Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
didie35

Randonnée Lanhélin - Cap fréhel

Messages recommandés

alors Isa est partie depuis lundi matin en solitaire avec gauckler direction le cap fréhel. voilà le début de son compte rendu :)

Ma Randoo au Cap Frehel 29.10 - .11.2012

Premier jour 29.10
Reveil a 5 heure du matin je finis mes preparations je trouve enfin comment sortir les cartes par mon imprimante comme je les voulais (il etait temps) je change Haribo de champ j'avais amener la baterie mais il y a encore du courant donc pour rien. je mets de l'eau et c'est partie pour chercher Gaukler et le preparer.

Je lui mets encore un ration de granulés pendant que je le selle, il me semble n'avoir rien oublier alors je pars. a peine fait un kilomettre et demi et je doit reajuster les saccoches, et c'est enfin reellement partie. Mais dans le mauvais sens merde ... du coup on prends la route pour couper. Gaukler plus que mou aujourd'hui ca promet je commence a reflechir est que je fait reellement les deux premiers etapes aujourd'hui ou pas. Il fait froid meme avec mes gants en cuir et laine de mouton a l'interieur mes doigt sont geler. Arrivé à la Chapelle aux Fitzmenns je me prends un pain avec Gaukler qui rentre presque dans la boulangerie. juste apres je fait une pause aussi pour lui sur un aire de jeux ^^ les enfants sont ravie et viennent pour le carresser. gaukler il s'en fout il ratrappe le travail de tondeuse qui n'etait pas fait depuis un bon moment.Moi pour m'occuper en attandant je sort la brosse et je commence a lui demeller ses fanons plein de boue.
Gaukler avance a peine au moment qu'on repart mais 13 heure c'est un peu tot^pour s'arreter et en plus il y a la randonnee au citrouille qui dort aussi au centre equestre a la fin de ma premier etape. du coup c'est partie pour enchainer la deuxieme.
Je regarde sur mon feuille des etapes un demi heure apres j'aurais du m'arreter mais bon ca aurrais fait deux grand etapes pour les jours prochain. et en plus de faire une heure aller retour pour rien. alors je continue ..

les chemin par contre deviennent de plus en plus chiant mais impratiquable par moment avec un Gaukler qui veut plus avancer c'est enclore plus chiant. mais il met du sien a un moment enferme dans un chemin deux metres en dessous des champs a cote il me monte quand meme la cote tres en pique.

J'en ai marre du coup je longe un peut le canal de la rance mais bon c'est pas reellement un raccourci comme pense au debut. je Rattrapes mes chemins moi et Gaukler on en a plus que marre mais encore au moins deux heures de route. je commence avoir peur de plus rentre de jour vu comment on avance. Alors malgres ca on fait encore un grand pause et j'espere de pouvoir trotter et Galoper juste avant la fin.

Mais les chemins s'empirent encore alors pas de moyen je finit par couper par la route 17:30 on arrive au centre Gaukler se planque au millieu et ne veut plus avancer du tout. Fallait vraiment le forcer pour aller encore dans son box. Heureusement demain on a que le moitie de chemin. On va faire plus cool.Par contre je commence avoir peur pour apres demain meme si l'etape n'est pas aussi grand qu'aujourd'hui mais c'est du terrain completement inconnue.


Deuxieme jour 30.10

Je me rappelle plus d’avoir dormi la nuit. En me reveillant j’ai l’impression d’avoir pense et me retourne tout la nuit pourtant faut que j’ai dormi car j'ai pas remarquer le sms que j’ai recu d’elodie… a peine huit heure dormi j’suis reveiller vu qu’a meme pas neuf heure j’était couche bas il est a peine 4 heure. Je me leve quand meme et j’en profit d’un manteau tres chaud qu’il m’était preter pour la nuit pour aller laisser brouter Gaukler pendant une heure avant que je n’ai trop froid et je rerentre donc dans ma caravane pour me preparer pour la journee. Mais dans la caravane il ne fait pas reellement plus chaud que dehors et rerentre dans le sac de couchage ce n’est pasvraiment raisonnable… mais trop froid pour bouger je m’allonge quand meme un peu. Alors faut se motiver car sinon avec cet temperature on ne bouge plus. Alors je prends tout ma force mental et je me prepare du coup a 6 :30 pile (mon reveil sonne XD) je suis a cheval et je part dans la nuit. Mais dans la précipitation j'ai oublier de verifier mes cartes avant partir et de reperer le chemin dans la nuit bas c’est cause perdu donc je me reperd. J’suis pas tres decu par ca car je decouvre un endroit qui meme pendant la nuit est magnifique des etangs avec des moutons autour au meilleur de la foret avec la pleine lune et ces etoiles qui se reflectent dans l’eau plate c’est juste magnifique. Bon on va oublier les nombreuses fois ou Gaukler est rentré dans les abres parce qu’il est trop con a reperer un chemin a lui tout seul.

