Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Invité Den

pattes arrières en "grenouille"

Messages recommandés

Invité Den
Quelqu'un qui n'a pas accès au forum me pose cette question.

je me permets de vous déranger et vous me répondrez si vous pouvez!
Un de mes collègues de travail a une golden pure race de 5 ans qu'il a fait accoupler avec le golden pure race d'un an et demi appartenant à son voisin. Les 2 chiens n'ont pas de problèmes de hanche.
La golden (c'est sa première portée) a eu seulement 2 chiots, un mâle et une femelle.
Le mâle est pas mal plus gros que la femelle. Ils ont 3 semaines et demi.
Mon collègue est inquiet car il dit que le chiot femelle commence à plier ses pattes arrière et à les tenir pliées tandis que le mâle a toujours les pattes arrière en "grenouille", c'est-à-dire complètement dépliées. C'est comme s'il n'arrivait pas à les faire plier.Il se demande si ce chiot est normal; il s'est fait à l'idée qu'il ne l'est peut-être pas et il pense à l'euthanasie. Je lui ai dit d'attendre encore un peu et de consulter un vet mais je pense que ses moyens financiers sont un peu justes ces temps-ci.
Croyez-vous qu'à 3 semaines et demi, il soit normal que le chiot ne réussisse pas à déplier ses pattes arrière pour commencer à marcher? J'ai dit à mon confrère qu'il était peut-être trop gros (c'est sûr qu'il ne manque pas de lait!!!) et que ses muscles sont peut-être paresseux...mais je n'y connais pas grand-chose...et surtout, c'est un chien de race, alors, des fois, ce sont des chiens compliqués... Very Happy
Qu'en pensez-vous? Moi, j'ai voulu l'aider en allant sur Internet mais je n'ai pas trouvé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.