Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Dunette Castagnette

Nos parfums faits maison !

Messages recommandés

il est aussi amusant de savoir pourquoi on aime ou pas certaines H.E.
On entre la dans le domaine de l'olfactothérapie, mais nous en parlerons une prochaine fois

Pour l'instant place au seul plaisir, aux recettes et aux petits trucs

Tout d'abord, il faut savoir que toutes les huiles essentielles entrent dans la composition de base des parfums.

En aromathérapie, les huiles essentielles sont classées selon la note qui les caractérisent :

    - note de tête : celle que l'on perçoit en premier (plutôt agrumes et conifères)

par exemple :
   Absolue de benjoin
   Huile essentielle de bois de cèdre
   Huile essentielle de cannelle
   Huile essentielle de bois de gaïac
   Huile essentielle de myrrhe
   Huile essentielle de patchouli
   Huile essentielle de vétiver
   Huile essentielle d’angélique
   Huile essentielle de bois de santal
   Huile essentielle d’encens d’oliban


    - note de coeur : le caractère du parfum (essences de fleurs)

par exemple :
   Absolue de Jasmin
   Huile essentielle de géranium
   Huile essentielle de sauge sclarée
   Huile essentielle de girofle (griffes)
   Huile essentielle de gingembre
   Huile essentielle de lemon grass
   Huile essentielle de marjolaine
   Huile essentielle de muscade
   Huile essentielle de rose
   Huile essentielle de palmarosa
   Huile essentielle de pin
   Huile essentielle de bois de rose
   Huile essentielle de thym
   Huile essentielle d’ylang ylang


    - note de fond : le fondement du parfum, cette note en assure sa stabilité (fixateur). C'est cette note que l'on perçoit plus longtemps (huiles extraites d'écorces, de racines et de résines).


   Huile essentielle de basilic
   Huile essentielle de bergamote
   Huile essentielle de camomille noble (camomille romaine)
   Huile essentielle de coriandre
   Huile essentielle de cumin
   Huile essentielle d’estragon
   Huile essentielle de genièvre
   Huile essentielle de lavande
   Huile essentielle de citron
   Huile essentielle de mandarine
   Huile essentielle de petit grain
   Huile essentielle de menthe

Un parfum réussi associera donc ces trois notes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour les ingrédients, utilisez des huiles essentielles 100% pures (et naturelles bien sûr), de l’eau distillée (que l’on trouve en pharmacie) et de l’alcool pur. Dans la mesure où l’on peut pas se procurer ce type d’alcool sans ordonnance, on utilise habituellement de la vodka (en raison de son absence ou quasi absence de parfum).

Pour le flaconnage, utilisez de préférence un flacon en verre brun ou totalement opaque pour protéger les huiles essentielles de la lumière.

Pour les mesures Vous aurez également besoin d’un compte goutte, d’une pompe spray et d’une pipette mesure ml. Les seringues rendent également de précieux services, mais l'huile essentielle a tendance à ternir, voire "manger" le plastique. Il Vous faudra les remplacer régulièrement.

N’oubliez pas aussi de noter vos compositions sur un carnet (pourcentages, nombre de gouttes…) vous pourriez en avoir besoin pour renouveler ou pour modifier une de vos création

Enfin, Vous pouvez aussi partir sur une base d'eau de cologne ou de lavande que Vous aimez bien et simplement rajouter quelques notes fleuries, épicées ou balsamique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un autre ingrédient important : la patience

Lors de mon stage chez Golgéma à Luc sur Aude, nous avions distillé de l'huile essentielle de sauge sclarée.  Avant de partir, j'ai repris de l'hydrolat.  Personnellement, je trouvais que cela ne sentais pas très bon et j'ai déposé ma bouteille au frigo.  Quelques mois après quel ne fut pas mon étonnement ! Cette odeur particulière avait muri, s'était affinée, arrondie et devenant un véritable plaisir.

Il faudra donc résister à votre envie de porter votre création directement et la laisser reposer au frais, pendant quelques semaines. Généralement un mois.

Ensuite il faudra procéder au glaçage et déposer le flacon une nuit au congélateur.  Ensuite le filtrer avec un filtre a café ou un papier spécial de parfumerie.  

Bien qu'il aie encore besoin de maturation, Vous pourrez utiliser votre parfum

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Attention : certaines H.E. sont photosensibilisantes et ce n'est pas une bonne idée que de les appliquer sur la peau et de s'exposer au soleil ensuite sinon des réactions cutanées, parfois graves, seraient prévisibles).


