SportDog figure parmi les plus appréciés. C’est effectivement un matériel destiné à l’usage des professionnels, en particulier des maîtres qui pratiquent le sport, et qui emmènent leur compagnon avec eux. Ce traceur a tout d’un matériel sportif : il dispose d’un système de géolocalisation très performant, capable de couvrir jusqu’à 16km de rayon. Il ne propose pas seulement de localisation votre animal en temps réel, comme les traceurs classiques. Il peut fonctionner en main libre et est capable de vous informer vocalement de l’endroit où se trouve votre chien. Ce collier ne se contente pas d’être étanche. Il est également submersible. En d’autres termes, vous pourrez le localiser même s’il se trouve à 7.6 mètres de profondeur. Et pour couronner le tout, il est très pratique. Se chargeant en très peu de temps (moins de 4 heures), il a une autonomie non-négligeable de 24 heures.
  12. Si vous êtes un passionné des animaux notamment des chiens, le métier d’éducateur canin pourrait vous intéresser. L’éducateur canin comme son nom l’indique est chargé d’éduquer les chiens ayant des troubles du comportement et de leur inculquer les règles de propretés. Qu’est-ce qu’un éducateur canin ? Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ? Quelle est la formation pour devenir éducateur canin ? Quelles sont les conditions de travail et l’évolution d’un éducateur canin ? Quels sont les éventuels problèmes rencontrés dans leur travail ? Incursion dans ce métier très particulier dans notre article. Qu’est-ce qu’un éducateur canin ? Généralement sollicité par les maîtres lorsqu’ils ont du mal à éduquer leur chien, un éducateur canin est chargé d’éduquer ou de rééduquer les chiens qui présentent certains comportements anormaux tels que : la peur, l’agressivité, l’anxiété. L’éducateur canin s’occupe également du maître en lui donnant des conseils et astuces pour favoriser l’intégration du chien dans la famille. Rôle de l’éducateur canin vis-à-vis des chiens Le rôle principal d’un éducateur canin est d’éduquer le chien afin qu’il se comporte bien en société. Il se charge de régler les problèmes comportementaux ou d’hygiène des chiens qui lui sont confiés. Il s’occupe du dressage du chien à travers l’utilisation des ordres de base («assis », « couché », « pas couché », « pas tirer », « à ta place ») afin de mieux le sociabiliser. Rôle de l’éducateur canin vis-à-vis du maître L’éducateur canin s’occupe également du maître qui le sollicite en lui inculquant les règles et astuces qui l’aideront à mieux gérer son chien et à se faire respecter. Il arrive en effet que les maîtres perdent le contrôle et qu’ils n’arrivent pas à avoir d’excellent rapport avec leur chien. L’éducateur canin se charge donc de les accompagner, en leur donnant des conseils afin que l’intégration du chien dans le milieu domestique se fasse facilement. Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ? Il est évident que pour être éducateur, il faut avoir un amour pour les chiens car ce métier exige un contact permanent avec les chiens. Il faut associer à cette qualité primordiale d’autres aptitudes. La rigueur et la fermeté Éduquer un chien nécessite une grande rigueur et beaucoup de fermeté quand on sait que les chiens peuvent être têtus. L’éducateur canin doit en effet pouvoir gérer son chien de façon autoritaire et avoir un sens élevé d’observation. Il doit également se montrer doux pour ne pas effrayer le chien. La persévérance Être un éducateur canin fait appel à beaucoup de patience et de persévérance. Les chiens ont des caractères changeants de façon perpétuelle. Il se peut donc que les thérapies