Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
mag061

Grande enquête sur les accidents de PVL.

Messages recommandés

Bonjour à tous,
Le dernier accident grave a réveiller chez certains d'entre nous, l'envie que plus jamais cela ne se reproduise.
Je suis en train d'élaborer un questionnaire afin de mieux connaitre les accidents, leurs causes et surtout les conséquences, souvent trop graves.
A ce titre, je vous soumettrai rapidement ce questionnaire, ouvert à tous propriétaires, qui à eu un ou des chiens blessés sur un parcours, en épreuves ou en entrainement, EN FRANCE.
Cette enquête n'a aucun but de polémique, uniquement trouver un ou des moyens à mettre en oeuvre afin de réduire considérablement les accidents ou tout du moins, réduire les effets.
J'ai besoin de votre participation à tous.
Le résultat de cette étude sera écrit courant 2013, et traduit en Allemand, Anglais, Italien et Hollandais.

D'avance merci.
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Mag

Tout d'abord merci pour l'ouverture de ce post.

Peux Tu nous rappeler l'accident s'il te plait ?
Personnellement je ne suis pas au courant

Bisous d'ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un pauvre whippet s'est pris de plein fouet une poulie dans la gueule sur la PVL de Gerbeviller !!
Résultat, de la chirurgie faciale.....
Il s'en sort, mais.....
Bises
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Fx de ce complément d'information.

Quelle histoire pour ce pauvre Whippet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Tous les accidents sont toujours dommage. Le risque zéro est une utopie.

Sur un circuit qu'il soit ouvert, fermer tant qu'il y a un fil et des poulies, il y a des obstacles.

Les whippets suivent parfois le fil au centimètre près, dans un tel cas quand le leurre reste très proche du chien le risque est grand.

J'ai fait pendant des années du coursing en France et dans toute l'Europe, mes deerhounds n'ont jamais eu de blessures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jamais eu de blessure pour Khouli non plus
Sauf en rentrant de coursing il est tombé sous le train en ratant la marche
Est ce que c'est considéré comme un circuit ouvert ?
Bon... ne me pousse pas je suis déjà dehors :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je touche du bois, mais pas d'incident pour nos whippets et notre cirneco.

On est tout jeune dans la PVL (2009) pourvu que ça continu ainsi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un seul accident grave, analogue à celui que tu décris, est survenu à l'un de mes chiens depuis 18 ans de PVL.

30/04/2000, Saint Martin de Castillon, circuit ouvert, poulies "balisées", leurriste très confirmé.
-course assez déséquilibrée: une chienne rapide (la mienne, Honeska) et une plus lente;
-durant le parcours, j'ai vu un très fugace changement de rythme dans l'allure de ma chienne, le leurriste l'a vu trébucher, la juge n'a rien vu;
-Honeska fait un magnifique brassock, je lui retire le leurre de la gueule avec un flot de sang:
double fracture ouverte de la mandibule.

on en a déduit qu'elle s'était "mangé" la poulie en pleine vitesse.

Opération longue et douloureuse, mais guérison sans trop de séquelles (perte de deux dents)

Voilà mon témoignage, qui ne date pas d'hier!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
@Cépécat Je crois avoir entendue parler de l'accident à l'époque, très content d'entendre qu'elle s'est bien remis.

Vous avez due beaucoup réfléchir sur les possibilités d'éviter ce genre d'accident, quel genre de ?? solutions avez vous imaginez???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci beaucoup de vos témoignages !!
Je vais vous mettre à disposition mon questionnaire, je suis en train de l'affiner, je pense qu'il sera prêt dans les jours qui viennent !
Je pense aussi, l'envoyer aux clubs de race afin qu'ils relayent cette étude....
Bises à tous !
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour MAG

Que ce soit en CF ou CO , le problème des accidents sont identiques
Ils n'y en a pas plus d'un côté comme de l'autre qui mettent en cause le système de traction

Ce qui veut dire qu'il y a d'autres intervenants dans ces accidents.

Tout d'abord , il faut bien penser au circuit. Un circuit bien construit qui est gérable dans les deux sens est déjà un limitateur d'erreurs de la façon dont va s'exprimer le lévrier.
Ensuite , il y a le comportement du leurriste avec sa machine. Le binôme ainsi formé est redoutable sur la façon de courir des lévriers. Le leurriste devient le maître absolu du comportement animalier. Il doit leurrer en fonction du type de course de chaque chien et non de mettre à tout prix le leurre devant un chien. Pour cela , il est important de bien connaitre sa machine et le temps de réaction : accélération et tension-élastisité du cable. Dans ce cas de figure le CF est plus adapté.

