Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Max|mum-leterrarium

Antaresia perthensis

Messages recommandés

Voici une fiche sur le plus petit python du monde. Le fiche n'est pas très complète, mais ce serpent reste inconnu encore.

La photo a été prise sur le net sur le site http://users.skynet.be/johnsnake/


Le python pygmée est le plus petit python du monde faisant dans les longueurs maximales un total de 60 cm. Sa coloration dorsale est d'un rouge brique avec ou sans motifs. Les motifs sont plus souvent vu chez les spécimens en captivité, c'est plus vu chez les juvéniles aussi et s'estompent avec l'âge. Son ventre est d'un blanc crème et sa tête triangulaire est très bien distinguée. Il est souvent confondu à l'Antaresia stimsoni. Le python pygmée a été observé pour la première fois en 1932 par Oliver Griffith Stull. Ensuite, il n'a pas vraiment été observé avant 1981. Son nom scientifique, lui, vient des herpétologistes Well et Wellington en 1983 et a été confirmé par le Dr Hal Cogger du musée Baker et Baker d'Australie en 1994.

On peut voir les pythons pygmées dans la région de Pibara et autres territoires rocheux adjacents, au nord-ouest de l'Australie. Ce milieu est le plus aride et le plus chaud d'Australie. Il vit dans les fourmillières, les termitières, sous les roches et dans les spinifex. On le voit le plus souvent dans les termitières ou il y cherche de la nourriture et se cache des chaleurs extrêmes de l'extérieure. Ils vont s'y reproduire aussi et y pondre les oeufs où les températures diurnes à l'intérieur des termitières peuvent approcher les 38°C dans la journée. Les juvéniles vont se nourrir de geckos et de scinques, tandis que les adultes vont plutôt manger des petits mammifères.

Le python pygmée est un serpent très résistant. Il a été rarement vu en captivité. Habituellement docile, il est facile à manipuler et ne mord pratiquement jamais. Étant donné sa taille, les besoins d'espace sont minimes. Un terarium de 20 gallons pour un couple peut facilement faire l'affaire. Il peut être maintenu dans les mêmes conditions que les couleuvres. Les températures diurnes de son terrarium seront entre 25 et 30°C pour être abaissé la nuit entre 23 et 28°C. Le taux hygrométrique sera d'environ 60%. Le plus gros problème apparamment de la garde en captivité est le passage aux rongeurs pour un spécimen dit "Wild caught". Il a été rarement reproduit en captivité. Les seules reproductions connus auraient été faites aux États-Unis et en Allemagne. Les pontes sont assez petites comparativement aux autres membres du genre Antaresia, de 2 à 5 oeufs seulement. La reproduction se fait de la même manière que pour le python tacheté et le python de children. Une hibernation sera nécessaire ensuite, une ponte sera fait deux mois après l'accouplement. Ensuite on devra incuber les oeufs pendant deux mois environ à une température de 29 à 30.5°C.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.