Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Mélissa171

Bandit mon nignon <3

Messages recommandés

17 novembre...

Bandit
Mon amour, mon nignon, mon bibi, mon caractère de cochon, mon nion-nion



Tu m'as offert le plus beau des cadeaux,
La chance de vivre à tes coté...

Ce matin, comme tous les matins de cette chienne de vie,
Je n'avais pas envie de me lever, encore dans ce cirage désagréable,
Endormie et engourdie, je me lève sans trop réfléchir,
Je me dirige vers ton parc où tu dors sur ton couffin chauffant,
Je te prends au creux de mes mains et t'emmène sur ton coussin avec moi,
On se recouche ensemble quelques dizaines de minutes,
Tu as le droit aux caresses qui parcours le long de tes joues,
Pour aller s'étendre sur tes flancs et toucher ce corps si doux,
Tu craques des dents pour exprimer ton bien être,
Et maman glisse la paume de sa main sous ton visage,
Tu aimes cette chaleur naturelle et le contact de nos peaux,
Tu me le dis en me faisant pleins de bisous léchouilles,
Je t'aime si fort que je te fais pleins de petits bisous,
Tu me rends si bien cet amour par tes tendresses et ta gentillesse.

Comment tes anciens maitres ont pu t'abandonner...
Comment ont-ils pu ne pas aimer l'ange que tu as été,
Jamais je ne regretterai de t'avoir adopté,
Même si dans les débuts tu étais un vrais petit monstre,
Avec un caractère de cochon qui pointait son nez dès que l'on t'approchait,
Et des morsures arrivaient si jamais on te caressait,
Tu n'avais jamais connus la tendresse et cela t'effrayait,
Puis je t'ai appris à avoir confiance en moi et les humains,
Tu as ensuite adoré les câlins et caresses à en demander avec des coups de tête,
Et tu as découvert la liberté non stop, les parcs et les doudous à volonté.



Tu as appris à aimer la compagnie animale,
Tu as connus et aimé Canailla, vous étiez inséparable...
Deux anges en parfaite harmonie comblaient mon cœur,
et m'apportaient une raison de vivre et d'être heureuse...

Ce matin j'ai été malade sans savoir pourquoi,
Nausées, maux de tête, de ventre, douleurs de crâne et aux oreilles,
Fatigue, envie de crever, tout ça m'ont fait rentrer plus tôt,
Je n'avais pas compris mais j'ai sus quand je t'ai vu,
Mon cœur savais inconsciemment qu'il était temps...
Je t'ai trouvé en détresse respiratoire et on est allé chez notre vétérinaire,
J'étais paniqué et malheureuse, je ne voulais pas y croire,
Il était tant de te soulager de tes maux...
On t'a d'abord endormie,
Et tu m'as offert le plus beau de toi même,
Au creux de mes mains, tu m'as léché et embrassé,
Au creux de mes caresses, tu as craqué une dernière fois des dents...
Enfin tu t'es endormie, et tu es partie........



Comment pourrais-je aujourd'hui vivre heureuse et épanouis en votre absence?
Comment vivre dans un monde dont vous ne faites plus partie ?

J'ai trop peur de ressentir ce vide destructeur,
Que l'on ressens quand l'être aimé s'en est allé là-haut...
Car on sait que cette souffrance nous dévore l'âme et l'énergie,
Le réveil du matin est un cauchemar qui continue éternellement,
Comment se lever dans un monde où vous n'êtes plus à pour vivre et nous aider,
Comment avoir envie de vivre sans vous ?
Je n'ai plus envie, mais je continue, pour votre amour,
Pour vous faire vivre et perdurer à travers mes souvenirs,



Maintenant vous vivez à travers moi,
Et une partie de moi est partie avec vous,

Je ne serais jamais la même,
Mon cœur est brisé,
Mon corps hurle souffrances et tristesses...

Mon amour n'a jamais eu de limites pour toi mon amour, Mon Bandit,
tu as été parfais et tu m'as sauvé, tu le sais.

Maintenant tu dois aller auprès de ceux que tu as aimé,
et trouve enfin le bonheur inconditionnelle et la paix,
Tu mérite d'être libre, heureux et reposé.

Je
t'aime, Te quiero, I Love You, toutes les façons du monde de le dire ne
suffirait pas à te faire comprendre que je t'aime pour toujours et sans
conditions...


Au revoir Bandit ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il avait l'air d'une patate pleine d'amour...
Désolée Melissa, courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...