Enfin à chaque course, la position du leurre par rapport aux lévriers est primordial .
Trop près , le chien baisse la tête et tente de s'approprier la proie en accélérant ses élans et force le leurriste à la faute à l'approche d'un obstacle. Trop loin , le lévrier lève la tête pour chercher sa trajectoire et voir même anticiper un changement de direction. C'est l'attitude générale de tous nos chasseurs.

Mais il existe des lévriers qui courent sans regarder où ils mettent leurs pattes, et c'est là que le risque est grand. Les exemples qui me viennent à l'esprit sont ceux là : un Barzoïs à Rougé droit dans un bosquet d'arbres , un Galgo à Gebervillers dans l'eau , un Whippet ce dimanche dernier sur la route , les collisions , etc etc . Il n' y avait aucune raison que ces accidents aient lieux !!! Ce sont ces types de comportement qui me gène le plus , car c'est à nous de bien construire le circuit pour éviter ce genre de comportement et voir l'accident grave.
Dans ce cas , le leurriste doit être vigilent et doit leurrer si c'est ce chien qui est premier de la paire d'une façon à lui faire relever la tête et surtout le garder dans la trajectoire du circuit.

C'est au leurriste de donner le signal au chien qu'il y a un virage et ce n'est pas au lévrier de découvrir qu'il y a au bout de son effort un obstacle.

Donc:
- Machine : suffisamment puissante pour "jouer" avec le lévrier
- Circuit : Bien adapté avec des courbes qui sont des virages et non des lignes droites sur lesquelles le lévrier prend toute sa puissance
- Leurriste : la façon de leurrer trop près ou trop loin est une action qui peut faire du bien ou du mal
Et Enfin , vous comprenez donc que le matériel à aussi un impact, que les poulies soient coiffées comme veulent les français, ne changeront pas l'impact d'un corps en mouvement sur un obstacle , mais soyons réaliste un peu de protections, engendrerons un peu moins de gravités.

Ce qui veut dire que pour moi cette enquète ne servira qu'à ravivé certaines douleurs et n'aboutira pas à trouver LA solution.
Il faudrait d'abord que les leurriste soient formés par des personnes compétentes , passionnées et expérimentées pour transmettre leur savoir.
Qu'ils apprennent à leurrer et à construire un circuit en fonction des comportements de nos coursiers . Mais surtout qu'ils sachent aussi donner des points aux chiens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
voila qui soulève une bonne question : la formation des leurristes.
Alors ? comment y arrive t-on ?
Il faut un bon professeur qui non seulement connait son métier mais aussi a envie de partager ce savoir.
Les Lévriers chassent différemment selon leur race : il y a t-il des écrits, un livre qui explique comment leurrer telle Lévrier ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OK.
Pour ma part, cela fait 2 saisons que je suis sur le circuit.
J'entends continuellement des choses sur les accidents, tous et son contraire.
Le but de cette enquête est de noter noir sur blanc les accidents, leur gravité et pourquoi pas trouver des solutions en terme de protections.
L'idée est loin de la polémique, CF/CO, poulie coiffée, pas coiffée, etc.... mais simplement de faire un point en 2012 depuis 2008 (date de la publication des résultats officiels sur le site de la CNUL.)
L'accident existera toujours, tant qu'il y aura des humains sur les machines. Alors, essayons simplement de trouver et de noter les conséquences de ceux-ci, pour en réduire au tant que possible leur gravité.
Je pense que l'on est pourri aujourd'hui, des je pense que..., j'ai entendu dire que.... je crois que..... etc.....
Ces termes ne doivent pas exister quand on parle d'accidents, il y a des faits réels, des causes indéniables, et des résultats clairs et nets.
Voila, je crois et cette enquête et j'espère vivement que tu prendras part .....
Magyarement vôtre
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour moi le risque d'accident zéro en PVL n'existe pas, mais il y a moyen de le réduire à presque zéro.

