Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Merlin111

Cuisiner avec les Huiles essentielles et les Hydrolats

Messages recommandés

LES HYDROLATS ou eau de .... (rose, fleur d'oranger, lavande, camomille etc.....)


Certains hydrolats s'intègrent parfaitement aux préparations culinaires et permettent d'aromatiser vos créations. Elles s'utilisent pour leurs qualités gustatives et olfactives et éventuellement pour leurs intérêts en aromathérapie ou leurs vertus digestives.

Ne les confondez pas avec des arômes de synthèse, que vous voyez au rayon pâtisserie des supermarchés ou ceux destinés à la fabrication de pots pourris. Ceux ci reproduisent le parfum mais n'en possèdent pas ni qualités naturelles et les vertus thérapeutiques. La qualité des différentes marques d'hydrolats est très variable. Pour l'utilisation en cuisine, choisissez des produits de qualité.


Les hydrolats

Vous trouverez des hydrolats culinaires (en abrégé H.A.); ces arômes de plantes, aux goûts subtils et doux, sont moins concentrés que les huiles essentielles. Le compte-goutte n'est pas nécessaire. Prévoyez une à deux cuillérées à café dans une préparation culinaire. Ils conviennent parfaitement pour confectionner des boissons de préférence froides et personnaliser des cocktails mais aussi parfumer des compotes, des entremets, des desserts frais et des salades de fruits. Vous pourrez également vous concocter des boissons chaudes parfumées, des tisanes, des thés, des potages. A la différence des huiles essentielles, les hydrolats peuvent être versés directement dans de l'eau ou un liquide, ils se mélangent parfaitement avec l'eau et vous donneront une eau aux parfums subtils incomparables. Les hydrolats perdent la majorité de leurs propriétés olfactives, gustatives et thérapeutiques lors d'une cuisson. Il est donc recommandé de ne pas les cuire.

Les hydrolats culinaires sont à base d'aromates : lavande, menthe douce, mélisse, romarin, thym ou verveine, d'épices : cannelle, ou même de fleurs : fleur d'oranger, rose ou tilleul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Où se procurer des hydrolats ?

Les eaux florales sont commercialisées sur le Net sur des sites spécialisés ou dans des magasins d'alimentation naturelle, les herboristeries, les pharmacies ou directement auprès de producteurs ou dans les salons, foires ou fêtes "bio" ou "bien-être". Optez de préférence pour des eaux florales rigoureusement sélectionnées, à bases de plantes récoltées sur des végétaux sauvages qui poussent à l'état spontané dans des zones de préférence écologiquement préservées ou des plantes de cultures biologique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'utilisation des hydrolats en cuisine

Vous pourrez intégrer les hydrolats dans des recettes que vous maîtrisez déjà et enrichir par ex. votre pâte à crêpes d'une cuillérée à soupe d'hydrolats de fleurs d'oranger. Mais vous pouvez également cuire une pâte à crêpe classique et arroser les crêpes d'un peu d'eau de fleurs d'oranger juste au moment de les servir.

L'hydrolat de fleurs d'oranger fait merveille dans la pâtisserie : les brioches, les crêpes, les biscuits et les gâteaux.

Eau florale de rose.
Les hydrolats, comme les herbes aromatiques et les épices du même nom donnent du goût à vos aliments : quiches, purées, farcis, gratins, soupes, omelettes, légumineuses, plats de riz ou de céréales.
*****
La conservation des H.A.

La durée de conservation des hydrolats varie de quelques mois à 2 ans, à l'abri de la chaleur et de la lumière. Les hydrolats sont aussi souvent présentés en flacon teinté pour garantir une meilleure conservation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabrications culinaires "maison"
avec les H.A.
Tisanes et boissons parfumées

Vous confectionnez des boissons chaudes ou froides en versant une c.à c. ou à s. selon vos goûts, d'hydrolat dans l'eau ou dans vos boissons.

Les hydrolats aromatiseront facilement une eau plate ou pétillante car ils se dissolvent parfaitement dans l'eau. Vous pourrez créer des boissons parfumées, rafraichissantes et même sans sucre ajouté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'hydrolat est un sous-produit d'une distillation de plantes ou de partie de plantes. Lors de l'extraction d’une huile essentielle, au sortir de l'alambic, deux produits précieux sont récoltés : de l'eau distillée aromatisée chargée de molécules aromatiques hydrosolubles qui est l'hydrolat, en abrégé "H.A." et d'autre part l'huile essentielle (en abrégé "H.E.") qui surnage au dessus de l'hydrolat.

