Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
ghislaine1111

barzoïs

Messages recommandés

apres avoir lu la Newsletter sur le sujet des shih tzu je vois que nous avons hélas également ce genre de problèmes chez les barzoïs mais dans le sens inverse .lol!. , en effet en france et aux usa la mode est aux chiens geants (plus de 85 cm au garrot) avec une fourrure imitant les lévriers afghans avec en plus des pieds frisants le 42 fillette.
hors le standard est clair tout chien au dessus de 85 cm au garrot n'est pas confirmable (lol! j'en connais qui sont passés a 87 sans controles )quand nous regardons le barzoÏ originel quel changement les chiens de perchino n'exédaient pas 79 cm et pesaient environt 40 kg voir plus ..............les modes hélas ne sont pas forçement bonnes pour les races (enfin c'est juste mon idée) je pense qu'il faut rester dans une bonne moyenne , des animaux beaux , en bonne santé et capables de se mouvoirs dans la nature car imaginez vous un lévrier afghan seul dans la nature .......................................................

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ghislaine a écrit:
capables de se mouvoirs dans la nature car imaginez vous un lévrier afghan seul dans la nature .......................................................

Mais la "nature" est-elle véritablement le biotope naturel du Barzoï? Car si on en vient là, je ne voudrais pas dire, mais le nombre de races canines ou félines ayant droit de citer est extrêmement limité. Déjà, en chat, y'a plus de Manx (qui n'ont prospéré sur l'île de Man que parce qu'ils étaient privilégiés par l'homme par rapport aux chats "avec queue"), plus de persan (avec un nez long ou court, de toute façon, la fourrure du persan non brossée, c'est une cata qui entraîne escares et non soignés, la mort), plus de sphynx ou autre chat nu, vu que sans une grange pour se mettre à l'abris du vent, y'a peu de chance qu'ils survivent dans les contrées froides dont ils sont originaires (Canada et Saint-Petersbourg). En chiens, je connais moins bien, mais j'imagine que la liste est bien plus longue, vu que les morphotypes ont été sélectionnés depuis bien plus longtemps. N'oubliez pas que si la santé est extrêmement importante pour nos animaux, ce sont d'abord des animaux de compagnie, et que le critère "naturel" n'est donc pas essentiel... à moins que vous n'envisagiez la disparition complète de l'espèce humaine dans les années à venir?
Excusez ma virulence, mais ce sont précisément les arguments employés par les lobbys véganistes pour faire interdire l'élevage des chiens, chats et autres animaux de compagnie. N'allons pas leur donner du grain à moudre en prétendant que nos animaux ne sont pas "naturels". Ils sont simplement adaptés à leur vie auprès de nous. L'évolution darwinienne (qui, il est vrai, est loin d'être majoritaire dans l'évolution) s'est toujours faite par interraction entre espèces. Et parmi ces espèces interragissant entre elles, oui, il y a eu l'homme... bon, maintenant, l'homme sélectionne, et ça n'a plus rien de darwinien, nous sommes bien d'accord, mais ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas parce que l'homme n'a pas pour objectif de sélectionner des animaux capables de se débrouiller seuls dans la nature (imaginez 30 sec. une holstein livrée à elle-même... je ne lui donne pas 3 jours) qu'il en fait des monstres: il en fait simplement des animaux adaptés au biotope dans lequel ils vont vivre, à savoir l'espace humain de type occidental... encore que dans le cas de la holstein, c'est vrai que ça se rapproche du monstre quand-même ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tout à fait

en caniche c'est pareil , trop grand alors que la taille d'origine (!) était le moyen

Myriam, je suis entièrement d'accord avec toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Tout pareil, quoi que les Russkiy devraient vivre + longtemps que les cockers américain dans la nature, car l'amerloque resterait coincé dans le premier roncier trouvé, alors que le russkiy mange des vers de terre Laughing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Oui enfin d'un autre cote on peut aussi dire/penser qu'un nez trop ecrase est prejudiciable pour l'animal sans etre un veganien extremiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

cépafo Val pouffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.