Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Merlin111

La chorella... une petite algue mais qui fait le maximum

Messages recommandés

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorella

Chlorella est un genre d'algues vertes unicellulaires d'eau douce, les chlorelles. Il fut découvert en 1890 par un microbiologiste hollandais Martinus Willem Beijerinck. Ces algues se distinguent des autres végétaux par une exceptionnelle concentration en chlorophylle.


L'analyse de la séquence complète du génome d'une espèce de chlorelle (Chlorella variabilis NC64A) a été publiée en 2010 : elle révèle 9 791 gènes de protéines, dont des gènes qui pourraient gouverner la méiose et la synthèse de flagelles. Cette espèce pourrait ainsi avoir un cycle sexuel qui était passé inaperçu jusqu'ici. Cette analyse montre aussi une coévolution entre la chlorelle et ses virus (eux-mêmes dotés des gènes impliqués dans la synthèse et la dégradation de la chitine et du chitosane) qui lui ont probablement transmis la capacité, unique chez les algues, de synthétiser une épaisse paroi cellulaire riche en dérivés de chitine, empêchant ainsi les autres virus de pénétrer dans l'hôte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alimentation

L'intérêt pour la chlorelle comme aliment a commencé à la fin des années quarante, époque à laquelle on craignait que la surpopulation ne mène à une crise alimentaire mondiale. De nombreuses recherches furent alors entreprises par des institutions aux États-Unis. Sa haute teneur en protéines la rendait potentiellement très intéressante. Elle contient en outre de nombreuses vitamines et acides gras essentiels. Tous ces espoirs furent finalement déçus, la chlorelle s'avérant très onéreuse à produire. La révolution verte ayant été la solution aux problèmes de production alimentaire, elle perdit de son intérêt, et n'est plus aujourd'hui qu'un complément alimentaire vendu en magasin diététique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Propriétés vérifiées

antitumoral (souris)2,3,4.

hypotenseur (rats5, humains6).

détoxifiant (dioxine, humains, animaux)7.

hypocholestérolémiant (humains)6

immunité (nouvelle étude 2012 - contre placébo et en double aveugle)8.
immunostimulant (approche sur l'humain)6

protecteur contre les effets des rayonnements ionisants (souris)9.
vulnéraire (humains)6

Propriétés non vérifiées

dépuratif, chélateur des métaux lourds, hépatoprotecteur, protecteur des voies digestives.

La chlorophylle serait responsable de son action purifiante, elle se trouve dans la chlorelle à une dose de plus de 4 %.
le CGF, ou facteur de croissance de la chlorelle (Chlorella growth factor), un élément du noyau cellulaire, riche en acides nucléiques, serait un puissant tonifiant du métabolisme et de la croissance cellulaires.
La paroi cellulaire, non digérée par le tube digestif humain dépourvu des enzymes nécessaires à la dégradation de la cellulose, fixerait les métaux lourds et les toxines et en accélèrerait l’élimination par les voies naturelles.[réf. souhaitée]10.

Précautions

Des analyses faites en laboratoire (2007, Medizinisches Labor Bremen) ont toutefois montré que des chlorelles du commerce pouvaient être fortement contaminées par de l'aluminium (5260µg/kg et 10300µg/kg sur un autre lot), de l'étain (610µg/kg et <25µg/kg), de l'arsenic (20µg/kg et 85µg/kg), du plomb (100µg/kg et 400µg/kg) et dans une moindre mesure du cadmium (<25µg/kg dans les deux cas) et du mercure (<2µg/kg et 5,6µg/kg)>)[réf. nécessaire]

Il convient donc s'assurer de la qualité des chlorelles, notamment de leur lieu de production et de leur mode de culture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.echlorial.com/Chlorella-et-effets-secondaires-ou-contre-indications_a50.html


Effets secondaires de la Chlorella en début de prise
Les effets secondaires évoqués ci-après sont les effets causes de gênes ou de troubles.


1-La Chlorella va rapidement stimuler l'activité intestinale.

C'est pourquoi il est possible de ressentir, en début de prise, un dérèglement avec de possibles ballonnements.

Pour la majorité des nouveaux utilisateurs, ces effets sont légers et bien tolérés.
Ils disparaissent après quelques jours.

