Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

PlumeBlanche

Membres
  • Compteur de contenus

    97
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

PlumeBlanche a gagné pour la dernière fois le 5 juillet

PlumeBlanche a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

19 Good

Visiteurs récents du profil

6 681 visualisations du profil
  1. L’étouffement d’un chat se présente par une obstruction des voies respiratoires. Ce comportement inhabituel et parfois accidentel se manifeste à travers des signes physiques comme une toux violente, une agitation anormale, des coups de patte… L’obstruction totale est plus grave. Dans ce cas, votre compagnon ne peut plus respirer et garde sa bouche grande ouverte. Ces réactions peuvent apparaître soudainement. Vous avez l'impression que votre chat s'étrangle ? Que faire si vous remarquez que votre chat s'étouffe ? Découvrez ici quelles sont les principales causes de l’étouffement afin de prendre les mesures appropriées en cas d’urgence. Chat qui s'étouffe : causes fréquentes Voici les causes les plus fréquentes d'étouffement que l’on dénombre chez les chats. Corps étranger coincé dans la gorge Un objet étranger dans la gorge est une des causes les plus fréquentes. Il est dû dans la pratique au comportement enjoué d’un chat. Il adore jouer avec des balles, des petits jouets. Sa nature curieuse le conduit à ingérer une ficelle, des morceaux de papiers ou des pinces à cheveux. Le corps étranger peut se coincer dans la gorge du félin. L’accident est plutôt critique si le chat a avalé un objet pointu ou bien si l’objet a perforé l’estomac ou les parois intestinales. Afin d’éviter cet imprévu il convient de lui fournir des jouets de grande taille avec une dimension adaptée à votre chat. Pensez à ranger les petits objets dans une boîte ou dans un endroit hors d’atteinte de votre félin. Boules de poils Les touffes de poils provoquent aussi un étouffement. Généralement, elles ne présentent pas trop de risques parce que dans la plupart des cas, elles finissent par quitter le corps par un vomissement sur les tapis. C’est rare que les boules de poils obstruent l’estomac, mais il est conseillé de surveiller leur formation chez votre chat. Collier trop serré Le port de collier représente un signe d’appartenance. Cependant, un collier trop serré peut être dangereux. Ce cas apparaît quand le collier n’est plus adapté à la taille du chat. L’étouffement se manifeste aussi si le chat tire sur la laisse et se fait étrangler par le collier. La suffocation est fatale sans intervention immédiate. Souvent, cet accident se produit quand le chat veut se libérer de son collier. Infection respiratoire Des infections dans les voies respiratoires provoquent également des troubles respiratoires, qui peuvent être à l’origine de l’étouffement d’un chat. Dans ce cas, les toux violentes sont des symptômes de l’infection respiratoire dans les voies supérieures. Les causes de l’infection sont nombreuses. On peut avancer la grippe du chat, les virus ou bactéries. Ici, seul le vétérinaire peut confirmer l’infection. Le professionnel effectue en général un prélèvement pour détecter la maladie infectieuse. Asthme félin L’asthme félin est une maladie très grave qui entraîne une inflammation des bronches et une accumulation de mucus dans le système respiratoire. Le risque d’étouffement d’un chat asthmatique est élevé. La maladie est principalement causée par une allergie au pollen ou aux acariens. Elle se révèle par une détresse respiratoire et ensuite un étouffement en cas de panique. Parasites (vers pulmonaires et autres) Les vers pulmonaires provoquent aussi des troubles respiratoires avec une inflammation des voies respiratoires. Les chats d’extérieur qui se nourrissent d’escargots sont les plus atteints par cette maladie. Allergie Les allergies sont à l’origine de l’asthme félin. Elles se présentent à certaines saisons ou sont favorisées par le contact avec des allergènes environnementaux comme le pollen et les acariens ou bien une allergie due à certaines nourritures. Elles nécessitent des traitements particuliers selon la cause de la maladie. Maladie cardiaque Les problèmes cardiaques entraînent un dysfonctionnement du système respiratoire. Un chat qui souffre de cette maladie s’étouffe facilement. Une maladie cardiaque est due à une infiltration de l’eau dans les poumons. Ainsi, on a pu voir les causes fréquentes de l’étouffement. Vous pouvez donc identifier l’origine de l’étouffement par vous-même. Découvrez quelques conseils sur les comportements à adopter en cas d’urgence. Mon chat s'étouffe : que faire Si votre chat s'étouffe, voici diverses manières de lui venir en aide. Contacter un vétérinaire La solution dépend en général des causes de l’étouffement. Évidemment, si elles ont pu être identifiées. Il faudra une intervention plus rapide afin d’éviter l’aggravation de la détresse respiratoire. Contacter un vétérinaire reste la décision la plus appropriée, si possible. En cas de maladie comme l’allergie, les parasites, problèmes cardiaques, il pourra effectuer un examen complet. Il peut fournir un vermifuge pour traiter les parasites. Il va ensuite prescrire certains traitements médicaux adaptés à la situation de votre chat. Cependant, trouver un vétérinaire disponible dans l’immédiat n’est pas toujours facile. Alors, il faut adopter certains gestes de secourisme qui peuvent beaucoup vous aider. En cas de situation critique, l’idéal est de l’emmener dans une clinique avant qu’il ne soit trop tard. Retirer l'objet visible dans la gorge Si l’objet qui obstrue la gorge est visible, il faut immédiatement l’enlever. La première chose à faire consiste à ouvrir délicatement sa bouche en tenant sa tête en arrière. Vous pouvez par vous-même retirer l’objet par une pince longue et fine. Éviter de le faire par vos doigts au risque de pousser encore plus profondément l’objet. Les claques dans le dos Les claques dans le dos sont des méthodes pratiques pour déloger l’objet responsable qui bouche le système respiratoire. Mais elles sont inefficaces si la cause de l’étouffement est une maladie. Elles sont conseillées en cas d’obstruction totale des voies respiratoires. Elles provoquent ainsi une toux forte afin d’expulser l’objet étranger. Avant les claques de dos, il faut pencher la tête du chat en bas. Compressions abdominales selon la méthode de Heimlich La méthode de Heimlich consiste à coucher votre félin sur le côté puis presser avec les mains son dos et son ventre, faire une compression abdominale plus forte de manière répétée pour faire sortir l’objet. Elle doit se faire de façon répétée jusqu’à ce que l’objet étranger soit décoincé ou atterrisse sur le tapis. Après l’opération, il faut toujours surveiller la santé du chat à cause de l’étouffement. Ce dernier ne doit pas se reproduire. Vous pouvez alterner les claques de dos et les compressions abdominales. Consulter un vétérinaire permet d’obtenir tous les conseils pour garder votre chat en bonne santé. Alors n’hésitez pas à recourir à un professionnel.
  2. Le cochon d’Inde est un petit herbivore facile à nourrir. Il mange uniquement de végétaux. Il a besoin d’un dixième de son poids en végétaux frais quotidiennement. Une alimentation variée permet de fournir tous ses besoins nutritifs. Il est aussi un animal très sensible à un excès d’apports nutritionnels. Découvrez dans notre article quelle alimentation faut-il privilégier pour la santé d’un cochon d’Inde ? Bien nourrir un cochon d’Inde consiste à lui offrir une alimentation régulière, équilibrée et adaptée à son système digestif. L’alimentation d’un cobaye qui vit dans la nature est différente de celui qui vit en intérieur. Toutefois, il existe une alimentation de base pour les cochons d’Inde, adaptée à son développement et son épanouissement. Nous allons essayer d’avancer les différents types d’aliments avec leur vertu pour la santé du cobaye. L’alimentation de base d’un cochon d’Inde Appelé aussi cobaye, le cochon d’Inde se nourrit dans la nature de foin et d’herbes fraîches. Pour ceux en captivité, les propriétaires leur offrent une alimentation plus variée et plus saine. Ces deux végétaux constituent l’alimentation de base de l’animal. Le foin est un aliment peu nutritif issu d’un mélange d’herbes fauchées et séchées. Il possède toutefois des atouts pour la croissance d’un cochon d’Inde. La mastication du foin permet de favoriser l’utilisation de ses dents. Il peut en grignoter tout au long de la journée. L’insuffisance de foin entraîne une maladie mortelle appelée malocclusion dentaire. Le foin doit impérativement faire partie de la nourriture quotidienne de votre animal. Un foin à volonté ne présente pas de risque à sa santé. Il convient de trouver un foin de bonne qualité et ne pas le mélanger avec la paille. L’idéal est de lui donner un foin frais. Le foin de prairie est riche en sels minéraux. Vous pouvez aussi opter pour un foin de montagne. Les éleveurs recommandent de choisir un foin de bonne marque. La conservation dans un lieu sec contribue aussi à la préservation de sa qualité. L’animal préfère aussi les herbes fraîches non traitées. Mais il faut en fournir avec modération pour éviter les risques de diarrhée. En fait, le cochon d’Inde a un mode d’alimentation particulier. Il doit disposer d’une alimentation en permanence pour assurer le bon fonctionnement des organes intestinaux. D’où l’intérêt d’offrir du foin à volonté. La consommation permanente de foin assure aussi le développement de la musculature gastro-intestinale. Un cochon d’Inde a aussi besoin d’eau pour survivre. Elle normalise la température de son corps et améliore les mouvements intestinaux. Une hydratation régulière et correcte contribue donc à le maintenir en bonne santé. Les compléments alimentaires d’un cobaye Le foin ne peut pas combler tous les besoins alimentaires d’un cochon d’Inde. Des nourritures complémentaires sont donc indispensables. Il en est ainsi des fruits et légumes. Ces derniers aident l’animal à couvrir les carences en Vitamine C. Le manque de Vitamine C est lié aux caractéristiques de son système digestif, qui n’a pas la capacité de synthétiser de Vitamine C. La carence produit des maladies comme la diarrhée, le trouble de la santé bucco-dentaire et des problèmes urinaires. Les fruits et légumes sont donc des solutions efficaces pour prévenir la carence de Vitamine C chez un cochon d’Inde. Il faut toutefois faire attention parce qu’il existe de légumes recommandés à un cochon d’Inde. D’autres sont plutôt déconseillées. On peut citer quelques légumes qui présentent des bienfaits pour sa santé : concombre, courgette, poivron, radis… Une laitue, riche en nitrates n’est pas adaptée à un cobaye. La carotte est aussi à proscrire de sa nourriture à cause de sa teneur en sucre. On peut avancer quelques aliments toxiques comme le poireau, pomme de terre, artichaut, haricots… Les légumes riches en acide oxalique sont toxiques pour le cochon d’Indes. Donnez-lui peu d’aliments riches en calcium : fanes de navets, épinard, luzerne. Concernant les fruits, il faut éviter de lui donner des fruits trop sucrés. Il en est ainsi de la figue, la datte, les prunes et la pastèque. Ils favorisent l’obésité. Les fruits acides comme les pommes sont aussi déconseillés. Ils entraînent un dysfonctionnement de l’appareil digestif et une irritation des lèvres. Il convient alors de surveiller la quantité de fruits et privilégier les fruits riches en Vitamine C. Vous pouvez aussi lui offrir des granulés afin de varier son alimentation. Ce sont des compléments alimentaires enrichis en Vitamine C et en calcium. Une quantité modérée est donc conseillée parce que l’excès de calcium engendre des maladies urinaires. Les éleveurs déconseillent le mélange de graines. Ce type de nourritures est néfaste pour son estomac et il a tendance à en trier le contenu. Les friandises industrielles sont dangereuses pour un cobaye. Ces produits sont constitués principalement de sucre, de céréales et de graisse qui sont nocifs à votre petit herbivore. La majorité des friandises sont hypercaloriques, favorisent l’obésité. Se priver de ces types de friandises améliore considérablement l’espérance de vie de votre animal de compagnie. Modifier le régime alimentaire d’un cobaye Voici une ration journalière d’un cochon d’Inde adulte de 1 kg -Foin frais et de l’eau fraîche à volonté - 30 g de granulés conçus pour les cochons d’Inde -100 g de végétaux (servez les fruits et légumes deux fois par jour.) - 20 mg de Vitamine C Dès le premier jour de naissance de votre compagnon, il faut lui fournir une alimentation variée afin d’éviter qu’il ne développe une préférence pour certaines nourritures. Il est souvent difficile de modifier ses habitudes alimentaires. Si vous décidez de changer le régime alimentaire de votre petit animal. Il faut éviter de le modifier brusquement. Commencez par introduire petit à petit le nouveau produit ou la nouvelle marque d’aliments. Une transition alimentaire progressive est indispensable. Cette transition prend plusieurs semaines. À titre d’illustration, pour la première semaine, un quart du nouveau produit suffit. Pour la deuxième semaine, vous pouvez introduire la moitié du nouveau produit. Ensuite, trois quarts de sa ration journalière. Pour la quatrième semaine, ce sera facile de lui donner complètement la nouvelle nourriture.