Just apres une grande grande monte, ou Gaukler morfle pas mal a la monter (qui me fait d’allieur remarquer qu’on est vraiment pas bon vu que j'ai déjà fait le chemin avec elodie cela je m’aurrais rappeller) du coup je longe un champs pour retrouver mon chemin mais de nouveau sur la route je suis tellement au millieu de nulle part qu’ils indique meme pas les lieu dit et ‘autres repers ne sont dans la nuit pas visible je va dans la pleine lune alors au moins la direction est bonne je continue alors comme ca jusqu’au lever du jour ou je peut me repere de nouveau dans la carte, aussi parce que je trouve enfin un lieu dit annoncer … je prends donc mon chemin et je continue dans l’aube et je croise pleine des chevreuil et des lapins sur ma route.
Je commence a geler sur le cheval mais si je decends Gaukler avance plus (ce que j’ai appris la vielle) alors je reste dessus. A peine une demi heure plus tard je peut plus bon je vais me battre avec Gaukler mais faut que je marche pour me réchauffer) Cette battaile je la gagne et je l’impression ca a augmenter notre complicite car a partir de la il me quitte plus tout la journee (pourtant hier je pourrais le garrer n’importe ou) Vers huit heure j’arrive a Becherel exactement bon pour prendre un petit dejeuner (vu qu’hier j’ai eu que cette petit bout de pain que je partager avec Gaukler) mais avant faut monter dans le ville. Et pour cette ville la c’est aussi un bon monter. Comme je me suis déjà rendu compte la dernier fois dans cette ville il y a que des liberies Oo ce gens ont l’aire de se nourire que de lecture c’est pas possible. On va vraiment dans tout les coins mais rien… alors on demande et meme lui ne peu pas reelment nous aider mais il nous donne une piste qu’on suit.Avec succes ! Un tout tout peite boulangerie je garre Gaukler devant je me rends un pain au raisin et pour lui un croissant. Gaukler essaye a chaque sorti d’un client de rentrer aussi d’abord parce que moi j’suis dedans et puis ca sent tellement bon la dedans.

Just apres on fait pause sur le grand pres qu’on avait decouvert lors de notre dernier passage avec elodie Lawine et Grane (a lire la…) Gaukler adore son Croissant et l’heure de broutage que moi je mange mon pain pas du tout cuite mais encore chaud ca me va le chaud c’est tous que j’en ai besoin moi. Et je me remet au demelage interrompu par trois appels.

J’ai pas envie de luis remettre le filet apres la pause alors on continue en licol, on croise des vaches des feu et des ronces mais en gros les chemins sont beau et il passe tout nickel avec le licol. Apres deux heures il commence etre dur pour tourner alors je lui remets le filet quand meme. On relongue l’anciene linge de fer un petit Galop avant de finir notre journee vers 13 heure dans un centre equestre. C’est bien Gaukler aurrais quoi de se reposer avant notre grand etape vers pleslin le petit demain. Mais sur le centre rien, personne bon c’est midi c’est normale je pense. On joue un peu avec gaukler, mais bon on arrive pas a passer beaucoup de temps comme ca. J’ai aussi envie de le mettre au repos et je sait pas combien du temps ils prennent leur midi alors je cherche un numero et j’appelle pour savoir. Elle rentre dans 15 minute c’est bon on attends.

Elle rentre avec le marechal ferrant genial comme ca je peut laisser verifier les pieds de Gaukler et quel hassard c’est le marechal qui m'a vendu hexe alors il me donne la carte de propriete qu’il me devait encore *hihi* doit que je me ballade encore quelques jours avec alors. Le pieds de Gaukler sont nickel juste un coup de rappe pour eviter que ca casse mais selon le marrechal il doit tenir notre randoo pas besoin de ferrer *yes*

Alors je me met a la recherche a manger mais pas de bol tout est ferme mpop je fait une demi heure de marche pour le prochain village mais de meme tout ferme. Je rentre alors et la marche n’as que agraver mon souci. J’ai faim.
Je me renseigne aupres des cavaliers en suivant le journee au centre j’ai un conseil mais pas sur. Alors la femme de l’ecurie a pitie avec moi et elle m’amene dans un village proche (mais trop loin pour y aller a pied (surtout la nuit) et je me prends une pizza et un kebab pour le lendemain (je passerais que des petites village meme pas sur qu’il y a un boulanger) elle me rerentre j’aide encore a nourrir les chevaux (normale vu qu’elle me heberge avec mon cheval gratuitement ! et on ramene les poneys, j'ai déjà ramasser les feuilles dans la carrier l’apres midi. Elle s’occupe en plus a merveille de moi cherche encore de quoi me couvrir et tout et tout ! et ca ou au premier abords j’avais l’impression qu’elle va me refuser !
Alors il est l’heure de se coucher je prepare donc mon matelas au meilleur des chevaux et du foin dans l’ecurie

