Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    La dysplasie des hanches chez les chiens

       (0 avis)

    La dysplasie des hanches chez les chiens est une maladie courante qui se développe généralement chez les jeunes chiens en croissance. Si votre chien présente certains signes de raideur ou de boiterie, s’il a des difficultés à sauter ou à monter les escaliers ou si sa démarche est tout simplement anormale… il est probable qu’il souffre de dysplasie des hanches.

    De quoi s’agit-il ? Quels sont les symptômes de la dysplasie des hanches et les traitements possibles ? Est-il possible de prévenir cette maladie ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la dysplasie des hanches chez les chiens !

     

    Qu’est-ce que la dysplasie des hanches ?

     

    Etymologiquement, le mot dysplasie signifie : « anomalie du développement ». La dysplasie des hanches fait donc référence à une déformation qui touche l’articulation coxofémorale, soit celle de la hanche. Chez les chiens, cette déformation se produit pendant la phase de développement et de croissance.

    Il est à noter que la dysplasie des hanches n’est pas une maladie congénitale. Les chiens qui en souffrent sont généralement nés avec des hanches normales du point de vue morphologique. Ce n’est qu’au cours des premières semaines de sa vie que la déformation se développe et se traduit par un relâchement des tissus mous stabilisateurs de l’articulation de la hanche d’où une laxité anormale de cette dernière.

     

    Cause de la dysplasie des hanches

    La dysplasie des hanches chez les chiens est une maladie typiquement génétique. Aucun facteur environnemental ou extérieur ne peut donc la provoquer. Par contre, plusieurs facteurs environnementaux peuvent favoriser son expression clinique : la prise de poids ou l’obésité chez les jeunes chiots, les exercices excessifs, etc.

     

    Diagnostic de la dysplasie des hanches

    La dysplasie des hanches des chiens est diagnostiquée selon deux méthodes destinées à évaluer la laxité de l’articulation et à déterminer avec précision si un chien peut développer une dysplasie de la hanche ou non.

    • les méthodes radiographiques de la hanche ;
    • les méthodes de palpations.

     

    Conséquence de la dysplasie des hanches

    La dysplasie des hanches se développe principalement chez les jeunes chiots en croissance, les chiens de races moyennes, grandes ou géantes mais aussi les petits chiots. Les chiens affectés peuvent être handicapés dès leur jeune âge, et les premiers signes cliniques peuvent apparaître dès 4 à 6 semaines après la naissance :

    • Boiterie postérieure, sur l’un ou les deux membres
    • Démarche anormale
    • Raideur
    • Difficulté voire intolérance à l’exercice
    • Difficulté à courir, à sauteur, à monter les escaliers
    • Difficulté à se coucher et à se relever
    • Douleur spontanée causée par les éléments contentifs de la hanche, par les altérations du cartilage et par les micro-fractures qui y sont associées

    dysplasie des hanches chiens

     

    Traitement de la dysplasie des hanches chez les chiens

     

    Pour restaurer la mobilité et le confort des chiens affectés, il existe aujourd’hui de nombreux traitements médicaux ou chirurgicaux de la dysplasie des hanches. La solution à adopter dépendra de l’âge de votre chien et du niveau de gravité de sa maladie. Le traitement non chirurgical consiste en un traitement médical et hygiénique similaire à celui de l’arthrose canin : contrôle du poids, complément alimentaire et nutritionnel, anti-inflammatoires, antalgiques, physiothérapie, etc.

     

    Les traitements chirurgicaux

    Les traitements chirurgicaux peuvent être soit « correctrices » soit de « sauvetage ». Plusieurs types d’interventions peuvent être pratiqués selon les cas :

    • La symphysiodèse pubienne juvénile (SPJ)
    • La triple ostéotomie du bassin ou triple ostéotomie pelvienne
    • La prothèse totale de la hanche (PTH)
    • La résection-arthroplastie coxofémorale
    • La dénervation de la hanche
    • L’implantation de billes d’or

     

    Vivre avec la dysplasie des hanches chez les chiens

    Le traitement et la gestion médicale de la dysplasie implique des habitudes de vie différentes qui contribuent à améliorer la qualité de vie du chien malade.

    • Il doit maintenir un poids corporel minimal et donc adopter une alimentation équilibrée et adaptée.
    • Il doit adopter une routine d’exercice limitée : une promenade à laisse d’une durée et d’une distance limitée que le chien peut supporter.
    • Il faut utiliser au quotidien des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur sous réserve de contrôle médicale régulier. En effet, ces médicaments peuvent engendrer des effets secondaires graves sur le long terme, notamment des lésions rénales et hépatiques. Pour un traitement à long terme, une dose quotidienne minimale est requise et est fixée en fonction de l'âge de chien.
    • Les suppléments protecteurs du cartilage sont recommandés dans la mesure où ils contribuent à la réparation du cartilage.
    • Pour les chiens sédentaires, la physiothérapie peut améliorer le confort et la mobilité du chien en suscitant des mouvements articulaires et des efforts musculaires. La physiothérapie est également recommandée après un traitement par chirurgie de la dysplasie des hanches pour favoriser la récupération et renforcer les muscles.


    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.