Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Tony08

comment se comporte le saluki en chasse et en PVL

Messages recommandés

Bonjour les amis des salukis, Catherine mon épouse doit présenter un travail à la commission belge des courses de lévriers pour passer ses examens de juge coursing et racing, elle a besoin de savoir comment se comportent vos salukis en chasse et en Pvl.
Qui pourrait l'aider?
Merci pour elle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonjour
Suis pas une specialiste de PVL,mais mes chiens ont leur carnet de travail.
Dans l'ensemble (je ne fais pas de competition) se comportent honnêtement et correctement,font ce qu'on leur demande,heureux de courir et du defoulement,bref comme nous au sport!
Par contre j'ai eu plusieurs fois l'occasion de les voir chasser(sans forcement me demander la permission) là,le contexte est différent!
Se servent quand même de leur nez(pour trouver les lapins dans les terriers) il y a (j'adore) un travail d'equipe,se surveillent mutuellement, sont acharnés,tuent (a mon grand regret) et me rapporte ma part...pas toujours consommable car certaines fois surtout pour les jeunes un peu mâché, les adultes tuent "proprement" vite et d'un seul coup de dent!
Sur un terrain je les rappelle reviennent illico, dans la nature c'est loin d'être gagné,alors que mes chiens ont un super rappel (sans gibier) ce sont des Salukis et..ils sont 6
Une fois pendant qu'un faisait une battue dans le bois deux autres surveillaient en lisiere pour voir quand le gibier aller sortir je les ai admiré a la jumelle,un super travail (surtout pour des squatteurs de canapés)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci pour Catherine Shaga.
Cela fait plaisir de voir quelqu'un qui bouge, merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Tony

je veux bien bouger ..

la communication me fait tjs plaisir et je la trouve trop rare ...


mon expérience est très limitée ...

à part des courses folles et totalement libres avec ses copines 'lévriers' , au jardin

et sur le grand terrain du club ... ni pvl , ni racing ...

Iazuh , le méditatif , est du style à courir derrière les papillons ...


bonne chance à Cathetine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne vois ce post qu'aujourd'hui !!!! Et bien ma saluki adore la forêt où elle se promène tous les jours. Elle fait souvent sa petite ballade de son côté.Nous la perdons de vue mais elle sait tjs où nous sommes. Une petite clochette autour du cou nous aide quand même. Par contre, son plus grand plaisir est de trouver un ou plusieurs chevreuils. Elle est tellement habituée à les rencontrer que cela a l'air d'être devenu un jeu pour elle. Elle lève le nez, puis part comme un boulet de canon. Par contre, c'est avant tout une chasseuse à vue. Dès qu'elle ne voit plus, elle revient et elle n'a jamais tué sa proie. Ouf !! j'aurais pas supporté. Mais le chevreuil est bien malin. Un jour j'ai observé que ce dernier s'était tout à coup arrêté, resté immobile dans les fourrés ma Iodah ne le trouvait plus...... Elle chasse donc bien à vue et n'a pas un flair très aiguisé. Ce jour la elle nous est revenue toute penaude, elle n'avait rien compris au film. En PVL elle n'est guère différente, elle a tjs l'air de prendre tout çà pour un jeu. Par contre, c'est plus facile de la récupérer qu'en forêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour être avoir chassé avec des Salukis en Espagne à plusieurs reprise et pratiqué la PVL, et ce avec quatre Salukis différents dans les années 80 je peux dire que le comportement, s'il semble au premier abord identique est en fait très différent. Cela est très certainement dû au fait que jamais sur un parcours de PVL même servi par un très bon conducteur de leurre il ne sera possible de reproduire l'action de chasse. Lors de celle-ci le gibier ne change de direction que sous la menace de la prise imminente sinon il fuit en ligne droite.
En PVL quelque soit la distance entre le poursuiveur et le leurre celui-ci changera de direction à un moment. Si cette distance est relativement importante (10 m environ à plus) un lévrier  très habitué à la PVL anticipera le changement de direction en se "relevant" (on en voit même qui s'arrêtent complétement) en attendant de voir si le leurre partira à droite ou à gauche. Avec un tel comportement en chasse jamais il n'y aurait capture puisqu'il n'y aurait pas changement de direction. 
Ce fait d'attendre ou de se relever n'est jamais observé en chasse. Le règlement français qui oblige à matérialiser l'emplacement des poulies aggrave la chose. Le lévrier apprend très vite que s'il y a une balise il y a une poulie donc un changement de direction.
En chasse l'attitude d'attente peut s'observer chez le lévrier le plus éloigné du gibier; c'est alors un comportement très intelligent si il est savamment dosé. L'écart de distance ne doit pas être trop important afin de permettre au lévrier de revenir rapidement sur la proie.
La PVL ne doit pas être dédaignée mais il faut la considérer pour ce qu'elle est: un ersatz. J'aurai tendance à penser que sa pratique intensive ne nuit en rien aux qualités d'un bon chasseur mais que plus un lévrier la pratique plus son comportement s'éloigne, lors des épreuves, de l'action de chasse. Je crois que l'entraînement à la PVL est une aberration.

Modestement

Alain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.