Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Merlin111

Les épillets

Messages recommandés

Source : http://www.cliniqueveterinairecalvisson.com


Les épillets







Points forts :



. Les épillets de graminées ont la caractéristique de s'accrocher aux poils des chiens à la fin du printemps et pendant l'été, et de progresser ensuite toujours dans le même sens, leur bout pointu leur permettant de perforer la peau et les tissus sous-cutanés.



. Ils pénètrent essentiellement dans les oreilles, mais aussi dans le nez, les yeux, la bouche, les voies génitales, entre les doigts… Pendant la saison des épillets, il faut présenter rapidement à son vétérinaire tout chien qui, (entre autres), secoue la tête, garde un œil fermé, présente entre deux doigts un "bouton" qu'il lèche sans arrêt, ou se met brutalement à éternuer ou à tousser, en sortant d'un champ de hautes herbes.



. Le retrait des épillets est parfois facile, (en un coup de pince), parfois beaucoup plus compliqué : un épillet parti se promener à l'intérieur de l'abdomen, ou ayant circulé sous la peau, en provoquant la formation de gros abcès, peut demander plusieurs interventions et des heures d'exploration chirurgicale, avant d'être découvert… si encore il est découvert ! Un épillet parti dans le poumon ne pourra être extrait qu'à l'aide d'un endoscope, et parfois d'une chirurgie thoracique.



. La meilleure prévention consiste à raser les poils des chiens susceptibles d'attraper des épillets, pendant les mois à risque : face interne des oreilles des cockers, extrémité des pattes des caniches ou des briards, ventre des chiens à poils longs et épais… On évitera aussi de promener son chien sans laisse, au milieu des champs d'herbes hautes et sèches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tien on a eu justement un cas hier, un espèce de bichon en avait un dans l'oreille, du coup petite anesthésie pour lui enlever.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est une véritable calamité ces épillets, en ce moment, il y en a plein le bois AAAAARRRRGGGHHH 

En 1984, en vacances en arriège, j'avais une chienne bobtail tout en poil et j'avais remarqué un petit abcès dans lequel j'avais trouvé un épillet. Faut dire que ses promenades se faisait dans un grand terrain rempli de ces saloperies. Comme il faisait vraiment très très chaud, nous avions décidé de la faire toiletter pour éviter ce problème, et à mesure que la toiletteuse la tondait, on trouvait plein d'abcès qu'elle vidait (en tout une vingtaine) et souvent, il y avait pas loin d'une dizaine d'épillet qui fusaient en perçant les abcès. Inutile de vous dire qu'une fois tondue, direction un véto qui lui a fait des piqures d'antibio à haute dose, la chienne a frôlé la septicémie et avec tous ses poils on ne voyait rien !!

Maintenant, avec Erynn l'irish, je la papouille à chaque retour de promenade et même comme ça, on en retrouve sur le carrelage ou sur son matelas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la chienne a mon bof(colley) en a choper un entre les doigts de la patte avant mon bof n'avais rien vue juste qu'elle donc on direction veto il la anesthésiait et enlever

le veto avait la meme ope a des endroits différant sur d'autre chiens il a dit que c'etait un truc récurent cette annee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.