  3. Croquettes pour chien standard ou premium ? Que donner à votre chien ? Vous vous êtes sans doute posé cette question plus d’une fois. C’est vrai, on vante aussi bien les mérites de l’une que de l’autre. Si bien qu’à un moment donné, on finit par se poser des questions. Quelles différentes entre les croquettes pour chien standard et premium ? Laquelle des deux choisir pour offrir à votre animal de compagnie la meilleure alimentation ? Quels sont les avantages d’opter pour des croquettes premium ? Découvrez tous nos conseils pour bien choisir les croquettes de votre chien. Tout savoir sur les croquettes pour chien « Premium » Les croquettes pour chien premium sont, pour autant dire, ce qui se fait de mieux sur le marché de l’alimentation canine. Elles sont considérées comme des aliments « haut de gamme », et sont vendues dans les grandes surfaces, mais aussi dans les circuits spécialisés comme les animaleries, les jardineries, et même chez le vétérinaire. Une alimentation segmentée La plus grande spécificité des croquettes pour chien « Premium » réside dans le fait qu’elles ont été conçues pour répondre avec précision aux besoins de chaque chien, et ce, quelle que soit sa taille, sa race, son âge et ses besoins physiologiques. Avec ce genre de croquettes, vous êtes donc certain de donner à votre animal de compagnie une alimentation parfaitement adaptée. Et ce, qu’il soit grand, petit, gros ou maigre ; qu’il soit un chiot, jeune, adulte ou vieux. Des ingrédients de qualité et d’origine sûre Les croquettes pour chien « Premium » se composent d’ingrédients de qualité, sélectionnées expressément pour les nutriments qu’ils apportent, mais aussi pour leur fraîcheur. Et le plus important, ces ingrédients sont non seulement variés – vous pourrez donc aussi choisir la croquette en fonction du goût de votre chien – mais ils proviennent également de source sûre : viande, poisson, foie, volailles, etc. Les croquettes pour chien « Premium » contiennent également un supplément de méthionine, un acide aminé essentiel pour préserver sa santé. Tout savoir sur les croquettes pour chien « Standard » Les croquettes pour chien « Standard » sont considérées comme des aliments basiques. Elles ne sont pas forcément de mauvaise qualité, mais elles n’ont pas été conçues avec la même minutie, la même attention que les croquettes Premium. Voilà pourquoi, on les considère comme des aliments d’entrée ou de milieu de gamme. Elles sont surtout commercialisées dans les grandes surfaces. Une alimentation non segmentée Les croquettes pour chien « Standard » sont des aliments passe-partout. Ils ont été conçus pour s’adapter à n’importe quel chien sans tenir compte de leur âge, de leur taille, de leur race et de leurs besoins physiologiques. Si vous pouvez être certain que votre animal reçoive les nutriments dont il a besoin en conséquence, vous n’avez aucune assurance sur le fait que l’alimentation proposée soit vraiment adaptée à ses besoins, à sa morphologie et à sa physiologie. Des ingrédients d’origine inconnue Les croquettes pour chien « Standard » sont les moins du cher du marché, c’est l’une des raisons pour lesquelles on les apprécie. Malheureusement, derrière ce prix peu élevé se cache souvent des ingrédients d’origine douteuse. Les ingrédients utilisés dans la concoction de croquettes standards ne sont pas de la première qualité, car on utilise souvent des déchets de viande, de viande déshydratée (donc débarrassé de tous nutriments) ou des abats, qui coûtent nettement moins cher que de la viande fraîche. Voilà pourquoi, elles sont plus grasses et semblent beaucoup plus appétentes que des croquettes pour chien Premium. Mais elles ne font pas forcément bonnes pour la santé. Pourquoi acheter des croquettes Premium ? Les croquettes Premium sont considérées comme des aliments de « santé ». Elles sont à privilégier si vous voulez offrir à votre chien une alimentation de bonne qualité, c'est-à-dire complète, équilibrée et digestible. Les croquettes pour chien Premium, pour une alimentation plus complète Les croquettes Premium constitue de véritables aliments complets. Vous y trouverez tous les nutriments dont votre chien a besoin quotidiennement : protéines, graisses, fibres, lipides, glucides, minéraux, vitamines et oligo-éléments. Chacun de ces nutriments sont présents en quantité suffisante dans les croquettes. Avec, chacun, des proportions adaptées aux besoins de votre animal. Les croquettes pour chien Premium, pour une alimentation plus équilibrée Pour le bon développement de votre chien, et bien sûr, pour préserver sa santé, il est essentiel de lui donner une alimentation équilibrée, c'est-à-dire adaptée à son âge, à sa taille, à sa physiologie et à son mode de vie. Les besoins en alimentation d’un chiot, par exemple, ne sont pas du tout les mêmes que ceux d’un chien adulte. Le plus jeune aura besoin de plus de protéines et de graisses pour sa croissance, et un supplément de calcium pour le développement et le renforcement de ses os. Et tout cela, sans excès, mais de manière équilibrée. Et cela n’est malheureusement pas possible si vous n’optez pas pour des croquettes haut de gamme conçues spécifiquement pour les chiots. Par ailleurs, une alimentation équilibrée et adaptée diminue les risques d’allergies et d’obésité chez les chiens. Les croquettes pour chien Premium, pour une meilleure digestibilité Contrairement aux croquettes pour chien Standard, les croquettes Premium sont pauvres en cellulose (blé, céréales) et plus riches en fibres (fruits et légumes). Cela favorise non seulement la digestion, mais aussi, l’assimilation facile et rapide des nutriments par le chien. En donnant des croquettes Premium à votre chien, vous contribuez également à l’amélioration de son transit, mais aussi à la préservation de la santé de son système digestif. Votre animal de compagnie risque moins de souffrir de troubles de la digestion ou de diarrhées. Les croquettes Premium coûtent-elles plus cher ? A l’étiquette, les croquettes Premium coûtent plus cher que les croquettes Standard. Pour la simple raison que les ingrédients qui la composent, du fait de leur qualité élevée, sont également plus chers. Cela dit, en termes d’investissement, les croquettes Premium sont plus intéressantes. Les sacs de croquettes Standard se terminent en effet très vite. Car pour apporter au chien l’apport énergétique dont il a besoin journalièrement, il faut lui en donner beaucoup. A côté, il est vrai que le sac de croquette Premium coûte plus cher. Mais il faut aussi avouer qu’il dure beaucoup plus longtemps qu’un sac de croquette Standard. En d’autres termes, pour calculer le coût réel des croquettes pour chien Premium, basez-vous sur la quantité quotidienne consommée. Comment bien choisir les croquettes de son chien ? Vous l’aurez compris, pour le bien de votre chien, vous ne devez pas lui donner n’importe quoi. Bien nourrir votre animal de compagnie est la condition principale pour préserver sa santé et le protéger de maladies éventuelles. Vous devez donc choisir son alimentation avec soin. Les critères de choix des croquettes pour chien Pour bien choisir vos croquettes pour chien, vous devez considérer les éléments suivants : Son âge Sa taille Sa race Son sexe Sa physiologie Son mode de vie De tous ces paramètres vont dépendre ses besoins alimentaires, à savoir la qualité nutritionnelle et la ration quotidienne dont il aura besoin. Bien choisir ses croquettes pour chien grâce à l’étiquette Bien qu’elle soit parfois compliquée à lire, comprendre les informations données sur l’étiquette de croquettes pour chien sont essentielles pour faire le bon choix. Elles vous permettent en effet d’identifier avec précision ce que vous donnez réellement à votre chien. Pour bien choisir, reportez-vous toujours à l’ingrédient principal. Si ce dernier est mentionné clairement, comme poulet, saumon ou agneau, vous pouvez être rassuré. Cela signifie qu’ils proviennent de viande fraîche. Si l’ingrédient principal est mentionné vaguement, comme « volaille, poisson ou viande », c’est mauvais signe. Portez une attention toute particulière aux pourcentages de chacun des ingrédients. Il est vital que l’apport en protéines soit deux fois plus élevé que l’apport en glucides ou en cellulose. Les meilleures marques de croquettes Premium pour votre chien Purina et Royal Canin sont les leaders sur le marché des croquettes Premium. Connues dans le monde entier, elles sont appréciées non seulement pour la qualité, mais aussi pour la grande variété de leurs produits. Royal Canin propose, par exemple, toute une gamme adaptée à chaque race de chien. Mais vous pourrez également vous tourner vers les croquettes pour chien Premium de True Instinct, d’Acana, de Carnilove et de Purizon.