Troisieme jour 31.10

J'ai de nouveau l’impression en me levant que j’ai pas dormi, mais j’ai du car je pas remarquer que le chat a commencer mon kebab. La nuit était quand meme mieux que celle d'avant je me leve qu’a 6 :30 et il faisait meilleur aussi. Mon sac de couchage était suffisant. Alors je m’habille et je sort pour chercher les granules pour Gaukler. Apres je me prepare pendant qu’il mange. Il me montre juste avant de le preparer qu’il a enfin compris pour l’abrevoir automatique ! A 7 :30 on est parti pour notre journee. Ils annoncent la flotte pour l’apres midi et j’espere d’etre arriver avant. Avec l’ experience des autres jour je pars directement a pied pour ne pas refroidir. On regagne l’ancien ligne de fer et je monte.On croise un panneau qui nous indique un danger des vagues mais on est pourtant loin de la mer Oo…
On trotte un peu et on avance plus vite que j’avais penser et heureusement pas possible de se tromper de chemin. Et meme apres il est quand meme bien indiquer le chemin, on sent bien qu’on est plus en ille et vilaine !
On suit tranquillement nos chemins en verifiant de temps en temps sur la carte si on est encore bon. Just au moment que je voulais faire pause pour midi plus d’endroit a la vu ou on pourrais le faire tranquillement. Il nous faut une demi heure pour en trouver. Le vent se leve alors je saut tout le temps pendant Gaukler mange pour me tenir chaud.et je mange ce qu’il ma laisser le chat de mon kebab (elle doit l’avoir trouve pas tres bon car il manque just un peu de viande qui était tomber en dehors du pain et quelques frites, que j’en voullais de tout facon pas) apres cette pause je le relaisse en licol comme la vielle vers treiz heure il commence enfin a chauffer un peu. Par contre le ciel vire du coup je commence a accelerer le pas pour arriver avant la pluie. J’estime a deux heure notre chemin encore a faire. Meme ou surtout en accelerant.

Mais bon pratiquement tout les chemins sont en gravilion alors que Gaukler commence quand meme a en devenir sensible du pied et de tout facon faut pas en user d’avantage alors tout au pas.que quelques petites endroits pour trotter, mince je voit a l’horrizon la pluie commence a tomber. On acceler encore un peu et heureusement le nuage passe que de peut derier nous ouf. Le dernier demi heure est dure pour Gaukler, mais a l’arrive au centre equestre il commence a avancer bien, evidemment les chevaux au champs font les fous… Gaukler toujours en licol, mais je lui fait confiance alors on arrive comme ca au centre tout pres des autres et lui bien a l’ecoute j’suis fiere de lui ! La au millieu de tout les chevaux il reste bien brave avec moi il chauffe just un instant quand une fille passe tres pres avec sa jument. C’est tout.On s’occupe pratiquement instantanement de nous. On cherche le chef qui arrive deux minutes plus tard qui organise tout pour qu’on manque de rien impeccable. Cette nuit Gaukler passe au paddock. Ou il retrouve tout suite sa forme.

Je suite les cours je va en vilel pour organiser a manger (aussi pour demain mais la boulangerie n’as plus de pain Oo)
Ce’est vraiment un tres grand equestre mais l’ambiance est sympa et me donne envie mais tout est un peu trop grand pour moi… Les cours par contre sont bien interessant (meme si j’ai du mal a suivre il y en a jusqu’au trois en meme temps, avec trois carriers et deux maneges pas de souci XD) et c’est impressionant comment les moniteurs arrivent a bien s’occuper de tout les eleves a jusqu’au 10 en meme temps. Et malgres cette nombres des eleves au moin chez le patron ca reste tres tres personnel je suis bluffer ! Je commence a reprendre l’envie a monter ici. Mais bon avec mes Gypsy j’suis plus que deplacer ici entre tout ce chevaux de sport. Mais tout les chevaux tres tres bien entretenue. vraiment dommage que cette centre soit si grand que l’impression usine monte malgres tout. Il me faudrait le meme style des cours et l’ambiance en plus familial sans cette obsession concour et je reprendrais de suite …

A 18 :30 le dernier cous s’ arret et ils ferment tout, moi je m’enreaile au ville pour manger il commence a pleuvoir. Je trouve qu’un truc a emporter pas grave ca ferra l’affaire. Je remonte au centre et j’apercevoit qu’il ne pas tout ferme le clubhouse est encore ouvert alors je des verres et un micro onde chouette. Le chien n’as pas compris que je droit d’etre la et abois plussieurs fois dans mon passage.

Alors je mange, et au lit ou je va reetuidier les cartes pour le lendemain. J’espere qu’il va pas pleuvoir ou qu’un petit pluie comme ce soir !


