Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Chien anxieux : comment l’aider ?

       (0 avis)

    Il n’y a pas que les êtres humains qui peuvent être touchés par le stress, les animaux également en sont victimes. Les chiens sont les plus souvent affectés. En effet, ils ressentent parfois de la tension nerveuse, de l’angoisse prolongée ou de l’inquiétude qui peut devenir persistante. 

    À long terme, ces situations peuvent entraîner des conséquences néfastes sur leur santé. Il convient alors de déterminer la cause principale qui conduit votre petit compagnon à quatre pattes à être aussi agité. 

    Votre chien est souvent angoissé ? Comment gérer le stress chez son chien ? À travers cet article, vous allez comprendre pourquoi votre chien est anxieux et surtout, comment diminuer son angoisse. 

     

    Pour quelles raisons un chien est-il anxieux ?

    Les motivations qui peuvent pousser un chien à vivre une situation d’anxiété sont nombreuses. Il suffit de détecter celles qui le perturbent le plus afin d’y remédier. Voici les trois raisons les plus pertinentes :

    Un détachement trop précoce de sa mère

    Il est préférable d’adopter un chiot à l’âge de trois mois minimum. En dessous de cet âge, il est assez fragile émotionnellement. En effet, sa mère doit encore lui apprendre certaines choses de la vie qu’il devrait connaître. Séparé de sa mère trop tôt, il n’a pas reçu convenablement les informations et stimulations dont il aura besoin lorsqu’il sera à l’âge adulte.

    De cette manière, divers troubles peuvent apparaître facilement. Il est alors important de connaître l’âge du petit chien et d’attendre au moins qu’il ait trois ou quatre mois avant de l’accueillir au sein de votre famille. 

    Une mauvaise gestion de son affection

    Un chien est connu pour être affectueux. Il s’attache très vite à son maître.  Seulement, chez les propriétaires qui doivent sortir travailler le matin et ne revenir que le soir, certains toutous ont du mal à vivre cette situation. 

    Pour se déstresser, un chien qui vit mal la séparation peut se mettre à endommager les objets qui l'entourent, et il arrive parfois qu’au retour de son maître, la maison soit sens dessus dessous. On peut conclure que l’animal ne parvient pas à gérer son inquiétude ou sa solitude durant l’absence de son tuteur et recherche des moyens pour évacuer ses angoisses. 

    Un ou des événements marquants dans le passé

    Votre chien a dû faire face à des événements traumatisants dans le passé, ce qui peut expliquer son angoisse face à certaines situations. Il peut s’agir d’une expérience au sein d’un environnement bien défini, d’un quelconque objet ou d’une personne très précise. Systématiquement, l’animal se précautionne en montrant son anxiété lorsqu’il est dehors de sa zone de confort. 

    chien anxieux

     

    Comment se manifeste l’anxiété canine?

    La réaction face aux stress diffère d’un chien à un autre. Toutefois, les signes restent pratiquement les mêmes, à savoir :

    L’hyperactivité 

    L’animal ne se tient pas en place une seule seconde. Il passe son temps à courir dans tous les sens, à réagir au moindre bruit étrange et à s’agripper à son maître dès qu’il en a l’occasion. Cette situation n’est pas telle que l’on voit chez un chien très joueur à un moment donné, ce dernier s’arrête pour se reposer. 

    L’hypersalivation

    Un chien anxieux se met à saliver excessivement. En effet, son angoisse le pousse à baver d’une façon anormale. À titre d’exemple, un chien qui a peur des déplacements en voiture secrète énormément de la salive. Lorsqu’il est également excité, il arrive parfois qu’il bave beaucoup. L’hypersalivation est le résultat de la stimulation du système nerveux par l’excitation ou l’angoisse.

    Les troubles digestifs

    Les troubles d’origine digestive peuvent se manifester de diverses manières. Votre compagnon peut souffrir de paresse intestinale ou au contraire de diarrhée. Dans tous les cas, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un vétérinaire pour le soigner. 

    Les aboiements exagérés

    Accablé par son stress, un chien agité peut passer des heures à aboyer pour aucune raison valable. Cela fait penser à un chien bavard, mais celui-ci n’en est pas un. Le bavard arrête d’aboyer au bout d’une heure maximum. Il faudra prendre des mesures dans ce cas puisqu’il va se fatiguer rapidement.

    Les tremblements 

    Un chien qui tremble doit alerter instantanément son tuteur, en particulier s’il ne fait pas moins de 10 degrés à l’extérieur. Comme l’être humain, il peut avoir peur et trembler. L’excitation peut également l’amener à frissonner. 

     

    Les symptômes sont encore nombreux et très diversifiés, on a mentionné dans ce paragraphe que les grandes lignes. La perte de poils, les gémissements ou le repli font aussi partie des signes de stress canin. 

     

    Comment diminuer l’anxiété de votre chien ?

    Fort heureusement, il est possible de soigner l’anxiété canine. Le premier pas consiste à améliorer la relation entre le chien et son maître. Par la suite, quelques habitudes sont à adopter. 

    Les punitions sont à limiter

    Si votre chien fait des bêtises à cause d’un état de stress, il faudrait éviter de le gronder à chaque fois. En particulier si un chien souffre de votre absence durant la journée, il est inutile de le réprimander le soir. 

    Il vit uniquement dans le temps présent et si vous vous mettez en colère contre lui, il le sentira sans en comprendre la raison. À cet instant, son angoisse ne fera que s’accentuer. Il suffit de fermer les yeux sur ce qu’il a fait et de trouver une solution pour pouvoir tout ranger. 

    Les câlins sont à gérer

    Les caresses ne sont pas à bannir, vous devez juste choisir les bons moments pour les faire. Les chiens adorent les câlins et les bisous, cela tout le monde le sait. En revanche, ce que tout le monde ne sait pas c’est que si on donne à son chien à chaque fois des câlins, il sera perturbé lorsqu’il n’y aura personne pour le faire. Il se mettra à gémir et les crises d’angoisse commenceront. 

    Les compléments alimentaires sont à envisager

    Les compléments nutritionnels sont les principaux alliés des chiens stressés et fatigués. En effet, ils contiennent des substances nutritives permettant à l’animal de retrouver peu à peu sa stabilité émotionnelle. Il est à noter que les compléments à utiliser doivent être prescrits par un spécialiste.

    Citation

     

    Et pour terminer, le meilleur conseil à donner est de consulter un professionnel pour connaître l’origine des troubles qui affectent votre compagnon à quatre pattes. Il prodiguera des techniques visant à réduire l’anxiété, le stress, l’angoisse et l’inquiétude de votre chien.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.