Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Comment nourrir des poules pondeuses ?

       (0 avis)

    L’élevage des poules pondeuses vous tente, mais vous ne savez pas comment vous y prendre? Il faut savoir que l’objectif de tout éleveur des poules pondeuses, c’est d’avoir des bons œufs en grande quantité. Seule une bonne alimentation peut garantir ce résultat. Voici donc un guide qui vous initie de A à Z  sur comment nourrir des poules pondeuse. 

    Une alimentation saine et propre

    La salubrité alimentaire est la base de toute-bonne alimentation. Il faut s’assurer que chaque aliment donné aux poules soit propre. Il en est de même pour les contenants où elles vont manger. 

    La propreté peut être remise en question. Une alimentation est basée sur l’utilisation de produits non toxiques, et non chimiques. Il est mieux de se renseigner auprès des vétérinaires pour quelques conseils à ce sujet. 

    Une alimentation complète

    Les poules pondeuses ont surtout besoin d’une alimentation riche en protéines, en vitamine A et D. Ils ont également besoin de vitamines E, K3, B12, de riboflavine, d’acide folique. Ainsi que des oligo-éléments, de fer, de Cuivre, de Zinc, de Manganèse, de Sélénium et d’Iode. 

    Sans oublier les vitamines qui sont cruciaux au bon fonctionnement de l’organisme de la volaille. La qualité de l’œuf dépend de ses divers apports. Une alimentation riche et complète en est le principal garant.     

    L’importance de l’eau

    L’eau a un rôle essentiel dans l’alimentation des poules. Il faut souvent ravitailler l’abreuvoir, de sorte qu’il n’en manque pas dans votre poulailler. Pendant la période de forte chaleur, leur consommation en eau augmente. 

    Un contrôle s’impose donc, pour éviter qu’elles se déshydratent. Plus important encore, tâchez de toujours bien laver et assainir régulièrement le récipient d’eau. Celle-ci est un élément qui se salit très facilement. L’eau insalubre peut être très toxiques pour les animaux. 

    Citation

    La fréquence de l’alimentation

    En principe, les poules se nourrissent deux fois par jour. Le matin, à peu près à 7 heures et l’après-midi, environ à 15 heures. Ce ne sont qu’à titres indicatifs, il n’y a aucune règle d’or concernant celle-ci.  

    N’empêche qu’il faut que ce soit régulier, afin que l’estomac des poules s’y habitue. Dans le cas où vous décalez trop le moment entre les deux repas, elles risquent de se déstabiliser, et cela aura un impact sur la production. 

    La quantité de l’alimentation

    La poule se nourrit par petites quantités. Selon les résultats de recherches des vétérinaires, elles doivent digérer à peu près 100g à 150g de nourritures par jour. A rappeler que 30 g de ces aliments sont conduits au niveau de leur jabot en espace d’une heure. 

    Celle-ci sera transformée, par la suite en œuf pendant les heures qui suivent. Il est donc impératif de respecter cette ration alimentaire quotidienne, sous peine de n’avoir aucune récolte. 

    nourrir-des-poules-pondeuses.jpg

    Les compléments alimentaires

    Le temps et les dérèglements climatiques, contraignent les éleveurs à recourir aux compléments alimentaires. C’est habituellement en hiver que les carences se manifestent. 

    Ils sont  surtout utiles pour éviter divers maux et le picage entre poules et finissent souvent  par les blesser. Ils contribuent à réduire leur stress et booster leur capacité à produire.

    Parmi les compléments alimentaires les plus courants, on peut citer:

    - L’anti-stress et les compléments en apport nutritionnels qui fortifient les poules

    - Le complément alimentaire multi-vitamines

    - Complément alimentaire riche en protéines

    - Il existe des compléments alimentaires bios sont disponibles sur le marché. 

    Autres paramètres à considérer

    Outre ces facteurs, il y a également d’autres conditions non négligeables.  Des points essentiels, qui peuvent affecter l’appétit de cet animal.

    La lumière

    Le climat lumineux a une influence impressionnante sur la santé des poules, la vitesse de ponte, le poids et la qualité des œufs. Elle agit par la même, sur son appétit. L’éclairage règle l’horloge biologique des pondeuses et stimule leur appareil de reproduction. La lumière propulse la vitesse croissance de la poule, ainsi celle-ci atteint plus vite sa maturité sexuelle. 

    De ce fait, elle produit des œufs, bien avant la période estimative de pendaison. C’est pour ces raisons que les aviculteurs optent pour l’utilisation des lumières artificielles. La durée d’utilisation des lumières artificielles recommandée est de 14 heures à 15 heures par jour.  

    Le stress

    Les poules sont réputées pour leur susceptibilité. Elles supportent mal le stress, dont les sources peuvent provenir: des bruits, des irrégularités au niveau de l’alimentation, des températures trop basse ou trop haute, de la lumière insuffisante. 

    Certains signes ne vous manqueront pas : le plumage ébouriffé, les diarrhées fréquentes ou directement, la  diminution flagrante de la ponte pendant la période de production. Pour y remédier, créez un environnement favorable aux pondeuses. 

    Le poulailler 

    Les poules pondeuses ne peuvent pas s’épanouir dans des conditions négligées. Leur habitation doivent être bien entretenus, calme et silencieux. Ceci pour ne pas les déranger car elles sont très sensibles aux bruits qui les déstabilisent très vite. 

    Citation

     

    Le poulailler doit être assaini, désinfecté régulièrement, pour que les poules puissent avoir un maximum de confort. Il est essentiel de l’équiper de tout ce qui lui faut. Notamment un abreuvoir, une mangeoire avec réserve, et un perchoir. 

    Contrôle santé

    Pour avoir des poules en bonne santé, aptes à produire des œufs, il faut miser sur un contrôle santé régulier. Les poules sont très appréciées par les parasites: pou rouge et puces du poulet. 

    Pour les éradiquer, il existe des dispositifs médicaux, mais il est également nécessaire de traiter le poulailler. Les poules pondeuses sont également attaquées par différentes sortes de vers. Il existe des gélules et des comprimés, mais tout cela nécessite l’avis d’un vétérinaire.  A noter qu’une poule malade n’a pas d’appétit ! 

    Le premier critère important à la ponte est l’alimentation. Plus les poules s’alimentent correctement, plus la ponte sera abondante. Les besoins alimentaires sont différents pour chaque étape de croissance et aussi pour chaque profil évolutif de production d’œufs. 

    La meilleure option, c’est de consulter un spécialiste de l’aviculture. Car outre le facteur alimentation, d’autres critères sont aussi à considérer afin d’optimiser une bonne pendaison.

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.