Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Nathy1111

Poulain ou adulte ?

Messages recommandés

Bonjour à tous, bien qu'étant nouvelle j'ai déjà besoin de conseil. Même si mon premier loulou n'est pas pour tout de suite j'aimerais être préparé, le moment venu je veux pouvoir dire clairement si je préfère un adulte ou un poulain.

Voilà je recherche donc un loulou, bien qu'étant partie au départ sur l'idée de prendre un poulain à présent j'hésite. Mes peurs prennent le dessus et je me finis par me dire "est-ce que je fais le bon choix ?".
Bref, je vais vous exposer le pour et le contre dans les deux cas de figure, pour que vous puissiez me donner votre avis.

Déjà le poulain. Il faut savoir que dans ce cas là je suis très motivé, je n'hésite pas à lire énormément de choses, à prendre beaucoup de renseignements, que j'ai conscience que ce n'est pas toujours parfait et que certains jours il faut les remettre en place pour qu'il continue à nous respecter. Etant très axé sur l'éthologie j'aimerais privilégié cela avec mon poulain, et je suis très tenté par le fait de le désensibiliser moi-même à un maximum de choses, à faire des ballades en main avec lui, etc.
Ne pas monté pendant trois ou quatre ans ne me pose pas de problème, je me dis que sa nous laissera le temps de bien se connaître, et qu'au moins on est sûr de ce qu'il à vécu puisque c'est avec nous qu'il va y partagé.
Ce qui m'embête un peu dans ce choix le voilà. Je n'ai personne pour m'aider, je n'ai ni ami, ni famille, ni moniteur, je ne connaît vraiment personne capable de m'encadré pendant l'évolution de mon loulou. Pour le débourrage j’essaierais de trouver quelqu'un pour m'aider à le faire là n'est pas le souci. Mais pendant sa croissance il faudrait quelqu'un pour me guider en cas de problème, non ?

Ensuite le cheval adulte. Je me dis que si je ne suis pas encadré il faudrait peut-être privilégié un adulte. J'ai déjà vu plusieurs adultes qui semble convenir à ce que je recherche, déjà débourré, correspondant à mon niveau, etc.
Mais ce qui m'embête vraiment, c'est que j'ai peur de ne pas pouvoir créer de complicité avec. Je me dis aussi qu'il est déjà formé et donc il faut trouvé les "boutons" alors qu'avec un poulain c'est nous qui les mettons en place.

Voilà donc j'aimerais vos avis car je me retrouve totalement perdu. Sachant que je n'ai pas un énorme niveau même si je monte depuis plusieurs années, je suis toujours monté en extérieur jamais en manège, je dois avoir l'équivalent du galop 2, le 3 à la rigueur mais guère plus.
Que je n'ai jamais eue de cheval à moi, ce serait mon tout premier d'où le fait que je ne veux pas faire de bêtise. Je recherche un cheval avec lequel je pourrais créer une véritable relation basé sur le respect, la confiance et la complicité. Ce que j'ai peur de ne pas trouvé en prenant un adulte.
Pour le caractère j'ai bien conscience qu'on ne peut pas vraiment prévoir celui d'un poulain quand il sera adulte, mais disons que les chevaux un peu énergique ne me gêne pas, du moment qu'il ne se transforme pas en pur sang plein de jus et totalement ingérable.

Désolé pour le pavé, mais promit c'est fini.
Dernier point je dirais que si j'opte pour un adulte je me tournerais probablement vers l'élevage du domaine du vallon, car elle à plusieurs adultes qui me plaisent et semble convenir à ce que je recherche.

Et aussi si vous avez des questions où que j'ai mal expliquer un truc demander moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Difficile de répondre car il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre le fait d'avoir un poulain.
Pour moi, je suis pour avoir une vrai relation avec mon cheval, j'ai besoin de le voir grandir pour voir toutes ses réactions et avoir confiance en lui. Je n'ai jamais trouvé cela qu'une fois avec un hongre. Tous les autres me laissent indifférents par rapport aux bébés qui naissent chez moi et que je vois grandir !!
Donc je ne peux pas t'être d'une grande aide et en plus les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Fait le comme tu le sens !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sembles consciente des points positifs ou négatifs pour un poulain ou adulte...Pour un poulain, rien ne t'empêche quand il aura un an et demi, deux ans de trouver un prof d'éthique dans ton coin, même une ou deux leçons, si tu ceux des bases...Ou même faire toi-même un stage sans cheval, dans une bonne structure, ça peut te préparer aux bons gestes...
Où vivra ton Loulou? Pour un poulain il faut au minimum la compagnie d'un autre cheval, un adulte bien sociabilisé et éduqué dans l'idéal...
Pour un adulte, tu peux réussir à créer une complicité, ça dépend des individus, mais si tu trouves un poilu de nature sympa tu peux arriver aussi à créer une belle relation...

