Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Kaylla11

Les OVINS

Messages recommandés

Bon c'est la première fois que je fait ce genre de poste! Jespère que cela conviandra à vous donner de l'information.

Les moutons (dit ovins) sont élevé par l'homme pour trois choses: Le lait, la laine et la viande. Dans chacun de ses domaines, des races ont été développés et des individus selectionés pour des caractéristique bien précise (qualité du lait, qualité de la toison, qualité bouchère). Le domaine que je connais le mieux est l'élevage pour la viande d'agneau. C'est la principale raison d'être de la production ovine au Québec. En France ont retrouve également plusieurs producteur laitier qui utilise ce lait pour la fabrication de fromage (le feta entre autre). Les plus grand cheptel d'animaux à laine se retrouve en Nouvel-Zélande.

Le mouton est un herbivoire et il est apprécié des éleveurs pour sa rusticité (s'.alimente des mauvaises herbe des pâturages, facilité d'adaptation au environnement extérieur et bon rendement nourriture-viande). Bien qu'ils soient rustique, les méthodes actuel d'élevage font en sorte que des soins minimal sont requis. La taille des onglons, la tonte de la laine, la vermifugation et la vaccination. Les nouveau-né subierons la caudectomie et la pose d'un numéro d'identification dans l'oreil, soit par étiquette ou par tattouage.

Il existe des centaines de races de moutons, quelques unes ont des corne, d'autre ont plusisuers corne (ref. mouton jacob qui a 6 cornes!!!), diverse qualité et texture de toison (ref. le kathadin qui a un poil plutot qu'une laine et se dernier mue au printemps!) et des facteurs génétique les prédisposants à avoir plusieurs agneaux à la fois.

Pour l'élevage d'agneau de boucherie, il y a trois classe de race.


Les races dite maternelle: ces dernières sont de bonne laitière (qualité et quantité) et ont un insctinct maternel très développé. Elles ont habituellement un à deux agneaux par mise bas. Ces races sont principalement composé d'individu très typé qui, en croisement de race pure, donneront des rejetons très uniforme. Au québec, ces races ont pratiquement tous la tête "blanche". (ref. Dorset, polypay)

Les races prolifique: À l'oeil, ont voit déjà une disparité de morphologie avec les deux autres classe, ce sont des moutons avec des épaules moins large et avec une plus petite ossature, bref en race pur, les agneaux ne feront pas de belle "carcasse", ils perderont donc des "notes" au classement de l'abbatoire. Ces races sont plutôt utilisé pour créer des femelles de remplacement de croisment F1 (deux races pure) ou F2 (F1+1 autre race). Afin d'augmenter la moyenne d'agneau par brebis du troupeau. Ha oui j'avais pas dit plus haut, ce sont des animaux qui ont la propriété de mettre au monde de 2 à 4 agneaux par brebis. (Ref. Romanov, Arcott rideau). Les produits de ses races sont généralement envoyé sur le marché en tant qu'agneaux de lait.

Les races bouchères: Ce sont des animaux très typé, avec de large épaule, un gigot bien développé et une longue longe épaisse. Les produits de ses races développeront rapidement leur masse musculaire. Ils sont également plus efficace car le temps passé en bergerie est plus court et la qualité de la carcasse à l'abbatoire est bien noté. (les agneaux lourd) Les brebis ont en générale un agneau à la fois.


Ce classement est bien, mais il faut comprendre que chaque producteur à ses méthodes de croisement ou fait dans le race pure. Mais avec les grandeur d'élevage que l'on retrouve ici au Québec, il est fréquent qu'un éleveur ai un troupeau ou deux de race pure et produise lui même ses agnelles de remplacement (pure race, F1 et F2 )ainsi que ses agneaux de marché et ses béliers de croisement terminal pour la prodcution d'agneau lourd.

Pour la reproduction il y a deux classement à faire avec les races, celles qui ont un cycle naturel (chaleur l'automne) et celle qui sont désaisonnés.

Les animaux dit désaisonnés pourront être accouplé à différent moment de l'année. La mise en enclos avec les béliers déclanchera le cycle dans la plupart des cas. Cerla permet de produire des agneaux de boucherie à l'année plutôt qu'une seule fois (naissance avec cycle naturel=pâque). Les races qui ont un cycle naturel peuvent également être accouplÉe à l'année en utilisant quelques méthodes, dont l'insertion d'hormone de synthèse via des éponges vaginale ou par l'ajout dans la ration alimentaire d'un complément spécial. Il existe aussi une méthode très éfficace et tout à fait naturel (ma préféré) soit la photopériode. Avec un systhème de minuterie, les heures de lumières en bâtiments diminue graduellement sur quelques semaine, simulant ainsi un automne et pouf! les chaleurs des brebis apparaissent!

Bon voilà en gros un portrait de ce que je connais, j'y susi aller un peu pêle mêle, j'attend donc vos question si il y a lieu :P

Bêêêêêllement vôtre, kaylla
__________________________________________

http://www.agneauduquebec.com/Federation/OvinQuebec.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[img]http://yelims5.
c'est super ce que tu as fait, encore merci, surtout que moi citadine par excellence ... j'y connais rien en animaux de campagne [:fedeic]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Très belle vidéo,


je sais que tu veux aucun commentaire mais ça me rappele une certaine race de chien lol! j'ai la même à la maison [:paletot]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.