A Le choix et la réflexion sur le lieu, sur la configuration du circuit et sur le
choix du matériel utilisé

1 Le choix du terrain peu importe le relief, sa longueur et la méteo
La structure, la nature et la pédologie du sol ( argileux, caillouteux,
sablonneux, herbeux ou terrain nu, dur ou mou, obstacles naturels dangereux,
clôtures, arbres ou obstacles artificiels, abreuvoirs et bacs à vaches,
râtelier à fourrage, vielles machines agricoles, tas de bois, proximité
de routes, passage de voitures etc...........................................................


2 Dans la construction du parcourt peu importe le relief, la longueur et la météo
Je constate souvent que les parcours lors de PVL ne sont pas adaptés
par rapport aux différentes races de lévriers et à leurs façons particulières de
courir.
Je constate également qu'il y a plus d'accidents sur le circuit du
matin que sur celui de l'après midi ou l'inverse. Pourquoi ne pas
faire 2 galops d'ouverture, un dans un sens( celui du matin) et, l'autre
dans l'autre sens ( celui de l'après midi) afin de modifier si il y a lieu
l'une ou l'autre poulie.Le mauvaise'emplacement de poulies qui
induit forcément et logiquement la vitesse du chien est la source
majeure d'accidents généralement graves
Faudrait il peut être 2 parcours pour l'épreuve du matin
et celle de l'après midi?
Souvent, les juges ne prennent pas la peine de faire le parcourt à pieds
afin d'obliger si il y a lieu certaines modifications. ( cailloux , débris
divers, déplacement de poulie(s ).Peut être ont ils peur de froisser les
organisateurs?


3 La position du soleil ( quand il y en a)
Le soleil du matin ou de l'après midi et ou
la couleur des poulies peu aveugler la vision du lévrier
puisqu'il chasse à vue


4 Le choix, la grosseur, la hauteur et la profondeur du réa des poulies.
Souvent les clubs choisissent des hautes et grosses poulies par
par soucis de facilité pour de gagner du temps lors de la remontée du
leurre afin que le conducteur du quad ou de la moto ne descende
plus constamment de son engin pour remettre le ficelle là où il a
loupé un poulie. Pour moi les poulies devraient être plus basses
plus profondes et non coiffées par un repaire. Mon expérience
m'a prouvé que le chien intelligent en voyant le cône sait qu'il va y
avoir un changement de direction à gauche ou à droite et ne
réfléchi plus donc forcément, il augmente sa vitesse. Un cône ou un
objets mous coiffant pour des mesures de sécurité les poulies peut
rendre l'impacte toute aussi considérable.Donc la vitesse et
l'emplacement des poulies influence fortement le risque d'accident.
En Russie d'après les résultats officiels, sur les chasses sur petits
gibiers vivants ( lapin, lièvre, renard ), zéro accident, parce que les
chiens ne connaissent ni le parcourt du gibier ni le terrain et que
l'animal chassé ne dépose pas de cônes derrière lui pour indiquer
aux chiens la direction ainsi que l'amplitude des angles qu'il
va prendre dans ses changements de trajectoires.


4 Le diamètre de la ficelle.
Plus la ficelle est fine, plus elle coupe comme un lame de rasoir,
bien sûr qu'il ne faut pas utiliser un câble de 2 cm de diamètre.


5 Leurre.
Plus le leurre est gros, plus le chien le voit, plus ils font attention,
plus il sont motivés.


6 La puissance de la machine de traction peu importe le mode traction.
Une machine puissante aura plus de facilité à réagir face au
comportements des lévriers


7 La mémoire de certains lévriers.
Un chien qui coure depuis un certains nombres d'années au même endroit,
connaît le terrain et de plus, a des cônes pour se repairer même si le
parcourt est différent et là ,c'est l'habitude et la connaissance qui
font qu'au moment où on ne s'y attends pas survient l'accident


8 L'âge du chien
Un jeune chien ne connait pas encore son métier de coursier et peut
commettre des erreurs de jeunesse qui peuvent lui être fatales.


9 La façon de terminer la course.
Le leurriste doit impérativement diminuer la vitesse du leurre en
fin de course, afin de ne pas trop marquer le changement
de vitesse et éviter les accidents


B Le choix du leuriste ( conducteur technique)
.

