Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Invité

Vendredi 10 aout 2012

Messages recommandés

Invité


À Théophile Gautier

Poète ! ta ferveur fait grande ta mémoire.
Absorbé tout entier dans ton culte béni,
Tu préféras la Muse à tout, même à la gloire,
Maître ! qui dans ton art égalas Cellini.

Amours, honneurs, trésors, tout ce que l’homme envie,
Moins qu’un beau vers touchaient ton cœur épris du beau.
A tout indifférent, tu passas dans la vie
L’âme et les yeux fixés sur l’idéal flambeau.

Tu ne savais rien voir qu’au jour de sa lumière ;
Tu voulais beau le bien et belle la vertu.
Diamant affranchi de sa gangue première,
Le vrai ne te charmait que de beauté vêtu.

Des rythmes d’or portant allègrement la chaîne,
Tu ciselais en vers ton rêve et ton ardeur.
Ton esprit pur de fiel ne connut qu’une haine,
Cette haine du Mal que trahit sa laideur.

Comme l’abeille au lys, l’expression heureuse,
Rimes et mots ailés, accourait à ta voix.
L’image éblouissait dans ta strophe nombreuse,
Mes mètres se teignaient de pourpre sous tes doigts.

Le nombre et la couleur, le rythme au long vocable
Épousaient dans ton vers la ligne au fier contour.
La forme avait ton culte, ô poète impeccable !
Et de ses dons la forme a payé ton amour.

Artiste exquis, tu fus un ouvrier modèle :
Patient, obstiné, tendant sans cesse au mieux,
Ta pensée et ton cœur, sous ton pinceau fidèle,
En de vivants tableaux se traduisaient aux yeux.

Ta parole peignait ; pour toi l’inexprimable
N’existait pas ; les mots t’obéissaient, soumis.
Mais sévère à toi seul, Maître ! ta force aimable
Accueillait tout effort de ses bravos amis.

Dans tes savantes mains la plume du critique
Conseillait sans blesser. Ta clémente équité
Savait mêler l’éloge au blâme sympathique :
Tu fus doux dans ta force et grand dans ta bonté.

Et tu pars, et la tombe a clos ta destinée ;
Mais de la lice au moins tu sors ayant vaincu.
Tu peux croiser tes bras, ton œuvre est terminée,
Maître ! et tu n’es pas mort, toi, sans avoir vécu !

Comme un fleuve dont l’eau féconde au loin les plages,
Pars du sol des vivants sans remords ni regrets :
Tu laisses après toi d’harmonieux feuillages ;
L’oiseau du souvenir chante dans ton cyprès.

La Muse romantique au front ceint d’hyacinthe,
Évoquant en son deuil les chants où tu survis,
Debout, veille sur toi, dans l’attitude sainte
D’une mère pleurant au tombeau de son fils.

Près d’elle je viendrai dans mes ferveurs discrètes
Méditer sur ta tombe, au pied des saules verts ;
Et, visiteur pieux, sur tes cendres muettes,
Fleurs d’un cœur qui t’aima, j’effeuillerai mes vers.

Auguste Lacaussade, Les Automnales (1876)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Nous sommes vendredi déja
Il y a un an, Merlinette et moi nous rencontrions en vrai pour la première fois

Je vous souhaite que cette journée soit cadeau
Et que les peines vous soient épargnées

Amicales pensées

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perrine


Mon Pascalou

Et oui il y a un an ... LA rencontre

Je vais chercher les photos tiens

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Coucou Perrine

Et oui Merlinette, quelle aventure, la route ensemble, au téléphone, déja...
et puis
tout le reste.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Coucou Nicole

Merci c'est vrai
c'était un jour très important

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou Nicole

aaahh quelle journée, le coeur battant pendant tout le trajet d'aller
et le chemin en live sur le net... tout le monde savais on en était Pascalou

puis.... nous n'avons plus donné de nouvelles, parce que occupés à la balade,
la rencontre et tout et tout

et puis ... l'histoire a continué

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merlin a écrit:
coucou Nicole
Je Te voiaaaaaaaassss


j'arrive doucement ...

faut pas m'pousser ...

je viens de lire la page d'hier (les pages) ... en remontant dans le temps !

puis à l'endroit pour bien comprendre !

la coqueluche ?
sa toux est forte et se termine par 'un chant du coq' ... particulier ...

c'est très accablant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oui Nicole c'est bien cela
encore trois nouveaux cas à Beauraing depuis hier
j'en ai encore pour deux a trois mois à tousser
je ne suis plus contagieuse, a partir de 5 jours d'antibiotiques, mais les crobes
ont secrétés des toxines dans mes poumons
et que je bouge, ou ris ou chante cela déclanche la crise de toux
avec le hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii d'après.
cela va même jusqu'a des vomissements
j'en ai encore au moins pour deux ou trois mois selon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
j'attend beaucoup de la rencontre avec Roger l'ostéopathe demain
et je pense que je vais entammer un grand jeune total, histoire de me débarasser
au plus vite des toxines
il n'y aura que comme cela que je m'en sortirais

j'ai fait aussi la maladie de la griffe du chat il y a 15 ans. Je m'en suis sortie comme cela : une toxilymphémie aigue. Je ne pouvais presque plus marcher
j'avais oublié tiens cet épisode la