ne donnent pas les résultats escomptés dans le délai fixé. Il ne faut surtout pas se décourager à la première tentative, mais continuer jusqu’à avoir satisfaction. Maîtriser le chien Il est primordial de connaître son chien physiquement et psychologiquement avant de commencer son éducation. Ainsi vous pourriez mieux comprendre ses attitudes, ses postures, ses besoins et l’éducation sera plus aisée. Être endurant Une bonne forme physique est nécessaire pour exercer le métier d’éducateur canin. L’éducateur canin passe en effet la plus grande partie de sa journée debout, ou à courir derrière les chiens parfois agressifs. Si vous voulez exercer ce matin, vous devez absolument vous mettre au sport. Quelle est la formation pour devenir éducateur canin ? Pour devenir éducateur canin, il faut passer le brevet professionnel d’éducateur qui est un diplôme de niveau baccalauréat. Il se prépare en deux ans, exclusivement en alternance pour les personnes âgées au moins de 18 ans. Vous pouvez trouver cette formation auprès de la Maison familiale d’éducation et d’orientation de Semur-en-Auxois et au CFA EPL de Bar-le-Duc. À la fin de votre formation, vous devez obtenir le Certificat de Capacité Animaux Domestiques délivré par la préfecture avant de commencer à exercer. Il s’agit en effet d’une autorisation administrative qui permet d’exercer un métier en rapport avec les animaux domestiques. Le test pour l’obtention de ce certificat est composé de 30 questions QCM. Conditions de travail et évolutions Il faut savoir que la plupart des éducateurs canins travaillent à leur propre compte. Le travail se fait généralement au domicile des clients à des horaires variés. Le métier d’éducateur canin est donc un métier très flexible où vous pouvez choisir les heures de travail en accord avec le client. La rémunération est d’environ 1500€ brut par mois pour un éducateur canin débutant et varie également en fonction de la région et en fonction du savoir-faire de l’éducateur. En raison de son emploi du temps très flexible, l’éducateur canin peut associer à son métier des activités complémentaires telles que l’élevage des chiens, la pension pour chiens, le dressage des chiens de défense et de sécurité, l’éducation des chiens guides d’aveugles… Quels sont les différents problèmes auxquels sont confrontés les éducateurs canins dans l’exercice de leur métier ? Les éducateurs canins rencontrent différents problèmes dans l’exercice de leur métier. Il s’agit entre autres des problèmes d’obéissance, d’agressivité ou de fugue. Les problèmes d’obéissance Les éducateurs canins rencontrent parfois des chiens très difficiles dont les dressages ne sont aisés. Les ordres de base donnés par l’éducateur ne sont pas respectés par le chien ce qui ne permet pas d’évoluer dans l’éducation. L’agressivité L’agressivité du chien est généralement liée à la frustration ou à la peur. Il faut donc être en mesure de déterminer la cause de l’agression afin d’y apporter de solutions adéquates et de bien effectuer son travail. La fugue Au cours des séances d’éducation, il peut arriver que le chien fugue pour différentes raisons, ce qui pourrait causer des ennuis à l’éducateur canin. Pour ce faire, ce dernier doit être suffisamment prudent afin d’éviter ce genre de désagrément. Si vous voulez exercer ce métier particulier, il est primordial d’adorer les chiens et d’obtenir des diplômes professionnels et des autorisations. Après quoi vous pourrez comme la plupart des éducateurs canins, travailler à votre propre compte. Par ailleurs, vous allez devoir faire preuve de patience et de prudence afin de bien exercer votre métier.