Seules les plantes aromatiques permettent de récolter à la fois une H.E. et une H.A. Cependant, d’autres plantes sont distillées uniquement pour leur HA. mais ne produisent pas d’H.E. (par ex. le bleuet).

Un hydrolat aromatique ne doit pas être confondu avec une infusion de plantes, il s’agit de l'eau d'évaporation obtenue en distillant les plantes en alambic.

Le terme « hydrolat » nous vient du latin « hydro » (= eau) et du vieux français « lat » (= lait), qui rappelle l’aspect légèrement trouble du liquide dans les quelques minutes suivant la distillation.

L'hydrolat se compose donc d’eau et de molécules aromatiques actives volatiles de la plante distillée, sans aucun conservateur rajouté. Lorsqu'il s'agit de la distillation de fleurs, on parle alors d'eau florale. Les hydrolats sont également appelés aquaromes ou hydrosol (terme en anglais). En dehors de la traduction anglaise du mot hydrolat, le terme « hydrosol » désigne pour certains, le liquide obtenu lorsqu’on a laissé infuser puis filtré de l’eau additionnée d’une huile essentielle, ce qui est totalement différent.

L'hydrolat a un parfum et un goût plus ou moins prononcé mais beaucoup moins concentré qu'une H.E. Certaines eaux florales sont d'usage courant en cuisine et en soins externes, comme l'eau de fleurs d'oranger, l'eau de rose et l'eau de bleuet.

L'hydrolathérapie désigne la thérapie par les hydrolats ou par les eaux florales. Contrairement aux H.E. souvent dangereuses pour les non-initiés, les hydrolats sont utilisés même chez le jeune enfant, les femmes enceintes ou les personnes fragiles ou même par les animaux, car ils sont souvent très bien tolérés. Les H.A. ont souvent mais pas toujours systématiquement les mêmes propriétés que l'H.E. de la même plante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La quantité d’eau utilisée pour distiller un certain poids de plantes, (ou de parties de plantes ou de fleurs) est très variable, selon le choix du producteur qui peut privilégier la qualité ou le rendement. L’hydrolat obtenu sera donc plus ou moins concentré en principes actifs. L’odeur de l’hydrolat est proche de celui de la plante dont il est issu. Il est souvent légèrement coloré.

La qualité de l’hydrolat varie en fonction :

de la vitesse de la distillation,
de la température de la distillation,
du type d’appareil utilisé et du matériau de l'alambic,
de la qualité des végétaux (cultivés selon les règles de l’agriculture biologique, ou autres, récoltés en milieux sauvages sains…),
de la quantité de végétaux mis en œuvre (poids des végétaux par rapport au volume d’eau utilisé),
de la quantité et qualité de l’eau mise en œuvre. L’eau utilisée pour la distillation doit être pure, peu calcaire et non polluée,
et de nombreux autres facteurs comme la récolte (traditionnelle à la faucille, à la machine…), l’amour du métier et de la nature…

Vous trouverez donc sur le marché des hydrolats de qualités très variables. Un hydrolat de qualité ne doit recevoir aucun ajout complémentaire jusqu’à son conditionnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Où se procurer des hydrolats ?

Les hydrolats et eaux florales sont commercialisés sur le Net sur des sites spécialisés ou dans des magasins d'alimentation naturelle, les herboristeries, les pharmacies ou directement auprès de producteurs ou dans les salons, foires ou fêtes "bio" ou "bien-être".

Malheureusement le choix est difficile, car vous trouverez de tout sur le marché et à tous les prix. Certains hydrolats sont impurs, dilués, coupés avec de l'eau ou de l'alcool, pollués, additionnés de conservateurs, de solvants ou d'autres additifs. De nombreuses marques en rajoutent souvent à leurs hydrolats. Un bon hydrolat doit être pur et micro-filtré. Pensez à lire la composition sur l'étiquette.