Toutefois :

* pour certaines personnes le transit peut augmenter de façon inconfortable. Il convient alors de diminuer la dose, voire même d’arrêter la prise de Chlorelle durant quelques jours. Quand tout redevient normal, reprendre avec des doses plus faibles encore et augmenter très progressivement.

* dans quelques rares cas, le transit peut être ralenti. Il convient alors d'augmenter rapidement les doses et de boire abondamment (de l'eau).


2-Même s'ils sont rares, de possibles autres effets secondaires peuvent être ressentis lors des premières prises.

Parmi les effets observés les plus fréquemment cités sont ; maux de tête, sinusite, douleurs articulaires, humeur dépressive, vertiges, tremblements

Pour les faire disparaître dans les meilleurs délais (maximum quelques jours), il est recommandé d'augmenter rapidement les doses pour augmenter la rapidité d'élimination des produits toxiques que la Chlorella aura pu déloger.(*).
Les effets secondaires observés peuvent être dus au démarrage du processus de désintoxication.
Ils peuvent être différents d'une personne à l'autre en nature et intensité, selon les types de pollution et niveaux d'intoxication.
Ils concernent une petite proportion de personnes (environ 10%).
Les effets secondaires des débuts de prise de Chlorella doivent disparaître rapidement lorsque les doses sont augmentées.

Extrait de l'article (*) :
«si la prise de Chlorella fait apparaître des symptômes qui peuvent être liés aux métaux lourds tels que: maux de tête, humeur dépressive, douleurs dans les membres, engourdissements, vertiges tremblements, etc il faut augmenter la dose de Chlorella jusqu'à disparition des symptômes (jusqu'à 15 à 30 comprimés 4 fois dans une journée, répétée à intervalles de 8 à 10 jours. Réduire ensuite petit à petit les doses et les intervalles jusqu'à atteindre une prise quotidienne normale.»
Explication donnée: l'augmentation rapide de la quantité de Chlorella va accélérer l'élimination des produits toxiques dont elle a provoqué la «remise en circulation» et ainsi diminuer les symptômes associés.
(*) Article de Michel Dogna du Journal Soignez vous N°26 ‘'Mort lente par les métaux lourds'' (Editeur: Sté Santé Port Royal (éditrice des revues "Quelle santé", "Plantes & Santé", Principes de Santé" et "Pratiques de Santé")

Rappel :

Pour une première utilisation il convient de commencer par un à trois comprimé(s) par jour puis d'augmenter progressivement jusqu’à la dose souhaitée.
En moyenne atteindre 10 à 15 comprimés par jour en 8 à 10 jours.

En cas de persistance des effets désagréables lors des premières prises de Chlorella :

Deux possibilités :

1 - Augmenter rapidement les doses journalières :

Les personnes disent en général que ces effets ne durent pas plus de quelques jours (au grand maximum une dizaine de jours) à condition d’augmenter rapidement les doses de Chlorella pour accélérer le processus d’élimination si l'intestin le supporte.

Il arrive que des personnes doivent augmenter rapidement les doses jusqu’à 60 et 80 comprimés par jour (18 à 24g) en trois ou quatre prises pour se débarrasser des effets secondaires. Elles diminuent ensuite lorsqu'elles ont trouvé un équilibre jusqu'à un dosage plus classique de 10 à 30 comprimés par jour.

2 - Prendre épisodiquement de fortes doses

« si la prise de Chlorella fait apparaître des symptômes qui peuvent être liés aux métaux lourds tels que : maux de tête, humeur dépressive, douleurs dans les membres, engourdissements, vertiges, tremblements, etc il convient d'augmenter la dose de Chlorella jusqu’à disparition des symptômes. Dans ce cas prendre en une journée une forte dose (jusqu’à 15 à 30 comprimés 4 fois dans la journée). Répéter cette journée à intervalles de 8 à 10 jours. Vous réduirez ensuite et petit à petit les doses et les intervalles jusqu’à atteindre une prise normale quotidienne. »
Conseil du Dr Klinghard dans l'article de Michel Dogna du Journal Soignez vous N°26 ‘’Mort lente par les métaux lourds’’ (Editeur tel. 01 40 46 00 46)

Explication :
L’augmentation rapide de la quantité de Chlorella va accélérer l’élimination des produits toxiques dont elle a provoqué la « remise en circulation » et ainsi diminuer les symptômes associés.