1 Le leuriste doit être UN PASSIONNE, il doit connaître les différentes
manières de courses des races de lévriers. Il doit observer le port
de la tête du lévrier en course qui va lui indiquer un capture éventuelle, il
doit jouer et s'amuser avec les chiens et pas casser du chiens, il doit être
IMPARTIAL, ne pas ramener un chien et envoyer l'autre dans le décor
de manière à faire gagner un ou l'autre.

2 Il doit être formé par des spécialistes

3 Doit connaître sa machine pour faire face aux comportements des chiens.

4 Le leurriste doit avoir un excellente vue de loin comme de près et
d'excellents réflexes

5 Le leurriste ne doit pas avoir peur ni de sa machine,ni des chiens, ni de lui
même et doit avoir CONFIANCE EN LUI. La peur de" mal faire" et le
manque de " professionnalisme" est à bannir et est la source
d'accidents

6 Pour moi quand le nombres de chiens est important lors d'épreuve de PVL
il devrait y avoir 2 leurristes, car c'est impossible pour moi d'avoir et de
conserver la même attention pendant 1 jour voir 2 jours durant et
c'est le manque d'attention et la routine qui provoque des incidents

7 La fin de course
Le leurriste doit diminuer progressivement la vitesse du leurre en fin
de course pour éviter le changement brusque de vitesse afin de supprimer
tout risques d'accidents

C Les obligations des propriétaires
Obligés les propriétaires à échauffer leurs toutous avant la course
et les détendre après la course.

Voilà ma façon de réfléchir, de raisonner et de penser pour diminuer fortement les
risques d'accidents.

Je n'ai jamais dit qu'il fallait faire d'un terrain de PVL
un cynodrome. Je ne dis pas que la vitesse est à négliger que du contraire,
mais elle doit être adaptée par rapport aux endroits où on demande
au chien de faire de la technique et la disposition des poulies au sol.

De plus pour moi , le vitesse n'est certainement pas le critère prépondérant en PVL

Tout les paramètres évoqué dans cette réflexion
sont très difficiles à réunir mais, pour moi ce serait l'idéal, l'optimum
pour réussir de belles courses sans accidents


Barzoïment vôtre Tony.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme accident grave pour mes propres lévriers...Euh d'abord grave c'est quoi? Je vais considérer que le pronostique vital n'est pas nécessairement engagé mais que le lévrier a dû être opéré et:ou retiré de la compétition pour une longue période.

Bon en France:
Charmes...(en fouillant je devrais pouvoir retrouver la date précise...) Xena a frappé une poulie avec sa patte postérieure gauche (avec des essais de tentatives de protection avec du polistyrène (polystirène?...c'était pas concluant ooooops ): C'est le juge qui est de suite venu me dire qu'il avait entendu le choc...Résultat: première phalange, postérieur gauche, doigt externe, en 5 morceaux...5 semaines de Robert Jones et saison terminée.

Fleury: Samy qui en pleine course et en pleine descente, veut enlever la muselière: il fait un soleil et tombe, un doigt coincé dans la muselière: Résultat: arrachement du ligament collatéral interne PI-PII et capsule explosée. A recouru 2 fois après chirurgie et longue convalescence mais çà n'a pas tenu...il a été retiré de la compétition à 5 ans à peine.

Roullet: Championnat de France: Pilou saute le talus qui était contourné par le circuit (le même talus sauté par un magyar qui s'y est explosé le radius et le cubitus!). Résultat: rupture du ligament collatéral interne PII-PIII: 2 chirurgies et plus d'un an d'arrêt.

Charmes: triplette de salukis: le circuit se terminait avec un angle droit vers la gauche, puis le leurre longeait une haie...Emuna en tête en pleine vitesse n'avait pas assez d'espace pour virer...elle a freiné des 4 fers pour arriver à ne pas se payer la haie. Résultat: Arrachement du ligament collatéral interne et explosion de la capsule articulaire PI-PII doigt intérieur gauche. 2 Chirurgies et presque 2 ans d'arrêt.

Des accidents moins graves car n'ont pas eux de conséquence. Charmes: Yala est frappée par le leurre et revient avec un hématome comme un pamplemousse sur le ventre. Aussi Dheva à Evreux qui rate sa battue à l'obstacle, frappe de ses antérieurs les ballots de paille et revient avec un énorme hématome sur l'avant bras droit.

