Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
dominique45

bientôt le printemps des poètes

Messages recommandés

Laughing c'est bientôt le printemps des poètes du 4 au 16 mars dont le thème est eloge de l'autre, rencontre et metissage je trouve que ça correspond bien aux belles rencontres qui ont lieu
que se soit au refuge lors des adoptions que sur le forum donc je m'engage à mettre quelques proses et je vous invite à en faire autant on pourrait même en faire un recueil !
dites moi ce que vous en pensez! flower

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flower bon je sais pas si le sujet passionne, mais je vous en offre un (de poèmes!) en avant première pour lancer l'affaire , je vais essayer de vous en mettre un chaque jour durant le printemps des poètes qui annonce celui qu'on attend le plus :LE PRINTEMPS

flower Les chevaux et les chiens
parlent mieux que les hommes
et savent de très loin
reconnaître le ciel.

ils n'ont pour eux que l'herbe
et la grave tendresse
des bêtes qui remuent
tristement le passé

mais dans leur yeux inquiéts
des choses et des hommes
passe parfois l'éclair
d'une saison future. flower

rené guy Cadou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le langage des fleurs



Les fleurs : Elles naissent dans un mystère
Et jaillissent de la terre,
Avec toutes les couleurs,
Elles apportent le bonheur...
Les fleurs


Dans la rosée elles s'ouvrent
Et le soir elles se couvrent,
Sans faire le moindre bruit
Pour s'endormir la nuit.

Elles cherchent le soleil
Qui passe dans le ciel,
Elles se gorgent de chaleur
Et adorent la douceur.



Elles invitent les abeilles
A boire dans leur stigmate,
Pour emplir des corbeilles
De pollens dans leurs pattes

Travaillant de longues heures
Elles emportent en leurs mains
Des grandes prairies de fleurs
Qui renaîtront demain...

Les fleurs ont un langage
Qui parle aux gens sages,
Pour leur dire en silence
Tout l'amour que l'on pense ...

Nobles fleurs d'élevages
Qui font de longs voyages,
Petites fleurs des champs
Que ramassent les enfants.



Elles viennent en visite
Pour montrer qu'on existe,
Elles consolent ceux qui pleurent
Et fleurissent ceux qui meurent ...
Les fleurs
Si la vie est trop dure
Va donc dans la nature.
0uvre bien grand ton coeur
Pour y mettre des fleurs

Respire tous leurs parfums
Sans y mettre les mains,
Pour que même fanées,
Elles reviennent chaque année ...
Les fleurs


(Jean-Claude Brinette)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

coucou vous tous!

:CLAVIER LUNETT alors c'est aujourd'hui que démarre le printemps des poètes je vais essayer de vous en mettre un par jour histoire d'égayer nos journées!

Un petit chat blanc
qui faisait semblant
d'avoir mal aux dents
disait en miaulant :
" Souris mon amie
J'ai bien du souci
Le docteur m'a dit :
Tu seras guéri
Si entre tes dents
Tu mets un moment
Délicatement
La queue d'une souris."
Très obligeamment
Souris bon enfant
S'approcha du chat
Qui se la mangea.
MORALITÉ
Les bons sentiments
Ont l'inconvénient
d'amener souvent
De graves ennuis
Aux petits enfants
Comme-z-aux souris.
©️ Claude Roy, Enfantasques, Ed. Gallimard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
voici le poème du jour

écrit par une personne malade psychiquement qui a participé à un recueil d'oeuvres réalisées dans le cadre de l'art-thérapie à l'hôpital psychiatrque de maison blanche


ce livres'intitule "l'atelier du non-faire" editions ENSP 2003
LA REGLE DU JEU



Qu’on soit noir ou blanc
Y’ a pas faut du cran
Pour mettre un pied devant
Qu’on soit blanc ou noir
Y’a pas faut y croire
Pour aller de l’autre côté
En essayant d’pas se faire bouffer
On est les pions sur l’échiquier
On ne cesse d’avancer
On est les pions sur l’échiquier
On n’a pas le droit de reculer
Y’en a qui vont au coup de chance
y’en a qui vite quittent la danse
Y’a que les ch’vaux qui sautent les obstacles
Ça fait le tiercé puis des fois des miracles
On est les pions sur l’échiquier
Y’a qu’les fous qui marchent en biais
C’est p’t’être mieux de l’aut’côté
Ils ont le droit de reculer
On finit par les enfermer
On est les pions sur l’échiquier
Y’a la reine qu’à tous les droits
Elle peut même chasser le roi
patricia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est vrai les filles,c'est très beau tout ça!.