Bien souvent l'eau de fleur d'oranger et l'eau de rose des supermarchés ne sont que des eaux aromatisées, contenant des conservateurs. Vous trouverez aussi des flacons contenant un peu d'huile essentielle diluée dans de l'alcool puis additionnée d'eau, vendus sous l'appellation "eau de fleur d'oranger" et "eau de rose". Une eau florale véritable ne doit jamais contenir d'alcool surtout si vous comptez l'utiliser sur la peau d'un bébé.

Optez de préférence pour des eaux florales rigoureusement sélectionnées, à base de plantes récoltées sur des végétaux sauvages qui poussent à l'état spontané dans des zones de préférence écologiquement préservées ou des plantes de culture biologique.

Un bon hydrolat est concentré en principes actifs, et donc a une odeur puissante, il n'est pas dilué, et lors de la distillation ne sont conservés que les premiers litres d'eau distillée, c'est-à-dire ceux qui sont le plus riches en molécules volatiles et actives.

L’eau utilisée pour la distillation doit être pure, peu calcaire et non polluée. Achetez vos hydrolats auprès d'un producteur sérieux en qui vous pouvez faire confiance ou bien des hydrolats certifiés "bio", qui vous éviteront les pesticides présents dans certains plants cultivés et les eaux polluées, les résidus nocifs.

Un hydrolat de qualité est conditionné dans une bouteille rigoureusement propre et de préférence teintée. Lors de l'achat vous pouvez vérifier la date de production et vous informer des conditions de stockage du producteur jusqu'au consommateur, afin de vous assurer de la fraîcheur de vos hydrolats, qui sont des produits sensibles à la chaleur, à la lumière et aux attaques microbiennes et qui ne se conservent pas longtemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les hydrolats sont aussi souvent présentés en flacon opaque et teinté, par ex. bleu marine, pour garantir une meilleure conservation.

La durée de conservation des hydrolats n'est pas très longue, elle varie de quelques mois à 2 ans, à l'abri de la chaleur et de la lumière. Songez lors de l'achat à vérifier la date de fabrication, pour acheter un produit le plus frais possible. Un flacon non entamé peut être gardé à température ambiante. Tout flacon entamé doit être refermé et conservé de préférence à une température inférieure à 15°C. dans un contenant teinté et placé dans un endroit sombre.

L'été, il est préférable de conserver les bouteilles d'H.A. au réfrigérateur ou dans une cave fraîche surtout si vous ne vous en servez qu'occasionnellement. Vous constaterez également qu'il est plus agréable par temps chaud, de profiter de la fraîcheur de l'H.A. sortant du réfrigérateur, sur la peau.

Si vous achetez un grand flacon que vous n'allez pas utiliser tous les jours, je vous conseille de remplir un petit flacon propre, éventuellement avec vaporisateur, pour la salle de bain si vous prévoyez de l'utiliser pour des soins cosmétiques, ou pour la cuisine, si vous le destinez à des usages internes ou culinaires. Placez le flacon d'origine avec le reste de l'H.A. au réfrigérateur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RECETTE AVEC DES HYDROLATS

Compote de nashis à la rose



3 nashis,
80 g. de sucre,
1 c. à c. d'arôme de rose ou 2 c. à c. d'eau de rose.

Préparation :

Eplucher et épépiner les nashis. Les détailler en cubes. Les cuire 10 à 15 minutes à la vapeur. Piquer avec une fourchette pour vérifier que les morceaux sont bien cuits et moelleux. Mixer les morceaux cuits dans un blender ou un robot en ajoutant le sucre et l'arôme de rose. Verser dans des raviers. Mettre au frais une heure minimum avant de servir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lait végétal à la rose

lait végétal à la rose

Ajoutez environ 1 c. à c. d'eau de rose par litre à un lait végétal au goût neutre (lait de riz - orge par ex.), permet d'obtenir un délicieux lait à la rose, rappelant les loukoums.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La mouna sans gluten

La Mouna, c’est la brioche de Pâques des pieds-noirs oranais, elle est très parfumée à l'orange et à l'anis. Il est d’usage d’en donner à sa famille, ses voisins, ses amis. Elle se prépare normalement avec de la farine de blé mais voici une version sans gluten.


