Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Danie11

POUR INFO... POUR INFO... POUR INFO...

Messages recommandés

Une animalerie prise en flagrant délit de trafic d’animaux





Les 4 et 5 novembre prochains, le Tribunal de Grande Instance de Grasse se prononcera sur le cas de l’animalerie Palme Dog’s située à Mandelieu la Napoule (06). Cet « établissement » est jugé pour s’être adonnée à un trafic de chiots à grande échelle. Aux côtés des gérants de cette animalerie comparaissent également plusieurs vétérinaires accusés d’avoir falsifiés les carnets de santé de ces animaux majoritairement importés des pays de l’est.

Un trafic de grande ampleur au détriment des animaux

Depuis 2003, c’est plusieurs centaines de chiots d’à peine 2 mois qui ont été importés illégalement par l’animalerie Palme Dog’s. Les gérants se sont tout d’abord fournis auprès d’une filière espagnole. En effet, l’Espagne, est comme la Belgique, une porte d’entrée au sein de l’Europe pour les animaux arrivant des pays de l’Est eu égard la législation « souple » qui y règne, contrairement à la France.
Ainsi, et dès 2003, c’est plus de 60 chiots qui arrivent dans les cages de Palme Dog’s pour être vendus au public. Carnets de santé falsifiés, installation d’une puce électronique… Tout est « arrangé » par un vétérinaire espagnol.

En 2004 , lors de l’entrée de la Slovaquie dans l’UE, l’animalerie décide de traiter en direct avec ce pays fournisseur et de faire venir sur demande plusieurs chiots dans des camions de livraison sans eau, ni nourriture… Chaque semaine c’est une centaine d’animaux qui voyageront dans ces conditions durant près de 17 heures. A leur arrivée, deux vétérinaires cannois peu scrupuleux se chargent de fournir à chaque chiots un carnet en bonne et due forme au lieu de se préoccuper de leur état de santé !

Et comme dans tout trafic, c’est l’acheteur final qui est trompé. En effet, plusieurs familles ayant acquis ces chiots ont du faire face à bon nombre de déceptions et de tristesses : mort prématurée, pedigree rarement envoyé, visites vétérinaires à répétition devant l’état de santé déplorable de leur chiot.

La Fondation Brigitte Bardot souhaite alerter le public sur les dangers des animaleries

Ce cas n’est malheureusement pas isolé. Par le passé, la Fondation Brigitte Bardot a déjà été confrontée à des cas similaires.
Malgré ses différentes interventions auprès des pouvoirs publics, la Fondation Brigitte Bardot déplore qu’aucune mesure réelle ne soit engagée pour repenser intégralement l’accès du public à un animal de compagnie.
En effet, depuis plusieurs années, la Fondation Brigitte Bardot milite :


- pour la fermeture de toutes les animaleries de France qui malheureusement ne traitent pas l’animal comme un être vivant mais comme un bien de consommation en vitrine pouvant déclencher l’achat « coup de cœur ».
- pour la mise en place de bonnes pratiques d’élevage permettant d’instaurer un réseau d’éleveurs, seuls capables de vendre des chiots.

Concernant ce jugement, Maître François-Xavier Kelidjian, avocat de la Fondation Brigitte Bardot a déclaré : « Ce procès n’est pas celui d’une simple animalerie, il souligne malheureusement les travers d’une profession peu encadrée et qui génère un trafic odieux responsable de la mort de plusieurs milliers de chiots par an. Enfin, chacun doit également repenser sa relation à l’animal et ne pas céder à l’achat d’une peluche vivante en vitrine. Choisir la compagnie d’un animal impose des responsabilités. Enfin, si vous êtes vraiment tenté, poussez la porte des refuges ou plusieurs milliers de chiens n’attendent que vous ! »

La Fondation Brigitte Bardot sera présente les 4 et 5 novembre prochain au Tribunal de Grande Instance de Grasse, par l’intermédiaire de son avocat, Maître François-Xavier Kelidjian.

Source : Fondation Brigitte Bardot

2008-11-04 19:01:00

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Sitation :
"Concernant ce jugement, Maître François-Xavier Kelidjian, avocat de la Fondation Brigitte Bardot a déclaré : « Ce procès n’est pas celui d’une simple animalerie, il souligne malheureusement les travers d’une profession peu encadrée et qui génère un trafic odieux responsable de la mort de plusieurs milliers de chiots par an. Enfin, chacun doit également repenser sa relation à l’animal et ne pas céder à l’achat d’une peluche vivante en vitrine. Choisir la compagnie d’un animal impose des responsabilités. Enfin, si vous êtes vraiment tenté, poussez la porte des refuges ou plusieurs milliers de chiens n’attendent que vous ! » "


merci pour cette Info..et Bravo à la Fondation Brigitte Bardot
Que ce procès aboutisse sur quelque chose de positif !!
:Super!: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Edifiant ! Mais, pourquoi ne parvenous-nous pas à nous unir, tous contre ce marché odieux, afin de contraindre les pouvoirs publics à prendre les mesures qui s'imposent ?