Quatrieme jour 01.11.

La premier nuit ou j’ai vraiment eu chaud tellement que je devrait sortir un peu de mon sac de couchage les couvertures d’ecuirie tiennent vraiment super bien chaud dit donc ! Mais le chien d’ecurie se decidait a deux heure du mat a me pourrir la vie ! pendant une heure il arretait pas d’aboyer alors c’est le temps qui me fallaiqt a m’encourager a sortir completement de mon nid chaud. Il avais que envie de jouer le chiant. Un fois sortie j’en profitais pour donner encore un peu de foin et de l’avoine a Gaukler. Et j’allais me recoucher pour dormir jusqu’au mon reveil son ce la premier fois qu’il me derange tellment j’était bien. Alors je fait encore la grasse mat pendant presque une heure avant que je commence a me preparer. Au jourd’hui on va faire cool.

Je prepare tranquillement tout je prends le temps a brosser Gaukkler qui a eu comme idee de se rouler dans la boue la nuit alors qu’il était complettement crade jusqu’au oreilles et la crinier aussi pleine de boue. Mais j’suis bien ici et pendant le brossant je regrette d’avoir remis quatre couches.
On demarre qu'a 9 heure et demi mais il fait bon malgres le vent. Les chemin sont chouette et l’avoine fait super bien l’effet Gaukler est super motive alors on trotte et Galop pas mal. Je m’eclate et ni vu ni connue dans meme pas trois heures on est arriver au but de la journee. Ou enfin presque car ce centre equestre n’existe plus. Gaukler commence fatiguer quand meme alors j'ai vraiment pas envie d’enchainer la prochaine etape. Heureusement il existe l’internet sur telephone mobil ^^ alors on recherche dans le coin qu’il y a. Il y a un elevage de Quarter Horse avec western academie et un peu plus loin mais pas du tout sur le chemin un centre hippique et apres que celui qui est but du prochain etape. Alors on tente l’elevage et sinon faudrais y aller quand meme avec en secours celui a l’ecart du chemin.

Arriver au elevage (qui était pas fastoche a trouver) bien sur il y a personne. Evidament en est midi un jour ferrier. Alors on prends le numero sur le van et on appelle. Tres sympa elle me renseigne quand elle revienqt et me laisse mettre Gaukler dans le ronds en attendant pour que je peut déjà deseller.
Gaukler inspecte les lieux et cherche mon contact directement apres il veut jouer. Alors je joue un peu et l’avoir la a me demander ca me tente et je me met a cru sur lui. On avance on essaye de tourner dans un cote ca va mais pas dans l’autre… mpf alors on tourne dans l’un pendant bien 20 tours et enfin il se bloque vraiment face au barre alors je m'avance et je pousse la tete dans l’autre cote je le dit d’avancer et oui il a tourne dans l’autre sens. Tout suite il a son voila et son friandise. ET a partir de la il a compris ce que je lui veut on fait une dizaine de changement des mains et j’arrete sur le cote moin bien. C’était juste genial !

Il y a une proprietaire d’un cheval en pension ici, qui arrive on discute un peu l’ambiance est sympa. Et la proprietaire d’etablissement arrive. Elle me monte toute il y a pour la premier fois meme un place pour ma selle et une douche chaud vraiment niquel. Elle a une place dans un mobil hom chauffer pour moi et on discute beaucoup car ici aussi c’est une jeune entreprise, tout ca c’est tres interessant et enrichissant pour moi ! Le pied ! On m’invite meme pour manger, j’suis au anges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Oo
ça ce'st de la randonnée!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Desole pour le retard mais voici le deuxieme parti de mon compte rendu du randoonee drffe


