Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Merlin111

LE GINGEMBRE ET SES BIENFAITS

Messages recommandés

De tout temps et dans toutes les cultures, le gingembre s’est vu attribué des vertus aphrodisiaques. Il s’agit en effet d’un excellent tonique général. Néanmoins, il a beaucoup d’autres qualités, notamment dans le domaine des troubles de la digestion.


Le gingembre est surtout réputé pour son action stimulante sur le tonus sexuel, mais ces propriétés aphrodisiaques sont plus ou moins fondées.

Il est également connu et utilisé en phytothérapie pour bien d'autres effets, notamment pour son efficacité sur les troubles digestifs et en tant que dynamisant.

En usage interne, le gingembre est:
- Aphrodisiaque
- Anti inflammatoire
- Apéritif (stimule l’appétit);
- Carminatif (aide à expulser les gaz intestinaux) ;
- Fébrifuge (contre la fièvre) ;
- Antiémétique (action sédative sur la muqueuse de l’estomac)
- Stomachique (active la digestion) ;
- Cholagogue et hépato-protecteur ;
- Hypocholestérolémiant ;
- Sudorifique ;
- Stimulant général ;
- Antibactérien ;


Le gingembre est ainsi employé pour :
- Traiter une asthénie fonctionnelle passagère ;

- Prévenir et réduire les nausées et les vomissements chez les femmes enceintes, dans le
mal des transports et le mal de mer ;

- Traiter les indigestions, les flatulences, les coliques ;

- Soulager la toux et soigner les rhumes, la grippe, les angines et divers autres troubles respiratoires ;


En usage externe, l'huile de gingembre dispose des propriétés suivantes :
- Antalgique ;
- Anti-inflammatoire
- Antiseptique.

Il aide alors à :
- Réduire les douleurs rhumatismales ;
- Traiter les maux de gorge ;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Qu’est-ce que le gingembre ?

Le gingembre est une grande plante herbacée vivace, d’une hauteur de 1,5 mètre. La partie utilisée est le rhizome, à savoir la partie souterraine. Il peut être récolté dès que les parties aériennes sont flétries. De par ces circonvolutions, cette racine, assez épaisse et de couleur beige, évoque la forme d’un petit être humain ou d’un animal.


gingembre vertus


Le gingembre est riche en amidon (60 %). Il contient aussi des protéines et des lipides (10 %) et une résine et 1 à 2,5 % d’huile essentielle très aromatique, légèrement poivrée et de saveur chaude et piquante. Son goût devient plus fort au fur et à mesure que la racine prend de l’âge.

Il contient surtout 40 à 70% de sesquiterpènes, molécules chimiques que l’on retrouve par exemple dans la citronnelle. La saveur piquante du gingembre est due aux gingérols.

Le gingembre est cultivé aujourd’hui principalement en Inde, en Jamaïque, au Niger, en Australie et en Chine. Il trouve ses origines en Chine et en Malaisie, il y a plus de cinq millénaires. Il était alors utilisé comme plante médicinale et condiment.


Les vertus du gingembre



Que ce soit en poudre, en capsule, confit, frais, en tisane ou en sirop, le gingembre est utilisé dans le monde entier car il aurait des vertus bénéfiques pour la santé. C’est la consommation de gingembre frais ou séché qui semble la plus efficace. Voici une liste des principales vertus du gingembre :



Antioxydants : les antioxydants protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont impliqués dans le développement des maladies cardiovasculaires, de cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Certains antioxydants du gingembre résisteraient même à la chaleur et pourraient être libérés durant la cuisson. Mais il sera toujours préférable de manger le gingembre cru, afin de préserver les enzymes et les vitamines.

Cependant, certaines molécules anti-cancéreuses ne se retrouvent en plus grande quantité dans le gingembre séché ou en poudre. Il est donc intéressant d’alterner gingembre séché et gingembre frais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Digestion et nausées : le gingembre simule la sécrétion de la bile et de certains enzymes digestifs, ce qui permet une digestion plus rapide. Il protège aussi la muqueuse gastrique. Il faut toutefois en manger une quantité assez importante et quotidienne, à l’instar des populations indiennes ou chinoises, grandes consommatrices d’épices.