  13. Les chiens tout comme les hommes, ont besoin d’une alimentation saine. Il en va de leur santé. Une mauvaise alimentation peut être en effet très nuisible pour la santé de vos chiens et entraîner des maladies non négligeables. Qu’est-ce qu’une mauvaise alimentation canine ? Quelles sont les maladies canines liées à une mauvaise alimentation ? Comment bien nourrir votre chien ? Nous abordons dans cet article, la thématique de la mauvaise alimentation des chiens. Qu’est-ce qu’une mauvaise alimentation canine ? Les chiens disposent d’un système digestif court et très acide, qui digère rapidement les repas. Toutefois, le système digestif des chiens n’arrivent pas à digérer une catégorie d’aliments notamment les céréales. La mauvaise alimentation consiste donc à donner à votre chien des aliments incompatibles avec son tube digestif ou encore des aliments auxquels il est allergique. Aussi, la malnutrition canine peut être assimilée à un manque de nutriments essentiels dans l’organisme de votre chien. Cela sous-entend une alimentation non équilibrée qu’il faut revoir pour le bien être de votre animal de compagnie. La mauvaise alimentation est la cause principale de certaines maladies chez votre chien. Il est donc impératif d’adopter une alimentation saine et équilibrée pour votre compagnon. Quelles sont les maladies canines liées à la mauvaise alimentation ? La mauvaise alimentation est source de plusieurs maladies. Certaines sont gérables, d’autres plus graves deviennent chroniques. Un chien mal nourri est en effet exposé à la gastrite aiguë, la diarrhée, les maladies cardiaques, ou encore le diabète. La gastrite aiguë Cette maladie est due à la présence d’un parasite dans l’organisme de votre chien, à une intolérance alimentaire, ou à un aliment périmé. Les plus exposés à cette maladie, sont les chiens qui consomment les restes des aliments contenus dans la poubelle. Habitude très dangereuse, elle peut entraîner la mort de votre animal à quatre pattes. Les maladies cardiaques Une mauvaise alimentation peut entraîner à la longue des problèmes cardiaques surtout lorsque cette alimentation est constituée essentiellement de pois, pommes de terres et légumineuses. De même, une alimentation sans tous les éléments nutritifs notamment l’acide aminé peut être une cause de maladies cardiaques. De plus, si votre chien n’est pas soumis à un régime alimentaire qui l’hydrate bien, il est exposé aux maladies rénales. Une alimentation également trop riche en graisse peut provoquer l’inflammation du pancréas. Le diabète Le diabète est dû à une alimentation riche en glucide, c’est-à-dire en sucre. Si votre chien consomme beaucoup de sucre, il a de fortes chances de finir avec le diabète. Cette maladie bloque la circulation sanguine, et rend votre chien vulnérable à d’autres maladies, notamment l’insuffisance rénale. La diarrhée La diarrhée est la conséquence la plus rapide et la plus fréquente d’une mauvaise alimentation. Elle se manifeste généralement lorsque votre chien consomme un aliment qui ne tolère pas, ou qui est périmé. Une diarrhée ponctuelle n’est pas forcément due à une mauvaise alimentation. Si elle continue sur quelques jours, il est préférable de consulter un vétérinaire. Quelles sont les autres conséquences de la mauvaise alimentation des chiens? Au-delà des maladies, la mauvaise alimentation peut entraîner chez votre chien des allergies et des troubles du comportement. L’alimentation de votre chien n’est donc pas à prendre à la légère. Elle impacte l’organisme de votre animal de compagnie plus que vous ne le pensez. Soumettre votre chien a une bonne alimentation, saine et équilibrée, vous épargne de plusieurs dépenses chez le vétérinaire. Les allergies Au même titre que les hommes, les chiens peuvent être allergiques à certains aliments. Même si votre chien consomme la même nourriture depuis des années, les réactions allergiques peuvent survenir à n’importe quel moment. Ces allergies se manifestent par des démangeaisons pouvant aller jusqu’aux plaies. De plus, une alimentation sans acides gras oméga peut rendre la peau de votre chien terne ou squameuse. Par ailleurs, les allergies dues à une intolérance alimentaire peuvent également se manifester par les infections de l’oreille. Les troubles du comportement Aussi étrange qu’il soit, une mauvaise alimentation peut avoir des impacts sur le comportement de votre animal de compagnie. Une forte consommation de protéines peut susciter de l’agressivité