  4. Nourrir son chien sans croquettes est tout à fait possible, et peut même être bénéfique pour l’animal si vous savez bien vous y prendre. Le seul souci, c’est qu’il est extrêmement difficile de trouver une alimentation qui puisse compenser tout ce que les croquettes peuvent apporter. Pourquoi éviter les croquettes ? Avec quoi les remplacer ? Que donner à votre chien à la place ? Comment éviter les carences ? Découvrez comment bien nourrir son chien sans croquettes. Pourquoi nourrir son chien sans croquettes ? Des études récentes ont démontré le danger que pouvait représenter une alimentation sèche (constituée essentiellement de croquettes) sur la santé du chien. Il est, aujourd’hui, scientifiquement prouvé que les croquettes pouvaient : Augmenter les risques d’allergies Favoriser les troubles du comportement Affaiblir le système immunitaire Favoriser les problèmes de poids Nourrir son chien sans croquettes permet donc, dans un premier, de renforcer le système immunitaire, de prévenir les allergies, de diminuer les problèmes de comportement et de renforcer la musculature. Comment nourrir son chien sans croquettes ? Autant vous le dire tout de suite, choisir de nourrir son chien sans croquettes n’est pas chose facile. Car aussi nocives qu’elles soient, les croquettes sont les seules à pouvoir se targuer d’offrir à votre animal une alimentation complète dans un seul repas. Si vous ne voulez plus lui en donner, il vous faudra compenser cela en veillant à apporter à votre chien tous les nutriments dont il a besoin. Autrement, il risquerait de souffrir de carences. Le plein de nutriments pour bien nourrir son chien sans croquettes Pour rester un en bonne santé, le chien a quotidiennement besoin de protéines, de glucide et de graisse. Ces dernières doivent être administrées en respectant des doses bien précises : 63% de graisses 30% de protéines 7% de glucides Votre animal aura également besoin de minéraux (calcium, sodium, potassium, magnésium, iode, zinc, cuivre, etc.) ; de vitamines (A, D, B1, B6, B12, E, H, K, PP, etc.) ; d’acide folique et de cellulose (dans les légumes). Vous devez donc veiller à lui fournir ces nutriments quotidiennement. Nourrir son chien sans croquettes : quelles quantités ? Pour prévenir les carences et pour être sûr que votre animal soit bien rassasié, vous ne devez pas seulement veiller à ce qu’il consomme en qualité, mais aussi en quantité suffisante. Le nombre de calories consommées par jour doit représenter 3% du poids de l’animal. En règle générale, un animal qui pèse 5 kg a besoin de 240 kcal/jour en moyenne. A partir de 10 kg, il aura besoin de 470 kcal/jour, et à partir de 20 kg, il aura besoin de 790 kcal/jour. Le menu à prévoir pour bien nourrir son chien sans croquettes Eh oui ! Décider de nourrir son chien naturellement, c’est-à-dire sans croquettes, c’est aussi faire le choix de lui concocter son menu vous-même. Et justement, le menu quotidien de votre chien doit toujours se composer de : 75% de viandes 20% de fruits et de légumes 15% d’autres aliments La viande pour bien nourrir son chien sans croquettes Comme source de protéines, vous pouvez lui donner de la viande, du poisson, des œufs et des produits laitiers. En termes de viande, vous avez largement le choix entre la viande de moutons, de bœufs, de volaille et de lapins. Beaucoup de spécialistes recommandent de la servir cru depuis quelques temps, mais ce n’est pas obligatoire. Si vous hésitez entre un menu cuit ou cru, demandez conseil au vétérinaire. Toujours dans la catégorie des sources de protéines, vous pouvez aussi lui donner du poisson. Excellente source d’acides gras essentiels, le poisson renforce le système immunitaire et permet de prévenir un grand nombre de maladies. Les plus recommandés sont le thon, le hareng, le saumon, le maquereau et les sardines. Les fruits et les légumes pour bien nourrir son chien sans croquettes La plus grande majorité des nutriments dont votre animal a besoin se trouve dans les fruits et les légumes. Voilà pourquoi, ils doivent représenter 20% de la nourriture que vous lui donnez. Comme légume, vous pouvez lui donner de la salade, des carottes, des épinards, du chou, de la courge et des courgettes, et du potiron. Comme fruit, vous pouvez lui donner de la pomme, de la fraise, de la banane, de la poire, de la mangue, des myrtilles, de l’ananas. Les autres aliments à donner à votre chien Comme source de glucides, vous pouvez donner à votre chien des céréales, du riz et des pâtes. Comme source de graisses, vous pouvez lui donner aussi bien de la graisse animale que végétale. Privilégiez le maïs, le soja, l’huile de tournesol, le suif, etc. Pensez également à lui donner de l’os de temps en temps. Excellente alternative aux biscuits, les os sont plus sains et constituent une source plus naturelle de calcium. En même temps, ils contribuent à une bonne hygiène dentaire du chien.
  5. Votre chiot ne va pas demeurer une boule de poils. À chaque étape de la vie, un chiot connaît des changements physiques et comportementaux. Atteindre l’âge adulte est l’une des étapes importantes du développement d’un chien. Comment prendre soin d’un chiot qui grandit? Cette période de transition se caractérise par une maturité physique et sexuelle. La maturité sexuelle signifie qu’il est prêt à se reproduire. Il développe un caractère plus affirmé. L’âge adulte correspond au moment à la fin de croissance de votre animal. Surveiller la croissance de votre chiot Durant une semaine, le poids à la naissance d’un chiot est multiplié par 2. En trois semaines, il atteint le triple. En un mois, le poids augmente 5 fois de son poids à la naissance. Un chiot gagne 60 g de poids par jour s’il est de petite race. Les chiens de grande race prennent 160 g par jour. Ces indications peuvent servir de repères dans le suivi de l’évolution de votre chiot. En général, on peut en déduire que les chiens se développent beaucoup la première année. Vous pouvez dessiner une courbe pour déterminer le pic de croissance. On peut caractériser un chien adulte par son poids et son âge. Il n’existe pas de règles définitives en la matière. La transition n’est pas donc régulière. Plusieurs facteurs viennent influencer la croissance d’un chien. L’ensemble des changements varient surtout selon la race du chiot. Les femelles atteignent l’âge adulte plus rapidement que les mâles. Il faut alors tenir compte de l’ensemble de ces critères pour savoir la future taille de votre chiot. Déterminer le poids d’un chiot à l’âge adulte. Un calcul très simple permet de déterminer le poids adulte de votre chiot. On se réfère au pic de croissance. Elle se définit comme la période ou la prise de poids quotidienne est la plus importante. Il s’étend entre 1 à 2 mois. C’est à partir de son poids durant le pic de croissance qu’on pourra définir son poids adulte. L’évolution du poids du chiot permet d’apprécier que la croissance soit normale et définir la période de pic de croissance. Pour se faire, il faut le peser chaque semaine pendant ses 4 à 8 premiers mois. Son poids au moment du pic de croissance est de 2/3 de son poids adulte. À titre d’illustration, si votre chiot pèse 6 kg pendant le pic de croissance. Son poids adulte serait fixé à 9 kg. Il existe d’autres méthodes plus scientifiques afin de déterminer le taux de croissance de votre chien. On va se baser sur la taille pour mieux comprendre la croissance de votre chien. Après le pic de croissance, le gain de poids est lent. Cependant, les muscles se développent. Le propriétaire doit noter tous les changements importants de son chiot. Signalons qu’il existe un certain nombre de chiens qui restent de petite taille à l’âge adulte. Les chiens de petite taille L'âge adulte est fixé entre 8 mois et 1 an. Un petit chien atteint son pic de croissance à 4 mois. Son poids adulte est généralement de 5 kg. Ils développent une maturité sexuelle plus rapidement que les grands chiens. La fourrure de chiot se perd et celle de chien adulte se forme. Un chien de petite taille fini sa croissance en un temps plus bref que les chiens de grande taille. Les chiens de taille moyenne Cette race de chiens connaît une évolution assez identique aux petites races. Ils atteignent l’âge adulte entre 1 an et 1 an et demi. La période de pic de croissance se présente au cinquième mois. Un chien de race adulte pèse environ 20 kg. Les chiens de grande taille Pour les chiens de grande taille, il est fixé à deux ans. Le pic de croissance apparaît au sixième mois. Les grands chiens quant à eux disposent d’une croissance plus longue. Certains chiens gagnent encore de poids après l’âge adulte mais petit à petit. Il peut atteindre les 35 kg. Les chiens géants atteignent l’âge adulte entre 2 et 3 ans, pèsent plus de 40 kg. Les bonnes raisons de suivre la croissance de son chiot Pendant cette phase de transition, vous pouvez lui apporter de l’aide et des soins particuliers. La croissance du chiot exige une évolution de son besoin nutritionnel et son environnement. Il incombe à un propriétaire de surveiller la croissance de son chien. Pour son bien-être, la nourriture d’un chien doit être adaptée à son évolution. Les aliments spécialement fabriqués pour les chiens adultes sont les plus recommandés. Les conseils d’un vétérinaire sont utiles pour les types et la quantité d’aliments que votre animal a besoin. Cependant, il faut introduire les nouvelles nourritures petit à petit afin d’éviter les problèmes digestifs. La transition alimentaire doit se faire de manière lente. La négligence des besoins nutritifs du chien pendant cette période serait néfaste non seulement sur la santé, mais également sur la taille de votre chien. Un chien peut vivre plus de 10 ans. Parmi les étapes de la vie d’un chien, l’âge adulte est la plus longue. Passer à l’âge adulte se caractérise par l’évolution de sa taille pour atteindre son poids définitif. Elle est marquée aussi par une maturité physique. Elle se traduit par une capacité de reproduire sexuellement. Cette période permet également de forger sa personnalité, différente de la période juvénile. Il convient alors de bien éduquer et enseigner sur toutes les normes et comportements de la vie pendant cette phase de transition. Il faudra aussi renforcer le lien affectif qui vous unit à votre chien, un moment idéal pour l’habituer à des personnes étrangères et d’autres chiens. La sociabilisation du chien doit se faire pendant cette période. À l’âge adulte, un chien devient moins actif. Ce qui favorise la prise de poids. Dans ce cas, vous pouvez l’habituer à faire des exercices pour rester en forme. La ration journalière doit être fixée par un spécialiste. Une promenade régulière serait une solution idéale. Vous pouvez également acheter un collier qui lui convient.