J'ai aussi un accident, c'est en Belgique...mais pour l'étude des risques je pense que c'est intéressant: Yala fini la course de Vien (le grand terrain) en criant et sur trois pattes, juste après la partie "descente abrupte" de ce terrain: déchirure musculaire face interne de la cuisse. Je pense vraiment ce genre de descente est très dangereuse...

ça c'est pour mes propres lévriers...j'ai des exemples d'accident dont j'ai été témoin en France ou en Belgique. Si cela t'intéresse...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie de tous ces témoignages, mais je vais vous envoyer mon questionnaire afin que vous puissiez le remplir.
Ne perdez pas patience.
Merci beaucoup !!
gros bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Mag,
Super intéressant ton post, j'attends avec impatience ton questionnaire

Barzoïement vôtre Tony

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le questionnaire est prêt, mais je souhaiterai vous le mettre en téléchargement, c'est un fichier PDF, donc, à vous de l'imprimer, de le remplir et de me le retourner soit par mail, soit par courrier postal.
Si des personnes sont intéressées pour le traduite en Anglais, Allemand, Hollandais , je suis preneur.
Attention, il ne s'agit là, uniquement des épreuves de PVL en FRANCE.
Voila, Merlin, si tu pouvais me donner un tuyau pour le mette sur ce FOFO....
Bises
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela serait mieux si on pouvait répondre directement sur le questionnaire... en PDF pas top... essaye de le mettre avec open office (téléchargement gratuit)
gros bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mag a écrit:
Le questionnaire est prêt, mais je souhaiterai vous le mettre en téléchargement, c'est un fichier PDF, donc, à vous de l'imprimer, de le remplir et de me le retourner soit par mail, soit par courrier postal.
Si des personnes sont intéressées pour le traduite en Anglais, Allemand, Hollandais , je suis preneur.
Attention, il ne s'agit là, uniquement des épreuves de PVL en FRANCE.
Voila, Merlin, si tu pouvais me donner un tuyau pour le mette sur ce FOFO....
Bises
FX


Tu m'envoie le fichier et je te le posterais ici
Je trouverais bien comment faire, sans soucis
Bises d'ici aussi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En tant que propriétaire de lévrier et pratiquant de Poursuite à Vue sur Leurre, je lance un grande enquête nationale sur les blessures en PVL.
Nous avons été nombreux à être touchés par le terrible accident survenu à Gerbéviller sur ce malheureux Whippet lors de l’épreuve du 14 Octobre.

Je souhaiterais vous associer à cette enquête afin que nous puissions trouver, dans les prochains mois, des solutions afin d’améliorer la sécurité sur nos parcours de PVL.
Par exemple, un prototype de protection de poulies, devrait voir le jour d’ici quelques semaines…

Pour se faire, j’ai besoin de données précises sur le type d’accidents rencontrés et leur conséquences, toujours traumatisantes pour le lévrier et pour le propriétaire.

Le questionnaire joint sera diffusé, via, les clubs de races, via les clubs de PVL et je l'espère, directement sur le site de la CNUL.
Plus nous pourrons recueillir de données, plus l’étude sera probante et permettra de trouver des solutions simples et efficaces en terme de protections.


formulaire à remplir directement sur l'ordinateur (ni scan, ni impression, ni enveloppe, ni timbre… juste retour du PDF par mail ),
fichier pdf: ETUDE DES ACCIDENTS PVL REMPLISSABLE.pdf
une fois chez Sendspace, clic sur la fenêtre bleue et le fichier se télécharge tout seul sur votre ordinateur

Merci à tous pour votre collaboration, ici, pas de polémique, uniquement des faits, c'est comme cela que nous avancerons.
Magyarement vôtre !
François-Xavier DELERCE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou FX
Merci pour ce questionnaire mais il y a un soucis avec le PDF
J'arrive juste avec l'aperçu, a voir l'écriture, mais impossible de réponde
ou même de copier...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si vous rencontrez quelques problèmes, n'hésitez pas à m'envoyer en MP votre mail afin que je puisse vous envoyer directement le lien direct.
Dans tout les cas, il vous que vous ayez installé ACROBAT READER GRATUIT.
Merci beaucoup !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mag a écrit:
Il faut cliquer sur "télécharger" en bas de la page !!


