Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Riou11

Quand tout va mal !!!

Messages recommandés

En allant sur le site du club belge, j'ai trouvé cet article ! Je ne connais pas la personne qui l'a écrit (Chaos pourra peut-être nous renseigner) mais je l'ai trouvé très intéressant surtout pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure de l'élevage sans y être vraiment préparé ! lisez, ça vaut la peine :

UNE NICHEE…..QUAND TOUT VA MAL!

Hello, nous sommes, depuis quelques années, les fières propriétaires d'une femelle berger des Pyrénées! Et comme beaucoup de monde, cela nous paraissait amusant d'avoir une nichée! Amusant?... Cela peut être le contraire! Quand Delphi a eu l'âge adéquat, on a fait quelques radios des hanches. Les premières, sous anesthésie, étaient ratées. Nous nous sommes donc rendus à une autre clinique. Cette fois, sans anesthésie, les résultats étaient bon HD-A!

Très contente, je me mets à la recherche d'un mâle, que je trouve en Belgique. Un beau, grand, mâle arlequin! Après plusieurs contacts, il fallait attendre les chaleurs. Et comme toujours, quand on attend, rien ne vient! Comme le dit le diction, "pour faire venir votre femelle en chaleur, mettez-la en contact avec d'autres femelles en chaleurs". Vrai ou faux? En tout cas, ça a marché après une visite chez une amie et mon oncle qui avaient des femelles en chaleur!

Comme il y avait trois heures de route pour aller en Belgique, il me semblait utile de faire un dosage de progestérones (NDLR: pour savoir le jour approprié). Là encore, visites à la clinique avec l'aide de mes beaux parents. Après trois dosages, le mercredi, enfin la bonne nouvelle. Delphi devait être saillie! Alors, beau papa et moi… en route! Arrivés là-bas, d'abord un bon café et bavarder un peu… puis on a sorti la chienne et… rencontre avec le mâle! Même si le taux était bon, et que le mâle voulait bien, Delphi, angoissée par le trajet, n'était pas d'accord et la première saillie fût difficile. Deuxième fois, cela se passa comme une lettre à la poste, sans grognements ni aboiements. Quelques cafés plus tard, retour à la maison et… attendre.

Après 28 jours, une échographie… mais HELAS…vide! De nouveau, il faut attendre les chaleurs… Ouf, en février, ça y est! Cette fois-ci, nous sommes allés le 11 ème jour en Belgique et ça a marché du premier coup. De nouveau, attendre le 28 ème jour pour l'échographie. HOURRA… Elle est pleine…3! Prévenir toute la famille et se mettre à d'autres tâches: surveiller l'alimentation de Delphi qui ne peut pas trop grossir, préparer la caisse de mise-bas, chercher des vieux essuies chez maman et papa, demander un congé de maternité pour mon chien chez mon employeur …et obtenu!

Le mercredi 11 avril, je dormais avec elle sur un lit de camp. Delphi trouvait ça très gai… monter sur le lit, en descendre, se coucher sur moi, souffler dans mes oreilles. Elle faisait tout pour m'empêcher de dormir… et a réussi! Le vendredi 13 avril, après deux nuits blanches, elle se décide enfin! Je sors mon mari et ma belle-mère du lit pour aider! Le premier chiot était bloqué dans le bassin et il a fallu l'aider. C'était tellement douloureux que Delphi m'a mordu. Hélas, le chiot était mort.

Les quatre autres arrivèrent facilement mais là aussi, un chiot était mort. Delphi avait commencé à 8h45 et à 12h30, ils étaient tous nés! On a changé les draps dans la caisse, épongé Delphi et toutes les traces de sang étaient nettoyées!

Avec trois beaux bébés, Delphi était fière et les montrait à tout le monde.

Le samedi, j'ai téléphoné à Joke pour lui dire combien de chiots il y avait eu et quelle était sa température: 38,6°C… bonne température! Après être sortie, elle a commencé à avoir un comportement bizarre: elle aboyait sur ses chiots, les sortaient de la caisse, sautait au-dessus des bancs et contre la porte! Panique chez elle et chez moi!

• "Qu'est-ce qu'il y a?" demandait mon vétérinaire quand je lui sonnais.

• "Delphi est malade, sa température est au-dessus de 39,5°C et elle est complètement folle"

En urgence chez le vétérinaire avec un chien hystérique sous le bras! Arrivée là-bas et après quelques explications, c'était clair que Delphi avait de l'éclampsie! Après les piqûres nécessaires, elle se calma . Je devais bien la surveiller et au moindre doute, resonner au vétérinaire.

De nouveau, une nuit blanche et le dimanche, retour chez le vétérinaire. Il me donna une piqûre à lui faire préventivement le soir! En 72h, j'avais dormi moins de 5h! Chouette les chiots! Un chiot n'arrêtait pas de pleurer et impossible de le calmer! A nouveau, nuit blanche!

Lundi matin, quand mes parents sont arrivés, j'aurai bien pleuré! Comme Delphi avait été malade, un des chiots avait trop peu bu et on devait surveiller les tétées!