  6. Faire garder son chien ou sans chat n’est jamais une décision facile. Mais lorsque vous vous retrouvez dans une situation où vous ne pouvez vraiment pas l’amener avec vous, il n’y a pas toujours d’autres options que de confier votre animal de compagnie à quelqu’un d’autre. A qui confier votre chat ou votre chien lorsque vous partez en vacances ? Que faire de votre animal de compagnies lorsque vous partez en voyage ? Découvrez toutes les solutions possibles pour faire garder son chien ou son chat. Faire garder son chien ou son chat par une famille d’accueil Les familles d’accueil pour chat et pour chien sont un excellent choix. Et ce, pour plusieurs raisons : elles sont tout à fait apprêtées pour prendre en charge votre animal. Elles ont généralement tous les matériels, équipements et structures nécessaires leur permettant de garder votre chat ou votre chien, et bien sûr, de leur permettre d’y vivre normalement, voire dans le confort. Le principal avantage, avec les familles d’accueil, c’est aussi cette notion de famille justement. En votre absence, votre animal va habiter avec des gens qui vont le traiter et le considérer comme un membre à part entière de la famille. Il sera, bien sûr, logé et nourri. Mais au-delà, il recevra également tous les soins dont il aura besoin, exactement comme s’il était avec vous : toilettage, brossage, nettoyage de la litière, voire consultation chez le vétérinaire si cela s’avère nécessaire. Faire garder son chien ou son chat par une pension Tout comme la famille d’accueil, la pension pour chien ou pour chat a également été aménagée spécifiquement pour accueillir des animaux de compagnie. A l’exception du fait qu’il s’agit ici d’une prise en charge toute professionnelle. La pension est effectivement tenue par des personnels agréés et est équipée de tout le nécessaire lui permettant de bien s’occuper de votre animal domestique. La pension offre comme prestation de veiller à son bien-être en votre absence. Cela inclut de le garder, de le loger, de le nourrir, de le promener, de le nettoyer, bref, de faire en sorte qu’il ait tout ce dont il a besoin. Seul souci, on reproche souvent à la pension le fait que l’animal soit logé dans une cage lorsqu’il dort. Cette solution peut également poser un problème si votre chien ou votre chat n’a pas l’habitude d’autres animaux. Le pet-sitter pour garder votre chien et votre chat chez vous Vous pouvez également faire appel au service d’un pet-sitter. Vous l’aurez compris, le principe est le même que lorsque vous appelez un baby-sitter pour garder vos enfants. Sauf que là, vous appelez une personne habituée à garder des animaux. Le plus grand atout de cette solution est que la garde se fait à domicile. Puisque vous n’aurez pas à déplacer votre chien ou votre chat dans un endroit qu’il ne connaît pas, et dont il n’a pas l’habitude, il n’y a donc pas de risque qu’il soit stressé et qu’il ne doive s’adapter à un autre environnement. Chez vous, vous aurez également l’esprit tranquille. Car vous savez qu’il a ses repères, et qu’il a toute la structure, le matériel et les équipements dont il a besoin (litière, gamelle, bol, etc.) pour que sa routine quotidienne ne soit pas perturbée. Si vous optez pour cette solution, vous aurez le choix entre deux alternatives : La garde à domicile 24h/24 Les visites journalières Faire garder son chien ou son chat à domicile La garde à domicile consiste à loger pratiquement le pet-sitter chez vous. Vous aurez ainsi la garantie que votre animal ne sera jamais seul, et qu’une autre personne aura constamment l’œil sur lui. Et qu’elle pourra subvenir à tous ses besoins en votre absence. C’est une très bonne solution, mais elle risque de vous coûter cher surtout si vous vous absentez longtemps. Les visites journalières à domicile L’autre solution consiste à payer un pet-sitter pour qu’il puisse venir tous les jours s’occuper de votre animal domestique. Sa tâche consistera donc à venir chez vous quotidiennement pour donner à manger à votre chat ou à votre chien, mais aussi pour changer l’eau de son bol, pour nettoyer sa gamelle, de même que sa litière. Cette solution est également pratique, et certainement plus économique que la première option. Mais attention, elle n’est pas recommandée dans le cas où vous pensez vous absenter longtemps. Car il faut noter qu’en dehors des heures où le pet-sitter passera, votre animal se retrouvera totalement seul et livré à lui-même. Faire garder son chien ou son chat par un particulier Faire garder votre animal de compagnie par une connaissance, pas forcément proche, peut aussi être une bonne idée. C’est une pratique qui a vu le jour récemment, et qui gagne de plus en plus de succès. Le principe est simple : vous vous arrangez avec le particulier de votre choix pour un échange de garde. Vous gardez leurs animaux en leur absence, et ils garderont les vôtres lorsque ce sera votre tour d’être absents. Cette solution n’est pas seulement pratique, elle est également économique. Car, dans la mesure où il s’agit d’un échange de service, vous n’aurez donc pas à payer quotidiennement pour que votre chien ou votre chat soit logé, nourri, nettoyé et soigné. Apprêtez-vous seulement à rendre la pareille le moment venu.
  7. Le nettoyage de la cage améliore grandement le bien-être des oiseaux. Prendre soin de votre animal signifie lui offrir un habitat agréable à vivre. Un environnement propre permet de le garder en bonne santé. Comment nettoyer la cage de vos oiseaux ? Quelle est la meilleure manière de le faire ? Découvrez nos conseils pour mieux nettoyer votre cage à oiseaux et que les tâches ne se transforment pas en une corvée. La fréquence de nettoyage d’une cage à oiseaux Le nettoyage d’une cage peut être fastidieux. De plus, les oiseaux sont des animaux très sensibles aux microbes. Pour vous simplifier la vie, le nettoyage doit se faire régulièrement évitant que les saletés ne s’accumulent et fassent apparaître des maladies. Chaque semaine, il faut faire un nettoyage en profondeur. Une désinfection de l’habitat et des accessoires de vos compagnons à plumes est nécessaire pour une bonne hygiène. Nettoyage journalier Avant toute chose, mettez l’oiseau dans une autre cage le temps de nettoyage. En cas d’apparition de symptômes de maladie, munissez-vous d’un gant et d’un masque pour effectuer le nettoyage afin de prévenir tous risques de transmission . Les cages à oiseaux avec tiroir sont conçues pour l’entretien de la cage. Elles vous permettent de gagner du temps en retirant seulement le tiroir. Opter pour une cage plus facile à laver. Elle possède généralement un tiroir amovible ou un plateau. D’autres cages sont constituées par des grilles séparatrices au fond de la cage. Une cage plus pratique vous simplifie le nettoyage d’une part et de l’autre favorise l’épanouissement de votre volatile. Par quoi commencer ? Le nettoyage consiste à enlever les zones trop humides de la litière. Dès fois, avant le nettoyage, il est nécessaire de gratter les grosses saletés qui s’incrustent sur le fond de la cage. Après, vous devez remplacer la litière chaque jour, jeter les restes de nourritures et enlever les déjections. Les nourritures non consommées sont non seulement encombrantes mais pourrissent rapidement en favorisant les parasites et maladies. Vous pouvez utiliser du papier journal pour le fond de la cage. Cela le protège et vous facilite la tâche. Pour le nettoyage, vous n’avez qu’à changer le papier quotidiennement. Une fine couche de sable anisé placée au fond de la cage renferme des minéraux, bénéfiques pour la santé de votre petit animal. Laver les récipients alimentaires chaque jour pour éviter les bactéries de se développer. Tous les récipients alimentaires doivent faire l’objet d’un nettoyage journalier. Il convient de laver tous les matériaux dont vous servez pour nourrir le volatile. L'abreuvoir doit être propre tous les jours tout comme l’eau. Après chaque nettoyage, l’eau aussi devra être remplacée. Il ne faut pas mettre l’abreuvoir au sol surtout s’il est de type ouvert pour le garder au propre plus longtemps. Des biberons ou bouteilles sont disponibles pour les oiseaux. Cependant, elles ne peuvent pas servir d’abreuvoir à certaines espèces d’oiseaux à l’image des mainates. Le nettoyage de l’abreuvoir doit se faire tous les jours avec de la liquide vaisselle. L’idéal serait d’avoir deux abreuvoirs afin de lui donner de l’eau en permanence. Comme les abreuvoirs, les mangeoires doivent aussi être nettoyées soigneusement. Les restes de nourriture seront jetés le soir. Les bactéries se propagent rapidement à partir de ces aliments non consommés. Il faut alors les retirer tous les jours. Nettoyage à faire toutes les semaines Chaque semaine, il faut un grand nettoyage. Le nettoyage des barreaux de la cage doit se faire par semaine. Nettoyer aussi le plateau inférieur. La liquide vaisselle fera l’affaire. La fréquence du nettoyage en profondeur dépend du nombre d’oiseaux vivant dans la cage. Le grand nettoyage consiste à laver tous les accessoires suivi d’une désinfection. Les produits désinfectants n’éliminent pas les parasites et les acariens. Vous devez disposer d’une anti- parasite comme les anti-poux et anti-acariens. En cas de symptôme de pathologie, il faudra faire appel à un vétérinaire. Il va prescrire des produits spécifiques pour traiter les maladies. Au cas où la cage est déjà infectée. Il faut passer par une désinsectisation. Utiliser des soins anti-poux. Les astuces naturelles désinfectantes Le vinaigre blanc est une astuce naturelle efficace pour désinfecter la cage. Utiliser du vinaigre blanc vous coûtera moins cher que les autres produits dans le commerce. On l’applique sur une éponge, efficace pour désinfecter les grilles de la cage de l’oiseau. Le citron est un désinfectant naturel très pratique et économique pour laver votre cage à oiseaux. Il tue les bactéries et microbes. Un produit naturel antiseptique, il suffit de tromper tous les matériaux à désinfecter dans une solution à base d’eau et de jus de citron. Ensuite, rincer abondamment avec de l’eau. Pour les grosses salissures, il faut opter pour de l’eau de javel diluée. Après toute application, il ne faut pas oublier de rincer avec beaucoup d’eau. Toutefois, il ne faut pas mélanger le vinaigre blanc et l’eau de javel, il crée une réaction chimique de gaz, nocif pour vous et votre petit animal. Choisir un bon produit désinfectant Signalons que la désinfection nécessite avant tout un bon nettoyage pour être efficace. Un nettoyage ne suffit pas pour avoir une bonne hygiène. La désinfection joue un rôle essentiel pour un environnement sain. Certaines recommandent un dépoussiérage avant la désinfection. Un aspirateur puissant est idéal pour se débarrasser des poussières. De nombreux produits désinfectants sont maintenant disponibles sur le marché. Pour plus de sécurité, acheter vos produits chez une animalerie. Ces produits sont vendus à un prix plus élevés. On peut avancer les produits à base de bactéricides, fongicides et des propriétés pour éliminer les différents microbes. Les nettoyants désinfectants à base de phénol offrent un meilleur résultat. Des produits assainissant sont également disponibles pour lui offrir un meilleur environnement. Pour faire le meilleur choix, n’hésitez pas à obtenir les conseils de votre vétérinaire. Il suffit de bien respecter le mode d’emploi du produit et comprendre les conditions d’utilisation pour un excellent résultat.