Je ne peux pas te donner de conseils, c'est au feeling, moi je voulais un poulain et rien d'autre, mais un coup de cœur décidera peut être pour toi le moment venu drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui pour le coup de coeur c'est fort possible, je marche beaucoup comme sa, par exemple pour ma chienne j'étais partie sur une race, un caractère, etc. Puis finalement j'ai eue un énorme coup de coeur pour cette petite croisée qui est juste comme je le voulais et je ne regrette pas du tout.

Pour le lieu de vie je vais le mettre en pension 100% pré avec d'autres loulous. J'ai repéré une pension à 3km de chez moi où les gens disent s'y connaître et pouvoir donner des cours à pied où monté, je me dis que sa serait bien d'aller y jeter un oeil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Nathy,en te lisant je te conseille un cheval déjà adulte et bien monté;si tu l'aimes et le respectes tu n'auras aucun problème à créer une vrai complicité avec lui,si c'est un cheval qui a toujours été bien traité par l'Homme.
Après,on n'est jamais à l'abris d'un coup de coeur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Voilà peygher pour l'adulte je me dis que sa conviendrait mieux à mon niveau, et à ce moment là prendre un poulain dans quelques années.
Et en y repensant j'ai déjà eue une belle relation avec une jument adulte. C'était dans un centre équestre où j'ai était en stage, au début c'était un cheval comme les autres, puis au fil des jours on à tissé un lien, je me suis attaché à elle, et à chaque fois que j'allais la chercher elle arrivait au trot ou au galop, elle hennissait de joie en me voyant, c'était un amour, même si je ne pouvais pas la monter car elle n'était pas à moi c'était une superbe relation qu'on avait.
Si je peux avoir sa en prenant un adulte je serais enchanté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1...

Je dirais moi aussi que le point le plus important qui orientera ton choix de poulain ou d'adulte, ce sera son lieu et mode de vie.
Même si une vie en box n'est à la base pas terrible pour un cheval, un adulte qui connaît ça risque de s'accoutumer plus facilement qu'un poulain à une vie en box avec sorties quotidiennes...
(La mienne je l'ai eue à un peu plus d'un an, elle n'a pas eu de mal avec ça, elle avait déjà connu un peu le box avec les sorties, et l'écurie où elle est manque certes d'installations mais les box sont grands et ouverts sur les voisins avec qui elle peut avoir des contacts, et offrent facilement une vue sur l'extérieur, mais si les boxes avaient été différents je pense que j'aurais cherché plus âgé)

Et puis après, c'est au coup de coeur je pense drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Comme je l'ai déjà dit plus haut mon cheval ne vivra pas en box, poulain ou adulte il aura droit à une pension 100% pré avec des copains.

Pour le travail qu'il aura dans sa vie une fois passé le débourrage donc valable pour poulain et adulte je veux principalement faire du travail à pied et des ballades, c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolée tu as posté pendant que j'écrivais mon message ci-dessus, et donc j'ai pas vu ce que tu avais écrit dedede

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour mettre poser la même question que toi il y a peu, j'ai opté pour le jeune adulte et pourtant je suis G7 mais je ne montais pus vraiment depuis 5 ans et je ne suis pas encadrée.

Auj je me félicite de mon choix car mon loulou me donne quand même du boulot (il était tout juste débourré mais ne sait rien faire) et je suis entrain de créer une relation qui me convient. Mon premier cheval je l'ai eu a 8 ans bien dressé et nous avons une super relation donc pour moi l'âge n'a rien à voir ici.
Vu ton niveau je te conseille un adulte dressé (5-6 ans) enfin c'est le conseil que je donnerai à une amie si elle me demandait mon avis ...

