Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Admin-levriersontheworld

Avis sur les sports Lévriers : oui /non ?

Messages recommandés

http://www.levriersontheworld.com/t4010-pourquoi-les-cynodromes-sont-ils-desertes#100773


Etes vous pour ou contre ce sondage?

Croyez vous que ce sondage entraînera un prise de conscience et une remise en question de la part de nos hauts décideurs qui n'ont pas su mesurer l'impact de leurs décisions sans avoir au préalable raisonner, réfléchi et consulter, les clubs et leurs membres?

Ce sondage aurait il du être fait depuis longtemps?

Doit on réaliser plus souvent ce type d'expérience sur tel ou tel sujet concernant le monde des courses de lévriers?

Avez vous peur d'éventuelles représailles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Admin a écrit:
http://www.levriersontheworld.com/t4010-pourquoi-les-cynodromes-sont-ils-desertes#100773


Etes vous pour ou contre ce sondage?

Croyez vous que ce sondage entraînera un prise de conscience et une remise en question de la part de nos hauts décideurs qui n'ont pas su mesurer l'impact de leurs décisions sans avoir au préalable raisonner, réfléchi et consulter, les clubs et leurs membres?

Ce sondage aurait il du être fait depuis longtemps?

Doit on réaliser plus souvent ce type d'expérience sur tel ou tel sujet concernant le monde des courses de lévriers?

Avez vous peur d'éventuelles représailles?


1)Je suis POUR ce sondage et j'ai voté dans ce sens, cependant je trouve dommage qu'il ne parle que d' ENC et ne prends pas en compte la PVL.

2) Malheureusement je ne crois pas (plus) en une prise de conscience quelconque de nos instances dirigeantes, ça fait 18 mois qu'on nous raconte des salades sans nous expliquer le pourquoi du comment (je parle bien sur de la suppression du CF complètement injustifié)

3) En tout cas ce sondage à le mérite d'exister

4) je pense que oui.

5) Bien qu'étant président de club de PVL, je n'ai absolument pas peur de représailles. La seule chose importante à mes yeux dans ce domaine est le bonheur et le plaisir de mes chiens. Ils aiment courir derrière un lapin, soit t'il en plastique, et ils continueront à le faire que ce soit en épreuve officielle, en amicale ou entre copains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ne connaissant pas le monde du sport des lévriers, je n'ai pas d'opinion à ce sujet, alors je vote "ne sais pas"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
J'ai fait connaissance avec le racing, longtemps avant d'avoir un lévrier.
Si mes premières idées lévriers tournait autour de l'Irish Wolfhound, j'ai du me rendre à l'évidence que ce chien n'était pas adapter à ce genre de sport.
J'ai réaliser que les deers convenait plus a mon objectif.
Presque en même temps j'ai découvert la PVL.
J'ai acheter des cartes de membres de plusieurs club.
Mon espoir rencontrer des personnes qui avait des notions de comment faire du sport de façons réfléchies, sont trop d'erreur pour les chiens.

Pendant 3/4 ans j'ai pourchasser le règlement, ni le règlement national, ni le règlement international était disponible.
Pour prouvée ma bonne foie, je me suis mis candidat juge coursing, j'ai obtenue la possibilité de participer au examens.

Pendant les stages, j'ai enfin commencer à apprendre quelque chose.
Les différences de façon de courir de chaque race.
Les différences de motivation de chaque race, pour courir.

Mais aussi le désarroi des personnes avec des lévriers de race peu présent, qui n'avait qu'as réinventer pour leur race.

J'ai compris que certain règlements était logique, avoir un parcours racing de 280/350m pour pli et whip part d'un bon sens.
Mais le règlement ne prévois rien, sur la taille du leurre, il est évident qu'un leurre pour un pli et un leurre pour un barzoï ne doivent pas avoir la même taille.
Obliger un barzoï a attraper une proie prévue pour Pli est le faire prendre des risques énorme pour sa taille.
Ici liberté est laisser au Club organisateur.

Entre amateur de racing et de coursing il y a une discussion qui prétend souvent le racing plus équitable que le coursing (au gré du juge)
Le racing ne montre qu'un aspect du savoir faire du lévrier, soit la vitesse.
Malheureusement c'est aussi l'aspect qui est le plus facilement influençable avec du doping.

Autour du racing/coursing la discussion du meilleur sera éternelle.