Cinquieme Jour 02.11

Quel journee ! j’suis aller a une heure au lit les discusions était encore tellment interessant. Le matin c’etair les portes coulant dans l’ecuirie qui me reveilient. Sept heure distribution du foin. Ca me fait tout bizzard car dans les autres ecuiries ou j’était justqu’au la avec 8 voir 9 heures il y avais personnes. Apres petit dej et les discuisions ne devenais pas moin interessant.
Je passait 3 heures pour mes 20 km et que l’etape du jour était de la meme distance je prenais tout mon temps me je savais pas encore ce qu’il m’attandais mpop. Peut apres le depart un homme m’arretais en me disent comment il est joli mon cheval il y avait la pub pour un entrepris avec des caleche alors on commencait a discuter. Il me proposait la nourriture en rabe pour Gaukler et on parlais un peu des difficutes du randonnee, et la je parlais du frotement du sangle qui m’inquite depuis deux jours que la vielle sa saignait meme un peu. Alors il apliquait un sprait et la vaselin pour eviter le frotement et pour cicatriser et donnait un creme a la basse de vasiline pour soigner. En plus il me laissait son carte avec son nummero pour un cas de souci il me rammene avec son camion a la maison vraiment troptrop sympa.
Alors Gaukler pas tres content que au bout d’un moment je voulais quand meme repartir et qu’il devait alors finir de brouter.
J’avais deux chemins a choisir et je prenais celui qui me parraisait plus chouette. Aec le recule je sait pas si je bien fait. Le paysage et les chemin était genial sans quastion par contre tres dure pour Gaukler, car sa montais et desendais beaucoup et tres fort par endroit. Du coup mon gros suffrais pas mal par moment. Apres 3 heures on était a peine a la moitie de notre chemin. Temps pour notre pause. Le cadre était genial au bord d’un rivere. J’eperais qu’au moment de quiter le rivere le terrain serra mon mantagneuse mais je me trompait. Je sait que maintenant que les lignes t’hauteures ne sont pas que la deco et important pour autre chose que la orientation et qu’il faut le regarder aussi dans les preparations ! Heureusement j’avais meme pas tenter la vielle d’enchainer cette etape .
ET si le terrain n’était pas encore asses je me retrouvai a la mauvais cote d’un valley a la fin de mon chemin qui nous faissait un grand detour mais pas question de refaire cette chemin a Gaukler ! alors on fessait notre tour. Et la enfin je retrouvait l’ambianc de rendo on croisait une caleche avec des poneys des anglaise qui était prêt a nous prendre un peu en video, un chien qui faisait statut sur le mur devant un maison… et ni vu ni connue on était du coup au centre equestre.
Mais mauvais surprise pour la premier fois je me fessait refuser et ca ou je voulais faire deux a trois nuit dans cette centre. Je savais pas encore qu’elle chance c’était pour moi. On m’envoyer dans une ecuirie de proprietaire pas loin.j’avais un mal de fou de le trouver mais arriver la l’aceuile était genial. La responsable était occuper alors elle me demandais d’attandre et une jeune fille de 6/7 ans vennais a nous acceuilir elle adorais de calinier Gaukler et rigolais quand je la montais les tours qu’il savait faire. Elle demandait comment ca marche je la montrais et elle le fesait faire aussi. Je crois la petit était au anges. Et en plus elle aprenais l’allemand comme *lol* .

La responsable, finalement la mere de la petit,arrivait et la premier chose qu’elle remarquat, mais c’est un entier. ET bah oui *hihi* la fille était encore plus fiere d’elle, je devrait comprendre plus tard pourquoi. Alors on organisait une box pour Gaukler (directement a cote d’une Jument en chaleur, bon ca intresse pas mon Gaukler cherie. L’hongre qu’il qui pase la tete a travers pour le renifler est beaucoup plus interessant. Alors j’aprend qu’il ya des jeunes qui veulent partir a la plage. Je demande de suite si je pourais aller avec eux.
Bon je pense Gaukler ne comprenait pas quand je lui remetais la selle. Lui qui pensait d’etre arriver. Et c’était repartie pour aller evec deux jeunes Garcons a la plage.
Encore deux quisont bien impressioner par mon jeune entier tellment cool qui s’en fou des voitures, chiens et tout autre chose qu’on croise sur la route.

Arriver a la Plage on se fasse déjà un grand Galop sur le sable trop bien. Apres c’est parti pour rentrer dans l’eau et la Gaukler montre qu’il est aussi seulment un cheval ! Les vagues lui sont bien suspect. Mais un, deux fois il est pas asses vite a se reculer et les vagues lui touchent ca lui suffit pour comprendre qu’une vague n’est pas bien dangereux ( et de meme je le comprends avec ce temperatures j’aimrais pas des vagues non plus) et c’ets parti on est jusqu’au ventre dans la mer. On trotte et on galop un peut dans le mer au coucher du soleil et un des deux mecs et tellment sympa de prendre ca en video ! Qu’il demander de plus pour un fin journee ? Normalement rien mais a la rentre la bonne surprise : Moi-même je serra longer dans une maison rien que pour moi avec cuisine machine a laver television, chauffage et le frigo pleine avec un poulet au paprica et au congelateur de la glace. Le reve ! Alors je lave mes vetements et mets mes cheines allemands et je me mets a cuisiner apres avoir assister au rentre d’un de leurs entiers.. chaud chaud le pepere et au distribution des granulers ou l’autre l’entier se cabre dans le box pour voir un nouvaux cheval trois box plus loin OO, Je comprend pourquoi la jeune fille était fiere d’avoir caliner mon chevre et pourquoi tout le monde est etonner par la coolnes du preditigateur.


Sixieme jour 03.11

Jour de repos au moin pour Gaukler ! Pour moi j’aidais a l’ecuirie et j’en profiter a laver mes vêtements.


