Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Comment nourrir un lapin domestique ?

       (0 avis)

    Le lapin est un herbivore par excellence. Sa santé dépend principalement de son activité physique et de son alimentation. Plus son régime est respecté, mieux le lapin se portera.

    Dans la nature, cet animal se nourrit de feuilles, de racines, de quelques graines et de beaucoup d’herbes. En élevage, l’on essaye de lui donner une alimentation plus ou moins équivalente, grâce à des granulés, des herbes et du foin.

    Il a besoin de fibres alimentaires en grande quantité, durant la journée. En outre, les protéines végétales lui sont également nécessaires, en petite quantité cette fois. Il n’a nullement besoin de protéine animale, et encore moins de biscotte ou de pain. Quant aux minéraux et aux vitamines, ces éléments se trouvent déjà dans l’herbe et le foin qu’il mange en continue.

    Que mange un lapin ? Quelle nourriture donner à son lapin ? Quels légumes et fruits sont conseillés pour lapin ? Quels aliments sont interdits pour lapin ? 

    Vous avez un lapin chez vous ? Découvrez comment nourrir un lapin domestique.

    nourrir un lapin domestique

     

    Nourrir un lapin domestique : les aliments de base

    Le foin et l’herbe, la base du régime d’un lapin

    Le foin est l’alimentation principale d’un lapin. Grâce à la teneur en fibre de cet aliment, le rongeur ne grossit pas et n’use pas ses dents. Il peut manger et s’occuper en même temps. Il faudra faire en sorte qu’il n’en manque jamais, pour éviter qu’il ne grignote vos meubles ou vos tapisseries, présents dans la pièce.

    Dans de rares cas, il arrive qu’un lapin refuse de manger du foin. Cela peut être causé par le fait que cet aliment ait mauvais goût. A ce propos, un bon foin se reconnait par sa couleur verte. Il peut posséder quelques fleurs de pissenlit, ce qui lui rend encore meilleur.

    Il est recommandé de placer le foin près de la litière du lapin. Il n’est pas rare, en effet, qu’il mange juste après avoir fait ses besoins. Il faudra toutefois faire attention à ce qu’aliment et excrément ne se confondent.

    Le lapin est également friand d’herbes. Elle se donne en suivant le même principe que le foin. En effet, il doit toujours y avoir de l’herbe dans sa gamelle. Cela est important pour ce rongeur, notamment pour ses dents.

    Les granulés, une solution pratique pour bien nourrir un lapin domestique

    Les granulés peuvent être intéressants pour votre lapin, à condition que vous les surveilliez de très près. En effet, cet aliment est riche en composants nécessaires pour la bonne santé de l’animal. Il faut toutefois se méfier des granulés en paquet et les mélanges de grains. Votre lapin risque de souffrir d’une carence alimentaire.

    Préférez les granulés spécialement destinés aux lapins. On les trouve dans une animalerie, en grande surface ou encore auprès des établissements commerciaux spécialisés dans la vente des granulés pour lapins. La composition de ces paquets a été spécialement pensée afin de répondre exactement aux besoins de ces animaux. Chaque granulé contient la bonne dose de lipides, fibres, de glucides, de protéines, de vitamines et de minéraux, nécessaire à la bonne santé du rongeur.

    Cette solution est particulièrement intéressante pour un élevage de lapins, pour un rendement optimal ou si l’approvisionnement en foin et en herbe est trop onéreux pour les propriétaires.

    Lorsque vous présentez les granulés à votre lapin, pensez à les mettre dans une mangeoire stable et lourde pour éviter qu’ils ne se renversent.

    A quelle fréquence donner à manger à un lapin ?

    Il faut savoir qu’un lapin mange sans interruption durant toute la journée. Il lui arrive même de grignoter la nuit. C’est pour cela que la réserve d’herbe et de foin doit toujours être prête dans sa gamelle.

    En revanche, si vous choisissez de le nourrir avec des granulés, veillez à ne pas dépasser la ration journalière, qui est de deux cuillères à soupe.

    Les lapins sont coprophages

    La coprophagie est une attitude normale chez un lapin. Il n’est pas rare de voir l’animal manger ses crottes quelques minutes après avoir effectué ses besoins.

    Les crottes d’un lapin sont riches en vitamines, protéines et minéraux. Cela s’explique par le fait que son système digestif n’assimile pas totalement tous les nutriments contenus dans l’herbe et le foin. Pour rester en bonne santé, l’animal est obligé de remanger ses restes pour remplir le quota des nutriments nécessaires.

    L’hydratation, un point essentiel

    Pour qu’un lapin reste en bonne santé, il faudra veiller à ce que sa température corporelle soit de 39°C. En dessous ou en dessus, son métabolisme sera déréglé. Comme son cousin le hamster, le lapin ne sue pas. Lors des fortes chaleurs, il faudra alors penser à l’hydrater, pour éviter que sa température corporelle n’augmente. Pour cela, donnez-lui de l’eau à l’aide d’une pipette.

    Vous pouvez également lui donner des légumes hydratants, comme le melon, le concombre, la tomate ou  la pastèque.

    alimentation lapin domestique

    Qu’en est-il des fruits et des légumes ?

    Chez les lapins, les fruits sont considérés comme des friandises, et sont donc déconseillés. En effet, ils sont trop sucrés pour ces rongeurs, et font grossir. En outre, certains fruits risquent d’être toxiques pour votre compagnon.

    Faites attention aux légumes !

    Il faudra faire preuve de précaution lorsque vous donnez des légumes à votre lapin. En effet, son système digestif est fragile. Ces aliments risquent de le troubler, s’il en consomme à trop grande quantité.

    Les légumes conseillés pour un régime sain sont l’asperge, le basilic, la betterave, les carottes, le céleri rave, le chou et le chou-fleur, les haricots verts, les feuilles de radis et de tournesol, les orties, l’origan, les poivrons,

    Il n’est pas conseillé de donner des légumes verts à un lapin. Il s’agit notamment du persil ou de la laitue. Le lapin ne les digère pas.

    Quels sont les aliments interdits aux lapins ?

    Certains aliments sont considérés comme toxiques pour un lapin, comme la rhubarbe, la pomme de terre, les oignons, l’ail, le soja, les noisettes, la sauge, les pois et l’oseille.

    Il est également déconseillé de donner des aliments trop froids aux lapins. Ils seraient exposés à des problèmes digestifs.

    Si votre lapin souffre de diarrhée, interrompez immédiatement les apports de produits frais, et ce, sur plusieurs jours. Durant le traitement, nourrissez-le exclusivement de foin, ou de granulés.



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...