Dans ma pension une jeune femme a fait le choix du poulain avec petit niveau, c'est un irish. Auj il va prendre 4 ans et elle ne fait que des cours en carrière avec un prof car il avait pris le dessus et elle n'avait pas le niveau pour le recadrer. Elle a pensé le vendre régulièrement mais elle persévère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui c'est ce que je me dis, comme je serais pas encadré et que je n'ai pas un gros niveau je ferais peut-être mieux d'opter pour un adulte.
Surtout que quand je regarde plus prêt les annonces d'irish à vendre je vois des adultes de 4-5 ans qui semble parfaitement me convenir. Et le travail à pied pourra nous rapprocher, enfin c'est mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je trouve que tu as bien reflechi au pour et au contre des 2, donc je dirais : prend celui qui te fera craquer, que cela soit un jeune ou un "vieux".
Car quand on est conscient des choses, par définition, on fera attention au fur et à mesure !

Pour le poulain, s'il sera en pension, tu aura au moins l'aide des gens de la pension.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce que tu me dis me fais penser d'ailleurs que comme dit plus haut j'ai repéré une pension qui m'a l'air bien, elle est tout prêt de chez moi, les gens on l'air de très bien s'y connaître et il propose même des cours à pied ou monté. Je vais aller visité le mois prochain.
Mais je pense quand même m'orienté sur un adulte, sans fermer la porte au poulain car rien n'empêche un coup de coeur, mais j'opterais pour un poulain si je suis sûr d'être bien encadré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai acheté mon premier (et unique) cheval il y a un peu plus d'un an.
J'en rêvai depuis toute petite, et pourtant je me suis posé les mêmes questions que toi.

J'ai +/- le même niveau que toi en équitation (enfin les galops ne veulent pas toujours dire grand chose). J'ai fait de l'équitation en club pendant des années, j'y ai appris a monter, mais pas a m'occuper de A à Z d'un cheval.

Ma jument est en pension dans une écurie de propriétaires, tenue par des exploitants agricoles. Je ne suis donc pas seule là bas, je rencontre des gens, je peux leur demander leur aide, mais ce ne sont pas des professionnels du cheval. Leurs conseils sont souvent limités à leur propre expérience et parfois non adaptés à la situation.

Je pense, que le lieu où tu vas mettre ton cheval en pension est primordial. Si tu va dans un élevage qui fait aussi pension, pourquoi pas un poulain?! Là tu peux être sûre d'être bien encadré, autant pour les soins que pour l'éducation.
Après, en club... Je ne sais pas, je ne suis pas fan.
Et en écurie de propriétaires, tout dépend de qui peut t'aider...

Après, ce qui est de la confiance, de la complicité... il m'a fallu du temps avec ma jument, mais c'est arrivé petit à petit. Je suis fière de ce que nous avons construit aujourd'hui. Je pense, que ce soit un poulain, ou un adulte, pour créé un lien avec son cheval ce qu'il faut c'est de la patience, et du temps à ses cotés. Je veux dire par là, que si t'achètes un poulain mais que tu vas le voir une fois par semaine.... Cela va être dur!

En ce qui concerne le respect, cela s'apprend. A son arrivée ma jument me passait devant, ne s'arrêtait pas.... et j'en passe. Son éducation a été reprise, et maintenant çà va beaucoup mieux. (Elle a été retravaillée par une professionnelle)
J'ai dans mon entourage une personne qui a acheté son cheval à 7 mois. Effectivement lorsqu'elle arrive et l'appel, il se met a hennir. A côté de çà, je trouve qu'il ne l'a respect pas. Saura-tu lui dire un NON franc lorsqu'il fera des bêtises, aussi "mignonnes" soient-elles? S'il prend de mauvaises habitudes avec toi, tu risques de te mettre en difficultés.

Je suis contente d'avoir acheté un cheval de 6 ans. Tous les jours j'apprend avec elle, et elle apprend avec moi.
Mais d'ici quelques années, j'espère avoir à nos côtés un petit poulain pour lui tenir compagnie. dedede


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Krokrol a écrit:
Saura-tu lui dire un NON franc lorsqu'il fera des bêtises, aussi "mignonnes" soient-elles? S'il prend de mauvaises habitudes avec toi, tu risques de te mettre en difficultés.


Je connais des cas de chevaux adultes à qui les propriétaires n'ont pas sur dire NON non plus, il n'y a pas que avec les poulains qu'il faut être ferme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci pour ton avis.