Contre indications de la Chlorella
Dans ces deux cas il peut être contrindiqué de prendre de la Chlorella sans l'accord préalable d'un médécin :

Un problème d'hémachromatose (excès de fer) est une contre indication à la prise de Chlorella qui contient du fer bio disponible.

Vous êtes sous traitement anticoagulant, la Chlorella qui contient de la vitamine K, nécessaire à la coagulation sanguine, peut vous être déconseillée. Il vous est recommandé d'en parler à votre médecin.

Mais en général, la Chlorella convient au plus grand nombre.

Il est indiqué par certaines personnes sensibles aux effets de la caféine, qu'il vaut mieux éviter de prendre la Chlorella en association avec le café.
Cette combinaison semble provoquer une certaine agitation. Elle est donc particulièrement déconseillée le soir au coucher.

Aucun problème de surdosage n'a jamais été rapporté.

Rythme

Il est recommandé de prendre quotidiennement de la Chlorella tout au long de l’année ou de faire au moins deux cures par an de 3 à 4 mois, au printemps et en automne.


A savoir

Tous les poissons sans exception aujourd’hui contiennent du méthylmercure. Il est conseillé de les consommer en ajoutant en fin de cuisson (pour garder les protéines intactes) 1 à 2 cuillères à café de poudre de Chlorella.


Remarque en cas de régime amincissant

La prise du matin évitera le grignotage avant le déjeuner, fini le petit creux de 11h ! Une prise Chlorella avant chacun des repas peut réduire significativement l’appétit.


Remarques générales


les dosages et durées sont donnés à titre indicatif et sont des valeurs moyennes à ajuster selon les propres réactions et besoins.



Aucun risque de surdosage n’a jamais été rapporté.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/chlorelle.php

Les vertus attribuées à la chlorelle sont tellement miraculeuses que l'on serait en présence d'une véritable fontaine de jouvence!



La chlorella (Chlorella pyrenoidosa, Chlorella vulgaris) est une algue microscopique d'eau douce. Elle a été découverte en 1890 par un biologiste hollandais, Beyerinck. La richesse en éléments nutritifs de la chlorelle éveilla immédiatement l'intérêt des scientifiques.

L'utilisation de cette plante comme substitut alimentaire fut tentée à plusieurs reprises par les allemands lors de la première et ensuite de la deuxième guerres mondiales, cependant dans son état naturel la chlorelle est difficilement digérée, et les expériences furent peu probantes.

Finalement, dans les années 70 les chercheurs découvrirent un procédé qui permet d'éclater la membrane cellulaire de l'algue, ceci à pour effet de rendre la chlorelle digeste à 80 %.



Après la guerre le Japon était brisé et ruiné. Il manquait d'argent et de nourriture. A la suite de l'étude de plus de 100 plantes, le Japon choisit d'utiliser la chlorelle comme une source potentielle de protéine pour nourrir sa population. Actuellement la chlorelle est utilisée par des millions de japonais et a été déclarée d'intérêt national par le gouvernement japonais.



Richesse nutritive de la chlorelle :

Protéines : 18 acides aminés (58% de son poids est composé de protéines)
Vitamine A
Vitamines du groupe B, incluant la vitamine B12
Vitamine C
Vitamine E
Acides gras essentiels (incluant les fameux Oméga-3)
Fer
Calcium
Magnésium
Zinc
Potassium
Soufre
Manganèse
Chlorophylle (la chlorelle est la plante la plus riche en chlorophylle)
Acides nucléiques

Et cette liste n'est pas limitative!

Cette algue se révèle être un complément alimentaire de premier ordre contenant la quasi totalité des vitamines, minéraux et oligo-éléments en quantité importantes, assimilables et près de 60% de protéines végétales.
Elle contient 10 fois plus de vitamine A que le foie de bœuf et 40 fois plus de protéines que le soja, le riz ou le blé. Et surtout, c'est la plante la plus riche en chlorophylle (4 fois plus que la spiruline).