Ingrédients :

170 g. de lait végétal,
2 œufs,
5 g. de sel,
60 g. d'huile,
120 g. de farine de riz,
60 g. de farine de maïs,
80 g. de farine de sarrasin,
3 g de farine de guar,
1,5 c. à c. de levure sèche sans gluten,
1 c. à c. d'anis vert en poudre,
le zeste d'un demie d'orange non traitée finement râpé (ou à défaut quelques écorces d'orange confites en petits morceaux, ou de citron),
2 c. à s. d'eau de fleurs d'oranger,
1 c. à c. d'extrait d'orange,
1 c. à s. de jus de citron,
6 c. à s. de sucre,
2 c. à s. de sucre grains (en option pour la décoration).

Mouna tranchée sans gluten.

Préparation :

Mettre tous les ingrédients (sauf le sucre grains) dans un grand saladier et mélanger. Cuisson dans un moule haut avec papier de cuisson ou en silicone graissé. Ne pas dépasser la moitié de la hauteur du moule car la pâte va lever. Levée au four pendant 50 minutes ayant chauffé quelques minutes à température minimale. Lorsque la pâte a levé, dessiner avec la lame d'un couteau une croix sur le dessus et y verser du sucre grains pour décorer. Cuisson pendant 60 min à 200°C.

Petite mouna sans gluten cuite à la vapeur.




Cette recette réussit également au cuit-vapeur et donne de bons petits pains briochés parfumés dans de petits moules à flan.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Carottes râpées à la fleur d'oranger :

Ingrédients :

250 g. de carottes,
le jus d'une orange,
15 g. d'eau de fleurs d'oranger (1 bouchon),
sel, fines herbes (en option),
2 c. à s. d'huile d'olive (en option).

Carottes râpées à la fleur d'oranger.


Préparation :

Eplucher les carottes puis les passer à la râpe. Presser le jus de l'orange. Mélanger les ingrédients. Servir frais.

Même sans ajout de matières grasses, ces carottes sont très agréables pour ceux qui aiment le goût de la fleur d'oranger. Une crudité légère, rapide à préparer et qui sort de l'ordinaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cuisinez avec les huiles essentielles
et parfumez vos plats

Pour le plaisir des papilles, certaines huiles essentielles font merveille, ajoutées en quantités infimes à vos préparations culinaires et permettent d'aromatiser vos créations. Elles s'utilisent pour leurs propriétés gustatives et olfactives et éventuellement pour leurs intérêts en aromathérapie ou leurs vertus digestives. Des cuisiniers renommés s'en servent pour enrichir d'arômes subtils certaines de leurs recettes.

Rien à voir avec les arômes de synthèse, que vous voyez au rayon pâtisserie des supermarchés ou ceux destinés à la fabrication de pots pourris. La qualité des différentes marques d'huiles essentielles (en abrégé H.E.) est très variable. Pour l'utilisation en cuisine, choisissez des produits de qualité, qui répondent à des critères leur garantissant une origine sûre et clairement définie au niveau botanique et biochimique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avant toute utilisation d'huiles essentielles, lisez les précautions d'emploi (souvent jointes à l'emballage) car l'utilisation des huiles essentielles et des essences d'agrumes n'est pas anodine.

Précautions d'emploi
des huiles essentielles

Certaines huiles essentielles (H.E. en abrégé) ne doivent absolument pas être ingérées car elles sont dangereuses pour la santé. Limitez-vous aux essences d'agrumes et à certaines huiles essentielles après avoir vérifié qu'elles conviennent à l'usage alimentaire.

Les huiles essentielles et essences ne s'ingèrent jamais pures, sauf exceptions ; elles s'utilisent avec parcimonie. Elles ne se versent pas directement dans l'eau, dans une boisson ou une soupe car elles ne sont pas hydrosolubles. Il faut les diluer dans un support émulsionnant huileux ou dans un sirop, un mélange sirupeux avant de les absorber, ce qui permettra une répartition homogène des H.E. dans cette base.

A défaut de bien connaître l'aromathérapie et la potentielle toxicité des huiles essentielles, utilisez-les avec prudence et modération. Servez-vous du compte-goutte d'origine pour éviter d'en mettre de trop. Sans avis médical, évitez de les utiliser pendant la grossesse, l'allaitement et la petite enfance. Attention également pour les personnes sensibles, allergiques ou épileptiques.

Ne laissez pas vos flacons à la portée des enfants car il s'agit de produits très concentrés qui peuvent s'avérer dangereux. Tenez-les hors de portée des personnes non conscientes de leur dangerosité.