Le gingembre est efficace pour prévenir les nausées et vomissements liés au mal des transports, particulièrement sous forme de poudre. Il lutte également contre les nausées des femmes enceintes et des personnes ayant subi une opération chirurgicale.
Anti-inflammatoire : ce sont principalement les gingérols qui détiennent ces propriétés anti-inflammatoires. Ainsi, le gingembre peut être efficace particulièrement pour réduire les douleurs liés à l’arthrose et à l’arthrite. Il lutte aussi contre les douleurs gastriques.
Nutriments : le gingembre est une très bonne source de manganèse et de cuivre. Ces nutriments agissent de concert avec certains enzymes et ont des propriétés antioxydantes.
Anti-cholestérol : le gingembre est aussi reconnue pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol et des triglycérides du sang.
Stimulant sexuel : c’est sans doute cette vertu aphrodisiaque qui est la plus connue pour le gingembre. Il faciliterait l’érection chez l’homme et le désir chez la femme. Cette réputation est-elle fondée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le gingembre aphrodisiaque, vrai ou faux ?



Si vous cherchez des infos sur le gingembre aphrodisiaque, vous trouverez certainement un beau consensus à ce sujet : les vertus aphrodisiaques du gingembre n’ont jamais été prouvées. On parle d’effet placébo.

Cela m’amuse de constater que cette vertu soit mise à mal, alors que toutes les autres semblent mieux établies. Certaines peuvent même se targuer d’études scientifiques. Ce qui m’intéresse en l’occurrence, ce sont les résultats. Le gingembre est une épice appréciée dans le monde entier pour ses qualités gustatives, mais aussi pour son action sur la libido.

Il semble en effet que le gingembre stimule la circulation sanguine chez les hommes et les femmes. On lui reconnaît aussi une action vasodilatatrice sur les organes du petit bassin chez la femme.

Si vous êtes amateur de gingembre, vous avez peut-être constaté une sensation de chaleur et de bien-être vous envahir en mangeant des confiseries asiatiques (gingembre confit).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notez aussi qu’il existe des qualités et des préparations très différentes de gingembre, selon les lieux de culture et les traitements chimiques. Le gingembre chinois, par exemple, est souvent traité au dioxyde de souffre. Ses vertus en sont forcément amoindries, voire inexistantes. Préférez le gingembre bio !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.aroma-zone.com/aroma/fichegingembre.asp


Huile essentielle de Gingembre



Procédé d’obtention : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau

Organe distillé : racines (rhizomes)

Nom botanique : Zingiber officinalis var. Roscoe

Pays d'origine : Chine

Culture : conventionnelle

Qualité : 100% pure et naturelle







Propriétés Organoleptiques :

· Aspect : liquide mobile limpide

· Couleur : jaune pâle

· Odeur : chaude, délicate et épicée



Principaux constituants biochimiques :

- Chromatographie phase gaz du lot ME066 :

Monoterpènes : camphène (6.15%), béta-phellandrène (4.14%), alpha-pinène (1.80%), limonène (0.94%), myrcène (0.70%), béta-pinène (0.21%), alpha-phellandrène (0.30%)

Monoterpènols : bornéol (0.82%), alpha-terpinéol (0.39%), linalol (0.16%), géraniol (0.11%)

Aldéhydes terpéniques : géranial (0.08%)

Sesquiterpènes : zingibérène (33.65%), béta-sesquiphellandrène (13.72%), ar-curcumène (8.90%), béta-bisabolène (6.99%), alpha-farnésène (4.31%), béta-élémène (0.83%), alpha-copaène (0.63%), (E)-béta-farnésène (0.24%), germacrène-B (0.11%)

Oxydes : 1.8 cinéol (2.08%)



Densité : 0.872 - 0.884

Point éclair (température à laquelle le produit devient inflammable) : 62°C

Certains composés naturels contenus dans cette huile essentielle peuvent présenter un risque d’allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l'huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique (selon le 7ème Amendement de la Directive Européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE)): limonène, linalol, citral (=géranial et néral), géraniol.
En règle générale, faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser.




