Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Cath'rine

Chien aboyeur qui connait Dogalert ?

Messages recommandés

J'ai vu ce site Dogalert qui diffuse une solution pour aider les proprio de chien aboyeur.
De plus le logiciel est gratuit d'après ce que j'en lis c\'est cool
Il faut un Pc, une connexion internet et un micro ou une webcam (style Msn ou Skype)

Il faut:
* s'inscrire sur leur site,
* faire un test de niveau sonore pour définir l'ambiance sonore de base de son lieu de vie,
* programmer la tolérance de niveau d'aboiements autorisés,
* définir si on utilise les "punitions" verbales proposées ou si on utilise sa propre voie,
* choisir les petits bruits de réconfort et de simulation de présence.

De plus au retour du maitre il peut accéder à un rapport, ainsi le maitre saura si le chien a aboyé ou pas, ça peut être utile de comparer les plaintes des voisins avec le bruit effectivement occasionné par le chien et éventuellement apporter une preuve de nuisance ou de non nuisance. Et/ou de se rendre compte que les voisins ont peut être de quoi se plaindre ooooops
Autre intérêt non négligeable, on peut être averti par mail des aboiements du chien si on a un accès à un Pc lors de l'absence.

Voici des screen de "la chose" et du test que j'ai simulé (sans détection de bruit dans le rapport de fin car je n'ai pas de webcam, ni de micro)










Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ça semble très intéressant !
qui a testé en vrai ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
j'avais vu un reportage dans 30 millions d'amis je crois. En effet ça m'a l'air bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.