Septieme Jour 04.11
Aujourd’hui je voulais faire le boucle pour aller au cap Fréhel, mais les prevision meteo et la forme de Gaukler et moi me faisait hesiter. Mais bon je fait cette rando pour y aller et c’est pas mon genre d’abadonner avec le but au vu. Alors je me reveilier au lever du jour je me préparais vite fait et c’était partie arriver a la bai au marres haut je redoutait, on était trop fatiquer pour faire le tour, mais attandre au moin trois heures la que l’eau baisse avec ce températures c’était hors de question pour moi. Alors je décidait de suivre commencer le tour et si jamais on arrive pas a faire en une heure le tour je fesait soit demi tour ou je raiera le traject au fort de la latte et le cap Fréhel. Mais apres une heure je retrouve une acces au bai ou l’eau avais déjà sérieusement baisser. La desent était pas mal et visiblement glissant par contre je l’ossaitpas le faire en selle. En mangegant a pied par contre j’avais un œil trop sur Gaukler et pas asses sur mon chemin a moi du coup je glissait et me blessait sérieusement mon pied. Heureusement Gaukler me tenait pour je desendait pas complettement, et aussi pour me relever car sans lui a chaque essaye je reglissait ou mon pied blesse abandonnais. Du coup pour pas reprendre du risque je metait Gaukler devant moi dans le chemin et je le demandait d’avancer tres doucement (un mot que je lui avait déjà apris il y a trois quatre mois) Lui avançait d’un pied tres sure et m’ecoutait super bien et en plus a chaque fois que je reglissait il était la pour m’effiter de retomber. Je l’adore ce cheval. Arriver en bas j’essayer de macher un peu, et ca fessait un mal de chien. Petit repose pour moi du coup au deuxieme essaye c’était déjà mieux alors je me remettais en selle pour la traverser de la baie. L’eau était pas encore asses basse du coup on traversait tres just avec l’eau a un moment jusqu’au limit de mes bottes … mais on reussisait. A l’autre cote je retrouvait des gens a me prendre un peu en video et aussi a me renseigner pour le retour.
Apres les chemins jusqu’ua fort était chiant du coup on prenais plus du temps que j’avais pensait. Et on était du coup tres just pour le retour. Vu les chemins chiant je coupait par la route qui était mieux que les chemins… rearriver a la bai un grosse advers nous tombait sur la tete, les gens sur la plage se refugait dans un petit grotte mais vu qu’au ciel je ne voyez plus accune eclairit je prefairer de Continuer mem si j’avais du mal a m’orienter a a cote. A cause de la pluie la cote de l’autre cote était une seul ligne noire, alors ou est mon but Oo mais enm’aprochant j’arrivait a distanger le pique qui me servait comme orientation, pour des gens qui ne savent pas tres bien lire des cartes c’est vraiment rien a faire! Au moment ou je savais sure ou aller je demander Gaukler le Galop qui se metait tres volontairement j’était surpris. Avec le temps j’était complettement tremper et j’avais plus qu’un envie c’était de rentrer. Tres surpris que Gaukler tenais le Galop jusqu’au fin ca fait quand meme 6 bonnes kilomettres! J’suis encore un fois tres fiere de mon grand bebe. Le vente se levait et je commencer a geler sur le cheval. Je pense que Gaukler le sentait qu’il y avait quelques chose qui était different en tout cas il faisait le chemin sans trop fiere chier dans la moitie du temps, et je le remercie vraiment. Al’arriver j’avait tellement du mal a ouvrir son filet mes doigt était geler, mais gaukler arreter vite fait a bouger son tete (mem sans que j’avais a lui demander. Et il était vraiment exceptionnellement sage (meme si déjà comme ca il ets tres sage la c’était le top du top) il m’aidais carrément a le deshabilier et il me possait meme pas quand je l’amenais le foin comme il le fesait normalement. Un fois occuper de mon cheval il y avait plus qu’un chose que je voulais: rentrer pour sortir de mes vêtements complettement tromper.
Mais la grand souci comment sortir des boites d’equitation avec des mains congeler et un pied casser. Je sait pas comment mais je reusit. Apres je metais mes mains sous l’eau tieds pour ressentir quoi que ce soit dedans. Un fois changer et mi du lait a chauffer il était temps de rentrer les chevaux. Alors le lait devrait m’attandre. La proprio était visiblement super content que j’était a laisse avec leur etiers et que j’était prêt a rentrer aussi ceux la. un petit peu difficile avec mon pied casser et mes basquets pas de question que je rerentre dans les bottes ce soir. Mais les chevaux était tous aussi gentil de venir a la port et de me les laisser licoler sans se barrer a la porte ouverte.
Alors enfin je pouvait me mettre sur le cannape avec mon lait chaud que j’en avait besoin maintenant; Je fessait rechauffer mes restes (en ajoutent encore des petites clous pour changer) etant que c’était toujours un peu trop et que j’en manquait quand meme un peu de compagnie je fesait rentrer un des chat a qui sa manque visiblement d’etre dedans (c’était apparament un chat d’apartement avant qui était recuperer dansun salle etat)