Outre les associations de protections animales, il y a, en France, des millions de personnes soucieuses du bien-être animal ; il y a, également, de nombreux éleveurs respectueux de leurs reproducteurs ; toutes ces personnes, si elles s'entendaient, pourraient déclencher une manifestation nationale !

Nos élus ne pourraient plus fermer les yeux sur ce trafic indigne, surtout à notre époque dite civilisée !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
j'en avais entendu parlé!!!! et la chose qui me hante c'est QUI SONT LES VETERINAIRES EN QUESTIONS??!!!!!!
mon boss me dit que c'est des vétos d'un grand boulevard à Cannes, et bien sur ma clinique véto est dans ce même boulevard à Cannes....... pensez vous qu'ils continuent à exercer? comment connaitre leur noms? moi c'est ca qui m'inquiete vachement ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Colette a écrit:
Edifiant ! Mais, pourquoi ne parvenous-nous pas à nous unir, tous contre ce marché odieux, afin de contraindre les pouvoirs publics à prendre les mesures qui s'imposent ?

Outre les associations de protections animales, il y a, en France, des millions de personnes soucieuses du bien-être animal ; il y a, également, de nombreux éleveurs respectueux de leurs reproducteurs ; toutes ces personnes, si elles s'entendaient, pourraient déclencher une manifestation nationale !

Nos élus ne pourraient plus fermer les yeux sur ce trafic indigne, surtout à notre époque dite civilisée !!!



il y a surtout trop de pognon facile en jeu!!!!!!
au salon du chiot à Bastia un roumain ou polonais est venu me demander si j'étais interessée par des bébés chiens à 100€, imaginez a quel prix lui les avaient et la bascule pour ceux qui les revendent!!!!!!
la perte de quelques chiots ne comptent pas beaucoup dans tout ça !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Je sais bien, Isa, que c'est une question d'argent ! A moi aussi, on m'a proposé des chiots à des prix défiant toute concurrence, pour la revente... Ce trafic me dégoûte ! Pauvre bêtes, parfois vendues au poids...

Quant aux vétos, on sait que certains sont derrière ce trafic ; dans ma région, il y en avait un qui travaillait avec une animalerie et "blanchissait" tous ces chiots ; un jour, il a vendu sa clinique et il est parti en Amérique ; je suppose qu'il avait dû se remplir les poches en prévisoin de ce départ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
madeincorsica a écrit:
Colette a écrit:
Edifiant ! Mais, pourquoi ne parvenous-nous pas à nous unir, tous contre ce marché odieux, afin de contraindre les pouvoirs publics à prendre les mesures qui s'imposent ?

Outre les associations de protections animales, il y a, en France, des millions de personnes soucieuses du bien-être animal ; il y a, également, de nombreux éleveurs respectueux de leurs reproducteurs ; toutes ces personnes, si elles s'entendaient, pourraient déclencher une manifestation nationale !

Nos élus ne pourraient plus fermer les yeux sur ce trafic indigne, surtout à notre époque dite civilisée !!!



il y a surtout trop de pognon facile en jeu!!!!!!
au salon du chiot à Bastia un roumain ou polonais est venu me demander si j'étais interessée par des bébés chiens à 100€, imaginez a quel prix lui les avaient et la bascule pour ceux qui les revendent!!!!!!
la perte de quelques chiots ne comptent pas beaucoup dans tout ça !!!!


il y a plusieurs années que ce trafic existe helas, les élus n'en ont rien à foutre..

on m'a proposé sur le parking de l'expo de Toulouze, il y à au moins 10 ans des chiots de roumanie,
le temps que j'avertisse les organisateurs , ils en avaient déjà vendu 2 et se sont carapatés..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
j'espère vraiment que le TGI de Grasse sera intransigeant!!!!
et que les vétos seront radiés de l'Ordre... faut pas délirer non plus sérieux!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on va suivre ça de très pres .et j'espère qu'ils vont trinquer grave les salopards ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
QUE DEVIENNES LES CHIENS SAISIS?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
bonne questions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...