Réduire nos lévriers a une vie entre fauteuil et promenade en laisse, autant oublier qu'un jour ils étaient des lévriers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote="Admin"]http://www.levriersontheworld.com/t4010-pourquoi-les-cynodromes-sont-ils-desertes#100773


Etes vous pour ou contre ce sondage?
Pour
Croyez vous que ce sondage entraînera un prise de conscience et une remise en question de la part de nos hauts décideurs qui n'ont pas su mesurer l'impact de leurs décisions sans avoir au préalable raisonner, réfléchi et consulter, les clubs et leurs membres?
Oui, si on s'y met tous ensemble et que l'on ne fait pas la gueguerre entre nous, cela doit être constructif afin de ne pas répéter
les erreurs du passé et en tirer les conclusions, cela s'appelle de l'expérience
Ce sondage aurait il du être fait depuis longtemps?
Oui, pour respecter la démocratie et éviter les problèmes actuels
Doit on réaliser plus souvent ce type d'expérience sur tel ou tel sujet concernant le monde des courses de lévriers?
Oui
Avez vous peur d'éventuelles représailles?
Non, sans nous et nos chiens, il n'y a plus de clubs, plus de courses, plus de commissions.


Barzoïement vôtre Tony



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lieve a écrit:

Le racing ne montre qu'un aspect du savoir faire du lévrier, soit la vitesse.
Malheureusement c'est aussi l'aspect qui est le plus facilement influençable avec du doping.




Alors là, pas du tout d'accord. Le racing demande de l'intelligence,de l'ardeur, de l'adresse et des prises de décision rapides, la vitesse est loin de suffire.
Quant au dopage c'est certainement plus facile de donner du fond que de la vitesse.
Pour moi les 2 disciplimes ont leur place et c'est une affaire de gout. Moi je préfère le racing car je n'aime pas les sports "jugés".
Par contre je suis d'accord ,un lévrier qui ne fait que du canapé n'est plus un lévrier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tout à fait d'accord avec toi Move
ceux qui pensent que le racing ne porte que sur la vitesse n'ont jamais suivi des courses en les analysant.
on y voit des comportements incroyables,cela demande une grande intelligence, les meilleurs chiens savent se placer en fonction des autres, ils passent soit à la corde ou en extérieur, ceux qui m'impressionnent le plus, ce sont les ''finisseurs'' ceux qui sont capables de garder leurs réserves pour la derniére ligne droite
ce sont chiens intelligents qui sont les meilleurs en racing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lieve a écrit:
J'ai fait connaissance avec le racing, longtemps avant d'avoir un lévrier.
Si mes premières idées lévriers tournait autour de l'Irish Wolfhound, j'ai du me rendre à l'évidence que ce chien n'était pas adapter à ce genre de sport.
J'ai réaliser que les deers convenait plus a mon objectif.
Presque en même temps j'ai découvert la PVL.
J'ai acheter des cartes de membres de plusieurs club.
Mon espoir rencontrer des personnes qui avait des notions de comment faire du sport de façons réfléchies, sont trop d'erreur pour les chiens.

Pendant 3/4 ans j'ai pourchasser le règlement, ni le règlement national, ni le règlement international était disponible.
Pour prouvée ma bonne foie, je me suis mis candidat juge coursing, j'ai obtenue la possibilité de participer au examens.

Pendant les stages, j'ai enfin commencer à apprendre quelque chose.
Les différences de façon de courir de chaque race.
Les différences de motivation de chaque race, pour courir.

Mais aussi le désarroi des personnes avec des lévriers de race peu présent, qui n'avait qu'as réinventer pour leur race.

J'ai compris que certain règlements était logique, avoir un parcours racing de 280/350m pour pli et whip part d'un bon sens.
Mais le règlement ne prévois rien, sur la taille du leurre, il est évident qu'un leurre pour un pli et un leurre pour un barzoï ne doivent pas avoir la même taille.
Obliger un barzoï a attraper une proie prévue pour Pli est le faire prendre des risques énorme pour sa taille.
Ici liberté est laisser au Club organisateur.

Entre amateur de racing et de coursing il y a une discussion qui prétend souvent le racing plus équitable que le coursing (au gré du juge)
Le racing ne montre qu'un aspect du savoir faire du lévrier, soit la vitesse.
Malheureusement c'est aussi l'aspect qui est le plus facilement influençable avec du doping.

Autour du racing/coursing la discussion du meilleur sera éternelle.

Réduire nos lévriers a une vie entre fauteuil et promenade en laisse, autant oublier qu'un jour ils étaient des lévriers.




Je suis très d'accord avec cette analyse!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.