Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Is@

La Surdité liée aux poils blancs

Messages recommandés

30 septembre 2007




LA SURDITE

La surdité du chien et du chat est une affection peu connue, peu diagnostiquée et peu recherchée. L’atteinte de la fonction auditive peut revêtir plusieurs formes avec différents degrés de gravité. Elle est définie par cinq critères : son déterminisme, son moment d’apparition au cours de la vie de l’animal, sa gravité, sa symétrie et l’étage anatomo-fonctionnel touché au sein du système auditif. Les causes de surdité sont multiples. Les deux principales sont les anomalies congénitales, le plus souvent héréditaires, et le vieillissement (presbyacousie). D’autres causes existent: vasculaire, inflammatoire et/ou infectieuse, toxique ou traumatique, métabolique, idiopathique, néoplasique. Le diagnostic étiologique est souvent difficile à établir. Il n’existe pas actuellement de traitement adapté en médecine vétérinaire.


Voici l'adresse d'un forum très bien fait traitant de la surdité :

http://chiendifferent.com/


Posté par Snippy à 01:18 - 6. La surdité - Commentaires [0] - Permalien [#]



INTRODUCTION

La surdité héréditaire se rencontre dans de nombreuses races notamment celles dont la robe est à dominante blanche. La surdité peut être bilatérale (SB) : chien totalement sourd et donc handicapé ou unilatérale (SU) : chien entendant d'une seule oreille, menant une vie tout à fait normale.

Les statistiques des Pays anglo-saxons font état de 6% de (SB) et de 19% de (SU), c'est à dire une proportion de 3 (SU) pour 1 (SB). Il semble en France, d'après une enquête de terrain en cours que la situation soit nettement meilleur.

La survenue d'un chiot (SB) est vécue toujours très douloureusement et à notre époque de lutte contre les maladies génétiques, nous nous devons d'agir en fonction des données scientifiques récentes.

Les spécialiste américains, notamment STRAIN, démontrent que faire reproduire un (SU) est aussi grave que faire reproduire un (SB) car (SU) et (SB) sont dues à la même anomalie génétique. L'objet de cet article est de reconnaître la surdité qu'elle soit bilatérale ou unilatérale.

RECONNAÎTRE LA SURDITE PAR EXAMEN COMPORTEMENTAL :



I -OBSERVATION DE LA PORTEE

1-Surdité bilatéral : chiot sourd :

Dès l'âge de 3 semaine Points évocateurs de surdité: -Caractère trop calme -Sommeil très long -Sommeil très profond: pas de réveil lors de bruit soudain -Isolement par rapport aux autres chiots -Séquences de jeu diminuées -Mobilité des oreilles réduite -Lors d'isolement, cris de détresse anormalement forts.

2- Surdité unilatérale : chiot "malentendant "

Elle ne peut être reconnue qu'à l'âge de quelques mois, donc quant le chiot, le plus souvent, a quitté l'élevage. Points évocateur : -Chiot peu attentif -Rappel lent -Difficulté pour localiser les bruits.


II. EXAMEN INDIVIDUEL DE CHAQUE CHIOT

Placer le chiot dans une pièce isolée où les distractions sont absentes. Attendre que la phase exploratoire de la pièce soit terminée pour commencer l'examen. Attention, l'examen peut être faussé si l'opérateur ne contrôle pas ses gestes car le chiot répond en observant les gestes ou par perception tactile des mouvements d'air.

1-Gamme des sons à tester :

-Froissement de papier -Mot de sonorité sèche. Ex: "écoute" -Chute d'un objet métallique sur le sol assez loin du chiot et derrière lui -Son aigu: "hi" (crescendo) -Son sourd: "hou" (decrescendo) -Sifflement.

2-Critères de perception auditive :

-Changement de posture -Mouvement de la tête -Mouvement des oreilles en direction du bruit: observer le mouvement de chaque oreille (surdité unilatérale)
CONCLUSION: Cet examen demande beaucoup de temps et de patience, mais surtout il est très imparfait: erreurs par défaut en cas de surdité unilatérale. D'où l'intérêt d'un examen indolore, objectif, peu coûteux, consistant à enregistrer l'activité électrique de l'oreille interne l'ENREGISTREMENT des POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS (" PEA").



III-PRINCIPE DE L'EXAMEN

La surdité héréditaire est due, à la dégénérescence, par insuffisance de céllules pigmentaires, de la COCHLEE. L'informatique permet de sélectionner la partie de l'électroencéphalogramme (qui est l'enregistrement des manifestations bioélectriques accompagnant l'activité des cellules du cerveau) correspondant à l'activité propre de la cochlée et du nerf auditif. On obtient un tracé sous forme de courbe présentant plusieurs pics: ce sont les POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS (PEA).


IV-REALISATION

-Age:
L'âge idéal est de 4 semaines. Néanmoins, l'examen peut être réalisé dès l'âge de 3 semaines. -L'enregistrement par 4 électrodes disposées sur la tête est indolore: cependant une hypnose très courte est le plus souvent réalisée pour la qualité de l'enregistrement. -Chaque oreille est testée séparément. -Durée de l'enregistrement:
Quelques minutes.




V-SITES D'ENREGISTREMENT
-Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort -01.43.96.71.00
-Docteur FUHRER à St Avertin ( Tours) -02.47.71.26.26
-Clinique Frégis à Arcueil (94) -01.49.85.83.00
-Docteur KUPFER à Paris -01.48.04.99.40
-Docteur HERBERT à Limoges -05.55.50.71.90
-Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon -04.78.87.26.43
-Docteur LEJARD-DEMARIS à Bourges -02.48.65.75.76



source : de Snippy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.