FOCUS BIBLIOGRAPHIQUE

Avertissement : les propriétés, indications et utilisations portées à votre connaissance par ce focus sont des extraits d'ouvrages scientifiques d'auteurs reconnus ayant fait l'objet d'une sélection





Propriétés :

- Stimulant, tonique sexuel, aphrodisiaque puissant
- Apéritif, stomachique, carminatif, tonique du système digestif remarquable
- Laxatif léger
- Antalgique, anti-inflammatoire
- Antitussif, antispasmodique



Indications :

- Fatigue sexuelle, impuissance, frigidité
- Digestions pénibles, inappétence, flatulences, constipations,
- Musculaire : rhumatismes, maux et douleurs
- Abcès dentaires, odontalgies
- Bronchite chronique, catarrhe.



Usage externe :

- Frictions en dilution :
. sur le plexus solaire, la nuque et la colonne vertébrale en cas de fatigue
. sur le bas du ventre et le bas du dos, et le long de la colonne vertébrale en cas de fatigue sexuelle
. sur l'abdomen pour les digestions difficiles
. sur le thorax pour les problèmes respiratoires

. localement sur les zones douloureuses



Usage interne : pour les dyspepsies et constipation.



Synergies :

- Aphrodisiaque : Sarriette, Cannelle, Girofle

- Carminatif et stomachique : Menthe poivrée

- Stimulant intestinal : Bois de rose



Formules tirées d'ouvrages de référence en aromathérapie :

HE = Huile essentielle

HV = Huile végétale ou macérât huileux

1. Impuissance masculine (NARD) :

HE Zingiber officinale (Gingembre) : 1 ml

HE Cinnamomum verum (Cannelle écorce) : 0.3 ml

HE Mentha citrata (Menthe Bergamote) : 1 ml

HE Fokienia hodginsii (Bois de Siam) : 1 ml

HV Noisette : complément à 30 ml

6 à 8 gouttes du mélange dans le bas de la colonne vertébrale matin et soir pendant 3 semaines.



2. Flatulences (Nerys Purchon) :


HE Gingembre : 1 goutte dans une cuiller à soupe de miel à solubiliser dans une verre d'eau chaude. Siroter à petites gorgées.




3. Abcès dentaires, odontalgies (NARD) :


HE Zingiber officinale (Gingembre) :1 ml

HE Eugenia caryophyllus (Clou de Girofle) : 0.5 ml

HE Mentha piperita (Menthe Poivrée) : 0.5 ml

HE Lavandula spica (Lavande Aspic) : 1 ml

HV Millepertuis : complément à 10 ml

3 gouttes localement sur la zone sensible 5 fois par jour pendant 5 à 7 jours




4. Alopécie (perte de cheveux) (D. Baudoux) :

HE Mandarine 2 ml

HE Géranium rosat 2 ml

HE Gingembre 1 ml

3 gouttes du mélange à incorporer dans la noix de shampooing juste avant utilisation




5. Constipation (D. Baudoux)

HE Bois de Rose: 2 ml

HE Basilic exotique : 2 ml

HE Térébenthine : 2 ml

HE Gingembre : 4 ml

HV Noisette : complément à 30 ml

8 à 10 gouttes du mélange, 3 fois par jour, sur le bas du ventre et le bas du dos en fonction des besoins.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci pour ce partage Merlinette

Le gingembre est plein de bienfaits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci tout plein Doc Merlin
Dis, n'as tu pas une petite recette pour les "os qui grincent" ?
gros bisousgros bisous


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

glucosamine, condroïtine, cassis, et une prière à Sainte Rita ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

que des bonnes choses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
un petit truc Ljudmilla : il faut que la peau du gingembre soit bien brillante.
si la peau parait sèche c'est qu'il n'est pas très frais.

Quand on le coupe, il est humide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tout à fait Pascalou
Et il faut faire attention de ne pas se frotter les muqueuses (les yeux aussi ) après avoir manipulé cette raçine.

C'est bien moins dangereux que le piment quand même

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.