Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Mon lapin éternue, comment le soigner ?

       (0 avis)

    Les lapins sont animaux particulièrement sensibles au niveau du nez. Ils respirent d’ailleurs par le nez. Un lapin qui respire par sa bouche a sans doute des problèmes de santé. Il n’est donc pas rare de les voir éternuer. Si votre lapin éternue, cela peut paraître mignon au début, mais cela peut cacher des problèmes plus graves. Si les éternuements reviennent à de grandes fréquences, vous devez vous inquiéter. 

    Quelles sont les raisons pour lesquelles votre lapin éternue ? Dans quels cas faut-il s’inquiéter ? Que faire si votre lapin éternue ? Lisez cet article pour obtenir toutes les informations nécessaires pour la préservation de la santé de votre lapin. 

     

    Les raisons pour lesquelles votre lapin éternue

    L’éternuement de votre animal de compagnie peut être dû à plusieurs raisons. Cela peut être le signe qu’il développe une allergie ou qu’il souffre de maladies respiratoires. L’éternuement peut être aussi le fruit de certaines saletés dans son environnement. Dans tous les cas, vous devez faire attention à tous les gestes et comportements de votre lapin.

     

    L’environnement ou une allergie

    Certains facteurs environnementaux ou allergiques peuvent amener votre lapin à éternuer. Par exemple, si sa cage est mal aménagée où est déposée à un mauvais endroit, cela peut susciter l’éternuement du lapin. En effet, la cage de votre lapin doit être installée le plus loin possible des courants d’air. Aussi, la cage ne doit pas être placée à un endroit exposant votre lapin à des variations brusques d’airs et de température. 

    De plus, une litière sale et non entretenue peut être la cause de l’éternuement. Il en est de même des litières poussiéreuses et parfumées. Il faut dire que l’accumulation de la saleté peut fragiliser les sinus de votre lapin. Aussi, si la litière n’est pas aérée, cela peut susciter l’irritation du nez de votre animal. L’utilisation du tabac ou de l’encens dans l’environnement de votre lapin peut également provoquer l’éternuement.

    Citation

     

    L’irritation respiratoire

    La conséquence directe de toutes les saletés et les allergies auxquelles votre animal est exposé dans son environnement est l’irritation de ses voies respiratoires. Mieux, si vous utilisez des produits pouvant entraîner une rhinite tels que les désodorisants, la peinture, les insecticides dans l’environnement de votre lapin, il sera plus exposé à des problèmes d’irritation des voies respiratoires. 

    Rappelons que lorsque les voies respiratoires d’un lapin sont irritées, elles peuvent s’infecter très rapidement. Par ailleurs, dans des cas très rares, certains problèmes dentaires non traités peuvent entraîner l’irritation des voies respiratoires de votre lapin.

     

    Les maladies respiratoires

    L’éternuement est le symptôme de certaines maladies respiratoires. Ces affections ne sont pas à prendre à la légère. Elles peuvent être très graves, voire mortelles. La maladie respiratoire par excellence chez les lapins est le coryza. Il se caractérise par des éternuements répétitifs et un écoulement nasal. 

    C’est une maladie particulièrement grave, contagieuse et difficile à soigner. Les éternuements peuvent être également dus à la pasteurellose, une maladie contagieuse qui débute généralement par une rhinite. Il peut s’agir d’un simple rhume ou d’une rhinite d’origine bactérienne. Dans ce cas, le traitement est très rapide. 

    Citation

     

    Dans quels cas faut-il s’inquiéter ?

    Lorsque votre lapin éternue, il peut s’agir d’un problème passager, que vous pouvez résoudre sans consulter un vétérinaire. Toutefois, certains signes doivent vous alerter et vous notifiez que l’état de votre animal est grave. Par exemple, si son nez coule et il présente des difficultés à respirer, consultez au plus vite un spécialiste. Aussi, si votre lapin a les poils du nez mouillés et ses éternuements sont épais et accompagnés de larmoiements, vous devez vous inquiéter. En outre, nous vous recommandons de consulter au plus vite avant que la santé de votre lapin ne se dégrade. 

    lapin_eternue.jpg

     

    Que faire si votre lapin éternue ?

    Afin de remédier aux problèmes d’éternuements, il est primordial d’arranger le cadre de vie de votre animal. Soignez son environnement, et si malgré ces aménagements les éternuements persistent, il est préférable de consulter un vétérinaire. 

     

    Réaménager son espace de vie

    Accordez une attention particulière à la propreté de la litière de votre lapin. Nettoyez-la régulièrement et prenez le soin de la dépoussiérer. Vous pouvez opter pour un substrat non parfumé qui absorbe rapidement et facilement les urines.

    Évitez également d’utiliser les produits parfumés dans l’espace de vie de votre lapin. Ces produits sont très nocifs et toxiques pour votre lapin. Si vous fumez, il est vivement déconseillé de fumer près de la litière de votre animal. 

     

    Aérer la cage de votre lapin

    Pour éviter les problèmes d’éternuement, nous vous recommandons d’aérer la cage de votre animal. L’air doit pouvoir circuler correctement dans cette cage afin d’éviter l’accumulation d’urine et de la poussière. L’idéal sera de choisir une cage à barreaux, car elle permet une meilleure circulation de l’air comparativement aux cages hermétiquement fermées. 

    Prenez également le soin d’entretenir et de nettoyer régulièrement la cage. Aussi, pensez à placer la cage à un très bon endroit. Elle ne doit pas être placée trop près d’une source de chaleur ou d’une baie vitrée exposée aux rayons de soleil. La cage ne doit pas en effet être placée dans une pièce trop chaude. La température idéale pour la pièce est moins de 24 °C.

     

    Consulter un vétérinaire

    Lorsque les éternuements persistent et sont plus fréquents, il est préférable de consulter votre vétérinaire. Ce dernier pourra prescrire les examens nécessaires pour faire son diagnostic. Précisons que le vétérinaire est le seul compétent pour recommander un traitement adéquat. De façon générale, pour des éternuements environnementaux ou allergiques, le vétérinaire prescrit des anti-inflammatoires. Lorsqu’il s’agit d’une infection grave, votre lapin peut être amené à prendre des antibiotiques. Évitez au maximum l’automédication. 

    Vous connaissez à présent toutes les raisons qui peuvent justifier l’éternuement de votre lapin. Le meilleur moyen pour le soigner est d’effectuer des aménagements de son espace de vie. Il doit vivre dans un environnement propre et bien entretenu. 

    Veillez à placer sa cage à un bon endroit et à lui fournir un espace très confortable. Il faudra également consulter un vétérinaire pour qu’il prescrive le traitement adéquat à votre animal. 



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.