  8. Avez-vous déjà eu le privilège d’entendre le chant des oiseaux ? C’est beau et apaisant, surtout quand cela accompagne votre réveil le matin. Ces oiseaux sont à la fois affectueux et adorables et leurs chants sont doux et très agréables à écouter. Leur belle et douce mélodie nous touche au plus profond du cœur. Beaucoup de gens trouvent même que c’est une des rares merveilles que Mère Nature nous offre. Quels sont ces oiseaux qui nous enchantent ? Peut-on profiter de leur chant dans nos maisons ? Voici quelques raisons de les adopter comme animal de compagnie. Le Merle C’est un oiseau très intelligent qui peut mémoriser et répéter plusieurs chansons. Ils peuvent également reproduire différents sons et créer de nouvelles mélodies extraordinaires. C’est pour cela qu’on le surnomme aussi « le Beethoven des oiseaux ». Il a une belle voix et chante très bien en utilisant une dizaine de notes. On le rencontre partout dans le monde et on les reconnaît grâce à leur plumage noir. Il est strictement interdit de les élever, mais cela ne vous empêche pas de semer des graines dans votre cour ou dans votre jardin afin de les attirer. Ainsi, vous pourrez les écouter chanter. Le Rouge-gorge Comme son nom l’indique, une partie de la tête et de la poitrine de cet oiseau est de couleur rouge. Il est très sociable et n’a pas peur d’approcher les humains. On peut dire qu’il est un peu différent des autres oiseaux de par le fait qu’il se méfie moins des hommes. C’est aussi un oiseau migrateur qui se déplace pour aller là où le climat est chaud. Pour cela, il parcourt même des milliers de kilomètres. L’homme a su différencier le chant exceptionnel des rouges-rouges il y a plusieurs siècles de cela. Le Chardonneret Le Chardonneret fait partie des oiseaux qui ont un merveilleux plumage et qui savent chanter. Il a besoin d’être en liberté, car si on l’enferme dans une cage, il risque de tomber malade. Dans plusieurs pays, son élevage est illégal, car c’est un oiseau protégé. Cependant, l’adoption du mâle est autorisée dans certaines localités après l’obtention d’une certification. Mais même si vous arriviez à obtenir un certificat, il est déconseillé de le garder enfermé pour son bien-être. Vous pourrez toujours apprécier la beauté et la délicatesse de leur voix dans la nature ou dans la campagne. Le Canari On le reconnaît facilement grâce à son plumage jaune, comme le petit oiseau dans Titi et Gros Minet. Toutefois, il faut rappeler que certains canaris sont de couleur blanche ou rouge. En plus du fait qu’il chante merveilleusement bien, cet oiseau est aussi intelligent. Il est idéal comme animal de compagnie, car il aime beaucoup jouer. C’est l’oiseau le plus adopté dans le monde, sûrement parce qu’il n’est pas protégé et qu’il est plus facile à élever. Avoir un canari chez vous vous donnera de la joie et vous mettra de bonne humeur le matin avant de partir au travail. Le Mulet de Chardonneret La taille de cet oiseau chanteur est variable. Il en est de même pour sa couleur. Cela dépend en fait des caractères génétiques des parents. En fait, pour obtenir cette espèce, il faut croiser un Chardonneret mâle avec un Canari femelle. Ce qui diffère cet oiseau des autres espèces est que ce sont uniquement les mâles qui ont la capacité de chanter comme leurs parents. Par contre, la mélodie de leurs chants est magnifique. Le Mulet de Chardonneret vit plus longtemps en dehors des cages. Le mieux serait donc de ne pas le garder en captivité si on veut lui permettre de vivre plus longtemps. Le Rossignol Le rossignol est un oiseau avec un plumage modeste de couleur brune. Il sait chanter dans plusieurs tonalités et peut improviser de nouvelles notes harmonieuses pour donner plus de charme à ses chants. On le rencontre surtout dans les forêts de l’Asie et de l’Europe. Ce qui est étonnant, c’est qu’il chante à longueur de journée, même le soir et la nuit. Ce sont les parents qui apprennent et transmettent les chants ainsi que les mélodies à leurs progénitures. Le Serin du Mozambique Le serin du Mozambique est un oiseau de grande taille qui mesure à peu près 12 cm. Il fait partie des oiseaux chanteurs avec une très belle voix. Cette espèce d’oiseaux a une espérance de vie moyenne de 10 ans, mais certains peuvent vivre jusqu’à une vingtaine d’années. On en trouve majoritairement en Afrique subsaharienne dans les forêts et les savanes, mais également dans certains endroits de l’Amérique, de l’Afrique équatoriale et de l’Océan Indien. On compte pour cet oiseau plus d’une dizaine de sous-espèces qui se différencient par leurs couleurs. Le Diamant Ce n’est pas de la pierre précieuse dont on parle, mais d’une espèce d’oiseaux. Il en existe de nombreuses sous-espècesz, mais ce sont le diamant de Gould et le Diamant à Bavette qui sont des oiseaux chanteurs. Ils vivent principalement en Australie avec une espérance moyenne de 6 à 8 ans. La taille moyenne de la première sous-espèce est de 14 cm tandis que celle de la seconde est de 11 cm. Le plumage du diamant de Gould est de plusieurs couleurs. Son chant est caractérisé par un sifflement aigu et dont il se sert pour communiquer avec les autres. Le diamant à Bavette est plutôt de couleur saumon rosâtre et il a une voix très douce et moins aigu que le premier. Quelques conseils et recommandations Cet article vous a sûrement donné l’envie d’adopter l’un de ces oiseaux comme animal de compagnie. Tout d’abord, vous devez savoir que l’adoption de nombreuses espèces d’oiseaux nécessite une autorisation particulière. Par ailleurs, si vous songez à en adopter un chez vous, prenez en considération les conseils que nous allons vous donner. Veillez à ce que l’environnement de votre oiseau lui permette de bien s’épanouir si vous voulez qu’il chante. Prenez bien soin de votre compagnon. Donnez-lui de l’affection et n’oubliez pas de lui accorder le maximum de votre attention. Enfin, renseignez-vous sur les préférences de votre oiseau. Par exemple, s’il s’agit d’une espèce qu’on doit toujours adopter en couple si l’on veut qu’il survive.
  9. Le marquage urinaire chez le chat est un comportement purement instinctif. Et bien qu’il soit totalement naturel chez le félin de marquer son territoire en utilisant son urine, cela ne signifie pas pour autant qu’il est impossible de l’en empêcher. Avant que l’odeur occasionnée par ce comportement devienne insupportable, vous pouvez user de quelques astuces pour dissuader votre chat de faire pipi n’importe où. Comment empêcher le chat d’uriner partout ? Peut-on utiliser des répulsifs ? La castration est-elle obligatoire ? Quid sur ce qu’il faut faire pour lutter contre le marquage urinaire chez le chat. Marquage urinaire chez le chat : les mesures « locales » La première chose que vous devez faire, si votre chat urine partout, c’est de faire en sorte qu’il n’ait plus envie d’uriner sur les zones qu’il aime marquer d’habitude. Astuce 1 : Nettoyez l’endroit marqué C’est très important ! Un endroit marqué et qui garde une trace de ce marquage va donner à votre chat un goût de reviens-y. Dès qu’il reconnaîtra l’odeur, il aura tendance à vouloir recommencer encore et encore. Vous voulez l’en empêcher ? Faites en sorte que cette odeur familière disparaisse complètement. Nettoyez l’endroit marqué avec de l’eau et un détergent. Astuce 2 : Utilisez des répulsifs naturels Une fois la zone nettoyée, votre chat peut perdre ses repères, et peut donc ne pas revenir. Mais il y a quand même des risques qu’il retrouve d’instinct l’endroit et recommence. Pour éviter cela, et pour être sûr qu’il ne reviendra plus, aspergez ces endroits de répulsifs naturels. Vous pouvez utiliser : Du vinaigre blanc mélangé avec de l’eau gazeuse Du jus de citron ou du jus d’agrume De l’essence de citronnelle Pour que ça soit efficace, versez-en sur la zone souillée, laissez agir quelques minutes avant de nettoyer. Vous pouvez appliquer du papier d’aluminium dessus si vous voulez. Marquage urinaire chez le chat : les mesures à prendre concernant la litière Il faut aussi comprendre que, quelque fois, le problème ne vient pas d’un besoin instinctif de marquer le territoire. Dès fois, il s’agit tout simplement d’un souci d’hygiène. Votre chat ne fait pas ses besoins dans la litière parce que celle-ci le dégoutte. Astuce 1 : Nettoyez la litière Les chats sont de grands maniaques de la propreté. Ils n’utiliseront jamais une litière s’ils jugent que celle-ci est sale. Assurez-vous donc que cette dernière soit constamment propre pour lui donner envie de faire pipi dedans. N’attendez pas qu’elle soit pleine à craquer pour la débarrasser des excréments qui y sont présents. Et utilisez des produits du marché pour la débarrasser des odeurs nauséabondes qu’elle peut dégager. Le nettoyage doit être fait au moins une fois par semaine. Astuce 2 : Utilisez deux litières au lieu d’une Utiliser deux litières au lieu d’une est une technique efficace pour apprendre l’hygiène à votre chat. Car si l’une est pleine, votre chat se redirigera automatiquement vers l’autre. Et pour que ça marche vraiment, vous devez disposer les deux litières dans deux endroits différents. Ainsi, s’il lui prend l’envie d’uriner ailleurs qu’à l’endroit habituel, ou s’il est trop pressé pour atteindre l’une, il y aura toujours l’autre. Marquage urinaire chez le chat : un environnement calme Il arrive aussi que le chat fasse pipi partout lorsqu’il est stressé. C’est même l’un des symptômes typiques du stress chez ce félin. Astuce 1 : Déterminez la source du stress Pensez à vous assurer que le marquage urinaire ne soit pas dû à un trop plein de stress. Et essayez de déterminer, si tel est vraiment le cas, quelle est l’origine de cette tension. Il se peut qu’il soit malade, qu’il ressente une douleur quelque part. Mais il peut aussi s’agir d’un changement d’environnement (un déménagement récent), ou d’un changement d’habitude. Astuce 2 : Créez une atmosphère propice à la détente Pour empêcher votre chat d’uriner partout, vous devez donc faire en sorte qu’il soit à l’aise et détendu. Pour cela, vous pouvez aménager pour lui des petites espaces de détente, et des espaces où il pourra jouer et se défouler. Pensez également à lui prodiguer des petits câlins de temps en temps. Il n’y a pas mieux pour le calmer. Marquage urinaire chez le chat : quand penser à la stérilisation ? La stérilisation est la solution la plus efficace pour lutter contre le marquage urinaire chez le chat. Mais avant d’opter pour cette option drastique, assurez-vous d’abord qu’il s’agit bien d’un marquage urinaire et non d’un souci d’hygiène. Car autrement, vous aurez beau stérilisé votre chat, il continuera quand même d’uriner partout.