Huitieme Jour 05.11

Que douze kilomettre a faire alors pas de stresse. Pas du tout envie de rentre du coup je va pas faire une deuxieme etape. Avec mon pied en plus je le sent pas. Du coup je me reveile doucement je range la maison. Un petit dejeuner et j‘aide encore un peu dans l‘ecuirie. Il y a les chevaux a sortir les box a faire et l‘eau a controller. Et avant que je me pose des question il est 11 heure. Alors faut vraiment que je demarre maintenant. Alors gros coup au cul et en meme pas 1 minute on est preparer et parti pour la journee.
J‘essaye d‘eviter les passages que je déjà fait ou il y avait les grand montees et decends et on commence avec beaucoupvraiment beaucoup de route. Mais on a un temps merveilieuse du coup ca derange pas. Les coins qu‘on passe sont vraiment magnifiques, j‘en profite de temps en temps de s‘arretter pour prendre des photos. Gaukler et moi on fait vraiment bon equipe maintenant, je me regal malgres mon pied qui me fait souffrir. Vers midi il y a un endroit ou Gaukler veut plus lever la tete, je veut me facher contre lui, mais non il a raison ce pommes la sont magnifiques! J‘en prend un aussi et en plus ils sont delicieuse. J‘en remplis les sacoches avec! Comme ca j‘en ai quelques chose pour faire du chantage pour Gaukler si jamais il veut plus.
Arrive dans les dunes je reconait j‘était déjà deux fois ici avec ma sœur il y a cinq ans. Je me rend compte qu‘on a fait demi tour 500m trop tot pour faire notre boucle a l‘epoque … Gaukler aime pas les dunes il fait pas convieance au sol et c‘est vrai par endroit ca glisse terriblement. Et par endroit le chemin nous cache qu‘il y a ensous. Un des rares endroit ou il faut vraiment passer plustot monter car au sol c‘est encore pire. Par contre un vu merveilieuse en recompense. Gaukler aprecis les moments pour faire les phots et profit pour manger l‘herbe qu‘y pousse. Passer cette endroit on arrive a un petit riseau et j‘en profit pour descendre un peut car le terrain y est mieux.
Passer par des chien peu aimable et encore un petit foret avec des nouveau quelques monte et decends je comence a reflechir si on devrait pas arreter.Ca en tire trop sur nous et je sait ^pour le lendemain on aurais beaucoup aussi… Gaukler commence en plus a etre tres sensible au pied et lie mien ne va pas s‘ameloire non plus. Passe ce foret on a un grand rout a traverser, mais par ensous … le pont pour le riseau laisse un petit traverse pour les cavaliers aussi. Il est marque que les cavaliers doivent desendre mais moi sur Gaukler je passe impec presque pas besoin de baisser la tete (l‘avantages des poneys). Sur l‘autre cote du mal a trouve notre chemin mais on y arrive. Gaukler commence a sentir la fin et sa le remotiv! Tant mieux le ciel commence a dangereusement se couvrir
On arrive just a temps avant le ciel s‘ouvre et pleur de tout son cœur. Mais arrive grosse deception il ne veut pas nous prendre pour le nuit. Alors vu que je réfléchissait déjà je le prend comme signe de arrete. Plus envie de redemarrer a seize heurre dans la plus et risque de rentrer dans la nuit. Je peur en plus de faire des betisse en continuent. Du coup je redemande si il y a pas quelqu‘un qui pourais nous transporter, mais le reponse est peut aimable. Alors j‘appelle mon nummero de secours que j‘ai eu quelques jours avant. Il va me chercher mais il peut pas venir tout suite au plustot dans une heure. D‘accord pas de souci. Je m‘abrit quelque part et j‘attand.
Pas longue temps apres le proprietaire du centre equestre reaparait pour me dire que je devrait redammer et lui explique que j‘ai appeler quelqu‘un pour venir me chercher et si je pourais pas attandre ici jusqu‘il arrive. Il repart pour rarriver a peine un quart heure plus tard pour me dire que je devrait aller a la route que ca va m‘avancer déjà un peu. Facon tres gentill de me dire degage toi d‘ici. Du coup on attand au bord de la rout sous la pluie avec la nuit qui temps.
Il arrive vraiment a pein une heure apres que je l‘appelais on charge tout suite le cheval et on le deselle dans le sec du camion. De nouveau il est etoner comment Gaukler monte facilement et dans le calme et de son patient au moment de le libere de son matos. Mon licole par contre est pas adapter pour le transport dans un camion, et celui qu‘il a du taile trait alors trois fois trop grand pour Gaukler. On lui le mets quand meme mais Gaukler de tout facon il ne bronche pas.
Il est complettement nuit maintenant, j‘suis maintenant plus que sur que c‘était la bonne desicion meme si j‘avais pas du tout envie de rentrer c‘était le mieux pour tous! Et on a finit tellement bien (jusqu‘ua attirisage dans le centre equestre au moin). A la maison j‘avais plus qu‘un envie de prendre un bain. Mais bon fallais encore mettre Gaukler dans son champ et ranger le matos j‘était tremper jusqu‘au os, mais tellement contente de mon aventure, d‘etre rentre et surtout de mon cheval extraordinaire!