Je vous en laisse un tout petit que j'aime particulièrement.

"Le chat ouvrit les yeux
Le soleil y entra
Le chat ferma les yeux
Le soleil y resta
Voilà pourquoi le soir,
Quand le chat se reveille
J'aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil."

Maurice Carême.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Très joli Sonia !! :APPLAUD: :CATS:

Mon préféré à moi est un poème en anglais, mais je vais vous mettre la traduction en dessous pour ceux qui a qui cette langue n'est pas familière :

Stop all the clocks, cut off the telephone,
Prevent the dog from barking with a juicy bone,
Silence the pianos and with muffled drum
Bring out the coffin, let the mourners come.

Let aeroplanes circle moaning overhead
Scribbling on the sky the message He Is Dead,
Put crepe bows round the white necks of the public doves,
Let the traffic policemen wear black cotton gloves.

He was my North, my South, my East and West,
My working week and my Sunday rest,
My noon, my midnight, my talk, my song;
I thought that love would last for ever: I was wrong.

The stars are not wanted now: put out every one;
Pack up the moon and dismantle the sun;
Pour away the ocean and sweep up the wood.
For nothing now can ever come to any good.



W.H. Auden

Arrêtez toutes les horloges, décrochez le téléphone,
Empêchez les chiens d'aboyer avec un os à moelle,
Stoppez les pianos, et avec des tambours voilés,
Sortez le cercueil, laissez le cortège venir.

Laissez les avions dessiner des cercles en gemissant,
Grifonnant dans le ciel le message Il Est Mort,
Mettez des bandeaux de crèpe au cou des colombes,
Laissez les gendarmes mettre des gants de cotton noir.

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail et mon dimanche de repos,
Mon minuit, mon midi, ma parole, ma chanson,
Je pensais que l'amour durerait toujours, j'avais tord.

Les étoiles ne sont plus désirables desormais, otez-les toutes,
Emballez la lune et démontez le soleil,
Videz l'océan et nettoyez les bois.
Plus rien désormais ne pourrat être bien.


Ce poème dit peut-être quelque choses à certains : il est dit lors de l'enterrement dans le film "4 mariages & 1 enterrement".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Poème de l’éveil


La nature n’est pas un simple décors joli au regard. Si tu fermes les yeux, tu ressens mille présence. On ne vient pas écouter le silence dans la nature. On écoute le vent, la terre, la vie qui résonne et fourmille à nos oreilles.

Si un jour tu as perdu ton équilibre, que tu es dans le doute, trouve une forêt, cherche un tapis d’herbe ou de mousse, allonge toi dessus, ferme les yeux, vide tes pensées, respire l’odeur de la terre, écoute la vie, adapte ta respiration aux battements de ton cœur, ressens les moindres recoins de ton corps et relâche un à un les muscles et les nerfs raidis par le temps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le gardien de phare aime trop les oiseaux

Des oiseaux par milliers volent vers les feux
Par milliers ils tombent par milliers ils se cognent
Par milliers aveuglés par milliers assommés
Par milliers ils meurent.

Le gardien ne peut supporter des choses pareilles
Les oiseaux ils les aiment trop
Alors il dit tant pis je m'en fous
Et il éteint tout

Au loin un cargo fait naufrage
Un cargo venant des îles
Un cargo chargé d'oiseaux
Des milliers d'oiseaux des îles
Des milliers d'oiseaux noyés.