Propriétés préventives et curatives :

Les partisans de la chlorelle lui attribuent une liste sans fin de propriétés favorables pour la santé ou même curatives de nombreuses affections. Cela prendrait un livre complet pour énumérer tous les bienfaits attribués à cette petite algue. La chlorelle est utile dans les cas de :

Constipation
Obésité
Diabète
Arthrite
Dépression
Fatigue et épuisement
Affections hépatiques
Santé générale cardiovasculaire (cholestérol, haute pression, etc.)
Système immunitaire (prévention et traitement des infections)
Inflammation des articulations ou des tissus
Odeur corporelle
Maladies dégénératives
Déminéralisation, ostéoporose

Principaux facteurs actifs :



La sporopolleine :
Une membrane fibreuse contenant de la cellulose non digestible. Celle-ci possède une affinité pour les métaux lourds, les pesticides et autres produits toxiques présents aujourd'hui dans notre milieu de vie. Cette propriété permet à la chlorelle d'être utilisée pour éliminer de l'organisme ces nombreux polluants : mercure, plomb, arsenic, cadmium, PCB, aluminium, etc.



La chlorophylle :
La chlorelle est la plante la plus riche en chlorophylle. La molécule de chlorophylle ressemble énormément à l'hémoglobine, le pigment utilisé par le système respiratoire qui joue un rôle essentiel dans le transport de l'oxygène. Notre sang est composé d'atomes: du carbone, de l'hydrogène, de l'oxygène et de l'azote entourent un atome de fer. La chlorophylle est sensiblement identique, mis à part un élément, soit l'atome de fer qui est remplacé par un atome de magnésium. La chlorophylle permet d'oxygéner l'organisme, de le désintoxiquer et surtout de maintenir l'équilibre acido-basique. L'alimentation moderne, qui est axée sur une consommation exagérée d'aliments riches en protéines ou industrialisés, favorisent une trop forte acidification de l'organisme. Pour maintenir l'équilibre acido-basique, celui-ci doit puiser dans ses bases, c'est-à-dire principalement ses réserves de minéraux tels que le calcium et le magnésium. La conséquence est une déminéralisation, porte ouverte aux problèmes nerveux et à l'ostéoporose. La grande richesse de la chlorelle en chlorophylle permet de prévenir et traiter ce problème.

La chlorophylle permet également d'assainir la flore intestinale et favorise la santé des bactéries probiotiques.



Le fameux CGF (en français : le facteur de croissance de la chlorelle)
La seule plante à posséder ce facteur. Le CGF favorise la reproduction cellulaire (cellules saines non cancérigènes). Ce complexe est formé de vitamines, d'acides aminés et de nucléotides d'ADN et ARN. Ce facteur stimule notamment les défenses naturelles, la résistance et l'énergie. Il aurait également un effet prébiotique (qui favorise l'augmentation des lactobacillus, des bactéries favorables à la santé de la flore intestinale).



L'opinion des médecins :

Les opinions sont très partagées sur le bien fondé des vertus réelles de la chlorelle.

Dr Andrew Weill M.D. :
un des plus célèbres médecins américain favorables aux médecines douces. Selon le Dr Weill, il existe très peu d'études scientifiques sur le sujet. Il reproche surtout à la chlorelle d'être exploitée de façon très agressive par certaines compagnies commerciales et d'être vendue à un prix excessif. Il reconnaît néanmoins que la chlorelle est la source végétale la plus importante de chlorophylle et qu'à ce titre elle peut être intéressante. Malgré ses réserves, il considère que la chlorelle est la meilleure algue comestible et que c'est la seule qu'il ne déconseille pas de consommer.

Dr Mark Drucker M.D.
(co-fondateur et directeur médical du "Center for Advanced Medicine "). Ce médecin, spécialisé dans la médecine anti-âge et les traitements de désintoxication par chélation, estime que la chlorelle, de par sa richesse en nutriments et en chlorophylle est le meilleur agent de purification qu'il soit possible d'utiliser.

Dr Michael E. Rosenbaum M.D.
un pionnier de la médecine nutritionnelle et des méthodes alternatives. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont deux sur la chlorelle. Il est un spécialiste de la fibriomyalgie et du syndrome de fatigue chronique. Il est un grand partisan de l'utilisation de la chlorelle comme supplément alimentaire.

Garry Null Ph.D.
célèbre naturopathe et auteur de nombreux ouvrages sur la santé. " La chlorelle est très riche en chlorophylle, vitamines, minéraux et acides aminés. Ces nutriments aident à protéger les cellules et procurent un surplus d'énergie. Il s'agit d'un aliment protecteur contre les effets du vieillissement."