oui, j'ai fait et j'ai acrobat reader AAAAARRRRGGGHHH

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
01 Verifiez d'avoir ACROBAT READER installé sur votre PC, sinon, téléchargez le gratuitement ici : http://get.adobe.com/fr/reader/
02 Cliquez ici, le PDF remplissable s'affiche.
http://www.fichier-pdf.fr/2012/10/25/etude-des-accidents-pvl-remplissable/etude-des-accidents-pvl-remplissable.pdf
03 Une fois rempli, cliquez en haut à gauche sur l'enveloppe pour me le renvoyer par mail à francois-xavier.delerce@orange.fr
Vous pouvez aussi l'imprimer rempli ou l'enregistrer pour en garder une copie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
partagé sur Fb avec ton premier message et les liens pour télécharger
Il y a déja des réactions sur mon mur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mag a écrit:
01 Verifiez d'avoir ACROBAT READER installé sur votre PC, sinon, téléchargez le gratuitement ici : http://get.adobe.com/fr/reader/
02 Cliquez ici, le PDF remplissable s'affiche.
http://www.fichier-pdf.fr/2012/10/25/etude-des-accidents-pvl-remplissable/etude-des-accidents-pvl-remplissable.pdf
03 Une fois rempli, cliquez en haut à gauche sur l'enveloppe pour me le renvoyer par mail à francois-xavier.delerce@orange.fr
Vous pouvez aussi l'imprimer rempli ou l'enregistrer pour en garder une copie.



youpie CA MARCHE !!! youpie



youpie CA MARCHE !!! youpie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mag a écrit:
Un pauvre whippet s'est pris de plein fouet une poulie dans la gueule sur la PVL de Gerbeviller !!
Résultat, de la chirurgie faciale.....
Il s'en sort, mais.....
Bises
FX


et c' est moi qui conduisait .... un super chien , très vif , peut ètre trop ???? arrivè à sa 4 ème poulie , il rate le leurre et se prend la poulie faute du leurre , ça , sous notre nez ... 2 conducteurs techn. , le Juge , un proprio qui travaillait au moteur .... du jamais vu ....

bon , après , on a dit que c' ètait un lèvrier de racing , qu' il ètait jeune .... ce qui est sûr , c' est qu ' en course , on n' a pas le temps de connaitre les chiens qui passent , la conduite reste la mème pour une race complète , j' aurait bien aimè l' entraînè pour voir comment il faisait .... rien n' est le fruit du hasard , en tout cas , c' est mon premier crache , il faut dire que ce parcours ètait très dèconcertant , mes parcours sont plus long et plus technique en fin de saison ... les lèvriers sont au top , bon terrain , T° 15 ° maxi , il aurait pu en mourir puisqu' il c' est stopè net , vu le choc , il est passè sur l' encolure et est bravement rentrè voir sa maitresse , prise en main de l' èquipe , vèto de garde , puis à Nancy .... on à fait pour le mieux , façon de parler ....

lors d' un trio , l' après midi , il y a un ZAZA qui est tombè à l' eau .... il avait 10 m. d' avance sur le leurre et a fait un "tout droit" (au bord du terrain , la MORTAGNE ..... PLOUF!!) !! pas de bobo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est malheureusement la faute à pas de chance !!
Travaillons tous ensemble, il faut absolument que le propriétaire réponde à l'enquête, j'ai besoin de faits précis....
Seul les faits relayés peuvent servir aux résultats de cette concertation.
En aucun cas, mettre la faute sur tel ou tel !!
Nous savons que les accidents existerons toujours, à nous de travailler de manière à en minimiser les effets !!
Merci de ton témoignage...
Au fait, comment va le loulou en question ??
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la convalescence se passait bien et les habitudes d' avant ont un peu changèes avec le 2 ème whipp , il serait très pot de colle avec sa propriètaire ... ça risque de prendre du temps !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mag a écrit:

L'idée est loin de la polémique, CF/CO, poulie coiffée, pas coiffée, etc.... mais simplement de faire un point en 2012 depuis 2008 (date de la publication des résultats officiels sur le site de la CNUL.)


gros bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cépécat a écrit:
Pourquoi après 2008?


