Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Merlin111

Kérato-conjunctivite séche (KCS) - "œil sec"

Messages recommandés

Kérato-conjunctivite séche (KCS) - "œil sec"

Description:
La KCS ou “syndrome de l’oeil sec” est une maladie oculaire provoquée par une production de larmes insuffisante. Les glandes lacrymales produisent les sécrétions aqueuses qui forment les larmes. Une production déficiente de ces sécrétions provoque le syndrome de l’œil sec chez les petits animaux.
Une production normale de larmes est essentielle pour la santé et la transparence de la cornée (la surface de l’œil). Les larmes nettoient et lubrifient la cornée, transportent les nutriments, et jouent un rôle dans le contrôle des infections et la guérison des lésions. Une production de larmes insuffisante comme dans la KCS provoque une irritation chronique de la cornée et de la conjonctive. Des ulcères cornéens, et par la suite, des lésions cicatricielles se forment sur la cornée et peuvent provoquer une cécité.
Il existe une prédisposition à cette pathologie dans certaines races de chiens listées ci-dessous. La KCS peut aussi se produire dans n’importe quelle race de chiens suite à une infection virale, une inflammation, un effet secondaire médicamenteux, ou une maladie auto-immune. Il y a une association entre l’opération qui consiste à enlever une glande nictitante, dans les cas de prolapsus (cherry-eye) et le développement d’une KCS.

Mode de transmission:
Le mode de transmission est inconnu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Signification, pour votre chien et pour vous :
La KCS peut se développer très rapidement ou plus lentement, dans un seul oeil ou dans les deux yeux. Souvent, elle apparait d’abord dans un oeil, et puis quelques mois plus tard touche également l’autre œil. La mesure de l’inconfort oculaire dépend de l’importance du déficit de la production de larmes, et de la durée pendant laquelle l’œil a souffert. Les gens qui souffrent de KCS disent qu’ils ont l’impression d’avoir du papier de verre sous leurs paupières chaque fois qu’ils clignent des yeux. Les chiens montrent leur souffrance en se frottant les yeux. Ils peuvent également les tenir à demi fermés, loucher, ou se montrer sensibles à la lumière. Les yeux peuvent être enflammés et rouges, ou la cornée peut paraitre opaque et sèche. Il y a en général une décharge de mucosités autour de l’œil.
Les problèmes associés à la KCS comprennent des irritations chroniques ou récidivantes de la conjonctive et de la cornée, et des ulcères de la cornée. Ces maladies sont douloureuses, et si la KCS est laissée sans traitement, à long terme la cornée deviendra épaisse et perdra sa transparence. L’inflammation chronique entrainera la formation de vaisseaux sanguins et la formation de cellules pigmentaires dans la cornée, et il pourra en résulter une cécité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Diagnostic:
Votre vétérinaire peut suspecter une KCS en s’appuyant sur les signes cliniques mentionnés ci-dessus, particulièrement s’ils apparaissent dans une des races prédisposées listées ci-dessous. La KCS est confirmée en mesurant la production de larmes du chien. Votre vétérinaire pourra également procéder à un test oculaire à la fluorescéine pour examiner les ulcérations de la cornée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Traitement:

Les objectifs du traitement sont de restaurer l’humidité de l’oeil et de traiter les complications comme les infections ou les ulcérations qui peuvent se développer secondairement.
Des produits stimulant la production lacrymale, ou des larmes de substitution sont utilisés dans le traitement de la KCS. Généralement, il faudra une période d’essai thérapeutique pour déterminer la meilleure façon de traiter votre chien. Il arrive qu’il faille attendre plusieurs semaines, parfois plus, pour obtenir une réponse positive aux traitements par stimulation de la production de larmes, et pendant cette période, il faut utiliser conjointement les larmes de substitution. Une fois que la production de larmes a pu être établie, la prise d’un stimulant une fois par jour, ou tous les deux jours, peut permettre de traiter la maladie.
Il est important d’être conscient que ce traitement ne permet pas de guérir la KCS, mais est plutôt une solution pour gérer cette pathologie frustrante, douloureuse, et qui conduit potentiellement à la cécité. Si le traitement est arrêté, la maladie reprendra inexorablement son cours.
Lorsque la thérapie médicale décrite ci-dessus s’avère impuissante, il existe une chirurgie qui consiste à utiliser un des canaux salivaires pour humidifier l’œil. Mais cette solution est en règle générale moins satisfaisante.
Pour le vétérinaire: La cyclosporine est le traitement de choix en raison de son efficacité pour stimuler la production de larmes rapidement, et de l’absence d’effets secondaires indésirables sur le long terme. Le temps requis pour obtenir une production de larmes satisfaisante varie, de quelques semaines à une durée plus longue. Le temps que le traitement soit effectif, il est important d’utiliser des larmes artificielles pour soulager le chien
Un test de Shirmer pour évaluer la production de larmes est recommandé avant utilisation de toute médication chez tous les chiens présentant des décharges oculaires, de l’irritation, ou des lésions de la cornée. Les valeurs normales chez le chien sont de 15 à 25 mm/minute. Les chiens qui par leur morphologie ont une cornée largement exposée ont besoin de plus de lubrification oculaire et peuvent présenter des signes de KCS même avec des valeurs limites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Conseil aux éleveurs:
Les chiens affectés ne devront pas être utilisés pour l’élevage.
Pour plus d’information, consultez votre vétérinaire.

ecoledesmaitres.ne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.