Isa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
enfin la fin du résumé, sacrés péripéties
gaukler est vraiment un chouette cheval :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

trop bien votre randonnée !!!! quel bonheur de faire ça ! vous avez eu de la chance avec la météo on dirait drffe félicitations et merci de nous avoir fait partager vos aventures sqd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ah oui j'ai eu une enorme chance si j'imagine qu'en juin on a eu la chance davoir les seul trois jours sans pluie et la en debut novembre en 8 jours j'ai eu qu'un seul adverse d'un demi heure !!! C'etait genial j'suis en train de retravalier les photos par contre tout seul on faire beaucoup moin j'ai l'impression XD

Isa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wha! super périple. J'aime bien comme tu racontes: ça sent bon la rando telle qu'elle est vraiment, avec les plantages sur la carte, les gros coups de flotte;, les emmerdes qui rapprochent cheval et cavalier , amis aussi les paysages magnifiques, les rencontres imprevues, etc......c'est du rêve ça. Merci de partager et bravo à vous deux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voila enfin aussi les photos :cheers:

le depart la deuxieme jour dans la nuit


sous la lune


et en recompense le joli lever de soleil apres


mont matinal vers Becherel




Gaukler qui se demande que je fou


Pause midi bien merite


et plus tard on passe la en bas


voila en bas dans le joli lumier


ATTENTION Tsunami!!!


voila le tsunami tout plat


le danger passe




Gaukler envie surement les vaches






Gaukler se repose dans le round pen




passage sur le ponte par contre c'etait le terrain derier qui etait bien glissande







joli arbuste de cloture


de plus pret


mais ca bouge Oo


recompense le soir pour moi un joli couche de soleil a la plage merci Gaukler


juste le reve


et Gaukler rejoint son box


c'est la ou on passe ^^










l'eau enfin asses baisse pour qu'on passe












et enfin arrive au Cap Frehel!!


et on pose pour la carte postal


et de retour


le temps tourne le ciel vire au noir


on voit meme plus ou aller pour la raverse


meme avec retouche et kontraste maximal on ne voit a peine plus












que j'adore ce temps en photo meme si en rando ca ma foutu les boules






Isa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sophie.D a écrit:
wha! super périple. J'aime bien comme tu racontes: ça sent bon la rando telle qu'elle est vraiment, avec les plantages sur la carte, les gros coups de flotte;, les emmerdes qui rapprochent cheval et cavalier , amis aussi les paysages magnifiques, les rencontres imprevues, etc......c'est du rêve ça. Merci de partager et bravo à vous deux!


c'ets exactement c'est que j'adore aussi au randoo, mais bon c'est dure de trouver ceux qu'il aiment ca aussi la pluspart aime bien quand c'est bien planifie et qu'il y a pas des soucis ou il faut improvisioner

Isa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enfin les photos, elles sont bien jolies!

Mais question: tu as une selle anglaise sans pont? Tes sacoches et boudins reposent directement sur les reins de Gaukler?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ha ben dommage que je ne soit pas plus prêt!!! je serai bien venue à l'aventure avec toi! Les photos sont extra! ça donne méga envie! (je n'oublie pas quand je reviens en Bretagne voir ma soeur je passe te faire coucou!! (je veux être présenté à Gaukler-le -terrible!! il est super chouette!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui domage sophie mais sait on jamais peut etre on arrivra a s'organiser un jour mkmk

Ma selle c'est une bates caprilli drffe

et en vraque encore les photos de mon pied casse et le superbe maison que j'ai eu a ma deposition:

La cuisine


Le salle de bain avec machine a laver


ma chambre


la chambre des stagiers si il y en a


mon pied casse


comparision avec l'autre


sacre bosse quand meme


dallieur j'ai toujours mal dsdd


Isa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uyryut ça ressemble bien à une entorse: il faut immobiliser et mettre une atèle type "aircast" 2 ou 3 semaines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui ce qui dit aussi mon medcin le hique est avec je rentre plus dans mes bottes que j'ai besoin pour aller m'occuper des chevaux dans le champs mpop

Isa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben si tu ne le fais aps ça finira avec un plâtre...ce ne sera pas mieux.Mets toi une sandale à scratch et un sac en plastique coté attelle su tu n'as vraiment rien qui rentre.(parfois les apres ski si tu en as. (ou emprunte la botte à un grand. drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.