Parce qu’avant, je n'ai aucun chiffre, ni résultat concernant la PVL en France.
Il faut que je fasse la corrélation entre les engagés et le nombre d'accidents si je veux des résultats objectifs !!
Rien ne t'empêche quand même de me faire un formulaire pour chaque accidents que tu as eu (enfin, tes loulous) avant cette date.
Merci d'avance pour ta participation.
Bise
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Déjà 30 réponse en 24h.....
Cela promet de longues heures d'analyse !!!
Merci à tous de votre mobilisation....
Vraiment vous êtes tous trés chouettes !!!
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A la suite d'un important nombre de réactions, je tiens à vous préciser certains points :
1- Cette étude s'adresse uniquement aux propriétaires de chiens, victimes d'accidents.
2- Cette étude est faite pour tenter d'améliorer la sécurité sur nos parcours.
3- En aucun, elle ne servira à alimenter la polémique CF/CO.

Je vous remercie de votre participation !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la fièvre du "combat" CO/CF ne serait pas retombée ???
Une page pourtant a été tournée, on peut s'en réjouir ou se lamenter, mais là n'est pas le sujet.
Je ne pense pas me tromper en écrivant que le but de ce questionnaire est bien de faire remonter toutes sortes d'informations utiles et objectives au sujet des accidents déjà survenus sur terrain de PVL.
Pour ce faire, on ne peut se contenter de bruits qui circulent (manque de précisions dans la description des faits, risques de doublons, etc.). Seuls les descriptifs circonstanciés des propriétaires des chiens blessés seront suffisamment fiables pour bâtir des stats dignes de ce nom.
De quoi ensuite donner matière à réflexion et peut-être apporter des solutions ???

Il me semble que ce questionnaire là n'aurait pas dû voir le jour, mais en l'absence de formulaire de constat officiel d'accident, il a évidemment tout son sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bergie a écrit:
Pour ce faire, on ne peut se contenter de bruits qui circulent (manque de précisions dans la description des faits, risques de doublons, etc.). Seuls les descriptifs circonstanciés des propriétaires des chiens blessés seront suffisamment fiables pour bâtir des stats dignes de ce nom.
De quoi ensuite donner matière à réflexion et peut-être apporter des solutions ???

les propriètaires ne sont pas là où il faudrait pour voir les accidents (ils se relèvent , prennent leur laisse , cherchent l' arrivèe ....ne regardent que peu la course , la totalitè du terrain n' ètant pas visible ou trop loin ) , la première poulie ètant dèjà à 70 mètres du dèpart , le juge , le c.t. sont plus près des actions de chasses heureusement ! , mais ne faudrait il pas des observateurs en pvl ? , il y en a bien en racing où il y a moins de choses à voir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour une enquête se référant à des accidents datant de plusieurs années, seul le proprio peut établir un compte-rendu.

MAIS effectivement, si ce type de formulaire devait être mis en place, il me semble qu'il devrait être rempli - le jour même de l'accident - par les différentes parties soit : le proprio, le leurriste, le chef de piste et, lors des épreuves, les juges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bien reçu le questionnaire, faut que je trouve le temps de te répondre

mais quelque chose me chagrine, pourquoi donner le nom du chien, n° puce, lieu de l'accident....??? le but?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le but est simple, cela doit être officiel, et je vais devoir mettre en corélation, accident/engagement.....
Ce sont des statistiques !!
Aucune crainte à avoir, ne t'inquiète pas !!
J'ai été clair, pas de polémique, uniquement des faits, rien que des faits !!
Merci beaucoup !!
gros bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Mag,

Ton sondage ne concerne que la France ?


Barzoïement vôtre Tony

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut Mister benzine !!
Oui, uniquement les accidents en France, pour les chiens Français ET étrangers, bien évidemment !!
Magyarement vôtre !!
FX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si l'on parlait un peu "statistiques".......
Serait possible de connaitre sur une année, par exemple, le nombre de lévriers ayant participé à une PVL et le nombres de lévriers accidentés afin de pouvoir calculer un pourcentage ?????
On se laisse qques fois emporter par nos émotions car nous aimons tous bcp nos kikis et ce calcul nous permettrait peut-être d'appréhender le sujet avec sérénité. paix Attention, je ne veux pas dire pour autant qu'il ne faut pas travailler la sécurité des parcours.

Je me permets de partager avec vous cette réflexion car j'ai tjs très peur en avion. Chaque accident est spectaculaire cpte tenu du nbre de décès d'un coup mais cela reste "statistiquement" le moyen de transport le plus sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.