Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Que faire si mon chat a des puces ?

       (0 avis)

    Voir son chat souffrir d’une invasion de puces est l’une des plus grandes craintes qu’un propriétaire de ce félin domestique puisse avoir. Assurément, c’est un spectacle affligeant auquel il est bon de mettre un terme le plus tôt possible.

    Car une fois installées dans le pelage du matou, ces puces ne tardent pas à prendre d’assaut notre environnement. Quelles sont les conséquences d’une piqûre de puces ? Comment aider votre animal à s’en débarrasser ? Voici ce qu’il faut faire lorsqu’on remarque que son chat est infesté de puces. 

     

    Comment reconnaître les puces du chat ?

    Qu’on vienne ou non de se prendre un chat, pour ne pas se faire surprendre par une invasion inopinée de puces, il convient d’être vigilant. Il faut prendre le temps d’observer son animal quotidiennement. Ce n’est qu’ainsi qu’on remarque tôt les signes annonciateurs d’une probable invasion de puces.

     

    Quels sont les signes qui montrent que son chat est infesté par les puces ?

    On peut reconnaître un chat infesté de puces à son habitude à faire plus régulièrement sa toilette. Mais souvent ce signe ne suffit pas à lui seul à diagnostiquer une infection de puces chez l’animal. 

    Mais si en plus de cela le matou se met à se gratter d’une manière inattendue et assez fréquente, cela doit attirer l’attention de son propriétaire. Il est fort probable qu’une colonie de puces ait déjà établi leurs quartiers dans le pelage de l’animal. Pour s’en assurer, une vérification s’impose.

    Comment vérifier que son félin est envahi par des puces ? 

    Pour vérifier la présence des puces sur son matou, il faut au préalable savoir à quoi ressemblent ces petites bêtes. D’autant plus qu’elles ne sont pas remarquables d’un simple coup d’œil en raison de leur petite taille. 

    Pour les dénicher, on peut peigner le pelage de l’animal à l’aide d’un peigne fin. Mais il faut toujours aller à la base pour les dénicher. Ces crottes se trouvent généralement sur la peau de l’animal, c’est-à-dire derrière les oreilles, autour de la queue, les cuisses de son chat, etc. Une fois qu’on est sûr qu’il s’agit bien d’une invasion de puces, il faut agir sans tarder.

    vérifier si son chat a des puces

     

    Comment se débarrasser des puces de chat ?

    Pour un traitement efficace et durable, il est conseillé de ne pas limiter le traitement contre les puces à son seul chat. En effet, il est important de l’étendre à son domicile. Ces deux étapes vont de pair et doivent être effectuées le plus tôt possible.

     

    Quels sont les traitements possibles contre les puces de chat ?

    Pour débarrasser son chat des puces, il existe diverses solutions antiparasitaires sur le marché. Mais le problème, c’est qu’elles ne sont pas toutes efficaces. Pour dénicher la bonne, le mieux est de se rapprocher de son vétérinaire. Il est bien placé pour faire une recommandation. 

    Cela dit, les produits anti-puces sont disponibles sous plusieurs formes. Il y en a en spray, en collier, en pipette et même en comprimé. Cependant, il faut savoir que certains chats tolèrent mieux que d’autres certains produits anti-puces. C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle lesdits produits existent en si grande variété sur le marché. 

    Néanmoins, pour une action efficace et durable, l’idéal est d’appliquer à concentration suffisante sur tout le corps du chat et sur une longue durée le produit qu’on s’est procuré en suivant les conseils de son vétérinaire.

    La bonne nouvelle, c’est que la majorité des traitements anti-puces pour chat restent actifs pendant environ 3 à 4 semaines s’ils ont été bien utilisés. 

    En effet, pendant le traitement, il est capital de s’assurer de ce que la solution est appliquée sur la peau et non sur les poils du chat. Il faudra aussi veiller à éviter au chat de se mouiller.

    Tout ceci peut réduire l’efficacité du traitement, voire le rendre totalement inefficace. Ce qui permettra aux larves adultes et aux œufs de survivre et de poursuivre leurs méfaits.

    Citation

     

    Comment désinfecter l’intérieur de votre habitat ? 

    Il est bien de traiter son habitat en même temps qu’on traite son chat contre les puces. Une telle action permet d’éliminer également les œufs présents dans les lieux de couchage et de passage du matou.

    Pour ce faire, on a le choix entre un traitement à base de produits naturels et un autre à base d’anti-puces et/ou d’antiparasitaires qu’on trouve facilement dans le commerce.

    Dans le premier cas, on peut se servir de l’huile essentielle de lavande en spray dilué dans de l’eau et du vinaigre. Pour la circonstance, une quantité de 10 à 20 gouttes d’huile essentielle devrait suffire pour un litre d’eau.

    Sinon, il existe également la possibilité de répandre du bicarbonate de soude, du sel ou de la terre de diatomée au sol. Rien ne doit être laissé au hasard. Il ne faut surtout pas épargner ses lattes de parquet. 

    Laisser agir plusieurs jours est nécessaire pour maximiser son efficacité. Recourir ensuite à l’aspirateur pour retirer le bicarbonate de soude est une très bonne idée. Cela évite de disperser les œufs aux quatre coins de son habitat. 

    Outre ce traitement, il existe une multitude de produits anti-puces applicables à son habitat et capable d’en finir avec elles. Le plus important, c’est de s’assurer que les traitements sont parfaitement adaptés au niveau d’infestation de l’animal et de l’habitat. 

     

    Comment prévenir les puces chez son chat ? 

    Pour pérenniser le bonheur qu’on éprouve à savoir que son chat est à l’abri des puces, on peut avoir recours à des traitements préventifs. Cela permet d’éviter à son câlin d’avoir à encourir des risques inutiles. Quels sont ces traitements ?

    Pour prévenir l’infestation de puces de son chat, on peut utiliser des pipettes ou des comprimés. La fréquence minimale à laquelle ces solutions doivent être employées est d’un mois. 

    Ce n’est qu’en renouvellement leur utilisation dans les délais requis qu’elles empêchent l’intrusion des puces dans le pelage de l’animal. Mais quels sont les risques qu’encourt un chat non diagnostiqué souffrant d’une infection de puces ?

    Citation

     

    Les risques encourus par un chat infesté de puces ?

    Un chat attaqué par les puces risque de subir des lésions dermatologiques. Celles-ci s’accompagnent généralement de perte de poils. Cela est dû au grattage de l’animal qui ne peut s’en empêcher à cause des piqûres et démangeaisons provoquées par les puces. 

    De même, puisque le chat fait souvent sa toilette, il peut facilement ingurgiter certains de ces insectes carnivores qui sont souvent porteurs d’un dangereux parasite appelé ténia.

    C’est d’ailleurs pour éviter la mort aux chats attaqués par les puces qu’il leur est toujours administré des vermifuges et autres anti-parasites

     

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.