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en rentrant , je me suis effondrée ...

y avait 2 bouquets ... alors ça a été 2 aquarelles ...

pas terminées bien sûr mais largement mises en place ...

c'est la route qui est longue ... surtout celle du retour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dis moi Merlin c'est quoi la maladie des griffes du chats, j'en ai déjà entendu parler mais je sais pas ce que c'est?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Courage Nicole

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
c'est du sérieux , Merlin, ton état ...

continue bien tes médocs et surtout prends du repos ...

Tu es épuisée ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Autre petite chanson du jour .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité



clin d'oeil à Merlinette ....Elle sait pourquoi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nicole Albert a écrit:
c'est du sérieux , Merlin, ton état ...

continue bien tes médocs et surtout prends du repos ...

Tu es épuisée ...


a pu de médocs.... ca sert plus à rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perrine a écrit:
dis moi Merlin c'est quoi la maladie des griffes du chats, j'en ai déjà entendu parler mais je sais pas ce que c'est?


je Te chercher un petit topo et j'arrive

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merlin a écrit:
j'imagine bien
combien de kilomètres a Tu pour Libramont



près de 125 km

avec énormément de camions qui se dépassent ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est surtout l'aube d'une nouvelle Vie, d'un nouveau départ,
d'un renouveau, de retrouvailles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merlin a écrit:
Nicole Albert a écrit:
c'est du sérieux , Merlin, ton état ...

continue bien tes médocs et surtout prends du repos ...

Tu es épuisée ...


a pu de médocs.... ca sert plus à rien




un p'tit remontant alors ...

Pascal doit bien avoir une tite recette dans ses 'grimoires' ...

ça profitera à tt le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perrine

je raconterais mon aventure griffe dans la rubrique santé
tout à l'heure si j'ai le temps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Encore une petite ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Nicole et Perrine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité



Autre petit clin d'oeil !!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Potage de tomates kumato aux écrevisses

« Originaire des îles Galápagos mais cultivée au départ en Espagne, cette variété de tomates à la couleur étonnante (mauve sombre) va plaire à tous ceux qui recherchent une tomate juteuse à l'arôme intense et à la saveur douce. Parfaite pour un potage délicieux, à la présentation originale, en y ajoutant quelques belles queues d’écrevisses poêlées, par exemple. »


Ingrédients

Pour 4 personnes :

6 grosses tomates kumato
20 queues d’écrevisses, décortiquées
20 g de beurre doux
1 petite gousse d’ail, épluchée et émincée
1 échalote, épluchée et émincée
1 bouquet garni
1 brin de cerfeuil
½ cuillère à café d’un mélange 5 baies ; concassées
½ cuillère à café de fleur de sel
1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Ustensiles :

Un mixeur électrique ou un robot ménager

Préparation

1.5. Préparation

Nettoyer puis essuyer les tomates.
Décalotter 4 des 6 tomates aux deux tiers de leur hauteur et les vider (en veillant à ne pas percer leur peau) ; en récupérant leur pulpe dans un bol.
Porter de l’eau à ébullition dans une casserole, puis y plonger pendant 1 mn les 2 tomates restantes.
Les peler, puis ajouter leur chair au bol où vous avez réservé la pulpe des autres tomates.
Verser la pulpe et la chair des tomates dans le bol du mixeur et mixer jusqu’à l’obtention d’un coulis de tomate homogène. Réserver.
Faire ensuite chauffer l’huile d’olive dans une poêle, puis y faire revenir l’ail et l’échalote émincés.
Ajouter à la poêle le coulis de tomate et le bouquet garni. Bien mélanger.
Laisser ensuite cuire le mélange à feu doux pendant environ 15 mn, en remuant régulièrement. Réserver en laissant tiédir en fin de cuisson.
Pendant ce temps faire revenir dans le beurre fondu la chair des queues d’écrevisses dans une autre poêle, pendant 3 à 5 minutes.

Présentation :

Retirer le bouquet garni du coulis de tomate tiédi, puis répartir celui-ci dans les 4 coques de tomates évidées en y ajoutant quelques queues d’écrevisses poêlées au beurre.
Saupoudrer chaque portion de quelques pincées de fleur de sel et du mélange concassé de 5 baies.
Décorer de quelques feuilles de cerfeuil frais.
Servir chaud ou tiède.

Idées, trucs & astuces
Accompagnez ce délicieux potage de quelques gressins italiens (petit pains fins en forme de petites baguettes, friables et faits avec une pâte à l'œuf).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité




Apothéose ....Merlinette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.