Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Héloïse1

Le Macropodus opercularis (poisson paradis)

Messages recommandés

Macropodus opercularis (poisson paradis)




Résumé de la fiche : Le Macropodus opercularis est la seconde espèce tropicale après le carassin doré à être importé en Europe. C'est un des poissons tropicaux les plus robustes qui peut même vivre en bassin l'été. Ces couleurs chatoyantes le rendent très apprécié des aquariophiles





Nom scientifique: Macropodus opercularis
Famille : Osphronemidé
Genre : Macropodus

Origine : Extrème-Orient

Taille adulte du poisson : jusqu'à 10 cm

Description : corps élancé mais très aplati sur les côtés, la tête est légèrement pointue et se termine par une petit bouche en position dorsale. Les nageoires sont amples et prolongées par des expansions filiformes et flexibles. La couleur typique est la dos marron et les côtés rouges sillonnés de nombreuses barres bleues. Il présente deux taches noires sur les opercules, d'où son nom. Avec l'élevage, on trouve aujourd'hui d'autres couleurs comme des chromatiques bleus à striures rouges ou jaunes ou encore des albinos.

Dimorphisme : le mâle a les nageoires plus longues, très effilées et plus colorées que la femelle en particulier lors des périodes de reproduction. La femelle a un ventre plus rebondi et elle est plus ramassée.

Espérance de vie: 8 ans

Comportement : robuste, agressif si maintenu dans un aquarium trop petit et en période de reproduction. Il vit en couple fidèle, préférez ne mettre qu'un couple par bac. A ne pas maintenir avec des petits poissons qui finiraient en 4h.

Zone de vie : surface et milieu

Litrage minimum : 200L pour un couple

Aquarium idéal : bonne espace de nage avec des cachettes et des plantes robustes. Faible courant pour ne pas détruire le nid de bulle.

Paramètres de l'eau:
Température: 16 à 26°C
pH: 6 à 7,5
dureté: 6 à 20°d GH

Régime alimentaire : carnivore

Reproduction : La reproduction en bac spécifique de 60 à 80 litres est recommandée. Les Macropodes sont des constructeurs de nid. Simplement adossé à la paroi de l’aquarium, ou ancré dans l’enchevêtrement des plantes, le nid est solide et destiné à recevoir les oeufs le temps de leur développement embryonnaire. Dans un premier temps, la femelle n’est pas acceptée dans l’environnement immédiat du nid. La construction du nid terminée, la parade débute. Le mâle qui repoussait jusqu’à présent la femelle va la chercher en se dandinant sur place, toutes nageoires déployées. Il l’attire sous le nid. Le mâle enroule son corps autour de celui de sa partenaire en lui pressant les flancs. Après quelques étreintes, les produits sexuels sont expulsés et les oeufs fécondés sont placés dans le nid. Il est prudent d’enlever la femelle après la ponte. Le mâle se contente de surveiller, de déplacer ou de recracher les oeufs dans le nid jusqu’à l’éclosion. Sa surveillance s’arrête dès que les alevins ont atteint le stade de la nage libre. Les premières nourritures, micro-vers et artémias sont disponibles en quantité pour faire face à plusieurs distributions journalières. Les alevins grandissent vite et le stade de la formation du labyrinthe est une période critique à passer vers l’âge de 3 semaines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.