Les H.E. ne doivent jamais entrer en contact avec vos yeux car elles sont irritantes. Ne portez pas vos mains à votre visage et lavez-vous les mains après avoir cuisiné. Evitez le contact avec les muqueuses. En cas d'accident, n'utilisez pas de l'eau mais rincer abondamment avec une huile végétale qui va absorber l'huile essentielle. Puis consultez un médecin. En cas d’absorption trop importante d’H.E., contactez le centre anti-poison ou le SAMU.

Certaines H.E. et toutes les essences de zestes d'agrumes sont photosensibilisantes. En cas d'application sur la peau ou d'ingestion, évitez de vous exposer au soleil ou aux UV des cabines de bronzage, au moins pendant 12 heures.

Manipulez les H.E. loin d'une flamme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'utilisation des huiles essentielles
en cuisine

Optez de préférence pour des huiles essentielles rigoureusement sélectionnées, récoltées sur des végétaux sauvages qui poussent à l'état spontané dans des zones de préférence écologiquement préservées ou des plantes de cultures biologique. Elles sont commercialisées sur le Net sur des sites spécialisés ou dans des magasins d'alimentation naturelle, directement auprès de producteurs ou dans les salons, foires ou fêtes "bio" ou "bien-être".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Certaines huiles ne peuvent être avalées et dans tous les cas, elles ne s'utilisent jamais pures.

Les huiles essentielles culinaires permettent de remplacer aromates, épices, bouquets garnis et agrumes par quelques gouttes de liquide concentré.

Les huiles essentielles qui peuvent être consommées sont versées au compte-gouttes car elles sont très puissantes en arôme et en goût. Le goût va alors se propager à l'ensemble de la préparation.

Chaque H.E. a un goût particulier plus ou moins prononcé et donc le nombre de gouttes à utiliser dans une recette variera selon l'H.E. choisie, sa provenance, la date de la récolte, le sérieux de sa fabrication.

Le goût d'une H.E. n'est pas forcément identique au goût de l'aromate du même nom. Il faut très peu de gouttes pour donner de la saveur à un plat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petite astuce : pour éviter d'en mettre de trop, si les gouttes coulent trop vite, ne les versez pas directement dans le plat ou la casserole, un parfum entêtant et/ou un goût vraiment trop prononcé risqueraient de gâcher votre repas. Versez plutôt dans une petite coupelle ou un petit ramequin contenant une base : un corps gras (huile, margarine) ou un produit sucré (miel, sirop de céréales ou d'agave, sucre) et ajoutez le contenu de ce ravier, petit à petit, en partie ou en totalité, dans votre casserole ou votre plat. Autre solution, diluez quelques gouttes dans un petit flacon d'huile végétale dont vous vous servirez pour parfumer vos créations culinaires, vos sauces, vos potages etc.

Les huiles essentielles les plus utilisées en cuisine sont des aromates : aneth, basilic, estragon, fenouil, laurier, lavande, menthe, romarin, sarriette et thym, des épices : anis, cannelle, cardamome, coriandre, cumin, gingembre, girofle ou muscade, des essences d'agrumes : bergamote, citron, orange, clémentine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elles feront merveille dans vos plats froids ou chauds. La ou les gouttes d'huile essentielle s'ajoutent à la fin de la cuisson des mets cuits, ou lors de la préparation de plats crus : compotes crues, sauces, vinaigre ou vinaigrette, huiles aromatisées. En effet, à trop forte température, l'huile essentielle risque de devenir très volatile et de perdre son goût et parfois aussi son parfum. La chaleur altère malheureusement les merveilleuses propriétés thérapeutiques des huiles essentielles. Pour un plat qui nécessite une cuisson la quantité de gouttes à utiliser est légèrement supérieure à celle utilisée dans un plat cru. Dans le cas d'un gâteau, vous pouvez verser les H.E. directement dans la pâte, celle-ci étant sucrée et riche en corps gras. Vous pouvez aussi préparer une petite bouteille de sirop en mélangeant un sirop de sucre avec environ 4 gouttes d'essence d'agrumes par 250 g. de sirop. (4 gouttes d'un agrume ou 1 goutte de 4 agrumes différents par ex.). Ce sirop vous servira à imbibez vos gâteaux après cuisson ou de coulis pour vos desserts et glaces.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les huiles essentielles ne se versent pas dans l'eau. La plupart y flotterait car elles sont bien souvent plus légères que l'eau et sont toutes insolubles dans l'eau. Versez vos gouttes dans un corps gras comme une huile végétale, dans un produit sucré comme le sucre ou le miel. Elles peuvent être dispersées dans un jaune d'œuf ou dans de l'alcool de 70 à 95°.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vous pourrez intégrer les huiles essentielles, les essences d'agrumes à toute petite dose dans vos recettes : votre pâte à crêpes pourra être enrichie de 4 à 8 gouttes d'essence d'agrumes.

