Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Invité

Triangles aux fruits secs à l'huile d'argan

Messages recommandés

Invité
Triangles aux fruits secs à l'huile d'argan

« Les fruits secs dont les arômes et les saveurs se marient remarquablement avec l’huile d’argan forment la base de ce dessert librement inspiré de l’Afrique du nord. La recette est assez simple et ces petits gâteaux peuvent se conserver un jour ou deux. »


Ingrédients

Ingrédients pour 20 triangles

12 feuilles de brick
300 g d’amandes, de noix et de noisettes
200 g de poudre d’amandes
1 blanc d’œuf
3 c à s de miel
4 sachets de sucre vanillé
1 c à café de cannelle
20 g d’huile d’argan
3 c à s de miel

Préparation

Préparation des ingrédients

Hachez grossièrement es amandes, les noix et les noisettes.
Mettez-les dans un bol et mélangez avec 2 c à s de miel, le sucre vanillé et la cannelle, mélangez avec un peu d’eau pour lier.
Préchauffez le four à 180°C, th 6.

Préparation

Déroulez les feuilles de brick et déposez une c à s du mélange à 2 cm du bord de chaque feuille.
Rabattez les côtés pour former une bande et pliez en triangle.
Scellez les bords avec un peu de blanc d’œuf.
Déposez les triangles sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.
Badigeonnez avec l’huile d’argan, mettez au four et faites cuire 15 mn jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
A la sortie du four, badigeonnez avec le miel restant légèrement réchauffé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Huile d'argan : l’huile aux trésors..



Un peu de botanique...

Argania Spinosa est le nom qui a été attribué en 1911 à cette curiosité de la nature. Pourtant présent depuis plus de 80 millions d’années au Maroc, cet arbre menacé, qui pousse aujourd’hui exclusivement dans la région du sud-ouest marocain, n’a fait l’objet de toutes les attentions que très récemment.

Visualisez la carte de l'arganeraie au Maroc.

De la famille des Sapotacées, reconnue pour donner naissance à des espèces rustiques et résistantes et présentant un intérêt au niveau alimentaire, l’arganier est un arbre qu’on ne cultive pas.
Cet arbre épineux – d’où l’adjectif “Spinoza” – qui peut atteindre 8 à 10 mètres de hauteur et vivre jusqu’à 200 ans, est facilement reconnaissable dans le paysage marocain. Il présente une cime large et ronde, un tronc noueux, tortueux et assez court, souvent lui-même formé de plusieurs branches entrelacées. Les forêts d’arganiers sont assez clairsemées (environ 30 arbres par hectare).
Les rameaux de l’arganier sont épineux et garnis de petites feuilles de couleur vert sombre qui peuvent subsister même durant la saison sèche.
Enfin, l’arganier donne des fleurs et des fruits. Les fleurs apparaissent entre mai et juin et sont jaune verdâtre, parfois blanches. Le fruit a la taille et la forme d’une grosse olive, il est constitué d’une pulpe et d’un noyau contenant des graines appelées amandons. En moyenne, un arbre peut produire jusqu’à 8 kg de fruits par an soit un total de 128 000 tonnes par an, pour l’ensemble de l’arganeraie marocaine.
L’arganier présente de nombreuses particularités.
Il peut pousser sur n’importe quel type de sol, à l’exception des sols meubles comme le sable.
Il ne craint pas la chaleur, c’est pourquoi on le trouve essentiellement dans les régions arides, semi arides et aux portes du désert. .../...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


L'utilisation historique de l'huile d'argan par les femmes berbères

La population Imazighen de l’Atlas a toujours utilisé l’huile d’argan pour ses vertus alimentaires et cosmétiques.
Au même titre que le thé qui est offert aux invités, l’huile d’argan accompagnée d’une assiette de miel est un signe d’hospitalité chez la population berbère.
Depuis des millénaires, les femmes berbères utilisent cette huile pour ses bienfaits cosmétiques et alimentaires. Les conditions climatiques pouvant être extrêmement rudes (vents forts, soleil), la peau et les cheveux se dessèchent. L’huile argan est donc appliquée pour assouplir et protéger la peau et nourrir les cheveux.
L’huile d’argan est également utilisée en médecine traditionnelle, notamment pour soigner ou prévenir certaines maladies de la peau. De la naissance à l’âge adulte, elle est omniprésente dans la vie des berbères, qui l’utilisent :
- chez les nourrissons et les bébés pour effectuer les massages corporels,
- pour aider à la cicatrisation des boutons de la varicelle,
- dans les traitements de l’acné des adolescents,
- chez la femme enceinte qui s’enduit le ventre pour assouplir la peau et éviter l’apparition des vergetures,
- à l’âge adulte, pour les personnes souffrant de rhumatismes qui effectuent des massages de leurs articulations (les berbères disent que cette huile permet de "réchauffer" les articulations).
Les différentes huiles et leurs bienfaits

On distingue différents types d’huile d’argan. Le processus de fabrication diffère selon l’utilisation finale qui en sera faite. L’huile d’argan destinée à la consommation est extraite d’amandons torréfiés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L’huile d’argan réservée à l’élaboration de produits cosmétiques et médicinaux n’a pas d’odeur car les amandons ne sont par torréfiés. Elle est aussi moins colorée que l’huile alimentaire.
L’huile argane possède de nombreuses vertus : alimentaires, diététiques, cosmétiques et pharmacologiques.
Les bienfaits alimentaires