chez votre chien. En effet, lorsque le taux de protéine est élevé par rapport à l’activité exercée par votre chien, son taux de sérotonine est réduit. La sérotonine est la substance qui régularise l’humeur. Il est donc tout à fait normal qu’un chien dont la sérotonine est freinée soit toujours anxieux et agressif. En outre, une forte consommation de glucide peut rendre votre chiot hyperactif. L’obésité L’obésité chez le chien est liée à la consommation excessive des glucides, protéines et sucres sans fournir suffisamment d’efforts. L’alimentation du chien doit donc être adoptée en fonction de l’effort physique que ce dernier exerce. Comment bien nourrir votre chien ? A présent que vous avez connaissance des maladies et impacts négatifs de la mauvaise alimentation pour votre chien, il est nécessaire de revoir le régime alimentaire de votre animal de compagnie, en lui offrant une alimentation équilibrée afin de lui garantir une bonne santé. Vous avez le choix entre une alimentation maison, une alimentation industrielle et une alimentation mixte. L’alimentation maison Très conseillée, elle consiste à préparer vous-même la ration de votre chien. Vous pouvez vous tourner vers un vétérinaire, afin qu’ensemble vous adoptiez un régime alimentaire équilibré en fonction de l’âge, la taille et l’activité physique de votre chien. L’avantage principal de cette méthode, est que vous êtes assurés de la qualité d’aliments que consomme votre chien et surtout qu’il est bien équilibré. L’alimentation industrielle Elle consiste à acheter des croquettes, des pâtées en boîtes ou des barquettes pour votre chien. Très pratique, cette méthode est de plus en plus adoptée par les propriétaires de chiens. Toutefois, il est nécessaire de vous assurer de la bonne qualité des produits proposés et leur composition avant de les soumettre à votre chien. L’alimentation mixte Comme son nom l’indique, c’est une combinaison de l’alimentation maison et de l’alimentation industrielle. Cette méthode est moins coûteuse et vous permet de varier les repas de votre chien. Le plus important est de fournir à votre chien une bonne alimentation, constitué de tous les éléments nutritionnels et à une fréquence raisonnable. Pour plus de certitude, consultez votre vétérinaire.
  14. La castration d’un chat crée en lui un dérèglement hormonal. Ledit système hormonal ne fonctionne plus de la même manière et le contraint à un désir élevé et constant de nourriture. Toutefois, son alimentation doit respecter certaines normes nutritionnelles afin d’éviter qu’il ne contracte des maladies graves dont les infections rénales. Quelles croquettes donner à un chat stérilisé ? Vous avez un chat castré, et vous souhaitez le nourrir avec de la nourriture appropriée ? Découvrez dans cet article les types de croquettes pour chat castré existant dans les supermarchés, notamment ceux qui permettent d’offrir une alimentation saine et équilibrée à votre félin domestique. Les différentes croquettes pour chat Le suivi et l’alimentation des animaux domestiques notamment le chat font partie de notre quotidien. L’aliment favori pour ces bêtes de compagnie est bien sûr la croquette. Justement, en voici quelques-unes avec lesquelles vous pourrez nourrir de manière saine et équilibrée votre toutou castré. Orijen Fabriqué à base d’une variété de viande fraîche, il est une excellente marque de croquettes pour chats. Il ne contient pas de céréales et renferme plusieurs qualités nutritives en protéines et en viandes. Avec sa faible teneur en glucides, et sa grande variété en fruits et légumes, il fortifie le chat. En optant pour la croquette Orijen, vous pouvez vous assurer de l’état de santé normal de votre chat. Amikinos Composée essentiellement de matières grasses et de viande fraîche, cette catégorie de croquettes a une origine française et se remarque par sa qualité optimale. Il renferme une bonne dose de minéraux qui préviennent les maladies urinaires chez l’animal. Power of nature C’est un aliment pour chat caractérisé par une quantité non négligeable de nutriments. Il est riche en protéines de poulet et de dinde, ces acides gras en Omega 3 et 6 donneront une peau agréable à votre animal Meadowland Il est adapté à l’organisme des chats qui ont une peau perméable aux allergies et leur assure une bonne digestion. Il contient une forte teneur en protéines animales et en nutriments pouvant leur procurer une santé normale. Wildcat Le Wildcat est une marque de nourriture de