Les essences d'agrumes : orange douce ou amère, bergamote, mandarine, clémentine, citron, pamplemousse également. Ces hydrolats et essences se marient bien avec les préparations sucrées, les biscuits, les gâteaux, les pains d'épices, les crèmes, les confitures, les marmelades, les laitages, les mousses au chocolat et les flans.

Les huiles essentielles d'aromates : aneth, basilic, estragon, fenouil, laurier, lavande, menthe, romarin, sarriette et thym parfumeront les huiles, les vinaigrettes, les sauces, les potages, les plats cuisinés... L'H.E. de menthe se marie bien avec le chocolat et les desserts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vous trouverez également dans le circuit bio, des sprays aromatiques de mélanges d'huiles essentielles, prêts à l'emploi, permettant diverses recettes. Ces arômes sont vaporisés directement sur la préparation ou dans l'assiette pour donner du goût et parfumer le mets. Une ou deux pressions suffisent car le vaporisateur ne contient qu'un mélange d'huiles essentielles et donc est très puissant en goût et en parfum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
boissons,
sirops,
cocktails,
alcools,
miel,
sauces,
confitures et marmelades,
thés, tisanes et infusions,
pâtisserie, desserts et entremets,
soupes, potages, veloutés,
plats divers,
laitages, yaourts et fromages blancs,
ou pour aromatiser une huile ou un vinaigre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La conservation de H.E.

Essences de citron et d'orange

Les flacons d'huiles essentielles ont une durée de conservation variable généralement comprise entre 2 et 5 ans dans de bonnes conditions.

L'idéal est de les conserver dans des flacons en verre coloré, hermétiquement fermés, et entreposés en position verticale à une température comprise entre 5 et 35°C. à l'abri de l'air, de la lumière et des variations de température.

Pour une meilleure conservation placez les essences d'agrumes dans le bas du réfrigérateur.

Pensez à étiqueter clairement tous vos pots ou flacons à base d'H.E. simples ou en mélange, avec la date de la préparation "maison". Ne les conservez pas au delà de trois mois.

Rappel : Ne laissez pas vos flacons à la portée des enfants ou des animaux. Tenez-les hors de portée des personnes non conscientes de leur dangerosité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabrications culinaires "maison"
avec les H.E.
Huiles parfumées

Vous pouvez verser 5 à 10 gouttes d'huile essentielle d'estragon, de basilic, de menthe, dans un demi litre d'huile et vous servir de cette huile parfumée pour agrémenter vos crudités et salades.

Un demi-litre d'huile préparé avec 4 à 6 gouttes d'huile essentielle de laurier, de romarin ou de marjolaine, parfumera vos potages, ratatouilles, plats de pâtes...

En ajoutant quelques gouttes d'essence de citron dans votre huile, vous préparerez des mayonnaises ou des vinaigrettes citronnées.

Huiles parfumées aux H.E.Préparez un demi litre d'huile avec 4 gouttes d'huile essentielle de genévrier et versez un filet d'huile dans votre assiette de choucroute ou des pommes de terre. Assaisonnez vos pois chiches avec une huile parfumée aux huiles essentielles de cumin préparée avec 10 gouttes d'huile essentielle par 1/4 de litre d'huile.