Avec sa texture fine, sa saveur de noisette grillée et sa couleur brune due à la torréfaction des amandons, cette huile est très prisée par la population du sud-ouest. Elle a un goût agréable et fruité et entre dans la composition de nombreux plats traditionnels tels que les salades, couscous, tagines de poisson….
Celle-ci peut être consommée fraîche, légèrement chauffée mais ne peut en aucun cas être utilisée pour les fritures.
Dans le sud du Maroc, les berbères consomment également l’huile argane sous la forme d’une pâte à tartiner appelée Amlou. Elle est composée d’huile d’argan, d’amandes et de miel et est servie lors du petit-déjeuner ou comme dessert après un repas (voir Recettes). C'est un fortifiant qui était souvent consommé par les tribus de berbères qui s’apprêtaient à effectuer la traversée du désert. Cette pâte entre aujourd’hui dans la composition de nombreuses pâtisseries marocaines.
Les bienfaits diététiques

L’huile d’argan présente des propriétés intéressantes au point de vue diététique et nutritionnel. Sa teneur en acides gras insaturés (80%) en fait une huile de type oléique-linoléique. L’acide oléique-linoléique qui la compose est dit essentiel car il ne peut donc être synthétisé par le corps humain et doit donc être apporté par le biais de l’alimentation.
Par ailleurs, des spécialistes ont montré que la teneur de l’huile d’argan en acide oléique jouait un rôle important dans la réduction du taux de cholestérol dans le sang et permettait de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Comment choisir une huile d'argan cosmétique ?

Devant la multitude des choix proposés et les différences de prix, il est parfois difficile d'être sûr de la qualité de ce qu'on achète...
Soin du visage à l'huile d'argan

Pour une peau douce et hydratée... Massage des mains et des pieds à l'huile d'argane

Pour des mains douces, des pieds reposés et des ongles revitalisés.
Une astuce pour blanchir vos ongles... Bain de jouvence à l'huile d'argan

Pour une peau douce, lisse et satinée... Massage à l'huile d'argan

Alliez le plaisir sensuel du massage aux bienfaits de la vitamine E... Soin des ongles à l'huile d'argan

Pour fortifier vos ongles etles rendre moins cassants... Soin des cheveux à l'huile d'argane

L'huile d'argan fortifie votre chevelure et lui permet de retrouver éclat et brillance. Elle est aussi préconisée pour les pellicules ou la chute des cheveux...

Pour fortifier vos ongles etles rendre moins cassants... Coups de soleil et peau irritée

L'huile d'argan pour les coups de soleils superficiels et les peaux maltraitées...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle est la différence entre l'huile d'argan cosmétique et l'huile d'argan alimentaire ?



La différence vient du traitement des amandons avant l'extraction de l'huile.
Ils sont torréfiés uniquement dans le cas de l'huile alimentaire, ce qui lui donne sa saveur caractéristique qui se rapproche de la noisette et une couleur un peu plus foncée.

L'huile d'argan cosmétique est elle inodore et légèrement plus claire.

La torréfaction présente l'inconvénient de détruire une partie des principes actifs recherchés en cosmétologie, notamment la vitamine E.

L'extraction traditionnelle au moyen d'un moulin en pierre nécessite une torréfaction préalable afin de diminuer la teneur en eau des amandons. Sans cette opération, la séparation de l'huile par malaxage manuel serait pratiquement impossible.
L'huile d'argan cosmétique ne peut donc être obtenue que par extraction mécanique, au moyen de presses électriques à faible rotation afin que la température n'excède pas 50 degrés (d'ou l'expression pression à froid).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle est la durée de conservation de l'huile d'argan cosmétique ?

Il n'y a pas de durée standard de conservation de l’huile d’argan cosmétique. Elle est étroitement liée à la qualité du produit.
Pour l'huile Argane élaborée selon le procédé traditionnel, la durée ne dépasse pas 3 mois. Cette technique implique l’utilisation d'eau pour faciliter l'extraction et sa présence est importante dans le produit fini.
Dans le procédé d’extraction mécanique, l’eau n’est pas utilisée, ce qui augmente la stabilité de l’huile.
La qualité de la matière première est un autre facteur qui détermine la durée de conservation.
La maîtrise de la totalité du procédé de production – de l'acquisition des fruits jusqu'à l’emballage et le stockage – est un gage de qualité.
Cela permet par exemple d’éviter l’utilisation de fruits digérés par les chèvres ou les chameaux qui donnent une mauvaise odeur et un rendement moindre au niveau de l'extraction.
Les conditions de stockage et de conditionnement sont également un facteur déterminant. Pour assurer une longévité accrue du produit, il faut le stocker à l’abri de la lumière qui contribue à l’oxydation de l’huile.
Le conditionnement doit être effectué dans des flacons en verre alimentaire et non dans des emballages en plastique.
On considère généralement qu’une huile respectant toutes ces conditions à une durée de conservation comprise entre 12 et 18 mois.
Toutefois, pour une huile vierge de bonne qualité, l'expiration de la durée de 12 ou 18 mois ne signifie pas obligatoirement que l'huile est hors usage. Les éléments qui se modifient avec le temps sont l'acidité et de l'oxydation, deux phénomènes qui ont une influence mineure pour un usage cosmétique.
Il convient cependant de respecter les indications figurant obligatoirement sur les conditionnements, dans le respect des normes sanitaires européennes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.