Certaines huiles essentielles sont dermocaustiques (irritantes)

Voici la liste non exhaustive des huiles essentielles connues comme étant dermocaustiques et photosensibilisantes: Angélique racine (et non la semence), cumin (noir), tagetes et verveine citronnée. Certaines huiles de zeste d’agrumes comme la bergamote, l’orange amère (et non l’orange douce), le pamplemousse (toutes les couleurs, possiblement photosensibilisante), le citron, la limette (par expression et non distillée), la mandarine (toutes les couleurs) la tangerine ainsi que le gingembre (légèrement photosensibilisante) et la livèche (racine/herbe) le sont également. La cannelle (écorce uniquement, non la feuille) n’est pas photosensibilisante, mais elle est extrêmement irritante.



FIXATEUR : l'huile essentielle de sauge sclarée aidera à fixer le parfum à la fin de la composition.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Recettes trouvées sur le net :

http://valia65.canalblog.com/archives/2009/01/23/12192918.html

Quelques "recettes" de parfum





    - 100 ml d'alcool non modifiée à 70° ou à 90°, pour la réalisation d'un parfum (ou éventuellement de vodka)

    - 250 ml d'alcool non modifiée à 70° pour la réalisation d'une eau de toilette

    - 10 gouttes d'huile essentielle de sauge sclarée (comme fixateur du parfum)

    - 10 gouttes d'huile essentielle de cèdre (qui développe le parfum)



    - Parfum n° 1 : (fleuri)

         - 3 ml d'huile essentielle de bergamote

         - 3 ml d'huile essentielle de géranium

         - 20 gouttes d'huile essentielle de petit grain (ou néroli)

         - 20 gouttes d'huile essentielle de palmarosa

         -2 gouttes d'huile essentielle de santal

    - Parfum n° 2 : (sensuel)

         - 5 ml d'huile essentielle de bois de rose

         - 20 gouttes d'huile essentielle d'ylang-ylang

         - 10 gouttes d'huile essentielle de jasmin

         - 10 gouttes d'huile essentielle de bergamote

    - Parfum n° 3 : (un peu corsé)

         - 5 ml d'huile essentielle d'ylang-ylang

         - 15 gouttes d'huile essentielle de patchouli

         - 15 gouttes d'huile essentielle de jasmin

         - 5 gouttes d'huile essentielle de rose (ou de bois de rose)

    - Parfum n° 4 : (léger)

         - 8 ml d'huile essentielle de lavande

         - 10 gouttes d'huile essentielle de citron

         - 10 gouttes d'huile essentielle de palmarosa

    - Parfum n° 5 : (boisé)

         - 5 ml d'huile essentielle de santal

         - 20 gouttes d'huile essentielle de cèdre (30 gouttes en tout, car 10 gouttes auront été utilisées pour développer ce parfum)

         - 10 gouttes d'huile essentielle de bois de rose

         - 5 gouttes d'huile essentielle de citron

Voici donc quelques exemples de préparation de parfums fabrication "maison", mais rien ne vous empêche de remplacer une huile essentielle par une autre au fur et à mesure de la préparation, si tel est votre souhait !

N'oubliez pas à ce moment là de tenir compte des notes (de tête, de fond, de coeur).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
personnellement


merline je n'emploie pas d'alcool mais le gel carbomer pour réaliser mes préparations.

Cela dépend de la saison et de mes envies.

J'y ajoute aussi toujours des Fleurs de Bach pour élever la préparation en énergie.
Crab appel, rescue, walnut par exemple.

Mon préféré du moment :

Litsée citronée, Citronelle de Java, lavande vraie et une touche de menthe.


J'adore : le mélange de Géranium bourbon et bois de rose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je n'ai pas essayer les mélanges d'H.E. pour le parfum mais j'utilise pur l'H.E. palmarosa directement sous les aisselles en guise de déodorant depuis bientôt deux ans, c'est très efficace (mieux que la pierre d'alun moins efficace l'été) et cela sent bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est trop compliqué pour moi et puis la patience n'est pas ma plus grande vertu.   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Annie, Dunette, Erynn pour vos partages

Il ne me reste plus qu'a fouiller encore et encore dans mes cours
J'avais noté plein de recettes en stage, mais c'est ou ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ADuquesne a écrit:
C'est trop compliqué pour moi et puis la patience n'est pas ma plus grande vertu.   