Mais, malheureusement, il a avalé de travers! De nouveau chez le vétérinaire, qui lui donna des antibiotiques et me donna une sonde. Il devait être nourri toutes les 2h et 3 fois par jour, des médicaments! Adieu sommeil! Vers 1h, j'ai décidé de ne plus le nourrir car je devais à chaque fois lui mettre la sonde dans sa gorge et elle était toute irritée. Il avait une pneumonie, à cause du lait, et ses chances de passer la nuit étaient de moins de 5%. Une demi-heure après, il était décédé! Il en restait donc 2! Entre-temps, les futurs propriétaires étaient curieux de savoir quel serait leur chiot! Le couple d'Amsterdam avait choisit la femelle fauve et le couple de Lochem et leur fille, la femelle arlequine. Après des litres de café et beaucoup d'histoires, les chiots arrivent à l'âge de 7 semaines! Ils nous accompagnaient partout, à la ferme, au club (sur le terrain car Delphi avait repris l'entraînement), … Parmi les deux futurs propriétaires, j'ai eu un mauvais pressentiment concernant le couple de Lochem. Ils arrivaient toujours en retard et repartaient aussi vite. Par contre, le couple d'Amsterdam arrivait toujours trop tôt et jouait avec leur chiot! Ces gens-là avaient eu un croisé berger pendant 14 ans et connaissent donc le caractère. Arrive le jour du départ, les gens d'Amsterdam arrivent et apportent café et biscuits pour remercier des bons soins donnés. Chiot, explications, certificat de propriétaire et bonne route!

Plus qu'un chiot… et ils arrivent de nouveau en retard, sont pressés et rouspètent sur une faute d'orthographe dans le certificat de vente. Mon pressentiment est renforcé, la race ne leur est peut-être pas appropriée! A la porte, je leur dis encore, que s'ils ne sont pas sûrs, ils ne doivent pas la prendre! Le chiot part quand même et il ne me restait plus qu'à ranger la caisse et les affaires. Mais, moins de 2 heures après, coup de téléphone, le chiot a un problème, elle aboie contre les autres chiens. "Mais ils sont de nature méfiante et il faut leur apprendre doucement.

J'ai proposé d'aller la rechercher mais ils voulaient d'abord la montrer à un instructeur d'obéissance. Lundi matin, j'ai resonné et ils étaient tous malades car le chiot avait aboyé sur tout ce qu'il voyait! (C'est un chiot de 9 semaines!) Après une explication, j'ai pris l'argent et on a été la rechercher. Mieux vaut la reprendre immédiatement plutôt que dans 6 mois pour qu'elle n'en garde pas de séquelles!

A l'heure actuelle, c'est un chiot de 3 mois et après les vacances, elle partira chez un nouveau propriétaire qui connaît bien la race. Elle va parfois y loger quelques jours. Maintenant, je n'ai plus d'appréhension!

Quand je regarde en arrière, j'ai tout eu! Donc quand on se dit… "Chouette une nichée!"… on ne pense pas que tout peut aussi aller mal!

J'ai vécu des chagrins, des nuits blanches, chien malade, chiots morts, pas de bons propriétaires. Mais quand je fais le bilan, je n'aurais pas voulu manquer cette expérience!

Géralde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et oui c'est pas toujours drôle l'élevage !!!
J'avais cet article, sympa à lire, il y a quelques temps et je me suis fais la même réfléxion que toi. Si cela pouvait ouvrir les yeux de certain qui croit que la vie est toujours en élevage est toujours rose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet article a été écrit par une de nos membres (une hollandaise) qui, comme beaucoup de particuliers ... se disait que ce serait gai de faire une nichée avec sa femelle .... juste pour le plaisir d'avoir une fois des bébés à la maison !!

Elle avait écrit l'article, en néerlandais (avec des tournures hollandaises) .... et, comme c'est moi qui traduit les textes néerlandais pour le bulletin du club, j'avais essayé de faire passer l'humour avec lequel elle écrivait, dans la version française ....
C'était pas évident, car le hollandais est encore très différent de notre "néerlandais belge" RazzRazz
Et trouver les expressions françaises correspondantes ... ça avait été très difficicle !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cela me rappelle l'aventure que j'ai connu, quand encore novice en matière de BP, j'ai voulu faire reproduire Idol et Jodie, mon couple de labrits. Grossesse, naissance, tout s'est passé à merveille : je n'avais jamais vu une chienne mettre bas avec une telle facilité, on ne voyait même pas de contractions !
Premier problème, au bout de 15 jours, la maman refuse d'allaiter, les petits tirent si fort sur les mamelles qui celles-ci sont toutes bleues ! Donc lait pour chiots et biberons (se lever la nuit dès que ça réclame !)
Enfin, trouver les familles.
Tout d'abord, on se fait virer du marché aux chiens par les vétérinaires qui prétendent que notre certificat de bonne santé est faux.
Ensuite, annonces sur les journeaux.
Entre-temps, une dame qui était cliente de la Bibliothèque que je dirigeais vient me dire qu'elle veut un chiot... mais "comme nous sommes des connaissances", je dois lui faire un prix : 1500f c'est trop cher, donc 1000f. J'accepte parce que je sais que le chien sera bien, la dame a gardé 17 ans son 1er labrit. Mais j'ai eu 800f de frais par chiot : coupe d'oreilles, tatouage vaccins.
Pour les deux chiots restants : 3 annonces !
Enfin, les voilà partis, tous bien placés, heureusement. Mais je n'ai pas gagné un sou, j'ai même dû en perdre avec tous les frais.
Mon vétérinaire a bien rigolé.
Et un mois plus tard je faisais vasectomiser mon mâle ...
ça se passait en 1996.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
et bien à présent c'est certain , si j'ai un second bp je le prendrai chez un éleveur , Cassy n'aura pas de bb , trop d'angoisse .... et moi qui voulais faire de l'élevage ..... par contre je ne serais pas contre donner un coup de main dans un élevage ... Riou tu le sais .
A+
Christine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.