Les huiles que vous aurez parfumées s'utilisent à froid. Optez de préférence pour une huile plutôt neutre comme l'huile de colza ou une huile d'olive douce. En aromatisant plusieurs petits flacons vous pourrez proposer à table des huiles aux saveurs variées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vinaigres parfumés

Quelques gouttes versées dans votre vinaigre le transformeront en vinaigre aromatisé par ex au basilic ou à l'estragon. Agitez votre flacon bouché avant de vous en servir pour des assaisonnements à froid.
*****
Thés, tisanes, infusions parfumés

Vous confectionnerez des boissons chaudes ou froides en versant une goutte d'une essence d'agrumes (orange, bergamote...) ou d'huile essentielle (par ex. de romarin ou de menthe) dans une cuillérée de miel, de sirop (de riz, d'érable ou d'agave) ou de sucre. Mélangez et ajoutez l'eau par dessus, remuez la boisson énergiquement. Certaines boissons ainsi préparées faciliteront la digestion. Ne consommez pas tous les jours une boisson avec la même huile essentielle, variez.

Vous pourrez aussi servir des thés parfumés (par ex. à la bergamote ou à la menthe) ou des grogs aromatiques en ajoutant sur les feuilles de thé nature quelques gouttes d'huiles essentielles avant de préparer votre boisson.
*****
Alcools et cocktails aux huiles essentielles

Le limoncello peut être préparé avec des H.E. de citron. Créez vos apéritifs ou vos vins parfumés avec 1 à 3 gouttes d'H.E. par ex. à la cannelle, au gingembre, aux agrumes.

Vous pouvez ajouter à vos cocktails de l'huile essentielle de citron vert ou de gingembre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Autres boissons aux H.E.

Donnez du goût à vos boissons en ajoutant une ou plusieurs gouttes d'H.E. dans vos sirops, vos jus de fruits,... Certains parfument même le café.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miels parfumés

Les huiles essentielles de lavande, de thym, de sauge ou de romarin et les essences d'agrumes apporteront une saveur particulière à votre pot de miel. Elles se mélangent facilement dans le miel liquide. Remuez. Conservez votre miel dans une pièce tempérée dans un récipient fermé. Optez au départ pour un miel liquide au goût peu marqué auquel les huiles essentielles ou les essences d'agrumes apporteront leur saveur. Ou bien renforcez le goût d'un miel de romarin, de thym, de lavande avec l'huile essentielle de la même plante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Remplissez un demi bocal de confiture vide avec du sucre en grains, versez y une dizaine de gouttes d'essence d'agrumes (un seul parfum ou un mélange d'agrumes) ou une ou quelques gouttes d'huiles essentielles agréables dans les mets sucrés (comme la cannelle, la menthe, le géranium...). Fermez le couvercle du bocal et secouez bien. Laissez au repos quelques heures. Vous obtiendrez des petits grains à de sucre parfumé à saupoudrer. Versez vos grains aromatisés dans un flacon à épices vide et propre pour une utilisation simplifiée. (mêmes utilisations que les cristaux d'H.E. du commerce).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vous pouvez également aromatiser du sucre fin de la même manière, mélanger votre sucre entre chaque goutte d'H.E. ajoutée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crème chocolatée aux huiles essentielles


Ingrédients :

½ litre de lait végétal,
50 g. de sucre,
2,5 c. à s. de cacao amer,
20 g. de maïzena ou de fécule de pommes de terre,
1 g. d'agar-agar pour une crème onctueuse, ou 2 à 3 g. pour un "flan" qui se démoule,
1 c. à s. de miel,
5 gouttes d'essence d'orange douce ou d'un autre agrume ou bien 1 goutte d'huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperata),
en option : des copeaux de chocolat et/ou du zeste d'orange râpé.



Délayez la fécule dans quelques c. à s. de lait végétal froid. Faites bouillir le reste du lait végétal avec le cacao nature. Lorsque le lait entre en ébullition, ajoutez-y l'agar-agar et mélangez.
Faites cuire 3 minutes sur feu très doux en rajoutant la fécule délayée et en fouettant constamment pour évitant de brûler la crème. La crème doit épaissir sans former de grumeaux et napper la cuillère en bois.
Ajoutez et mélangez le sucre. Faites chauffer encore 1 minute en fouettant. Laissez tiédir et versez les gouttes d'essence d'orange douce dans la cuillère à soupe de miel et mélangez à votre crème. Remplissez les pots et laissez refroidir avant de placer au frais. Votre dessert pourra se démouler facilement si vous avez inclus 2 à 3 g d'agar-agar dans la recette.




Vous pouvez remplacer les 5 gouttes d'essence d'orange douce par un autre agrume ou bien par 1 goutte de menthe poivrée (pour un effet "After Eight").


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.