Jacques Prévert

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'sais pas si j'ai vraiment compris ton poème Rainette!!!
Parce que si c'est le cas,il est triiiiste...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce que j'ai compris c'est que parfois, en voulant faire bien, on fait mal. En voulant aider, on peut finalement faire mal.
C'est vrai que c'est pas franchement gai. Mais moi j'aime bien ce poème quand même : je le trouve assez réaliste et puis ben c'est ce qu'on appelle de l'humour noir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il ne s'agit pas d'un poème mais d'un court roman de Louis Pergaud à qui nous devons l'inoubliable "Guerre des boutons", c'est "Le roman de Miraut". L'histoire bouleversante d'un brave toutou qui aima son maître plus que tout, une ode à l'amour simple et fort de certains humains avec certains chiens, et au bonheur d'être relié à la nature. On en aimerait presque les chasseurs, en tout cas ceux qui sont les protagonistes de cette histoire que je lis et relis régulièrement et recommande à ceux qui ont de la place dans l'âme pour un petit chien de chasse et son maître.
C'est chez Folio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:POUCE UP: moi j'adore aussi le poème de rainette il illustre effectivement les choix cornéliens que nous sommes parfois amenés à faire et dont on mesure les conséquences qu'après!
eh oui tout n'est pas tout blanc ou tout noir dans la vie!

et merci ours blanc je vais acheter le bouquin rien parce que j'ai adopté un chien de chasse qui lui n'a pas eu de chance avec les chasseurs
et puis j'ai tellement adoré la guerre des boutons :LOLTIENTLOL:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FANTAISIES D'HIVER

Dans le bassin des Tuileries,
Le cygne s'est pris en nageant,
Et les arbres, comme aux féeries,
Sont en filigrane d'argent.

Les vases ont des fleurs de givre,
Sous la charmille aux blancs réseaux ;
Et sur la neige on voit se suivre
Les pas étoilés des oiseaux.

Au piédestal où, court-vêtue,
Vénus coudoyait Phocion,
L'Hiver a posé pour statue
La Frileuse de Clodion.

Theophile GAUTIER

(J'avais appris ça en CE1 ou CE2... Autant vous dire qu'on avait passé la soirée le nez dans un dictionnaire pour expliquer tous les mots -j'ai enormement de mal a apprendre sans comprendre-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vendredi soir on a été écouter du Rimbaud (entre autre) alors aujourd'hui, je vous met un poème de Rimbaud que j'aime bien.

MA BOHEME

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées ;
Mon paletot aussi devenait idéal ;
J'allais sous le ciel, Muse ! et j'étais ton féal ;
Oh ! là ! là ! que d'amours splendides j'ai rêvées !

Mon unique culotte avait un large trou.
Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou

Et je les écoutais, assis au bord des routes,
Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
De rosée à mon front, comme un vin de vigueur ;

Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,
Comme des lyres, je tirais les élastiques
De mes souliers blessés, un pied près de mon coeur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un petit mignon en ce dimanche pour les petits et les grands!



:COCCINELLE:
LA LINOTTE
Je suis idiote
dit la linotte.
J'ai oublié mes bottes,
ma redingotte,
et ma culotte.
J'ai froid à mes menottes
et je grelotte.



J'ai la tremblotte
en sautant sur mes mottes.
Mais je ne suis pas sotte,
je chante sur six notes
et sur ma tête de linotte,
je porte une calotte
couleur carotte.
Paul Savatier, Éditions du Centurion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ohhhh je l'aime bien lui sur la linotte I love you

(désolé tout le monde de ne pas m'être prononcée sur vos autres poèmes, mais, je n'ai pas l'esprit très pouet en général :RIRE:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un petit de prevert :

L'AMIRAL
L'amiral Larima

Larima quoi

la rime à rien

l'amiral Larima

l'amiral Rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gjinn aime les bain de boue!!! :RIRE: j'ai pu le constater ce soir!!!au parc!! :NON A ABANDON: par contre comment faire pour quelle laisse tranquille les chats??? Question

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...