chats sauvages qui répond aux besoins de leur organisme. Il assure une bonne optimisation du système digestif chez les animaux et leur offre une parfaite santé. Avec sa quantité suffisante en protéines et en acides aminés, il est une bonne formule de croquette pour chat. Daff Sans aucune partie de céréales, il figure parmi les meilleures croquettes pour chat. Il est un aliment naturel qui donne un équilibre parfait à votre fidèle compagnon. Simpsons et le Purison Ce sont deux marques de croquettes contenant une bonne dose de produits animaliers pour nourrir de façon qualitative vos petites bêtes. Quelles croquettes choisir pour son chat stérilisé L’organisme d’un chat stérilisé ne fonctionne pas de la même manière qu’un chat non stérilisé. Raison pour laquelle, vous ne devrez pas nourrir votre chat castré avec des croquettes réservées au chat ordinaire. Pour cela, nous avons sélectionné quelques bonnes croquettes pour vous rendre la tâche plus facile. Les croquettes Premium Votre chat stérilisé a besoin des croquettes appropriées pour sa bonne santé. Étant un animal carnivore, son régime alimentaire doit être fait de viandes ou de poissons. Vous devez donc opter pour une formule alimentaire adéquate à son organisme. Seules les croquettes premium vous offrent cette garantie en qualité et en quantité. Composés d’un faible taux de glycémie et de matières grasses, ces croquettes offriront un soin idéal au système immunitaire de votre boule de poile. Hautement digestibles, elles ne contiennent aucune trace de céréale et de gluten. Ces croquettes, très riches en porc et en poulets sont idéales pour les chats en activité réduite. True Instinct Original Adult Sterilized La croquette True Instinct Original Adult Sterilized, est un choix recommandé. Très riche en protéines de saumon, elle donne un embonpoint à votre chat et lui garantit une peau saine et brillante. Cette croquette ne contient aucune dose élevée de graisse et offre une meilleure alimentation à votre minou tout en lui assurant son poids normal. Avec ses acides gras (Omega 3 et 6) sans oublier ses fibres, la True Instinct Original Adult Sterilized assure une meilleure croissance à votre animal. Nutrivet Inne Sterilise pour chat Faite essentiellement de poulet, elle n’est composée d’aucune céréale. Elle participe à la régulation du système hormonal de votre chat castré et constitue pour lui un excellent anti poids. Elle offre une alimentation naturelle à votre chat, du fait qu’elle n’est composée d’aucune substance chimique qui pourrait entraver sa santé. Bosch Sanabelle Croquette pour chat stérilisé Composée d’une quantité suffisante en fibres, cette catégorie de boule de viande au poulet haché est surtout conseillée aux chats adultes stérilisés. D’origine allemande, elle permet à votre animal domestique de régler efficacement mais sans prendre du poids ses problèmes de faim. Outre sa qualité de facilitateur digestif, cette boule est constituée d’un bon nombre de nutriments qui assurent le bien-être de votre chat. Les autres types de croquettes adaptées aux chats stérilisés A part les croquettes que nous venons de citer, il existe également d’autres sur le marché, qui feront le bonheur de vos animaux de compagnie. Mais il est à noter que, du fait de leur fort taux en céréales, ils ne sont pas classés dans la catégorie des croquettes premium. On distingue dons : Ultima Croquette pour Chat Adulte Stérilisé Composé d’un faible pourcentage en calories et en matière grasses, ces croquettes renferment de la L-carnitine ce qui permet de contrôler le poids de votre chat stérilisé. Elle est destinée aux chats adultes qui ont un âge compris entre 1 à 10 ans et maintient leur système urinaire en bon état. Pro Plan Sterilised Avec ses antioxydants, acides gras et son faible taux en minéraux, votre matou est à l’abri des maladies urinaires. Gorgée de protéines, cette croquette faite à base de viande de dinde optimise le poids de votre chat. Eukanuba Croquette pour Chat Stérilis Elle évite à votre chat d’être en surpoids tout en lui fournissant des nutriments importants pour sa bonne santé. Faite à base de poulets, elle facilite l’élimination de graisses avec sa faible teneur en lipides. Perfect fit adulte stérilisé Reconnue pour ses bienfaits sur la santé des chats, elle assure une hygiène générale à ces derniers. Par ailleurs, en servant cette croquette à votre animal, son système urinaire sera renforcé et cela va lui procurer une vitalité absolue.
