Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
DimEst49

Loriquet versicolore Psitteuteles versicolor - Varied Lorikeet

Messages recommandés

Identification :
Loriquet versicolore Chez le mâle adulte, le dessus de la calotte et les lores sont rouge écarlate. Les oreillons et les joues sont jaune-vert brillant avec de légères stries bleu-vert. La partie postérieure des oreillons et l'arrière du capuchon présentent une couleur bleu verdâtre avec des stries jaunâtres, ces dernières étant plus visibles immédiatement après le rouge du sommet du crâne. Les parties supérieures sont vert pâle avec des infiltrations de vert-olive et des longues stries vert pâle brillant sur le croupion. Les couvertures sont vert pâle avec une bordure plus claire. Les rémiges sont noirâtres à l'intérieur, vertes à l'extérieur et portent une fine rayure jaune sur le bord de traîne. Le dessous des ailes est vert avec une bordure jaune. La gorge est Loriquet versicolore pointillée de jaune et bleu-vert. La partie inférieure de la gorge et la poitrine affichent une teinte verte infiltrée de rose et de jaune-orange. L'abdomen est jaune-vert pâle avec des stries jaunes. Le dessus de la queue est vert, le dessous jaune verdâtre, apparaissant plus foncé lorsque la queue est fermée. Le bec est orange avec une tache brune à la base de la mandibule supérieure. La cire et l'anneau orbital sont blancs. L'iris est jaune, les pieds gris.
La femelle possède une capuchon plus sombre et moins développé. Sa poitrine est moins infiltrée de rose. Chez les immatures, les lores et le capuchon rouges sont absents, mais le front porte une tache rougeâtre. Le bec est plus marqué de brun et les iris sont plus foncés.

Chant : Le Loriquet versicolore émet un cri perçant, roulant et dissonant. Il est toutefois moins strident et moins aigu que celui du Loriquet à col rouge avec lequel il partage une partie de son aire de distribution. En vol, il lance un cri faible semblable à celui d'un criquet. Le Loriquet versicolore produit également un bavardage sec et tranchant quand il se restaure. Il pousse des doux gazouillements quand il se repose.

Habitat : Cette espèce nomade vit principalement dans les plaines. On la trouve dans une grande variété d'habitats forestiers, comprenant des parcelles denses d'eucalyptus et de melaleucas, des zones boisées marécageuses, des savanes arbustives, des prairies et parfois des mangroves. Les loriquets versicolores fréquentent aussi les régions de collines, les zones boisées continues qui longent les cours d'eau et les bouquets d'arbres proches des sources.

Distribution : Cet oiseau est endémique du nord du continent australien. Son aire de distribution s'étend de Broome et des environs de la rivière Fitzroy, en Australie Occidentale, jusqu'au nord-ouest du Queensland et au mont Isa. Elle traverse le district de Kimberley, toute la Terre d'Arnhem et longe le golfe de Carpentaria. Le Loriquet versicolore est également présent dans la péninsule du Cap York et descend vers le sud aussi loin que Townsville.

Comportements : Les loriquets versicolores vivent en couples, en petites bandes ou en larges groupes au sein desquels ils s'associent souvent avec les loriquets à col rouge (Trichoglossus rubritorquis), bien qu'ils aient un comportement nettement plus calme que ces derniers. Lorsqu'ils se nourrissent dans les branches, les loriquets versicolores ont une attitude très familière : ils laissent les visiteurs s'approcher à faible distance lorsqu'ils escaladent les branches, se lissent les plumes ou prennent des bains de feuillage. Il leur arrive d'être assez agressifs à l 'encontre des autres espèces nectarivores avec lesquelles ils sont en compétition pour les mêmes touffes de fleurs. En dehors de la saison de reproduction, les loriquets versicolores deviennent plus mobiles car les arbres en fleurs se font plus rares. Dans certaines régions, ils sont plus abondants d'avril à mai et de septembre à octobre. Néanmoins, les renseignements ne sont pas suffisants pour affirmer que cet oiseau est un migrant saisonnier.

Nidification : La nidification se déroule pendant toute l'année, toutefois elle est plus active entre le mois d'avril et le mois d'août. Le couple recherche en commun le site qui lui paraît le plus convenable. Il installe le nid dans une cavité de tronc ou de branche, généralement à proximité d'un point d'eau. Le fond du trou est garni avec des copeaux de bois ou avec des feuilles qui ont été préalablement "machouillées". La ponte comprend entre 2 et 5 oeufs de couleur blanche qui sont couvés par la femelle seule pendant environ 22 jours. Les jeunes sont nourris par les deux parents et ne prennent leur envol qu'au bout de 6 semaines.

Régime : Les loriquets versicolores sont principalement végétariens. Leur régime comprend du pollen, des fruits, des graines et vraisemblablement quelques insectes. Ces oiseaux recherchent leur nourriture dans les kapokiers ou fromagers, les eucalyptus à bois rouge ou dans les mélaleucas.

Protection / Menaces : Les loriquets versicolores sont généralement assez communs. Dans la région de Darwin par exemple, on peut les trouver en assez grand nombre lorsque les arbres sont en floraison. Ils sont moins répandus dans la péninsule du Cap York et le long de la côte est. La population globale est estimée à plus de 100 000 individus. L'espèce n'est pas globalement menacée et ne bénéficie d'aucune mesure spécifique de protection.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.