Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Tony08

Notre amie russe en visite en Belgique

Messages recommandés

Dimanche matin vers 9 h , Catherine et moi prenons la route pour Paris afin d'aller chercher Marina qui a passé quelques jours chez sa soeur Véronica qui habite Paris dans le 18 èm.

Après 3h de route, nous arrivons à destination, au pied de la butte de Montmartre, très joli quartier où se dressent de vieux immeubles du style art déco. A notre stupéfaction, les magasins sont ouverts, il y a plein de bouquinistes, et beaucoup de librairies.
On essaye de trouver une place pour garer la voiture, quelle pitié
.Après avoir fait 4 fois le tour du quartier, euréka, nous sommes à 10 minutes à pieds de l'appartement de Véronica, comme cela nous ferons un peu de tourisme
Soudain, un gros problème apparaît, Catherine a perdu le petit papier sur lequel elle avait inscrit l'adresse et le numéro de code pour la porte d'entrée de l'immeuble ( c'est toujours à nous que cela arrive, c'est bizarre!!!!!!!!)
Catherine appelle Marina avec son portable, la communication téléphonique passe bien entendu par la Russie.
Le problème résolu, nous sommes dans l'ascenseur pour le 6èm étage.
Les retrouvailles sont plus que chaleureuses, dommage que que mon ami Sergueî, le mari de Marina n'a pu obtenir de visa,que voulez vous, c'est aussi ça Poutine et la Russie.
Dommage pour moi, il n'y aura pas ou très peu de vodka cette fois .

Comme il est déjà presque 13 H , Véronica nous emmène au pieds de son immeuble dans un bistrot datant de 1900 pour casser la croûte.
Le déjeuner terminer, Véronica est obligé de nous laisser, elle doit aller donner cours car elle est professeur de danse de tango argentin dans une célèbre école parisienne dont j'ai oublié le nom et les leçons se donnent aussi le dimanche.

Nous voilà seul, avec Marina, nous regagnons la voiture et décidons de gagner Bruxelles pour faire visiter à notre amie la grande place et le Mannekenpiss.
D'après le GPS, l'arrivée à Bruxelles est prévue vers 17 H30.
Pendant le voyage, beaucoup de discussions, car depuis le mois de mai de l'année dernière, nous avons énormément de choses à nous raconter.

Après 3H de visite à Bruxelles, quelques achats souvenir et un bon verre, nous rentrons à la maison, nous sommes fatigués et il faut nourrir les barzoïs

De retour à la maison, Marina prends possession de sa chambre, se met à l'aise, et nous dégustons une bonne piérrade avec bien entendu une bonne bouteille de côte d'Auvergne venue de chez feu Marc Descamps tradition oblige.
Nous n'avons pas vu les heures passées tellement les discussions au sujet des barzoïs sont longues mais nos yeux commencent à se fermer tout doucement.

Le lendemain matin, après un bon petit déjeuner bien calé, j'emmène Marina visiter notre cynodrome et la ville de Liège, attention nous devons être de retour à la maison vers 14 H , Catherine n'ayant pu obtenir congé à l'école où elle travaille termine à 14H;
Notre visite du matin terminée et de retour à la maison, Catherine prends le relais et emmène Marina visiter Durbuy.
Moi je reste à la maison pour préparer le repas du soir, chicons farcis, boulettes à la liégeoise et bien entendu des frites.
Les femmes sont de retour, après l'apéro composé de spécialités régionales, on passe à table et les discussions de barzoïs et de chasse reprennent de plus belles.
Il est déjà tard, nous avons de nouveau pas vu les heures défilées et le marchand de sable est entrain de passer.


Mardi matin, j'emmène Marina visiter Maestricht, de nouveau, on doit être à la maison dans l'après midi car Catherine rentre de son boulot vers 14 H.
Aux alentours de 16 H, Catherine, Marina et moi gagnons la ville de Namur où Nicolas notre fils nous attends pour faire visiter à notre amie russe les vieux quartiers, et les endroits pittoresques de Namur qu'il connait mieux que nous et fini pat nous offrir dans un des plus vieux café d Namur " La Fontaine " place saint Aubin, une bonne orvale bleu que Marina déguste avec plaisir, moi aussi bien sur
Sympa de ta part Nico d'avoir consacrer du temps à notre hôte.

De retour à la maison, tout en prennant l'apéro, Catherine en profite pour montrer à Marina des tas de photos de nos barzoïs, de coursings, de racings.
Nous passons à table pour déguster un savoureux magret de canard fondant sous la langue que Catherine nous a préparé, le tout arrosé d'une bonne bouteille venant encore de chez feu Marc Descamps.
Et autour de la table, devinez ce qu'il se passe: les récits de barzoîs reprennent à 1000 à l'heure.

Mercredi, la matinée est consacrée aux préparatifs car Marina doit regagner Paris.
Seulement, il y a encore un petit problème (c'est toujours à nous que cela arrive, vous ne trouvez pas? ).
En allant chercher Marina à Paris, une pierre est venue percuter le pare brise de la voiture de Catherine et le réparateur achève de terminer la réparation, donc tout en buvant une tasse de café dans le réfectoire scolaire de l'école de Catherine les adieux émouvants se font.
Thomas notre second fils a décidé de faire le voyage du retour vers Paris pour nous tenir compagnie, c'est sympa aussi de sa part, mais il s'impatiente car il commence à neiger fortement et on a 380 Km à faire.
Le mécano nous annonce que la réparation est terminée, nous pouvons prendre la route.
Les yeux de Catherine et Marina brillent, ils sont au bords de larmes, mais Marina dit à Catherine: vous viendrez encore vite chez nous en Russie et moi de dire de suite un grand OUI.
Il est 12 H, en route pour Paris, arrivée prévue vers 15 H 30.

4 jours se sont écoulés sans que l'ont ait vu passer le temps, nous avons vécu des moments intenses de profondes amitiés grâce à notre passion commune le BARZOÎ,
Dommage pour mon ami Sergueï qui n'a pu venir, faute d'autorisation de son pays, mais Marina m'a dit, vous vous rattraperez quand vous viendrez chez nous, je lui ai dit : " j'y compte bien" et Marina d'ajouter: " vous n'aurez pas besoin de moi pour rattraper le temps le temps perdu, car Sergueï et toi êtes experts en matière de fête".

Bon retour Marina au pays de Soviets , toutes mes amitiés profondes à Sergueï
ainsi qu'à touts mes amis de là- bas.
Bien vite les championnats d'Europe de coursing pour nous revoir.




Barzoïement vôtre Tony

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce partage Tony
Les Lévriers mènent à une grande complicité mais aussi à beaucoup de solidarité
et d’amitié
Y'a plus qu'a mettre les photos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Tony même les passionnés de Whippets aiment tes récits et également les Barzois et tous les lévriers d'ailleurs
Toujours passionnant tes rencontres

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.