  15. Quelles que soient les raisons qui vous poussent à le faire, vous devez savoir que modifier le régime alimentaire du chat ne peut se faire du jour au lendemain. Toute transition, même au niveau de son alimentation, doit en effet se faire progressivement. Et ce, si vous ne voulez pas que cela ait un impact sur sa santé. Votre chat est maintenant adulte et a besoin de nourriture plus adaptée ? Il boude ses plats et refuse de manger ce que vous lui donnez habituellement ? Le vétérinaire lui a prescrit une alimentation différente pour des raisons de santé ? Découvrez comment changer les croquettes de votre chat. Changer les croquettes de votre chat : allez-y doucement ! La première règle, si vous voulez modifier l'alimentation de votre chat, est d'y aller doucement. Quelles que soient les nouvelles croquettes que vous allez lui donner, vous devez en effet les introduire petit à petit. Et ce, même si votre chat a l'air d'apprécier les nouvelles croquettes. La raison est simple : si le changement n'a pas l'air de le déranger, cela va certainement avoir un impact sur son système digestif. Si vous voulez que votre chat puisse aimer les nouvelles croquettes, et que son système digestif puisse aussi s'y habituer, introduisez-les progressivement. Changer les croquettes du chat : la quantité Vous l'aurez compris, il n'est pas question de remplacer le contenu entier de son plat du jour au lendemain. Commencez par de petites quantités. L'objectif est simple : vous augmentez petit à petit la nouvelle nourriture, et vous diminuez petit à petit l'ancienne. Comment procéder ? Vous pouvez par exemple remplacer le quart de son plat pour les nouvelles croquettes au début. Vous mélangez et vous le laissez manger. Et vous augmentez cette quantité progressivement pendant les jours qui suivent : 25%; 50%; 75% et ce, jusqu'à ce que l'ancienne alimentation soit remplacée définitivement par les nouvelles croquettes. Changer les croquettes du chat : la durée La transition alimentaire ne peut pas et ne doit pas se faire en quelques jours. Si vous forcez trop, soit votre chat va rejeter les nouvelles croquettes, soit son système digestif va réagir violemment. Il risque de souffrir d'ingestions. Pour que la transition se fasse sans encombre, elle doit se faire entre 7 à 10 jours. En d'autres termes, si vous introduisez les nouvelles croquettes aujourd'hui, vous devez augmenter leur proportion petit à petit, et de jour en jour, de manière à ce qu'au dixième jour, le changement soit effectif. Vous pouvez considérer que l'opération a été un succès si votre chat accepte la nouvelle nourriture sans rechigner, et s'il n'a souffert d'aucun trouble digestif. Que faire si le chat refuse la nouvelle nourriture ? Normalement, si vous introduisez la nouvelle nourriture avec l'ancienne, votre chat ne devrait pas trop faire attention. Surtout, si vous prenez le temps de bien mélanger le tout. Certains chats, s'ils ont du caractère, peuvent néanmoins ne pas se laisser duper. Et au moindre changement, ils peuvent refuser tout bonnement de manger le contenu de leur gamelle. Si vous faites face à ce genre de situation, vous pouvez user d'autres ruses. Vous pouvez, par exemple, réchauffer un peu les nouvelles croquettes pour dégager leur odeur. Cela peut aider le chat à s'y intéresser. Sinon, vous pouvez également les mélanger avec une arôme que votre chat aime bien. Vous pouvez, par exemple, saupoudrer les croquettes d'une poudre de graisse de viande; ou les arroser avec de l'huile de viande, de l'huile de thon, de l'huile de saumon, etc. Changer les croquettes de votre chat : surveillez-le de près Il est très important, lorsque vous opérez des changements au niveau de l'alimentation du chat, de gardez un œil sur lui. Vous devez noter tout changement au niveau de son comportement, pour déceler d'éventuels signes d'allergie. Vous devez aussi surveiller la fréquence de ses selles, ainsi que l'état de ces dernières. Et ce, afin de prévenir ou de repérer une éventuelle indigestion ou intolérance. Et bien sûr, vous devez faire attention à tout changement physique. Un amaigrissement soudain ou une prise de poids trop importante doit être signalé au vétérinaire.
×
×
  • Créer...