Les études :

Même si certains scientifiques ou médecins reprochent le manque d'études sur la chlorelle, on estime qu'il existe plus de 400 études portant sur cette petite algue. Un grand nombre de ces études a démontré que la chlorelle pourrait avoir des effets bénéfiques dans différentes pathologies comme les ulcères gastriques et duodénaux, dans les cicatrisations, la régénération des cellules, pendant la chimiothérapie, pour atténuer la baisse des globules rouges et protéger des maladies respiratoires, sans oublier les propriétés de la chlorelle pour éliminer les métaux lourds des tissus de l'organisme.



La plupart des études proviennent du Japon, pays où rappelons-le, la chlorelle a été déclarée officiellement nutriment d'intérêt national. Mais il existe également des études provenant d'autres pays.

Selon des chercheurs canadiens de l'université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, la Chlorella pyrenoidosa, ou chlorelle, augmenterait de façon marquée l'efficacité du vaccin antigrippe.



Notre opinion :

Si la chlorelle ne bénéficie pas d'une reconnaissance plus forte de la part du monde médical occidental, c'est probablement dû au fait qu'elle ne présente pas de véritable intérêt économique pour les grandes entreprises biochimiques et pharmaceutiques de ces pays. La grande part de la production mondiale de la chlorelle provient des pays d'Asie.
Notons, cependant qu'aucun médecins ou spécialistes de la santé, ne contredisent certains des aspects nutritifs de la chlorelle et nous n'avons trouvé personne déconseillant la consommation de celle-ci.

Il existe probablement suffisamment de témoignages positifs et d'avis professionnels favorables pour que certaines personnes se permettent d'essayer la chlorelle et d'expérimenter une amélioration de leur état de santé.



Comment consommer la chlorelle

La chlorelle est largement disponible sur le marché des produits naturels. Particulièrement sur Internet. La présentation du produit (gélules ou poudre) et la qualité peuvent varier d'une compagnie à l'autre. Il est important de s'assurer de la qualité du produit. La chlorelle est une algue qui a la propriété de fixer très facilement les métaux lourds et autres polluants. Il est donc primordial que la chlorelle consommée soit produite dans un environnement exempt de toute pollution. Il faut donc favoriser le produit d'un producteur sérieux, garantissant la pureté de son produit.



La quantité de chlorelle à consommer quotidiennement est en moyenne de 3 à 5 gr. Les prix varient fortement d'un producteur à l'autre. Et ce n'est pas toujours le produit le plus cher qui est le meilleur.



Précautions :

Il n'y a aucune contre indication à consommer la chlorelle, mais certaines personnes peuvent présenter une allergie à cette algue. Il faut donc commencer par consommer de petites quantité et augmenter ensuite progressivement, si elle est bien tolérée.



Les femmes enceintes ou allaitant ne doivent pas consommer de la chlorelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
on l'a trouve sous quelle forme Merlin ? et comment peut on s'en procurer stp ?
merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je crois que Tu pourrais trouver des petits comprimés au magasin bio pas loin de chez Laurent.
Faudra que j'aille voir la prochaine fois
(venue annoncée en Limousin après le 30 juin)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yessssssssssss j'y vais cet après midi "rayons verts" merci ma belle .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ok pas de soucis Dunette te tiens au courant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ça y est j'ai ma chorella boite de 150 comprimés ( 12 euros 70 la boite ) : la dame m'a conseillé de commencer en cure d'entretien 2 comprimés par jour pendant 15 jours et après faire la cure active ... en cure active c'est 4 à 6 comprimés....



éventuellement pour un animal de 25 à 30 kg 1 comprimé par jour

petit comprimé tout vert comme les algues et cela ne sent pas fort ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci de tous ces rappels, c'est un remède que j'avais complètement oublié.
Peut-il aider un très vieux chien à se remettre en forme ?
Quelle dose pour une petite chienne de 5kg ?
A une époque je l'avais utilisée en poudre, j'ai abandonné tellement c'était un vert envahissant pour les poils !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faut regarder sur la boite que tu va acheter
moi je l'ai eu aussi en paillettes, plus facile à doser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
connue et commercialisée aussi sous le nom de spiruline
j'en donne à Vandyl depuis qu'il n'a plus de rate en cure alternée avec pollen et pépins de pamplemousse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.