  10. Sur 80 000 animaux domestiques déclarés perdus en 2018 en France, 51 871 sont des chats. Et suivant les mêmes chiffres du Fichier national d’identification des carnivores domestiques, (seulement) 17 116 d’entre eux ont retrouvé leur propriétaire. Il s’avère alors important de savoir que les chats sont de nature curieuse. S’ils ne dorment pas, ils passent la plupart de leur temps à explorer leurs alentours. Pourquoi un chat fugue ? Que doit-on faire dans ces cas là ? C’est pour cette raison qu’il est primordial de comprendre le mode de fonctionnement de ce félin afin de faciliter les recherches lors de sa disparition. Son comportement Le chat est un félin a un odorat hyper puissant. Pour s’orienter, il use de phéromones, des substances servant à marquer son territoire. Ces substances sont diffusées lorsque le félin se frotte contre des objets ou griffe de bois à l’aide de glandes situées sur sa face, son coussinet et la base de sa queue. C’est grâce à cette réaction métabolique qu’il retrouve son chemin du retour. Ce type de félin, une fois domestiqué, s’attache à son propriétaire et à son territoire. Son quotidien se traduit par un rituel où chaque journée devrait se passer comme la précédente. Son flair lui procure sa capacité de rentrer dans son foyer. Et dans cet ordre des choses, le chat est capable de s’établir dans un autre endroit en tissant une relation de complicité avec un inconnu. Il est en mesure de s’y installer pendant plusieurs semaines et après, de revenir dans son habitat d’origine. D’un autre côté, la réaction d’un chat perdu se manifeste par une grosse frayeur particulièrement lorsqu’il ne connaît pas l’endroit où il s’est égaré. Le repère du matou se perçoit par une odeur et un son connus. S’il ne retrouve plus ces odeurs suite à un choc ou à des bruits inconnus, il perd ses marques et se perd par la même occasion jusqu’à 50 mètres de son habitat ou encore plus près. Les causes de la fugue Fuguer fait partie du comportement naturel du chat. Il disparaît pendant quelques jours voir même des semaines et revient sans avoir besoin de le chercher. C’est dans ce contexte qu’entre en jeu la connaissance du comportement du chat afin que les propriétaires ne s’inquiètent pas chaque quand leur compagnon ne rentre pas au bercail. Plusieurs raisons peuvent conduire le chat à fuguer et la cause majeure reste la primauté de l’instinct animal se traduisant par le mâle à la recherche d’une femelle en chaleur. En effet, le mâle sent une femelle en chaleur et le couple fugue en même temps soit deux ou trois nuits d’affilé pour revenir la journée, soit celui-ci disparaît pendant un ou deux jours en revenant chacun après dans leur foyer respectif. La chasse figure également parmi les causes de disparition d’un félin. Il est indiqué par les comportementalistes animaliers que le territoire de chasse du chat se tracé de 15 jusqu’à 20 km de son foyer. Une fois que cet animal de compagnie a accès à l’extérieur, ce dernier s’éloignera progressivement de sa maison afin d’user de son instinct animal de chasseur. Plus la recherche de sa proie ou de sa nourriture se fait rare, plus il s’éloignera en étendant son territoire jusqu’au moment où il décide de rentrer au chaud pour retrouver son doux confort. Après la chasse et la reproduction, une des raisons de fugue du chat est le déménagement. Etant donné que l’animal est rattaché à son territoire, il aura tendance à partir retrouver son ancien quartier. Dans cette circonstance, si la nouvelle demeure se situe dans la même ville, il arrive que le félin se fasse adopter par les nouveaux propriétaires de l’ancienne maison. Par contre, en cas d’éloignement du domicile, le chat peut être perdu sans que son propriétaire ne sache ce qui lui est arrivé. C’est pour cette raison qu’il est recommandé après un déménagement de ne pas faire sortir son chat qu’après un ou deux mois une fois qu’il aura pris ses marques. Faire revenir le chat à la maison Avec de la patience et de la persévérance, des solutions sont apportées afin de retrouver un chat disparu. Suivre quelques étapes facilitera l’enquête et permettra de limiter le périmètre de recherche. Tout d’abord, il est essentiel de signaler la disparition du chat à la SPA de la région et aux différents refuges les plus proches. Puis, afficher un avis de recherche avec la photo de minou permettra d’avertir et de sensibiliser le voisinage sur sa disparition. Pendant les premières 24 heures, le petit compagnon ne s’est pas encore trop éloigné. Alors, à la tombée de la nuit, il faudra l’appeler à haute voix en faisant la ronde dans le quartier et tous les environs de la maison. Il est effrayé et sa réaction sera de se cacher dans un coin sombre. La méthode la plus simple est de crier son nom pendant cinq minutes tous les quarts d’heure durant quelques heures. Cette action lui permettra d’entendre une voix familière afin de lui éviter d’être perturbé et de calmer sa frayeur. Passé ce délai, ce qu’il faut faire c’est de recommencer à l’appeler chaque soir pendant plusieurs jours au besoin. Grâce à cette répétition, le chat va repérer la voix de son propriétaire et sera enfin tenté de s’en rapprocher. Et pendant la nuit, il est important de ne pas oublier de laisser un bol de nourriture et de l’eau en dehors de la maison dans le but d’attirer son flair. Bien garder le chat à la maison Après avoir retrouvé son chat disparu, il est essentiel de le remettre de nouveau à l’aise et d’éviter de le traumatiser. Il aura besoin de quelques jours de repos et de la nourriture. S’il a disparu depuis plusieurs jours, il est conseillé de le nourrir petit à petit afin d’habituer son organisme. Afin d’éviter que son animal de compagnie ne disparaisse, la première chose à faire est de l’emmener chez le vétérinaire pour le stériliser. Ensuite, l’identifier lui confère le droit de s’inscrire sur un fichier comportant les renseignements qui permettront de le retrouver en cas de fugue. L’objectif est de mettre le félin à l’aise dans son confort dans le but qu’il s’attache plus à l’intérieur du foyer plutôt qu’en dehors. Il s’agit donc de ne pas bouleverser son rythme quotidien et qu’il choisisse de rester par lui-même sans le forcer. La solution pour éviter qu’il disparaisse est d’implanter une clôture anti-fugue dans le jardin. Le chat est un animal très attachant alors que par son instinct naturel, il est un chasseur qui se déplace pour chercher sa proie. L’essentiel est alors de le rassurer et de lui donner toute l’affection et tout le confort dont il a besoin de manière à ce qu’il s’attache à son foyer.
  11. Sur les 10 millions de chats domestiques recensés en France, la consommation annuelle de litière pour cet animal est estimée à 33 kg. C’est la raison pour laquelle choisir la meilleure litière pour sa boule de poil reste une tâche très importante. Comment doit-on choisir une litière ? Et où trouver la meilleures litière ? Les critères de choix reposent alors sur l’efficacité d’absorption et celle qui dégage le moins d’odeur possible. Mais aussi, la litière plus facile à entretenir et celle qui reste la moins chère sur le marché. Il convient de connaître les différents types de litières afin de pouvoir déterminer la mieux adaptée à son petit compagnon. Les différentes sortes de litière pour chat Sur le marché, il existe plusieurs types de litières et de différentes qualités selon l'environnement du propriétaire. Si ce dernier habite dans un appartement, il est préférable d’adopter une litière agglomérante. Par contre, en habitant la campagne, le chat aura l’habitude de se promener en dehors de la maison, alors, il est plus adaptée de choisir la litière végétale. La litière minérale En premier lieu, la litière minérale se trouve être la plus courante parce qu’elle offre un atout économique pour un foyer. Ce type se compose d’ingrédients d’origine minérale dont le sable, la silice, le quartz, le gravier ou l’argile présentée sous forme de granulés ou de petits cailloux. Ses avantages résident dans leur capacité à bien absorber les liquides et retenir les odeurs. Cependant, cette sorte de litière présente l’inconvénient de répandre beaucoup de poussière. La litière minérale ne convient donc pas aux chats souffrant de troubles respiratoires. Il est dans ce cas recommandé d’acheter celle de meilleure qualité afin d’éviter une litière à propriété moins absorbante et qui dégage plus d’odeurs. La litière de silice Puis, la toilette pour chat la plus chère du marché est la litière de silice. Appelée également litière de cristaux, la silice est constituée de zéolithe. De couleur bleu et blanc, cette composante capture et ramène les urines du chat au centre. Et en drainant les liquides, les grains de silice permettent une meilleure rétention des odeurs. Ce produit possède alors l’avantage d’une durée allant jusqu’à un mois. Ce qui caractérise la litière de silice, c’est qu’elle change de couleur dans le cas où le chat présente un problème urinaire. Malgré son coût élevé, ce type de litière reste tout de même économique dû à sa très forte capacité d’absorption de liquide et d’odeur amenant à moins en acheter. La litière agglomérante D’un autre côté, la litière agglomérante composée d’argile naturelle réduite en poudre est très pratique à utiliser. Fabriquée à partir de bentonite, sa caractéristique consiste à former des amas solides au contact de liquide. Par sa capacité d’absorption et sa faible perméabilité, cette sorte de litière s’agglomère en boules compactes qui peuvent être retirées au fur et à mesure. Ce qui offre un avantage économique car la litière reste plus durable en la nettoyant partiellement. Il s’ensuit que ce produit apparaît moins poussiéreux et facilite l’entretien du bac à litière. La litière végétale Enfin, en optant pour un critère 100% naturel, la litière végétale reste la plus écologique et biodégradable. Elle est constituée de fibre végétale présentée sous forme de sciure ou de granules. La litière végétale se trouve plus confortable pour le chat étant donné son caractère non poussiéreux et qui ne s’accroche pas aux pattes. Elle existe sous plusieurs formes dont les litières en papier recyclé, celles à base de copeaux de bois ou de paille, celles composées de chanvre, de manioc, de rafle de maïs, de coques et coquilles, de fibre de coco ou de fibre de cacao. Toutes ces matières possèdent une capacité d’absorption efficace et retiennent les mauvaises odeurs. L’avantage de cette catégorie de litière est que celle-ci reste sans danger pour la santé du chat et de son propriétaire. Toutefois, elle doit être changée tous les 4 à 5 jours environ. La description de ces divers types de litière permettra au propriétaire de chat de bien choisir le meilleur produit pour son animal de compagnie. Ainsi, il est recommandé d’opter pour la litière qui convient le mieux à son chat et particulièrement selon l’état de santé de ce dernier. Ce n’est qu’après avoir essayé différents types que le maître saura quelle litière appréciera son petit compagnon et la décision sera prise par la suite en fonction de son budget. Il est ensuite nécessaire d’habituer son animal à utiliser sa litière. L’éducation d’un chat à utiliser une litière Trouver la meilleure litière pour son animal de compagnie ne suffit pas pour que celui-ci s’y habitue à l’utiliser. Afin de s’adapter, le chat a également besoin d’un bac à litière ou d’une maison de toilette. Le premier est une caisse en plastique avec de hauts rebords et totalement ouverte tandis que la seconde est inspirée d’une maison. La maison de toilette est composée d’un bac muni d’une chatière et recouvert par un couvercle. Cette forme paraît plus esthétique que le bac à litière et permet de cacher les urines et les déjections. De plus, les mauvaises odeurs y sont dispersées. Afin de déterminer le choix du félin, ce dernier passera plusieurs fois à l’endroit qu’il appréciera le mieux. Par la suite, que ce soit un bac ou une maison de toilette, il est important que cet accessoire se place dans un endroit calme et accessible. L’animal préfère un petit coin reculé et oublié de la maison plutôt qu’un lieu de passage bruyant. Il est dans ce cas nécessaire de placer le bac à litière le plus loin possible de l’endroit où il se nourrit. Ce qu’il faut surtout éviter, c’est de déplacer le bac une fois l’emplacement trouvé. Par ailleurs, il est nécessaire de vider et de laver régulièrement la maison de toilette auquel cas le félin ira faire ses besoins ailleurs. Et même si le bac reste confortable, propre et accueillant, le chat n’y entrera pas si le contenu de la litière ne lui satisfait pas non plus. C’est pour cette raison que la litière doit contenir les propriétés favorables pour l’animal. Bien choisir la litière de son chat demeure une tâche complexe particulièrement lorsque l’animal présente des problèmes de santé. Cependant, une fois que ce dernier soit bien éduqué, il prendra ses acquis pour habitude. De tous ces faits, les frais relatifs à l’entretien d’un chat n’est pas bon marché. Et dans ce contexte, la litière pour chat représente une proportion très importante par rapport au budget total. Selon les statistiques, le marché français de litière pour chat est estimé à 117 millions d’euros.
