Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Invité

Lapin aux pruneaux et à la geuze

Messages recommandés

Invité
Lapin aux pruneaux et à la gueuze

« Cette recette est aussi appelée lapin à la Bruxelloise, gueuze oblige. Il s’agit d’une nouvelle recette mijotée qui vous propose de braiser la viande du lapin en la laissant baigner dans une délicieuse gueuze. Cela nous ouvre encore plein de possibilités pour jouer sur le type de gueuze à employer : lambic, faro, kriek, etc… »

Ingrédients

Pour 4 personnes :

2 petits lapins de garenne nettoyés sans la tête
50 g de saindoux
100 g de farine
3 échalotes
2 oignons
2 cuillères à soupe de confiture d'airelle rouge
75 cl de gueuze
20 pruneaux secs
12 cl d'Armagnac
sel et poivre

Préparation

Laisser macérer les pruneaux dans l’Armagnac pendant 24 heures dans le réfrigérateur

Eplucher les échalotes et les émincer.
Eplucher les oignons et les émincer grossièrement
Découper les lapins en séparant les pattes avant et les pattes arrière.
Découper les râble en 4 morceaux
Faire fondre le saindoux dans une cocotte à feu moyen
Ajouter les échalotes, les oignons et les morceaux de lapin
Laisser colorer le tout pendant 5 minutes en retournant le tout fréquemment
Saupoudrer avec la farine et bien mélanger
Versez la gueuze de manière à recouvrir le tout. Compléter si nécessaire avec du bouillon de volaille.
Saler et poivrer
Porter le tout à léger bouillon et couvrir
Laisser cuire à feu doux pendant 1h30
Retirer les morceaux de viande
Ajouter la confiture d’airelle et le jus de macération des pruneaux.
Bien mélanger
Laisser réduire à découvert pendant 20 à 30 minutes jusqu’à obtenir une sauce bien nappante
Ajouter les morceaux de viande et les pruneaux pour les réchauffer pendant 2 à 3 minutes
Servir la cocotte bien chaude

Idées, trucs & astuces

Rien de tel que des belles pommes de terres cuites à l'eau ou à la vapeur qui vont bien absorber toute la sauce qui sera dans votre assiette.

La prochaine fois, je vais essayer de laisser mariner le lapin dans la gueuze avant la cuisson.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gueuze 100% Lambic

Au 18ème siècle, un moine bénédictin, Dom Perignon, découvre la champagnisation en assemblant différents vins blancs non effervescents. Un siècle plus tard, un brasseur brabançon mélange plusieurs lambics et provoque une seconde fermentation en bouteille. La Gueuze est née.

Jusqu'au 19e siècle les bruxellois et les brabançons buvaient essentiellement deux bières, le lambic et le faro. L'apparition de la bouteille en verre et l'apport de Dom Perignon vont révolutionner le petit monde des brasseurs bruxellois. La Gueuze devint alors la bière symbole de Bruxelles.
Gueuze 100% Lambic

Artiste : Raymond Goffin, 1998

Le Lambic, base de la fabrication de la Gueuze, est une bière de fermentation spontanée. Toutes les bières préparées à base de Lambic sont naturellement acides, mais certaines verront leur acidité, leur amertume et leur moelleux accentués par rapport à d'autres.

La Gueuze est le fruit d'un mélange complexe de ces lambics de goûts et d'âges différents.

Conservés en fûts de chêne, les Lambics de la Brasserie Cantillon sont appelés "jeunes" après un an de vieillissement et atteignent leur pleine maturité après trois ans. Les jeunes bières contiennent les sucres naturels nécessaires à la seconde fermentation en bouteille. Les bières de trois ans apportent quant à elles leur bouquet et leur finesse.

Mais le rôle le plus important pour le brasseur est gustatif. Il faudra goûter une dizaine de Lambics provenant de tonneaux différents pour finalement en sélectionner cinq ou six qui produiront une Gueuze 100% Lambic qui présentera le caractère original des bières de la Brasserie Cantillon.
Gueuze 100% Lambic

Artiste : Raymond Goffin, 1986

Les bouteilles sont bouchées par un bouchon en liège naturel surmonté d'un bouchon-couronne. Disposées horizontalement en cave, elles y resteront en moyenne un an afin de permettre la transformation des sucres en gaz carbonique (seconde fermentation en bouteilles). La saturation de la bière se fait lentement et naturellement. Lorsque le Lambic devient pétillant, il porte le nom de Gueuze. Ce fleuron de la Brasserie Cantillon quitte alors les caves de la brasserie pour celles des amateurs de gueuze traditionnelle.

Chaque cuve d'assemblage donnera naissance à une Gueuze différente. Les éléments naturels dont nous disposons ne nous permettent pas la fabrication d'un produit "standard".

Cette bière unique par sa conception et son goût l'est aussi pour sa longévité. Une Gueuze Cantillon peut vieillir dans une bonne cave plus de 20 ans et toujours présenter au consommateur des arômes et des goûts d'une fraîcheur exceptionnelle.

La Gueuze-Lambic Cantillon représente la moitié de la production totale de la Brasserie.

La Gueuze 100% Lambic est disponible en bouteilles de 37,5 cl (1/2) et de 75 cl (1/1).
Brasserie 1900



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.