Et bien quand j'y pense l'éducation d'un jeune cheval me semble être la même que celle d'un chien, sans vouloir vexer personne.
Car il faut savoir le remettre à sa place, poser les limites, être le plus clair possible dans nos demandes pour qu'il comprenne, faire face à l'éventuel crise d'ado le passage fatidique où il essaie de prendre le dessus.
Si c'est la même chose je devrais m'en sortir, car ma chienne à un fort tempérament et elle est comme on dit du genre dominante, c'était aussi mon premier chien, et bien je m'en suis super bien sortie, et pourtant je l'ai éduqué seule. Si je l'avais laissé faire elle aurait put sans problème prendre le dessus et devenir la chef, mais non j'ai réussit avec fermeté et cohérence à l'éduquer et la remettre à sa place au bon moment. Résultat je me retrouve avec une chienne très obéissante, à l'écoute et qui ne cherche pas à contesté sa place, si jamais elle essayer je la remet direct en place et c'est bon.
Bien sûr la grosse différence et qu'on ne débourre pas un chien pour le monté et qu'il ne fait pas le même poids, mais sa ne m’impressionne pas, je me suis déjà retrouvé face à une jument qui essayer de me bousculer, des trucs du genre, je me suis fâchée elle c'est calmé, puis un jour elle à ressayé, ben je me suis vraiment fâchée elle n'a plus recommencé.

Donc voilà pourquoi je ne ferme pas la porte aux poulains, si je sais l'éduquer et que je peux être un minimum encadré sa devrait passé. Résultat je pars sur l'idée d'un cheval adulte, mais si je craque sur un poulain et bien je verrais ce qu'il en est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf qu'un cheval ça a un langage particulier, c'est pour moi plus difficile qu'éduquer un chien...un poulain oui comme tu dis ça doit avoir des limites, mais c'est aussi très très sensible aux moindres mouvements d'humeur, à notre propre tension, nos humeurs, bien plus qu'un chien...Donc parfois on provoque des "bêtises" sans s'en rendre compte et puis un poulain c'est plus balaise qu'un chien, et la difficulté est aussi de gérer un animal qui physiquement même déjà à 6 mois peut-être plus fort que nous...Le timing avec un cheval est bien plus compliquer à gérer je trouve qu'avec un chiot, une seconde trop tard, et le cheval ne comprend pas ce qu'on lui demande, et surtout dans les moments de "bêtises" de poulain, parfois ça va tellement vite qu'on a pas le temps de comprendre ce qu'il se passe drffe
Pour moi rien à voir avec l'éducation d'un chiot, même si oui dans la théorie, c'est des règles, de la fermeté, de la cohérence, tout pareil, mais dans le langage à utiliser, c'est bien bien différent, et dans les réponses à donner aussi...Le chiot ne réagit pas du tout aux pressions de la même façon, ou n'a pas le fameux réflexe d'opposition qui rend l'éducation d'un cheval plutôt complexe...
Sans dire que tu n'as pas les compétences hein, c'est juste que pour avoir éduqué des chiens, pour moi rien à voir, et le timing je le cherche encore, c'est tellement rapide quand il faut relâcher ou pas au bon moment pour ne pas inciter le cheval à partir dans le sens inverse, ou dire non sans faire monter trop la pression...Moi le mien si je suis trop dure, il explose, et ça se gère plus difficilement qu'un chiot qui dit non...notamment les coups de cul ou cabrades qui sont pas simples à gérer (et souvent dangereuses)...
Mais si tu est dans un lieu où ils connaissent les poulains, on pourra te donner des conseils si jamais tu opte pour ça...Il faut juste se dire que c'est parfois très difficile, je ne me suis jamais autant remise en question qu'avec mon poulain...Mais en effet quand ça se passe bien, c'est incomparable, et on éprouve une grande fierté de créer un tel partenariat dedede

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui pour le langage ce n'est pas le même, je suis entièrement d'accord. Après je ne sais pas, tu es sans aucun doute la mieux placé pour comparé sa avec les chiens comme toi tu as les deux, ce qui n'est pas mon cas.
De toute façon je verrais bien le moment venu, pour l'instant je commence à peine mes recherches car je ne peux pas accueillir mon loulou avant fin 2013 début 2014. Et le moment venu aucun doute que adulte ou poulain je me poserais les bonnes question. Surtout que je le répète mais pour moi c'est important que je sois encadré par des connaisseurs si j'opte pour un poulain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.