  12. Votre chiot vous apporte joie et bonne humeur tous les jours. Les petits sauts et les câlins figurent parmi les activités de la journée devenant des habitudes. Dynamique et affectueux, le chiot adore jouer avec les gens, et il le démontre concrètement en leur sautant dessus. Cette attitude ravie les personnes tant qu’il est encore petit, mais en grandissant, cela devient gênant. Le chien adoptera cette habitude et continuera à sauter sur tout le monde en pensant toujours à un jeu. Savoir éduquer son chien dès son plus jeune âge constitue alors une tâche importante afin d’éviter qu’il ne garde cette manie. Pourquoi ne faut-il pas le laisser vous sauter dessus ? Il faudra essayer de comprendre cette attitude et comment faire pour l’arrêter. Mon chien saute sur les gens, pourquoi ? Comprendre les raisons qui poussent le chien à sauter sur les gens permettra de le raisonner. Cela apprendra à son maître à agir en conséquence. Tout d’abord, ce genre de conduite ne caractérise pas un agissement agressif de la part d’un chien. Il s’agit d’une marque d’affection et une façon de saluer en se rencontrant. En matière psychologique, le fait de sauter sur une personne représente la manifestation d’une joie excessive exercée par un chien ne supportant pas la solitude. C’est ainsi qu’à chaque retour du maître, il l’accueille par des bonds interminables. Dans le même contexte, ce genre de comportement arrive pareillement lors des séparations, ou par manque de socialisation de l’animal. D’un autre côté, étant le meilleur ami de l’homme, le chien saute juste parce qu’il veut attirer son attention, sachant précisément qu’il obtiendra satisfaction. Il s’il va s’agir d’une façon de gérer sa frustration dans le cas où il n’a pas été éduqué pour attendre. De nature énergique et vigoureuse, le chien ressent le besoin d’évacuer toute sa force en sautant sur tout ce qui bouge. Et si cette attitude devient difficile à supporter, il sera nécessaire d’y remédier. Mon chien saute sur les gens, comment l’éviter Avant de trouver des solutions, il est important de rappeler qu’il ne s’agit pas d’un comportement dominant. C’est pour cette raison qu’il doit être être important de ne pas infliger une sanction sévère à votre animal. Ce genre de répression risque de bouleverser sa réaction positive en une incompréhension. Il faut savoir que l’agissement du chien surgit au moment de l’arrivée de chaque membre de la famille. Il arrive même qu’il saute lors d’une promenade lorsque son propriétaire croise un ami dans la rue. A cet effet, la première chose à faire face au saut de son compagnon à l’entrée de la porte est de reculer doucement et de s’arrêter en esquivant pour laisser le chien sauter dans le vide. Après ce geste, lui donner l’ordre de s’asseoir. Cette rééducation devrait être répétée plusieurs fois afin d’arriver au résultat escompté. Ainsi, il est incité de provoquer le mauvais comportement dans le but de pouvoir le corriger. Le deuxième exercice consiste à ignorer l’animal et le tourner le dos lorsqu'il effectue son mauvais comportement. L’objectif est d’éviter de lui donner la moindre attention afin qu’il cesse ses agissements. La répétition de cet exercice s’avère efficace car il est observé un changement progressif après quelques mois. Il peut être aussi recommandé de proposer une éducation ludique en offrant un jouet à son compagnon. Afin d’arriver au même résultat, le maître lui lance un gadget ou une friandise avant de lui dire de s’asseoir. Cette solution reste une alternative car ce n’est qu’une étape à franchir de manière à ce que le chien puisse s’adapter à une nouvelle habitude. Concernant le problème du chien qui saute sur les invités, il est suggéré de demander à un ami de participer à l’apprentissage. Après lui avoir indiqué les différentes consignes, l’exercice sera répété jusqu’à ce que le maître soit sûr de recevoir des invités sans souci. En dépit de ces différentes recommandations, il est particulièrement important de ne pas repousser son animal de compagnie. Puis, crier sur le chien risque de ne pas l’inciter à changer son comportement, de même que le frapper ou lui dire non. Ces dernières instructions sont indispensables car tous les efforts déjà acquis seront vite oubliés. L’essentiel est de garder son calme et il ne faut pas omettre de récompenser son toutou à chaque fois qu’il accomplit ses exercices avec succès. Mon chien saute sur les gens, quelle attitude adopter Pour que le comportement du chien atteigne les résultats escomptés, le propriétaire doit également adopter une attitude cohérente dans l’éducation de son compagnon. A cette occasion, il est indispensable que tous les membres de la famille définissent ensemble les différentes règles à suivre et ensuite, les respecter. Par ailleurs, après avoir inculqué au chien l’apprentissage des ordres de base, un respect mutuel doit être installé entre l’animal et son maître. La base d’un bon comportement du chien réside dans la considération de ses besoins. Adopter un chien exige dès lors de lui octroyer un foyer et de la nourriture. De même, il est utile de faire dépenser son chien afin qu’il évacue son trop plein d’énergie tant sur le plan physique que mental. Et parmi ses besoins physiques, il s’agit de le promener quotidiennement à une heure régulière en le laissant courir, jouer et travailler ses stimulations olfactives. Quant au côté mental, le chien a besoin d’apprendre régulièrement de nouvelles choses et de participer à des jeux éducatifs et ludiques. De tous ces faits, il faut alors éviter que le chien ressente un manque. Dans le cas contraire, il essayera de le combler en le démontrant par un comportement opposé à son apprentissage. La bonne conduite d'un chien va dépendre de l’attitude manifestée par son maître. Plus ce dernier témoigne d’une attitude positive, plus son chien adopte un comportement calme. Il est important de lui manifester une confiance en l’encourageant. Le respect s’installera automatiquement lorsque l’animal sentira que l’on s’occupe de lui.
  13. Comme leurs maîtres, les chiens ont besoin d'une alimentation riche et variée pour leur croissance mais également pour assurer leur bonne santé. Il incombe aux propriétaires de choisir la nourriture adaptée à son animal. De nombreux maîtres optent pour la praticité en ne prenant pas toujours compte des besoins de leur chien. Pour faire le meilleur choix, il faut prendre le temps de connaître les avantages et inconvénients de chacune des alimentations et s'informer sur ce qui est approprié pour votre animal en fonction de sa race, de son âge et de son poids. Il n’existe pas de règles définitives en la matière, chaque chien étant différent. La grande majorité des maîtres privilégient la nourriture industrielle, ce qui limite généralement le choix entre deux types d'alimentation : les pâtées (ou boulettes) en boîte et les croquettes. Alors, quelle est la meilleure alimentation pour votre chien ? Les croquettes sont-elles meilleures que les pâtées pour les chiens ? Est-ce bon de nourrir son chiot ou son chien avec de la pâtée ou des croquettes ? Peut-on donner un mélange de pâtées et de croquettes ? Pour vous aider à y voir plus clair et mieux nourrir votre chien, voici le guide pour faire la différence entre les aliments industriels et les aliments naturels. Les croquettes et les pâtées nous intéressent particulièrement. Croquettes et pâtées : la nourriture la plus donnée aux chiens L’alimentation industrielle est plébiscitée par les propriétaires de chiens. Les études montrent que 80% d'entre eux optent pour l’alimentation industrielle en choisissant de donner soit des croquettes, soit des pâtées à leur animal de compagnie. Un pourcentage qui témoigne l'engouement pour ce type de nourriture. En effet, les maîtres manquent souvent de temps pour préparer une nourriture "maison" à leur chien. Les régimes comme le "BARF" sont également perçus comme plus coûteux. Avec les croquettes et boîtes de pâtée ou de boulettes, les maîtres n'ont qu'à verser la nourriture dans la gamelle en prenant soin de respecter la bonne ration. Surtout, les industriels facilitent le choix de ce type d'alimentation en segmentant leur offre par espèce, race, âge et même selon l'état de santé du chien (castré ou stérilisé ou non, mauvaise digestion, manque d'hydratation,sensibilité dentaire, ...). Avant l’apparition des produits de commerce, les propriétaires nourrissaient le plus souvent leur chien avec les restes de repas. La première nourriture commerciale pour chien a été fabriquée en 1860. Les premières croquettes pour chien sont vendues sous forme de biscuits et de pastilles en 1950 puis commencent à séduire les propriétaires de canidés dans les années 80. Désormais, 8 propriétaires sur 10 en France choisissent les croquettes pour nourrir leur chien. C’est la nourriture la plus donnée aux chiens. Les nourritures humides sont plutôt recommandées pour un régime alimentaire complet. Toutefois, il convient de choisir les nourritures industrielles de bonne qualité. Il s'agit souvent des labels "santé", "premium" ou "ultra-premium" qui sont visibles sur les paquets de croquettes, même si ce label n'est pas toujours un gage de la qualité des ingrédients ou de la bonne composition de la nourriture. Aliments secs et humides : quelles différences ? Les aliments humides sont riches en eau. Généralement, ils en contiennent jusqu’à 85%. Par conséquent, leur conservation nécessite une boîte étanche. Les pâtées sont la forme la plus connue mais il existe également des croquettes humides pour les chiens ayant des besoins spécifiques. Les aliments secs au contraire contiennent peu d’eau. Seulement 12% par portion, souvent présentées sous forme de croquettes ou de biscuits. Préférez les aliments secs en cas de problèmes dentaires. Les spécialistes ont conçu des types de croquettes pour freiner l’apparition de tartre dentaire. Les nourritures sèches demandent plus de temps de mastication et permettent alors de diminuer la ration alimentaire de l’animal en cas de poids superflus. Les aliments secs sont plus faciles à conserver. Toute une gamme de croquettes adaptées à tous les stades de croissance de votre animal, à son sexe et sa race existe sur le marché. Un aliment humide est plutôt recommandé pour s’assurer que votre chien s’hydrate bien. En général, les chiens aiment plus les aliments humides. Ils sont plus appétissants vu l’odeur qu’ils dégagent. Si votre chien a du mal à se nourrir, offrez-lui des aliments humides pour augmenter son appétit. Avantages des croquettes pour chien En premier lieu, les croquettes sont plus faciles à conserver. Vous n’avez qu’à les placer dans un endroit à l’abri de l’humidité et de la lumière. Les aliments secs sont des solutions rapides pour nourrir un chien. Même si le sac est ouvert, il ne présente pas de risque de pourrir. Elles offrent une meilleure hygiène. Elles renferment tous les nutriments nécessaires à l’épanouissement de votre compagnon. De nombreux produits sont proposés selon l’âge ou le poids de votre chien. Ainsi, il existe des croquettes spéciales pour chiots ou pour chiens adultes. En fonction des goûts de votre chien, vous trouverez des croquettes au poulet, au bœuf, au lapin et même au poisson. Découvrez une large gamme de croquette chien pour votre animal de compagnie pour vous aider à bien nourrir votre chien avec des croquettes. Vous pouvez aussi dénicher des croquettes avec ou sans céréales. Désormais, les nutritionnistes offrent des croquettes hydratées. Avant d’acheter, prenez le temps de lire la composition de celles-ci. Vous pouvez vous procurer auprès d’une animalerie ou chez un vétérinaire. On parle de croquettes premium de bonne qualité, vendues à un coût plus élevé. Les croquettes sont également disponibles auprès des grandes surfaces, des nourritures standards. Les croquettes standards sont moins chères, à cause de la qualité, l’origine des ingrédients et le mode de fabrication. Elles améliorent l’hygiène bucco-dentaire. À titre d’illustration, les croquettes sèches servent à prévenir l’apparition des plaques dentaires. De plus, la faible teneur en matière grasse fait qu’elles sont plus faciles à digérer. Avantages des pâtées et boîtes pour chien Les pâtées pour chien possèdent une vertu ragoûtante. Cela est dû à son odeur et à ses goûts variés. Elles sont conseillées pour les vieux chiens qui manquent d’appétit ou ceux qui sont difficiles à nourrir par exemple. Elles sont irrésistibles pour les chiens de part les morceaux ou boulettes de viande et la sauce qui nappe le tout. Il s'agit donc d'une bonne solution pour les chiens en manque d'appétit. Comme pour les croquettes, de nombreuses variétés de pâtées et de boulettes vous sont proposées. Il est crucial de vérifier les ingrédients. Vous pouvez opter pour des pâtées bio pour plus de sécurité. Elles sont fabriquées à base de produits issus de l’agriculture biologique. Par contre, la valeur des nutriments dans les boites sont plus faibles. Par conséquent, il faudra une quantité plus importante. De plus, les prix sont plus élevés par rapport aux croquettes. Du point de vue sanitaire, elles peuvent servir de rafraîchissement grâce à leur teneur en eau, un moyen efficace de prévenir les problèmes urinaires et d'hydrater un chien qui boit peu dans sa gamelle d'eau. La déshydratation chronique devient une pathologie qui atteint beaucoup de chiens. Elle provoque un dysfonctionnement des reins. Conclusion : quel type d'alimentation privilégier pour votre chien ? Croquettes ou pâtées pour chien, les aliments industriels sont des aliments complets dans lesquels le chien peut trouver tout ses besoins nutritifs. À condition de bien lire les étiquettes des croquettes et pâtées afin de vérifier la composition de cette nourriture et les besoins journaliers remplis, notamment le taux de protéines, de sucre ou encore de sel. Se nourrir uniquement de croquettes sèches n’est pas toujours une bonne idée pour la santé de votre compagnon. Jugées trop riches, les pâtées aussi ne doivent pas être l’unique source alimentaire de votre chien. En tant que maître, dîtes-vous que votre chien a des besoins nutritionnels variés pour être en bonne santé. Même si le chien est un animal carnivore, le protéines ne sont pas le seul point qui doit être vérifié. Il est toujours possible d’associer les croquettes et les boîtes pour chien afin d’équilibrer le régime alimentaire de votre compagnon. Il faudra bien respecter la ration journalière. Dans la pratique, une ration mixte favorise la consommation du chien. Si vous voulez changer son régime, la transition alimentaire doit se faire de manière lente pour ne pas nuire à son système digestif. Alterner ces deux modes d’alimentation lui permet de profiter de tous leurs avantages et d’amoindrir les inconvénients. Si vous envisagez de mélanger croquettes, pâtées et même d'autres aliments comme de la viande crue par exemple, voici un guide sur l'alimentation mixte pour chien dans lequel vous trouverez de nombreux conseils.