bienvenue au club  rit beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon voilà ça y est je me suis lancée ce matin : je suis par-fumeuse plein d\'amour 

1ère recettee :

2 gouttes Cannelle de Chine + Orange + Cèdre de l'Himalaya + bois de Hô + Petitgrain
5 gouttes Listée citronnée + Ylang-Ylang

+ 1 goutte de Sauge sclarée

+ 5 ml de Votka 

et au frigo dans le noir pour 3 semaines .... heu la mixture pas la par-fumeuse 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ADuquesne a écrit:
Je suis curieuse de connaître le résultat.  


 moi aussi   je pense le laisser 3 semaine au frigo qu'en penses-tu Merlinette ? et le résultat c'est au bout des 3 semaine ou depuis maintenant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ton parfum va évoluer avec le temps,

mais fait l'expérience, en mettant un peu de solution sur du buvard ou un petit papier,
et inscrit ce que Tu sent, ce qu'il T'évoque

Reviens y plus tard , recommence et remarque les différences    

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors la Litsée citronnée s'estompe plus rapidement et la cannelle arrive au galop derrière très vite suivie par une senteur d'herbe fraîche ..... hooo que ça sent boooooon plein d\'amour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merlin a écrit:
personnellement


merline je n'emploie pas d'alcool mais le gel carbomer pour réaliser mes préparations.

Cela dépend de la saison et de mes envies.

J'y ajoute aussi toujours des Fleurs de Bach pour élever la préparation en énergie.
Crab appel, rescue, walnut par exemple.

Mon préféré du moment :

Litsée citronée, Citronelle de Java, lavande vraie et une touche de menthe.


J'adore : le mélange de Géranium bourbon et bois de rose
Super Merlin, quand tu as la patience pour faire. Comme j'ai lu tous, j'ai dèjá mal au tête. Pour mon parfum "Angel" j'a besoin quoi????? Bonne rêve Fabienne  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben pour Angel Tu as juste besoin d'une bonne parfumerie
c'est impossible de copier ce parfum la    

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Côté fragrances je suis presque exclusivement attirée par les baumes résineux. Il y a 2 ans j'avais essayé de me fabriquer un parfum en partant du labdanum (cistus ladaniferus), c'est une odeur entêtante, capiteuse, presque animale, j'avais ajouté tout ce que j'aime cèdre, encens oliban, myrrhe, benjoin, et...baume du Pérou. Bien que délicieusement suave, ce dernier est assez allergisant , résultat mon jus couleur coca cola que j'avais baptisé "Animale" rit assez fort provoquait de grandes plaques rouges sur ma peau...rit beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il était peut-être trop concentré ? avais-tu essayé de le "diluer" en rajoutant de l'alcool ou autre liquide ?

et puis j'ai lu quelque part que le parfum on peut le pulvériser sur l'envers des habits pour éviter d'irriter la peau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oui, le baume du pérou ... j'aime aussi beaucoup son odeur et heureusement je n'y suis pas allergique.
Un autre truc pour les parfums, celui que j'emploie d'ailleurs, est d' "enfermer" les H.E. dans un gel de carbomer. On se retrouve avec un parfum solide.
Je suis certaine Kathmandou, que Tu aimerais le parfum "Réchauffe Coeur"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dunette Castagnette a écrit:
il était peut-être trop concentré ? avais-tu essayé de le "diluer" en rajoutant de l'alcool ou autre liquide ?

et puis j'ai lu quelque part que le parfum on peut le pulvériser sur l'envers des habits pour éviter d'irriter la peau

Non ce n'est pas une question de concentration car avec un allergène le moindre contact suffit ;et sur les habits ben mon jus était tellement foncé qu'il tâchait, bref il a fini par servir à allumer le poële  rit assez fort 

D'ailleurs moi qui adore pas mal des parfums de Serge Lutens parce qu'il choisit justement les absolus orientaux que j'aime, j'ai le même problème d'allergie cutanée, et ses jus sont assez foncés aussi, ça passe sur des vêtements sombres mais pas sur du blanc !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merlin a écrit:
oui, le baume du pérou ... j'aime aussi beaucoup son odeur et heureusement je n'y suis pas allergique.
Un autre truc pour les parfums, celui que j'emploie d'ailleurs, est d' "enfermer" les H.E. dans un gel de carbomer.  On se retrouve avec un parfum solide.
Je suis certaine Kathmandou, que Tu aimerais le parfum "Réchauffe Coeur"
C'est lequel Réchauffe Coeur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.