  14. Vous avez toujours rêvé d’installer un aquarium chez vous pour apporter une jolie touche à votre décoration intérieure ? Vous avez bien raison, c’est une très bonne idée, qui plus est originale., Vous avez longuement hésité, mais à présent vous êtes décidé à réaliser votre rêve. Cependant, comme il s’agit de votre premier aquarium, vous ne savez pas comment faire. Vous vous posez beaucoup de questions ? Vous avez besoin de conseils et d’aide ? Rassurez-vous, nous allons vous aider dans les démarches et vous assister à chaque étape de votre installation. Quelle taille serait adaptée à la situation ? Ne négligez pas le choix de votre aquarium. La durée de vie ainsi que le bien-être de vos futurs poissons en dépendent. Par-dessus tout, il vous faudra opter pour le bon lieu de vie selon les poissons que vous comptez y mettre. En même temps, rappelez-vous qu’un aquarium de plus grande taille nécessite plus d’entretien. Pour deux ou trois poissons, un aquarium de petite taille sera plus convenable. Par contre, si vous voulez adopter plusieurs poissons, il vous faudra un aquarium qui pourra les contenir tous sans qu’ils ne soient à l’étroit. En déterminant leur nombre et l’espèce, vous aurez une idée précise de l’espace requis. N’oubliez pas de prendre en compte les décorations qui viendront se rajouter au fur et à mesure. Quelle population et combien de poissons ? Comme il s’agit de votre premier aquarium, vous devez tenir compte de chaque détail pour assurer le confort et le bien-être de vos futurs poissons. Certaines espèces ont besoin de vivre dans de l’eau douce, d’autres dans de l’eau de mer. Donc, renseignez-vous à ce sujet pour ne pas remplir l’aquarium d’eau douce alors que vos poissons ont besoin de l’eau de mer, ou le contraire. Si vous songez à mettre des poissons d’espèces différentes, évitez de le faire en même temps. Laissez à la première espèce le temps de s’adapter à son nouvel environnement avant d’introduire une autre. Prévoyez une marge de 2 semaines avant d’ajouter une nouvelle espèce. De préférence, mettez les poissons les plus fragiles en premier pour qu’ils puissent mieux survivre avec leurs nouveaux compagnons. Quels sont les équipements indispensables ? Installer un aquarium n’est pas une chose facile, mais surtout, il faut disposer des équipements nécessaires. Ces derniers garantissent le bon fonctionnement de l’espace de vie de vos poissons et assurent un environnement sain. Voici une petite liste de ce que vous devez préparer pour installer votre aquarium. Le filtre Le filtre est l’élément de base d’un aquarium. Il garantit la propreté de l’eau en empêchant les impuretés de passer. Il contient aussi des bactéries qui ont pour rôle d’éliminer les déchets des poissons et des végétaux dans l’aquarium. Il permet également la circulation de l’oxygène et assure de ce fait, la propreté et la clarté de l’eau. Sans cela, vos poissons ne pourront pas se nourrir correctement et, bien entendu, se reproduire. L’éclairage Ensuite, il y a l’éclairage. Vos poissons ne pourront pas survivre dans un endroit obscur ou sombre, il en est de même pour les plantes. Cependant, votre aquarium ne doit pas être exposé à la lumière du soleil pour éviter la multiplication excessive d’algues. Il serait préférable de le mettre dans un endroit ombragé. Normalement, il faut 1 Watt pour une quantité de 2,5 litres d’eau pour garantir un bon éclairage. Le système de chauffage La température joue également un rôle majeur dans le bien-être de vos poissons, c’est pourquoi vous devez prendre en considération le chauffage de l’aquarium. En moyenne, le chauffage recommandé pour un aquarium est de 1 Watt pour chaque litre d’eau. Utilisez un thermoplongeur si vous voulez faire les choses dans les règles de l’art. Quelle décoration conviendrait à votre aquarium ? L’aquarium constitue déjà en elle-même un élément de décoration pour votre maison. Ce n’est pas non plus une raison pour ne plus rajouter quelques détails comme des plantes artificielles, des pierres ou du sable. Du sable ou du gravier Le sable est indispensable aux plantes grâce au mélange de tourbe et d’argile qu’il contient. Vous pourrez ajouter du gravier si vous trouvez que c’est plus approprié. Pour les aquariums remplis d’eau de mer, il est recommandé d’utiliser le sable de corail. Celui-ci maintient constant le Ph de l’eau. Il ne faut pas tout simplement placer le sable ou le gravier avant les pierres et les plantes. Des plantes Les poissons ont besoin de plantes pour de nombreuses raisons. Entre autres, elles purifient l’air dans l’aquarium en libérant de l’oxygène. Le mieux serait d’opter pour des espèces faciles à entretenir et qui iraient parfaitement avec le décor. Vous pouvez ajouter des plantes artificielles si vous ne voulez pas de plantes vivantes. Comment installer votre aquarium et placer vos poissons ? Vous ne devez pas uniquement vous soucier de votre décoration intérieure quant à l’emplacement de l’aquarium. Vous devez également prendre en considération le bien-être de vos poissons. Tout d’abord, placez l’aquarium sur une table ou sur une autre surface plane. N’oubliez pas de poser une plaque de polystyrène entre celui-ci et le meuble pour faciliter sa pose. Cela évitera en même temps que la vitre du fond de l’aquarium ne se casse. Une fois que cela fait, nettoyez-le avec un chiffon pour éviter qu’il y ait de la poussière dans votre aquarium quand vous le remplirez. C’est le moment d’ajouter du substrat où vous allez planter les racines des plantes si vous voulez en faire pousser. Recouvrez cette couche avec du gravier pour aquarium. Veillez à le bien rincer avant de le mettre dans l’aquarium. Ensuite, placez un à un les éléments du décor et assurez-vous que ces derniers sont bien stables pour ne pas blesser vos poissons. Quand vous aurez fini d’installer l’aquarium, il est temps de le remplir et de placer les poissons. N’oubliez pas de brancher tous les équipements et de les mettre en marche. Un dernier conseil, ne vous empressez pas d’acheter beaucoup de poissons au début. Vous aurez tout le temps pour cela. L’important est d’abord d’arriver à prendre soin de quelques individus. Vous pourrez ensuite en rajouter d’autres quand vous estimerez être en mesure de le faire.
  15. Signe de stress, le marquage urinaire est généralement anodin. C’est même un comportement instinctif et normal chez les félins, en particulier s’ils n’ont pas été stérilisés. Le seul souci, c’est qu’un chat qui se met à uriner n’est pas vraiment l’idéal dans une maison ou un appartement. Outre le fait que ce n’est pas très hygiénique, l’urine que le chat utilise pour « marquer son territoire » dégage une odeur particulièrement forte, et s’avère difficile à enlever. Gare à vous donc s’il se met à marquer vos tapis, vos canapés ou vos moquettes ! Comment le chat marque son territoire ? Pourquoi il le fait et comment l’en empêcher ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le marquage urinaire. Marquage urinaire : comment le reconnaître ? Premièrement, un chat qui urine en dehors de la litière ne marque pas forcément son territoire. Cela peut être un problème d’hygiène tout simplement. Voici comment vous reconnaîtrez que votre petite boule de poils est en train de procéder un marquage urinaire : il va bomber son dos et il va lever sa queue. Cette posture va lui permettre d’effectuer un jet sur une surface verticale. La quantité de l’urine est généralement moins importante que d’habitude. Bon à savoir : le marquage urinaire commence à la puberté, et concerne aussi les mâles que les femelles. Les causes du marquage urinaire Pourquoi votre chat procède à un marquage urinaire ? Les raisons peuvent être multiples. Le marquage urinaire, un moyen de communication Dans la majorité des cas, les félins marquent leur territoire pour communiquer. En effet, de part l’odeur qu’elle dégage, l’urine est une sorte de « code olfactif » qui permet au chat ; Soit d’indiquer sa présence à un autre, en vue éventuellement, de trouver un partenaire. Soit d’indiquer sa présence à un autre, pour envoyer un message du genre « propriété privée », et ce, afin de l’empêcher d’approcher et de prévenir les conflits. Le marquage urinaire pour délimiter son territoire La deuxième raison, c’est qu’ils le font justement pour marquer leur territoire, pour délimiter leur « zone » . Ou si vous voulez, tous les endroits qu’ils considèrent comme telle. Et il y en a plusieurs : l’endroit qu’il utilise pour se reposer, celui qu’il utilise pour manger, celui qu’il utilise pour sa toilette, etc. Il va donc marquer ses endroits-là non seulement pour faire comprendre aux autres qu’il s’agit-là de son territoire, mais aussi, pour se repérer lui-même. Les autres causes du marquage urinaire Plusieurs autres raisons peuvent pousser votre chat à uriner en dehors de sa litière : Sa litière est salle. Pensez donc à la nettoyer régulièrement. Il est stressé. Essayez de déterminer l’origine du stress (déménagement, changement perturbant son quotidien, etc.) Il est malade. Certaines maladies comme les infections urinaires et les calculs rénaux peuvent provoquer des incontinences chez les félins. Comment lutter contre le marquage urinaire ? Si le comportement de votre chat est dû à une tentative d’entrer en contact avec un partenaire éventuel, et donc de séduire, la stérilisation devrait régler le problème une bonne fois pour toutes. Vous pouvez également aménager un environnement propice à l’hygiène pour votre chat. Et ce, en veillant à ce qu’il ait bien endroit spécifique pour sa litière. Féru de la propreté comme il est, il refusera de faire ses besoins dedans si celle-ci se trouve près de sa gamelle. Assurez-vous également que celle-ci soit toujours propre. Dans le cas contraire, il refusera également d’y mettre les pattes. Pensez également à consulter un vétérinaire. Surtout si, malgré tout ce que vous avez fait pour limiter le marquage urinaire, le problème persiste. Il est possible que votre chat soit en effet malade.
×
×
  • Créer...